AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Mi 11 Lite 5G noir (via ODR de 50€ et ...
Voir le deal
168 €

Partagez | 
 

 Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMer 2 Déc 2009 - 19:42

Panamee McCawley & Oliver & Duncan Thomas



C'était partit d'elle, elle avait eu envie de sortir, enfin non c'était partit de lui il avait eu envie de faire le malade, de la garder près de lui, de passer la journée à ses côtés de se connaître un peu plus, il venait de passer la fin d'après midi ensemble lorsque celui ci était venu la voir dans un état pitoyable, il avait eu besoin d'elle, besoin d'être avec quelqu'un qui sûrement le méprisait pas, enfin ça il n'en savait trop rien, et ne voulait sûrement pas savoir à l'heure actuelle tout allait bien, ils étaient alors rentré grace à la voiture de Panamee et elle, ils avaient mangé chez Duncan, il avait fais alors à manger pour la belle, prenant soin de ranger avant sa maison, il avait fais des efforts sans même se forcer, c'était incroyble comme l'être humain est capable de rebondir et se reprendre.
C'est alors que Panamee lui parla d'une photo accroché au mur, du surf, elle avait eu envie d'apprendre, lui avait envie de la prendre, mais ça il ne pouvait pas sacrée défi d'abstinence qu'il s'était lancé, c'est alors qu'il pensait que cette si belle journée était finie dûe à un coup de fils qu'il ne voulut pas lacher son idée et décida tout de même de faire leur plan, partir à la plage. C'est alors que Panamee était allée chercher Oliver, ses affaires et l'avait alors rejoint chez lui.

Pendant ce temps lui était vite partit en voiture chercher tout ce dont ils avaient besoin au magasin, de la nourriture des bouteilles d'eaux, du coca on ne sait jamais et pis lui ne buvait que ça limite. Il avait également craqué sur un petit cadeau pour Oliver, mais ça ça restait une surprise. Du côté de la maison il avait préparé son sac de plage, une grande serviette comme à son habitude, il avait enfilé son maillot de bain mit un t shirt et avait alors chargé la voiture, plaçant alors la planche de surf dans le coffre, il avait même préparé un parasol pour le petit ce n'était sûrement pas bon qu'il reste sous le soleil pendant un moment. Il était alors assis sur le coffre de son 4x4 tout ouvert et fumait une cigarette en attendant sa chérie et son fils. Il était impatient de faire ce pique nique, tout était près, il ne manquait qu'eux.

C'est alors qu'il vit arriver une femme avec tout un bordel pas possible, un gros sac avec sûrement les affaires d'Oliver et un avec les siennes, il sourit et jeta sa clope au loin, il descendit de son 4x4 et prit comme son chewing gum dans sa poche pour ne pas empester, il partit alors en direction de Panamee pour la libérer il fit un coucou à Oliver et lui fit un bisou sur le front.
Ils partirent alors en direction de la plage et une fois arrivé, Duncan était déjà comme un gosse super heureux. Il adorait ce lieu. Il la regarda tout heureux et fit un large sourire à Panamee.


_Allez c'est partit, il a peut être faim le petit!

Il descendit de la voiture et sortit alors les affaires qu'ils avaient besoin les posant alors sur le sol, il sortit Oliver de la voiture le tenant alors dans ses bras et regardant Panamee le rejoindre, il lui tendit pour qu'elle puisse le porter alors que lui ferait l'âne en portant toutes les affaires, il regarda tout les sacs et sourit, il en prit un, deux, trois et il était chargé comme pas possible, il manquait le panier pique nique et la planche, il prit alors d'abord la planche sous le bras et le panier pique nique.

_Hop je suis prêt.

Il avait toujours le même sourire, toujours heureux, ils partirent alors en direction de la plage, il trouva alors un bon endroit et posa tout au sol, plantant alors la planche dans le sable... Il regarda autour de lui, il venait d'oublier le parasol, il lacha un petit rire et lui lança alors.

_Je reviens attendez moi j'en ai pour deux secondes.

Il partit alors en courant vers la voiture, en plus du parasol il avait oublié les clés sur le contact quel idiot il se mit une claque sur le front, il était pas possible. Il prit alors le cadeau d'Oliver et le parasol et retourna vers elle et Olvier. Il posa le parasol dans le sable, et regarda à nouveau Panamee et le petit il tendit alors un sceau une pelle et tout ce qu'un bébé ou enfant avait besoin de pour faire un petit chateau de sable, il était fier de son cadeau, il avait prit un mignon tout bleu c'était le plus beau du magasin.

_Voilà pour le petit bout! Il est peut être trop jeune tu me diras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMer 2 Déc 2009 - 23:07

Panamee avait des tendances à devenir maniaque, voir très maniaque et depuis son enfance déjà elle avait été ainsi. Elle s'était rapidement dégagée de son compagnon pour rejoindre sa propre maison à une rue de la sienne, elle ouvrit d'abord sa porte d'entrée où Mowgli lui sauta rapidement dessus en la faisant tomber au sol. Elle tenta de le dégager de sa vue, mais le gros molosse de plus de soixante kilos était déjà entrain de lui rouler une pelle sur le perron, tellement heureux de voir sa maîtresse il en avait oublier qu'elle n'était pas une 'chienne'. La demoiselle s'énerva enfin et le tirant par le collier, elle réussit à le pousser sur le côté et à se dégager de la gueule de son dogue de bordeaux qui aboyait de contentement. Elle finit enfin par déposer ses clefs sur le meuble d'entrée et retira alors ses talons aiguilles de ses pieds, en se reluquant devant le miroir disposé près de son escalier à tapis rouge, elle fit une légère grimace en regardant la bave de son canin sur son visage. La jeune mère se mit alors à soupirer et partit en direction de sa chambre où elle déposa correctement ses affaires dont elle allait se vêtir : son maillot de bain de couleur orangé en deux pièces, un vieux tee shirt à manches longues et un jean taille basse ferait certainement l'affaire. Panamee se dirigea alors en direction de la chambre de son fils et ouvrant l'armoire, elle resta le nez plongé dedans pendant de longues minutes, sortant tout d'abord une salopette premier âge qui lui allait à ravir, elle la reposa sur l'étagère en effectuant une moue. Pendant près de dix minutes, elle était restée devant la garde robe de son enfant à réfléchir, elle avait tenté un ensemble sportif aux motifs bleus et verts et un ensemble de jean et basket, mais finalement elle finit par succomber pour la salopette en jean. La jeune mère partit rapidement en direction de la douche où elle ouvrit la paume d'arrosoir pour faire couler l'eau chaude sous son corps, elle était restée presque toute la matinée en petite tenue, et même si elle n'avait pas eu si froid dans ses bras, la chaleur de son ballon d'eau chaude ne lui faisait que du bien. Elle arrêta alors la paume après avoir frotté violemment son visage où la gueule du chien avait laissé sa langue, et se sécha à la vitesse mille en enfournant son maillot de bain puis ses habits.

Elle sortit deux gros sacs pratiquement identiques de son armoire qu'elle posa sur son lit, mettant les affaires de son bambin dans l'un et les siennes dans l'autre, elle se rendit rapidement compte du nombre de vêtements et d'objets qu'elle embarquait : couches, serviettes, lingettes, habits, jouets, etc. Crispant le visage au moment de refermer sa 'valise', elle regardait alors ses tongs qui dépassaient franchement de son sac et se résigna à les faire dépasser de sa fermeture éclair, elle descendit un sac puis l'autre à cause du poids énorme qu'il comportait chacun et regarda les alentours de son chez elle pour regarder si elle n'avait rien oublié. Ses yeux passèrent vers son molosse à quatre pattes qui la suppliait du regard avec sa langue pendue, elle fronçait difficilement les sourcils en faisant une mine désolée et portant les deux sacs à bout de bras, elle enfouit ses clefs dans l'un deux et partit en direction de chez son baby sitter. Arrivant rapidement chez lui avec toute la mascarade où elle lui expliqua qu'elle prendrait Oliver plus tôt aujourd'hui, qu'elle avait pris sa journée pour s'occuper d'elle comme il lui avait conseillé, le jeune homme n'en fut pas très satisfait. Il la questionna alors sur le nouvel arrivant dans sa vie tandis qu'elle préparait son fils au départ, elle relevait de temps à autre avec un sourire anodin jusqu'à le rabaisser pour qu'il comprenne alors qu'il s'agissait d'un homme. Panamee n'eut franchement pas besoin d'en dire plus puisque Jovan la connaissait pour savoir qu'elle avait trouvé quelqu'un, il l'aida alors à préparer ses affaires et récupérant la poussette dehors, il tomba nez à nez avec Mowgli où il prit peur face à ses crocs de gros nounours. Elle eut un petit rire et se mit alors à soupirer (passé par la porte du jardin), son chien s'était enfui de chez elle en rejoignant à l'odeur, le parfum de sa maîtresse et du petit dernier des McCawley. Elle ne put rien dire face au baby sitter et se résigna à le ramener aux côtés de Duncan, elle prit Oliver dans les bras en portant un sac sur chaque bras où l'un des deux portait la poussette du petit dernier.

Direction Duncan. Elle arriva avec quelques longues minutes de retard et aperçut alors la silhouette masculine, l'attendant sur le coffre de son 4X4 avec ses lunettes sur le crâne et son tee shirt virevoltant sous le vent, elle eut un petit sourire en coin et porta son regard sur elle. Très chargée dira t on, elle avait alors vu le regard de son copain sur le molosse qui la suivait derrière elle comme pour la prévenir : « Hey, tu sais que y a ton chien qui te suis ? », elle fit une mine désolée en comprenant alors ce qu'il regardait et venant enfin la libérer de son paquetage, elle repositionna son fils dans les bras qui souriait au jeune homme. Normal, il avait des lunettes. Les enfants, ça adorent les objets, n'importe lequel. Elle vit alors son chien la doubler rapidement pour grimper à l'arrière de la voiture où il s'allongea sans un bruit en regardant les deux adultes mettre les affaires à l'arrière de la caisse, elle marqua un autre soupir d'exaspération envers son 'non autorité' vis à vis de son chien et se hissa dans l'automobile avec son enfant où Duncan démarra.

DUNCAN « Allez c'est partit, il a peut être faim le petit ! » A une vitesse exceptionnel, il descendit toutes les affaires du coffre au moment où Mowgli sauta de la voiture pour courir les pattes dans le sable, elle récupéra son fils dans les bras de Duncan – un contact très touchant – avant qu'il ne se préoccupe des dizaines de fringues de cette dernière. Elle s'avançait petit à petit avec la poussette dans un bras et son fils dans l'autre, puis n'entendant pas les pas de son homme derrière elle, la jeune femme se retourna et l'aperçut alors avec la planche, le pique nique et toutes les fringues dans les mains. Elle ne put se retenir longtemps de rire et avec une fille bouille désemparée, elle s'avançait à ses côtés en découvrant l'endroit de la plage, un sublime paysage à l'eau bleu s'étalait sous ses yeux alors qu'il se stoppa sur le ban de sable pour poser sa planche de surf. «  Hop je suis prêt. » Elle avait gardé son rejeton dans ses bras en le serrant un peu plus contre elle alors qu'il s'enfouissait derrière ses avants bras, elle eut un petit sourire en coin en le voyant larguer tous les sacs sur les grains de sable qui s'éparpillaient un peu partout. « Je reviens attendez moi j'en ai pour deux secondes. », avait il annoncé comme ci Oliver parlait et qu'il comprenait ce qui venait de dire en parlant à la deuxième personne du pluriel. La jeune mère sortit alors une serviette où elle positionna ses fesses dessus en mettant son fils entre ses cuisses, regardant au loin son chien qui gambadait et qui aboyait après les vagues, elle ne put que lâcher un petit rire de satisfaction.

Touchant les grains de sable humides de la plage, elle eut la sensation de ne pas les avoir touché depuis des siècles déjà et déposant une légère masse de sable sur Oliver pour qu'il découvre à son tour les joies de la plage – et de Duncan -, elle murmura à voix basse « Il te plaît j'espère parce que tu risques de le voir longtemps. » A ce moment précis, elle entendit le jeune homme qui revenait à ses côtés et ne se préoccupa pas de savoir si oui ou non il avait entendu ce qu'elle avait dit, elle se contenta de plonger ses yeux sombres dans ceux du garçon alors qu'il plantait un parasol. Il s'accroupit alors à mi hauteur pour regarder le jeune petit homme de quelques mois, et avec un franc sourire, il avait tendu sa main jusqu'à faire découvrir le magnifique matériel des châteaux de sable.

DUNCAN « Voilà pour le petit bout! Il est peut être trop jeune tu me diras. »

Elle eut un petit rire en coin en voyant le sceau et la pelle bleue ainsi que d'autres objets comme un râteau ou des empreintes de dinosaures, elle passa sa main sur la joue de Duncan pour le remercier alors qu'il déposait les outils devant les jambes rondelettes de l'enfant. Elle attrapa alors l'un des objets en le remplissant de sable et le mettant face à Oliver, elle attendit de voir sa réaction face à l'objet en plastique qu'elle avait ramené à lui en riant. Le petit garçon l'attrapa de ses deux mains en touchant le sable doux dissimulé à l'intérieur de l'empreinte, et le portant à sa tête il le renversa sur ses cheveux avec un rire machiavélique dans la bouche. Elle frotta alors la tignasse blonde dorée de son fils et reporta ses pupilles sur l'autre jeune homme qui se tenait à ses côtés, elle eut un petit regard désolé que le jeu ne soit pas de sa taille mais n'en échappa pas un petit rire à son tour.

PANAMEE « Je crois qu'il va falloir attendre avant qu'il nous fasse des châteaux de sable. » Nous. Elle eut un petit soupir de désolation en reluquant son fils où elle grattouillait sa longue surface de chevelure, elle avait envie de croquer Duncan dans les bons sens du terme mais la présence de son enfant lui faisait comprendre que son quart d'heure était terminé, et qu'elle se consacrerait aux regards malicieux de l'homme et aux rires de son fils. « En attendant... », elle attrapa la pelle où elle commença à faire de longues trainées sur le sable sous les regards inquisiteurs de Oliver qui avait l'air ébahi par l'objet. « Moi, je sais en faire. » Elle aplatit les grains jusqu'à avoir une surface lisse, et attrapant du sable dans le seau elle le retourna en commençant par faire une tour, se retournant alors vers Duncan avec un sourire en coin aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyJeu 3 Déc 2009 - 22:29

Duncan avait été super supris et n'avait pas pensé du tout au chien, Panamee était une femme très très chargé lorsqu'elle partait quelques parts un enfer oui... Mais bon que dire ? Il voulait la femme, il devait alors l'accepter avec tout ses bagages non ? C'était ça faire des concessions ? Il leva les épaules et l'excusa alors de toute façon elle avait l'air mal à l'aise de tout ce qu'elle lui emmenait, il avait limite l'impression qu'ils partaient pendant des semaines en vacances! Duncan ne put que rire sur le fait que le chien faisait vraiment comme chez lui, même si il était pas un chiot il allait devoir le recadrer ce chien non pas qu'elle l'ait mal élevé mais il était un peu bargot quand même même si ça l'éclatait. Il s'était alors fais la malle vu la tête de Panamee et lui du coup avec l'action que venait de faire le chien, il ne pouvait que le trouver attendrissant, le chien à l'arrière avec la planche et tout les sacs, posé sagement en les attendant, ah lalala.

Duncan ne put que sourire au rire de Panamee en le voyant alors porter toutes ses affaires, c'était marrant de la voir sourire, et lui qui voulait faire l'homme parfait tout en portant toutes les affaires tel un âne! Malheureusement il avait oublié encore des choses c'était définitivement un mauvais âne il avait du faire plusieurs voyages pour tout ramener, en même temps Panamee se déplacait avec un cortege limite plus grand qu'une princesse, il avait vu au loin le chien jappé contre l'eau et les vagues, il avait sourit en voyant alors cela, ce chien était completement barge mais pour le moment il n'allait pas le rappeler il attendrait qu'il y ait plus de monde ou alors qu'il aboye trop. Duncan avait alors amené le cadeau à Oliver et lui avait tendut en disant une idiotie. Il était sûrement trop jeune pour faire des chateaux de sables mais il avait eu envie de lui offrir un présent, qui plairait peut être plus à la mère qu'au jeune homme mais bon. Lui avait toujours aimé construire des chateaux, pour ensuite les détruire, ou encore mieux il préférait alors détruire ceux des autres c'était beaucoup plus amusant de tout démolir. Duncan ressentit alors une main sur son visage, celle de Panamee, il se mordit la lèvre inférieur, il avait voulu l'embrasser pour lui dire que ça venait du coeur ou que c'était sincère ou que tout simplement cela lui avait fais plaisirs, il ne put que sourire alors ensuite, elle était si belle et si douce, il regarda alors Oliver et lui fit un clin d'oeil sans aucune signification mais il aimait bien le petit, il était chou.
Alors que Duncan admirait la maman et le bébé, il ne put que lacher un rire, il vit alors Oliver se renverser le sable sur la table, il était fort, en plus le voir sourire et faire le démon était tellement attendrissant, à croire qu'il était pire que lui étant petit. Un petit démon d'amour. Duncan en avait profité pour s'asseoir dans le sable à ses côtés et l'aida alors à ébourrifer la tignasse d'Oliver, tout en souriant en regardant Panamee.


« Je crois qu'il va falloir attendre avant qu'il nous fasse des châteaux de sable. »

_Laisse lui le temps de découvrir le sable et ce à quoi il sert.

Il sourit en secouant la tête. Il posa une main dans le dos de Panamee et se rapprocha alors un peu d'eux deux. Ainsi Oliver ne pouvait pas voir que Duncan touchait sa maman, et ils étaient alors près d'eux, de loin ça pouvait alors ressembler à un couple mais ce n'était qu'une jeune couple timide. Duncan avait entendu le 'nous' mais n'avait pas relevé son sourire devait sûrement suffir.
Duncan la regarda alors faire.


« En attendant... » ... « Moi, je sais en faire. »

Duncan lacha un rire.

_Si j'avais sû je l'aurais pris rose le cadeau et je te l'aurais offert à toi et non pas à Oliver.

Il sourit de plus belle et secoua la tête, il regarda au loin le chien qui faisait toujours l'idiot. Il le siffla alors un long sifflement, le chien leva la tête et Duncan fit un bruit de bouche pour le rappeler, le chien courut alors en direction de Panamee & Duncan, et dérappa dans le sable tout en écrasant bien sûr la tour que Panamee venait de faire, Duncan rit une nouvelle fois.

_Eh bien Mowgli est doué pour les détruire.

Il appela le chien à ses côtés pour ne pas qu'il embête à nouveau les futurs tours que Panamee allait construire. Il se mordit à nouveau la lèvre inférieur, il avait tellement envie de l'embrasser à nouveau. Il regarda alors le panier pique nique.

_Tu finiras ton château après manger ok ?

Il tendit alors le bras vers le panier et l'ouvrit, attendant que Panamee prenne ce qu'elle voulait manger, et boire, il y avait de tout dedans, sandwitch, salade composé individuel, carotte rapé, bref un vrai petit pique nique tout craquant et mignon pour une première sortie en 'famille'.
Il attendit alors qu'elle choisisse et prit un sandwitch, jambon crudité, il avait récupéré par la même occassion sa main qui était resté sur le dos de Panamee et la regarda, comme un idiot, il avait à ses côtés de l'autre côté un chien qui faisait que baver devant son sandwitch, il soupira et ouvrit le paquet de chips et lui en donna une, il rit en le voyant alors croquer et faire craquer la chips en fermant les yeux, il semblait aimer les chips.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyVen 4 Déc 2009 - 18:15

Alors que Duncan avait lâchement abandonné la jeune femme pour partir chercher quelque chose qu'il avait oublié, elle s'était accroupie puis assise avec son fils entre les cuisses qui prit l'un de ses premiers contacts avec la plage et le sable, elle avait écarté avec souplesse ses jambes pour lui laisser de la place dans sa découverte. Elle attrapa alors une poignée de grains qu'elle étala sur la paume de main de son enfant, la jeune mère se prêtait au jeu de voir la réaction de son fils en prenant soin à ce qu'il ne l'avale pas en passant une main sur le devant de son ventre pour l'empêcher de le renverser dans le sable. Elle le vit tapoter ses doigts où les grains de sable s'étaient hissés avec agilité et avait réussi à ne pas tomber de sa paume, puis portant sa bouche près de l'oreille de Oliver elle avait dissimulé cette phrase à l'attention de l'homme disparut. En fait, elle espérait sincèrement que son bambin s'entende à merveille avec Duncan ce qui lui faciliterait déjà la tache, elle avait alors susurré quelques mots dans l'espoir de voir un sourire sur le visage du rejeton mais rien ne se produisit, trop préoccupé par les grains sur sa main.

Elle vit revenir le jeune homme qui s'installa non loin d'eux et tendit alors le seau et une pelle ainsi que différents objets en plastique, convenant au minimum à un enfant d'une vingtaine de mois alors que le jeunot n'en avait que sept. Panamee ne put que lâcher un petit rire en voyant les jouets venir s'éparpiller le long de sa serviette, et comme touchée par l'acte de son copain, elle avait frôlé de sa paume de main le joli visage lisse de son camarade qui la regardait en se mordant la lèvre. Elle reposa ses pupilles sur son fils en remplissant légèrement le récipient de sable, elle posa le bac de grains devant Oliver qui le regarda un moment avant de le prendre des deux mains, il porta alors le seau jusqu'à sa tête où il le renversa d'une traite avec un sourire joueur sur les lèvres. Elle scruta la tignasse blonde imbibée de grains et porta immédiatement sa main sur ses cheveux, ébouriffant la touffe de son enfant en écoutant la réponse de Duncan qui s'était assis à ses côtés en l'aidant à nettoyer le crâne du petit. Elle eut un petit sourire en coin – le même que son fils – et déposa ses yeux foncés sur le regard attachant de son homme adulte qui la regardait à son tour, elle ne put que se retenir de répondre sur un ton aguicheur et se contenta alors d'entendre les paroles du garçon.

DUNCAN « Laisse lui le temps de découvrir le sable et ce à quoi il sert. » avait il avoué dans un sourire en secouant la tête faiblement.

Elle avait remis un morceau de sable dans le seau au moment où elle sentit une main venir à ses côtés, ou plutôt le bras de Duncan venant se cloîtrer au niveau de ses habits sans y prêter attention, elle tourna alors l'œil vers son visage qui faisait mine de rien. Il était à croquer, s'étant rapproché doucement de la jeune mère sans se faire voir par le petit qui s'amusait avec la plage, elle resta silencieuse dans un sourire qui voulut tout dire alors qu'elle contemplait son fils faire des tas sur sa serviette. Le bras de Panamee se détacha un moment du corps de Oliver pour venir effleurer les doigts de son copain qui la regardait à présent, elle eut un petit sourire timide et retira alors sa paume de celle de Duncan pour la reporter sur la serviette en amassant quelques grains au passage.

DUNCAN « Si j'avais su je l'aurais pris rose le cadeau et je te l'aurais offert à toi et non pas à Oliver. », elle se mit soudainement à rire en secouant la tête. Effectivement, elle venait de faire la plus belle des tours et pour une fois, elle s'avouait fière de ses talents d'artistes de sculpteur sur sable, redressant la tête en entendant un bruit sourd qui provenait des lèvres de son voisin, elle entendit un deuxième sifflement. Le visage tourné vers l'horizon, elle aperçut alors son molosse à quatre pattes venir droit vers eux en courant tout le long de la marée pour s'arrêter sous forme de dérapage, en plein sur la tour de Panamee qui grimaça. Son premier réflexe fut de contempler la bouille de son fils qui était choqué de ne plus voir la tour devant lui, elle s'attendait à l'entendre pleurer à chaudes larmes mais rien ne se produisit, au contraire il attrapa le seau et commença à le remplir à son tour de sable et de coquillages. « Eh bien Mowgli est doué pour les détruire. », avait il avoué en se mordillant la lèvre. Un plage avec Duncan n'était peut être pas certainement une bonne idée d'abstinence, mais tout endroit n'était pas facile avec ce défi songeait elle en le regardant avec de ses yeux envieux. Elle finit par exécuter une fine moue en direction du jeune homme situé à quelques centimètres – sa bouche était si proche / son corps aussi – elle eut un petit rire et entendit alors un 'boum' devant elle qui fit dévier sa trajectoire jusqu'à Oliver, elle le vit retourner le seau sur la serviette mais sa tour s'effondra sous le manque de tassement.

PANAMEE « WOUAW ! Regarde mon cœur t'as réussi à faire une tour Oliver. » s'était elle exclamée en embrassant un peu partout le visage du blondinet qui attrapait les cheveux bruns de sa mère en les tirant vers lui. Elle eut un autre rire alors que la douce main de Duncan venait de se retirer de son corps, elle embrassa le nez de son fils et se recula alors du petit poucet pour porter ses pupilles vers celui qui contemplait le panier.

DUNCAN « Tu finiras ton château après manger ok ? »

Elle retira alors le seau de la vision de Oliver pour faire rapidement apparaître un biberon de taille moyenne au bouchon bleu (de la même couleur que le seau), et son fils comprit tout de suite à quoi servait la bouteille qu'il attrapa de ses mains en l'attirant sur sa bouche. Alors que son fils glougloutait le lait maternel du tube, elle se mit à la découverte complète du panier de pique nique qu'avait préparé Duncan, elle était époustouflée par toute la nourriture que contenait le bagage. Son chien à ses côtés avait la même tête que sa maîtresse, à baver comme deux soldats n'ayant pas mangé depuis des jours – Panamee se nourrissant mal – elle eut un petit bourdonnement au bas de son ventre et avec un sourire surpris elle se munit d'une salade où tous les crudités possibles étaient réunis dans une petite boîte en plastique. Elle redressa la tête vers son compagnon qui attrapa ensuite un sandwich et ne put que vouloir l'embrasser pour le remercier, elle se mordilla la lèvre supérieure et regardant tour à tour le plat et son copain, elle eut un autre bruit dans son bidon qui la rappela à la faim. Panamee avait des papillons dans le ventre et finalement ce n'était peut être pas que la faim qui l'habitait, des petites étoiles dans les yeux en le reluquant de haut en bas elle eut un petit rire maladroit et gardant son fils entre les jambes une main habile vint se placer sur la cuisse de Duncan. Elle était là, cinq petits doigts de femme se plaçant sur le corps robuste de l'homme qui croquait son sandwich alors qu'elle dévorait sa salade à pleine bouche, elle avait porté son bras jusqu'au haut de sa cuisse sans le provoquer vis à vis de son entrejambe.

PANAMEE « Je pense que si tu me nourrissais pas », elle rabaissa le visage en direction du buste de ce dernier et se mordillant la lèvre elle eut un petit sourire taquin. « J'aurai été obligé de me rabattre sur d'autres choses... » Elle pouffa soudainement rire en croquant dans un morceau de salade qu'elle engloutit rapidement, elle contemplait ce dernier entrain de donner une chips à son canin qui bavait sur place comme un enragé, elle tourna alors de l'œil en soupirant de la gourmandise de son dogue et regarda son fils. Aussi gourmand que sa mère, il avait déjà avalé la moitié de son biberon sans provoquer de rots sous les regards inquisiteurs de Panamee, le petit se taisait et se contentait de sucer doucement la tétine de la bouteille en menant de petits bruits. Elle eut un petit regard vers Duncan qui était au trois quart de son sandwich, et retirant alors sa main de la cuisse de l'homme elle grignota les derniers morceaux de tomates de son plat. « Depuis combien de temps fais tu du surf ? », tiens pour une fois elle posait une question à son sujet – même si il lui était arrivé de demander plusieurs choses – elle referma la boîte de salade vide et telle une gourmande, elle plongea sa fine main dans le paquet de chips en parlant la bouche pleine, vous parlez d'une élégance cette princesse ! « Non pas que je doute de tes compétences. Juste comme ça, pour savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptySam 5 Déc 2009 - 11:04

Duncan ne l'avait pas entendu la phrase beaucoup trop occupé par ses pensées à tout ce que cela se passe bien, il avait la pression mais à la fois il avait des papillons dans le ventre, il n'avait jamais fais de pique nique comme ça à la plage alors il était un peu stressé pour le déroulement de la journée.

C'est ainsi que Duncan était revenu regardant Panamee et son fils jouer avec le sable et là où oliver ce petit coquin avait renversé le sable sur sa tête, Duncan n'était pas doué dans les idées de cadeaux pour Oliver, ou pour tout autre bambin il ne savait pas pour quel âge était le coffret chateau de sable là, mais il avait voulu faire plaisirs et peut être qu'à la fois c'était un cadeau pour Panamee, même si le petit ne savait pas faire et était trop jeune elle pouvait toujours lui montrer et en faire un avec Duncan et le petit même si le petit aiderait plus à le détruire.
Il avait aimé le contact entre la main de Panamee et son visage, il avait frissonné de bonheur, c'était doux et rassurant pour lui qui avait peur que cela se passe mal. Et se fut après qu'un petit moment de tendresse mais mêlé à de la timidité vient alors montrer le bout de son nez, Duncan avait fais un léger raprochement sans rien dire ou faire, il sentit alors une main venir se poser sur sa sienne, il regarda alors la femme qui venait de faire ça, un petit sourire timide et un regard à tomber par terre, il avait envie de l'embrasser, ne serait ce que sur la joue, et après un petit moment d'hésitation, il regarda du coin de l'oeil Oliver et embrassa la jeune mère au coin des lèvres pendant qu'elle le regardait et avant qu'elle ne se retire, il eut un petit sourire en coin, Panamee lui donnait envie de l'embrasser à longueur de temps c'était impressionant comme il avait toujours envie de faire des papouilles à cette femme. Duncan ne songeait pas trop à son mois d'abstinence tout ce qu'il pensait était à elle, et Oliver voir si tout se passait bien alors que Panamee lui compliquait fortement la tache avec son chien et tout ça... C'est alors qu'il la vit faire une petite moue, il fronça les sourcils, pensait elle à l'embrasser et lui sauter dessus ?


« WOUAW ! Regarde mon cœur t'as réussi à faire une tour Oliver. »

Il n'avait pas vu Oliver monter sa première tour, il avait trop occupé à regarder Panamee faire joujou en fait, il ne pouvait pas la quitter des yeux, c'était impressionnant, alors qu'il se sentait bizarrement un peu de trop quand même entre la construction du chateau entre Panamee et Oliver, il avait alors parlé de manger, au moins ça serait une bonne chose de fait. Il ne savait même pas pourquoi il se sentait de trop, il se sentait peut être en fait mal à l'aise via le petit, il se sentait peut être pas si près que ça à être père, il eut un coup de flippe à l'instant, il avait alors bugué sur le panier pique nique, attendant une réponse de la part de Panamee, il pensait à tout ça en fait, il se torturait le cerveau. Mais heureusement pour lui, Panamee ne vit alors rien, il fut sortit de ses pensées par le bruit d'un grognement, il se retourna alors et vit Panamee se tenir la ventre, elle avait fais il sourit alors secouant la tête, ah lalala cette femme, elle ne se nourrissait pas où quoi ? Elle avait peut être pas assez manger de tartine :p
Il la vit prendre une salade, alors que tout pleins de choses grasses trainaient également dans le panier, il avait franchement dévalisé en 5 minutes le magasin ne sachant pas que prendre, dans le panier il y avait limite plus de choses que dans le frigo et les placards du jeune homme.


_Surveillerais tu ta ligne si parfaite ?

Il lui avait lancé ça sur un petit ton taquin, pour l'embêter, lui ne surveillait rien, il compensait par le sport et ça le conservait plutôt bien à vrai dire.
C'est alors qu'il sentit une main sur sa cuisse, il fronça les sourcils et pensa directement à regarder si Oliver regardait, il regarda ensuite la jeune femme, elle était si belle et semblait épanouie qu'il ne put que sourire... En plus elle remontait la main, il se mordit la lèvre inférieur, le cherchait elle maintenant alors que lui ne pensait pas à ça trop occupé par l'envie de manger ?


« Je pense que si tu me nourrissais pas » ... « J'aurai été obligé de me rabattre sur d'autres choses... »

Duncan bugua et se racla la gorge, que répondre alors qu'un bébé était présent ? Qui sait il serait peut être traumatisé par les paroles qu'ils pouvaient échanger, qui sait il s'en souviendrait toute sa vie et un beau jour il leur ressortirait! Il regarda alors Panamee et fit un non de la tête... Ce n'était si l'endroit ni le moment, ni un mois s'était écoulé.

_Heureusement que je te nourris alors.

Il lacha un petit rire, et un clin d'oeil, il voulait aussi la dévorer mais il ne voulait pas maintenant, et pas lorsqu'ils étaient avec Oliver! Le petit serait peut être choqué par le gros oiseau de Duncan. xD Duncan avait presque finit son sandwitch et Panamee relança un sujet de conversation, le surf ah lalalala il l'aimait ce sujet.

_Je ne sais plus ça fait déjà un moment peut être plus de 10 ans en fait, j'ai commencé tôt en voyant que des grands faisaient des choses trop belles selon moi, et pis j'ai toujours aimé l'eau et la plage alors j'ai voulu apprendre autre chose d'elle. Je... J'ai acheté une planche quelques temps après, la première et pas la dernière, et voilà.

Il avait acheté une planche grâce à des bétises, il avait volé des trucs pour les revendre, il faisait un petit trafic tout ça pour obtenir sa planche, il ne demandait plus rien à ses parents à 13/14 ans, il se débrouillait seul, comprenant qu'ils ne savaient jamais comment le satisfaire et il savait que si c'était ses parents qui lui achetait la planche ça serait la mieux et que ça le dégouterait alors de ce sport. Il l'avait toujours d'ailleurs sa planche dans le garage collé à son mur, avec quelques autres planches, une vraie collection.

_Tu doutes avoues ? Tu aimerais bien me voir en faire ?

Il sourit, voulait elle voir son homme dompté les vagues ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptySam 5 Déc 2009 - 15:34

Elle avait ressenti cette main masculine venir se cloîtrer sur le bas de son dos tout près de ses reins, elle avait par ailleurs abaissé la tête en regardant les doigts de Duncan déposés sur sa peau fraîche, puis avec un franc sourire en coin elle reporta son regard sur le petit qui versait du sable dans le seau. La jeune mère décrocha alors son bras du ventre de son fils pour le laisser glisser le long de sa silhouette, là, elle trouva la main de son copain qui n'avait pas bougé son rapprochement et elle effleura des phalanges les doigts de ce dernier. Elle avait un petit regard timide en la direction de son voisin alors qu'il la regardait avec franchise, elle n'était pas hésitante mais juste embarrassée de ne pas pouvoir lui montrer plus d'attention qu'il en demandait. Panamee avait donc pivoté sa bouille de celle de Oliver pour contempler les yeux doux du jeune homme, et alors qu'elle le voyait zieuter le bambin pour voir si tout se passait bien, il profita du moment pour l'embrasser à la commissure des lèvres. Elle eut alors le goût fruité de la bouche de Duncan sur le rebord de ses lèvres et l'extrémité de leurs bouches ne l'avait pas empêché de répondre à son baiser, elle avait exercé une petite pression sur sa bouche – furtive – mais bien présente. Se retirant de l'orifice de ses lèvres avec un sourire béat, elle rejeta ses pupilles sur le petit dernier qui venait de remplir le seau à moitié en le renversant pour faire une tour, la demoiselle eut un petit sourire avant de s'exclamer et d'écouter Duncan. Elle avait faim. Son ventre criait la chamade de vouloir ingurgiter quelque chose, elle se mit à contempler la composition du panier avec stupeur – persuadée de ne jamais pouvoir réussir à en faire autant – elle avait attrapé une salade.

DUNCAN « Surveillerais tu ta ligne si parfaite ? »

Elle releva le visage une fois avoir tiré la languette de sa salade composée et eut la bouche entrouverte avec un petit sourire espiègle, quel compliment ! Panamee mit un certain temps avant de répondre et de croquer dans les carottes fraichement coupées, elle avait la bouche remplie de crudités au moment de prendre la parole en montrant ainsi son côté naturel de ne pas attendre d'avoir vidé sa bouche.

PANAMEE « Qui te dis que ma salade n'est pas mon entrée ? » elle se mit alors à ricaner en ingurgitant les tomates et la salade avec un petit sourire, elle avait soudainement déposé sa main sur la cuisse la plus proche de Duncan – sans dire un mot – elle mangeait son repas. La présence du biberon entre les mains de Oliver faisait qu'il était obnubilé par sa boisson et qu'il ne regardait pas sa mère, elle en profita alors pour poser son bras sur le haut de sa cuisse avec un petit regard en direction du jeune homme. Rapidement il se mordilla la lèvre en contemplant les doigts sur sa jambe, elle pointa sa fourchette sur un concombre qu'elle avala à une vitesse extraordinaire et le voyait buguer sur place suite à ses paroles. Il détourna par ailleurs la tête en la secouant dans tous les sens avec un petit sourire, elle cligna plusieurs fois des yeux puis sentant la gêne grimpée au contact, elle retira sa main située près de son entrejambe et termina son début de repas.

DUNCAN « Heureusement que je te nourris alors. » avait il lancé sans le moindre sous entendus.

Elle se contenta de hocher la tête positivement et de reporter ses iris sur son fils qui gloussait de petits bruits en lâchant quelques rots à la suite du biberon, une fois fini, elle lui retira le lait maternel des mains et sortit alors de son sac une coupole verte adaptée à son âge. Compote ? Panamee tira le couvercle et chipant une cuillère en plastique dans le panier joliment garni de son homme, elle commença à faire manger Oliver qui bavait à chaque bouchée de pommes dans sa bouche. Elle eut l'occasion de voir une grosse tâche de compote sur sa serviette qui s'étalait par les mains de son enfant, et voyant que son fils commençait à être intéressé par autre chose que de manger, elle se mit à faire l'avion avec la cuillère sous les rires du bambin. En quelques secondes, le plat du petit était fini et elle se contenta de lui nettoyer les mains avec les lingettes en le prenant dans ses bras et remettant à plus tard le reste du panier qu'elle dévorait à un autre moment. Panamee plongea ses yeux sombres sur l'homme qui finit rapidement son sandwich, elle avait une envie irrésistible de le prendre lui aussi dans ses bras en le serrant un peu plus, et elle qui tapotait le dos de son fils en entendant enfin le rot du déjeuner, elle rabaissa le visage sur le panier où elle récupéra le paquet de chips.

DUNCAN « Je ne sais plus ça fait déjà un moment peut être plus de 10 ans en fait, j'ai commencé tôt en voyant que des grands faisaient des choses trop belles selon moi, et pis j'ai toujours aimé l'eau et la plage alors j'ai voulu apprendre autre chose d'elle. Je... J'ai acheté une planche quelques temps après, la première et pas la dernière, et voilà. », elle l'écoutait et fut alors étonnée du nombre d'années de compétences qu'il avait derrière lui, il osait dire ne pas être doué en tant que professeur de surf mais elle en était sûre du contraire. Elle déposa alors Oliver entre les deux adultes qui étaient presque collés, entendant alors les mains de son fils venir regarder l'intérieur du panier, elle eut un petit rire et referma le couvercle du sachet de pique nique. Gourmand ? Panamee était heureuse de l'entendre parler avec enthousiasme sur un sujet qui lui tenait à coeur, elle était par ailleurs contente de partager ses passions même en n'ayant pas l'occasion d'avoir le même niveau que lui. Ses yeux se posèrent sur Mowgli qui regardait Duncan avec fermeté, elle eut d'ailleurs un petit rire en voyant les iris implorants de son chien sur le sandwich du jeune homme. Nan nan. « Tu doutes avoues ? Tu aimerais bien me voir en faire ? », il avait tout deviné. Elle eut ce même sourire timide en coin en reposant ses pupilles sur le jeune homme, en même temps, il avait bien ramené sa planche et son maillot de bain alors ce n'était pas pour rien. Panamee eut un petit rire à la réplique de son copain et attendit sagement qu'il termine son repas, elle en profita entre autre pour retirer son tee shirt et se retrouver en haut de maillot de bain orange – dira t on – elle gardait son jean sur les fesses en remontant alors le haut de son pantalon. Au risque de ne pas en faire, elle voulait le voir surfer sur la vague. Elle se redressa alors de sa serviette au même moment où son chien voyant sa maîtresse se lever fit de même, elle prit en possession son fils qui tendait les bras vers sa mère en chouinant de la voir partir sans elle, et regardant le jeune homme elle lui tendit la main.

PANAMEE « Montre moi comment tu glisses sur les vagues. » annonça t elle d'une voix suave en le contemplant de haut, elle avait son fils dans les bras qui lui tirait les cheveux alors qu'elle attendait sagement qu'il prenne sa main et qu'il l'effleure peut être de ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyDim 6 Déc 2009 - 18:05

Duncan avait aimé le moment qu'il venait de passer ensemble, ne serait ce qu'un instant de tendresse en sa compagnie, un moment de complicité, c'était peut être court peut être comme deux secondes mais c'était beau et tendre, un réel bonheur.
C'est alors que Panamee prit alors une salade dans son panier pique nique et qu'il lui sortit une petite phrase pour la taquiner, une boutade!


« Qui te dis que ma salade n'est pas mon entrée ? »

Duncan fut surpris alors de sa réaction, il sourit, elle était tip top cette fille avait une pointe de malice une pointe de répondant mais pas trop à son grand malheur, c'était peut être ce qu'il lui manquait, son défaut, elle le suivait dans tout et ne répondait jamais en haussant la voix, Duncan était peut être un peu trop sado dans ce truc, il avait besoin de limites et pour le moment il n'en voyait que très peu avec elle.

_Oui peut être, dommage que je n'ai pas pris de desert...

Il fit un petit sourire en coin et lacha un petit rire, il se moquait d'elle le desert était lui dans cette histoire même si à l'intérieur il avait pris des yaourt ou des fruits il l'embêtait c'était tellement tentant d'être tenter.
Surtout que Panamee était bonne dans la tentation, c'était trop fort, elle venait de le toucher sur la cuisse près de son entrejambe, il avait été mal à l'aise ne sachant plus où se mettre, il se sentait d'un coup mal de la voir faire un geste pareille alors que son bout de chou était là près d'elle et qu'il pouvait très bien les voir ou non le bébé le soulait la car si elle faisait encore une fois un geste il envoyait tout bouler et reprendrait le dessus en la plaquant contre la serviette et la dévorant, il fallait se mefier il se concentrait pour ne pas s'approcher mais ce n'était pas une raison de le tenter encore pour qu'il cède.

Panamee mit alors Oliver entre les deux, il sourit, et le vit ouvrir le panier et fouiller dedans il vit également Panamee lui refermer, il rit, il mangea la fin de son sandwitch et ouvrit à nouveau la planche en prenant un yaourt au fruit pour le petit il en avait prit pour lui il avait essayer de penser à tout ou presque... Il l'ouvrit alors regardant Oliver tendre les bras vers le yaourt pour le manger déjà tout cru, il prit une cuillère en plastique et se mit alors à donner super maladroitement la nourriture au petit, il lui en mettait partout, il soupira alors et posa le yaourt sur le panier il prit le petit dans les bras le mit entre ses jambes face à lui et reprit alors le rôle de nourricier, il y arrivait mieux que sur le côté même si Oliver avait plus de yaourt sur le nez et autour de la bouche qu'à l'intérieur, ça l'éclatait, il n'avait jamais joué à la poupée comme ça lui il les déshabillait, il ne les nourrissait pas... Duncan ouvrit alors le deuxième yaourt Oliver avait fais, il voulait manger, il lui donnerait jusqu'à ce que le petit n'en veuille plus en même temps il ne savait pas quand il aurait plus faim...
Duncan finit alors par le nourrir il lui avait donné deux yaourt enfants là il avait vu le regard de Panamee et sa gorge se racler alors il avait pensé en faire un peu trop, il avait prit une serviette et l'avait essuyer, il regarda alors Panamee enlever son t shirt, il sourit, elle avait déjà chaud ? Il la vit se lever le chien aussi, et elle prit le petit... Elle lui tendit la main et lui dit alors :


« Montre moi comment tu glisses sur les vagues. »

Duncan sourit, elle était trop forte, il prit la main de Panamee mais força beaucoup sur l'autre, il pouvait la casser sinon, il se releva et dit alors.

_Ok mais après tu viens avec moi.

Il lacha un petit rire il aurait dû prendre deux planches mais il avait été trop pressé quel idiot au pire il pouvait toujours aller en loué une... Il était alors à ses côtés, il enleva son t shirt se retrouvant alors torse nu à nouveau, sa tenue préférée... Il s'approcha de Panamee et déposa un baiser sur sa joue puis celle d'Oliver aussi et tout en prenant sa planche entre les mains.

_Allez c'est partit, mais j'ai pas la bonne tenue hein.

Il partit alors en courant en direction de l'eau Mowgli lui courait après, c'était trop fort, il arriva alors à l'eau, où il sauta dedans comme un gosse ou comme Mowgli faisait en fait, il monta sur sa planche allongé à plat ventre faisant des brases pour avancer au loin, plongeant pour ne pas manger la vague, Mowgli avait laissé tomber et aboyait alors sur le rivage pour qu'il revienne, c'était trop bon il se sentait plus à l'aise dans l'eau et sur sa planche que sur terre avec la pression qu'il avait eu même si là il ne voulait pas se retourner pour ne pas voir la jeune femme l'observer avec passion et envie de le voir faire, il avait déjà fais plusieurs concours de surf mais ça allait peut être être le plus dur, devoir impressionner la demoiselle...
Il se retourna alors en direction de la plage pour se préparé à la vague qui allait venir, il se mit en position nagea un petit peu pour prendre la vague à la perfection et une fois pret il se redressa totalement à l'aise et se mit alors à surfer ainsi pendant un bon moment, s'amusant à faire des figures à passer dans les tunels d'eau petits mais bon... L'Ocean n'était pas au meilleur de sa forme aujourd'hui, il s'amusait alors ainsi pendant pas loin de 15 minutes, et une fois pendant que c'était bon il se dirigea alors vers la plage, il n'était pas tombé il avait tenu bon il se sentait bien, en pleine forme comme si il récupérait son énergie, le surf il en faisait au moins 6 fois dans la semaine, alors il gérait plutôt pas mal.
Il arriva alors près du rivage, Mowgli lui sauta dessus il tomba à l'eau et rit lorsqu'il retrouva la surface, il lui jeta de l'eau sur le chien et prit sa planche sous le bras se dirigeant vers Panamee un large sourire aux lèvres.


_Alors comment t'as trouvé ? Plutôt mauvais hein ?

Il avait un petit sourire en coin et il regarda Oliver, il le prit des bras de Panamee et une fois qu'elle lui avait répondu il lui dit.

_Allé viens avec nous.

Oui oui il voulait allez dans l'eau avec Oliver et Panamee s'était le but de la plage non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMar 8 Déc 2009 - 18:08

Elle attrapait le paquet de chips de ses fines mains qu'elle fit exploser en tapant dessus, et croquant l'une d'entre elles qui fut croustillantes, elle reposa ses yeux sombres sur le jolie face bronzée du jeune garçon qui la contemplait avec malice et taquinerie. Elle avait bien entendu des limites et peut être beaucoup plus qu'il ne pouvait l'imaginer – qui avait dit qu'elle était une sainte ? - elle avait fait croustiller sa gencive sous le morceau de pomme de terre qu'elle ingurgitait et un petit oeil sur le bambin assis près d'eux, elle n'avait cessé de porter son regard sur le regard frustré et embarrassé de Duncan.

DUNCAN « Oui peut être, dommage que je n'ai pas pris de dessert... »

A une vitesse accentuée, elle avait terminé à grosse louche de gourmandise son paquet de pommes salées et s'apprêtait à plonger la main dans le panier au moment où elle sentit le bras de son fils faire de même, elle rabaissa les pupilles en direction de Oliver qui souriait d'un air timide et ouvrit un peu plus la planche. Elle attrapa une serviette ou plusieurs qu'elle déposa entre ses jambes et sortit un morceau de carrés au chocolat, où son chien se précipita directement sur Panamee en remuant la queue dans tous les sens. La jeune mère se précipita de tout mettre dans sa bouche avant l'arrivée du gros matou et fit signe de ne rien avoir entre les doigts, un plaisir ardent de sentir les mains de sa maîtresse où il repartit tout penaud près de l'homme qui se servait en compote de pommes. Le sucre ça rend aveugle, c'est comme l'amour. Elle contemplait alors le rejeton tendre les bras en direction du dessert qu'avait sorti Duncan et ne pouvant retenir un petit ricanement en voyant les gênes de la mère transparaître sur le descendant, elle pivota ses prunelles sur le jeune homme qui retirait la languette. Ses yeux suivaient tous les gestes de son copain qui prit tout d'abord une cuillère avant de prendre gorgée par gorgée, des rations de pommes qu'il tentait maladroitement de déposer dans la bouche du jeunot. Un fin sourire s'affichait sur ses lèvres en voyant l'enthousiasme qu'il mettait à réussir, elle ne voulait pas l'aider – oui, il se démerderait seul – elle l'entendit alors soupirer profondément et prendre Oliver entre ses cuisses. La catastrophe. Il tentait tout de même de viser l'orifice de la bouche du fils, et pourtant, il arrivait à en mettre plus sur le pourtour des lèvres qu'à l'intérieur, Panamee fit mine de rien en ricanant doucement des exploits critiques d'alimentation. Oui, peut être qu'il nourrissait mieux la mère que l'enfant.

Elle en avait profité pour se démunir de son haut et se retrouver en bikini orange uni, gardant son froc sur les fesses en guise de repousse vague, elle avait replié sagement son tee shirt sans le défroisser et l'avait rangé dans l'un des sacs qu'elle avait pu ramener. Panamee se redressa de sa serviette en enfonçant un peu plus ses pieds dans le sable, et alors qu'elle faisait ce mouvement, comme aux aguets, le dogue avait relevé la tête et tout son corps pour la rejoindre en reniflant l'odeur du pique nique. Elle s'approcha du jeune homme non pas pour l'embrasser ou quoique ce soit, elle attrapa seulement son fils qui s'agrippa rapidement sur les épaules de sa mère, et tendant une main à Duncan, elle l'avait invité à la joindre pour lui montrer de quoi il était capable.

DUNCAN « Ok mais après tu viens avec moi. », la jeune femme grimaça de côté alors que son fils tirait de plus en plus fort sur la tignasse brune de Panamee. L'idée de faire du surf lui faisait peur. D'où son expression de panique où elle resserrait un peu plus son enfant contre sa taille, elle l'entendit rire à mi voix alors qu'il rangeait en grande partie ce qu'ils avaient laissé traîner aux alentours des serviettes. Elle fut tout de même surprise de voir Duncan retirer son tee shirt sous les yeux de la jeune femme, et se sentant presque mal à l'aise dans la situation, elle détourna le regard ailleurs en laissant traîner un œil sur le torse de ce dernier. Elle regardait ailleurs, peut être en direction de ce gros rocher qui était entouré de sable jusqu'au sommet, et buguant légèrement sur la posture du 'torse poil' de l'homme, elle ne put que ressentir un frisson à l'embrassade de Duncan, puis sur celle de son fils. « Allez c'est partit, mais j'ai pas la bonne tenue hein. » Elle hochait la tête en meuglant silencieusement de la carrure finement dessinée du garçon qui se faisait un malin plaisir à se montrer, 'j'aime être tout nu et ça me plaît' songeait elle alors qu'il commençait à courir avec sa planche sur les bords de la mer.

Son chien partit en aboyant à l'arrière de Duncan, Mowgli enfonçait d'une rapidité ses griffes sur les grains de sable en dérapant de temps à autre, remuant de la tête à la queue et en hurlant sur l'homme qui rigolait en plongeant dans la mer. Elle s'approchait à peine du bord de l'eau qu'elle se recula légèrement en fronçant les sourcils, elle eut un haut de coeur alors qu'elle souriait en voyant l'homme prendre un certain plaisir à vaguer sur l'océan. Elle le regardait se mettre en position en faisant de longues brasses en direction de la berge pour mieux prendre encore la vague, et une fois cette dernière arrivée, il se redressa sur sa planche en s'équilibrant et alors qu'elle pensait le voir à l'eau elle en remarqua le contraire. Alors qu'elle tenait son fils qui regardait avec émerveillement l'homme sur la planche, elle sentit une pression sur ses bras qui n'était autre que Oliver qui souhaitait s'asseoir dans l'eau. Elle le posa de manière à ce qu'il est les pieds dans l'eau et qu'il reste en position assise, et reportant son regard sur le jeune homme, elle lui fit un petit salut de la main alors qu'il skatait sur les vagues d'une manière plus que professionnelle.

Elle le vit revenir après quinze bonnes minutes ou elle s'amusait à applaudir comme une imbécile, regardant tour à tour son fils et le jeune homme, elle vit alors son chien entrain de patauger dans l'océan et aboyant encore après Duncan en lui sautant dessus. Par ailleurs, elle ne vit plus le garçonnet après la masse graisseuse qui venait de s'effondrer sur son buste, et alors qu'il se redressait en riant il lui envoyait de l'eau en courant vers la jeune mère qui avait fini par croiser les bras.

DUNCAN « Alors comment t'as trouvé ? Plutôt mauvais hein ? » Panamee hochait la tête en tentant de regarder uniquement le visage de son voisin qui la contemplait avec un fin sourire d'enfant au creux des lèvres, elle se mordilla la lèvre et faisant mine de réfléchir elle fit un petit sourire en coin.
PANAMEE « Disons que j'ai vu mieux. » Elle mentait, en gros sur son front on aurait pu lire : lier.
DUNCAN « Allé viens avec nous. » Puis, il vint à lui dire ça. Portant dans ses bras le jeunot qui était assis entrain de faire des pâtés mouillés dans l'eau, elle se recula un peu plus de la berge en se massant la nuque et en fronçant les sourcils avec un air gêné.
PANAMEE « Je... euh... va y avec Oliver, je viendrai après. » avait elle fini par dire alors qu'elle grimaçait dans une moue incohérente. Elle regarda un moment l'océan en ayant sur son visage un léger flash back qui la fit soudainement tousser à n'en plus pouvoir respirer, elle se massa alors la gorge en abaissant sa tête vers le sol pour reprendre sa respiration puis la redressa avec un faible sourire. Elle se passa la main dans ses cheveux sous le vent qui venait drainer ses joues et son visage, recroisant une nouvelle fois les bras alors qu'elle voyait vraiment l'insistance de Duncan dans ses yeux, elle se sentait mal. Panamee jeta un autre regard en direction des vagues qui s'envoyaient valser contre les rochers, et ne put alors que lâcher un profond soupir d'exaspération alors qu'elle sentit une nouvelle fois le contact de l'eau sur sa peau et qu'elle se recula un peu plus de son fils et de son homme. « Je, je ne peux pas. » avait elle bafouillé en fermant les yeux, tellement honteuse. « JE NE SAIS PAS NAGER DUNCAN ! » avait elle crié à l'océan et non pas sur lui. Elle décroisa soudainement les bras en se laissant tomber sur les grains de sable avec une mine boudeuse, elle passa ses mains sur son visage en soupirant et regarda droit devant elle l'océan qui formait des vagues sous la pression de l'air. « Je sais c'est stupide ... je t'avais dit que je voulais faire du surf, mais... en disant ça je pensais à toi et uniquement toi. Parce que c'est toi. », elle meuglait à mi voix en tentant de ne pas paraître stupide face à sa révélation et sa déclaration, Panamee n'est pas un petit poisson. « Je veux dire, te voir sur ces vagues avec une telle aisance et un tel équilibre et surtout prendre du plaisir à le faire, j'ai l'impression d'être nulle à côté. Je, tu n'es pas nul comparé à moi Duncan. » avait elle sorti avec un faible sourire face à ses faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMar 8 Déc 2009 - 23:04

Duncan adorait la voir manger tout un tas de trucs; elle dévorait la nourriture comme elle le dévorait lui même, il avait l'impression qu'une fois heureuse même si il ne la connaissait pas en détails, lorsqu'elle se sentait bien elle se lachait et là en l'occurence elle dévorait tout ce qu'elle avait sous la main, sauf lui...
Duncan aimait l'observer, la voir agir, elle avait des fois des tendances à faire l'enfant comme là lorsqu'elle venait de manger d'un coup d'un seul le mangea en montrant au chien que non non elle n'avait rien dans les mains... Il ne put que lacher un rire, elle était énorme; et la gueule du chien l'air de dire 'arrête je sens le chocolat donne à moi'; c'était énorme, elle gérait pas son chien et en plus elle en avait pris un énorme quoi.

Duncan avait alors aimé nourrir le petit, c'était énorme, c'était marrant, c'était fort, y avait rien à dire même si au final le bébé en avait plus autour de sa bouche que dedans, ça avait été un bon moment pour lui.

C'était alors que Panamee avait récupéré le bébé une fois lavé tout de même de son aventure de pot de yaourt et lui avait tendu la main pour qu'il la prenne, il l'avait saissi, il allait lui montrer donc ce qu'il savait faire. Duncan ne comprenait pas trop son grimacement au sujet du surf, c'était elle qui voulait en faire au début de journée alors pourquoi soudainement avoir changé d'avis ?
Mais il ne fit pas plus attention à cela de cette grimace, il ne voulait pas la froiser. Duncan avait remarqué que Panamee détournait son regard comme la première fois ou comme les fois d'avant, c'était marrant, elle reprenait ses 'vieilles' habitudes, était ce la faute de son fils qui la mettait du coup mal à l'aise de le voir dans cette tenue si peu habillé ? Pourtant chez lui juste avant, elle osait le toucher et le regarder, c'était bizarre les femmes, allez les comprendre une vraie complications.

Duncan était alors partit à l'eau suivit du chien a l'aboyement plutôt rogue, il n'avait pas vu le signe de main de Panamee, il avait pas voulu la regarder de peur de tomber à la renverse justement, c'était pas le moment de tomber, il devait l'impressionner, plus que dans un concours en fait, il devait vraiment faire le beau et le fort sur sa planche, c'était pire que tout là, il voulait l'impressioner, elle avait voulu le voir en live sur sa planche alors autant en profiter peut être que pas d'autres occassions se présenteraient alors.

Duncan était revenu au rivage, il avait rejoint sa belle et son fils, il était fier de lui mais ne le montrait pas il avait quand même peur qu'elle n'ait pas aimé qu'elle soit déçue et lorsqu'elle répondit alors :


« Disons que j'ai vu mieux. »

Duncan fit alors une petite moue lachant un petit

_Tant pis alors.

Tout timide et déçu que ça ne lui ait pas plû, il s'était pourtant bien amusé... Malgré le sourire en coin de Panamee il pensait vraiment qu'elle s'était ennuyée, elle n'aurait alors peut être pas dû lui proposer cette sortie, mais bon, il voulait retourner dans l'eau il se sentait si bien dans l'eau, c'était peut être pour ça qu'il avait alors proposé à la mère et au petit qui n'allait pas répondre forcement de le rejoindre...

« Je... euh... va y avec Oliver, je viendrai après. »

Il fronça les sourcils, pourquoi ne voulait elle pas venir avec lui ? Surtout que la chose la plus surprenante à ce moment là était qu'elle lui laissait sa vie entre les mains (son fils) mais pas elle... Il ne comprenait pas pourquoi elle ne voulait alors pas venir... De quoi avait elle bien peur. Il ne l'avait pas quitté des yeux, cherchant alors pourquoi elle ne voulait pas venir, attendant une explication il n'allait pas la forcer loin de là il n'allait pas non plus l'embêter avec ça, mais il ne comprenait pas elle avait voulu apprendre le surf non ? Alors pourquoi ne pas venir avec lui ?

« Je, je ne peux pas. »

Duncan ne comprenait pas, de quoi avait elle bien peur ??? Il fronça un peu plus les sourcils, il ne comprenait plus rien à cette femme, il serra un peu plus Oliver dans ses bras ne voulant pas le lacher.

« JE NE SAIS PAS NAGER DUNCAN ! »

Duncan avait toujours les sourcils froncés et sans pour autant vouloir se moquer, il avait laché un rire ce n'était pas tant ce qu'elle venait de dire qui le faisait rire, mais la situation, elle avait voulu surfer mais ne savait pas nagé, ils auraient d'abord du aller à la piscine alors... Et non pas à la plage... Ah lalalala les femmes.

« Je sais c'est stupide ... je t'avais dit que je voulais faire du surf, mais... en disant ça je pensais à toi et uniquement toi. Parce que c'est toi. »

Duncan la vit alors tomber sur le sable et avait alors jeter sa planche sur le sable pour accourir vers elle, toujours Oliver dans les bras. Il s'était accroupi devant elle le petit dans les bras il le tenait d'une main et de l'autre il lui caressa le visage, elle avait peur et avait voulu juste faire ça pour lui ça le touchait mais il ne voulait pas la forcer à faire quoi que ce soit.

« Je veux dire, te voir sur ces vagues avec une telle aisance et un tel équilibre et surtout prendre du plaisir à le faire, j'ai l'impression d'être nulle à côté. Je, tu n'es pas nul comparé à moi Duncan. »

Duncan soupira alors et la regarda tout désolé de cette passion qu'il avait et dont elle ne pourrait pas partager alors aujourd'hui.

_Panamee, ne te sent pas nulle, je... J'en fais depuis des années, j'ai toujours aimé l'eau, je peux comprendre ta peur, mais tu n'as pas à avoir peur je suis là avec toi et je t'aiderais, viens avec moi on va pas surfer on reste au bord de l'eau là bas. *pointe un bout de plage un peu plus loin, sans vague isolé par une ligne de rocher* Tu ne craindras rien là bas... Allé viens.

Il fit comme elle juste avant il lui tendit la main et fit une petite moue, il voulait vraiment qu'elle vienne, il prendrait soin d'elle et de son fils, c'était promis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMer 9 Déc 2009 - 21:41

Elle eut un léger sourire en le voyant disparaître aux abords de l'océan avec sa planche, elle avait lentement avancé en direction de la mer avec un certain recul où elle se contenta uniquement de laisser entre l'eau jusqu'à ses chevilles. Embrassant le front de son fils où ses bouclettes frisées sous la brise qui envahissait ses joues, elle le resserra un peu plus contre son corps en jetant un oeil au jeune Duncan qui s'éloignait, il allait peut être même un peu trop loin à son goût. Elle l'avait vu se hisser sur sa planche blanche décorative de quelques couleurs vifs, son molosse au pied qui grognait après la plage à chaque fois qu'elle était trop agressive envers ses pattes, elle sentit alors la main de son fils venir sur ses joues. Quelque part, d'où qu'elle provienne et sans qu'on ne sut pourquoi – Oliver venait d'essuyer une larme gisant sur les pommettes de sa mère, elle avait alors élargi son sourire en direction de son bambin et voyant qu'il demandait à partir à terre, elle s'exécuta en le déposant sur le bord du sable humide.

Panamee avait reposé ses pupilles vers celui qui prenait un certain plaisir à courir après les plus grosses vagues, passant dans des tunnels et des rouleaux en hurlant de joie, elle avait un moment applaudi avec des yeux émerveillés envers son copain. Elle sentit alors la montée subite de l'eau sur ses genoux et se précipita pour reculer son fils – mais surtout elle – la jeune mère fronça alors les sourcils en regardant d'un air de mépris l'océan, mais son regard changea totalement à l'arrivée de Duncan. Se faisant sauter dessus par le chien de la demoiselle, il mit un certain temps à remonter à la surface en secouant sa tête comme un canin, il était si sex, elle se mit à croiser les bras en penchant la tête le regardant d'un peu plus près.

DUNCAN « Tant pis alors. »

Bien entendu qu'elle était fière de lui. Elle était tout bonnement incapable de faire sa démonstration de professionnel qu'il venait d'exercer sous les yeux de sa donzelle, elle eut par ailleurs une petite moue de grimace en le voyant faire l'homme déçu. Panamee le tapa alors du point sur son torse (se faisant légèrement mal par la même occasion), elle lui prouvait alors qu'elle blaguait à son sujet et qu'elle l'avait tout simplement trouvé parfait et dans son élément. Elle l'avait vu se retourner en direction de l'océan et elle redoutait déjà sa propre venue à la plage, elle savait qu'il voulait repartir à la mer, et sa demande ne put que confirmer ce à quoi elle pensait.

Elle avait alors tenté une diversion en reprenant son fils dans les bras alors qu'il s'amusait gaiement avec les pâtés de sable dans la mer, mais le jeune homme ne perdit pas directement le nord, et réitéra sa proposition de faire du surf ensemble. Elle était même prête à sacrifier un moment avec son enfant pour ne pas partir à la rencontre des vagues – étonnant non ? - elle eut un haut de coeur et presque un manque de respiration totale dû à la prise de panique dont elle était entrain de pratiquer. Elle avait tendu gentiment son rejeton pour qu'il vienne dans les bras de Duncan, ce qu'il fit sans rechigner, et lâchant de profonds soupirs pour récupérer une respiration conforme à la normale, elle plaqua son bras sur son coeur en abaissant le buste vers le sable. Toussant légèrement, elle avait rapidement repris ses esprits et redressé la tête vers le jeune homme, mais les sourcils fronçaient qui persistaient à pénétrer le visage de Duncan comme des rides lui fit encore plus de mal.

La demoiselle avait alors susurré avec des coupures qu'elle ne pouvait pas faire de surf, elle avait tenté de contempler une nouvelle fois la face de son homme qui ne comprenait toujours pas et qui resserrait l'enfant dans ses bras, elle s'était retournée vers la plage et tout d'un coup s'était mise à hurler. D'une voix criarde et presque d'hystérie, Panamee avait hurlé à la mer qu'elle ne savait pas nager et qu'elle se trouvait à cet instant précis honteuse de lui avouer, elle paniquait au contact de la plage et de la mer et apparemment seule elle, pouvait savoir pourquoi. Elle entendit alors les rires de Duncan et d'un point de vue de gêne, elle se sentit immédiatement humiliée et frustrée de le voir se moquer ainsi de ses capacités de petits poissons, elle s'éloigna à petits pas de l'eau avant de s'effondrer dans le sable.

Passant une main puis l'autre sur son visage en soupirant profondément, elle entendit rapidement les pas de Duncan qui vinrent jusqu'à sa hauteur, elle écarta un doigt puis l'autre pour entrevoir la jeune face du garçon qui venait de s'accroupir avec son fils dans les bras. Elle le vit se démunir de l'un de ses bras pour la porter jusqu'à sa joue avec un petit sourire en coin, elle se trouvait pitoyable, Panamee avait par la même occasion avoué vouloir venir jusqu'à la plage pour les beaux yeux du blondinet. Au moment où elle se mit à soupirer de sa bêtise et peut être même de sa non perfection dont elle se croyait être, elle entendit le même soufflement provenir de la bouche du garçonnet qui avait laissé choir sa main sur la joue de la demoiselle en la caressant.

DUNCAN « Panamee, ne te sent pas nulle, je... J'en fais depuis des années, j'ai toujours aimé l'eau, je peux comprendre ta peur, mais tu n'as pas à avoir peur je suis là avec toi et je t'aiderais, viens avec moi on va pas surfer on reste au bord de l'eau là bas. *pointe un bout de plage un peu plus loin, sans vague isolé par une ligne de rocher* Tu ne craindras rien là bas... Allé viens. »

Elle redressa alors le visage pour le regarder un peu plus dans les yeux – son jean envahi de sable et peut être même sa culotte ou ses sous vêtements – elle regardait la main tendu comme présentement présentée juste après leur pique nique de première sortie en famille. Elle avait une peur bleue de l'eau. Prendre sa douche, tout allait bien. Nager et arriver à mettre sa taille dans l'océan était une autre histoire. Observant la moue enfantine et suppliante de Duncan, elle ne put que lâcher un soupir et prendre sa main dans la sienne en la resserrant un peu plus pour se soulever (oui car elle, elle n'avait pas besoin de faire semblant face à la masse musculaire du garçon) et regarda avec les mains dans les poches arrières de son jean, l'horizon qu'il lui montrait. Elle haussa les épaules avec frayeur et s'avançait aux côtés de son homme qui tenait toujours Oliver alors que ce dernier s'amusait à toucher les pectoraux de son porteur. Un brin jalouse de voir les mains de son fils sur autre chose que sur le corps de sa mère, elle attrapa le bras de son rejeton et les descendit doucement pour lui faire comprendre qu'il ne fallait pas faire ça, après tout ce n'était pas la poitrine de Panamee et il n'y avait guère de lait dedans. Peut être aussi qu'elle ne voulait pas voir les mains de son fils trainer sur quelque chose qu'elle n'avait pas encore conquis à part entière, elle s'excusa d'un petit sourire en direction de Duncan qui comprit directement sa jalousie en riant, puis porta un coup sur l'épaule de l'homme pour le pousser dans le sable (en sachant évidemment qu'il tenait fortement son fils dans ses bras). Elle le vit disparaître à quelques centimètres d'elle après le coup doux porté à son bras et ne put que se moquer de lui en retour, du moins jusqu'à ce qu'ils arrivèrent devant l'entrée clef où il n'y avait pas de vagues.

Alors qu'il s'avançait dans l'eau, elle, restait paisiblement sur le rebord en daignant ne tremper que ses pieds et frissonnant légèrement au contact de l'eau elle n'avait pas voulu avancer plus qu'elle ne l'était déjà. Mais cette main tendue en sa direction qui provenait de son homme lui rappelait qu'il était là, elle ferma alors les yeux en s'imaginant être dans sa baignoire et avança d'un pas puis d'un autre en se mouillant jusqu'aux cuisses où elle s'arrêta. Elle ne pouvait pas faire plus, rien qu'en entrouvrant les pupilles pour voir combien de mètres elle avait conquis, la jeune mère ne put que resserrer immédiatement la main de Duncan qu'elle tenait dans la sienne. Pour elle, c'était beaucoup trop et il fallait déjà faire demi tour. Elle grelottait de peur de tomber, de se fouler une cheville et surtout de faire tomber son homme et son fils par la même occasion – on dit que les bébés nagent très bien – mais elle ne voulait pas faire l'expérience. L'eau était chaude pour un tel mois mais ça n'empêchait pas Panamee d'être effrayée au point de broyer le bras de son compagnon, elle avait soudainement refermé les yeux pour ne pas voir où elle mettait les pieds et à quelle profondeur elle était puis dans un souffle où elle posa sa deuxième main sur le bras tendu de Duncan elle perdit tout son vocabulaire.

PANAMEE « Je... J'ai... mon coe..., ne me... lâche pas. » - il avait très bien compris ce qu'elle avait voulu dire - balbutia t elle alors qu'elle tenait des deux mains le bras de Duncan qui portait à présent Oliver d'un seul bras en se sentant comme un poisson dans l'eau, son fils qui touchait et plaquait ses doigts sur la surface de l'eau avec de petits sourires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyMer 9 Déc 2009 - 22:43

Duncan n'allait jamais trop loin au niveau de l'eau si il pouvait, et c'était peut être un souhait qu'il ferait tôt ou tard, il louerait un bateau et partirait alors longtemps sur l'eau à ne voir personne à être seul et libre encore plus qu'il ne l'était alors à présent. Car sur l'eau il se sentait libre, bien, puissant, et bien sûr sans limites encore moins qu'il n'en avait alors d'habitude. Il se sentait lui, et personne ne pouvait le juger alors.

Duncan était revenu à sa copine, tout souriant, l'eau ruisselant contre son torse, il était fier de lui mais voyant alors que sa chérie n'était pas si impressionné il avait été déçu tout bêtement, il faisait une petite moue, il lui avait tout donné et elle ? Elle le trouvait moyen, c'est alors qu'elle le vit faire la moue et lui donna une tape alors sur son torse, il fit un petit sourire en coin, il avait même pas forcé sur ses muscles, il était musclés ce beau gosse il prenait soin de son corps, enfin de temps en temps vu que par d'autres moments, ce corps était tout coupé ou abîmé par les coups dans les bagarres.

Duncan ne voulait pas lacher l'affaire, il voulait que sa belle vienne avec lui dans l'eau il voulait lui faire surmonter cela, il avait envie qu'elle goute à une chose qu'il aimait énormement, et surtout, il voulait être là pour elle, et lui faire alors partager le moment qu'elle avait eu envie d'avoir en même temps. Duncan la vit alors reculé lorsqu'il s'était 'moqué' d'elle en lachant un petit rire ce n'était pas les mots mais la façon de faire qui l'avait fais rire, il avança vers elle alors, ne la lachant pas il ne voulait pas la blesser avec son rire il n'avait pas voulu lui faire mal mais juste la façon dont elle l'avait crié à la mer en plus cela avait été trop mignon et marrant. Duncan put alors croiser le regard de la belle lorsqu'il l'avait suivi pour s'accroupir vers elle, et lui caresser la joue pour la réconforter, il avait la main froide et encore avec quelques perles d'eau. Il croisa son regard et était desolé qu'elle ne puisse faire ce projet qu'elle avait lancé alors plus tôt dans la matinée, c'était son idée et lui avait été tellement emballée par cette idée qu'il était déçu pour elle non pas pour lui car il venait tout le temps ici mais elle, elle avait dis vouloir apprendre le surf et elle ne savait même pas nagé c'était le comble, si il avait sû il l'aurait emmener dans une salle de jeux d'arcade et aurait alors fais du surf sur une machine virtuelle... Ca aurait été plus simple. Elle finit alors par prendre la main du jeune homme qui lui tendait, pour lui montrer qu'il était là pour elle et qu'il ne la lacherait pas il parlait sans même parler, les gestes suffisaient pour lui faire comprendre pensait il. Il l'attira alors vers lui, la prenant alors dans les bras tout en gardant toujours Oliver dans les siens également, c'était un câlin collectif, il prenait soin de sa belle et son fils. Duncan ne faisait même pas attention au petit qui le tripotait les pects, il devait sûrement être impressionné mais pour le moment Duncan était trop occupé par le bien être de la jeune femme que par les mains du pouton. C'est alors que Duncan sentit la main de Panamee sur son corps, il fronça les sourcils et vit alors à ce moment là le petit lui toucher les pectoraux, il sourit et vit Panamee du coup gênée, il ne fallait pas il ne lui avait pas fais mal il n'avait pas collé sa bouche dessus pour voir si le lait venait, il n'avait fais que se tenir à l'homme et le pire dans tout ça sans pleurer, c'était merveilleux. Duncan se mit à rire à l'idée d'avoir du lait dans son corps et de voir Panamee avec sa moue et sa pointe de jalousie qui se pointait, c'était mignon! Duncan se prit un coup dans l'épaule et recula alors surpris par ce geste mais toujours voir même pire mort de rire qu'avant. Ils allèrent alors vers l'endroit paisible et sans vague du moins pas trop, des petites, tout les enfants y jouaient lorsqu'ils étaient en vacances ou n'avaient pas école, et aujourd'hui par chance il n'y avait personne, une journée calme sans personne, à part quelques clanpins.

Duncan avait récupéré préalablement sa planche et s'avançait alors doucement dans l'eau oliver dans ses bras qui était sage, il s'accrochait à Duncan comme si la maman lui avait envoyé sa peur. Duncan jeta un coup d'oeil à Panamee et vit alors qu'elle ne bougeait pas, il lui tendit à nouveau une main, il avait laché la planche dans son dos et Oliver dans ses bras, il voulait la mère à présent... Mowgli était assis sur le bord de l'eau paniqué à l'idée qu'ils se fassent tout les trois mal, il les surveillait, pire qu'un maître nageur. Duncan sentait une force sur sa main, elle serrait fortement sa main sur lui, il était alors toujours debout la tenant, essayant de comprendre sa peur, lui qui n'avait pas peur et lui qui voulait lui faire partager sa passion, il la tenait alors l'attirant vers lui.


« Je... J'ai... mon coe..., ne me... lâche pas. »

Mon coeur ? Parlait elle de son coeur qui se resserait de peur ou parlait elle de lui l'appelant alors de la sorte ? Il ne releva une nouvelle fois pas et ne répondit rien à cette expression.

_Panamee, je suis là, regarde moi, ouvre les yeux et regarde moi allez.

Il la fixait du regard, voulant alors la rassurer, il n'était pas loin, elle avait de l'eau jusqu'au nombril, et lui jusqu'au bassin étant alors plus grand qu'elle il avait moins d'eau forcement. Duncan la vit alors ouvrir les yeux et fit un petit sourire en coin.

_Voilà détend toi je suis là il ne t'arrivera rien ni à toi ni à Oliver!

Il se tourna alors tout en l'attirant à lui pour qu'elle puisse le toucher, il avait dû lacher sa main mais lui avait posé préalablement sur le torse, il prit la planche dans une main et la mit alors devant Panamee...

_Allez monte assis toi dessus...

Il sourit, il savait ce qu'il faisait, il aimait bien par moment s'asseoir sur sa planche et regarder l'eau au loin, regarder l'horizon et rester à être comme sur un bateau se laisser porter par l'eau.
Il tenait fermement Oliver dans le bras et de l'autre main et grace à l'aide de son corps il tenait la planche pour qu'elle puisse monter alors tranquillement sur la planche, il sourit une fois qu'elle fut dessus, il déposa alors Oliver entre ses jambes, et posa une main sur le devant de la planche et dans le dos de Panamee...


_Tu vois t'es dans l'eau, enfin non excuse moi tu surfs!

Il se mit alors à lacher un petit rire, oui elle surfait, il faisait attention à Panamee de toute façon il n'y avait pas de vague alors ça allait, il déposa un baiser sur sa joue et se recula doucement, il ne monterait pas sur la planche, il préférait la faire se balader, alors il se mit à bouger la planche la déplaçant doucement dans l'eau, c'était peut être nul comme épreuve de surf mais au moins elle était dans l'eau et sur la planche, elle avait voulu faire du surf, la elle s'entrainait déjà pour l'équilibre... xD

_Tu vois ça ne sert à rien d'avoir peur, je vous surveille... Je ne vous laisserait pas tomber tu le sais hein ?

Et dans tout les sens du terme il ne voulait pas la laisser tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyJeu 10 Déc 2009 - 0:45

Un énorme câlin s'en suivit pour consolider le couple où le petit se trouvait au centre de l'histoire, elle passa sa tête par dessus l'épaule de Duncan en fermant les yeux sentant alors la présence masculine de celui qui venait la réconforter dans ce moment aussi stupide soit il. Il l'avait mené jusqu'au rivage en portant Oliver dans ses bras, jetant des coups d'oeils à la jeune femme pour voir ainsi si elle le suivait au pas, ils arrivèrent devant l'eau où elle commença à faire un pas puis l'autre avant de bloquer totalement une fois l'eau débordant son nombril.

DUNCAN « Panamee, je suis là, regarde moi, ouvre les yeux et regarde moi allez. »

Les yeux toujours clos, elle ne se sentait pas à l'aise et voulut à maintes reprises faire demi tour tellement elle se sentait submergée d'émotions, elle avait par ailleurs tenté de prendre contact avec l'eau en se massant la nuque avec l'humidité de la mer, mais rien n'y changeait. Elle n'arrivait pas à rouvrir les yeux en la direction du jeune homme tellement elle avait des haut de coeur, elle avait entendu la fine voix rauque de son amant qui l'incitait à ouvrir les yeux et par peur d'une mauvaise surprise, elle les ouvrit aussitôt. Ses yeux tombèrent en premier lieu sur le visage angélique de son fils qui souriait en tapotant en même temps l'eau et le torse du garçon, puis elle redressa la tête vers le joli minois de son homme qui tentait de rester sérieux.

DUNCAN « Voilà détend toi je suis là il ne t'arrivera rien ni à toi ni à Oliver ! »

Elle lâcha un profond soupir d'angoisse tout en clignant plusieurs fois des yeux, elle avait une fine bouille d'enfant peureux qui cherchait sa maman en fait elle ressemblait à Oliver à certains moments, elle sentit alors la main de Duncan venir se détacher de la sienne. Elle perdait totalement le nord sans son bras. Il l'avait compris en la portant jusqu'à son torse où elle se laissa guider par son buste, fronçant de temps à autre les sourcils de peur de tomber dans un trou ou de sentir quelque chose d'étrange dans l'eau. Par ailleurs, elle ressentit un fin contact au niveau de son mollet et commença à ouvrir de grands yeux ronds, avant de se rendre compte que ce toucher n'était autre que la jambe de son homme qui l'avait timidement racolé.

DUNCAN « Allez monte assis toi dessus... »
PANAMEE « Non. », elle avait répondu sur le coup de la peur et secouait la tête comme une enfant en resserrant le bras du garçon, mais ses yeux s'étaient perdus dans les prunelles claires de ce dernier qui faisait mine d'insister, elle abaissa alors la tête vers la planche sans vouloir bouger d'elle même, touchant d'une main la plaque blanche qui flottait sur l'eau avant de reposer ses pupilles sur celles de Duncan qui attendait qu'elle se hisse sans plus attendre. Elle exerça une petite moue en se détachant de la planche de surf où elle tentait de voir ses pieds qu'elle ne voyait plus, elle cherchait un endroit pour ne pas le contempler mais ses iris se retrouvaient toujours dans celles du jeune homme et elle comprit alors qu'elle devait céder. « Bon, d'accord. »

Elle le voyait sourire et même si il ne pouvait sans douter immédiatement – ce petit sourire – la rassurait et lui chauffait le coeur, elle avait attendu qu'il resserre autour de sa taille le petit qui s'agrippait sur le torse de ce dernier, et avait posé ses deux mains sur la plaque. Panamee attendait certainement qu'il tienne la planche entre ses doigts et ce fut ce qu'il fit juste après, elle se souleva alors avec aisance en faisant abstraction de l'eau qui l'entourait, et s'échoua comme une sirène sur le mètre flottant. Elle se mit à tenter de rester en équilibre tout en étant assise et ne trouva qu'une position qui fut d'écarter les jambes face à Duncan, il en profita alors pour déposer l'enfant entre ses cuisses où elle tenta de passer ses bras par dessus son fils afin de le protéger de l'eau. Elle risquait de tomber, et ne pourrait sauver son enfant. Une crainte double l'envahissait malgré la présence protectrice du jeune homme qui s'approchait d'elle pour placer ses mains de par et d'autre de la planche.

DUNCAN « Tu vois t'es dans l'eau, enfin non excuse moi tu surfs ! »

Elle l'entendit s'esclaffer et ne put alors retenir un petit sourire en coin à sa phrase alors qu'elle savait très bien qu'elle n'était pas prête de surfer, elle plaquait l'une de ses mains contre le buste de Oliver pour le rapprocher un maximum afin qu'il ne glisse pas, tandis que l'autre était préoccupée à garder l'équilibre. Elle sentit la bouche venir se dessiner sur l'une de ses pommettes, Duncan exerça un simple baiser sur la joue de cette dernière comme pour la remercier de partager ce moment qui lui semblait être un cauchemar éveillé. Puis, il se recula et là elle eut peur de le voir partir et la laisser choir sur une planche, elle fronçait les sourcils à chaque geste d'éloignement qu'il se permettait de faire dans l'eau – tellement mal à l'aise – elle eut une légère grimace. Elle s'exclama alors légèrement en sentant de vagues agitations sur la planche qui n'était autre que les mains du jeune homme qui faisait tanguer l'objet sur la surface de la mer, elle crispa alors ses doigts sur la planche en repliant ses pieds comme pour tenter de mieux s'accrocher. Une vraie flippette. Elle émit un léger soulagement une fois ayant réussi à garder l'équilibre, et ayant une boule au ventre qui se dissipait, elle scrutait les vaguelettes qui s'étouffaient sur la planche, touchant de temps en temps l'eau pour en envoyer sur le buste de Duncan avec un fin sourire en coin.

DUNCAN « Tu vois ça ne sert à rien d'avoir peur, je vous surveille... Je ne vous laisserait pas tomber tu le sais hein ? » avait il avoué.

Elle l'avait senti se rapprocher dans l'eau tout en gardant sa main sur la planche, conduisant comme une hélice de bateau le pauvre naufrage de Oliver et de sa mère, elle attendit dans un silence qu'il faut à sa mi hauteur pour passer ses jambes sur les cuisses du garçon. A cet instant précis elle voulait l'embrasser – par sur la joue – plutôt partout, elle se mordillait la lèvre supérieure alors que son jean s'était plaqué sur les jambes de Duncan qu'elle avait gentiment entouré comme un serpent. Elle l'aurait fait mais son fils empêchait son acte. La jeune mère eut alors comme un petit clin d'oeil en sa direction alors qu'elle venait de retirer sa main de la planche, la portant jusqu'au buste dénudé de son homme qui s'était volontairement avancé vers elle. Caressant les pores mouillés de son torse nu, elle passa son bras derrière son dos comme pour l'enlacer et étouffer par le même instant son fils qui se retrouvait une nouvelle fois entre eux, et Panamee dégagea rapidement sa main pour la reporter sur la planche – gardant toujours son équilibre –.

PANAMEE « Tu sais que je me sens totalement soumise à tes ordres dans l'eau ? » avait elle avoué à mi voix alors qu'elle flottait su la planche comme une baleine. Elle ébouriffa un peu plus la tête de son fils en jetant de l'eau sur son crane, lui donnant ainsi le même effet mouillé qu'avait le jeune homme en face de lui, elle fit une fine moue en regardant l'eau avant de planter son regard dans celui de Duncan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyJeu 10 Déc 2009 - 22:38

Duncan savait éperduement que cette épreuve il devait l'aider à la passer, c'était avec lui qu'il fallait qu'elle la passe, surtout qu'il se sentait capable de le faire, alors d'autant plus de raisons de l'aider à poser son corps ou du moins la moitié de son corps dans l'eau. Duncan s'occupait du coup plus de Panamee que d'Oliver alors que peut être c'était la première fois qu'il allait lui aussi dans la mer, il ne savait pas trop mais la mère contrairement à Oliver parlait et on voyait sa frayeur, alors il s'occupait d'elle tout en gardant un coup d'oeil discret en direction d'Oliver. Duncan ne voulait pas laisser Panamee seule avec sa peur, il l'avait alors attiré à lui pour pouvoir ensuite manier la planche de surf qui était dans son dos à bouger, et lui faire mal ou du moins légèrement par la même occassion mais pour l'heure Panamee & Oliver était sa prioritée. Il la sentit bouger vivement à un moment donné, il venait alors de lui faire peur en bougeant sa propre jambe, elle avait sûrement du penser que c'était un serpent où autre, il ne savait pas trop mais il était là pour elle pour l'aider et la soutenir dans cette dure épreuve du moins pour elle car pour lui c'était un jeu d'enfant.

C'est alors qu'il lui demanda de monter sur la planche, sa réponse le fit rire, forcement, elle était réticente il le savait éperduement qu'elle n'allait pas vouloir mais c'était comme ça, lui aussi avait des plans et voulaient les respecter, il ne voulait pas qu'elle fuit et parte en courant et ainsi faire gagner sa peur. Il la regardait, ne la forçant pas du regard mais essayant de la convaincre il voulait vraiment la voir monter sur cette satanée planche et apprécié une partie que lui appréciait tout bêtement, il voulait la voir aimer ce qu'il faisait et la faire partager sa passion.


« Bon, d'accord. »

Duncan ne put que retrouver le sourire, il vit alors Panamee jouer avec la planche essayant de trouver l'équilibre, elle avait l'air de prendre goût à cette planche sur l'eau, il était heureux, il déposa alors par la suite le petit, ils étaient mignons tout les deux et c'était le meilleur moyen de faire bouger la planche sans difficulté! Duncan ne pensait pas que Panamee pouvait avoir peur de faire tomber son fils, il était là il s'occuperait des deux avec ces bras musclés et son action rapide! Il voulait la voir elle et lui en vie à la fin de la séance de surf!

Duncan s'amusait de les voir tout les deux sur la planche à être sage et Panamee semblait alors s'amuser, elle lui envoyait même de l'eau sur le torse et il lui tira la langue la menaçant après de la faire tomber sans pour autant le faire, il la taquinait rien de plus, il avait envie de l'embêter comme d'habitude. Elle venait également de le ligoter avec sa jambe et son jean's ça le faisait d'ailleurs rire qu'elle n'ait pas enlever son jean's elle s'attendait à quoi ? Elle l'attirait alors doucement à elle, il ne put que sourire, elle était tellement tellement trop belle et craquante, elle le faisais fondre... Il avait envie de le dévorer, c'était abusé, il avait tellement envie de l'embrasser fougueusement, elle était forte, elle avait fais tout un effort pour lui, il avait réussi à la mettre elle et son fils dans l'eau c'était fabuleux de la voir alors sourire et le taquiner à nouveau en le cherchant, il avait l'impression de la retrouver.


« Tu sais que je me sens totalement soumise à tes ordres dans l'eau ? »

Il ne put que lacher un petit rire, il était toujours près d'elle posant une main sur la planche près d'Oliver pour le surveiller et ne pas qu'il tombe et l'autre dans le bas du dos de Panamee, il avait envie de la manger, c'était horrible comme la tentation était forte à ses côtés.

_Alors qu'on viendra souvent ici.

Il avait un petit sourire en coin, il jeta un coup d'oeil à la coupe de cheveux d'Oliver et passa la main sur ses cheveux pour lui faire un meilleur effet ébourrifé que sa mère venait de faire... Il s'approcha un peu plus de Panamee levant sa main qui était dans son dos à elle et la posa sur sa joue pour l'embrasser avec passion, tant pis si Oliver le voyait, de toute façon il ne voulait pas lacher la jeune mère de si tôt alors voilà il devrait bien s'habituer à voir sa mère être embrasser par Duncan. Il ferma alors les yeux, heureux et sentant des ailes pousser à nouveau, il était bien avec elle et il était dans l'eau ce qui arrangeait fortement les choses. Une fois le baiser finit, il recula doucement la tête posant son front contre le sien et plongeant son regard dans le sien. Il n'avait pas pour autant oublié le reste du monde, il se souvenait toujours d'Esteban à l'hôpital mais ne voulait tout simplement pas trop y penser en fait...
Il lui murmura alors.


_Allé retournons sur la serviette, Mowgli va finir cramé par le soleil, et je veux pas que vous prenez un coup de soleil.

Il sourit et tira alors la planche vers le rivage, Panamee put alors toucher le sable et le sol avec ces pieds sur la planche et il reprit Oliver dans les bras ne voulant pas que la maman panique à l'idée de descendre en surveillant son fils, il lui fit un petit sourire et lui tira la langue (à Oliver) et l'accrocha bien sous le bras (xD) pour pouvoir tendre la main vers Panamee pour l'aider à se lever de la planche.

_La prochaine fois je te ferais un cours particuliers et tu verras tu aimeras je suis sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptyVen 11 Déc 2009 - 19:39

DUNCAN « Alors qu'on viendra souvent ici. » ajouta t il avec son petit sourire.

Alors qu'elle caressait gentiment la chevelure blonde de son fils, elle fut surprise de voir les doigts du jeune homme venir à sa rencontre et se rapprocher un peu plus de la planche pour ébouriffer un peu plus la tignasse du petit, tentant en même temps d'arranger au mieux la coupe de Oliver. Elle venait de sentir cette main qui gambadait le long de son dos svelte, et un sourire impénétrable s'afficha le long de ses lèvres tandis qu'il avait relevé la tête en direction de la jeune mère. Elle fut tout d'abord étonnée de le voir se faufiler aussi près de son visage surtout en la présence du bambin, mais n'osant faire un geste de peur de tomber à l'eau avec son fils et de ne pouvoir le récupérer par la suite, elle avait attendu de voir la suite pour enfin apercevoir les lèvres de Duncan venir se déposer sur les siennes. Elle resserra la pression sur la taille de Oliver comme pour lui faire comprendre qu'elle était toujours consciente qu'il était entre eux deux, et répondit sagement au baiser du jeune homme en fermant à son tour ses yeux alors qu'elle encerclait de ses jambes, les cuisses de ce dernier qui la sauverait en cas de noyade. Elle voulut passer sa main sur le torse de son copain mais ne se sentant pas à l'aise, elle avait joué la soumise comme elle l'avait dit si tôt, ressentant la fine main masculine venir auprès de sa joue la caressant légèrement sous le sourire majestueux de la jeune femme. Le baiser clôturé, elle releva les yeux vers le garçonnet qui venait de poser son front contre le sien où un sourire s'affichait sur chaque visage, elle avait de petites étincelles et des bourdonnements à chaque embrassade qu'il effectuait. Étrange, non ? Elle le regardait droit dans les yeux alors qu'elle sentait bien la prestance de son bambin qui devait les regarder en fronçant les sourcils, mais ne voulant avoir le jugement du seul homme qui était en droit de la juger, elle se contenta de lâcher un petit rire jusqu'au murmure suave de Duncan.

DUNCAN « Allé retournons sur la serviette, Mowgli va finir cramé par le soleil, et je veux pas que vous prenez un coup de soleil. »

Elle hochait la tête en la direction du garçon tout en se dégageant de son front, après tout, il était en position de dominateur, elle se contenta de passer une main sur la planche où ses doigts se crispaient à chaque mouvement trop rapide à son goût. Elle put rapidement rejoindre la berge où ses doigts de pied touchaient déjà la terre ferme, elle contempla Duncan avec un air d'admiration alors qu'il reprenait son rôle de – papa – en attrapant le bambin dans le creux de ses bras, lui tirant la langue pour faire rire l'enfant, ce qui marcha évidemment. Elle vit une nouvelle fois la main tendue de ce dernier qu'elle attrapa pour atteindre l'eau à ses chevilles, elle se dépêcha alors de rejoindre le sable sans se soucier de la planche qu'il avait dû récupérer, et partit en courant en direction du sable. Avait elle encore peur même avec de l'eau aux chevilles ?

DUNCAN « La prochaine fois je te ferais un cours particuliers et tu verras tu aimeras je suis sûre. »
PANAMEE « Oui, une prochaine fois, oui. » annonça t elle en grimaçant légèrement alors qu'elle venait d'atteindre la surface du sable.

Elle avait alors rejoint son dogue qui commença à lécher les doigts de sa maîtresse où le sel de mer était déposé, mais le regardant d'un air dédaigneux alors qu'il continuait de trifouiller sa truffe sur ses mains, elle replia ses mains pour les croiser autour de sa taille en reportant ses yeux sur Duncan. Il avait un charme fou avec sa planche à tenir le bambin entre ses bras musclés, elle avait l'impression de voir un Dieu qui après avoir nagé avec les dauphins – avait tenté de retrouver sa sirène. Elle eut un petit sourire fin sur les lèvres en repensant à ses songes, mais ne voulant paraître idiote dans ses idées elle s'était juste mise à marcher à ses côtés en le regardant du coin de l'oeil, elle s'était d'ailleurs rapprochée du jeune homme qui portait toujours Oliver – bien éveillée – et mettant sa main près de son visage, elle le vit tendre le doigt pour attraper la fine main mouillée de sa mère, cette dernière qui jouait à faire le pompon avec son bambin.

Arrivée près des serviettes où elle s'arrêta un instant devant la sienne, elle en conclut que pour réussir à se sécher il fallait retirer son pantalon et c'est ce qu'elle fit quelques instants plus tard en l'enlevant de ses cuisses, se retrouvant totalement en bikini elle déposa alors son jean dans un des sacs propres en guise 'd'affaires mouillées'. Elle se redressa alors pour contempler le jeunot qui tenait toujours le rejeton, et se dirigeant à ses côtés munie de sa serviette propre et sec, elle la déposa sur les épaules dénudées de Duncan sans dire un mot avant de se poser devant lui et de récupérer son fils en faisant une petite moue.

PANAMEE « Tu vas me rendre mon fils à la fin. » lança t elle avec un petit sourire comme pour lui faire comprendre qu'elle était ravie qu'il s'occupe ainsi de Oliver. Elle se mit à rire légèrement avant de tendre les bras vers l'enfant qui comprit alors en se jetant directement dans les bras de sa mère, elle attrapa une autre serviette où elle enveloppa son fils à l'intérieur comme pour le sécher (mère poule), elle l'avait frictionné jusqu'à la dernière goutte en lui nettoyant le nez à plusieurs reprises sous les rires du petit bonhomme. Les cheveux de Panamee avait fini par friser sous l'humidité de l'océan et s'étaient décomposés en mèches qui descendaient jusqu'à ses épaules, elle redressa son joli minois tout sourire en direction de Duncan qui avait gardé la serviette sur lui, et avec un air sérieux elle lui rappela son devoir d'ami. « Il va falloir que tu ailles voir Esteban, Duncan. Tu le sais ? », avait elle avoué d'une voix franche. Elle déposa alors son fils dans la poussette sans pour autant vouloir partir de la plage mais juste pour qu'il sèche et reste dans l'ombre du parasol, elle était une nouvelle fois aux côtés de son copain à passer la serviette – qu'elle eut auparavant déposée – sur le torse du garçon. Elle le frictionnait comme elle l'avait fait pour son fils quelques instants auparavant, passant ses fines mains autour de la taille robuste et musclée du jeune homme où elle profitait de ce faible moment d'intimité, elle était alors plus petite que lui et derrière son dos à déposer la serviette jusqu'à la retirer de son torse et la lui lancer à la figure en ricanant. Au même moment où elle avait jeté le tissu en pleine face de Duncan avec rapidité, elle se mit à courir aux alentours sans perdre de vue son fils dans la poussette, se faisant alors courir tout d'abord par le molosse à quatre pattes qui aboyait en cavalant derrière Panamee.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan EmptySam 12 Déc 2009 - 11:06

Si Duncan avait embrassé Panamee c'était peut être parce qu'il avait envie premièrement, et ensuite peut être parce qu'il ne savait pas la réaction qu'elle pouvait avoir sur la terre ferme si il voulait l'embrasser devant son fils, alors que là c'était simple, elle était sur une planche sur l'eau et elle avait peur, et pis même si Oliver les voyait, après tout Duncan voulait rester un bout avec elle alors pourquoi ne pas le montrer au petit, que sa maman était à présent la femme de deux hommes ? Il n'allait pas pour autant vouloir se battre contre le petit mais il voulait juste lui montrer sa présence et sa place peut être, enfin c'était bizarre dans sa tête il ne savait pas trop comment s'expliquer à lui même ce geste qu'il venait de faire alors qu'il n'avait pas voulu auparavant le faire devant le petit. Une fois le baiser finit, il avait posé son front contre le sien pour la regarder pour l'admirer un moment, il aimait tellement la regarder et se perdre dans ses yeux de coquine et son sourire qui le faisait chavirer!

Duncan lui avait alors annoncer leur retour sur le sable, il vallait mieux, il ne pouvait pas faire du surf avec les deux, surtout si Panamee avait encore une peur bleue de l'eau, il avait alors tiré la planche jusqu'au bord toujours en gentleman, l'avait libéré de son fils pour une levée plus aisée de Panamee, et lui avait alors tendue la main qu'elle avait bien évidemment prise. Et là alors qu'il pensait qu'elle allait se coller à lui peut être même lui faire une enlaçade, il la vit alors courir en direction de la serviette, il leva les sourcils au ciel et ne put que lacher un petit rire, c'était pas gagné les séances de surf à son avis. Il regarda alors Oliver et fit une grimace, lui murmurant.


_Elle est top ta maman.

Il sourit et déposa un baiser sur le front du petit, avant de prendre de sa main libre du coup la planche qui l'attendait, il regarda alors Panamee, elle s'était arrêté pas loin en fait, il espérait qu'elle n'ait pas entendu sa confessions à son bout de chou et partit en sa direction pour se retrouver à côté d'elle, il vit Mowgli toujours aussi dingue, ah lalalala une escapade avec Panamee c'est une grande GRANDE aventure. Ils allaient alors vers la serviette, Panamee à ses côtés, il sentait que de temps à autres elle le regardait, ça l'amusait d'ailleurs de se sentir observé même si il ne la regardait pas préférant se concentrer sur sa marche et le fait de faire l'âne en portant alors Oliver et la planche, c'était assez impressionnant pour lui de porter un bébé, il avait une vie entre les mains, alors qu'il ne savait même pas gérer la sienne là il devait être impécable. Ils arrivèrent à la serviette, Duncan planta la planche dans le sable et alors qu'il venait de faire ce simple geste avec toujours oui Oliver dans les bras il regarda Panamee qui se déshabillait, il put alors voir comme au petit matin, son corps à moitiée nue du coup, ses jambes, c'était toujours aussi tentant, en plus avec les petites gouttes d'eau lui parcourant le corps, aie... Il secoua la tête pour chasser ses idées et se gratta la nuque un instant. C'est alors que Panamee lui posa une serviette seche sur les épaules, il ne put que tourner légèrement la tête pour essayer de l'appercevoir et fit un petit sourire en guise de merci, elle revient alors face à lui et lui enleva le petit.

« Tu vas me rendre mon fils à la fin. »

Il fronça les sourcils, était elle jalouse qu'il soit en permanence dans ses bras ? Il lui laissa prendre alors et la regarda septique, par moment il avait du mal malgré les sourires à percevoir le sens réel de la phrase.

_C'est pour toi ma poule mouillée.

Il fit un petit sourire accompagné d'un clin d'oeil; il la taquinait, il ne captait pas réellement le sens de sa phrase à elle mais lui avait du coup voulu faire de l'humour. Duncan aimait voir Panamee s'occuper de tout à la fois, c'était abusé, elle était un medecin modèle, une mère adorable et une grosse coquine avec lui que rajouter de plus ? C'est alors que tout se passait bien et que les conversations étaient sans trop d'importance, que Panamee remit un sujet sur le tapis.

« Il va falloir que tu ailles voir Esteban, Duncan. Tu le sais ? »

Duncan perdit tout sourire, il avait légèrement oublié le temps de s'amuser et s'occuper de lui avec Panamee il avait mis de côtés les pensées sur Esteban, il savait éperduement qu'il le regretterait si il ne le voyait pas une dernière fois si son cas venait à s'aggraver mais il ne voulait pas y aller, c'était trop dur pas après ce qu'il s'était passé il y avait quelques temps à l'hôpital également. Il soupira alors et regarda l'horizon un instant, c'était chiant, il avait l'impression d'être gosse rappelé à l'ordre... C'est alors qu'il sentit une main le frictionner, il jeta un coup d'oeil, Panamee faisait la même chose avec lui qu'avec Oliver, il fronça les sourcils, et d'une vois légèrement soulé par le sujet qui avait été lancé il lui répondit alors.

_Faut penser à me moucher aussi.

Et pourtant malgré le sujet délicat et malgré tout, elle était là à l'enlaçer certes pour le sécher en premier lieu mais elle l'enlaçait, et une fois finit, il sentit la serviette être jeté sur sa gueule, il l'avait merité aussi... C'est alors qu'il l'avait récupéré dans la main et vit Panamee... O_o faire l'enfant, elle courait, elle voulait qu'il lui court après ? Il ne put que sourire et poser la serviette sur le sable regardant Oliver il lui murmura.

_Sage ok ? Sinon pleure je viendrais.

Il courut alors en direction de Panamee et très rapidement, avec une pointe de difficulté il voulait pas non plus la faire paraitre pour une femme ridicule, il l'attrapa alors l'enlaçant et la soulevant du sol avec ces muscles, elle était de dos et il lui croqua alors l'oreille. Il l'emmena très vite vers le bord de l'eau où il y mit ses chevilles, portant toujours Panamee il lui dit alors.

_Arrête où je te jète dans l'eau.

Il lacha un petit rire moqueur, et alors qu'elle hurlait, il se retira de l'eau et fit semblant de la poser sur la terre ferme, c'était uniquement pour la retourner, pour la voir, pour la prendre telle une koala comme plus tôt dans la matinée lorsqu'il l'avait emporter pour la monter dans sa chambre... Il avait ses deux mains derrières les fesses de Panamee pour la maintenir contre lui son souffle s'accélérait, il avait tellement envie de ceder il ne pourrait alors jamais tenir c'était impossible se disait il, il devrait trouver une solution... Il la ramena alors vers Oliver Mowgli étant rester après que Duncan ait kidnapper la mère, Mowgli avait fais attention au petit le surveillant. Duncan fit alors mine de tomber avec toujours Panamee en koala sur le sable, il avait amorti la chute, tombant de plus sur elle, elle était bloquée une fois de plus entre le sable et lui, il sourit en coin, et là put se liberer une main pour venir lui effleurer la joue, en essayant de ne pas lui mettre du sable de partout, ça avait beau être un endroit magnifique ça avait des inconvénients.

_Je ne pourrais tenir...

Il ne pouvait pas il le savait, il parlait de son défi, il avait lancé ça d'une petite voix, il ne voulait plus du défi il la voulait elle, mais il savait également que ce défi pouvait peut être tout changer. Et grace à tout cela, il venait également d'esquiver le sujet Esteban, il ne lui avait pas répondu à ce propos et ne comptait pas réellement le faire, son silence avait voulu tout dire non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Vide
Message(#) Sujet: Re: Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Une après midi entre nous #Panamee&Oliver&Duncan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-