AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -25%
Nike Waffle Trainer 2
Voir le deal
74.97 €

Partagez | 
 

 Comme un film...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Comme un film... Comme un film... EmptyMer 25 Nov 2009 - 18:03

Nous sommes fin novembre, la vie de Dakota est beaucoup plus structuré maintenant, moins lourde à porter pour ses épaules. Il voyait occasionnellement, des amis qu'il n'avait pas vus depuis un moment. Mais il y avait quelques choses en lui de vide, cette partie en lui qu'il avait tellement de mal à combattre, l'envie d'aimer, celui d'aimer la seul personne qu'il devait être. Pourtant il était dans une perceptuelle bataille entre son cœur et sa tête. Il y avait l'envie de pardonner et une autre ou il ne pouvait se rabaisser à aller ramper devant la belle. Alors la meilleure solution avait été la fuite, il n'avait répondu à aucun de ces appels, avait fait en sorte de ne jamais la croiser et de continuer d'aller au même endroit que d'habitude.

Aujourd'hui il avait prit plusieurs choix, le premier, d'arrêter ces études pendant un moment et ensuite celui de profiter un peu plus de lui et de ses amis. Il n'avait pas de problème pour l'argent, si un moment il avait envie de travailler, il pourrait toujours aider Johanne dans le restaurant, et de toute manière son manager dans la boite de mannequinat, qui lui avait autorisé une année sabbatique était revenu le voir, la rencontre fus courte.


« Dakota... Tu as au moins pris dix ans !! »
« Tu as quelques choses de changer, c'est vraiment intéressent, un an t'aura permis d'évoluer cela ce voie sur ton visage. »


Fallait il qu'il lui raconte sa vie ? Devait il lui dire ce qu'il avait du faire ? Ce qu'il avait du subir pendant cette longue année 2009 ?

Il y avait eu tout d'abord, la révélation sur sa grand mère, puis sa mère avait disparu dans la nature, il avait compris maintenant pourquoi, mais ne préférait rien dire. John la personne qu'il pensait aimer, qu'il pensait admirer comme celle qui ne faut plus parler. Avait disparu sans vraiment dire pourquoi là aussi. Puis la première trahison de Neal, puis la seconde et la dernière, la plus horrible et la plus difficilement pardonnable. Puis enfin il y eu Victoria, la jeune fille qui avait du subir tellement d'épreuve en commun avec Wayhne cette année, les sentiments du jeune homme pour la jeune femme avait fait un véritablement 360 degrès. Enfin Dakota avait pris la décision aujourd'hui d'aller au cinéma, il avait enfiler un lewis avec un pull et une écharpe qu'il ne lui appartenait pas, les affaires appartenaient à Scott Matthews, le chef cuisinier, ou la relation qu'il entretenait avec Dakota était à un point torturé que personne n'avait cherché à comprendre réellement le lien qu'il les liées. Le film choisit, fut sans grande hésitation du petit groupe, « twilight » l'histoire d'un amour entre une humaine et un vampire torturé. Quel joie de voir cette amour torturé, sur grand écran, il n'avait pas vraiment besoin de sa.

A la fin de la séance, le jeune homme quitta son groupe d'ami, mais une voix qu'il avait toujours en mémoire qu'il connaissait trop bien l'interpella. Il se figea alors sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyMer 25 Nov 2009 - 20:13




Twilight ou le nouveau phénomène mondial. Liliana Sloan avait d'abord découvert les livres de Stephenie Meyer dans la bibliothèque d'Ocean Grove. Quand elle avait mis les pieds dans cet endroit, elle n'avait aucune idée dans la tête du livre avec lequel elle serait ressortie, au moins une heure après. Elle les avait tous dévorés, devenant officiellement une fanpire. Voilà maintenant que le chapitre deux de Twilight est sorti sur le grand écran et la jeune femme s'apprêtait à aller le regarder, comme quelques 275 millions d'autres personnes. Quelques minutes avant de se rendre au cinéma, Lilo' alluma son ordinateur portable pour lire le synopsis.
« Lors de la fête d'anniversaire de Bella chez les Cullen, celle-ci se coupe bêtement le doigt avec du papier cadeau ce qui déclenche la soif de Jasper,qui se rue sur elle. Edward la sauve de justesse de son frère. Suite à cet incident, Edward et sa famille décident de quitter Forks pour ne plus mettre Bella en danger. Edward promet à Bella qu'il ne la reverra plus jamais, comme s'il n'avait jamais existé. Après son départ, Bella fait une dépression. Son père Charlie la menace de la renvoyer chez sa mère mais la jeune fille lui fait voir le contraire en essayant d'oublier Edward et se rapproche de Jacob qui apaise sa douleur. Bella va apprendre que Jacob est, lui (en sauvant Bella de Laurent), un loup-garou, les ennemis ancestraux des vampires, cela explique alors le froid présent entre Jacob et Edward. Mais Bella va faire une étrange découverte : en se mettant en danger, elle voit edward dans le film en tant que fantôme (elle entend la voix douce et mélodieuse d'Edward cela est dans le livre, suite a une montée d'adrénaline). Après cette expérience, elle hésite entre les deux, elle ne sait qui choisir entre son âme sœur, et son meilleur ami. »
Elle en profita pour le lire à sa nièce Juliann qui était confortablement assise sur le fauteuil voisin, entrain de regarder la télévision emmitouflée sous une couverture. Deux bols de chocolats chauds étaient posés sur la table d'où sortait de la fumée. Il ne faisait pas particulièrement chaud aujourd'hui et comme les deux jeunes étaient de natures frileuses, cela ne les arranger pas grandement.
    « T'es prête, on y va ma belle ? » dit la brunette en arborant un grand sourire.

Juliann sortit de ses couvertures. Elle avait enfilé un simple jeans, un Marcel blanc et des bottes noires. Elle enfila un manteau de type caban au-dessus. Liliana, elle, s'était vêtue d'une mini-jupe "boule" noire avec un tee-shirt noir imprimé "Lost Cat", une veste noire à sequins et des escarpins en satin coloris bleu pour donner un peu de couleur à sa tenue. Elle s'était faite toute belle, comme ci elle sentait qu'elle allait revoir quelqu'un qui lui était cher...
    « Allez, on y va ! » lança Juliann d'un ton vraiment enthousiaste.

Liliana attrapa les clés de sa voiture et monta dedans. Elle alluma le post-radio et inséra le CD "Sex on Fire" de Kings of Leon. Elle aimait bien cette chanson, c'était sa préférée du moment. Une fois arrivées là-bas, elles étaient comme des puces : elles ne restaient plus en place. Lilo' avait l'impression d'avoir treize ans de nouveau.

Une fois la séance terminée, la brune laissa sa nièce allait chercher deux pizzas juste à côté lorsqu'elle aperçu quelqu'un qui lui était particulièrement familier.
    « Tiens, Dakota... Tu... tu vas bien ? Sans doute que cette question n'était pas appropriée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyMer 25 Nov 2009 - 21:49

Dakota eu comme une monté d'adrénaline, une sorte de coup de poignard en plein cœur, quand la voix de la jeune femme atteignis ces oreilles. Le jeune homme avait eu tellement de mal à se retourner pour faire face à la jeune femme, il c'était pourtant stoppé et avait une respiration rapide. Après un moment, le jeune homme pris la décision de se retourner, il lui faisait enfin face, son visage c'était fermé, les bras croisées est il était extrêmement tendu.
Il y avait de l'incompréhension de la rage, beaucoup de colère mais en même il y avait toujours cette petite sensation étrange, et ce désir brulant.
Dakota n'avait pas encore pu parler, ce concentrant sur ce qu'il devait dire pour ne pas s'énerver ou ne pas fuir, il devait lui parler, il devait bien faire sa.

Cor.. Lilo...

Le fait de la revoir avait fait ressortir les vieux démon « cordelia » ce qui le poussa encore plus dans sa colère et son air refermé, il n'avait pas vraiment eu le temps de se faire que le visage qu'il avait aimé et qu'il aimé, avait changé de nom.

Comment je vais ? Je sais pas à ton avis ? N'aurais tu pas une petite idée ?

La phrase sarcastique, le timbre de voix du jeune garçon montant l'agacement, jamais il n'avait parlé à Lilo de cette manière, sauf le soir d'halloween, depuis il ne l'avait pas revu et les sentiments étaient de plus en plus contradictoire, mais en même temps, il était encore en colère, vexer et n'apprécier pas tout ce qu'il c'était passé. Dakota avait toujours refuser de coucher avec elle, pour différente raison, il avait toujours eu peur de quelques choses, et la jeune femme avait accepté. Et donc avec le recul, le jeune homme c'était posé la question, ci ce n'était pas lui qui au final l'avait poussé à sa. Mais en même temps, il y avait cette part de lui qui lui hurlait dans la tête que ce n'était pas une excuse et qu'il fallait ne pas pardonner cette faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyMer 25 Nov 2009 - 23:15

« Cor.. Lilo... » Lilo' soupira intérieurement. Elle sentait bien que Dakota n'allait jamais se faire au fait que son identité a changé, que la femme qu'il aimait (qu'il aime ?) ne s'appelait pas vraiment comme il le pensait. Mais il pourrait au moins un effort, non ? C'est vrai que si elle se met à sa place, cela devrait être dur à supporter, à vivre. Apprendre devant quelques centaines de personnes que son ex-petite amie n'était pas celle qu'il croyait être ne devait pas arranger les choses. Et la brunette était aussi surprise que lui, en fait. Jamais, oh non jamais, elle ne se serait imaginée que Justin Wilcox pourrait se ramener à Ocean Grove dans le but d'arracher Liliana où elle se sentait chez elle mais heureusement pour elle ça ne s'est pas passé comme cela. Et plus rien ne sera comme avant, à part avec Gavin Everton -son meilleur ami- qui lui était déjà au courant à cause de Shirley Davies, une ancienne très bonne amie qu'elle avait connu au temps où tout le monde la connaissait en tant que Liliana Sloan et non en tant que Cordelia Rafferty.
« Comment je vais ? Je sais pas à ton avis ? N'aurais tu pas une petite idée ? » Il avait employé un ton si sarcastique, si agacé. Le timbre de voix que Dakota avait emprunté donnait des frissons à Lilo' dans ton son corps. Elle voyait bien qu'il était en colère et ce qui la rendit encore plus triste c'est que jamais jamais jamais il ne lui avait parlé comme ça, ne l'avait regardé comme ça. Elle préférait encore qu'il l'ignore complètement, qu'il ne la regarde pas que quand il la regarde ainsi et lui parle ainsi. Lilo' était mal à l'aise...
    « Je... je vois. » Dit-elle d'un ton plus sec.

Elle faisait tout pour montrer sa tristesse même si au fond, elle l'était vraiment. Sloan s'apprêtait juste à tourner les talons lorsque quelque chose, ou quelqu'un, lui revint à l'esprit... John Hayle. Cette personne qu'elle avait longtemps jalousé parce que Dakota l'aimait, alors qu'à l'époque ils n'étaient que de très bons amis. Elle avait caché ses sentiments à Dakota et le réconfortait alors que John était encore dans le coma. Alors elle fixa Dakota et prit un air plutôt hautain.
    « Dakota, je te trouve injuste. Tu me reproches tout, tout, tout. Mais tu as l'air d'oublier que tu n'es pas parfait non plus. Pour toi, j'ai fait des sacrifices. Tu te souviens pas d'un dénommé John Hayle ? Il me semble, hein. Tu m'as demandé tant de choses par rapport à lui, est-ce que j'ai bronché ? Non. Parce que je t'aimais et que je t'aime toujours Dakota mais j'en ai marre de faire des déclarations à quelqu'un qui agit comme ci il n'avait pas de cœur. Alors ce sera la dernière fois que tu m'entendras prononcer cette phrase Dakota Wayhne. »

Maintenant, elle avait sans doute fini de lui parler. Sa soirée ne pouvait pas pire se finir, elle soupira assez fort pour que Dakota l'entende... c'est à ce moment que Juliann arriva avec les pizzas. « Salut Dakota. Dit la jeune femme avec un maigre sourire, elle regarda alors sa tante. Je suppose que j'arrive au mauvais moment. Je t'attends dans la voiture, je vais commencer à manger ma pizza toute seule. Prends ton temps. » Elle se tourna une nouvelle fois vers Dakota. « Au revoir. » Liliana n'avait qu'une envie : embrasser Dakota.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyJeu 26 Nov 2009 - 21:03

    Dakota regretait déjà d'avoir pris la parole, il n'aurait pas du lancer la conversation, il aurait du courir dans la direction inverse, ne pas se poser la moindre questions fuir le plus loin possible. Le soleil était au dessus de leur tête, la foule était éparpillé, un groupe de personne avait pris la direction de l'arrêt de bus le plus proche, d'autre rejoignait le parking ou d'autre encore était installer devant le cinéma, encore entrain de parler du film qu'ils venaient de voir. Puis quand la jeune femme pris de nouveau la parole, cette fois ci, elle agressait directement en plein coeur l'étudiant qui ne s'attendait certainement pas sa. John Hayle, une personne qu'il avait aimé pendant des années, mais qu'il avait compris bien trop tard que ce n'était que malheureusement que dans un seul sens et oui il avait fait des choses pas très sympa également, il avait demandé à lilo d'attendre, qu'il ne savait pas encore toujours hésitant, jusqu'aux jours où il fut trop tard. Cependant Dakota sur le moment ne le pris pas du tout comme ceci, non il était en colère après la jeune femme, vraiment en colère.

    «  Tu devrais le hurler plus fort, les gens sur le parking n'ont pas du t'entendre. »

    Phrase que Dakota finissait sous un sourire nerveux et coléreux. Il avait deux choses en lui qui était entrain de ce produire, et le plus horrible c'était de ne pas avoir quoi faire. Dakota fixa pendant un trop long moment, la jeune brunette qui semblait être tout autant que lui en colère, pour différente raison.

    « Je suis une personne sans cœur ? Tu m'aimes ? »

    Dakota avait pris une voix beaucoup plus contrôler. Les mots « je t'aime » avait agit d'une façon très mystérieuse sur sa nervosité et son coté coléreux. Il était pourtant toujours en colère, il avait seulement retrouvé une voix beaucoup plus faible et avait mis les mains le long de son corps.

    « C'est pour sa que tu es allé, voir la seul personne que je considérais comme mon meilleur ami, pour ensuite coucher avec lui ? »

    Dakota n'avait plus envie de rester réellement ici, il devait fuir et vite et pour ce faire il devait impérativement trouver cette parade, ne pas fuir comme sa, une partie de lui ce l'interdisait.

    «  Lilo, Je ne... Je ne t'aime pas... »

    son regard était fuyant sur cette fin de phrase, sa voix beaucoup moins forte et beaucoup plus instable. Il avait les mains tremblantes, comme si les mots qu'il venait de prononcer fus les pires choses sur terre, il n'avait pas envie de rester cependant quand il releva la tête. Quelques choses de totalement différent à ce qu'il avait pensé ce produisit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyJeu 26 Nov 2009 - 21:50

« Tu devrais le hurler plus fort, les gens sur le parking n'ont pas du t'entendre. » La jeune femme fronça les sourcils. Elle ne s'était même pas rendu compte qu'elle avait haussé le ton, elle pensait qu'elle parlait juste un peu plus durement qu'à l'habitude. Elle voulait que Dakota sente qu'elle était en colère mais qu'elle était triste aussi parce que c'était surtout ce qu'elle ressentait ces derniers jours, ces derniers mois : la tristesse. D'après le dictionnaire Antidote, voici la définition du mot « tristesse » : État affectif, calme et prolongé, caractérisé par une sensation désagréable de l’esprit dont on arrive pas à préciser la cause. Mais contrairement à cette définition, Lilo' savait préciser la cause : elle était persuadé que Dakota la haïssait, la détestait et qu'au plus profond de lui, il prenait Lilo' pour une connasse et pire encore. Elle regarda Dakota, avec son sourire nerveux et coléreux que la jeune brunette n'avait pas l'habitude de voir. Autrefois, il la séduisait avec son beau sourire ravageur et ses, surtout surtout, magnifiques beaux yeux bleus !
« Je suis une personne sans cœur ? Tu m'aimes ? » Liliana avait l'impression que Dakota se payait un peu beaucoup sa tête. Oui, elle l'aimait, bien sûr, qu'elle l'aimait. Lilo' n'avait jamais cessé d'aimer Dakota Wayhne, l'amour de sa vie. Mais il était vrai que ces derniers temps, la jeune brunette trouvait Dakota changeait. Il était devenu une personne sans cœur, vu le nombre de fois où il a refoulé Liliana. D'accord, elle l'avait fait souffrir mais tout de même, il l'aurait pu faire autrement.
« C'est pour sa que tu es allé, voir la seul personne que je considérais comme mon meilleur ami, pour ensuite coucher avec lui ? » Une nouvelle fois, elle fronça les sourcils. Dakota l'avait déjà dit devant tout le monde à la fête de Penny TOWNSEND, le trente-et-un octobre, pour Halloween. Elle en avait marre, marre et encore marre. Elle n'aurait jamais dû venir lui parler, c'était une terrible erreur mais il lui manquait terriblement.
    « Tu remets ça sur le tapis, en plus ? Tu te plains que je gueule trop fort, commença-t-elle à dire de plus en plus fort, mais toi tu as le droit de gueuler ça devant tout le monde ? T'as pas eu assez à Halloween ? Elle marqua une pause.
    Je me suis trompée, Dakota, tu n'es pas qu'un homme sans cœur, tu es un monstre. Tu me déçois de plus en plus, tu changes de plus en plus. Je ne te reconnais plus. Tu parlais de moi mais toi tu n'es pas mieux. »

« Lilo, Je ne... Je ne t'aime pas... » Sa voix beaucoup moins forte et beaucoup plus instable lui faisait avoir plein de frissons dans le corps. Elle ne sut retenir les larmes qui coulèrent sur ses joues. Jamais elle n'aurait cru qu'il lui aurait dit ça un jour. Elle s'était définitivement et complètement trompée sur lui et ça l'attristait encore plus.
    « Je... »
Elle ne savait en réalité pas quoi dire et préférait renoncer. Elle et ses larmes se retournèrent et s'apprêtèrent à partir...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyJeu 26 Nov 2009 - 22:28

    Dakota avait dit les mots de trop, il n'aurait jamais du dire cette phrase, car il n'en pensait pas un mot, son visage ce changea complétement. C'était stupide, ce qu'il était entrain de faire, il aimait cette femme et il cherchait à la fuir, certes il y avait eu de la souffrance entre eux, mais n'avait il pas un moment ou il fallait table rase du passé et partir sur de nouvelle base. Dakota comprit qu'il n'avait pas à faire souffrir celle qu'il aimait par peur de souffrir, ce qu'il le faisait vraiment souffrir c'était de la voir dans cette état, la voir exploser en larme avait été la dernière chose qu'il aurait pu supporter ce jours là. Il regarda alors la jeune fille en pleure, il n'aurait jamais pensé aller aussi loin dans les mots avec celle qu'il aimait plus que sa vie, il n'aurait jamais du prendre autant de recul sur elle, jamais il n'aurait du lui en vouloir, c'était seulement de sa faute à lui, si elle avait du fuir dans les bras d'un autre. Dakota changea complétement de visage, il fut surpris et sa réaction ne se fit pas attendre, son coeur avait prit le contrôle à sa tête, la colère avait disparu, chagrin et peine avait pris le dessus, il fit un pas en avant puis un second avant de se placer devant liliana. Il l'attrapa par les mains, puis la serra contre lui.
    Dakota ne voulait plus lâcher cette étreinte, il ne voulait pas voir cette jeune femme fuir de sa vie et il l'avait enfin compris réellement.

    «  Pardonne moi Liliana, je suis qu'un idiot, pardonne moi... »

    Dakota n'aimait pas voir la jeune femme pleurer, et donc corrigea l'erreur qu'il avait fait il y a quelques minutes.

    «  Je t'aime Lilo... Et je t'aimerais toujours mon amour... »


    Il lui releva la tête de la jeune fille, avant de lui faire apparaître un petit sourire, puis cette envie qu'il avait toujours garder en lui, ce désir qu'il n'aurait certainement pas du contenir aussi longtemps. Dakota embrassa alors la jeune femme, le temps n'avait plus d'importance, les gens autours d'eux, les discutions qu'on pouvait entendre, ce que pouvait penser les gens de cette scène, cela importait peut pour le jeune garçon.

    « Je t'aime, je t'aime, je t'aime... »

    La situation faisait tellement vieux film, mais que pouvons nous dire ? L'amour peut rendre, idiot, heureux ou bien encore complétement fou, c'était ce qu'il y avait eu entre Dakota et Lilo, et une chose est sur c'est que Dakota ne fuirait plus, il aimait la jeune tante et cela ne faisait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyVen 27 Nov 2009 - 23:25

Liliana était comme larguée, elle ne comprenait plus grand chose à la situation, Dakota arrivait bien à la faire tourner en bourrique ! Une minute avant, il lui dit qu'il ne l'aime pas et la minute d'après, il s'excuse et lui dit qu'il l'aime. Elle vu que Dakota s'en voulait d'avoir si qu'il ne l'aimait pas, elle vu que son visage changea complètement. Elle avait compris qu'il ne voulait plus souffrir, qu'elle la fasse souffrir mais cette fois, elle avait bien compris la leçon, elle ne voulait plus jamais l'abandonner. Elle voulait faire sa vie avec lui, malgré toutes les épreuves qu'ils ont vécu. Il fallait qu'il lui redonne une nouvelle chance et c'était ce qu'il était entrain de faire, à son plus grand plaisir. Il attrapa ses mains dans les siennes. Les mains de Lilo' étaient toutes froides à cause du froid, la jeune femme était contente de pouvoir les réchauffer avec celles du jeune étudiant. Ni Dakota ni Liliana ne voulait plus lâcher cette étreinte, elle ne voulait plus jamais le laisser filer, risquant de le perdre à tout jamais. « Pardonne moi Liliana, je suis qu'un idiot, pardonne moi... » Les lèvres de Lilo' formaient maintenant un grand sourire, sincère, le plus beau qu'elle n'ait jamais fait de sa vie. Les pleurs cessèrent, elle lâcha à contrecœur la main de son amoureux [?] pour essuyer ses larmes de crocodile. « Je t'aime Lilo... Et je t'aimerais toujours mon amour... » Elle soupira de soulagement mais tout ce dont elle avait besoin pour le moment, c'était qu'on la pince, pour qu'on lui montre que c'était bien réel car elle avait l'impression que tout cela n'était qu'un rêve, un très bon rêve agréable dont elle ne voulait jamais se réveiller... Lilo' ne pensait pas à répondre à Dakota, parce qu'elle pensait à trop de choses en même temps, aux erreurs qu'elle avait pu commettre mais surtout à l'avenir, qu'elle pourrait dorénavant savouré avec Dakota Wayhne, l'amour de sa vie. Il releva la tête de la jeune fille, il lui sourit doucement puis le désir qu'elle avait éprouvé depuis quelques temps, qui s'agrandissait de jour en jour, qu'elle n'aurait pas pu contenir un mois de plus, une semaine de plus, une journée de plus, une minute de plus, une seconde de plus (...) se produit : Dakota embrassa alors Liliana, ils restèrent quelques minutes, enfin, elle ne savait pas trop, elle se concentra sur ce moment si intense, ne voulant désormais plus quitter la bouche de Dakota, qui était si sucrée et agréable. « Je t'aime, je t'aime, je t'aime... ». Tu n'as pas tord, la situation faisait tellement vieux film, mais un très joyeux vieux film finalement. Liliana était tellement folle de Dakota, malgré ce qu'elle lui avait dit plus tôt, ce n'était que des sottises, particulièrement ceci : « Je me suis trompée, Dakota, tu n'es pas qu'un homme sans cœur, tu es un monstre. Tu me déçois de plus en plus, tu changes de plus en plus. Je ne te reconnais plus. Tu parlais de moi mais toi tu n'es pas mieux. » Elle ne le pensait certainement pas. Mais il y a une morale à cette histoire : ne perdez jamais espoir, que ce soit en amitié ou en amour, tout peut parfois s'arranger et en très bien. C'est à ce moment précis que la jeune femme le comprit (enfin).
    « Je t'aime, i love you, te quiero, ich liebe dich, ti amo, eu o mo. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... EmptyVen 27 Nov 2009 - 23:25

THE END.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Comme un film... Vide
Message(#) Sujet: Re: Comme un film... Comme un film... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme un film...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: CocoWalk-