AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 you dazzle me, sweetie. • (Bluenn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Vide
Message(#) Sujet: you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) EmptyVen 4 Sep 2009 - 19:29

    you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) 16bipfo you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) 16lahhf
    (c) hysteriatic ; assezbelle

Les doigts du jeune américain pianotèrent avec une rapidité excessive sur l’écran tactile de son téléphone portable. Après quelques secondes seulement, nous pouvions y lire les phrases suivantes : « Hee sweetie, j’vais mposer au GP, tu m’y rejoins dans 30mn ? Ca fait trop lgt que je ne t’ai pas vu ma belle (: see yu. » Et aussitôt le précieux SMS fut envoyé à sa destinataire, du moins le temps que Joshua sélectionne Bluenn dans son répertoire. Le jeune homme passa brièvement sa main dans sa chevelure châtain - l’ébouriffant au passage, ce qui lui donnait presque un faux air négligé. Il fourra son téléphone dans la poche de son jean et enfila ses converses grises en glissant ses pieds dedans, sans se préoccuper des lacets. Il claqua ensuite la porte de la villa et referma à clé derrière lui, nous étions en début d’après-midi et la maison était dors et déjà vide, toutefois il avait du s’y habituer depuis le « départ » précipité de Venus. Josh se rendu bien entendu au parc à pied - il lui suffisait de traverser une rue, inutile donc de prend la voiture. Lorsqu’il s’arrêta au feu pour traverser, une grand-mère le lorgna d’un regard choqué lorsque ses deux yeux ridés s’attardèrent sur son pantalon taille baisse qui descendait si bas qu’on apercevait une partie de son caleçon. Le jeune homme s’esclaffa lorsque la vieille dame émit un ‘OH’ d’étonnement lorsqu’il passa devant elle. Néanmoins, il eut tout de même le réflexe de remonter son jean Levis pour éviter de la choquer d’avantage, inutile de provoquer une crise cardiaque.
Malgré que Joshua s’y rendait assez fréquemment, la grandeur du Greynolds Park le surprendrait toujours. Il balaya brièvement du regard le parc, s’attardant un peu plus sur la pelouse et sur le point d’eau qui la surplombait quelques mètres plus loin, où de nombreux volatiles se prélassaient dans ‘l’étang’. Il reprit sa marche, se déplaçant désormais sur la pelouse, se hasardant à choisir une place. Il finit par s’écrouler à une vingtaine de mètre plus loin, étrangement à côté d’une jeune femme solitaire qui laissait ‘Orgueils et Préjugés’. Il ne la connaissait pas, toutefois Josh n’avait pas loin d’une demi heure à tuer et il n’avait pas l’attention de la passer seul. La jeune femme brune, qui devait à peine avoir dix-huit ans - néanmoins la taille de sa poitrine lui en donnait bien plus – arqua un sourcil, l’air étonné. Elle tourna la tête vers le jeune homme. « Excusez-moi… je peux savoir ce que vous faites ? » Il était tellement proche d’elle – à peine un mètre sur un parc aussi imposant, cela ne pouvait paraître que troublant. Josh croisa les bras derrière sa tête et lui désigna un sourire espiègle. « J’attends mon amie. » La jeune inconnue posa son roman sur la pelouse. « Votre amie ? » Elle marqua une pause, comme si elle attendait une réponse de la part de son interlocuteur. « Quel genre d’amies? » Joshua s’esclaffa, ne pouvant s’empêcher de lui désigner un clin d’œil. « Le genre d’amies avec lequel je n'couche pas encore ! » Elle parut presque choquée par ces paroles - du moins l'expression qui avait déformé ses traits le faisait clairement pensé. D'un geste de la main, elle attrapa son roman et le fourra dans son sac à main en cuire brun. Elle se leva subitement et tourna les talons, allant s'installer plus loin sur un banc. Mauvaise rencontre. Celle-ci désirait sans doute plus être seule et bouquiner tranquillement que faire des rencontres, comme quoi il ne fallait nullement se fier aux apparences (et celles ci étaient plutôt convaincantes). Josh poussa un soupire, néanmoins amusé par ce qui venait de se passer. Il ferma les yeux et resta ainsi plusieurs minutes sans rien dire ni rien faire - et dieu sait ce que le temps lui paraissait long dans ces moments là! . Le temps était agréable, le soleil présent, c'était déjà ça.
Enfin, après un certain temps, il sentit quelqu'un se rapprocher et bientôt une silhouette lui cacha le soleil. Lorsqu'il ouvrit les yeux il aperçut à peine Bluenn, tant la lumière derrière elle l'éblouissait. Un large sourire s'esquissa sur ses propres lèvres.

« Mon dieu Bluenn ! Tu m’éblouies. »

Il s'esclaffa, trop peu fière de son mauvais jeu de mots. Enfin, il l'attrapa par le bras en l'attirant vers le sol, afin que la jeune femme s'écroule à son tour sur la pelouse à coté de lui.


Spoiler:
 


Dernière édition par Joshua Stanford le Sam 5 Sep 2009 - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxcy Hollister
a champagne supernova in the sky.
Roxcy Hollister

♦ Posts : 1645
Multinicks : nora, ridley.
♦ Credits : api, tumblr.

Status : living the married life.
Address : n°1650, parkside street.
Job/Studies : female version of Bear Grylls — french teacher at the Miami University (part-time).
Quote : « my death will probably be caused by being sarcastic at the wrong time. »
Activité(s) de quartier : roller derby.


HALL OF FAME
To Do List: try to find answers, not more questions ; risk her life with Ezio ; spend more time with Matt ; find new ideas for her job.
Contact List:
RP status: on ( ★★☆ ) - ezio, matt.

you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Vide
Message(#) Sujet: Re: you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) EmptySam 5 Sep 2009 - 13:57


« Attention le carton Bluenn ! » me cria une voix, celle de ma tante. De justesse, je rattrapai le carton avait qu’il n’aille s’écraser au sol. Il y’avait des objets importants et bien évidemment fragiles à l’intérieur, mais j’ignorais encore pour qui ou quoi était destiné ce carton. « C’est pour quoi faire ? Oh et puis il est super lourd ! » Je le posai doucement sur la table de la salle à manger sous le regard amusé de Jodee. « C’est pour la boutique, d’ailleurs ça ne te déranges pas de venir quelques heures avec moi ? ». Je hochai la tête positivement pour répondre à sa question, de toute manière je n’avais rien d’autre à faire. Il était aux environs de neuf heures la dernière fois que j’avais regardé l’horloge. J’avais pour habitude de me lever vraiment tôt, je n’aimais pas spécialement les grasses matinées. Je me levais et je partais pour un petit jogging quotidien, cela me permettait aussi de me défouler et de penser à autres choses. Plusieurs minutes après, je me retrouvai dans la voiture de Jodee, direction la boutique de robes de mariée. Une fois arrivées, nous allâmes ouvrir la petite boutique et j’indiquai qu’elle était maintenant ouverte en retournant le petit panneau sur la porte d’entrée. Immédiatement je m’affairai à rejoindre Jodee dans l’arrière boutique pour l’aider à vider le carton. Lorsque j’arrivai à sa hauteur, elle l’avait déjà ouvert et je pus enfin voir le contenu. Il y’a quelques petites bricoles, apparemment des décorations à acheter, des petits accessoires et j’en passe. Je pris dans mes mains le premier objet qui vint, c’était un chandelier original, très joli. Je le posai sur la table et pris un autre…ainsi de suite. La matinée se déroula tranquillement, j’avais accueillis plusieurs clientes potentielles, la plupart des curieuses. Quand vint l’heure de manger parce que mon estomac gargouillait, je prévins ma tante que j’allais nous chercher un plat à emporter chez le traiteur d’à côté, de l’italien. Nous mangeâmes tranquillement, en discutant de tout et de n’importe quoi pour ne pas changer. La discussion était si simple avec Jodee, je ne regrettais pas mon choix d’être venue vivre chez elle pendant que mes parents voyageaient. J’avais souvent de ces derniers d’ailleurs et ils étaient même venus à Miami plusieurs jours après l’accident de Taylor. Je n’aimais pas qu’ils s’inquiètent pour moi. Ils me manquent chaque jours que Dieu peut faire, mais je savais très bien aussi que la petite vie tranquille dans une maison, sans bouger ne leur convenaient pas. En début d’après-midi, je reçus un sms. Heureusement que Jodee était là, sinon je ne l’aurai vu que bien plus tard étant donné que j’avais laissé mon portable dans l’arrière boutique et que je me trouvais derrière la caisse. Sur le petit écran je vis alors : « Hee sweetie, j’vais mposer au GP, tu m’y rejoins dans 30mn ? Ca fait trop lgt que je ne t’ai pas vu ma belle (: see yu. » Mes lèvres s’étirèrent en un sourire amusé. Je me mis alors à chercher sur regard Jodee, qui se trouvait à quelques pas de moi. « Jodee, est-ce que tu vas avoir besoin de moi toute la journée ? » Je ne voulais pas la lâcher comme ça, je voulais d’abord m’assurer qu’elle pourrait s’en sortir toute seule aujourd’hui. Elle se tourna pour me faire face, et prit l’air de réfléchir un instant. « Encore un petit truc à faire et tu seras libre. » Mon sourire s’accentua, ravie.

J’avais quitté la boutique il y’a environ dix-minutes, j’avais pris un taxi pour rejoindre Ocean Grove et lorsque j’arrivai enfin, je marchai jusqu’à l’entrée du parc. Le nombre de fois où je m’y rendais dans cet espace vert ! Je le connaissais par cœur à présent. Je regardais ma montre rapidement, je ne serai que très peu en retard, quelques secondes voire une petite minute. Mes doigts serrèrent légèrement mon sac à main, mes pas s’accélérèrent, je ne voulais pas lui faire croire que j’étais en train de lui poser un lapin. Enfin, je l’aperçus. Je fus soudainement soulagée, et je me rendis compte que je m’étais arrêtée de marcher. Je repris donc ma route, et je me plaçai devant lui pour lui cacher le soleil. « Mon dieu Bluenn ! Tu m’éblouies. » me dit-il soudainement après s’être légèrement relevé. Je ne pus réprimander un rire et je me laissai faire lorsque je sentis l’une de ses mains s’emparer de mon bras et me sentir soudainement partir en avant. Je tombai donc à ses côtés. Je passai l’une de mes mains dans mes cheveux blonds pour les remettre correctement en place.

« Désolée, je travaillais à la boutique avec Jodee, j’ai dû reprendre le taxi pour revenir ici. Alors tu ne peux pas te passer de moi ? C’est touchant. »

Il avait raison, cela faisait un petit moment que l’on ne s’était pas vu, mais on allait rattraper le temps perdu. J’avais totalement confiance en lui pour trouver quelque chose à faire, Josh’ avait toujours le don de me surprendre, et ce depuis l’époque du lycée. Et j’avais besoin de sa compagnie, elle m’était indispensable et ce n’était pas pour rien que je le considérais comme l’un de mes meilleurs amis.


_________________

i've been trying to sleep at night
but nothing works / i’ll take my
time to fall in love again. ✤
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13788-i-m-looking-for-a-complication http://www.filthy-secret.com/t13804-river-and-roads http://www.filthy-secret.com/t13856-journal-de-bord-de-roxcy-hollister http://www.filthy-secret.com/t13808-ch-n1650-parkside-street-famille-hollister#515192
Invité
Invité




you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Vide
Message(#) Sujet: Re: you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) EmptyDim 6 Sep 2009 - 11:57


La jeune femme ne put réprimander un rire, et quelques secondes plus tard, elle s’était à son tour laissée tomber sur la pelouse. Josh tourna la tête en sa direction, l’observant joyeusement. Ils se connaissaient depuis le lycée, or le jeune homme avait l’impression de la connaître par cœur. Elle était l’une des rares personnes à qui il accordait sa confiance. Le jeune américain connaissait du monde, beaucoup de monde, mais la plupart n’était que de simples « copains », des personnes avec qui il aimait s’amuser, sortir, néanmoins cela s’arrêtait à là. Les personnes à qui il tenait réellement se comptaient sur les doigts d’une main. « Désolée, je travaillais à la boutique avec Jodee, j’ai dû reprendre le taxi pour revenir ici. Alors tu ne peux pas te passer de moi ? C’est touchant. » Il s’esclaffa à nouveau, lui désignant un clin d’œil.

« …Et tu dois bien être une des seules à avoir l’honneur de dire ça. »

Ce qui n’était pas entièrement faux, même plutôt juste. Si Joshua ne pouvait pas se passer d’une autre personne, cela aurait été Johanna, sa demi-sœur. Ils se connaissaient depuis le bac à sable, et avait passé une grande partie de leur scolarité ensemble. Ils avaient toujours su qu’ils étaient liés d’une certaine manière, et cela s’était confirmé l’année de leurs quinze ans, lorsqu’ils avaient appris qu’ils avaient le même père. Quelques jours plus tôt nous aurions également pu dire que Josh ne pouvait pas se passer de Venus, mais malheureusement les choses avaient bien changées depuis.
Le jeune homme passa sa main dans sa chevelure châtain, l’ébouriffant au passage, ce qui lui donnait presque un petit air négligé. Il s’allongea complètement sur la pelouse, croisant les bras derrière sa tête, scrutant d’un œil peu attentif le ciel en évitant bien entendu de regarder le soleil. Un large sourire s’étira subitement sur ses lèvres.

« Alors, comment se porte Bluenn Henighan ces derniers temps ? Tu as fait de nouvelles rencontres ? »

Avec lui, on en revenait souvent à parler de ça. C’était également une manière assez dérivée de savoir si elle était toujours célibataire. Ces derniers temps, la vie de la jeune femme paraissait assez… mouvementée. Son fiancé était décédé il y a peu, renversé par une voiture, et malgré ce que Bluenn pouvait affirmer, Josh sentait qu’elle repensait souvent à cet accident. Avait-elle enfin fait le deuil de Taylor ? Rien n’était sur. Les yeux du jeune homme se posèrent sur le premier médaillon qu’elle portait, celui avec l’alliance de son ancien fiancé. Il se bloqua un instant dessus, comme si c’était la première fois qu’il le voyait. Ce collier avait tendance à le repousser. Joshua avait la cruelle impression que, tant que la jeune femme la porterait, Taylor serait toujours là dans son cœur, ce qui ne lui accordait clairement aucune chance…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roxcy Hollister
a champagne supernova in the sky.
Roxcy Hollister

♦ Posts : 1645
Multinicks : nora, ridley.
♦ Credits : api, tumblr.

Status : living the married life.
Address : n°1650, parkside street.
Job/Studies : female version of Bear Grylls — french teacher at the Miami University (part-time).
Quote : « my death will probably be caused by being sarcastic at the wrong time. »
Activité(s) de quartier : roller derby.


HALL OF FAME
To Do List: try to find answers, not more questions ; risk her life with Ezio ; spend more time with Matt ; find new ideas for her job.
Contact List:
RP status: on ( ★★☆ ) - ezio, matt.

you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Vide
Message(#) Sujet: Re: you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) EmptyJeu 17 Sep 2009 - 15:24


« …Et tu dois bien être une des seules à avoir l’honneur de dire ça. »
« Oh et bien tu m’en vois ravie alors. »

Je lui rendis son clin d’œil accompagné d’un sourire. Cela faisait du bien de passer un peu de temps avec ses amis proches, ils m’étaient chers à mes yeux et même si on avait chacun notre vie de notre côté, je ne voulais pas perdre le contact avec eux. Voilà pourquoi je ne pouvais pas refuser une quelconque sortie proposée par l’un d’eux et surtout par Joshua, déjà que l’on se voyait de moins en moins ces temps-ci, sans que je ne sache pourquoi… Allongée sur le ventre, je pris appuie sur mes coudes et la paume de mes mains vint accueillir mon menton tandis que mes pieds gigotaient dans l’air. Je me permis un petit moment d’inattention alors que mon ami se laissa aller entièrement sur la pelouse. Je me mis à regarder en face de moi, j’avais l’impression de redécouvrir le parc alors que je le connaissais presque par cœur. J’étais à Ocean Grove depuis mes quinze ans, alors le Greynold’s Park n’avait plus aucun secret pour moi car je ne comptais plus le nombre de virées que j’avais pu faire ici. Parfois la nuit on venait en petit groupe, on enfreignait les règles que nous imposaient nos géniteurs (et ma tante pour ma part) pour se retrouver entre amis. Alcool, histoires effrayantes – la plupart sur la maison « hantée » d’OG. C’était de bons souvenirs qui me revinrent en mémoire et j’eus un sourire en coin en me remémorant ces instants, je ne pouvais pas nier que ça me manquait énormément… C’était comme si ses souvenirs appartenaient à une autre époque. Mon sourire me fana, la nostalgie avait le don de me déprimer. « Alors, comment se porte Bluenn Henighan ces derniers temps ? Tu as fait de nouvelles rencontres ? » Je tournai la tête vivement vers lui, me faisant sortir de mes pensées.

« Et bien je me porte très bien. Je m’occupe en aidant Jodee à la boutique et en me préparant psychologiquement à la reprise des cours… » Il y’a quelques mois, je n’étais pas très rassurée à l’idée de reprendre mes études alors que l’année précédente, ma présence à l’université avait été irrégulière. Aujourd’hui je me sentais plus sûre de moi puisque je pouvais compter sur Liv, une amie, pour m’aider à rattraper certains retards. « Pour ce qui est des rencontres… Quelques-unes mais rien de vraiment intéressant on va dire. » Je le fixai un instant avant de détourner mon regard, amusée.

Je ne lui avais pas menti sur mon état actuellement, j’allais bien, vraiment. Malgré les hauts et les bas que je connaissais encore, je me sentais de plus en plus sereine même si j’étais encore consciente de ne pas pouvoir encore faire mon deuil complètement. Certaines personnes mettent plus de temps que d’autres. C’était le genre de chose que je me répétais sans cesse pour me rassurer, certainement. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui j’avais le sourire et j’étais de bonne humeur, ce n’était donc pas le moment de retourner dans la passé. Et sincèrement, je n’avais pas envie d’inquiéter Joshua. Toujours les yeux rivés sur un coin d’herbes, je ne remarquai pas que ma chaine qui était habillée de ma bague de fiançailles était observée. Souvent ce bijou provoquait la curiosité de ceux qui ne connaissent pas toute l’histoire et souvent j’ai eu droit aux questions les plus embarrassantes possibles. La plupart du temps je restais vague à ce sujet, je n’aimais pas étaler ma vie à des inconnus même si le dernier en date, Rhys Blythe semblait être plus tenace que les autres. Je ne comprenais pas son entêtement à savoir le pourquoi du comment, à part nourrir sa curiosité… Je pouvais trouver son comportement marrant mais il y’a des limites à ne pas dépasser. Seulement si cela l’amuse, alors soit, je ne voudrais pas le priver d’un potentiel divertissement. Une fois de plus je venais de laisser divaguer mon esprit, je fermai les yeux quelques secondes pour me reprendre, si je commençais à m’absenter de cette façon, j’allais forcément attirer les interrogations de Joshua. Finalement, je finis par me tourner vers lui, un seul coude me suffit pour prendre appuie et laisser ma tête s’installer au creux de ma main alors qu’avec l’autre, je m’amusais à enrouler l’herbe autour de mes doigts.

« Et toi ? Je veux tout savoir dans les moindres détails ! On a du temps à rattraper n’oublies pas et je tiens à être au courant de tout ce qui se passe chez ce cher et très sexy Josh. Vas-y je t’écoute… et je veux du croustillants bien sûr ! » Mes lèvres se retroussèrent sur mes dents, les yeux pénétrants et toute ouïe aux histoires de mon ami.


Spoiler:
 

_________________

i've been trying to sleep at night
but nothing works / i’ll take my
time to fall in love again. ✤
Revenir en haut Aller en bas
http://www.filthy-secret.com/t13788-i-m-looking-for-a-complication http://www.filthy-secret.com/t13804-river-and-roads http://www.filthy-secret.com/t13856-journal-de-bord-de-roxcy-hollister http://www.filthy-secret.com/t13808-ch-n1650-parkside-street-famille-hollister#515192
Contenu sponsorisé





you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Vide
Message(#) Sujet: Re: you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) you dazzle me, sweetie. • (Bluenn) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

you dazzle me, sweetie. • (Bluenn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-