AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez | 
 

 Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyJeu 23 Avr 2009 - 19:10

Le kindergarden résidentiel avait refusé de prendre Samantha aujourd'hui. Ses voisines habituellement aimables et compréhensives envers elle n'étaient pas disponibles. Rachel regarda sa montre sur sa main gauche, tout en tenant Sam de sa main libre. Elle était à la bourre. Ce qui expliquait pourquoi tout le monde lui tournait le dos. Si elle avait été à l'heure, voire à l'avance comme toujours, Samantha aurait été confié au service de la crèche. Rachel s'en mordait les doigts. La matinée s'annonçait déjà désordonnée, et Rachel détestait cela.

Elle décida d'emmener sa fille avec elle au travail. Elle refusa d'appeler Don pour qu'il ... pour qu'il QUOI d'ailleurs? Que ferait une petite de 3 ans dans un lycée parmi tous ces adolescents dépravés et ces vieux professeurs rabat-joie? Et puis, Don ne pouvait pas être dérangé. Elle devait se charger de Samantha comme convenu, comme elle l'avait très bien fait depuis trois ans déjà.

"Maman, pourquoi le chienchien est tout violet dans mon liiivre?"

Rachel émit un soupir, du haut de son comptoir. Elle nettoyait son bureau en laissant Sam découvrir la joie des livres illustrés juste sous ses pieds. Rach' baissa les yeux pour regarder sa petite fille qui s'était collée contre l'intérieur du bureau où elle se sentait apparemment tout à son aise. Rachel alluma la petite lampe qu'elle avait installée dans ce coin et sourit.

Rachel: Parce que le violet est la nouvelle mode, ma chérie.

Elle avait répondu d'un ton calme et serein. Sa fille émit des légers gloussements, ce qui signifiait qu'elle trouvait sa mère drôle et que cette réponse lui convenait. Rachel partit ouvrir son magasin. En retard. Elle entendait ces deux mots dans sa tête comme un signal d'alarme "En retard", "En retard", "En retard!", "EN RETARD!" D'ailleurs les clients qui arrivèrent au fil de la journée ne manquèrent pas de lui faire remarquer. Mais Rachel leur envoya un sourire agréable (et bien commercial) et réglait les autres soucis de sa journée avec ce sourire.

Plus tard, après avoir eu Don au téléphone pour midi et quart précises (à midi et demi il avait cours), Rachel proposa à sa fille une petite balade dans le parc résidentiel. Elle reprit le volant et fit bien attention à ce que Sam soit bien attachée dans sa chaise à l'arrière. Elle avait besoin de souffler, de respirer un peu d'air frais. Arrivées au Greynolds Park, nos deux personnages se mirent à marcher doucement main dans la main en suivant le chemin qui se dressait devant eux. Rachel se sentit soulagée d'un seul coup. La journée avait mal commencé, alors... aucune raison qu'elle se finisse mal, non?

Seulement, Samantha en décida autrement. Elle n'avait pas été habituée à voir sa mère soupirer autant et se dit que c'était LE moment de changer la donne. Elle relâcha la main de sa mère, d'humeur rêveuse, et se mit à trottiner devant sa mère. Etrange, Maman ne disait rien. D'habitude elle réagissait au quart de tour ! Alors Samantha accéléra le pas... ensuite elle se mit à courir... puis s'éloigna un peu plus loin. Rachel prit dix bonnes minutes avant de réaliser cela. Mais Rachel n'était pas du genre à s'affoler en public, elle se contenta de marcher plus rapidement que d'habitude et de jeter des coups d'oeil à gauche et à droite.

Rachel: Samantha, où es-tu? Maman va finir par te trouver tu sais?

Elle avait dit cela en riant faussement, comme si elles jouaient à cache-cache. D'ailleurs, c'était sûrement ce que Sam se disait: on est venu au parc pour jouer à cache-cache. Rachel s'en voulut de ne pas avoir proposé cela d'elle-même, comme ça elle aurait pu deviner d'avance la cachette de sa fille! Mais là... aucune trace. Sauf.. ça.

Une jeune fille se tenait droit devant elle, en regardant derrière elle de temps en temps. Elle portait une jupe, qui semblait bouger un peu trop dans tous les sens, hors sans vent c'était inexplicable. Rachel fut soulagée. Samantha avait trouvé une cachette plutôt facile à trouver.
Elle aborda la jeune fille qui paraissait confuse. Rachel décida de suivre le jeu de sa fille. Elle perdit tout signe d'inquiétude qui avait pris possession de son visage il y a à peine quelques minutes de cela.

- Bonjour, je joue à cache-cache avec ma fille et je me demande bien où elle peut être. Vous ne sauriez pas par hasard?

Rachel sourit d'un air complice à la jeune inconnue en face d'elle. Rachel avait ce don de rendre les gens à l'aise grâce à son humour un peu naif et particulier. Elle en profita pour inspirer profondément et respirer un bon coup...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyJeu 23 Avr 2009 - 23:31

L'avion s'était posé deux jours auparavant, en fin de journée. Le soleil qui se couchait avait grandement contrarié Sheherazade, qui jusqu'à preuve du contraire, ne maîtrisait pas suffisamment bien les méandres du temps pour avoir le pouvoir de le remonter. Elle avait donc pris le taxi jusque son studio, en observant par la fenêtre les américains marcher le long de leurs plages et de leurs parcs, les bureaux, les fast-food. S'il était bien des points communs avec le Royaume-Uni, tout paraissait nouveau et différent vu par l'oeil naïf de Sheherazade. Elle n'avait jamais mis le pied aux Etats-Unis et elle n'associait à ce pays que ses cours de sciences-politiques et les quelques séries qu'elle suivait à la télévision. Bref, rien de bien concret.
Le taxi la déposa près du quartier résidentiel, au pied de l'immeuble où elle avait déjà dix minutes de retard. Comme première impression, on pouvait faire mieux. Sheh' était pourtant très ponctuelle, d'habitude. Le fait est que la proprio avait tenu à ce que l'entretien se déroule à ces horaires précis. Si tout avait été réglé au préalable par internet, cette vieille dame voulait voir de ses yeux Miss Ramdani afin de pouvoir juger de son sérieux une seconde fois. Après l'habituel et rébarbatif état des lieux, l'on laisse bien vite Sheh' en seule compagnie de ses nouveaux meubles. Et dès que les clefs lui furent remises, la fatigue n'étant rien, Sheherazade avait passé la moitié de la nuit à s'y installer. Si elle était chargée, elle trouvait qu'elle avait pris peu de choses avec elle. En tout, elle n'avait que deux sacs et deux grosses valises et l'une d'entre elle était remplie au quart de ses affaires scolaires et de quelques bouquins.
Le lendemain, elle s'était présentée chez son employeur à la première heure et s'était accordé avec lui pour commencer la semaine suivante. Ca lui convenait parfaitement. Elle passa un coup de fil à sa mère ("hein quoi ? Il est quelle heure, chez vous ?"), puis finit d'arranger ses affaires. Installée dans son studio, pleine de satisfaction, elle régla quelques détails (connexion internet, électricité & gaz). Elle eut même le temps de faire les courses avant que le soleil ne soit haut dans la ciel. Ni le manque de sommeil, ni la chaleur alanguissante n'eurent raison de son étonnant enthousiasme tant et si bien qu'elle se força à prendre une pause quand, après avoir déjeuné très vite sans aucune raison, son ventre protesta. Justement, au cours de ses pérégrinations du jour, elle avait eu plusieurs fois l'occasion de faire le tour d'un parc, près de ce quartier chic, où elle avait pu remarquer bon nombre de rassemblements. Elle passa chez elle -parce qu'elle adorait décidément passer les clefs dans la serrure, alluma machinalement son ordinateur portable pour voir si elle avait le net -toujours pas, puis se débarrassa de ses affaires superflues. Comme il faisait chaud, dehors, elle se décida à porter un chemisier simplissime et une jupe bien sage. Comme elle était heure, d'être en Amérique ! Dans son sac, ses clefs, son portable, un peu d'argent, un livre et un carnet. Pas de maquillage. Il faisait trop chaud... D'ailleurs, anecdote amusante, Sheh' avait ramené son parapluie à fleurs d'Angleterre. Son frère s'était moqué d'elle, mais elle y avait tenu.
Bref, la voilà en route pour le parc. Entrée dans le Greynolds Park, elle ne peut s'empêcher d'être quelque peu refroidie par l'ambiance assez particulière du parc. Ici et là, elle voit de vieilles dames avec un brassard noir autour du bras. Justement, la propriétaire lui avait parlé d'un mort, il y a peu... Sheherazade n'arrivait pas à se souvenir de son nom. De toute façon, elle s'en fichait, l'après-midi était trop belle pour qu'elle cherche à se souvenir d'un homme -ou d'une femme, vieux -ou jeune, peut-être -ou pas, mort. Sheh' avait une mémoire plutôt sélective. Elle déambulait dans le parc en observant silencieusement la population américaine se détendre quand, soudain, courant d'air !
Quelque chose, quelqu'un, un truc, du vent, avait soulevé sa jupe ! Tâtant ici et là, Sheh' sent une tête minuscule contre sa cuisse, entend des rires malicieux.

-Uh ?
-Ma maman arrive ? Si ma maman arrive ne dis pas que je suis là !

Ah ? C'était une petite fille qui venait de s'enfuir ? Sheh' envisagea un instant de la tirer de sous sa jupe et de partir à la recherche de la maman, mais tandis qu'elle la cherchait autour d'elle, elle vit une femme à l'air inquiet arriver vers elle. Sheh' reconnut en elle la mère puisque, en regardant sa jupe, elle sembla soulager. Sheh' paniqua quelque peu : "euh, c'est votre fille qui s'est précipitée sous ma jupe, pas le contraire :gla:", songea-t-elle à dire. Mais la femme semblait détendue.
Vous ne sauriez pas où par hasard ?
L'enfant en question pinça la cuisse de Sheh', qui grimaça. Elle lui donna une petite tape sur l'épaule et, en échangeant un regard avec la maman, dit doucement, sur le ton de la confidence : "ça va, ça va, je sais, je ne dis pas que tu es là".
Sheh' et les enfants, ça n'avait pas toujours été une longue histoire d'amour... Elle les détestait avant. Enfin non, elle en avait peur. Ils étaient si fragiles, si geignards. Puis son petit frère était arrivé, avait grandi, et elle s'en était occupée assez souvent. Bon, elle n'en était plus à s'arrêter dans la rue quand un berceau passait pour le tontontatitanesque "gouzi gouza", mais elle les tolérait Huhu

-Excusez-moi, madame, je l'ignore.

Sheh' avait pris son ton le plus solennel, celui qui mettait plus encore en évidence sa douce prétention et son accent britannique pompeux. Puis, soudain, elle parla normalement, laissant même échapper un rire, en même temps que celui de la petite fille sous sa jupe.

-Mais en y réfléchissant bien, si j'étais une petite fille malicieuse et audacieuse, j'aurais pensé que le meilleur endroit pour se cacher serait dans les vêtements d'une respectable demoiselle comme -et bien, comme moi. Dans la manche, dans le col ou... Sous la jupe, que sais-je ?

Sous la jupe, la petite fille proteste bruyamment. Elle sort brusquement de sa cachette, et Sheh', prise au dépourvu, ramène précipitamment les pans de sa jupe sur ses jambes.
-Cafteuse !
L'enfant rit doucement, et court dans les jambes de sa mère.


Dernière édition par Sheherazade Ramdani le Ven 8 Mai 2009 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptySam 25 Avr 2009 - 20:23

-Excusez-moi, madame, je l'ignore.

Rachel posa sa main sur son coeur en continuant de reprendre son souffle. Elle était tellement soulagée. Qu'aurait-elle fait si elle avait perdu sa fille? Elle secoua la tête, chassant les pensées négatives. Ne pas penser au chagrin de Don, ne pas penser aux médisances du voisinage, ne pas penser à organiser les recherches avec la police...

Rachel baissa les yeux pour vérifier que sa fille allait bien. Le fait que Sheh jouait au jeu aidait beaucoup en fait... Rachel se mit à sourire de manière plus naturel cette fois.
Elle aimait bien les jeunes étudiants de la ville, ceux qui venaient à sa librairie ou ceux qui bavardaient sérieusement avec son mari de choses "intelligentes". Elle se sentait bien parmi ce parfum de jeunesse. Elle n'était pas une vieille femme non plus mais bon xD ça la rassurait de voir qu'elle arrivait encore à les comprendre. Elle arrivait aussi à comprendre les crises d'adolescence, à rêver comme une jeune fille en quête d'aventure... Etait-elle restée une éternelle adolescente en vérité?

-Mais en y réfléchissant bien, si j'étais une petite fille malicieuse et audacieuse, j'aurais pensé que le meilleur endroit pour se cacher serait dans les vêtements d'une respectable demoiselle comme -et bien, comme moi. Dans la manche, dans le col ou... Sous la jupe, que sais-je ?

Samantha courut dans les jupes de Rachel, enfin non... dans SA jupe. Rachel éclata de rire et posa sa main sur ses lèvres lorsqu'elle le fit. C'était sa manière de rire, elle devait toujours cacher son visage quand elle riait. Rachel souleva ensuite sa fille dans ses bras et lui donna un baiser. Elle se tourna vers Sheherazade.

Rachel: Je n'aurai jamais pu la retrouver sans votre aide, merci.

Rachel avait l'air sincèrement reconnaissante. D'habitude elle n'aimait pas demander de l'aide aux autres, mais là ça tombait à pic vraiment. Elle qui voulait souffler... c'était raté, elle allait devoir faire plus attention à Sam. Rachel continua de fixer Sheh.

Rachel: Vous êtes nouvelle à Ocean Grove?

Rachel voulait faire la conversation apparemment. Elle ne pouvait s'empêcher d'être aimable. Cela n'avait rien avoir avec de la curiosité. Mais elle avait déduit que Sheh n'était pas une habituée du quartier puisque sinon elle l'aurait remarqué un peu plus souvent dans ce parc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyMar 28 Avr 2009 - 19:38

Considérer la jeune femme devant elle comme une mauvaise mère n'était pas dans les priorités de Sheh. D'ailleurs, malgré l'échange enjoué, il n'était pas difficile de percevoir son soulagement. Respiration moins rapide, voix moins tremblante, attitude moins fébrile... Combien de fois Sheherazade avait-elle échappé à la vigilance de sa mère à elle, plus jeune ? Suffisamment pour savoir que quand un enfant avait en tête de s'échapper, il le faisait avec bien de la facilité. Non, Sheh ne mettait pas en cause l'instinct maternel -ou quoique ce soit de ce genre, de cette femme. D'ailleurs, elle avait perdu sa fille dans un parc, pas dans une ruelle sombre par une nuit orageuse ou dans un bar de motards après que l'équipe locale ait perdu la finale du tournoi de foot x). Sa fille était une fille bien éveillée, d'ailleurs, détail qui amusa particulièrement Sheh. Il était aisément remarquable que la fillette était espiègle et Sheh songea un instant qu'elle devait bien faire des misères à sa pauvre mère, qu'elle étreignait justement.
"Je n'aurais jamais pu la retrouver sans votre aide, merci"
Sheh lui répondit par un sourire franc. Bien sûr, qu'elle aurait pu la retrouver sans elle, et puis Sheh -ou sa jupe, n'avait pas fait grand chose si ce n'est aider à la retraite de la fillette. Elle les observa, attendant seulement qu'on lui demande de disposer ou comme une vieille dame maladroite qui s'assurait que tout allait bien et qu'elle pouvait partir avec le sentiment d'avoir fait une bonne action -ici, celle d'avoir accueilli une fillette sous sa jupe. Mais non, Sheh s'attardait, plutôt par sympathie envers ce bout de famille assurément agréable. Il ne lui était pas du tout difficile d'imaginer le père, en train d'enlacer sa femme et sa fille, à cet instant précis. Où était l'appareil photo x) ? Sheh chassa ces pensées impertinentes de son esprit aujourd'hui bien vagabond et répondit à la question que lui avait été précédemment posée. "Vous êtes nouvelles à Ocean Grove ?"
-Oui, dit-elle en répondant à la cordialité de Rachel par un sourire chaleureux.
Sheh appréciait cette façon naturelle qu'avait cette femme d'être tout simplement aimable. Bien des mères auraient remercié Sheh et auraient fait volte-face. Pas que Sheh mettent en doute leur sincérité quant à leur soulagement, à elles, mais entamer la conversation aussi aisément que la mère de la petite Samantha était bien agréable, surtout quand on venait de débarquer sur un continent inconnu. Quoiqu'il en soit, elles étaient amicales et Sheh' ne connaissait que trop peu de monde, ici. Sa proprio, à la limite. Oh, et ce gars, qu'elle avait rencontré. Samuel. Mais rien de bien concret pour le moment. Ces rencontres isolées lui semblaient bien loin de sa popularité outre-Atlantique. Sheh n'avait jamais été en mal d'amis -ou même de vagues connaissances amicales, et faisait généralement l'unanimité : "Sheh Ramdani ? Ouais 'connais ! Sympa, j'aimerais vraiment plus la connaître". Oui, elle faisait l'unanimité, et c'était peut-être justement parce qu'elle se liait peu et qu'on ne la connaissait pas vraiment. Il ne faisait aucun doute qu'elle était sympathique, autant en surface qu'une fois qu'on la connaissait mieux. Mais qui la "connaissait mieux" ?
Parenthèse inutile parce que Sheh est loin d'être en pleine introspective et donc refermée x).
-Vraiment nouvelle, ajouta Sheh' avec une note d'amusement dans le ton. Je suis arrivée il y a tout juste deux jours.
Oui, pas besoin de déballer sa vie. Mais la journée était belle et plus le temps passait en compagnie de cette mère et de son enfant, plus Sheh' se sentait joyeuse. Et qui dit "Sheh joyeuse" dit "Sheh affreusement loquace". Excusez-la, donc, si elle se mettait à raconter que dix ans auparavant, on lui avait offert un poisson rouge mort et que cela avait constitué un traumatisme suffisamment important pour accentuer sa peur des animaux. Ne soyez donc pas étonné si, par mégarde, elle vous avoue a-do-rer les petites filles du genre de Samantha qui deviendront probablement de belles et talentueuses Sheh' Jr. en puissance.
D'ailleurs, le regard de Sheh s'attarde sur le petit visage poupin de la fillette. Elle lui sourit gentiment, et se retint même de lui tirer la langue. On aurait pu croire qu'elle était victime de TOC en tout genre, mais elle était du genre de grandes personnes qui ne pouvaient pas s'empêcher de grimacer aux enfants, dans les bus et les files d'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyMer 29 Avr 2009 - 2:49

Rachel était loin d'être une mauvaise mère. C'était juste sa conscience de "Rachel Menken" qui lui disait qu'elle pouvait faire mieux, toujours mieux. D'ailleurs, c'était cette même conscience qui faisait qu'elle était la femme qu'elle était aujourd'hui, et également la mère attentionnée et surtout attentive.
Ce n'était juste pas son jour aujourd'hui. Et puis... comme le narre très bien Djamila x) xD, elles sont simplement dans un parc et rien de grave n'aurait pu arriver à sa fille. Normalement. Rachel pouvait se montrer très parano de temps à autre. Elle le montrait rarement n'empêche, de nature calme et serein habituellement.
Ce n'était vraiment pas son jour aujourd'hui.

Rachel savait converser facilement avec les gens, même les nouveaux arrivants. Elle avait aidé une jeune fille, Zelia, à défaire ses cartons lorsqu'elle était arrivée. Elle était d'un naturel accueillant et chaleureux, c'était... Rachel! Il n'y avait pas d'autres mots pour la décrire. Elle écouta la jeune fille lui confirmer qu'elle était bien nouvelle ici, à Ocean Grove. Ce quartier résidentiel attirait vraiment beaucoup de monde, et cela depuis des années. Elle pouvait le comprendre, elle aimait cet endroit et pensait que tout le monde devait l'aimer autant qu'elle. Rachel vit-elle dans le pays des bisounours? Peut-être xD. C'est peut-être pour cela que sa fille avait la même imagination et la même envie de profiter de la vie...

"Vraiment nouvelle. Je suis arrivée il y a tout juste deux jours."

Rachel montra de la surprise sur son visage. La petite Samantha s'agitait dans ses bras, mais elle fit mine de l'ignorer. Sam envoyait des grimaces à Sheherazade. Elle ne lui pardonnerait pas de sitôt cette trahison! (disgrâce! cf le roi lion 2 xD) Sauf... si elle lui offrait quelque chose pour se faire pardonner! Oui, oui, Sam était un peu matérialiste quand ça l'arrangeait. Après tout, elle n'était qu'une enfant!
Rachel regarda Sheh qui avait détourné ses yeux quelques secondes vers sa fille. Elle sourit, amusée.

- Elle vous aime bien je crois. Même si elle fait cette horrible mine boudeuse en ce moment, hein Samantha?

Samantha se cacha le visage, elle ne voulait pas paraître "horrible"! Rachel éclata de rire et regarda de nouveau Sheh. Elle ne pouvait s'empêcher de croquer sa fille du regard, et il lui était difficile d'arrêter de parler d'elle. Elle pouvait détailler les journées entières qu'elle passait à observer sa fille si on ne l'en empêchait pas! Heureusement que quelqu'un le faisait: sa conscience. Elle était bien trop prévenante pour vouloir assommer quelqu'un avec ses histoires.

- Je pense qu'on vous l'a déjà fait remarqué mais vous avez un joli accent. Londres?

Rachel sentait que le courant passait bien entre cette jeune femme et elle. Elles devaient avoir environ dix ans d'écart mais pourtant la conversation allait bon train. Sheh aurait très bien pu partir en fait et tracer sa route en oubliant cette rencontre. Mais apparemment elle avait décidé qu'elles valaient le coup de rester encore un peu. Rachel la dévisagea discrètement. Elle ne cherchait pas à analyser son physique, mais plutôt à sentir ce qui s'en dégager, son aura en quelque sorte. Rachel sentait que Sheh s'empêchait de parler plus qu'elle ne le faisait d'habitude. Cela fit sourire Rachel, et elle décida de lui tendre des perches pour pouvoir se sentir plus à l'aise et débrider sa langue =P.

- Au fait, j'oublie mes bonnes manières! Je suis Rachel, Rachel Menken... et toi?

Rachel passait au tutoiement maintenant. C'était un peu risqué de sa part, mais après tout, la jeune fille n'était pas une femme âgée de soixante balais et Rachel elle-même se considérait comme jeune encore, non mais ! Samantha se mit à faire des "coucou" avec sa main, comme si elle voulait attirer l'attention sur elle.

- Et moi, et moi, et moi c'est Samantha!

Elle fixa Sheh avec un air fier. Pourquoi elle était fière? Aucune idée xD. C'est un gosse en même temps, ne cherchons pas plus loin. Mais en tout cas, elle changea ensuite d'air et prit un air autoritaire envers Sheh, que l'on pourrait traduire comme "T'as intérêt à le retenir!" xD. Elle devait se prendre pour une héroïne de western à présent...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyJeu 30 Avr 2009 - 22:49


Comme le narre très bien Djamila, Sheherazade et Samantha se confrontaient à un jeu de regards assez amusant et qui aurait été bien dangereux et sanglant si les pieds de nez enfantins et les accès de strabisme avaient le pouvoir de tuer. Quand les yeux en amande de Sheh' se posaient sur la jolie maman, la petite fille en profitait pour grimacer de la plus immonde des façons. Et aussitôt que Sheh' la regardait, la voilà qui se cachait le visage ou qui arborait le plus angélique des sourires; Conséquemment, la jeune étudiante anglaise gardait difficilement son calme quand elle parlait comme une grande personne à Rachel. Pas qu'elle soit sur le point de se mettre en colère, loin de là. Elle voulait éclater de rire ou alors faire un concours, comme elle l'avait si souvent fait avec son petit frère. Quand il avait l'âge de Samantha, Sheh, lycéenne, habitait encore chez ses parents et entre deux révisions, elle provoquait son frère sur le terrain des grimaces et autres visages terrifiants. Le plus triste, c'était que le jeune enfant qu'était alors Khadel se lassait plus vite que sa sœur aînée. Sur certains domaines, il était bien plus mature qu'elle. Ce qui en soit n'était pas non plus extraordinairement dur. "Elle vous aime bien, je crois. Même si elle a cette horrible mine boudeuse en ce moment, hein Samantha ?"
Samantha ! Quel joli nom. Sheh avait connu une Samantha, mais ce n'était pas quelqu'un de très présentable. Trop de teintures et de fond de teint, et un décolleté rembourré, par la même occasion... Pas de quoi la comparer avec une jolie gosse qu'était cette championne de la grimace. Elle profita que Rachel regardait ailleurs pour tirer la langue à Samantha, avant qu'elle ne se soit cachée le visage dans les jupons de sa mère. Elle partagea le rire de la génitrice. "Je pense qu'on vous l'a déjà fait remarquer mais vous avez un joli accent. Londres ?"
Sheh recouvrit son calme. Elle avait grandi, après tout, et c'était avec la mère qu'elle conversait. Qui semblait bien sympathique, vu qu'elle sauta tout de suite sur la perche que Sheh avait tendue à propos de sa récente installation.
-Presque, dit-elle avec un sourire éclatant. Je suis effectivement anglaise, mais je suis plus au Nord.
Sheh avait vécu près de Londres, auparavant. Enfin plus près de Londres que Bedford l'était. Elle avait grandi vers Windsor puis déménagé à Cambridge et rejoint la famille à Bedford, suivant une ligne invisible du Sud-Ouest de l'Angleterre jusqu'au Nord-Est. Mais il était vrai qu'elle avait cet accent un peu pompeux qu'on prêtait aux londoniens le plus souvent. Peut-être parce qu'elle avait regardé beaucoup de vieux films anglais, où les acteurs avaient souvent cette façon de parler. Ou parce qu'elle aimait beaucoup la capitale de son pays, qu'elle trouvait à la fois très sobre, empreinte de dignité mais pas moins belle. Bref. Aussitôt après qu'elle ait répondu, Rachel se présentait.
-Sheherazade Ramdani, se présenta-t-elle à son tour
Puis, ses yeux se posèrent sur la petite brune qui s'agitait. Comme elle était minuscule ! Toutes à leur conversation de grandes personnes, Sheh l'avait un peu oubliée. Héhé, elles étaient toutes passées par la case "je fais moins d'un mètre, personne ne me voit ", enfants. "La vie n'est pas juste", disait Scar. Sheh lui sourit.
-Et toi c'est Samantha, répéta Sheh avec douceur. C'est un très joli prénom.
Justement, Samantha arborait un air fier tout en accord avec le compliment de Miss Ramdani. Puis, à son air autoritaire, Sheh éclata de rire. Cette petite fille était adorable, et s'empêcher de lui pincer les joues, de lui faire des grimaces était difficile. C'était le genre de gosses qu'on voulait mettre en colère parce qu'ils étaient plus mignons encore les sourcils froncés et la moue boudeuse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyVen 1 Mai 2009 - 23:32

Rachel était restée une petite fille au fond d'elle. La petite fille qui avait rêvé du prince charmant, la petite fille qui s'inventait un monde avec ses poupées, la petite fille qui se réfugiait dans ses livres pour ne pas perdre espoir. Et elle continuait toujours à s'accrocher à ses rêves pour avancer. Cordie, sa meilleure amie, l'avait poussé à écrire ce roman qu'elle avait toujours voulu faire. Elle n'avait pas encore d'idée. Elle ne pouvait que rêver d'amour en ce moment. Et c'était la seule chose dont elle était sûre: ce livre parlerait de rêve et d'amour. Le reste viendrait après, il fallait qu'elle soit inspirée, et les rencontres qu'elle faisait l'y aideraient certainement. Rachel aimait emprunter le trait de caractère de certaines personnes pour des personnages irréels. Et l'esprit ouvert et joueur de la jeune fille devant elle l'inspirait. Peut-être qu'elle avait enfin trouvé ce souffle d'air qu'elle avait cherché toute la journée, maintenant? Elle observait du coin de l'oeil les réactions de Samantha vis à vis de leur nouvelle rencontre. Elle l'aimait bien, et Rachel se reposait souvent sur l'avis de sa fille concernant les gens.
Rachel fouilla dans ses poches pour chercher un mouchoir. Elle était allergique au pollen, et avec la grippe qu'elle avait attrapé récemment, cela ne l'aidait pas à se sentir au plus haut de sa forme. Ce fut le moment où Sheh profita pour envoyer une grimace à la petite Sam. Rachel n'avait pas pu assisté à ce moment assez drôle. D'ailleurs tant mieux, cela donnait à Sam l'occasion de voir la VRAIE xD nature de Sheherazade, et ainsi de mieux l'apprécier ! Les enfants préféraient plutôt les adultes ayant refusé de perdre un peu de leur innocence, non?

"Presque. Je suis effectivement anglaise, mais je suis plus au Nord."

Rachel prit un air gêné. Elle avait dit "Londres" comme elle aurait pu dire "Paris" pour n'importe quelle française qui passerait dans le coin. Elle aurait pu songer à d'autres noms de ville rencontrés dans ses lectures, c'est vrai. Après tout, elle ne se souciait pas qu'elle puisse paraître bête. Rachel se préoccupait peu de l'avis des autres, sauf si elle leur avait fait du mal.
Rachel ne trouvait pas l'accent de Sheh "pompeux", c'était comme penser que l'accent allemand était tout le temps agressif ! Chaque langue avait ses tonalités propres et provoquait des mélodies différentes aux oreilles d'étrangers, il fallait pousser un peu plus loin qu'à la première perception avant de la juger. Don't judge a book by its cover. L'accent des ouvriers londoniens pouvaient paraître aussi pompeux si on se limitait à une approche fermée. Rachel aimait en fait tous les accents qu'elle entendait. Cela lui donnait envie de voyager. Elle n'était jamais partie plus loin que son village natal dans l'Alabama jusque Miami et Ocean Grove.

"Sheherazade Ramdani"

Rachel trouva ce prénom très... atypique. Il lui donnait vraiment envie de partir à la découverte du monde. Il lui en fallait peut-être peu pour se mettre à rêver, et cela avait la sale manie de lui faire perdre le cours d'une conversation. Rachel se força à se concentrer sur Sheh, et non son nom pleine d'originalité.

- Je pense que je suis tombée sous le charme de ton nom.

Rachel se mit à rire légèrement. Elle lâchait des compliments de manière si naturelle que cela en déroutait plus d'un. Pourtant elle ne faisait que dire la vérité. Rachel mentait rarement, ou bien cela ne s'entendait pas du tout, et là, elle mentait vraiment bien.

"Et toi c'est Samantha. C'est un très joli prénom."

Rachel regarda la réaction de Sam. Serait-elle conquise par la douce fille qui essayait de gagner son amitié? Hum... Les filles Menken avaient cette petite carapace rancunière, elles n'aimaient pas montrer qu'une personne leur plaisait si elle leur avait fait un mauvais coup au départ. Mais cette première réaction boudeuse et agressive s'apaisait après coup. Observer Samantha était passionnant aux yeux de Rachel. Sa fille la surprenait à chaque fois et lui donnait le sourire peu importe la réaction qu'elle décidait de prendre finalement. D'ailleurs, Samantha choisit de bouder encore <3. Elle était tellement choute !

- Ne fais pas attention, elle est aussi sous le ch...

"T'as piqué le nom de la princesse, non?"

Rachel ferma légèrement la bouche après que sa fille lui ait coupé la parole. La princesse? Rachel émit un sourire assez fier. Sam se souvenait des contes que son père lui lisait avant de dormir, y compris ceux des Mille et une nuits ! Rachel déposa Samantha sur le sol, qui dut lever la tête pour fixer Sheh droit dans les yeux. C'était particulièrement comique, on dirait que la petite fille faisait à présent un interrogatoire à Sheh et qu'elle tentait de la décrypter. Rachel ne l'avait jamais vu prendre autant d'intérêt pour une personne jusqu'à maintenant. A part son futur chéri Zac Efron x) xD.

"Et pourquoi tu viens du Nord? c'est où le nord?"

Rachel posa ses mains sur les épaules de Sam qui montrait de plus en plus sa curiosité pour Sheh. Après tout, cela ne semblait pas déranger la jeune anglaise. Et puis, cela permettait à Rachel de cerner encore son caractère. Elle avait un bon pressentiment, même si elle ne savait pas pourquoi encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyVen 8 Mai 2009 - 22:05

La petite qu’avait été Sheherazade annonçait bien la femme qu’elle était devenue. Elle n’avait jamais eu beaucoup d’amis et était complètement asociale, enfant, ce qui ne l’avait pas empêchée de montrer un certain talent pour la farce et l’espièglerie. Elle se faisait harceler par une bande de grands, à sept ans et passait ses journées à lire et à aider son père à la boulangerie. Son univers s’était réduit au cercle familial, mais également aux bouquins qui avaient grandement contribué à éveiller sa curiosité et son ouverture d’esprit. Son ambition, aussi, peut-être. Elle avait ensuite passé son adolescence à étudier. Sans être un rat de bibliothèque, elle avait manifesté une soif de connaissance qui avait séduit ses professeurs et même quelques camarades. Bien peu en comparaison de ceux qui la trouvaient être une inintéressante bonne élève. Plus elle grandissait, plus elle s’ouvrait aux autres. Elle avait éduqué, à la manière d’une grande sœur, son petit frère. Il se révélait être étrangement différent d’elle. Lui était bien plus sociable et bien plus futé que sa sœur, qui n’était pourtant pas réputée pour sa bêtise. Il était capable d’une grande maturité et d’une sensibilité à l’art nouvelle, dans la famille. Et leur différence d’âge avait accru le sens des responsabilités déjà bien affirmée de Sheherazade.
A Cambridge, elle s’était fait des amis et s’était ouverte au monde de la nuit, le temps d’une année. Sheh touchait à tout, aux extrêmes, sans jamais se perdre. Sortir jusqu’au petit matin ne l’avait jamais empêchée de réussir ses partiels. Fréquenter de mauvais garçons n’avait jamais entaché son intégrité. Ou du moins presque jamais. Il y avait eu des petites erreurs de parcours, comme tout à chacun, mais bien négligeables pour la crise d’adolescence de la future consultante/analyste financier qu’elle deviendrait. D’ailleurs, elle n’avait jamais rien laissé mettre en péril ses études. Oui, Sheh était une personne de qualité et une jeune fille compétente. « Je pense que je suis tombée sous le charme de ton nom ». Ah ! Le nom ! Oui, c’était un de ces petits détails qu’on aimait chez les gens, supposait Sheherazade. De ses deux géniteurs, sa mère avait le goût pour l’art le plus affirmé et de ce point de vue là, on pouvait considérer que Sheh tenait de son père quand Khadel tenait de sa mère. Bref, Khaoutar avait lu les Contes des Mille et une Nuits et petite, elle avait toujours dit qu’elle appellerait sa fille comme la narratrice subtile et intelligent. Elle n’avait pas menti ; Quant à son nom, elle le devait à son père, évidemment, algérien. Il était banal et comptait parmi les plus courants au Maghreb, alors si le compliment de Rachel tenait en son nom, il s’appliquait à bien des familles ! Sheh la remercia vaguement, et écouta son rire. Un rire dévoilait bien des choses et l’analyser était aussi banal qu’inconscient. Tout le monde le faisait et tout le monde aurait intérieurement noté que Rachel était une grande enfant, insouciante et pleine de joie. A côté d’elle, Samantha finit par se manifester, interrompant la parole à sa mère. « T’as piqué le nom de la princesse, non ? » Sheh leva les yeux vers Rachel, avec un air assez surpris. Samantha ne devait pas avoir plus de cinq ans, et elle connaissait la princesse Sheherazade et le roi Shâhriar ? Assez approximativement, certes, après tout le titre du père de Shéhérazade-le personnage fictif, je précise– n’était pas roi mais grand vizir. Quoiqu’il en soit, c’était assez impressionnant pour une petite fille d’en savoir suffisamment pour le faire remarquer.

-En fait, c’est plutôt elle, qui me l’a piquée. Mais c’est une longue histoire

Oui, une longue histoire qu’elle devrait mettre au point très vite, avant que la curiosité manifeste de la petite fille n’aille trop loin. Sheh’ était très imaginative et des salades, elle en avait racontées à son petit frère ! Elles étaient souvent abracadabrantesques et elles lassaient les enfants auxquels elles étaient destinées, Sheh se souciant plus du délire et l’histoire en soi qu’à sa crédibilité. Bref, il lui faudrait mettre en marche les rouages de son cerveau puisque déjà, Samantha revenait à la charge, très vite. « Et c’est où le Nord ? » Sheh lui lança un regard sceptique. Oui, c’était où le nord ? Comment répondre à cette question à un enfant ? "Et bien, le Nord, c’est là, à droite, après l’Est, puis à gauche, à l’opposé du Sud" ?

-Le Nord ? Mmh. Je sais pas vraiment.

En langage d’enfant, en tout cas. Elle ne se voyait pas expliquer à Samantha, qu’elle venait juste de rencontrer en compagnie de sa mère, qu’il existait un Nord magnétique et un Nord relatif à l’axe de rotation de la Terre, qui n’était pas les mêmes. Si ce dernier restait inchangé, le premier changeait par ères et permettait notamment de définir les boussoles grâce aux particularités de certaines roches constituées de matériaux ferro-magnésiens. Déjà, parce que cette théorie qui lui avait été expliquée au lycée restait brumeuse et qu’ensuite, cela ouvrirait la porte à d’autres questions. « Dis, dis, c’est quoi une ère ? C’est quoi un matériau ferro-magnésien ? » Sheh aurait volontiers répondu à ces questions, mais cela serait bien malvenu, malgré toute la gentillesse de la mère et tout le temps dont disposait l’enfant. Bref, il s'agissait d'une décision stratégique. Elle se repliait. Les renforts arriveraient bien vite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptySam 9 Mai 2009 - 22:32

"En fait, c’est plutôt elle, qui me l’a piquée. Mais c’est une longue histoire"

Samantha ouvrit gros la bouche, et posa ses mains sur les hanches. Elle fit une moue assez ... choquée xD. Elle protesta de sa petite voix suraigue.

"Elle n'est pas gentille la princesse ! "

Rachel était maintenant dans ses pensées, laissant Samantha protester avec la pauvre inconnue qu'elle avait choisi d'embêter xD. Elle se sentait fatiguée en ce moment. Elle avait beau prendre les vitamines que le docteur Taylor lui avait prescrit, elle avait l'impression que ce n'était pas suffisant. D'ailleurs, elle profita que Sheherazade continue la "conversation" - si on peut appeler ça xD - pour ouvrir son sac et avaler une pilule. Elle ferma les yeux et attendit l'effet du médicament. Elle sourit, ce devait être psychologique, se dire qu'un flacon était rempli de potion magique et l'engloutir dans cet esprit, puis retrouver étrangement la joie et la motivation. Rachel sortit de sa rêverie et constata que Samantha ne s'agitait pas dans tous les sens. Elle semblait captivée par la jeune anglaise, et ne cherchait en réalité pas à l'embêter. Et Sheh semblait avoir vu que Rachel s'était "absentée" quelques instants et avait pris Samantha sous surveillance le temps de quelques minutes. Les quelques minutes où Samantha aurait pu en profiter pour refaire le coup de cache-cache et échapper à sa mère !

- Tu viens tout juste d'arriver alors... Que penses-tu de notre quartier alors?

Rachel se mit à penser à monsieur Tiggs et aux Johnsons d'un coup. Elle ressentit une vague de tristesse en elle. Ocean Grove était un endroit charmant, habité par une population plutôt jeune, chaleureuse et accueillante. Elle n'aurait jamais cru qu'une série de meurtres aurait pu avoir lieu ici. Elle était tellement naïve... !

- Tu as trouvé un endroit où vivre déjà? Je pourrai te faire visiter un jour si tu es perdue... comme je l'ai été pendant cinq minutes à courir après une petite maline! xD

Rachel émit un sourire aimable, en espérant qu'elle n'apparaissait pas comme une femme trop curieuse. Elle ne voulait pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, mais elle avait toujours aimé accueillir les nouveaux arrivants dans la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyJeu 9 Juil 2009 - 15:27

    Si elle mentait très bien ? Très certainement, mais Sheherazade ne pensait pas que c’était un exploit, de faire croire à une petite fille de quatre ans qu’elle avait inspiré les Contes des Mille et une nuits. En règle générale, si on étendait son talent pour la dissimulation et le mensonge au reste de l’humanité –aux flics, à ses parents et à ses profs, oui, elle se débrouillait plutôt pas mal. Et puis mieux encore, elle savait détecter mensonges et dissimulation chez les autres. Sheh était observatrice, oui. Elle remarqua les épaules de la mère se voûter légèrement pendant que Sheh et Samantha s’entretenaient, et sa main s’enfoncer dans son sac pour y sortir une pilule et l’avaler tout rond. Sheh se tourna donc vers Samantha et la prit en main, métaphoriquement parlant, évidemment. Elle se pencha, et avec un petit air de conspirateur, poursuivit.
      -Non, ne dis pas ça. Il faut la comprendre, il y avait le calife, qui ne voulait pas la laisser partir… Et puis, j’ai un très joli prénom, n’est-ce pas ? Il est normal qu’elle ait voulu le même que moi…
    Sheherazade échangea un sourire complice avec la petite fille et une fossette se creusa sur sa joue. Elle se redressa et se pencha légèrement vers la mère, comme pour poursuivre la conversation.
      -Je n’habite pas le quartier, en fait. J’habite plutôt vers le centre-ville mais je dois souvent passer par le quartier, pour rejoindre le reste de la ville, donc… Enfin c’est un très bel endroit ! J’aime particulièrement ce parc.
    Sheh pouvait être très volubile, quand elle le voulait ! Trop, peut-être, vu la seconde question de Rachel. « Tu as trouvé un endroit où vivre déjà? Je pourrai te faire visiter un jour si tu es perdue... comme je l'ai été pendant cinq minutes à courir après une petite maline!»
      -Oh, c’est très aimable à vous…
    Sheh se demanda s’il était judicieux de refuser. Passer du temps avec Rachel ne la dérangeait pas le moins du monde mais elle connaissait très bien l’endroit, déjà, et elle ne voulait pas que Rachel prenne comme un refus cet état de fait.
      -Je vis dans un studio, oui. J’avais déjà tout réglé avant d’arriver, c’est une jeune fille qui me le loue. Peut-être la connaissez-vous, je l’ai déjà croisée dans le quartier. Mrs Hunkerfield, je crois.
    D’après ce que Sheherazade avait pu comprendre de l’histoire du quartier, cette Hunkerfield reprenait les affaires de l’homme qu’on avait retrouvé mort. L’atmosphère de l’arrivée de Sheherazade n’était pas la meilleure mais plus elle découvrait le quartier, plus elle avait pu s’apercevoir que les gens étaient vraiment frappés par la mort de l’homme. C’était un concept assez difficile à comprendre pour Sheherazade, qui voyait ces banlieusards chics comme des gens particulièrement casaniers. Chez elle, en Angleterre, quand il y avait un mort dans le quartier, peu de gens s’en rendait compte. Puis il fallait ensuite chercher à savoir comment le mort s’appelait quand seules les circonstances de la mort intéressaient deux ou trois commères. Bref, si ça intéressait les gens, ça ne les touchait pas. Et encore fallait-il que ça les intéresse ! L’ambiance de quartier n’était pas du tout la même que celle d’Ocean Grove, Sheh était là depuis suffisamment longtemps pour s’en être rendu compte. Ca sautait aux yeux, après tout. En revanche, elle n’était pas installée depuis assez de temps pour déterminer lequel elle préférait. Elle baissa ses yeux noirs sur Samantha, et lui sourit aimablement. Quoiqu’il en soit, le voisinage était sympathique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe EmptyJeu 23 Juil 2009 - 11:33

Rachel respira un grand coup. Le parc offrait une odeur particulièrement enivrante grâce à ses arbres, ses fleurs mais également grâce à ces promeneurs qui y apportaient sans le savoir un semblant de vie dans cet environnement plus ou moins naturel. Cependant, c'était plutôt la pilule qui lui faisait cet effet. Son coeur battait moins vite et petit à petit elle suait moins. Elle écoutait d'une oreille l'histoire que Sheh racontait à sa petite Sam, mais était captivée par d'autres sons de l'autre. Elle entendait une petite mélodie qui fredonnait à son oreille, et était absente pendant quelques secondes. Heureusement que Sheh était là pour "veiller" sur Sam, sans le vouloir... et que Sam n'était pas une si vilaine gamine ! Parce que Rachel avait parfois des moments d'absence une fois qu'elle ingurgitait sa vicodine quotidienne. Personne ne savait qu'elle en était accro. Personne mis à part plus tard, après l'incendie, lorsqu'un certain médecin découvrira ce qui se cache réellement sous le sourire de la jolie jeune femme. Elle n'était pas aussi forte qu'elle ne voulait le faire croire. Alors elle s'accrochait à cette petite "aide" afin de garder la tête haute et de continuer à affronter toutes les pressions du monde. Maternité, librairie, mariage, amitiés... il y avait tant de choses dont elle devait s'occuper, et dont elle voulait s'occuper BIEN. Malheureusement, on ne peut pas réussir partout, aussi parfaite qu'on puisse être. Et petit à petit, un de ces domaines lui échappait...

Elle revint à elle et observa le comportement presque sage de Samantha. Elle avait un bon "feeling" quant à Sheh, elle ne saurait l'expliquer, et les gens auraient pu la trouver folle s'ils savaient comment à l'avenir Rachel avait rencontré Sheh et sur un coup de tête l'avait engagé comme babysitter. Pourtant c'était bien ce qu'il s'était passé. Rachel était une femme mature et réfléchie, mais elle essayait tout de même suivre ses intuitions. Sauf celles qui mettraient en danger sa petite vie bien rangée, mais ça, c'est une autre histoire. Rachel hocha de la tête en écoutant Sheh se livrer petit à petit. A vrai dire, Rachel n'avait pas besoin de toutes ses informations, elle s'intéressait plus à la manière dont Sheh s'exprimait, à la sincérité de ses paroles, à son imagination qui avait réussi à dompter Sam, et à sa maturité dans ce déménagement depuis l'Angleterre jusqu'aux Etats Unis. Cela suffisait à remplir le quota que Rachel avait fixé pour une baby-sitter accomplie. Après, si jamais elle se trompait sur son compte - ce qui ne risquait pas d'arriver... N'EST CE PAS?? xD - au moins elle serait fixée ! xD Quoique non, avec Samantha, elle ne voulait commettre AUCUNE erreur. Elle la mettrait à l'essai.

- Et tu as un job d'étudiant au fait? Ce doit être difficile de... enfin venir d'Angleterre jusqu'ici, ça a du coûter cher, puis les études, le loyer... Je vais être franche, je n'ai jamais vu Sam...

Rachel s'approcha de Sheherazade en chuchotant pour ne pas que Sam entende xD.

- ... se tenir aussi bien aussi rapidement ! Peut-etre que c'est une bêtise, mais je ne sais pas, j'ai un bon feeling. Après si ça ne t'intéresse pas, dis-le moi toute suite ^^", je sais que l'on vient tout juste de se rencontrer xD je dois t'apparaître complètement bizarre xD!


Rachel émit un léger sourire. Elle espérait que Sheh ne pensait pas que sa future patronne était en fait dans ce parc à la recherche de babysitters potentiels xD xD! Rachel fouilla dans son sac, et lui tendit une carte de visite, avec son numéro dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Vide
Message(#) Sujet: Re: Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Tic Tac Tic Tac ● ● SheShe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-