AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -9%
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez | 
 

 Kiss From a Rose# Conner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyMer 24 Juin 2009 - 13:10

Jamais deux sans trois comme dirait le proverbe. Enfin, non, vu que Rachel n'avait fait connaissance que de Scott pour le moment, et que là elle s'apprêtait à rencontrer un deuxième cousin Matthews. Après ce rendez-vous, et à la rencontre d'un TROISIEME Matthews, là elle pourrait penser à cette expression. Rachel sourit en se rendant compte qu'ils étaient vraiment nombreux, comparés à elle, enfant unique de la "tribu" Morrison. Elle était avec la petite Samantha, assise sagement sur ses genoux. Cette dernière n'acceptait pas l'idée qu'elle puisse avoir des oncles autres que son "tonton Dundun". Elle posait des questions à sa mère, qui ne savait pas non plus comment y répondre. "Il a les cheveux bruns lui?" "Il est plus beau que tonton Dundun?" "Il sent bon?" xD... Par ailleurs, je préviens d'avance qu'à l'arrivée de Conner, sa nièce risque de vouloir vérifier sa dernière question x) (en gros, j'espère qu'il s'est mis un bon déodorant aujourd'hui!). Loin de la rendre nerveuse, la présence de Samantha rassurait Rachel. Elle aurait été moins stressée l'autre jour à la lecture du testament face à Scott, même s'il s'était montré adorable. Elle serra sa fille dans ses bras, en riant de sa curiosité. Elle ne pouvait pas le lui reprocher, elle aussi mourait d'envie de savoir à quoi ressemblait Conner.

Rachel regarda sa montre. C'était un samedi après-midi, quatre heures précises. Conner était en retard. Scott l'avait averti xD, et à vrai dire Rachel aimait la ponctualité sauf lorsqu'elle savait d'avance qu'elle ne sera pas respectée. Ainsi, elle savait que Samantha et elle auraient le temps de se balader un peu dans le parc avant le rendez-vous. Elle savait aussi que Sam aurait l'occasion de manger une glace, de s'en mettre partout, d'aller se débarbouiller puis revenir s'asseoir sur un banc pour digérer tranquillement. Puis elle se serait endormie dans les bras de sa mère et aurait donné des coups de pied à des monstres imaginaires qui immergeaient dans son imagination. Rachel aimait prévoir tout à l'avance la moindre chose. Alors lorsqu'un événement venait chambouler son emploi du temps, elle ne s'énervait pas non mais elle en était tout de même assez troublée. Samantha commençait à trépigner d'impatience. Elle pointa du doigt le petit livre que sa mère avait mis dans son sac, à l'abri.

"C'est quoiii çaaa?"

- C'est un journal intime.

"Un journatintime?"

- `*rires* Non, un journal intime. Comme ce que papa lit le matin, sauf que personne ne peut le lire.

*Oh... alors pourquoi tu le lis?*

- Parce que mon papa m'a donné la permission.

*Tu as un papa toi aussi?"

Rachel répondit par un sourire. Elle ne savait pas mentir, elle aurait très bien pu répondre "Un livre" et ainsi terminer la conversation avec sa fille. Mais elle devinait bien la suite de leur discussion, elle devinait qu'elle allait finir par expliquer que oui, Samantha avait un grand-père mais qu'il était décédé... et ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour expliquer calmement à Samantha ce qu'était vraiment la mort. Elle ferma les yeux. Don ne saurait pas non plus comment répondre à Samantha. Il aurait trop peur de l'effrayer et de mal s'y prendre, qu'il aurait fini par la gronder. Un visage se forma dans l'esprit de Rachel, peut-être la personne qui saurait le mieux s'y prendre avec Samantha... Non, Rachel, réveille-toi. Elle rouvrit les yeux, et vit devant elle un bouquet de fleur. Elle releva la tête, et entendit Samantha crier: "C'est toi le nouveau tonton??!!" d'un air défiant xD. Conner était arrivé, un bouquet de roses à la main, et un air déconfit car il avait sûrement été contraint par une tierce personne d'acheter ces fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyLun 6 Juil 2009 - 19:07

    Kiss From a Rose# Conner 76187005 Kiss From a Rose# Conner 27348609Rachel Menken
    Conner Matthews

    Kiss From a Rose.


    Une heure avant le rendez-vous, Chez le fleuriste. Miami, Floride, USA.

    Conner, tu préfères lesquels ?
    Je m'en fous, elles ne sont pas pour moi de toute façon...
    Allez Conner fait un effort... Il s'agit tout de même de ta cousine. D'après ton frère elle est adorable! Et puis un homme comme toi peut tenter sa chance.
    Scott ne t'a donc pas dit qu'elle était mariée et qu'elle a une petite fille ? Et puis tu crois vraiment que je vais me caser maintenant ? Avec mon boulot c'est impossible... Et encore moins avec une femme qui a un gosse.
    J'espère en tout cas que tu trouveras la femme idéal... Je veux des petits-enfants moi.
    Oui, bah dit ça à Cameron, Ally et Scotty.
    Tu ferais pourtant un très bon père...
    Oui bon... Ce n'est pas que tu me déranges, mais le sujet oui!...
    Les roses sont magnifiques tu ne trouves pas ?
    Ouais si tu le dis...
    Allez, on prend les roses! Et tu les lui donne hein! Je lui demanderais de toute façon!
    Ouais... Mais tu ne savais pas dire ça à Scott et qu'il lui amène lui ?!
    Non, tu es le plus vieux et puis c'est avec toi qu'elle à rendez-vous aujourd'hui, pas avec ton frère! Les femmes paraient Toutes les mêmes! Après avoir payé les roses je sortis du fleuriste, ma mère par la même occasion. Bon je vais devoir y aller maintenant.
    Okay... Répondis-je. Ma mère se mit sur la pointe des pieds pour me faire la bise et s'éloigna. Tandis que moi je prenais le chemin opposé à celui de ma mère pour me rendre au rendez-vous que j'avais avec cette cher Rachel Menken.

    Retour au présent...



Arriver enfin au Greynolds Park, je continuais de marcher assez rapidement vers le lieu du rendez-vous. Elles devaient être normalement dans les alentours du plus grand arbre du park. De quoi avoir plus facile pour savoir où elles étaient. Je les vis effectivement assissent toutes les deux. Rachel était une femme assez bien jolie, fallait l'avouer, et sa fille un petit ange ? Ca restait à voir, c'était un gosse après tout. Je m'approchais alors d'eux. Tendant le bouquet de roses à Rachel qui semblait être autre part que sur terre.

C'est toi le nouveau tonton??!! S'écriait la petite, s'étant même levée du banc. Affichant un petit sourire je lui répondis :
Euh... Ou... Oui, d'après ce qu'on dit... Je portais mon regard noisette aux yeux bleus de Rachel. Et reprit parole, lui tendant les fleurs pour lui faire comprendre qu'elles étaient pour elle. Tenez... Ce n'est pas grand-chose... Mais c'est le geste qui compte après tout. Je passais ma main dans ma nuque, me la massant légèrement Manie qui montrait clairement que j'étais mal à l'aise. Un peu gêné même. Mais cela ne durerait qu'un petit temps. Quelle idée aussi d'offrir des fleurs comme ça lors d'une première rencontre. Surtout des roses!
Scotty... Enfin Scott m'a prévenu que vous étiez mariée... Dans ce cas s'il y a un quelconque problème avec ces fleurs, dite à votre mari que c'est ma mère qui a insistée. Dis-je lui adressant un petit sourire. Je savais qu'elle était mariée, mais je ne savais pas comment était Don. Il était peut-être jaloux ? Je n'en savais trop rien.[/justify][/list]

Spoiler:
 


Dernière édition par Conner Matthews le Dim 9 Aoû 2009 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyMer 8 Juil 2009 - 1:54

Rachel s'empressa de se lever à son tour. On aurait pu penser que Samantha était plus polie que sa mère, mais c'était certainement plus la curiosité qui l'avait motivé, plus que la courtoisie!

Sam: Parce que t'es pas sûr???!! MAMAN, c'est p'tet pas lui, hein !!

La petite Samantha dévisageait en effet son "nouveau tonton" avec des yeux intrigués. Elle cherchait des ressemblances avec sa maman. Les cheveux étaient bruns... mais trop bruns pour être comme ceux de Maman ! Il avait les yeux foncés, non non non... Et puis, comment on voit que deux personnes sont cousins?! Samantha fit une légère moue, déçue de ne pas avoir le pouvoir de le faire. Plus tard, elle sera "chientifique"! Elle trouvera un moyen de deviner l'ADN des gens au SIMPLE regard!

Rachel secoua la tête avec amusement. Elle adorait sa fille plus que tout au monde. Même si elle pouvait mettre des gens mal à l'aise avec ses questions, comme avec Conner par exemple! Ce dernier semblait vraiment très gêné par la situation. Et Rach' devina que ces fleurs n'aidaient pas à rendre la scène plus détendue. Un large sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme et elle accepta avec plaisir ces roses que son nouveau cousin lui offrait.

- Un MAGNIFIQUE geste! Je suis surprise, je... n'ai rien à donner en retour ><. Merci en tout cas!

Rachel Menken pense toujours à répondre aux attentes des autres en premier. Elle avait les joues légèrement roses, sous l'émotion. C'était vraiment étrange de rencontrer un nouveau membre de sa famille, mais c'était loin d'être habituel pour elle de recevoir des fleurs! Cela faisait si longtemps que Don ne s'était pas prêté à ce genre d'attentions... Elle eut le réflexe de sentir le parfum du bouquet. Elle leva ensuite les yeux vers Conner, et elle lui montra le banc, lui faisant ainsi signe de s'asseoir.

- Oh non, Don est au courant pour notre rencontre, il sera au contraire très amusé par ce cadeau que tu me donnes. Je risque de vraiment passer pour une ingrate du côté de ta mère maintenant ><.

Elle prit place à côté de Conner, et Samantha se mit à tournoyer sur elle-même, en restant debout à côté d'eux. Rachel ne faisait pas attention à sa fille, cette dernière savait très bien s'occuper toute seule. Un doute lui traversa l'esprit. Et si... cela n'avait pas été Conner, son cousin, qui lui offrait ces roses? Si cela n'avait pas été Este ou encore Heaven? Qu'aurait-elle répondu aux questions de Don? Elle qui savait si difficilement mentir. Oh, elle saurait feindre l'indifférence en énonçant le nom d'Adrian, si c'était lui l'heureux expéditeur! Mais elle ne voulait même pas que Don soit au courant ne serait-ce de son prénom, de toute trace de son existence. Adrian avait déjà fait assez de dégâts dans son esprit, alors il fallait absolument effacer les traces...
Rachel revint à elle, feignant d'avoir été absorbée par la senteur du bouquet.

- Tu remercieras ta mère également. Et ton père aussi, non? J'ai cru comprendre qu'il y a tes parents, et ... Scott, toi, Allison... et... hum... Ca...Carole?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyMer 8 Juil 2009 - 23:33

    Kiss From a Rose# Conner 76187005 Kiss From a Rose# Conner 27348609Rachel Menken
    Conner Matthews

    Kiss From a Rose.


    Effectivement, à m'entendre ou pourrait se demander si j'étais bien la bonne personne. Je doutais. Mais que voulez-vous. Comment réagirez-vous si votre mère vous balançait à la figure qu'elle avait un frère, mais suite à une dispute ne l'a plus revu. Et que ce fameux frère ait eu une fille. Ce qui nous disait clairement que j'allai devoir me faire à l'idée d'accepter un nouveau membre dans ma famille. Plus être considéré comme « tonton », d'un côté, cela ne me dérangeait absolument. Car contrairement à ce que j'essaie de prouver, j'adore les enfants. Juste que je n'ai pas envie que ça se sache par tout le monde. Enfin, Rachel s'était relevée à son tour. Je n'étais pas du genre à juger les gens pour le politesse. Oh sa non, je m'en foutais. Ils font ce qu'ils veulent. Cependant, cela ne voulait pas dire que je ne le serais pas. « Un MAGNIFIQUE geste! » ouais, bon... Cela restait après tout de simple roses.

    Il n'y a pas de quoi. Dis-je lui faisant un clin d'oeil. Eh rassurez-vous, ce n'est pas grave Rachel! Je n'aime pas trop ce qui est surprise ou cadeau. Donc que vous n'ayez rien prit, je préfère.

    Ajoutais-je un petit sourire aux bouts des lèvres. Et puis en général je suis difficile. Mais bon, imaginez-vous maintenant que Rachel est allergique aux fleurs, j'aurai eu l'air malin moi avec mon bouquet de roses. Je n'y avais pas pensé à ça. Enfin, si elle l'aurait été, elle ne les aurait pas prise. Son mari était déjà au courant! Mais c'était génial tout ça! Au moins s'il y a un moindre problème dans ce couple, je n'en serais pas le responsable. Bien que je m'en foutrais un peu. C'est leur vie et pas la mienne. Bien que la leur était peut-être plus belle que la mienne ? Je n'en savais rien. Je ne la connaissais pas, Don encore moins.

    Okay... Te faire passer pour ingrate auprès de ma mère ? Non, sa ne risque pas. Je peux te dire une chose, elle t'adore déjà! Elle n'a qu'une envie te rencontrer! Et si jamais ce jour arrive, ce qui est vraiment à prévoir avec ma mère et bien ne t'étonne surtout pas si elle paraît un peu... Cinglée ? xD. Bon là, tu dois te dire quel genre de mec je suis pour dire que ma mère est cinglée... Mais quand tu la découvriras... Crois-moi, on risque fortement d'être du même avis!

    Ajoutais-je. Whaou... Je me surprenais moi-même là. Autant de discours en peu de temps. Et beaucoup trop d'information en peu de temps... Mais, je tentais moi-même d'être moins mal à l'aise. Ce qui semblait marcher. De plus j'avais remarqué qu'elle avait laissé tomber le vouvoiement. Tant mieux! Je préférais. Car ça me gonflait les « Que faite-vous dans la vie » ça faisait trop « Personne qui se la pète », bien sûr avec la voix que se donnent tous les bourgeois. En gros, le truc que je détestais le plus. Car la plupart des gens sont de nouveaux riches xD et font comme ils l'étaient depuis toujours. Non, mais je vous jure. J'allai hériter de cinq mille dollars, cinq mille dollars qui allait se foutre dans mon compte en banque déjà bien rempli, et croyez-vous que j'allai adopter ces idioties de riche ? Non. Pensif ? Oui très, je semblais être un peu pas là xD Du coup, quand Rachel reprit, je sortis de mes pensées l'écoutant tout en lui adressant un petit sourire.

    Pour les fleurs ? C'est ma mère qui m'a conseillé de t'en prendre... Sinon oui, il y a bien Scott, Allison... Et oui... Enfin non, enfin s'il y en a une autre, mais Cameron... Pas Carole... D'ailleurs si j'étais toi, je ne me tromperais pas sur son prénom... Cameron a beau avoir quasi mon âge, elle est toujours très vexée au moindre petit égard... Continuais-je, un petit sourire aux lèvres. Je lui mettais la pression ? Euh... Non. Juste que je la prévenais de la vérité. Mais Cameron allait l'adorer. Enfin, si ça peut rassurer Rachel, si le courant passe avec moi, tout irait pour le mieux avec le reste de la famille. J'étais du genre à ne pas apprécier directement les gens, mais étrangement, Rachel c'était déjà différent. Bon signe ? Pas sur... On verra de toute façon ce que l'avenir nous réserve. Dis-moi... Ta fille elle est toujours directe comme ça ? Bien sûr, je ne craignais pas ce petit bout de chou. Juste de la curiosité. Et puis toujours intéressant de savoir si les enfants sont plutôt petits monstres ou petits anges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyMar 21 Juil 2009 - 0:55

Samantha boudait. Le "faux-tonton" ne répondait pas à sa question. Elle détestait qu'on l'ignore. D'ailleurs, comme la majorité des enfants de son âge, elle aspirait à ce qu'on la remarque. Les bêtises qu'elle faisait ne démontraient pas une envie masochiste d'être réprimandée mais plutôt un désir d'attirer l'attention à tout prix. Elle croisa les bras et fit une moue. Sa mère avait la même grimace lorsqu'elle boudait aussi (L) xD. Rachel tapota le dos de Sam, et la poussa doucement vers l'aire de jeux pas loin.

- Tu peux aller tester les balançoires si tu veux, ma chérie. Mais n'oublie pas ce qu'on a dit!

Sam mit ses mains derrière le dos, et récita telle une comptine les consignes que sa mère lui répétait à chaque fois. Elle était moins boudeuse à présent qu'elle se savait libre d'aller jouer.

SAM: Je ne dois parler à AUCUN inconnu, je ne dois pas m'éloigner de maman, et je dois crier TREEES fort si je me fais un bobo!

Rachel lui fit un clin d'oeil, signe qu'elle pouvait filer. Et la petite ne se fit pas longtemps prier! Elle tira la langue à Conner xD, et courut rejoindre le bac à sable. Elle y croisera une intéressante compagnie, d'ailleurs... (Prochainement).
Rachel se tourna vers Conner après cette brève interruption et écouta son nouveau cousin. Il était très différent de Scott, sa manière de parler, sa manière de rassurer Rachel de manière franche, et même ce malaise face aux cadeaux et aux surprises. Elle émit un léger sourire, qui cachait en vérité sa crainte. Il n'aimait pas les surprises... alors que c'était justement ce qu'elle était pour lui, non? La fameuse cousine qui débarquait d'on-ne-sait-où et qui partageait la somme de l'héritage d'un lointain oncle. La franchise de Conner perturbait un peu Rachel. Cela ne la mettait pas mal à l'aise, non au contraire, elle sentait que grâce à ça, il l'intégrait à son discours, à une blague familiale et donc à sa famille. Elle mit sa main sur sa bouche pour rire légèrement.

- A croire ce que tu dis, je dois me préparer à un phénomène pour ma tante! =D J'ai vraiment hâte de la rencontrer, et même ton oncle, et les autres et... vous avez un animal de compagnie? xD


Elle délire complètement là xD! Elle était vraiment contente de voir qu'on voulait la rencontrer autant qu'elle voulait aussi. Elle écouta la remarque de Conner au sujet de Cameron. Elle se mordit légèrement les lèvres, en prenant un air sérieux à présent. Elle se concentrait, répétant intérieurement "Cameron", "Cameron"... Elle ne voulait vraiment pas s'attirer des ennuis >< xD! Elle jeta un coup d'oeil au loin pour voir Samantha s'amuser à creuser dans le sable.

- Oui, bien plus directe que moi et son père, je ne sais pas d'où elle a hérité une telle franchise xD! Après tout, je ne suis pas à la crèche pour surveiller ce qu'on lui apprend! ^^ Au fait, tu as quel âge justement?

"Justement" réfère à ce que Conner venait de dire, à propos de Cameron qui avait "quasi le même âge" que lui. Donc forcément Rachel s'était demandé quel âge il avait. Elle imaginait la trentaine, il paraissait avoir une expérience de la vie. Il avait l'air fatigué aussi. Elle cernait des complications dans sa vie. Mais bon, elle préférait déjà poser des questions sur des détails plus insignifiants, pour apprendre à se connaître petit à petit! Elle se décala légèrement du banc, et en le faisant, son sac se renversa légèrement. Un petit livre tomba sur le sol, aux pieds de Conner. Il s'agissait du journal intime que Rach' avait hérité de son père. Elle ne l'avait pas encore ouvert. Par peur peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyMer 22 Juil 2009 - 15:26

    Kiss From a Rose# Conner 76187005 Kiss From a Rose# Conner 27348609Rachel Menken
    Conner Matthews

    Kiss From a Rose.


    J'avais tout bonnement louper de répondre à la petite. Mais que dire? Cette nouvelle, ou plutôt surprise me chamboulait énormément. Et je voyais cela comme un nouveau problème dans ma vie. Bien que je me fasse une idée bien trop négative dès le début, mais je ne pouvais pas commencer à dire que découvrir une nouvelle famille pourrait s'avérer arrangeant. Non, il y aura sans doute des inconvénients. Si cela se trouve je me ferais détester par le mari, bien que d'un côté je m'en contre fous. À finir par me retrouver avec trop de gosse, les gens pourraient croire que je suis un gros pervers. Quant à Rachel, bah, elle était... Bizarre. Pour l'instant je l'a qualifiait ainsi. Certes elle semblait sympathique, souriante et amusante. Mais ce n'était qu'un début de rencontre. Rencontre qui d'un côté allait bien se passer, je n'ai guère envie de me prendre la tête, surtout si Rachel faisait partie de la famille. Chose que d'ailleurs j'allai devoir m'habituer. Ma famille, c'était Cameron, Allison, Scotty et Heaven. Et voilà qu'une autre cousine allait s'ajouter dans le tas. Mais elle n'échappera sans doute pas à la règle, si nos relations deviennent bonnes. Je la protégerais comme les autres et point c'est tout. Que sa plaise à ce fameux Don ou non. Enfin revenons-en à la petite, qui boudait. Bah voyons. Une petite râleuse? Sans doute. Cette dernière récitait les consignes que tout le monde à déjà entendu. Cette gamine les récitait par coeur, allez savoir maintenant si elle les respectaient. Je reportais mon regard noisette sur l'enfant qui me tirait la langue. Je fus légèrement surpris, qu'est-ce que je lui avais fait? Bref, mes yeux de nouveau posés sur Rachel je pensais à présent au fond de moi que cette gosse, c'était définitif, c'était un gentil petit monstre. Je détestais les surprises, oui. Il est vrai que Rachel était une surprise, mais j'allai m'y faire. Se serait juste histoire de quelques jours le temps de réaliser vraiment la chose. Car pour une surprise s'en était une. J'avais appris en une seule journée que j'avais eu un oncle, une cousine et que j'allai être à mon tour oncle. Alors, ça dépassait même le stade de la surprise. Autant annonce en si peu de temps ça faisait beaucoup.

      Conner ; Un phénomène? Non, bien pire que cela! Si tu aimes la bonne compagnie avec ma mère tu seras servie.
      Rachel ; Vous avez un animal de compagnie?
      Conner ; Le « vous » tu l'utilises pour me vouvoyer ou tu crois que je suis un Tanguy?

    J'avoue avoir été un peu largué. Je n'avais pas tout pigé. Pour moi elle croyait que je vivais encore chez mes parents. Bien que tout pouvait le faire croire étant donné que je lui avais dit que ma mère m'avait aidé à choisir ces fleurs. Bien sûr je lui avais dit cela sur un ton à la rigolade. Mon but n'étant pas de la mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit d'autre, quoi que... Ça pourrait s'avérer être marrant. Enfin, peut-être aussi que c'était déjà fait de la mettre mal à l'aise? Après tout je venais de faire passer ma petite soeur pour une personne qui se vexe rapidement. D'un côté c'était du Cameron tout craché, mais bon, si Rachel viendrait à se tromper sur le prénom, je ne pense pas que cela la mettrait vraiment en rogne.

      Rachel ; Après tout, je ne suis pas à la crèche pour surveiller ce qu'on lui apprend! ^^
      Conner ; Effectivement.

    Mon âge? Pourquoi voulait-elle le savoir? Était-ce si important que cela pour elle? Rachel devait être dans la même tranche d'âge que moi. Mais je préférais ne pas inventer un âge. Pourquoi? Parce que cette une femme. Les femmes et les âges. Vous lui mettez deux ans de plus et elle vous fait la tête. Non, mais elles deviendront des vielles toutes fripées aussi xD Alors, pourquoi se souciaient-elles autant pour les âges? C'était

      Conner ; J'ai trente ans... Pourquoi cette question?

    Alors que cette dernière se reculait légèrement je vis une sorte de livre tomber au sol. Je le ramassais, cela avait tout l'air d'un journal intime? Lui appartenait-il? Non, ou tout du moins, un journal intime est censé être cacher et pas à emporter partout. Donc peut-être que c'était celui de son père? Après tout ce n'était pas mes affaires. Je lui tendis tout en reportant mon regard vers elle :

      Conner ; Je pense que ceci t'appartient...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptySam 25 Juil 2009 - 11:17

Rachel passa sa main derrière l'oreille. Sa mèche de cheveux suivit le mouvement, et elle baissa légèrement les yeux. Lorsqu'on la connaissait bien, on savait que c'était un signe de sa nervosité. Scott l'avait prévenu que Conner serait plus difficile à amadouer. Non pas qu'elle voulait "l'amadouer", mais en gros, il avait sous-entendu qu'elle aurait beaucoup plus de mal à se faire acceptée ><. Ce "vous" désignait en fait l'ensemble de la famille. Même s'il avait déménagé de la maison mère xD elle imaginait toujours que la notion de "home" restait tout de même attachée au domicile parentale. Elle-même si sa mère avait été encore vivante, elle aurait continué de dire "Je vais à la maison" pour désigner le foyer où sa mère et elle avaient habité pendant des années. Elle aurait dit que le chat que sa mère AURAIT adopté était également le sien. Rachel avait une vision des choses très... communautaire en fait. Rachel émit un léger sourire timide >< xD.

- Je n'aime pas vouvoyer les gens en général ><. Non pas que je n'aime pas porter du respect à mon interlocuteur, mais je privilégie l'esprit convivial aux codes que la politesse nous impose.


Puis Rachel haussa des épaules avec un petit sourire au coin.

- Un Tanguy? Et bien, je ne verrai pas le mal. Si j'avais eu le choix je serai restée avec ma mère jusqu'au bout. Mais les aléas de la vie... =).

Elle posa ses mains sur ses genoux, et se tint droite sur le banc. Ses yeux regardaient Samantha au loin, mais en vérité elle ne la voyait pas, elle se mettait à revisiter son passé. Qu'est-ce que sa mère aurait fait en apprenant la mort du seul homme qu'elle avait jamais aimé? Aurait-elle ouvert son journal intime pour essayer de comprendre sa fuite? Aurait-elle brûlé ce bout de papier pour ne jamais apprendre la vérité? Parce que certaines vérités sont bien terribles à accepter, une fois qu'elles ont été révélé. Parfois, elles changent même le regard que l'on porte à une personne. Est-ce que sa mère aurait voulu savoir la vérité qui se cachait derrière cet homme qu'elle avait idéalisé pendant des années à sa fille? Est-ce que... Rachel elle-même voulait dépeindre le portrait de James Carter - tel était le nom de son père biologique - et voir se révéler des caractères qu'elle jugeait détestables ou même inacceptables? Rachel avait toujours vécu dans sa petite bulle créée grâce à son imagination, et celle qu'elle avait hérité de sa mère. Les nombreux événements qui avaient apparu dans sa vie dernièrement avaient manqué d'éclater cette bulle protectrice, de très peu. L'incendie, l'absence de Don, ... Adrian... Il ne manquait plus que le décès de son père et la découverte de cette grande famille à laquelle elle appartenait, du moins au niveau sanguin.

- Je suis désolée, je suis bien trop curieuse. J'aurai pu te demander quel travail tu fais, ou quelle est ta couleur préférée. Si tu avais été une femme, je n'aurai même pas du poser cette question xD, les femmes sont très susceptibles par rapport à leur âge.

Rachel regarda à présent Conner dans les yeux. Elle riait légèrement. Oui, Rachel était spéciale. Bizarre peut-être aussi. Elle avait cette faculté de vous dérouter par ses questions, et de faire comprendre à son interlocuteur qu'elle s'intéressait à lui, à son histoire. Son sourire toujours affiché au coin des lèvres agaçait parfois, car il semblait qu'elle ne pouvait jamais le retirer. Et pourtant...
Rachel cessa de sourire justement lorsque le journal intime de son père tomba au sol. Elle se baissa doucement pour le récupérer, mais finalement Conner fut plus rapide. Elle murmura, les yeux confus.

- En un sens... Merci.

Reprenant gentiment le petit bouquin que Conner lui rendait, Rachel se redressa sur le banc. Elle posa le journal intime sur ses genoux, et le fixa silencieusement. C'était peut-être au tour de Conner de poser ses questions.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyLun 27 Juil 2009 - 18:26

    Kiss From a Rose# Conner 76187005 Kiss From a Rose# Conner 27348609Rachel Menken
    Conner Matthews

    Kiss From a Rose.


Alors, comme ça elle n'aimait pas vouvoyer les gens ? Un point qui nous liait. C'était déjà ça, plus elle me ressemblera et plus je l'apprécierai, c'était sûr. Bien qu'elle avait l'air différente, était-elle franche? Comme sa fille? Si c'était le cas disons que ce serait un autre point commun qui m'intéresserait. Mais bon, tout ceci serait peut-être mieux à découvrir au fur et à mesure du temps. En général . Bien que sa ne risque pas vraiment d'arriver ces derniers temps. J'étais bien trop occuper, à jongler entre mon boulot et faire croire à ma propre famille que tout allait bien. Alors que d'un côté s'était le contraire. Ma carrière de pompier était à deux doigts d'être finie, mon patron m'avait déjà prévenu plusieurs fois et il m'avait bien fait comprendre que la prochaine fois serait la dernière aussi. Je tentais de me tenir à carreaux, mais comment voulez-vous y arriver alors qu'il s'était amusé à me chercher en parlant de ma dépendance pour l'alcool devant tous les autres collègues. J'étais resté cependant calme ce jour-là. Je tenais à ma place et c'est peut-être ce qui arrivait à légèrement m'aider. Car qu'est-ce que je ferais d'après vous de mes journées si je n'avais pas mon boulot? Je passerais mes journées à picoler encore plus, donc dans un sens, cela m'aidait. Et si Fred, mon ami/patron était passé par le stade « alcoolique » il devrait comprendre que me virer ne ferait qu'empirer la chose. Peut-être qu'en fin de compte il voulait que cela se passe ainsi? Que je m'énerve sur lui, qu'il me renvoiye, que je boive et il croirait que j'irai lui demander son aide. Il se tromperait de faire cela, car jamais je n'irais lui demander de l'aide à lui. Je n'en demande même pas à ma famille pourquoi je le ferais pour un ami? Certes j'avais confiance en Freddie, mais je ne pouvais pas non plus le considérer comme plus important que Cameron, Allison, Scott et Heaven.

Les filles mettent beaucoup plus de temps à quitter leur "petite maman" que les gars. Bien qu'encore aujourd'hui pas mal d'hommes de trente ans se trouvent chez leur mère. Ce qui n'est pas mon cas, j'étais parti le premier et assez tôt même. Certes, sur un coup de tête, mais c'était comme ça. J'avais vingt-trois ans quand j'avais quitté le domicile familial, mais je passais tout de même plus de temps-là-bas que dans ma propre maison, car je ne pouvais pas rester une journée sans voir mes frères et soeurs.
    Rachel ; - Je suis désolée, je suis bien trop curieuse. J'aurai pu te demander quel travail tu fais, ou quelle est ta couleur préférée. Si tu avais été une femme, je n'aurai même pas du poser cette question xD, les femmes sont très susceptibles par rapport à leur âge. -Conner ; - Oh non, tu n'as pas à t'en faire. Après tout on est à Ocean Grove, tous le monde a son petit côté curieux. -
J'avoue que les histoires des gens, je m'en contre fichais un peu. Mais ce n'est pas pour autant que je ne suis pas curieux. Je le suis et quand ce défaut fait surface, c'est comme si rien ne m'arrêtait et je pouvais poser de la question la plus débile, à la plus importante ou encore la plus farfelue. Quand cette dernière posait son regard dans le mien, j'avais tout de même regardé autre part. Comme si elle pouvait comprendre quoi que ce soit, rien qu'en me regardant dans les yeux. Mais bon, à la base, plus jeune j'étais ce gars super timide, peut-être que j'avais toujours ce petit côté? Peut-être... Peut-être pas. Mais je reportais tout de même mon regard vers elle, après tout, elle semblait être tellement intéressée par sa nouvelle famille. Pas que moi je ne l'étais pas, mais cela allait mettre du temps. Rachel avait perdu son sourire depuis que ce bouquin était tombé au sol. L'avait-elle lue? Que disait-il? Je commençais à me poser des questions à mon tour. Des questions qui ne me regardaient pas vraiment en fait...
    Conner ; - Ce bouquin, il appartenait à ton père si je ne me trompe? Ce livre révèle des choses si terrible ? -
Vu que Rachel m'a dit qu'elle était curieuse j'en déduisais qu'elle avait déjà lu le contenu de ce livre, ou alors qu'elle l'avait commencé et qu'elle se trimballait partout avec, histoire d'en savoir à chaque fois un petit peu plus?
    Conner ; - Enfin... Ce ne sont pas mes affaires... -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyJeu 30 Juil 2009 - 11:28

Son visage lui disait quelque chose. Conner avait tout pour la rendre nerveuse. Déjà, la pression que Scott lui avait mis en le présentant comme étant le seul de la famille qui était le plus difficile à amadouer, deuxio ce bouquet de fleur qui l'avait pratiquement fait rougir de reconnaissance, et troisio (xD)... quelque chose disait à Rachel qu'il la connaissait peut-être déjà, et pas dans de bonnes circonstances. Je ne parle pas de situation compromettante que monsieur Conner Matthews aurait assisté, mais plutôt un événement que Rachel chercherait bien à effacer de son esprit. Malheureusement, il avait raison: à Ocean Grove, tout le monde cherche à percer les secrets de ses voisins, même inconsciemment. Et même si elle sentait qu'elle n'allait pas aimer la réponse de Conner, elle avait une envie incontrôlable de lui demander...

- Au fait, tu fais quoi comme travail?

Rachel esquissa un sourire, et se montra calme, ne révélant aucun signe de son trouble. Pourtant lorsqu'il lui confirma son métier, elle détourna le regard. Avait-il était mêlé aux incendies des mois derniers? L'avait-il vu à l'hôpital dans ce sale état qu'elle cherchait à oublier. Elle baissa les yeux vers sa jambe, guérie à présent. Adrian n'avait pas laissé le temps aux pompiers de l'emmener dans leur ambulance. Elle en était reconnaissante encore plus encore aujourd'hui. Elle n'aurait pas aimé savoir que son à-présent cousin avait pu la voir aussi faible. Ou pire encore, s'il avait travaillé avec l'équipe médicale qui l'avait prise en charge? Il aurait peut-être eu accès à son dossier, et aurait eu donc connaissance du secret qu'elle cachait depuis tant d'années. Elle avait d'ailleurs détesté Adrian pour ça. Lui savait.

- Oh. C'est un beau métier =D!

Elle prit un air plus enthousiaste. Elle était sincère, elle ne se forçait pas le moins du monde. Elle admirait les métiers tels que médecin, professeur, pompier, policier... Elle pensait que c'était les métiers qui préservaient le présent, et préparaient à un avenir plus sûr. Oui, Rachel vit dans un monde de bisounours (L), mais c'est pour cela qu'on la trouvait aussi attachante. Sa naïveté sans limites.

- ... Je suis bien à l'abri dans ma librairie pour enfants, à sauver des vies fict...

Rachel remercia Conner d'avoir ramassé le journal de son père. Elle devenait si maladroite dernièrement. Et aussi très lunatique, avec des changements d'humeur incontrôlables. Elle soupira, et émit un léger sourire rassurant à Conner.

- Je n'ai pas encore lu. J'ai peur d'être déçue. Je ne sais pas... Tu le connaissais mon père? Je veux dire... Je ne l'ai jamais rencontré, il ... est aussi inconnu pour moi que ce que je dois être pour toi. Une inconnue. A la différence que moi je peux encore me présenter. Pas lui.


Elle haussa des épaules, et ouvrit le journal intime. Elle tournait les pages de ce petit calepin sans vraiment lire le contenu. Elle préférait l'imaginer. Comme ce qu'elle avait fait depuis toutes ces années. Imaginer comment était son père, le père idéal... et absent.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner EmptyDim 9 Aoû 2009 - 21:54

    Kiss From a Rose# Conner 76187005 Kiss From a Rose# Conner 27348609Rachel Menken
    Conner Matthews

    Kiss From a Rose.


Mon visage pouvait donner l'impression de « déjà vu » à plusieurs personnes. Car tout d'abord parce que je vis à Ocean Grove depuis toujours. Et puis mon boulot me faisait me rendre un peu partout. Par contre, je ne faisais pas partit des pompiers qui ont été éteindre les maisons dernièrement. Ce jour j'étais en congé. Enfin, j'avais du me coltiner toute la journée mon satané patron qui prenait de mes « nouvelles » . Bien sûr, comme avec tout le monde, il n'échappa pas à la règle. Je lui ai dit que tout allait pour le mieux, bien qu'à cette « période » j'avais encore les esprits plus ou moins « bons » . Mais avec le temps ça c'est méchamment détérioré, sans que personne ne puisse vraiment faire l'effet « contraire ». Et tout ça parce que je ne voulais pas admettre que j'étais accro à l'alcool. Ce que je faisais comme boulot? J'avais toujours voulu être pompier. Non, quand on est gosse on veut toujours être plusieurs personnes. Je voulais être flic, ensuite médecin, jusqu'à ce jour :

      Conner seize ans. Maison des voisins, Miami, Floride, USA.


    Ce jour-là je dormais tranquillement. Pour une fois je n'étais pas encore sorti avec mes amis. Enfin faut dire que j'étais sorti toute la semaine du coup j'étais crevé. Et pourtant cette nuit-là je fus réveiller par une odeur. Une odeur de brûler. Au départ je croyais que c'était chez moi, mais quand je me suis mis à le fenêtre de ma chambre je vis une grosse fumée noire sortir de la maison d'à côté. Je m'étais précipité d'enfiler mon jean. Faisant attention de ne faire aucun bruit pour ne pas réveiller Scott. Mais il avait le sommeil léger et le moindre bruit le réveillait.

    Scott : « Qu'est-ce que tu fais? »
    Conner : « Rien, rendort-toi, il est une heure passée. »
    Scott : « Tu sors c'est ça? »

    Je l'avais regardé et n'avait même rien répondu, j'étais sorti de la chambre par la fenêtre. Ce serait trop risqué de descendre à l'entrée et de sortir. Ma mère avait tendance à se réveiller vers des une heure du matin, alors je n'avais pas l'intention de la croiser. Une fois arrivé dehors avec mon simple gilet et tee-shirt, jean et basket je couru vers l'autre maison, ne prêtant même pas attention que mon petit frère était à la fenêtre et voyait donc ce que je faisais. Il avait beau être jeune, mais il n'était pas con, autant de fumée noire ne pouvait que provenir d'un feu. De mon côté moi je fonçais vers la maison voisine, j'ouvris la porte qui n'était pas fermée. Quand je fus entrer dans la maison je me suis rappelé qu'ils n'étaient pas là, donc j'ai supposé qu'une baby-sitter était présente. Les Henderson avaient eu un bébé dernièrement. Je montais à l'étage et les cris du bébé m'aida à trouver dans quelle chambre il se trouvait. Arriver dans cette dernière je m'avançais vers le berceau, je retirais mon gilet pour couvrir le bébé avec afin qu'il inhale pas trop de fumée. Du côté de Scott, c'était un tout autre cinéma :

    Scott : « Papa!! Papa!! » Le père, par les cris du petit dernier se réveilla en sursaut.
    Père : « Qu, quoi!! Qu'est-ce qui ce passe?» Encore à moitié endormi.
    Scott : « C'est Conner!! Il est sortit! Il est parti dans la maison d'à côté, mais elle fume! Il y a une fumée noire.»
    Père : « Merde » Le père sortit brusquement du lit, il avait compris et la mère qui finalement dormait s'était réveillé avec les cris de Scott. Elle était déjà plus paniquée qu'autre chose et avait enfilé un peignoir au-dessus de son horrible pyjama. Retour de mon côté, je tentais de sortir de la maison, mais la fumée était trop opaque pour que je vois clairement. Le bébé serrer contre moi je réussis à sortir enfin de cette chambre. Quant à mes parents et mes frères et soeurs ils étaient tous paniqués et avaient déjà appelés pompiers et tout ce qu'il fallait. Alors que moi j'étais toujours à l'intérieur de la maison à chercher la sortie. D'autant plus que j'avais peur de trébucher et d'écraser le bébé. Les sirènes des pompiers n'étaient pas très loin de la maison je pouvais les entendre. Le feu avait fini par se déclarer dans la maison. Je réussis malgré tout à descendre les escaliers. Je commençais à tousser et à légèrement sentir la fatigue ne pouvant plus respirer correctement. Mais le bébé qui ne s'arrêtait pas pleurer me rappelait à l'ordre et je continuais. J'entendis ensuite les pompiers sans doute rentrer dans la maison et dire où ils devaient aller. Alors qu'un pompier me trouva, il regardait si j'étais encore en état de marcher etc.

    Pompier : « Il y a encore quelque un ? »
    Conner : « Je ne sais pas... J'imagine qu'il doit bien y avoir une baby-sitter, les parents sont partit! »
    Pompier : « OK! Allez maintenant éloigne-toi avec le petit, c'est trop dangereux! Pour lui comme pour toi! »

    J'écoutais ce qu'il me disait et m'éloignait, me retrouvant en face de la maison. Où tout de suite des ambulanciers sont venus vers moi, suivi de ma mère et des parents du bébé, bref, quelques personnes quoi. Les parents du bébé me remerciaient alors que leur bébé était à présent confier à un ambulancier, ma mère me serait dans ses bras alors que je dû la repousser afin de tousser. Ce qui attira l'attention d'un autre ambulancier qui vint m'examiner.

    Conner : « C'est bon! Je n'ai rien! »
    Ambulancier : « Je dois t'examiner pour en avoir conformation! »
    Conner : « Mais puisque je vous dis que je n'ai rien!! Laissez-moi tranquille! » Pourquoi autant d'agressivité, alors que je pouvais me comporter en « héros »? Rien que l'idée de devoir aller à l'hôpital m'effraya. Je n'aimais pas ce lieu. Je le détestais, le haïssais même. Tous ces murs blancs, comme si le personnel tentait de vous faire croire que vous êtes plus rapidement mort et au paradis, que des conneries. Ma mère pleurait, mais de bonheur de me voir sain et sauf. Alors que la mine de mon père montrait à la fois de la joie, mais un mécontentement aussi. Il devait ce demandé ce qu'il m'était passer par la tête, mais ça m'était venu comme ça. J'avais peut-être agis sans réfléchir, mais cela aura été pour une bonne cause.

    Mère : « Je ne veux plus jamais que tu prennes de tels dangers Conner! »
    Conner : « Faudra t'y faire... J'ai bien l'intention devenir pompier... »


      Retour au présent.


Conner : « Je suis pompier. »
Rachel : « Oh. C'est un beau métier =D! »
Conner : « M'ouais, si on veut... » Je reportais mon regard noisette sur cette dernière qui après avoir ramassé son bouquin, me remercia.
Conner : « Le connaître? Non... Pas vraiment... Tu n'es plus une inconnue pour moi. Si on dit que tu es ma cousine et bien alors tu seras considéré comme un membre de ma famille. Mais tu seras une cousine avec qui je devrais passer plus de temps pour en savoir davantage sur toi et apprendre à se connaître... » Je tentais de lui remonter un peu le moral. Bon, ce n'était pas non plus la chose super efficace, mais bon, oui, en fait, si elle était ma cousine, je la considérerais comme un autre membre de ma famille, mon instinct protecteur, après connaissance, ferait sans doute surface avec elle.
Conner : « En tout cas pour une qui se dit curieuse, je dis chapeau. Car moi je n'aurai pas su attendre pour lire ce qui se trouvait à l'intérieur. Certes tu vas y découvrir certaines choses déplaisante, mais d'autres qui seront bien meilleures, si tu veux suivre un de mes premiers conseil et bien, si j'étais toi, je le lirais. La vérité peut faire mal, mais crois-moi c'est bien mieux quand on est au courant de cette dernière... »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Kiss From a Rose# Conner Vide
Message(#) Sujet: Re: Kiss From a Rose# Conner Kiss From a Rose# Conner Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Kiss From a Rose# Conner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Greynolds Park & Cabane du gardien-