AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 brother and sister (cassandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: brother and sister (cassandre) Mar 20 Déc 2011 - 20:47


Indéniablement, la vie de Seth allait prendre un nouveau tournant et son arrivée à Ocean Grove n'était pas anodine. Calculé de A à Z, son emménagement dans ce quartier de Miami était principalement dû au fait que sa demi-soeur vivait aussi ici. Décidé à la fréquenter pour pouvoir profiter de son argent, Seth avait prévu un plan de plusieurs étapes dans le but d'obtenir très rapidement les faveurs de celle qui partageait une partie de son ADN. Cassandre Ainsworth était riche, ce n'était un secret pour personne. Personnalité publique, il n'était pas rare de la voir en couverture des magasines et Seth avait eut beaucoup de lecture; S'informer des moindres faits et gestes de la très jeune PDG d'Ainsworth Model Agency n'avait pas été une tasse de thé bien qu'il n'avait pût s'empêcher de se délécter de voir la vie privée de Cassandre dans la presse à scandales, l'obligeant par la suite à sortir du placard publiquement. Un coup dur pour elle mais d'après les dernières nouvelles, Cassandre semblait s'en être bien remise et roucoulait toujours avec une charmante blondinette répondant au prénom de Billy. « Je suis à la recherche du bureau de Mademoiselle Ainsworth, s'il vous plaît. » demanda Seth à l'agent de sécurité en bas du building. Il leva la tête en écoutant les explications de l'homme en uniforme. Voir le nom Ainsworth en haut le fit sourire. Peut-être qu'il serait lui aussi à la tête de l'agence di'ic quelques temps? Qui sait « Merci. » finti-il par dire en saluant par la suite l'agent d'un signe de la tête. Il croisa le regard d'une jeune femme et lui jeta un clin d'oeil. Dommage qu'il n'avait pas le temps pour draguer et ajouter un numéro de téléphone à son répertoire. Le sourire aux lèvres, Seth s'avança vers l’ascenseur et monta rapidement dedans et appuyant sur le numéro de l'étage où se trouvait le bureau de Cassandre. Il était à Miami depuis deux jours mais il comptait lui exposer son projet le plus rapidement possible. L’ascenseur s'arrêta rapidement, peut être un peu trop à son goût car il n'eut pas le plaisir de réciter le discours qu'il avait apprit par coeur pour l'occasion. Seth ne se laissa pas pour autant démonter et il s'avança dans les couloirs des locaux dans le but de trouver le bureau de Cassandre. Sûr de lui, il ne pouvait se retenir de sourire à chaque personne qu'il croisait. S'il réussissait à prendre le contrôle de l'agence, comme il l'espérait, il deviendrait bientôt leur employeur. Et Cassandre dans tout ça? Il trouverait un moyen pour se débarrasser d'elle. Peut être qu'elle était sa soeur mais Seth était plus intéressé par son patrimoine que le reste. « Puis-je vous aider, Monsieur? ». L'assistante de Cassandre me regarde avec un sourire aimable sur le visage. Sa petite voix fluette est insupportable. « J'aimerais voir Cassandre Ainsworth. » dit Seth aimablement. « Mademoiselle Ainsworth n'est pas là pour le moment. Aviez-vous un rendez-vous? ». « Je suis son frère. Elle ne vous a pas dit que je venais? » répondit Seth avant de pénétrer dans le bureau sous le regard interloquée de l'assistante.
Les minutes s'écoulèrent pendant que Seth se promènait dans la pièce de la jeune femme, n'hésitant pas à tout toucher et à tout déplacer, de façon à représenter son arrivé dans la vie de Cassandre qu'il comptait bien bouleversée. Il s'approcha lentement du bureau en bois qu'il caressa du bout des doigts avant de s'installer sur le fauteuil derrière. Souriant, se sentant comme chez lui entre ces quatre murs, Seth posa les pieds sur la table sans prendre attention aux papiers se trouvant dessus. Il finit par entendre des bruits de talons sur le sol et la voix de l'assistante prononçait son nom. Toujours aussi souriant, la silhouette de Cassandre se dessina dans l'embrasure de la porte. Seth se tourna vers elle et se délecta de la mine déconfite de cette dernière. « Ne fais pas cette bouille là Cassandra et vient dire bonjour à ton frère. » annonça t-il en se relevant. Il ouvrit les bras comme s'il allait l'enlacer avant de partir en fou rire. « Non, je plaisante, je sais à quel point tu n'aimes pas les contacts humains... A moins de s’appeler Billy. C'est bien ça?» demanda t-il, bien qu'il connaissait parfaitement le prénom de la compagne de sa jeune soeur. « Et avant que tu ne poses milles questions, nous avons le même géniteur. Comme nous sommes de petits chanceux, n'est ce pas? ». Ironie bien sûr. Il inspira un bon coup avant de pencher légèrement la tête pour mieux observer Cassandre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Mer 21 Déc 2011 - 0:09

Cassandre avait rarement connu une période aussi calme, et pourtant sa vie n'avait jamais pris une tournure aussi étrange. Elle pourrait parfaitement citer plusieurs exemples mais Ô grand jamais les évènements qu'elle avait rencontré ces dernières semaines n'auraient pu concerner une personne comme Casey en temps normal. Depuis Halloween, la jeune femme s'était retrouvée à s'occuper d'un enfant abandonné. Pour une raison qu'elle ignorait encore, Billy et elle s'étaient portées volontaires pour le garder en attendant qu'une famille veuille bien de lui. C'était ridicule, elle détestait les enfants. Pourtant, en bonne chrétienne, elle s'était légèrement servie du bébé pour se faire voir sous une image positive. C'était du moins l'excuse qu'elle avait sorti à Billy. Finalement, elles s'étaient assez habituée même si c'était en grande partie Zora qui s'occupait des tâches les plus délicates comme changer les couches ou donner le bain. Elle ignorait encore dans quoi elle s'était embarquée, ni combien de temps cela allait durer mais maintenant qu'elle avait sous sa tutelle un bébé, elle devait s'y tenir plutôt que de l'abandonner à son tour dans une poubelle – bien que l'idée lui ait traversé plusieurs fois l'esprit.
Heureusement, elle avait le travail pour se vider l'esprit. Ce n'est pas sans regret qu'elle quitta la maison ce matin-là, prenant la voiture en direction de son agence. Elle préférait encore s'occuper d’innombrable pile de dossiers plutôt que d'entendre un minute de plus les hurlements de l'enfant. Beaucoup dirait alors qu'il n'y a rien de plus normal venant d'une fille, Casey se demandait encore comment un être d'une aussi petite taille pouvait émettre un tel son. Quoiqu'il en soit, Casey était ravie de retrouver le calme de son bureau. Son assistante, en bon petit toutou bien dressé, lui avait déjà apporté son café qui était présent. Une longue journée l'attendait mais ce n'était pas tant une corvée, après tout elle aimait son job plus que quiconque ici et elle avait tellement désiré cette place qu'elle ne pouvait se permettre de se plaindre.
En revanche, elle se ravisa vite fait de penser que cette journée allait être bonne lorsque son assistante lui signala qu'un certain « Seth Ainsworth » l'attendait dans son bureau. Elle accéléra le pas et se retrouva rapidement dans l'embrasure de sa porte où un jeune homme avait pris sa place derrière le bureau. Elle n'en croyait pas ses yeux. Elle n'aurait su dire si c'était le fait de le voir prendre sa place avec culot ou bien sa présence elle-même qui la dérangeait le plus. Dans les deux cas, elle n'était pas contente. Elle ne fit aucun mouvement lorsqu'il l'invita à l'enlacer, pas même lorsqu'il se mit à rire. Au fil des années, à fréquenter les médias, elle avait cacher ses émotions et ses réelles pensées. Mais si ses gestes reflétaient ce qu'elle ressentait à l'intérieur d'elle à cet instant, il n'en ressortirait rien de bon. « Oui... je vois parfaitement la ressemblance entre lui et toi. » répondit-elle simplement en relevant le menton, lui lançant un regard méprisant au passage. Elle n'avait plus eu de nouvelles de son père depuis une éternité et elle ne le regrettait pas. Il avait fait naitre en elle ce qui la dégoutait le plus chez les hommes. Elle ne le considérait plus comme un père depuis le jour où il avait lâchement abandonné sa famille avec des dettes sur le dos. Seth n'était donc pas le bienvenu. Sa mère lui avait vaguement dit que son père s'était apparemment rabiboché avec l'une de ses ex qu'il avait mis enceinte peu avant qu'elle-même ne le soit de Cassandre. Elle n'avait pas cherché à en savoir plus, cela ne l'intéressait pas à l'époque et c'était toujours le cas aujourd'hui. Elle se retourna en direction du bureau de son assistante, le visage dur et déterminé. « Moïra, vous êtes la pire assistante que je n'aie jamais eu. Vous êtes virée. » lui dit-elle simplement avant de reporter son attention sur Seth. « Quant à toi, c'est dommage que tu doives déjà repartir. » Elle s'avança de sorte à le pousser vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Mer 21 Déc 2011 - 20:36


La réaction de Cassandre ne se fit pas attendre et elle décida rapidement que chasser l'intrus était le meilleur comportement à adopter. Mais, Seth était bien décidé à entrer dans la vie de sa soeur, qu'elle le souhaite ou non. « Oh non, non, non. Je ne vais pas m'en aller comme ça... Je viens à peine d'arriver. » répondit Seth, ne perdant pas une seule seconde le sourire qu'il affichait. Plein d'arrogance, sûr de lui, Seth jubilait. En l'espace de quelques instants, il avait réussit à faire virer l'assistante de Cassandre. Pas un grand exploit mais il se félicita intérieurement en trouvant qu'il s'agissait d'un bon départ. Bien que sa principale cible se trouve être Cassandre, les dommages collatéraux étaient inévitables. Pauvre petite assistante qui se trouvait dorénavant à remplir les rangs d'une agence pour l'emploi. « Je ne vais pas te laisser m'insulter aussi facilement, petite soeur. » ajouta t-il en insistant sur le petite soeur avant de faire demi tour pour s'assoir sur l'une des chaises faisant face au bureau. « Je t'en prie, assieds-toi. » en observant son visage. Cassandre et lui n'avaient au final que très peu en commun, voir presque rien si ce n'est le même père. La relation qui unissait Cassandre et leur père était son problème, tout ce que lui souhaitait était de connaitre sa soeur. Ou du mois, c'était le baratin qu'il désirait lui faire avaler le plus rapidement possible. « Ou bien tu peux rester debout. Tu n'es pas très grande, avec un peu de chance, tu gagneras quelques centimètres. ». La provocation. Seth avait toujours eut l'habitude et dès son plus jeune âge d'utiliser les mots comme arme. La violence? Trop peu pour lui. Les mots étaient une arme bien plus féroce la plupart du temps. En choissisant convenablement chaque mot qui constitue une phrase, on pouvait aisément avoir le dessus sur son adversaire. Après tout, les armes sont comme des poignards. « Recommençons, veux-tu? » demanda t-il avant de s'éclaircir la gorge. « Cassandra. Je suis ton frère. Seth. » dit-il en adoptant un ton théatrale. « J'ai toujours rêvé de faire ça. » ajouta t-il en s'esclaffant. Qui n'a pas rêvé de faire une carrière d'acteur? Seth n'avait jamais été serieux à propos d'une carrière dans le cinéma mais peut être que c'était le jour. Se dissimuler derrière un jeune homme dont l'envie principale était de nouer une relation avec sa jeune soeur sans arrière pensée était le rôle de sa vie. S'il était aussi bon acteur qu'il pensait l'être, Cassandre ne se douterait de rien. Bien évidemment, si son plan fonctionnait correctement. Chose à laquelle il n'était pas aussi sûr, son petit doigt lui annonçait que Cassandre ne se laisserait pas faire.
Silencieux, Seth continuait de regarder la jeune femme, probablement à la recherche d'un moyen pour se débarrasser de lui sans se douter qu'il venait de prendre la décision d'envahir son quotidien pour le meilleur mais surtout pour le pire. Lui même ne souhaitait faire aucun mal à la jeune femme. A vrai dire, il n'avait même pas eut autant envie de la connaître que cela. Sa mère était responsable de son envie de ruiner la jeune femme. Depuis sa naissance et celle de Cassandre, leur père n'avait cessé de faire des allers et retours entre ces deux familles sans réellement en choisir une. Du moins, avant de débarquer à l'improviste du jour au lendemain dans celle de Seth. Et sa mère n'avait cessé de rejeter la faute sur celle de Cassandre pendant des mois et des mois si bien que Seth s'était surpris à plusieurs reprises a souhaiter la disparition de l'autre famille pour que son père reste définitivement avec lui et sa mère. « Je ne suis pas ici pour te causer problème, tu sais. » dit-il après plusieurs minutes de silence. Cassandre ne semblait pas avoir envie de communiquer avec lui mais Seth était prêt à faire plus d'efforts pour combler son manque de bavardages. Après tout, c'était elle qui venait de le trouver dans son bureau et non pas l'inverse. C'était lui qui souhaitait faire sa rencontre et c'était donc à lui de meubler la conversation dans le but de rendre cette réunion de famille la plus agréable possible, bien que les intentions de Seth ne soient pas des plus honorables.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Dim 15 Jan 2012 - 12:38

A peine avait-elle ignoré l'existence de son ancienne assistante, qu'elle s'affaira à faire de même avec son opportuniste de demi-frère mais ce dernier alla à contre-sens et s'engagea davantage dans le bureau sous le regard noir de Cassandre. Elle ne supportait déjà pas l'idée qu'on pénètre dans son bureau sans y avoir été invité, c'était une raison encore plus valable à l'adresse de Seth. Elle avait vécu dans l'ignorance pendant si longtemps durant sa jeunesse, pensant sa famille aussi parfaite que sa vie mais tout n'avait été qu'un leurre. Pauvre enfant qui fut trahie par son cher papa. Cassandre n'avait jamais pardonné cet abandon et les mensonges de son père et ne comptait pas passer l'éponge d'aussitôt. C'était d'ailleurs peine perdue, un sentiment qui s'était amplifié à la mort de sa mère car même si ses relations avec elle s'était dégradée les année avant sa mort, elle n'avait jamais abandonné sa fille. Même, Casey savait que si elle lui avait avoué son homosexualité, elle restait convaincue qu'elle l'aurait soutenu. Elle se refusa de penser davantage à sa mère, une pensée qui l'attristait toujours autant malgré les mois passés. Beaucoup de mauvaises langues avaient pariés que Casey était ravie de la mort de sa propre mère, lui garantissant ainsi d'obtenir tous les droits sur l'agence. Si cela avait été son but pendant très longtemps, elle n'avait jamais pour autant souhaité la mort de sa mère – même si l'idée lui avait traversé l'esprit dans ses moments de colère. Voir ainsi la progéniture de son père dans les locaux que sa mère avait arpentée, sa mère qui avait été trompée, humiliée, c'était au dessus de ses forces mais elle prit sur elle malgré ses envies de meurtre. Il n'était pas non plus question qu'elle pourrisse en prison à cause de lui. Elle ne répondit non plus à ses remarques, elle décida que pour le moment, il était préférable de l'ignorer et ne prit pas non plus la peine de s'asseoir lorsqu'il l'y invita. C'était la meilleure, l'inviter à prendre place dans son propre bureau, il ne manquait pas de culot celui-là.
Pendant longtemps, elle s'était demandée comment il était. Elle s'était posée des questions. Elle avait toujours cherché à comprendre ce qu'il avait plus qu'elle pour que son père décide de la quitter pour s'occuper de lui plutôt qu'elle. Même s'il avait été présent durant environ quinze ans dans la vie de Cassandre, elle gardait en mémoire le jour où sa mère lui annonçait qu'il ne reviendrait jamais. L’amertume qu'elle ressentait envers son père ne pouvait que retomber sur Seth car elle n'éprouvait pour ce demi-frère que du dégoût. De la jalousie ? Peut-être au début mais ce n'était plus le cas aujourd'hui. « Ravie de voir que la situation t'amuse. » Exaspérée par le comportement de son dit frère, Casey leva les yeux au ciel, perdant à chaque seconde un peu plus de patience et elle n'en avait déjà pas énormément. Elle était bien décidée à ne pas jouer le jeu, la présence de Seth l'agaçait et elle ne se cacherait certainement pas derrière un sourire hypocrite. Elle ne lui ferait pas cet honneur. « Oh vraiment ? Voilà que le mystère est résolu, tu espères peut-être que je vais sauter au plafond suite à cette nouvelle ? » Elle laissa échapper un rire mauvais. « Je me fiche de la raison de ta présence ici, qu'elle soit bonne ou mauvaise, c'est le cadet de mes soucis. Tu es le cadet de mes soucis. » Elle diminua les quelques centimètres de distance qu'il y avait entre Seth et elle. « Je te conseille de quitter ce bureau et de ne plus y remettre les pieds si tu ne veux pas avoir de problèmes. Ne te présente pas en tant que frère, tu n'auras jamais cet honneur et si tu penses que j'avais envie de te connaître, tu te trompes. Retourne donc chez papa et maman veux-tu ? » pesta Casey sur un ton menaçant. Elle n'avait pas envie de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Lun 13 Fév 2012 - 18:10


Des menaces. Toujours des menaces. Le sourire de Seth ne s’effaça pas pour autant et le décorateur d'intérieur ne broncha pas d'un cil, bien déterminé à montrer à sa jeune soeur qu'elle ne l’impressionnait pas. Qu'en était-il des bonnes manières? A croire que Cassandre avait été élevé par une bande de cas sociaux au fin fond de l'Arkansas. Seth ne se démonta pas pour autant et continua d'afficher une mine sereine, histoire d'agacer au plus au point sa jeune soeur. Tranquillement, il croisa les jambes avant de poser l'un de ses bras sur le bureau de Cassandre. Bien décidé à ne pas quitter la pièce, Seth ne désirait cependant pas se montrer menaçant, de peur que la jeune femme contacte la sécurité. Si Seth était décidé à avancer à petit pas, il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit si réticente à faire sa connaissance. Prêt à relever le défi, Seth prit alors la parole: « Doucement, bébé tigre. » dit-il en affichant un sourire amusé par l'agressivité dont la jeune femme faisait preuve. Apparemment, elle n'avait aucune envie de faire sa rencontre. La surprise y était probablement pour beaucoup mais Seth comprit que la rancune que la blonde éprouvait contre leur père était bien trop forte pour qu'elle passe outre le fait que Seth avait eut un père alors qu'elle, non. Il s'agissait sûrement du plus dur: si Seth arrivait à faire oublier ce petit détail (qui n'était pas minime), il avait une chance de réussir à faire partie de la vie de Cassandre. C'était ce qu'il espérait, mais il connaissait la réputation de la jeune femme et venait même la voir se débarrasser de son assistante, ce qu'elle ne semblait absolument pas regretter. « Au risque de ne pas avoir été clair, je vais me répéter: je ne suis pas là pour te faire du mal. » dit-il en essayant d'être le plus sincère possible. Mentir était devenu une seconde nature pour lui. Il savait manier les mots et contrôler ses émotions de façon à ne rien laisser paraître. Il espérait que la jeune femme ne soupçonne rien. Il désirait faire une bonne impression pour qu'elle ne se méfie de rien. S’immiscer lentement mais sûrement dans sa vie. Ne rien brusquer, prendre son temps. La stratégie de Seth était toute faite et si Cassandre se montrait trop suspicieuse, il se retirerait pour s'attaquer à un maillon plus faible. Billy, la compagne de sa soeur? Pourquoi pas. L'une de ses amies? Sûrement. Toutes les occasions seront bonnes pur qu'elle le voit le plus souvent possible. Seth avait éliminé les cadeaux: elle n'aurait qu'en tête l'idée qu'il tente de l'acheter ce qui n'était pas du tout le cas. D'autre part, Seth ne roulait pas sur l'or en ce moment. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il venait voir sa soeur. « Je vais faire comme si je n'avais pas entendu tes petites menaces... » finit-il par dire après un moment de silence. « On va dire que c'était le choc. » Se délectant toujours autant de voir le visage fermé de sa soeur qui devait sûrement mentalement s'imaginer en train de le tuer, Seth quitta le siège pour s'approcher de la fenêtre et observer la vue. Spectaculaire. Un sourire narquois se dessina sur son visage, profitant d'avoir le dos tourné pour se laisser aller quelques instants. Il s'agissait aussi pour lui de s'imprégner des lieux: après tout, il installerait peut être son bureau ici dans quelques temps. Seth se retourna et effaça aussitôt le visage qui pourrait le trahir. Il croisa les bras tout en gardant ses distances avec Cassandre tout en l'observant silencieusement. « Bien que je pense avoir une idée de la réponse, j'aimerai savoir si tu serais d'accord pour aller boire un verre à l'occasion? ». Un endroit neutre, un verre de vin entre les mains et Cassandre serait sûrement un peu plus détendu. La surprise serait passée et elle aurait peut être assimilé le fait que Seth désirait rentrer dans sa vie. « Si tu pouvais simplement me laisser t'expliquer la raison de ma venue ici. » Digne d'un soap opera, Seth avait préparé un petit speech pour prouver à Cassandre combien il était désolé de lui avoir volé son père, qu'il ne voulait pas que cela se passe de cette manière. A l'intérieur, il était prit de nausée. Comment pouvait-on gober un tel baratin? Il croisait les doigts pour qu'elle le croit facilement mais il ne pouvait s'empêcher de trouver ça tellement gros qu'il était impossible d'y croire. Cassandre était loin d'être naïve et une chose était sûre: cela allait passer ou casser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Lun 13 Fév 2012 - 20:31

Le comportement de Seth avait tout pour rappeler celui de Cassandre, dans une certaine mesure et c'était sans doute la raison pour laquelle elle ne le supportait pas, sans même avoir pris le temps de le connaitre. Elle ne voulait pas qu'il lui partager ses états d'âme, ses souvenirs d'enfance ou son simple quotidien. Elle n'était pas prête à ouvrir sa porte à un inconnu, même s'il s'agissait de son demi-frère. Aux yeux de la jeune femme, Seth représentait pas moins qu'un petit détail insignifiant dans l'arbre généalogique. Elle était peut-être un peu trop dure, mais elle n'était pas non plus connue pour sa tendresse, encore moins lorsque la situation lui échappait. Elle croisa les bras, jetant un regard méprisant à son interlocuteur. Ne pouvait-il pas seulement se contenter de partir et retrouver sa gentille petite vie ? Toujours aussi méfiante qu'au début, elle ne pouvait concevoir l'idée qu'il avait fait tout ce chemin seulement pour découvrir qui était sa soeur, il devait forcément se cacher quelque chose derrière cette intention, n'est-ce pas ? Pour beaucoup, Casey pourrait passer pour une grande paranoïaque voyant le mal partout. N'était-elle pas une membre de ceux qui prone la bienveillance et l'amour de son prochain ? Dans le cas de Cassandre, c'était presque une blague mais c'était une autre histoire. Et même si elle pouvait se montrer bien convaincante en petite sainte, elle n'avait pas choisi de jouer les hypocrites avec Seth. La surprise d'abord, sa présence l'avait prise de court et la colère était montée si vite qu'elle n'aurait pas pu se cacher derrière un faux sourire ravi. Pauvre Billy, en voilà une qui allait devoir subir l'humeur noire de Casey, au moins elle était certaine de pouvoir compter sur elle et de son soutien.
Puisqu'il n'était pas décidé à quitter les lieux, Cassandre allait devoir trouver le moyen de se calmer et de gérer les diverses émotions qu'elle éprouvait à se tenir face à ce demi-frère qu'elle ne voulait pas. Ils étaient adultes, ils devaient se comporter comme tels. Elle jeta un bref regard derrière son épaule, en direction de l'accueil vide. Elle était soulagée de n'y voir aucun témoins à sa petite perte de contrôle. Elle se frotta les paupières avec ses doigts, soudain fatiguée et sujette à un début de migraine, elle voulait en finir. « Très bien ! » répondit-elle brusquement. Il n'y avait aucun enthousiasme dans le ton de sa voix, Casey semblait surtout résignée. « Je t'écoute, dis ce que tu as à me dire et on verra pour le reste plus tard. » C'était tout ce dont elle se sentait capable de lui accorder pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Mer 15 Fév 2012 - 20:28



Surprise, Cassandre acceptait de l'écouter. Seth essaya de son mieux pour dissimuler son étonnement. Cassandre ne semblait pas être si méfiante que cela. Certes, ce n'était pas une grande victoire pour son frère mais un début. Affichant un sourire qui se voulait honnête, Seth s'installa une seconde fois sur la chaise face à sa soeur. Cela ne pouvait cependant pas être si simple et Cassandre devait probablement avoir une idée derrière la tête. Il ne fallait pas être idiot: la jeune fille, à la tête d'une firme aussi célèbre et rentable que la Ainsworth Model Agency à seulement 25 ans, c'était bien le signe qu'elle était pleine de ressources. Pour cette raison, Seth voulait prendre son temps, ne rien précipiter dans le but de tout perdre. Cassandre ne devait pas s'imaginait qu'il était là pour la ruiner mais le simple refus de faire sa connaissance était une grosse barrière pour Seth qui devait à tout prix découvrir le talon d'Achille de Cassandre. Le manque d'un père ne semblait peut être pas être l'être. Malin, Seth devait en apprendre un peu plus sur elle que ce qu'il avait lu dans les journaux. « Je me doute bien que me retrouver dans ton bureau est une situation... Disons, inconfortable. » L'espace d'un instant, Seth s'imagina à la place de Cassandre. Comment aurait-il régit si il l'avait découvert dans son bureau en se présentant de la façon dont il venait de le faire? Probablement très mal. Désireux de prendre un bon départ avec elle pour accomplir ce pourquoi il était venu, Seth décida de présenter ses excuses. Un bon point qui suffirait à ce qu'elle baisse peu à peu la garde. « Je vais d'abord m'excuser pour la façon dont je me suis présenté. C'était d'une telle stupidité... » dit-il en souriant, dévoilant toute ses dents. N'était-il pas un peu trop théâtrale? Peut être que oui mais Seth avait débuté ainsi autant continuer de cette façon pour éviter qu'elle ne soupçonne quelque chose. Seth était conscient de l'importance de l'image qu'il allait donner à Cassandre. Dès l'instant où elle le trouverait louche, tout serait terminé. Il n'avait qu'une chance de mettre son plan à exécution et d'obtenir ce qu'il désirait. Il fallait être rusé pour pouvoir duper la jeune femme ainsi que son entourage. Seth pensa surtout à Billy Johnson. Pourrait-elle devenir son alliée? Accepterait-elle de trahir Cassandre en échange d'une petite contrepartie? Difficile à dire tant qu'il n'avait pas fait officiellement la connaissance de cette dernière. L'assistante aurait pût se montrer utile, sa naïveté et le fait d'avoir aussi facilement cru qu'il était son frère, bien que ce soit la stricte vérité, aurait été très pratique. Malheureusement, il devait tirer un trait là-dessus. Peut être que la prochaine serait plus profitable? Une chose était sûre: il lui fallait un complice parce qu'il n'était pas sûr de réussir seul. « J'ai manqué de tact et pour ça, j'en suis désolé. » Passer de la pommade à Cassandre? Être baratineur? Ce n'était pas un problème pour lui. Tout ce qu'il souhaitait, c'était qu'elle le croit. « Tout ça pour te dire que nous avons le même père et deux relations complètement différentes avec lui. Je suis capable de comprendre ton hostilité à me rencontrer. » Seth marqua une pause comme pour laissant ainsi à Cassandre le temps de saisir le sens de ses paroles. Il planta son regard dans celui de Cassandre. « Est-ce que l'on va laisser le vieux décider de notre relation ? » lui demanda t-il alors. Malgré les fortes chances pour que Cassandre l'envoie balader, Seth ne voulait pas se laisser démonter. « Si tu n'es pas prête à me laisser une chance, je m'en irai. » avoua t-il. Il espérait qu'elle n'allait pas lui dire de partir et qu'elle allait ainsi lui laisser une chance d'être le grand frère qu'elle voulait qu'il soit. Les intentions de Seth n'étaient pas honnêtes mais n'ayant aucunes idées de ça, Cassandre allait peut être se montrer plus conciliante et agréable avec lui. « Au risque de me répéter, je ne suis là pour te faire du mal. Je cherche simplement à te connaître. » finit-il par dire, bien décidé maintenant à ne plus rien dire. La balle était dans le camp de Cassandre. Si elle ne désirait vraiment pas le rencontrer, il passerait au plan B, en passant par intermédiaire de Billy. Peut être qu'elle serait moins méfiante à son égard et qu'elle en glisserait deux mots à sa chère et tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre) Mer 29 Fév 2012 - 0:09

Toutes ses répliques, aussi bien tournées soient-elles, n'insufflait à Casey que de la méfiance. Cette même méfiante qui avait habité la jeune femme dès qu'elle avait trouvé Seth dans son bureau. Il était difficilement envisageable d'imaginer Cassandre faire confiance à un inconnu malgré le lien du sang qui les liait à jamais. Cassandre était fille unique et elle se jugerait ainsi jusqu'à qu'elle en décide autrement et ce n'était pas près d'arriver pour le moment. Néanmoins, elle lui laissa une chance. Un geste qu'elle considéra comme étant d'une trop grande bonté mais plus vite il lui parlerait, plus vite il partirait. Il pouvait croire qu'elle l'écouterait pour lui faire plaisir mais c'était seulement pour qu'il sorte de ce bureau aussi vite qu'il y était entré. Elle ne le lâchait pas des yeux, même s'il ne pouvait pas faire grand chose contre elle, directement ou indirectement, dans cet espace, sa confiance en lui s'élevait au rang de zéro. « Épargne-nous le mélo s'il te plait. » Elle n'avait pas besoin d'entendre d'excuses, elle s'en fichait comme l'an quarante. Elle préférait qu'il aille droit au but plutôt qu'essayer de la brossait dans le sens du poil. Elle n'avait jamais cherché à le rencontrer, contrairement à lui à présent. Elle n'avait pas jugé important de faire la connaissance de son demi-frère. Même si sa famille était réduit qu'à sa propre existence – car il n'était pas question de prendre en compte son père et sa poule pondeuse – elle avait réussi à s'entourer d'autres personnes de confiance. Les deux seules étaient bien sûr Billy et Goldie, qui restaient les plus importantes. Elle éprouva un mince sentiment d'excitation à l'idée de leur déballer ce qu'elle vivait en ce moment-même. Elle savait, sans même hésiter une seconde, qu'elles seraient de son côté. « Ça fait bien longtemps que je ne laisse plus 'mon vieux' prendre des décisions à ma place. » appuya-t-elle sans ajouter quoique ce soit d'autre. Il pourrait y voir là un pas en avant de sa part mais ce n'était pas le cas, elle ne supportait tout simplement pas l'idée qu'on imagine que son père avait une quelconque influence dans ses choix. A ses yeux, il était mort depuis longtemps, depuis qu'il avait décidé de passer la porte pour l'abandonner, sa mère et elle, avec des dettes sur le dos. Sa haine n'avait pas faiblit pendant toutes ces années. Elle était rancunière et ce trait ne pouvait que se confirmer en mettant sur la table le sujet 'papa'. Elle le tiendrait à jamais responsable des difficultés que sa mère et elle avaient connues après son départ. « Peu importe. Tu t'imagines vraiment que je vais t'ouvrir les bras pour qu'on s'enlace et qu'on se raconte nos malheurs ? » Elle eut un rire sarcastique, l'image s'imprimant dans sa tête. C'était ridicule. « Qui me dit que ce n'est pas lui qui t'envoie justement ? Pourquoi maintenant après tout ? Pourquoi décider que aujourd'hui serait une bonne date pour nos retrouvailles ? » Beaucoup de questions auxquelles Casey n'attendaient pas vraiment de réponses, ou du moins pas de réponses honnêtes car dans l'optique de la jeune femme, il cachait quelque chose. La seule raison valable qui aurait poussé Cassandre à rencontrer son frère aurait été pour servir son propre intérêt. Puisqu'ils étaient frère et sœur, ce serait stupide de la part de Casey de le sous-estimer. « On va tourner en rond... » souffla-t-elle finalement, fatiguée. « J'imagine que tu comptes rester ici un petit moment ? Si tu veux vraiment apprendre à me connaître, bien, apprenons à nous connaître si c'est important. Mais ne voit là aucune sympathie de ma part. Dès qu'on aura fini de parler de notre vie respective, tu repartiras. » Et de cette manière, je pourrais garder un œil sur toi pensa-t-elle mais elle se garda bien de l'avouer à haute voix. Il devait comprendre qu'elle restait encore sur ses gardes mais que la situation pouvait légèrement changer en lui donnant l'opportunité d'entrer dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: brother and sister (cassandre)

Revenir en haut Aller en bas
 

brother and sister (cassandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-