AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mar 9 Juin 2009 - 20:36


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Juin 2009, 23:58. Parkwest NightClub, Miami, Floride, USA.
    Cela faisait maintenant presque une demi heure que Scott attendait son petit ami devant l'entrée du Parkwest Nightclub. Il voyait tous les chanceux qui eux entraient sans attendre. Il n'avait qu'une seule envie : danser toute la nuit en compagnie du plus bel homme de sa vie. Bien que la soirée risque de ne pas se dérouler comme prévu. Déjà qu'il en avait fallu de la présuasion pour faire venir Maât dans une boite de nuit. Si cela se trouve, il ne danserait même pas. En espèrant que cela ne soit pas le cas si biensur Monsieur Blythe-Sheldon arrivait avant la fermeture. Scotty sortit donc son portable de sa poche de jean et l'appela. Evidement, c'était la messagerie.

    - Salut Maât, c'est Scotty. Commença-t-il tranquillement. Qu'est-ce que tu fous ? J'espère que tu n'as pas oublié notre rendez-vous ? Bon ... Rappelle-moi.

    Le temps s'écoulait et toujours aucune nouvelle de Maât. Il avait oublié. Maintenant c'était à peu près sûr qu'il ne viendrait pas et qu'il avait posé un lapin à Scott. Franchement, même pas le courage de prendre son foutu téléphone et de prévenir celui qui l'attendrait toute la nuit dehors s'il le fallait gelé comme un glaçon. Bon peut-être pas en glaçon puisqu'il faisait assez bon. Vétu d'un simple tee-shirt et d'un jean, Scotty s'assit sur le trottoir et rappela Maât une nouvelle fois. Mais cette fois-ci pour l'engueuler.

    - Bon c'est encore moi. Tu m'as quand même pas posé un lapin ? Dit-il sur un ton plus énervé que précédemenent. Si c'est ça, tu vas morfler quand je te reverrais ! Je sais pas encore de quelle manière. Mais ça sera ta fête ! En attendant, moi je vais m'amuser et draguer tout ceux qui le voudront. Scott se leva et, miracle, Maât arrivait. Il avait de la chance comme il ne pouvait l'imaginer. Le jeune homme se calma. Bon je te laisse car tu arrives en face de moi. A tout de suite. Il raccrocha et s'avança vers lui.


Dernière édition par Scott Matthews le Dim 21 Juin 2009 - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mar 9 Juin 2009 - 21:36

        Pour bien visionner la scène, il suffit de voir une entrée de boîte de nuit réputé, deux hommes baraqués encadrant la porte. Le plan de caméra survole l'endroit puis s'arrête sur un taxi qui s'arrête devant l'entrée. Le chauffeur fait le tour, ouvre la porte et un bel homme en sort, sourire aux lèvres et plusieurs sacs d'achat dans les mains. Comme musique de fond ajoutez-y "Maneater" de Nelly Furtado http://www.youtube.com/watch?v=7yoSoot7U74 et vous obtiendrez la scène parfaitement orchestrée comme elle se passa justement.



    Je sortis du taxi en boutonnant ma chemise bleu pâle Hermès que j'avais acheté quelques heures avant, une main tenant fermement plusieurs sacs de la même marque. En effet, j'avais fait quelques achats et c'était la raison de mon retard. Mais je savais que Scotty ne m'en voudrait pas longtemps. Je portais donc une chemise (je fis attention de lâcher un bouton et de la sortir de mon pantalon pour paraitre plus décontracté). Je m'avançais vers mon homme qui commençait déjà à froncer les sourcils en se dirigeant vers moi et arriver à sa hauteur, je l'embrassais sans geste et amoureusement. Ca devait le changer ! D'habitude, j'avais toujours refusé de l'embrasser dans un lieu public. Certes c'était toujours avec convenance, rien de vulgaire, mais Scotty ne devait pas s'y attendre, c'était la première fois que j'osais. Je lui avais promis qu'en se mettant en couple officiellement les choses allaient changer : il y avait donc du changement. Je n'avais pas prononcé de paroles en l'air.
    - Le baiser c'était pour te remercier de m'avoir attendu aussi longtemps, lui expliquais-je avec un énorme sourire aux lèvres. Et ça, ajoutais-je en lui tendant le plus petit paquet Hermès, c'est pour notre premier mois de couple officiel !
    Scott ne fut pas capable de dissimuler son étonnement et son émerveillement.
    - Bon je sais, c'est un peu débile de t'offrir un cadeau pour juste un mois mais en fait on se connait depuis 2005 donc peut aussi faire office de cadeau de quatre ans ! Et quand je l'ai vu dans le magasin, je me suis dis que ça serait tout simplement parfait sur toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mar 9 Juin 2009 - 23:18


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Le voyant arrivé, Scott se dirigea vers Maât en fronçant les sourcils pour son retard. Il aurait quand même pu prévenir. Cela aurait évité au jeune homme d'entendre comme un con devant l'entrée de la discothèque. Mais son point de vue changea lorsque le jeune Blythe l'embrassa. Tout d'abord surpris, Scotty y prit rapidement goût. C'était bien la première fois que Maât l'embrassait en publique. Les choses changeaient et en positif en plus. Son retard était donc pardonné. C'est alors que son petit ami, lui tendit un paquet. Etonné et en même temps émerveillé, il le prit et regarda ce que cela pouvait bien être. Le cuisinier était désormais gêné. Maât venait de lui offrir un cadeau et pas lui. Il fallait dire qu'il ne pensait pas que le frère Blythe était du genre à fêter les rencontres. C'était une autre agréable surprise ce qui le rendait encore plus séduisant. Une magnifique chemise Hermés se dressait dans le paquet et elle était tout à fait du style de Scott. Maât avait très bien choisi.

    - Merci. Dit-il avec un sourire aux lèvres avant d'embrasser celui qu'il aimait. Il détacha ses lèvres de celle de Maât et fixa tous ces paquets. Y'a bien que toi qui pouvait prendre tout ça pour aller en boite. Scotty rigola. Tiens, y'a ma voiture juste là. Tous deux se dirigèrent vers le véhicule de chef cuisinier. Arrivé devant, il ouvrit le coffre et déposa son paquet avant de prendre ceux de Maât et de les poser à côté du sien. Puis il referma sa voiture. Prêt à entrer ?

    Biensur, c'était une question rhétorique car maintenant que Maât était arrivé, Scott ne le lacherait plus de la soirée où du moins pas avant d'être entrer au Parkwest. Scotty s'engagea donc devant l'entrée de la boite de nuit tenant fermement son petit ami pour ne pas qu'il s'enfuit en courant. Après vérification par l'un des videurs les deux hommes entrèrent dans l'antre de la bête. Le jeune homme paya pour leur deux entrées. Ce qui était un minimum après avoir réçu un magnifique cadeau comme celui qu'il venait d'avoir. De toute façon, le jeune Blythe n'eut pas le choix puisque c'était Scotty qui était devant. Ceci fait, sans passer par les vestiaires, les deux hommes se faufilèrent entre les danseurs, buveurs et autres personnes de cette discothèque pour se retrouver au bar. La musique était excellente et Scotty n'avait qu'une envie se défouler sur la piste avec Maât. S'il acceptait biensur.

    - Tu viens, on va danser ? Lui demanda-t-il gentillement en lui attrapant la main.




Dernière édition par Scott Matthews le Sam 13 Juin 2009 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mer 10 Juin 2009 - 0:07

    Dès qu'il eut mit un pied dans la boîte, la musique forte emplit ses oreilles. La foule, ce fut la deuxième chose que Maât remarqua. L'agoraphobie n'était pas une peur qu'il avait, mais il devait avouer que bouger coller-serrer avec des inconnus en sueur n'était pas forcément sa tasse de thé.

    - Tu viens, on va danser ?
    - Tout à l'heure peut être, je voudrais boire un verre d'abord.
    Et c'est ainsi que je le laissais se diriger vers la pièce de danse pendant que moi je rejoignais le bar.

    Quelques minutes plus tard, le barman m'adressa la parole :

    - Etonnant de voir un gars venir dans une boite sans danser. Vous n'allez pas chopper beaucoup de filles si vous restez à mon bar toute la soirée.
    - Je ne suis pas là pour "chopper" des filles.
    - Ah oui ?
    - Je suis là pour le lui, dis-je en montrant du doigt Scott qui dansait, libéré.
    - Oh okay je vois, dit simplement mon nouvel ami.
    - Soyez gentil et servez-m'en un deuxième.
    Puis je me retournais en buvant mon shot de vodka d'une gorgée. Putain mais c'était quoi mon problème ?

    Quarante-cinq minutes plus tard, et plusieurs verres de wisky-coka je regardais les gens danser quand je sentis une main sur l'épaule :
    - Vous êtes pas doué en surveillance. Votre copain danse avec deux bombes, me fit remarquer mon barman.
    Je tournais la tête dans la direction indiquée pour constater qu'effectivement, Scott était entouré de deux belles créatures.
    - Vous voyez la blonde là ?
    - Ouais...
    - C'est Stéphanie. Cette fille est une vraie tigresse, elle s'est tapée la moitié des réguliers de la boîte.
    Je pris un shot de vodka qu'il me tendit et l'avalait direct.
    - J'ai un truc à faire.
    - Moi je disais ça, je disais rien !

    Pendant que les premières notes de "Infinity 2008" se firent entendre ( http://www.youtube.com/watch?v=zJtOKhryN0o ) je rejoignais mon copain. D'un regard noir et d'un simple signe de la tête, la blondasse en question comprit qu'il fallait qu'elle dégage. L'autre ne mit pas longtemps à comprendre qu'il lui était conseillé de suivre sa copine.
    J'étais jaloux, et le sourire de Scotty me fit comprendre qu'il l'avait justement saisi. Je détestais ce sentiment de vulnérabilité.
    Je m'approchais de lui, collant mes fesses contre son entre-jambe et me mit à danser. L'alcool y faisait beaucoup, je dois l'avouer. Il voulait danser non ? Alors il allait voir son mec danser.

    Vous savez, en boîte de nuit il y a trois types de mecs : ceux qui ne savent pas danser mais qui dansent quand même. Ceux là, tout le monde les regardent avec les yeux ouverts, parfois en se moquant d'eux. La deuxième catégorie correspondait aux mecs qui savent danser et qui ne se gênent pas pour le faire. Scott appartenait à ce groupe. Et puis il y a les autres : ceux qui n'osent pas lever leur cul du siège mais qui après quelques verres d'alcool le font finalement et là... surprise, tout le monde réalise avec étonnement qu'ils dansent comme des dieux. C'était justement le cas de Maât. Il s'en faisait pas des tonnes, il se collait à son petit-ami sans que cela fasse trop vulgaire ou "grande folle". Juste d'une manière parfaite.

    - J'espère que les deux connasses ne te manquent pas ?!
    C'était une phrase complètement inutile, mais le voir avec d'autres me rendait jalou. Mais ne dit-on pas que la jalousie est le premier signe de l'apparition de l'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mer 10 Juin 2009 - 21:00


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    - Tu viens, on va danser ?
    - Tout à l'heure peut être, je voudrais boire un verre d'abord.
    - Ok. Mais moi, j'y vais. Lui répondit-il en souriant le laissant se rendre au bar comme il le désirait.

    Cette réponse, Scotty s'y était attendu. Même s'il aurait préféré en entendre une autre. D'une certaine manière, il était légèrement déçu que Maât ne l'accompagne pas. Mais bon, il n'allait pas le supplier toute la soirée. Cela l'énerverait et Scott aussi. Il le laissa donc faire ce qu'il voulait et se dirigea vers la piste de danse où pas mal de personnes bougeaient au rythme de Just Dance de Lady Gaga. Il se mit dans la foule et commença ses premiers pas de danse pour ce soir. Après une minute, le jeune homme était en place et rien ni personne n'aurait pu l'empêcher de se défouler comme un petit fou sur cette piste. Au début, Scott regardait ce que faisait son petit ami et voyant qu'il discutait sagement avec le serveur, ce dernier se concentra sur ceux qui l'entouraient. En y regardant de plus près, on pouvait comprendre que plusieurs personne le fixaient que se soit des femmes ou des hommes.

    Les chansons défilèrent, les gesn également. Cependant, deux demoiselles se rapprochèrent de notre cher cuisinier allant jusqu'à le coller de très près. Sans vraiment les repousser, Scotty continua de danser. Il était pris en sandwich entre une blonde au regard qui lui montrait qu'il était sa proie ce soir. Et l'autre, une brune, sans doute une amie de la blonde. Autour d'eux, plusieurs hommes les regardaient. Il fallait dire que c'était très difficile de ne pas les voir. Chez certains, on ressentait de la jalousie, chez d'autres, on voyait qu'ils voulaient participer mais hésitaient à s'approcher trop timide pour le faire. C'est alors que d'un seul coup, la blonde se décolla enfin de lui et son amie aussi. Surpris, il eut juste le temps de tourner sa tête et de voir Maât avec un regard noir de jalousie. Il souria, amusé par son comportement. Justement, le jeune Blythe arrivait à temps, une musique que Scotty aimait débuter : Infinity 2008 de Guru Josh Project. On pouvait dire qu'il tombait à pic ! Le laissant se coller à lui ( ce que le jeune homme adorait par-dessus tout), il continua sa danse et remarqua que son homme se débrouillait comme un chef. Il savait danser alors pourquoi n'arrivait-il que maintenant ? Ces deux filles venait donc de rendre un grand service à Scotty sans le savoir : elles avaient amené Maât à lui sur la piste de danse.

    - J'espère que les deux connasses ne te manquent pas ?!
    Il rigola par la remarque de Maât. Si elles lui manquait : pas du tout. Il était plutot heureux qu'il soit venu sur la piste. Scott se foutait complètement de ses "deux connasses" comme le disait si bien le frère Blythe.
    - Jaloux ? Répondit-il amusé par la situation. Tant mieux. Finit-il par dire.

    Lorsque le chanson redevint plus calme, Scott déposa ses deux mains sur la taille de Maât et bougea sensuellement en même temps que celui-ci. Ils étaient tous les deux en parfaite harmonie. Ils attisaient les regards. Pas besoin d'avoir de bons yeux pour le voir. Etrangement un ou deux autres hommes se rapprochèrent dangeureusement de couple. Les voyant s'incruster délicatement près d'eux, Scotty leur lança à son tour un regard qui voulait dire : " Dégagez de là, il est à moi ! ". Maât n'était pas le seul à être jaloux, bien au contraire. On dit souvent que " les opposés s'attirent ". Mais ce soir, l'expression " Qui se ressemblent, s'assemblent " était plus appropriée.


Dernière édition par Scott Matthews le Sam 13 Juin 2009 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Ven 12 Juin 2009 - 1:11

    - J'espère que les deux connasses ne te manquent pas ?!
    - Jaloux ? Tant mieux.
    Je remarquais que ma réaction face à ces deux paires de seins en chaleur l'amusait beaucoup. Et le voir sourire me détendit. Dans son simple tee-shirt qui lui serrait les biceps, il était carrément craquant.
    Je le laissais poser ses mains sur ma taille, puis d'un mouvement je le rapprochais de moi pour sentir son corps proche du mien. En une fraction de seconde et sans vraiment prendre en considération le fait que nous étions dans un lieu public, mes lèvres se rapprochèrent des siennes pour la deuxième fois de la soirée. Etrangement ses lèvres avaient le goût du citron, surement un cocktail qu'une des "connasses" lui avait payé dans l'espoir que ça l'attirerait dans son lit. Manque de bol, ce serait dans le lit de Maât que Scott passerait surement la nuit !

    - Tu sais à quoi je viens de penser ? lui demandais-je en me détachant avec regret de ses lèvres. Je n'ai jamais rencontré ta famille...
    C'était une remarque basique pour ne pas formuler une question problématique : quand est-ce que tu comptes me présenter à ta famille ?
    Après tout, jusqu'à maintenant j'avais toujours trouvé normal de ne pas avoir été présenté au frère et aux soeurs de Scotty. Certes, le jeune homme en parlait tout le temps mais puisque nous n'étions pas officiellement ensemble, il aurait été mal vu de me présenter à sa famille en tant que "plan-cul régulier". Mais maintenant que j'avais rompu avec Darla, que j'avais fait mon coming-out auprès de ma famille et de mes quelques amis, je trouvais normal que nous arrivions à ce nouveau stade de notre relation.

    Attendant sa réponse, je l'embrassais une nouvelle fois histoire de lui indiquer que quelque soit sa réponse, je ne lui en voudrais pas.
    J'étais trop heureux de réaliser que mes craintes envers d'éventuels homophobes n'étaient de tout évidence pas fondées puisqu'aucune personne dans cette boîte de nuit de nous avait pour le moment fait la moindre réflexion face à nos embrassades, aussi correctes soient-elles. De plus, le voir repousser ainsi les éventuelles prétendants et prétendantes me donnait davantage le sourire : il était aussi jaloux que je l'étais et ça me rassurait, me prouvant qu'il tenait aussi à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Ven 12 Juin 2009 - 21:35


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Dansant l'un contre l'autre, Scotty se laissa embrasser par cette homme qui était collé à lui. C'était parfait. Tout était absolument parfait. Le jeune homme était au Parkwest Nightclub en train de danser avec l'homme qu'il aimait et désirait le plus au monde. Que demander de plus, à part peut-être d'être seul ? La réponse était clair et facile : Rien. Scotty était tout simplement heureux de passer un moment avec Maât surnommé, depuis peu, "le roi du dancefloor" par son homme, tellement il était doué. Mais biensur, il n'en savait rien. Ce surnom n'était que dans la tête de Scotty et il y resterait jusqu'à sa mort à moins que l'envie de le dire à son petit ami lui vienne à l'esprit. Ce qui pouvait fortement arriver.

    - Tu sais à quoi je viens de penser ? Scott sentit Maât se détacher de lui peu avant qu'il commence son discour et il ne voulait pas. Il voulait que cet instant dur plus longtemps voire éternellement. Cependant, après tout, ils avaient toute la nuit pour s'embrasser. Par conséquent, le cuisinier se tut et attendit la suite. Je n'ai jamais rencontré ta famille...

    Etait-ce une question piège ? Pas du tout. Bien au contraire. En effet, le chef cuisinier avait un aveux à faire à son compagnon. Enfin, ce n'était pas vraiment un aveux mais plutot une invitation à formuler. Plus présicement, Scotty devait inviter Maât à dîner vendredi prochain en compagnie de Cameron, Allison et Conner. Les présentations seraient donc faites lors de cette soirée, en espèrant que le reste de la famille apprécie le nouveau prétendant de leur frère cadet. Le cuisinier se laissa une nouvelle fois embrasser par Maât, lui mordant la lèvre infèrieur à la fin de son baiser.

    - Bah ... Pour tout te dire, ce soir j'avais l'intention de te demander si tu étais libre vendredi soir pour un dîner avec la famille Matthews. Enfin simplement les trois frère et soeurs.

    Alors que Scotty faisait sa demande (pas de mariage), la musique de la discothèque changea et c'est Nelly Furtado qui prit la place de Guru Josh Project avec Say It Right



    Cette chanson, Scott l'aimait également. En réalité, il aimait toutes les musiques du Rock au Jazz en passant par le Rn'B et le classique. Il n'y avait que le Rap qu'il ne pouvait supporter. Et par chance, en boite de nuit, il était rare d'en entendre. Il y avait plus de la techno, du disco et du dancefloor.

    - Alors ?... Posa-t-il à Maât. Tu seras là ? Scotty espérait que oui. Il faisait cette soirée pour lui et pour lui présenter sa famille. Le jeune homme enlaça alors son homme, serra ses deux mains dans son dos en croisant ses doigts et dansa sur le rythme de la chanson en attendant une réponse. Il l'embrassa tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Sam 13 Juin 2009 - 13:57

    - Tu sais à quoi je viens de penser ? Je n'ai jamais rencontré ta famille...
    - Bah ... Pour tout te dire, ce soir j'avais l'intention de te demander si tu étais libre vendredi soir pour un dîner avec la famille Matthews. Enfin simplement les trois frère et sœurs.

      Août 2004. Quelque part au fin-fond du Texas, USA.
      Maât sentit les anneaux de métal se resserrer autour de ses poignets pendant qu'une voix d'homme lui chuchotta à l'oreille :
      - Maât Blythe-Sheldon, vous êtes en état d'arrestation pour... Putain, ce flic prenait son pied à faire cette arrestation. Vous avez le droit de garder le silence, si vous ne voulez pas exercer ce droit, tout ce que vous direz pourra être utilisé contre vous. Vous avez le droit à un avocat, si vous n'en avez pas les moyens un avocat d'office pourra vous être accordé par la cour. Si vous choisissez de parler à un officier de police, vous avez le droit de mettre fin à l'interrogatoire à tout moment. Avez-vous compris ce que j'ai dit ? Voulez-vous répondre à nos questions sans un avocat ?
      - Oui j'ai comprit et je veux mon avocat, lui répondis-je calmement.
      Les menottes se resserrèrent un peu plus autour de mes poignets.
      - Putain si tu savais depuis combien de temps j'attends de pouvoir te passer ces putains de menottes ! lui confia le flic.

    (...) Retour au présent.
    - Alors ?... Tu seras là ?
    La voix de mon homme me tira de mes pensées et de mes souvenirs.
    - Je... commençais-je. Oui bien sûr que je serais là ! Je l'embrassais, heureux d'une telle proposition. Je serais ravi de les rencontrer.
    Cela signifiait beaucoup pour moi. La rencontre avec la famille est une autre étape à passer dans une relation sérieuses et j'étais soulagé qu'il avait justement déjà prévu de la passer avec moi. Je comprenais de jours en jours qu'il prenait réellement notre relation à coeur et au sérieux, et c'était rassurant quand on savait qu'il y avait toujours Tyler qui tendait de me mettre des bâtons dans les roues et m'éjecter de la scène.

    Je me collais un peu plus à lui, posant ma tête sur mon épaule et regardant dans le vide.
    Pourquoi ce souvenir revenait à moi maintenant ? Je ne pus m'empêcher de regarder rapidement autour de moi, un peu anxieux. Est-ce que à la manière d'un spiderman en puissance, ce souvenir me revenait pour me prévenir que mon passé ne serait jamais bien loin et qu'un jour quelqu'un le découvrirait. Je ne remarquais même pas que la chanson qui était diffusée actuellement était l'une de mes préférées. J'étais trop occupé à me demander : si Scotty apprenait un jour mes secrets, me pardonnerait-il ? Aurait-il la force et l'amour suffisant pour rester avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Dim 14 Juin 2009 - 13:09


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    - Oui bien sûr que je serais là ! Maât embrassa une nouvelle fois son homme surement ravi de la tournure que prenait sa remarque. Je serais ravi de les rencontrer. Scotty aussi était heureux de sa réponse. Il serait là pour ce dîner qu'il organisait spécialement pour présenter son nouveau petit ami à ses frère et soeurs. Dans le fond, cela le terrifiait également. La famille allait-elle au moins l'apprécier ? Serait-elle contente pour le frère cadet d'avoir trouvé chaussure à son pied ? Tant de questions trottaient dans la tête de notre chef cuisinier. Mais ce soir, il ne devait pas y penser. Il devait s'amuser et profiter de ces moments partagés avec Maât.
    - Je t'aime. Lui dit-il sachant très bien qu'il n'y aurait pas de réponse de la part de son petit ami. Il avait besoin de plus de temps que lui pour pouvoir dire ces quelques mots. Scotty le comprenait et ne le brusquerait pas. Tous deux avaient le temps qu'il fallait pour tout cela.

    Le jeune homme laissa son homme se rapprocher de lui et le coller un peu plus. Scott adorait sentir Maât aussi proche de lui. Il avait longtemps espéré que ce jour arrive. Le jour où le jeune Blythe et lui s'embrasseraient et danseraient en publique et non dans la chambre de l'un ou de l'autre. Et c'était arrivé. Même si, il y a plus de quelques semaines, Scotty n'y croyait pas. Comme quoi tout pouvait changer en peu de temps. Et les changements constatés depuis peu étaient tous très avantageux pour Scotty. Il ne regrettait absolument rien. Il était désormais heureux et amoureux. Maât déposa alors sa tête sur l'épaule du jeune Matthews. Il avait l'air perdu dans ses pensées. Pourtant, il dansait toujours en rythme.

    - A quoi tu penses ? Lui demanda-t-il curieux de savoir pourquoi il était ainsi. Ce n'était pas tous les jours que Maât était pensif. C'était même peut-être la première fois que Scott le voyait dans cet état. Tu veux qu'on aille s'asseoir un peu ?

    Pas de réponse, son petit ami était donc vraiment perdu dans ces pensées. Scotty aurait donné n'importe quoi pour être dans sa tête et savoir ce qui le troublait autant. Voyant que Maât ne réagissait pas face à ces paroles, le jeune homme se détacha de son homme et lui attrapa la main avant de sortir de cette foule de danseurs pour trouver un petit coin tranquille. Justement, il y en avait un qui venait de se libérer derrière le bar. Devant, Scott traina Maât jusque là-bas. Il s'assit.

    - Qu'est-ce que t'as ? Dit-il inquiet. Ca va pas ? Il était toujours dans ses pensées. Maât ... Eh Maât ! Finit-il par dire en claquant des doigts plusieurs fois de suite pour le sortir de sa rêverie. Ca va ? Tu veux boire un verre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Dim 14 Juin 2009 - 15:13

    J'ignorais si c'était à cause de l'alcool ou de la musique trop forte mais je me sentais partir hors de mon corps. C'était comme dans ces films où l'un des personnages se retrouvent comme dans une dimension parallèle, où ce qui l'entoure est flou et lointain. C'était exactement ça, exactement ce qui était en train de m'arriver. La voix de Scott résonnait à peine de ma tête et je ne parvenais pas avec exactitude à discerner les mots qu'il employait. Comme plongé sous l'eau, la musique n'était plus qu'une mélodie étouffée.
    ▬ A quoi tu penses ? Tu veux qu'on aille s'asseoir un peu ?
    Je ne comprenais ce qu'il me disait. J'étais... ailleurs... J'étais à des lieux différents, à des époques différentes. Des paroles, des brides de conversation me revenait en mémoire.

        ▬ Maggie ? Oh mon dieu ! MAGGIE !! hurlais-je.
        ▬ Sale putain con ! Tu ne réalises pas ce que tu as fait ! s'écriait mon grand-père.
        ▬ Bonjour, moi c'est Maât. Maât Flynn, enchanté !
        ▬ Maât, dis-moi au moins pourquoi ? me suppliait Dallas.
        ▬ Maât Blythe-Sheldon, vous êtes en état d'arrestation...
        ▬ Tammy, je ne peux pas... Je ne peux pas rester avec toi après tout ça, expliquais-je à Tammy en mettant fin à notre relation.
        ▬ Et si un jour quelqu'un découvre ce que nous avons fait ? me demandait Darla.
        ▬ Est-ce qu'il est... ? demandais-je.
        ▬ Je t'aime Maât... déclarait Scott en souriant.

    Et l'instant d'après, j'étais de nouveau parmi le commun des mortels. Mon regard perdu se posa sur le visage inquiet de mon petit-ami. La première chose qui me vint à l'esprit c'est constaté à quel point il était beau.
    ▬ Qu'est-ce que t'as ? Ca va pas ? Maât ... Eh Maât !
    ▬ Je t'aime... murmurais-je.
    Je ne sais pas ce qui m'arrivait, je me mis à rire. Comme poussé par une trop grande dose d'adrénaline, je ne pouvais plus m'empêcher de sourire.
    ▬ Oh putain... Je t'aime ! Je t'aime, je t'aime, je t'aime !
    Certes ma voix ne couvrait pas la musique trop forte de la boîte de nuit mais pourtant je le criais maintenant. Les gens devaient me penser complètement fou, mais peu m'importait. Ce souvenir qui m'avait tout d'abord fait peur m'avait ensuite permis de mettre des mots sur des sentiments que je ne parvenais pas à nommer jusqu'alors. Je l'aimais. C'était ainsi qu'on appelé cette peur permanente de perdre l'être-aimé, cette envie constante de l'avoir près de soit. L'amour.
    Scott devait me prendre pour un fou.

    HJ Ah ah, tu ne t'y attendais pas à celle-la hein =P xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Dim 14 Juin 2009 - 23:11


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Maât ne réagissait vraiment pas devant son petit ami. Du moins, jusqu'à ce que Scotty claque des doigts plusieurs fois. Dès cet instant, il revint à lui. Toujours inquiet par ces quelques secondes de silence, le jeune homme regarda le jeune Blythe. Cependant, il n'entendit pas ce qu'il prononça. Il avait chuchoté. Il n'y avait que Maât qui pouvait faire une chose comme celle-ci sans compter sur les paquets qu'il portait à son arrivée. En même temps, c'était ce qui faisait tout son charme et c'était pour ces petites manies, ces petits jeux que Scott l'aimait éperdument de tout son être.

    - Oh putain... Je t'aime ! Je t'aime, je t'aime, je t'aime !
    - Quoi ? Répondit-il, surpris par ce qu'il venait d'entendre. Attends, attends ... T'es sérieux ? Enfin je veux dire ... Wouah ! Dit-il toujours aussi surpris par cette révélation de Maât. Il l'aimait. Scott l'aimait. Ils s'aimaient. Bref, il n'y avait que de l'amour entre les deux hommes. Moi aussi, je t'aime. Je t'aime comme un fou.

    Il lui souria et se rapprocha de son visage, passant son bras derrière sa nuque et lui caressant sa joue avec sa main. Scotty fixait son homme dans les yeux. N'étant qu'à quelques millimètres de son petit ami, le jeune homme ne faisait que loucher entre les yeux et les lèvres de Maât. Ce qu'il désirait : l'embrasser fougueusement. Mais pour le moment, le regarder dans les yeux en étant si proche était tout aussi fabuleux.

    - J'adore ces moments où ton regard ne peut se détacher du mien ... Scott resserra son étreinte avec Maât et l'embrassa langoureusement, tendrement et fougueusement. Dis-moi encore que tu m'aimes ... Demanda-t-il à son homme après avoir séparer ses lèvres des siennes.

    En repensant, aux différents "je t'aime" de son petit ami, Scotty se rendit compte qu'il les avait attendu depuis que lui-même les avait prononcé. Il aimait l'entendre et adorer le dire. Autant dire que c'était gratifiant de savoir que la personne, que l'on aimait par-dessus tout, nous aimait en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Lun 15 Juin 2009 - 0:32


    ▬ Oh putain... Je t'aime ! Je t'aime, je t'aime, je t'aime !
    ▬ Quoi ? Attends, attends... T'es sérieux ? Enfin je veux dire... Wouah ! Moi aussi, je t'aime. Je t'aime comme un fou.
    Je collais mon front contre le sien et posait mes yeux verts dans ses beaux yeux marrons.
    ▬ J'adore ces moments où ton regard ne peut se détacher du mien...
    Et nous nous embrassâmes passionnément. Voilà comment était les choses : depuis que j'avais rompu avec Darla pour vivre au grand jour mon amour avec Scotty, tout était absolument parfait. Je vivais sur un petit nuage et rien ne pourrait j'avais gacher ça.
    ▬ Dis-moi encore que tu m'aimes...
    Et je lui redis encore une fois, et encore une autre. Si heureux, je me demandais ce qui m'avait empêcher de lui dire avant.



    Quelques minutes plus tard, je l'avais accompagné au toilette pendant que je me regardais dans le miroir, passant ma main dans mes cheveux. Je m'adressais à lui, pensant que nous étions que tous les deux.

    ▬ Alors dis-moi, on reste encore une heure ou deux et ensuite on va chez toi ou chez moi ?
    ▬ Et si vous partiez maintenant ? me suggéra une voix peu sympathique.
    ▬ Maât ? A qui tu parles ? me demanda Scott, toujours dans une des cabines wc.
    Je regardais un mec qui devait faire deux têtes de plus que moi, et au moins le double des épaules de Scott, se tenant devant la porte.
    ▬ Pardon ?
    ▬ Tu m'as très bien comprit le pédé.
    Ohhhh super. En moins de temps qu'il en fallut pour dire "ouf" je sentis le poing du gars s'écraser contre mon arcade sourcilière. Je portais ma main au visage quand il m'en colla un second dans le thorax, me coupant littéralement la respiration.
    J'entendis la porte de la cabine dans laquelle se trouvait Scott s'ouvrir. J'en profitais de ce moment de distraction pour coller mon poing dans le menton de mon agresseur, qui tituba en arrière. J'avais prit l'habitude de me battre durant mon année passée au Texas, après avoir arrêté ma deuxième année de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Lun 15 Juin 2009 - 18:29


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Maât aimait Scott et Scotty aimait Maât. La seule différence était que le jeune Blythe connaissait déjà les sentiments de son homme avant cette soirée discothèque. Cependant, à partir de cette nuit, tout serait différent. Scott venait d'entendre cet amour que lui portait son petit ami pour la toute première fois. Il aimait beaucoup quand Maât lui disait qu'il l'aimait. Si ce dernier continuait de lui dire, ces queqlues mots deviendraient très vite une dorgue pour notre cuisinier. "Je t'aime", une expression courte mais qui valait beaucoup plus que certaines qui étaient longues. C'était même la plus importante de toute car sans amour, le monde n'existerait surement pas.

    Désormais dans les toilettes pour soulager la vessie de Scotty, le jeune homme prit une cabine pendant que Maât faisait "je ne sais quoi" avec le miroir et ces cheveux. L'entendant parler, le cuisinier l'écouta. De toute façon, il n'y avait rien d'autre à faire.

    - Alors dis-moi, on reste encore une heure ou deux et ensuite on va chez toi ou chez moi ? C'était une très bonne question. Cependant, Scotty n'eut pas le temps de répondre qu'une autre voix se fit entendre
    - Et si vous partiez maintenant ?
    - Maât ? A qui tu parles ? Demanda Scotty.
    - Pardon ?
    - Tu m'as très bien comprit le pédé.

    Aïe ! Cela ne prévoyait rien de bons. Scott se dépêcha donc de finir ce qu'il était en train de faire, tira la chasse d'eau et ouvrit la porte de la cabine des WC. Stupéfait par ce qu'il voyait, plus précisément par le sang qui coulait le long du visage de Maât, il fut surpris de voir son petit ami sauter sur ce gars pour lui foutre un bon coup de poing sur le menton. Le gars vacilla et tomba en arrière. Scott se dirigea sans attendre vers Maât.

    - Ca va aller ? Posa-t-il en fixant la blessure de son homme au sourcil. Je crois qu'on va s'en aller plus tôt que prévu.

    Scott aida Maât à marcher et tous deux sortirent des toilettes. Par chance, le gars était encore dans les vappes et heureusement. Cependant, et contrairement à ce que croyait Scotty, il n'était pas totalement hors de lui. Peu à peu, il revenait à lui et au moment où les deux hommes passaient la porte. Le mec se levait pour certainement se venger. Voyant cela et sachant que Maât aussi n'était pas en pleine forme, Scotty décida de prendre les devants et d'aller voir cet homme pour lui dire deux ou trois mots qui se finiront probablement par un bon poing. Laissant Maât dans la grande salle, il retourna en direction des toilettes. ll croisa le gars qui marchait en direction de son petit ami.

    - Hé !! Toi là, Monsieur Muscle !! Dit-il pour interpeller le mec en question. Connectes tes neuronnes et viens te battre ! Le mec se rua vers Scott. L'énerver n'avait pas été une aussi bonne solution surtout qu'en le voyant de plus près, le cuisinier constata qu'il était beaucoup plus barraqué qu'il ne le croyait. Merde ... Dit-il en le voyant arrivé à fond sur lui.

    Scotty regarda autour de lui pour tenter de trouver quelque chose qui pourrait l'aider. Par miracle, une bouteille en verre vide pronait sur une table non loin de lui. Il l'attrapa et se prépara à la rencontre avec Hulk. D'un simple geste du bras et de la main, il fracassa la bouteille en verre contre le crâne rasé du mec. Il fut légèrement sonné et attrapa Scott par le cou. Le salaud, il l'étranglait ...

    - Tu n'aurais jamais dû faire ça, mon gars ...

    Enlaçant désormais le cou de Scott avec ses deux mains, il le souleva comme si le jeune homme était une plume et le coinça entre lui et le mur pour pouvoir l'étrangler toute en douceur. Se débattant, comme il pouvait le cuisinier avait beau frappé Monsieur Muscle que rien ne se produisait. Manquant peu à peu d'oxygène, il ne savait plus quoi faire pour se sortir de cette galère ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mar 16 Juin 2009 - 18:55

        HJ Bon je ne vois pas du tout cette chanson passer en boîte mais c'est pas grave, je l'adore et j'avais envie de la mettre *sort* xD



    Ca va aller ? Je crois qu'on va s'en aller plus tôt que prévu.
    Ouais, je crois aussi ! lui répondis-je en souriant. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète pour ce que je comptais déjà qualifier d'égratinur mais qui semblait nécessiter des points de suture.

    Scotty m'aida à sortir de la pièce et ainsi nous rendre dans la pièce principale. Je me dirigeais déjà (un peu en titubant, il faut être honnête) lorsque je réalisais que mon petit-ami se dérigeait déjà vers notre agresseur.
    Hé !! Toi là, Monsieur Muscle !!
    Non mais tu fous quoi ?!
    Connectes tes neurones et viens te battre !
    Putain, je sortais avec un suicidaire. Ce mec devait faire deux fois son poids et je n'aurais pas été étonné d'apprendre qu'il avait été catcheur professionnel dans son âge d'or ou je ne savais quelle vedette éphémère d'un quelconque club de "fight" interdit en raison de sa violence.

    J'observais avec horreur quelques secondes après que "monsieur muscle" avait resserrait ses mains sur la gorge de mon "lover" qui de toute évidence allait très vite manquer d'air.
    Toi, tu le lâches !
    Ordre resté sans réponse, bien évidemment. C'est alors que je fis quelque chose que je savais déjà, me rendrait peu fière par la suite. Mais aux grandes occasions les grands moyens. Je m'avançais déterminé vers l'autre salop qui de toute évidence prenait un malin plaisir à voir Scotty se débattre et manquer d'air. Je pris un élan avec mon pied droit et l'envoya frapper de toutes les forces que je pus les bijoux de famille de l'homme qui s'écroula directement sur le sol. Je ne pus m'empêcher (une seconde hein) plein de compassion pour sa douleur. Je pris le bras de Scotty pour le passer autour de mon cou pendant qu'il récupérait son souffle et nous nous décidâmes à courir vers les vestiaires pour prendre nos affaires.

    Vous savez, quel que soit notre parti politique, l'équipe du superball que nous supportons, notre orientation sexuelle, notre type de films préféré ou encore notre religion, il y a un sujet sur lesquels, nous les hommes, nous serons toujours solidaires et plein de compassion, et cela de manière universelle : la douleur que l'on peut ressentir de se prendre un coup dans notre bas-ventre. Oui oui, je sais mesdames vous aussi c'est sensible, vous aussi votre poitrine vous fait souffrir... Et bien je vous assure que ce n'est RIEN comparé à la douleur que nous ressentons. Je sais que certaines études ont été menées (démontrant au passage que les scientifiques sont tarés) pour étudier le seuil de douleur frôlé par un tel coup dans ces zones dites sensibles (non mais franchement, vous imaginez que des VOLONTAIRES se sont proposés qu'on les frappe en dessous de la ceinture ou dans les seins au nom de la science ?!!). Les études ont montré que les hommes souffraient plus que les femmes. Navré, c'est un fait.

    J'entendais déjà derrière nous les échos d'une autre bagarre qui avait suivi la notre, sans doute des partisans de notre cause contre l'autre homophobe et je me doutais que dans quelques minutes, tout cela prendrait des proportions générales. Le retrait était donc la solution la plus raisonnable.
    Je récupérais nos affaires au vestiaire et arrivés dehors, je me tournais vers Scotty tout en soulevant son menton pour observer la marque d'un étranglement.
    Putain, il t'a pas loupé ce connard ! sifflais-je entre mes dents, pas vraiment conscience que Scott avait en face de lui un homme avec une arcade complètement défoncée, et plusieurs lignes de sang coulant sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED Mer 17 Juin 2009 - 17:35


« La danse est le plus sublime,
le plus émouvant,
le plus beau de tous les arts,
parce qu'elle n'est pas une simple
traduction ou abstraction de la vie ;
c'est la vie elle-même. »

Henry Havelock Ellis

    Sentant les mains de l'homophobe se resserraient de plus en plus sur sa gorge, Scotty eut un réflexe que tout le monde devait avoir, il tenta en vain de dégager de quelques millimètres son cou pour pouvoir respirer. Ce gars au crâner rasé était bien trop fort pour le jeune homme. Dans peu de secondes, il ne pourrait plus respirer. Il se débattait comme il le pouvait, essayant de frapper cet homme avec ses pieds. Mais rien à faire, il ne flanchait pas. Scott le regardait droit dans les yeux. Le regard de ce mec était indescriptible. C'était un mélange de plusieurs sentiments et émotions que le cuisinier n'arrivait pas à décrire.

    - Toi, tu le lâches !

    La voix de son petit ami se fit entendre. Un espoir venait de naître. Mais comment allait-il le sortir de là ? Monsieur Muscle était bien trop costaud, même pour Maât qui pourtant savait se battre beaucoup mieux que Scotty. Cependant, d'un seul coup, les mains qui tenaient le cuisinier s'écartèrent. Il tomba de suite sur le sol, reprenant un grand bol d'air. Il respirait à nouveau. Mais le jeune homme était encore sonné par cette abscence d'air. Portant ses mains à sa gorge comme pour constater que plus rien ne la tenait, Scotty remarqua que son aggresseur était à terre et qu'il avait mal, très mal à l'endroit le plus intime d'un homme. Bien fait pour lui. Il n'avait qu'à pas les aggresser.

    Passant son bras derrière le nuque de Maât, tous les deux filèrent immédiatement vers les vestiaires afin de reprendre ce qui leur appartenait. D'après ce que l'on pouvait entendre, la salle de danse était devenue une salle de catch. Il était donc temps de partir pour ne pas se retrouver au commissariat et passer la nuit derrière les barreaux d'une cellule.

    Dehors, tout ceux qui avait fuit le Parkwest Nightclub s'en allait à bord de leur voiture. Maât se retourna vers son homme et constata les dégats causé par l'autre mec qui devait désormais s'en mordre les doigts d'avoir attaqué les deux hommes. Il avait eut ce qu'il méritait. Ce n'était pas parce que deux hommes s'embrassaient et étaient un couple qu'il fallait les attaquer. Eux aussi étaient des êtres humains comme tous les autres.

    - Putain, il t'a pas loupé ce connard ! Dit-il en soulevant le menton de Scotty, observant les traces sur son cou que lui ne voyaient pas. Il fut surpris par la remarque sachant que Maât était lui aussi blesser. Il saignait et son sang coulait le long de son visage. Portant sa main sur la joue de son petit ami, Scotty regarda l'origine de sa blessure.
    - Tu peux parler ... Ca se voit que tu t'es pas vu. Réussit-il à prononcer avec une voix cassée dû à son étranglement. Merci ... Dit-il avant de l'embrasser. Tous deux étaient sortis indemme de cette discothèque. Ce qui était un miracle en repensant à leur aggresseur qui était deux fois plus barraqué qu'eux deux. Il serra alors Maât contre lui. Ce soir, Scotty avait peut-être était suicidaire de s'attaquer à ce gars. Mais, ce qu'il voulait avant tout, c'était protégé son homme de cet brute. Il n'avait pas vraiment réfléchit à la situation et avait foncé tête baissé pour pouvoir le sauver d'une deuxième rencontre avec Monsieur Muscle. J'ai vraiment eut peur, tu sais ? J'ai eut peur de te perdre en voyant ce gars se diriger vers toi. Avoua-t-il en serrant encore plus Maât contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: « Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED

Revenir en haut Aller en bas
 

« Just Dance ! » [Maât B.S.] ENDED

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Parkwest nightclub-