AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « You raise me up » • Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « You raise me up » • Alec Jeu 27 Oct 2011 - 17:46

    alec & tessabad day, looking for the great escape. • You raise me up, so I can stand on mountains; you raise me up, to walk on stormy seas; I am strong, when I am on your shoulders; you raise me up: To more than I can be. ;; furious lovers will be together again...

A vrai dire, Tessa ne savait pas exactement ce qu’elle faisait ici. Sans doute était-elle guidée par une sorte de curiosité, ou bien par la peur de le perdre, mais dans tous les cas, elle ne se sentait aucunement à sa place. C’était un sentiment récurrent depuis son arrivée à Ocean Grove, comme si elle avait effectué tous ces efforts pour une poignée de sable, volatile, inutile et gênant. Alec et elle ne faisaient que se croiser, qui plus est. Ce n’était pas faute d’avoir tenté de mettre la conversation sur le tapis, de tâcher de s’intéresser à ce qu’il faisait…Mais le jeune homme demeurait distant, évasif. Il aurait été évident à n’importe qui qu’il cherchait justement à prendre la poudre d’escampette…Mais il en fallait bien davantage pour faire fléchir l’impétueuse Tessa. C’est la raison pour laquelle elle s’était mise sur son trente et un, dans une tenue particulièrement sexy lui ayant valu quelques sifflements lors de son passage dans la rue. Mais son objectif était d’atteindre le sex-shop d’Alec, et rien n’aurait pu la faire dévier de ce but. Elle marchait donc d’un pas assuré, et ce bien que ses bottes en cuir soient relevées de talons plutôt impressionnants. Sa jupe courte virevoltait au rythme de ses jambes musclées aux courbes divines, et si son manteau recouvrait son haut à la fois décolleté et sensuel, il ne laissait en rien perdre de sa superbe à cette silhouette qu’elle avait musclée des semaines durant. Tessa ne s’était pas littéralement métamorphosée, mais elle s’était embellie, comme c’était le cas ce soir avec cette tenue relativement inhabituel, ce maquillage mettant en valeur ses yeux d’un bleu saisissant ainsi que le fait que sa longue chevelure blonde ne soit détachée. Tessa était magnifique. Ses nombreux regards se retournant sur elle en étaient la preuve, néanmoins, c’était à une personne en particulier qu’elle souhaitait plaire, et cette personne, c’était justement Alec. Elle n’avait aucune idée de quelle serait sa réaction en la voyant débarquer, toute pomponnée et maquillée à son sex-shop, ni même s’il allait lui faire ressentir ne serait-ce qu’un peu de sa joie. Tessa avait décidé que ce soir serait déterminant, et qu’elle allait tout mettre en œuvre pour essayer de passer une soirée à la fois romantique et pimentée. But louable s’il en est, à ceci près qu’elle s’attendait tout à fait à recevoir de nombreuses embûches sur son chemin…

Un pied dans le magasin. Celui-ci était déjà occupé par plusieurs clients, qui accaparaient l’attention d’Alec, et par conséquent, il n’avait pas pu la remarquer. Cela permit ainsi à Tessa d’ôter son manteau et de mettre en place la première étape de la soirée : Le séduire, ou en tout cas être suffisamment agréable à regarder pour qu’il ne tourne les yeux vers elle à son tour. A la place, ce fut un client qui la remarqua le premier. Tessa n’était pas du genre à être passablement à l’aise dans une tenue laissant autant entrevoir ses jambes, cependant, elle tâcha de sourire de manière aussi assurée que possible avant de faire mine d’être particulièrement intéressée par une nouvelle ligne de sex-toys. Comme si elle pouvait avoir besoin de ce genre de choses ! Non pas qu’elle soit particulièrement prude, mais Tessa estimait préférer être comblée par un homme plutôt que par un bout de plastique vibrant. Hélas, l’homme en question par qui elle aurait rêvé être comblée semblait plus occupé qu’il ne l’avait jamais été : Il allait falloir qu’elle agisse en conséquence, qu’elle ne se fasse remarquer, qu’elle évite à tout prix d’être transparente. Même s’il ne lui accordait qu’un seul tout petit regard, c’était déjà une victoire qu’elle pourrait garder jalousement dans le fond de sa mémoire. Hélas, là encore, c’était ce fameux client qui n’avait de cesse de la coller et de mettre à mal tout ce plan extrêmement bien fomenté dans son esprit : Il s’était considérablement rapproché, suffisamment pour que Tessa ne soit contrainte de le pousser du coude afin qu’il ne lui laisse de l’air pour respirer. Vraiment, certains sont véritablement collants de nos jours…

« Vous allez ôter vos sales pattes, oui ?! Je vous préviens, j’ai un diplôme en arts martiaux et je n’hésiterais pas à vous faire une démonstration si vous ne reculez pas au moins d’un mètre ! Allez, passez donc votre chemin ! »

Sans aucune violence dans la voix, mais avec une sorte de classe parfaitement digne d’elle, Tessa n’avait pas pu s’empêcher de s’exprimer à voix haute afin de mettre définitivement à mal les pensées déplacées de ce client. Évidemment, elle avait attiré l’attention sur elle, de la pire manière qu’il soit, mais au moins, son fiancé l’avait probablement remarquée. Il devait hélas être déjà désespéré qu’elle n’attire ainsi l’attention et ne manque pas de lui faire « honte », cela dit Tessa eut l’intelligence de n’avoir aucun signe ne laissant présager leur engagement. Elle continua à errer dans les rayons en faisant mine d’être à la recherche de la perle rare, attendant patiemment que le dernier client n’ait posé sa question à Alec pour se diriger vers lui, d’un pas non pas assuré mais plutôt timide. Ce n’était pas un jeu, elle essayait d’éviter autant que possible les boulets de canon qu’Alec pouvait très bien lui lancer. D’un autre côté, c’était adorable de sa part d’être venue jusqu’ici pour prendre de ses nouvelles, et d’avoir repoussé le séducteur précédemment, non ? En guise d’armistice, si toutefois il y en avait besoin d’un, Tessa brandit un sac plastique avant de s’exprimer, un sourire de pardon sur les lèvres :

« Je t’ai fais des sushis maison…J’ai pensé que tu aurais certainement faim et comme la cuisine c’est mon truc…Surtout que je voulais savoir où tu travaillais, ton magasin a une vitrine du tonnerre de Zeus ma parole ! Ça donne envie. Enfin, je veux dire…Elle est sympathique, bien agencée, tout ça, tu m’as comprise hein ! Je voulais connaître un peu cet endroit. Ça me permet de te connaître, aussi. »

Alec ne lui disait pratiquement jamais rien. Il fallait qu’elle devine, ou qu’elle ne se lance dans des fouilles archéologiques, comme ce soir. C’était dommage, mais Tessa était prête à faire l’effort mille fois si cela lui permettait de le voir sourire ne serait-ce que quelques secondes…C’était tout ce qu’elle voulait, avoir ne serait-ce qu’une toute petite importance à ses yeux. Qu’importe qu’elle ne soit en train de s’enfoncer ou qu’il ne la trouve ridicule.

« Ça te fais plaisir, au moins ? Tu m’as manqué et je voulais te le dire en face. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « You raise me up » • Alec Mar 1 Nov 2011 - 21:42

Jamais Alec n’aurait pu imaginer que son commerce tournerait aussi bien et aussi rapidement. Cela faisait environ deux mois à présent qu’il avait ouvert son sex-shop dans une petite impasse au centre ville de Miami et les affaires marchaient réellement bien. Bien plus qu’il ne le pensait. Certes, il n’imaginait pas rester dans ce milieu toute sa vie mais cela l’amusait encore pour l’instant. Cette idée était venue sur un réel coup de tête, tout comme l’idée de revenir à Ocean Grove en compagnie de sa fiancée. Maintenant, il tenait son sex-shop du nom de Paradise et avait déjà une bonne clientèle dont plusieurs habitués. Il était plutôt fier de lui, après tout, il fallait bien que quelqu’un le soit puisque malgré qu’il se fût enfin mis au travail plus sérieusement, il décevait toujours son père. Ce dernier avait honte que son fils soit dans le milieu de la luxure. Et comme toujours, Chazz obtenait tous les compliments et était la fierté de la famille. Mais, il s’en préoccupait peu. Cela faisait bien longtemps qu’il ne cherchait plus à plaire à son père, il préférait vivre sa vie comme il l’entendait. Même si celle-ci n’était pas particulièrement facile, en particulier à cause du conflit sentimental qui persistait dans le cœur du jeune homme. Arya ou Tessa ? Tessa ou Arya ? Il ne savait plus où il en était. Aimer deux femmes à la fois n’est pas chose facile même s’il n’était pas certain de pouvoir réellement dire qu’il éprouvait des sentiments pour Tessa. Certes, il s’était rendu compte ce dernier mois qu’elle lui manquait alors qu’elle était retournée à Portland pour régler quelques petits trucs et pour récupérer le reste des vêtements de son immense garde robe. N’empêche que même s’il avait vu cette opportunité comme un moyen de se vider l’esprit et de remettre les choses au clair, cela n’avait pas vraiment aidé. Cela faisait environ un mois que la jeune femme était partie et il n’avait plus beaucoup de nouvelles d’elle, pour dire, il ne savait même pas quand celle-ci allait le rejoindre à nouveau. Tout ce qu’il savait était qu’il n’avait pas encore mis les choses au clair, puisqu’il n’avait pas encore mis à exécution son plan, et que la présence de Tessa lui manquait tout de même. Cependant, il savait que tôt ou tard, il devrait faire un choix. Il ne pourrait plus continuer de se jouer de la jeune fille. Il avait besoin de savoir ce qu’il voulait, définitivement. Mais, il ne trouvait pas réellement le temps de s’occuper de tout cela, sachant que ses journées finissaient par être réellement chargés. Celle-ci ne fit pas exception à la règle puisqu’à nouveau, les clients affluaient les uns après les autres, ne laissant pas beaucoup de répit au jeune homme. Qui aurait cru qu’autant de monde à Miami pouvait être intéressé par des poupées gonflables et autres fantaisies ? Il était tellement concentré dans sa discussion avec un client qu’il ne remarqua même pas Tessa entrer dans le magasin au départ. Ce n’est que quelques minutes après l’arrivée de cette dernière, qu’il remarqua sa présence, reconnaissant soudainement sa voix. « Vous allez ôter vos sales pattes, oui ?! Je vous préviens, j’ai un diplôme en arts martiaux et je n’hésiterais pas à vous faire une démonstration si vous ne reculez pas au moins d’un mètre ! Allez, passez donc votre chemin ! » Immédiatement, les yeux du brun se posèrent sur la jeune blonde, ce fut comme un choc. Tessa était habillée de manière très déshabillé, très provocante mais surtout très excitante. Un fin sourire se dessina sur les lèvres du garçon alors qu’il appréciait la vue de sa fiancée dans un accoutrement très léger. Pressé de pouvoir la rejoindre, il essaya d’expédier assez rapidement le dernier client. Alors que celui-ci quittait le magasin, Tessa se dirigeait vers lui d’un pas timide qui n’allait pas réellement avec sa tenue.

« Je t’ai fais des sushis maison…J’ai pensé que tu aurais certainement faim et comme la cuisine c’est mon truc…Surtout que je voulais savoir où tu travaillais, ton magasin a une vitrine du tonnerre de Zeus ma parole ! Ça donne envie. Enfin, je veux dire…Elle est sympathique, bien agencée, tout ça, tu m’as comprise hein ! Je voulais connaître un peu cet endroit. Ça me permet de te connaître, aussi. » Un petit sourire s’afficha sur les lèvres du jeune homme alors qu’il trouvait Tessa totalement adorable. Elle était tellement attentionnée et tellement gentille, le jeune homme n’avait plus l’habitude que l’on s’occupe de lui comme cela. Seul sa sœur et sa mère avaient un comportement tel. Elles étaient réellement importantes pour lui. Au départ, Alec se contenta de sourire gaiement et de se rapprocher de la jeune femme pour la prendre délicatement dans ses bras. Il ne pensait pas réellement que visiter son sex-shop permettrait de le connaître puisqu’avant, cela n’avait jamais été son genre de lubie, mais soit, si elle souhaitait découvrir l’endroit, il n’allait pas l’en empêcher. Enfin, Alec déposa un baiser sur son front puis se recula à nouveau. « Ça te fais plaisir, au moins ? Tu m’as manqué et je voulais te le dire en face. » - « Bien sûr que ça me fait plaisir mais tu aurais pu me dire que tu revenais aujourd’hui, je t’aurais cherché ! » Ce n’est pas ce qu’il était sensé faire après tout ? Chercher sa fiancée à l’aéroport avec un bouquet de rose ? Bon, il n’était peut-être pas assez démonstratif pour le moment au point d’arriver avec des roses à l’aéroport et ce devant une foule de monde, mais il aurait tout de même pu la chercher. Finalement, il arrêta de se torturer l’esprit et reporta son regard sur la blonde avant de déposer un bref baiser sur ses lèvres. « Toi aussi tu m’as manqué, et comment ! Tu n’as plus besoin de partir avant longtemps maintenant j’espère, hein ? » Il ne savait pas vraiment si sa présence ici était une bonne chose étant donné l’état de ses pensées mais il s’en fichait royalement, heureux de la revoir enfin. Alec quitta la jeune femme quelques instants pour aller tourner le panneau devant la porte d’entrée du sex-shop. Il indiquait à présent que le magasin de luxure était fermé à tout client et le jeune homme prit même soin de fermer à clé derrière lui, pour être sûr de ne plus être dérangé. « C’est vraiment gentil pour les sushis et ça tombe vraiment bien, j’ai encore rien mangé aujourd’hui. Tu n’imagines pas le nombre de pervers qu’il y a à Miami et qui font marcher ce magasin. » Alec eut un petit gloussement alors qu’il se rapprochait à nouveau de la jeune femme. « D’ailleurs, tu es vraiment très impressionnante comme cela. Je ne sais pas si je dois commencer par manger les sushis, tu m’as l’air bien plus appétissante dans cette tenue sexy. » Alec afficha un petit sourire taquin suite à sa remarque. C’est sûr qu’il était difficile de résister au charme de Tessa alors qu’elle était dans une pareille tenue.
Revenir en haut Aller en bas
 

« You raise me up » • Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-