AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: TOPIC COMMUN Sam 27 Aoû 2011 - 14:00


topic commun
Pour ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas faire de sujets privés, vous pouvez participer au mariage en postant dans ce topic commun. Vous êtes libres de poster autant de fois que vous le souhaitez, tentez seulement de rester cohérent et ouvert. Pour en savoir plus.

NB : ce sujet se déroule avant/durant la cérémonie. Un message sera posté lorsque vous pourrez passer à la réception qui se déroule l'après-midi jusqu'à très tard dans la nuit.

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Rykker Stark
i was raised feral, and i mostly stayed that way.
avatar

♦ Posts : 1876
Multinicks : cullen.
♦ Credits : ava@maknae~ sign@tumblr.

Status : single, ready to mingle.
Address : #08, Bilberry Residence, sleeping on the couch.
Job/Studies : troublemaker, kleptomaniac king.
Quote : i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
Activité(s) de quartier : drawning class (naked ofc)


HALL OF FAME
To Do List:
Contact List:
RP status: (0/2)

Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN Sam 27 Aoû 2011 - 17:27


Cela faisait maintenant une année que Fabien s'était installé à Ocean Grove est le moins que l'on pouvait dire, c'était que la vie ici était bien plus mouvementée qu'il ne l'imaginait. Entre la tentative d'un couple à faire exploser le quartier, un ouragan et dernièrement un carambolage, la vie de Fabien n'avait absolument rien à voir de son quotidien dans la campagne française. Lorsqu'il reçut l'invitation pour se rendre au mariage de Caleb Varnham et de Bonnie Whealer, sa première réaction fut de remettre l'enveloppe dans la boite aux lettres pour conjurer une quelconque malédiction. C'était un fait: les mariages (ou même n'importe quel événement) se terminait mal ici et il était persuadé que ça serait une nouvelle fois le cas. « A la plage! Un raz de marée et on est mort! » avait-il dit à Presley, inquiet, en l'appelant pour lui faire part de son refus à se rendre à la cérémonie. C'est en le menaçant de transformer son canard de compagnie en magret que Presley avait obtenue que Fabien se rende finalement au Crandon Park Beach pour assister à l'union du couple.

C'est en compagnie de Jackie Summerfield que le français posa un pied sur le sable chaud de la plage. Angoissé, prêt à s'enfuir au moindre incident suspect, Fabien tenta tant bien que mal d'avancer ce qui n'était pas chose aisé lorsque l'on portait des chaussures de ville. Il ne pouvait cependant pas s'empêcher d'afficher un sourire sur le visage, sincèrement heureux de voir un couple se promettre fidélité jusqu'à la mort. Fabien aimait beaucoup les mariages et il ne pouvait s'empêcher de se montrer ému. Il lui arrivait même de verser une petite larme mais le jeune homme se promit de ne pas le faire devant Jackie. La connaissant, elle serait capable de se moquer de lui pendant des heures voir même des jours avec ça. Le beau temps était au rendez-vous et Fabien trouva que le mariage organisé au bord de l'eau était une bonne idée. Original, c'était d'autant plus agréable dans un cadre naturel plutôt que dans une Église, un brin austère. Ses angoisses finirent par se dissiper peu à peu lorsqu'il continua de s'avançait en direction du lieu du mariage et il ne pouvait que saluer l'organisation qui portait la touche de Bonnie. Sans la connaitre entièrement, Fabien se douta qu'elle avait tout gérer de A à Z. Et il fallait la reconnaitre, elle était plutôt douée. Le blond et la rousse s'avancèrent vers le lieu du mariage où de nombreuses chaises étaient disposés. En face se trouvait un arche fleuri où l'heureux couple se tiendrait durant l'échange des vœux.

« C'est vraiment très joli! » commenta t-il, émerveillé. Peu à peu, les gens arrivèrent mais ce n'était toujours pas encore l'heure du début de la cérémonie, si bien que le jeune homme se retourna vers son rendez-vous. Depuis qu'elle avait manqué de le tuer au début de l'été, ils étaient devenus amis, puis un peu plus que ça. Enfin, Fabien ne savait pas réellement comment décrire leur relation mais il appréciait passer du temps avec Jackie même si elle était parfois complétement folle. Lui même l'était ceci dit et même s'il avait eut peur la première fois, il s'était habitué au comportement de la rousse et trouvait même ça très marrant. « Il doit y avoir pleins de bestioles dans le sable tout de même... » dit-il en jetant un regard inquiet en direction de ses pieds, de peur de se retrouver avec un crabe sur sa chaussure. Il releva la tête pour regarder les invités qui arrivaient au compte goutte.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN Lun 29 Aoû 2011 - 2:49



Ma première réaction en recevant une invitation pour le mariage de Caleb ? Casser ma boite aux lettres ! Evidemment que j’étais mécontente, je méritais après tout une annonce toute personnelle, voir mieux, l’annulation du mariage. Bon, ce n’était pas reconnu comme une raison valable que d’être la harceleuse attitrée d’un garagiste, mais je m’en fichais pas mal. Moi qui avait passé des mois à rêver à ma vie avec ce beau et grand Canadien, je voyais mes espoirs réduit à néant. Enfin, un mariage ne durait pas nécessairement toute une vie, n’est-ce pas ? Quoiqu’il en soit, je n’avais pas la moindre intention de m’y montrer, fêter son bonheur avec une autre ? Non merci. Du moins c’était bel et bien ma résolution avant que j’en vienne à parler à Fabien. Mon petit Français assez dérangé pour mon plus grand plaisir. Lui non plus n’était pas emballé à cet idée, mais l’une de ses amies l’y avait contraint, je ne savais même pas pourquoi je n’y avais pas pensé plutôt. Fabien ferait le cavalier parfait après tout, qu’était un vulgaire garagiste venant du grand nord, lorsque l’on pouvait avoir un Français bien plus raffiné, et amusant qui plus est, à son bras ?

Même si j’arrivais fièrement et en bonne compagnie, cela ne restait pas moins un mariage, le genre de cérémonie avec lesquels je n’étais pas à l’aise. Des couples des roucoulades, des tenues très peu confortables (j’étais pourtant très fière de ma robe). Je me sentais un peu comme dans l’un de ces téléfilms ennuyeux qu’on ne regardait que pour passer le temps et se permettre de mettre son cerveau sur mode off. Cuculand me voilà en sommes. Mais peut importe, j’rêvais au moins de voir Fabien verser sa petite larme, ou avoir n’importe quelle réaction que je pourrais noter et dont je pourrais m’amuser. Je prenais cette cérémonie comme un prélude ressemblant à une torture, qui finirait par laisser place à une fête. Et même si j’étais venue pour féliciter ma cible favorite, je repartirais au bras d’un charmant jeune homme que j’appréciais de plus en plus, information que je préférais taire pour l’instant bien sur. Je devais admettre une chose, cette Bonnie était douée. L’information m’était venue aux oreilles très rapidement après que tout le monde ait reçu le fameux carton d’invitation. La mariée s’était démenée à en stresser sa famille, pour que cette journée soit parfaite. Je n’étais pas le genre de femme que l’ont qualifiait de bon goût ou de référence en quoique ce soit, mais là, j’étais scotchée, j’en aurais presque envie de me marier moi-même. Chacun son talent après tout. « Très jolie oui, ça te donne pas envie ? » Bon elle était facile celle-là, je me rattraperais dans la soirée, j’avais tout le temps pour l’embêter avec ça. Je m’étais saucissonnée dans une robe, je voyais cela comme un tribu pour mon active participation à ce mariage. Récompense qui arriva très vite .. Des bestioles dans le sable ? Fabien ou l’art de stimuler mon imagination. « Tu as déjà regardé la série V ? Mais l’ancienne version, ça passait en France non ? Je me souviens d’un épisode où la vilaine reine des serpents E.T, piégeait quelqu’un dans une prison étrange. Pleine de sable, enfaite ils avaient des requins des sables. C’était mignon .. Je suis pas allée à la plage de l’année après ça ! » Ce qui n’était pas faux de toute façon, mais je m’impatientais de voir sa réaction. « Ceci dit, je suis sûre que la mariée tyrannique est allée jusqu’à délogé tout les animaux du coin pour éviter de se retrouver avec un crabe sur sa robe, alors détends toi. Ou dis toi que je te protège. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN Lun 5 Sep 2011 - 17:36

Lorsque Leslye alla dans sa boite aux lettres quelques jours plus tôt, elle fut surprise de voir à l'intérieur une invitation pour un mariage d'une certaine Bonnie et de Caleb. Lui, elle le connaissait. Elle, elle ne le connaissait pas. Ou si, peut-être l'avait-elle déjà vu sur une de ses photos qui ornaient le bureau du garagiste. Il faut dire qu'elle ne le connaissait pas depuis si longtemps, mais elle avait fini par bien le connaître. Les voitures et elle ne faisaient pas l'union. En sept mois, elle avait eu deux accidents de la route. Les deux avaient été meurtriers. Dans le premier, ce fut son petit foetus -comme aimait l'entendre Liam à l'époque- ou plutôt son futur bébé qui avait perdu la vie. Dans le deuxième, deux adultes avaient perdu la vie. Et c'était suite à un mariage.
Dès qu'elle s'imaginait que cela pouvait recommencer, Leslye taisait ses pensées. Non, non, c'était impossible. Il ne pouvait pas y avoir deux accidents en si peu de temps et si meurtriers. De toute façon, il fallait conjurer le sort. Croyez-le ou pas, Leslye n'avait jamais été suspicieuse. Avant, elle aimait participer à des jeux d'Oija, et tout ça. Sentir que les gens paniquaient, ça la faisait rire. Maintenant, elle avait l'impression de sombrer de plus en plus dans la paranoia. Elle n'avait pas peur de ce qui allait se passer au mariage, non. Elle avait juste peur de reprendre le volant, de rouler sur une de ses routes où à chaque fois quelqu'un s'en était allé.
Ainsi donc, Leslye décida d'aller à ce mariage au moment même où elle avait lu l'invitation. Ce n'était pas tout les jours que Caleb Varnham se mariait. Il était son garagiste, mais il était aussi une personne qui l'avait sauvé d'un mauvais pas. Ce jour-là, elle était tellement mal en point qu'elle l'avait appelé, parce que sa voiture ne se mettait pas en route. La voiture marchait en réalité très bien; elle était juste tellement mal qu'aucune de ses neurones n'avait fonctionné. Et au lieu de cela, il ne l'avait pas dénoncé. Encore heureux. Sinon, elle n'aurait pas donné cher de sa peau.. Le jour du mariage donc, elle s'était habillée d'une de ses plus belles robes, et s'était assurée de rester le plus nature possible. Les mariages, c'était un nid à pervers, à hommes insatisfaits. Et elle, après ce qui était arrivé au précédent mariage, préférait éviter de jouer à l'abeille. Elle préférait faire l'autruche, et cacher son nez dans un trou.
Une fois arrivée à la plage, Leslye commença à faire deux pas sur le sable fin qu'elle se félicita de ne pas avoir mis de chaussures à talon. Là, au moins, elle n'avait pas de mal à marcher. Elle fut d'ailleurs prise d'un fou-rire lorsqu'une dame à côté d'elle se mit à soupirer parce qu'elle n'arrivait pas à marcher. Continuant son chemin, la jeune fille réalisa peu à peu la beauté du spectacle qui s'offrait à elle. Le décor était idyllique. Se marier au bord de l'océan rendait la cérémonie plus spéciale, et beaucoup plus romantique. Les couleurs blanches se mariaient parfaitement avec le bleu de l'océan et le beige du sable. Franchement, niveau décoration, c'était le top!
Leslye s'avança alors, cherchant du regard à apercevoir les mariés, et plus précisément la mariée. Non pas qu'elle se fichait de comment il était, mais comme toutes les jeunes filles de son âge, elle aimait encore penser au mariage, à la belle robe, au beau bouquet, à la belle cérémonie. Tout devait être parfait pour un mariage. Et nulle doute ça devait l'être pour Bonnie. Jetant un regard autour d'elle, Leslye finit par aller s'asseoir sur les chaises installées en ligne sur la plage. Ainsi assise, près de l'allée centrale, elle était aux premières loges, et attendait que la cérémonie commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN Dim 2 Oct 2011 - 16:36



Le grand jour. Jamais Caleb ne s’était imaginé dans un costume de marié avant d’avoir demandé la main de Bonnie et encore, il n’y croyait toujours pas. Pourtant, les préparatifs avaient été intenses. Pour Bonnie bien sûr mais aussi Caleb, qui voyait sa femme – maintenant qu’il pouvait l’appeler comme ça – se donner corps et âmes afin que ce mariage soit inoubliable autant pour les mariés que pour les invités. C’était beaucoup plus un spectacle qu’un mariage, mais contre toute attente, cela plaisait à Caleb car ce qui pourrait faire plaisir à sa femme, lui ferait plaisir. Tout seul, dans sa chambre, qu’il avait partagé depuis déjà des années avec Bonnie mais qui semblait changée, il se contemplait dans le miroir. Ce costume, cette cravate, ces chaussures pour un tel évènement, avant d’arriver à Ocean Grove il n’avait même pas le droit d’espérer les enfiler et d’ailleurs le premier mariage auquel il avait participé, il l’avait fait à Ocean Grove. Depuis il en avait vu pas mal, mais la plupart avait eu leurs parts de drames. Il pensait à ceux où un accident avait décimé une partie du quartier ou encore ceux où le mari ne s’était pas présenté à l’autel. Il se demanda ce qu’il s’était passé derrière la tête de ce mari en question en se préparant à ce mariage et se demanda ce qui pourrait lui faire changer d’avis. Dans un état très optimiste il se dit que rien ne pourrait lui faire changer d’avis mais en réalité il savait que si son frère venait à s’incruster à ce mariage et à menacer sa femme ou sa fille pour que Caleb le suive, oh bien sûr que oui que Caleb changerait d’avis pour protéger les deux femmes de sa vie mais il espérait néanmoins que Stefan ne montre pas le bout de son nez aujourd’hui. Bien évidemment, dans une autre situation il aurait aimé que sa mère et son frère soient présents, ou encore son père ! Qu’il puisse lui ajuster sa cravate une dernière fois avant d’aller à la rencontre de la mariée, mais après tout si cela avait pu se passer comme ça, il n’aurait jamais rencontré Bonnie et n’aurait jamais eu Maggie. Ajustant donc une dernière fois sa cravate, tout seul, le marié se décida enfin à sortir de la chambre pour rejoindre celui qui l’attendait à l’étage du dessous afin de rejoindre le lieu de mariage. Jovan. Il croisa Jaxon qui lui lança quelques vannes à propos de son costume gris et remarqua son regard inquiet et très perplexe à propos de ce mariage, mais Caleb était de bonne humeur et il ne fit que répondre amicalement avec une tape sur l’épaule. Des tapes sur l’épaule et des bises. C’est ce qu’il subit pendant une bonne heure en attendant la mariée, à chaque fois qu’un invité arrivait, lorsque c’était une femme elle faisait part de son émotion et lui faisait la bise très poliment et lorsque c’était un homme il faisait quelques blagues sur le fait qu’il s’était fait mettre la corde au cou avec une tape sur l’épaule. Caleb était légèrement souriant mais très silencieux à son habitude. Il connaissait quasiment tous les invités, ou du moins de vue, mais il était toujours très gêné avec tout ce monde. Il allait parfois prendre sa fille afin que les invités soient attirés par ce petit bout de chou dans ses bras plutôt qu’à essayer de scruter ce que pensait le marié, s’il allait s’enfuir ou bien finir ivre mort à la fin de la fête. Ils attendaient tous quelque chose de dramatique, comme si le mariage précédent n’avait pas été suffisant. Caleb s’isolait parfois pour aller à la recherche de Jovan ou encore d’Ozzie pour décompresser un peu. C’était impressionnant comme le temps passait lentement en attendant Bonnie. Ce n’est que lorsque Presley prévint tout le monde que la mariée était enfin prête que Caleb rejoignit l’autel, là-bas se trouvait déjà le prêtre qui allait les marier. Son cœur se serra un peu plus fort, il avait la gorge nouée et malgré lui laissait apparaitre un peu d’anxiété Tous les invités vinrent s’installer sur les chaises blanches installées pour eux. Jovan, Ozzie le rejoignirent. Il jeta un œil en direction de sa fille dans les bras d’Ozzie puis un léger coup d’œil vers les cartons qui représentaient ses amis Isobel et Rhys. Presley fit son apparition, ainsi que quelques petites demoiselles dans leurs jolies robes roses jetant des pétales de roses sur l’allée qui laissa place à la mariée. Caleb fut absorbé par sa beauté, comme le voulait la tradition il ne l’avait pas vu dans sa robe de mariée, mais maintenant qu’il la voyait tout devenait bien clair. Il allait se marier avec la femme de sa vie. Il ne put détacher son regard de la jeune femme qui s’avançait sur l’allée au bras de Jaxon au rythme de la musique de cérémonie. On le voyait bien Caleb avait des étoiles dans les yeux et il se sentait le plus heureux et surtout le plus chanceux du monde. Il afficha un sourire, un très beau sourire, un de ceux qu’il était difficile de retirer à Caleb car il était totalement sincère. Il pouvait voir le bonheur se dessiner sur le visage de Bonnie, lui qui avait pris l’habitude de la voir très anxieuse à l’idée de ce mariage, des préparations et de tout le blabla autour de ça, il était heureux que tout marche comme sa femme le voulait. Il avait stressé jusque-là pour le discours qu’il avait à prononcer mais son anxiété s’était évaporée lorsqu’il avait vu Bonnie dans sa robe. Enfin, lorsqu’elle arriva près de lui, il attrapa sa main et enlaça ses doigts entre les siens pour se planter face au prêtre. Celui-ci récita son petit discours que Caleb écouta d’une oreille distraite, trop occupé à contempler sa femme jusqu’à ce que ce soit à son tour de prononcer son discours. Il prit la deuxième main de Bonnie afin de se placer face à elle. « Bonnie, j’avais préparé un discours à propos de la joie du mariage, de la vie et du bonheur mais... quand je te vois dans cette robe j’ai l’impression que tout ce que j’ai écrit a pris un autre sens. On est passé par tellement d’épreuves que je ne m’imaginais pas arriver jusqu’ici. Avant j’étais seul. Aujourd’hui je ne suis plus seul, je t’ai toi et j’ai ma fille. Notre fille. Je m’engage auprès de toi, je m’engage à te rendre heureuse, à te protéger et à t’aimer, dans la maladie comme dans la pauvreté, je m’engage à ce que notre foyer soit un abri pour notre famille. Parce qu’aujourd’hui je deviens un homme, je ne vis plus seulement pour moi mais aussi pour les deux femmes de ma vie. Aujourd’hui Bonnie Whealer, je te prends pour épouse, jusqu’à ce que la mort nous sépare. » Caleb était ému, il n'était pas branché sentiment mais à ce moment-là, le regard plongé dans celui de Bonnie il voulait tellement l’embrasser mais il savait que ce n’était pas encore le moment, il se ferait sûrement taper par sa femme si tout ne se faisait pas comme dans les règles. Il afficha un sourire à cette idée et sentit Jovan s’approcher derrière lui pour lui donner son alliance. Il la prit et la glissa au doigt de sa bien aimée.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN Mer 5 Oct 2011 - 14:09


Elle l'avait rêvé, et le moment était venu. A plusieurs reprises elle aurait pu croire que ce jour n'arriverait jamais. Si elle devait repenser aux débuts de sa relation avec Caleb, elle se souvenait que c'était bien différent. En quelques années, ils avaient changé, ils avaient mûri mais par dessus tout, leur amour était devenu plus fort, plus intense. Ce n'était pourtant pas gagné d'avance, si Bonnie avait toujours été très amoureuse de Caleb, les choses n'avaient pas été aussi simple. Ils étaient passés par beaucoup de choses, certaines les avaient séparé mais d'autres néanmoins, les avaient rapproché. Au final, que ce soit Bonnie ou Caleb, ils finissaient toujours par revenir l'un vers l'autre. Ce simple fait aurait dû leur faire comprendre beaucoup plus tôt qu'ils étaient fait pour être ensemble. La veille de son départ du Canada pour débuter une nouvelle vie, alors qu'elle préparait ses affaires en cachette pour s'enfuir, elle était persuadée qu'elle faisait le bon choix. Abandonné le cocon familiale, trahir sa famille. Si elle regrettait beaucoup de ses choix à ce moment de sa vie, elle savait que si elle avait pas fait cela, elle ne se retrouverait pas sous cette tente, à se préparer pour son mariage. Pour vivre ce qu'elle s'apprêtait à vivre dans quelques minutes, elle avait dû faire des sacrifices mais aux côtés de son futur époux et avec sa fille, plus rien ne comptait. Elle se faisait violence pour empêcher l'émotion de la submerger alors que la coiffeuse venait de terminer son boulot et que la maquilleuse finaliser son travail. Il ne fallait absolument pas qu'elle se mette à verser quelques larmes, elle voulait tant que tout soit parfait. Encore légèrement angoissée à l'idée d'arpenter l'allée en direction de l'autel, elle repensa à tous les bons souvenirs, mais aussi les mauvais qui, par leur dureté, avaient pourtant renforcé ses sentiments pour l'homme qu'elle avait toujours aimé. Elle avait envie de rire en s'imaginant évoquer la manière dont elle avait rencontré Caleb devant toute une assemblée. Elle savait que tout ce qu'ils recevraient seraient des regards interloqués. Qui pourrait imaginer que Bonnie était tombé sous le charme du canadien alors qu'il la tenait en otage, elle et sa famille, pendant plusieurs jours chez eux ? On ne choisit pas qui sera la bonne personne, et face au déception, elle ne cessait de penser qu'un jour tout s'arrangerait. « Il est temps d'enfiler ta robe Bonnie. » Sortant de ses pensées, la future mariée se tourna vers Presley, le sourire aux lèvres. Il ne lui fallut qu'une petite poignée de minutes et face au miroir, Bonnie se mordit doucement les lèvres. Ses mains glissèrent sur le tissu blanc immaculé tandis que sa demoiselle d'honneur lui chuchota à l'oreille qu'elle allait tous les faire craquer. Bonnie attrapa alors la main de son amie avant de l'enlacer et Presley quitta la tente pour prévenir les convives. C'est à ce même moment que Jaxon arriva. Bonnie n'aurait jamais pu mieux espérer que la présence de son frère, il représentait tout pour elle. Elle aurait pourtant tant voulu voir ses parents, voir sa mère qui se serait certainement mise à pleurer en voyant sa fille devenir une femme épanouie et son père, lui intimant de le prévenir si jamais Caleb faisait l'imbécile. Jaxon la prit dans ses bras, ces quelques secondes suffirent pour donner du courage à Bonnie. Il lui présenta son bras et avec un immense sourire, l'accepta. Enfermée depuis plusieurs heures sous cette tente, elle n'avait eut l'occasion de croiser que quelques personnes avant de se préparer. Mais tout semblait différent, le soleil brillait avec une telle force que sur le sable tout semblait s'illuminait. Les regards étaient braqués sur elle, mais Bonnie n'avait d'yeux que pour Caleb qui la fixait aussi. Elle n'était pas encore certaine de bien réaliser tout ce qui se passait, mais une fois arrivée à l'autel et en sentant les doigts de Caleb entre les siens, elle comprit que tout ceci était bien réel. Son cœur battait si rapidement que pendant un bref instant elle se l'imagina sortir de sa cage thoracique. Elle eût un regard pour les deux invités surprises qu'étaient Rhys et Isobel. Leur silence – surtout celui de Rhys – montrait qu'ils n'étaient faits que de carton mais Caleb et Bonnie auraient tant voulu les avoir auprès d'eux ce jour là. La cérémonie débuta officiellement au moment où le prêtre commença son discours et puis vint celui où Caleb devait prendre la parole. Elle se tourna, de manière à se retrouver face à lui, ses mains dans les siennes. Elle l'écouta et la seule chose dont elle se sentait capable de faire était de sourire. Elle sentait les larmes lui monter, mais non sans difficulté, les ravala aussitôt. « Je le veux. » souffla-t-elle, la gorge nouée. En sentant la bague glisser le long de son doigt, elle en eut des frissons. C'était alors à elle d'ouvrir son cœur. Elle prit une profonde inspiration, presque effrayée qu'en ouvrant la bouche, aucun son ne sorte. « Nous avons connu des hauts et des bas, et même si nous avons souvent été submergé par le doute et que nos chemins se sont séparés, nous nous sommes toujours tourné l'un vers l'autre. Je me souviens de cette nuit à Noël quand j'ai compris que je ne pourrais pas vivre sans toi et que malgré tous les obstacles, rien ne pourrait me faire changer d'avis. La naissance de Maggie m'a conforté dans l'idée que plus rien ne pourra nous atteindre car à deux, on peut tout surmonter, comme on l'a toujours fait jusqu'à présent. Tu es l'homme pour qui j'ai tout quitté il y a des années et si je devais repasser par tous ce qu'on a vécu, autant les bons comme les mauvais moments, pour vivre cette unique journée avec toi, alors je le ferai sans hésitation. Car, aujourd'hui Caleb Varnham, je te prends pour époux jusqu'à que la mort nous sépare. » Toutes sortes d'émotions déferlaient dans tout son être, comme une explosion de bien être et d'amour si intense qu'elle aurait pu en trembler comme une feuille. Elle se tourna vers Presley pour prendre l'alliance et délicatement, elle la passa au doigt de Caleb, les yeux pétillants de bonheur. Le prêtre reprit alors la parole, bénissant les alliances ainsi que les mariés. Les minutes parurent si longues jusqu'au moment où le prêtre mit fin à l'attente. « … vous pouvez embrasser la mariée. » Le plus naturellement du monde, Bonnie s'éleva presque sur la pointe de ses pieds et embrasser celui qui était à présent son mari. Elle savait qu'elle allait avoir besoin d'un petit temps d'adaptation pour s'habituer à ce nouveau statut. Et aussitôt ils décidèrent de se tourner vers les invités, les applaudissements et autres manifestations de joie s’élevèrent dans l'assemblée.

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Caleb and Bonnie's Wedding-