AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll never give up, never give in.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: I'll never give up, never give in. Lun 22 Aoû 2011 - 3:40



    april ramsey & zackaria wayne


La situation pour Zackaria à Ocean Grove était passée par plusieurs stade. Tout abord tout avait été compliquée à son arrivée, pour se faire accepter, pour trouver quelqu'un qui puisse l'accueillir chez lui et pour cacher ses yeux rouges et parfois ses divagations lorsqu'il avait pris ce qui le faisait tenir, de la drogue. Par la suite, il avait réussi à trouver une aimable colocataire, qui l'accueillit chez elle. Cette colocataire, devint rapidement quelqu'un d'important pour lui, il pouvait enfin l'appeler 'amie'. Puis l'arrivée successive dans son nouveau quartier de sa sœur, qu'il n'avait pas vu depuis des années, de son cousin Teddy qui avait décidé de s'installer, qu'il le veuille ou non avec lui et Anya et enfin d'Alice, celle pour qui il éprouvait et beaucoup plus que de l'amitié et pourtant, une femme qu'il détestait tant. Oui il avait encaissé, mais pas tout seul. Sa meilleure amie était là pour lui : la drogue. Meilleure que l'alcool elle permettait d'oublier complètement vos problèmes et en même temps de vous échapper dans un autre monde, un monde où vous ne ressentez rien d'autre que la satisfaction physique et mentale. Et pourtant lorsque vous vous réveillez de ce rêve éveillé, vous devez reprendre vos responsabilités, vous retombez dans ce monde obscur où un accident de voiture envoie la moitié du quartier à l'hôpital et là... vous multipliez vos escapades dans ce monde où il n'y a ni autoroute, ni camion, ni cadavres. Zackaria avait pris la décision en s'installant avec Anya de réduire sa consommation de drogue, il avait réussi pendant un moment et espérait pouvoir s'en débarrasser pour toujours, pourtant les fantômes du passé et ceux du présent l'ont très vite rattrapé et s'est surpris, au contraire, à doubler les doses. Et cela se voyait. Oui cela se voyait sur son visage fatigué, ses yeux rouges et ses cernes creuses. Pourtant très peu de monde au travail ne semblait avoir changé d'expression en le voyant et donc personne n'avait remarqué. Ils devaient mettre cette fatigue sur le compte du lourd travail qu'il avait en ce moment, car à présent il était beaucoup plus qu'un stagiaire, il avait enfin un poste fixe et devait redoubler d'efforts pour prouver à tout le monde qu'il méritait cet emploi. C'est pour ça qu'on l'avait mis sur une enquête importante au FBI. Il fut donc appelé au laboratoire pour ramener ses résultats d'analyses aux enquêteurs. Penché au dessus du bureau de l'un des enquêteurs, les mains à plat sur celui-ci, expliquant de façon très sûr de lui ce qu'on pouvait constater et les informations qui pouvaient découler de ces résultats, il fut coupé par une voix qu'il connaissait bien. « Il faut qu'on parle. » lui ordonnait-elle presque. Il fronça les sourcils tout en se redressant et posant ses yeux sur elle. April le fixait d'un regard noir, et Zack préféra détourner son regard pour le poser sur les enquêteurs. « Je suis ... » mais de nouveau il fut coupé, mais cette fois-ci par un homme. « Vas-y prends une pause. J'avais besoin d'un café de toute façon. » Zack lança un regard noir à l'homme qui afficha un léger sourire en coin. Non il ne voulait pas se retrouver seul avec Alice. Il savait de quoi elle voulait parler et il n'avait pas envie de s'expliquer, ou quoi que ce soit, il savait où mènerait cette conversation. Mais maintenant il n'avait pas le choix. Zack pivota pour faire face à la jeune femme. « Je te suis. » lui dit-il. Elle n'hésita pas un instant avant de se faufiler dans le couloir et de le ramener jusqu'au bureau de la jeune femme, où ils seront seuls. Il lui emboita le pas jusqu'à destination et ferma la porte derrière lui en rentrant. Il lâcha un soupire en la voyant pivoter sur elle pour lui faire face. « Je sais ce que tu vas me dire... » souffla-t-il.


Dernière édition par Zackaria Wayne le Mar 6 Sep 2011 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I'll never give up, never give in. Lun 29 Aoû 2011 - 22:57

Ce que tout le monde pouvait s'accorder à dire sur April, même sans la connaître réellement, c'est qu'elle éprouvait un certain mal à dévoiler ses faiblesses. Il suffisait de voir le comportement qu'elle avait avec sa mère pour s'en apercevoir. Elle reniait sa vulnérabilité depuis toujours, aussi loin qu'elle s'en souvienne, peut-être parce qu'elle avait grandi entourée de trois frères, sûrement parce que son père faisait parti de ceux qui pourriraient en enfer, surtout parce que sa plus grande peur était de finir comme sa génitrice. Trop d'incertitudes avec lesquelles elle s'embrouillait l'esprit depuis trop longtemps. La solution qu'elle avait adopté des années de ça ? Le refoulement. Et en apparence ça fonctionnait plutôt bien. En apparence seulement, car dès lors que son passé ou ses failles ressurgissaient, elle chutait aussi vite qu'une feuille en automne. Et c'était exactement ce qu'il s'était produit il y a deux jours, lors du mariage le plus impressionnant de l'année. La jeune femme n'était pas fière de la tournure qu'avaient pris les événements, à vrai dire elle était bien contente que personne ne l'ait vue quitter la soirée, elle, sa robe écorchée et son visage pâle. La quantité d'alcool qu'elle avait ingurgité était impressionnante pour son organisme, elle qui se limitait régulièrement à un ou deux verres. Finalement elle avait fini dans les toilettes, croisant un Leander qui paraissait défoncé (bonjour l'ambiance professionnelle), et s'était résignée à prendre un taxi pour rentrer. Heureusement, elle n'était pas montée dans l'une des voitures victimes de l'accident, et s'était simplement retrouvée à devoir décuver seule chez elle - appelant pitoyablement un Jace qui ne répondrait pas de si tôt en raison de ses graves blessures.

Ce matin-là, alors qu'elle avait parfaitement retrouvé ses esprits et repris le contrôle d'elle-même, elle comptait s'engager dans une longue et pénible bataille avec l'un de ses collègues, et amis, Zackaria. Elle le qualifiait d'ami et de personne de confiance car lui seul l'avait vu au plus bas auparavant, et seule sa présence avait pu lui remonter le moral autrefois. Mais aujourd'hui elle ne se pointait pas face à lui pour lui rappeler les bons moments du passé, au contraire. Vu son regard appuyé, il avait parfaitement saisit le message et traîna carrément des pieds lorsqu'elle lui ordonna presque de la suivre jusque dans son bureau. Leur conversation était privée, plus que privée même, et April souhaitait qu'elle reste parfaitement confidentielle. Elle ferma la porte du bureau ainsi que les deux stores avant de se retourner face à lui. « Ah oui ? Dans ce cas je vais t'éviter mon blabla. Tu peux directement passer aux explications. » annonça-t-elle d'un ton qui se voulait sec, mais qui était en réalité empreint d'une réelle pointe d'inquiétude. Elle ne pouvait s'empêcher d'appréhender la suite, bien trop touchée à vif pour simplement jouer à l'agent détachée. Alors qu'il ouvrait la bouche, non sans hésitation, elle le coupa en s'éloignant vers la baie vitrée. Peut-être que les paroles qui allaient suivre la toucheraient moins si elle ne le regardait pas. « Avant ça, j'ai une question ... Tu me l'aurai dit ? Dans d'autres circonstances, sans coupettes de champagne, tu me l'aurai dit Zack ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I'll never give up, never give in. Mar 6 Sep 2011 - 23:26

« Ah oui ? Dans ce cas je vais t'éviter mon blabla. Tu peux directement passer aux explications. » Les explications, les découvertes qu'il avait faite, il retourna tout ça dans son esprit et se demanda s'il lui dirait tout. C'était son affaire, ça lui tenait énormément à cœur, beaucoup plus qu'elle ne le devait et après ces quelques mois à avoir travailler dessus, elle avait transmis cette sensation à Zackaria. Il lui avait dit qu'il allait arrêter pour qu'elle-même ne continue pas, il pensait pouvoir trouver des éléments qui prouveraient ce qu'ils pensaient tous les deux sans que ça n'en devienne une obsession mais cette affaire était sûrement différente de toutes les autres qu'il avait suivie, peut-être parce qu'il ne comprenait pas le comportement d'April envers cette affaire, le fait qu'elle le prenne autant à cœur, elle l'avait convaincu que pour ce coup, la justice faisait une grave erreur. Lorsqu'il ouvrit la bouche pour expliquer son gestes et ses découvertes, il fut coupé par April, qui avait tout bonnement changé de ton. « Avant ça, j'ai une question ... Tu me l'aurai dit ? Dans d'autres circonstances, sans coupettes de champagne, tu me l'aurai dit Zack ? » Très bonne question. Comme ça, il serait tenté de répondre non. Evidemment qu'il aurait attendu avant de lui dire s'il n'avait pas abusé de la bouteille le jour du mariage. Elle ne devait pas savoir qu'il recherchait de nouvelles preuves, parce qu'elle allait de nouveau retomber dans une spirale infernale, ce qu'il s'était passé il y a quelques mois quand Zackaria lui avait conseillé de laisser tomber. Il aurait fait ça pour la protéger, car Zack lui-même s'était surpris à prendre cette affaire beaucoup trop sérieusement sinon il n'aurait pas repris les recherches. Pourtant il savait que lui dire ça de cette façon n'allait pas l'aider à se faire pardonner, il adopta une toute autre stratégie. « Pas maintenant, mais je l'aurais fait lorsque j'aurais eu quelque chose de plus concret. C'était une erreur ce que j'ai fait au mariage, je n'aurais pas dut t'en parler, j'aurais dut me douter de la façon dont tu réagirais. » se désola-t-il. Il se dit qu'elle ne serait sûrement pas prête à lui pardonner de si tôt, mais si au contraire il pouvait lui apporter de bonnes nouvelles sur l'affaire, peut-être qu'elle pourrait oublier. Néanmoins il n'avait pas réellement de bonnes nouvelles, juste quelque chose qui permettait de prouver que la personne qu'on avait emprisonné n'était pas le coupable. Rien de très tangible pour un jury et pour rouvrir l'affaire, surtout avec la vitesse dont on avait jugé cet homme coupable, mais assez pour qu'April et lui puissent être sûrs qu'ils n'étaient pas fous. Après quelques secondes de silences où la jeune femme devait sûrement maudire intérieurement Zack, celui-ci reprit la parole. « Je n'ai pas le droit de faire ce que j'ai fait April, je ne voulais pas que tu ai des problèmes. J'ai fait des recherches à propos de cet homme qu'on a enfermé. Il est malade, il est atteint d'un cancer, il ne lui reste pas longtemps à vivre. » il prit une pause, laissant à April le temps d'assimiler ce qu'il venait de dire puis repris. « Est-ce que tu comprends ce que ça veut dire ? Il n'avait rien à perdre à être accusé pour une vingtaine d'année s'il ne lui reste que quelques mois à vivre... » En effet s'il ne restait que quelques mois à vivre à cet homme, il n'avait rien à perdre, mais qu'avait-il à gagner ? Pour l'instant les recherches de Zack n'allaient pas jusque là. Il attendait une quelconque réaction d'April, la fixant en face de la baie vitrée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I'll never give up, never give in.

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll never give up, never give in.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-