AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  You want to know all my secrets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 17:45


Lily&Anton


Les enfants avaient beau être en vacances, Lily ne l’était pas le moins du monde et ce – d’ailleurs – pour son plus grand plaisir. En effet, la brunette préférait s’acharner au travail plutôt que d’entendre Joy lui demander : « Il rentre quand, papa ? ». Non, vraiment Lily n’avait aucunement besoin de ce genre de question à tort et à travers, toute la journée. Depuis qu’il était revenu…tout allait de travers dans la vie de Lily Bowen. A vrai dire, lorsqu’il était parti, les choses n’allaient pas au mieux non plus, au début, et puis après la psychologue avait trouvé un rythme de vie ne la compromettant pas et ne l’épuisant pas non plus. Donc tout allait à peu près bien, excepté le manque qu’elle avait pu ressentir. Et puis, il y a quelques jours de cela, il était revenu… Comme ça.

« Lily ? »
« Hein, quoi…oh, excuse-moi. »


Lily qui se trouvait à une table de la cafétéria de l’hôpital avec l’une de ses collègues venait de se perdre dans ses pensées, toujours les mêmes soit dit en passant. Elles se référaient toujours à Anton et à son retour totalement inattendu. La belle Bowen ne comprenait toujours pas comment il avait pu revenir comme ça, mais encore plus comme il avait pu lui demander s’il avait encore une chance de la récupérer. Parce que c’était à elle de lui répondre ?

« Je te demandais si c’était fini… »
« Oui, euh…je crois, oui. »


Biip, biip, biip.

Lily posa son regard sur l’objet du bruit nouveau, les interrompant – ce biper venait de la sauver d’une conversation qu’elle voulait éviter.

« Excuse-moi, je dois y aller. »


Se levant, Lily embarqua son café avec elle qui se trouvait dans un gobelet à effet de thermos et quitta les lieux, après un rapide geste de salut à sa collègue. S’engouffrant ensuite dans les couloirs de l’hôpital, la brunette fit tout son possible pour rejoindre son bureau au plus vite, se doutant que l’alerte de son biper lui indiquait l’arrivée d’un patient avec qui elle avait rendez-vous. C’est alors qu’en tournant au département pédiatrie pour rejoindre son bureau, la brunette se trouva nez à nez avec quelqu’un qu’elle aurait préféré ne plus croiser ici. Était-ce une blague qu’on lui faisait présentement ou bien cherchait-on à la tuer définitivement ?

« Qu’est-ce que tu fous ici ?! »

Demanda-t-elle cash à l’homme se trouvant face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 17:59


    En ne donnant plus de nouvelles Anton savait que sa famille lui en voudrait, mais il était persuadé d’avoir fait le bon choix. Il avait juste dit à son employeur qu’il avait besoin de partir pendant un temps. Ce dernier lui avait demandé pour combien de temps et Anton avait vu large en donnant six mois. Ce dernier ne fut pas vraiment d’accord, mais il avait accepté vu qu’Anton avait recommandé un autre pédiatre. Alors à son retour, il était revenu voir son patron, ce dernier également surprit de le voir debout sur ses deux jambes. Expliquant donc qu’il était partit pour cela, son patron accepta de le reprendre, mais il devrait finir le mois de juillet et celui d’août avec le remplaçant. Ca n’était pas dérangeant pour l’anglais, qui pû retrouver sa place. Allant à son bureau, il se changea et mit sa blouse. Allant faire ses consultations du matin, il apprécia de revoir ces jeunes patients. Parlant avec tous, ils semblaient plutôt contents de le revoir. Puis, allant voir son remplaçant, il parla avec lui. Tout c’était bien passé en son absence et ça faisait plaisir à Anton de l’entendre. Son remplaçant lui expliqua d’ailleurs qu’ils devaient aller voir un nouveau patient qui devait se faire opérer en milieu d’après-midi. Anton partit seul le voir, car le remplaçant devait passer un coup de téléphone. Marchant donc seul dans les couloirs, Anton alla vers la salle où se trouvait le jeune patient, quand il tomba nez à nez avec son ex compagne.

    Mon travail.

    Il fixa la jeune femme. Il aurait dû partir tout de suite, aller voir son patient et ne pas s’attarder, mais c’était plus fort que lui. Elle lui manquait vraiment et même s’il savait qu’il n’avait plus aucune chance, il ne pouvait s’empêcher d’espérer.

    Je dois aller voir un patient.

    Il glissa légèrement sur le côté, près à partir. De toute façon, c’était le mieux à faire pour le moment. Evidemment, il avait envie de lui demander quand il pourrait passer voir les filles, mais il savait aussi que c’était trop tôt. De toute façon, elles l’appelaient parfois. Il ne savait pas si la jeune femme était au courant de ses appels, mais pour tout dire, il s’en fichait bien. Les entendre lui faisait le plus grand bien. Les voir serait encore mieux, mais il savait que Lily refuserait, donc il préférait ne pas en parler et partir voir son jeune patient.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 18:19


Lily&Anton


Alors celle-là, c’était décidément la meilleure. Monsieur se tirait pendant deux mois, ne donnait de nouvelles à personne et il arrivait à récupérer son travail, comme ça, du jour au lendemain, comme son retour ? C’était vraiment…inimaginable. Et dire que le boss avait donc apparemment accepté de le reprendre au sein de l’hôpital ? Alors là, Lily réclamait directement de voir le doyen de l’hôpital, quitte à se prendre la tête avec lui. L’écoutant malgré tout s’exprimer en lui disant qu’il avait un patient à voir, Lily ouvrit la bouche prête à hurler, mais se ravisa et referma la bouche. A quoi bon de toute façon ?

v v v

Dans son bureau, Lily ruminait. En fait, l’alerte de son biper avait été une erreur de sa secrétaire qui s’était largement excusée en voyant le regard noir de la psychologue qui aurait pu éviter de croiser son ex si elle n’avait pas agi sans réfléchir. Heureusement, Lily ne fit pas passer ses nerfs sur la jeune femme qui ne comprenait pas pourquoi un faux appel pouvait être si grave aux yeux de la psychologue.
Soudain, la brunette fut appelée pour s’occuper d’une jeune fille de quinze ans qui avait été amenée d’urgence ici, au Baptist Hospital pour un déni de grossesse. Ce genre de cas était si commun à l’heure actuelle que Lily ne se surprit même pas lorsque la jeune fille lui expliqua avoir voulu faire l’amour avec son « mec » pour lui faire plaisir. Les filles sont-elles donc aussi stupide les unes que les autres ou bien… ? Ce fut une petite vingtaine de minutes plus tard que la brunette sortit de la chambre de la jeune fille…et c’est également là qu’elle croisa quelqu’un qu’elle ne voulait vraiment plus voir. Anton.

« Tu me suis ?! »


Lui demanda-t-elle sans la moindre once de gentillesse dans la voix. Lily n’avait plus envie de rire car cette situation allait finir par la mettre extrêmement mal à l’aise. Mais pour le moment, Lily était surtout hors d’elle.

« Écoute-moi bien, tu me fous la paix, c’est clair ? Je ne veux pas te voir, alors tu te débrouilles, mais tu m’évites ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 18:27


    Allant voir son patient, Anton parla avec lui. Il fallait qu’il sache le plus de chose possible sur lui. Ca ne serait pas Anton qui allait l’opérer. En effet si en temps normal ça aurait pû être lui, cette fois-ci ça ne serait pas le cas. Le chef avait été clair, Anton n’opérerait que quand son remplaçant serait partit. L’anglais avait fait faut bond sans donner aucune nouvelle et il savait que c’était un avertissement de la part de son chef. Il acceptait cela et il comptait faire en sorte que tout ce passe bien. Son remplaçant arriva donc et il écouta tout le monde parler les uns après les autres. En prenant des notes, Anton avait l’impression de refaire son internat de médecine, mais il ne disait rien. Il prenait sur lui et il faisait ce qu’on lui disait. Après tout, s’il voulait pouvoir travailler à nouveau, il préférait se plier aux exigences des autres. Son remplaçant, Mark, lui expliqua qu’il allait s’occuper des derniers détails pour l’opération. Anton prit donc le dossier que Mark lui tendit et sortit de la salle pour aller voir le patient suivant. Une fois la porte fermée, il soupira et se reprit, avant de marcher pour se rendre dans une autre salle. Seulement à nouveau, il croisa son ex compagne.

    Mais qu’est-ce qui te prend ?

    Fronçant les sourcils Anton en avait marre de se faire crier dessus comme ça.

    Oui je suis partit sans rien dire et je suis revenu au bout de deux mois pour essayer de m’expliquer. Mais là tout de suite je fais mon travail que ça te plaise ou non. Alors arrêtes de me hurler dessus et fait ton boulot Bowen !

    La dernière phrase était sortie toute seule. Il s’en rendit compte trop tard et il se rendit aussi compte que tous les regards étaient sur eux. Ca encore, il s’en fichait pas mal, mais c’était surtout sa dernière phrase qui le laissa perplexe. Pouvoir lui avoir parlé ainsi ? Il n’en savait absolument rien.

    J’ai compris que je devais te laisser tranquille, mais on travaille au même endroit.

    Il tentait de se rattraper, mais c’était trop tard et il le savait parfaitement.

    J’ai un patient à aller voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 18:58


Lily&Anton


Le fait de voir Anton ici avait fait un choc à la brunette, d’où son comportement soudainement brutal envers lui. Elle avait tant combattu son désir de le voir revenir, elle avait tout de même fini par se dire qu’il ne reviendrait sans doute jamais, et puis elle avait commencé à imaginer la vie, sans lui. Mais maintenant qu’il était de retour, cela changeait la donne. Qu’il soit de retour lui faisait déjà un choc, mais le fait qu’il travaille de nouveau à l’hôpital ? Ça, c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase contenant la colère que la brunette pouvait avoir en elle.

C’est alors qu’il osa lui demander ce qui lui prenait. L’enflure. Comme s’il ne le savait pas. Lily était subitement hors d’elle et voulut lui répondre tout un tas de choses pour lui faire ravaler sa question aussi stupide put-elle être, mais elle n’en eut guère le temps puisqu’il lui balança quelque chose à laquelle Lily ne s’était (malgré tout) pas attendue, le moins du monde d’ailleurs. Elle ne chercha même pas à comprendre. Bowen. Il ne l’avait plus appelé comme cela depuis…depuis qu’ils s’étaient rencontrés, il y avait plus d’une année maintenant. Et ça, aux yeux de Lily, cela voulait absolument tout dire.

« Tu viens de répondre à la question que tu m’as posé l’autre fois. »

Cela dit, la brunette quitta le champ de vision de celui qui avait récupéré son poste de pédiatre, et qui venait également de perdre son ex-compagne. Le ton qu’il avait employé envers elle, et surtout ses mots… Jamais, il n’avait osé lui parler de la sorte, sauf lorsqu’ils venaient de se rencontrer. Mais maintenant, Lily savait. Marchant, droit devant elle, la brunette ne tarda pas à se rendre compte qu’elle n’était pas du tout là où elle aurait dû être en ce moment. Dépassée par la situation, elle croisa soudainement un regard qu’elle aurait – également – préféré éviter aujourd’hui. Puis, d’une voix sans retour, l’homme lui intima sévèrement de le suivre dans son bureau. Une fois arrivés à bon port, l’homme prit place dans son fauteuil pendant que Lily elle, fermait la porte s’attendant au pire. De toute façon, elle n’était plus à cela prêt dorénavant.

« Je peux savoir ce qui vous prend, Bowen ? »
« Rien, monsieur. »


Le doyen de l’hôpital ne semblait pas de bonne humeur, tant mieux, elle ne l’était pas non plus. Cependant, le fait étant que cet homme avait un léger pouvoir de vie ou de mort sur elle, ainsi elle préféra se taire, évitant ainsi un désastre de plus dans sa vie.

« Durant ces deux derniers mois, le travail que vous avez fourni était impeccable… »
« Monsieur… »
« Vous vous taisez et vous m’écoutez, Bowen. Le fait est qu’il est revenu, et depuis ça vous semblez ailleurs. Je vous veux au meilleur de votre forme Lily, mais pas au point de vous entendre hurler dans l’enceinte de mon hôpital, suis-je bien clair ? »


Baissant la tête, honteuse, elle répondit : « Très clair, monsieur. »

L’homme hocha de la tête, et prit son téléphone, composa un numéro et demanda une chose qu’elle aurait aimé qu’il ne fasse pas.

« Trouvez-moi, Foster. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 19:08


    C’était terminé, elle venait de le dire et il le savait désormais. Il la laissa donc partir et baissa les yeux. Soupirant, il partit à son tour sans savoir ce qui s’était passé entre Lily et leur chef. Allant donc voir son prochain patient, Anton prit son temps. Il avait besoin de se calmer et en même temps, il devait s’occuper de ce jeune homme qui apparemment devait se faire hospitalisé. Remplissant à nouveau des papiers, il vit Mark arriver et reprendre la conversation. Sur le coup Anton l’avait mal prit, mais il avait sourit poliment et n’avait rien ajouté. Soupirant doucement, il repensa à ce qui s’était passé avec Lily. Il n’aurait pas dû réagir comme il l’avait fait, mais c’était sortit tout seul. Il s’en voulait, mais il savait que c’était trop tard. La meilleure chose qu’il aurait alors à faire ça serait d’aller chez elle ce soir et de voir avec les filles comment ils pourraient faire. C’est vrai que les faire vivre à l’hôtel n’était pas la meilleure chose à faire. Seulement financièrement il s’était engagé avec Lily dans leur maison, donc il était coincé. Il faudrait qu’ils en parlent, mais pour le moment il devait se concentrer sur le patient qui était là.

    « Anton ? »

    Relevant la tête, il vit une infirmière qui lui fit signe de venir. S’excusant auprès du patient et de ses parents, il sortit de la salle.

    « Le chef veut vous voir. »

    Pourquoi ?

    « Aucune idée. »


    Soupirant, il remercia l’infirmière, lui laissa le dossier du patient et partit au bureau de son supérieur. Une fois devant la porte, il inspira et expira, puis frappa à la porte. Quand le chef lui donna la permission d’entrer, il le fit.

    Vous voulez me voir ?

    Il vit alors Lily qui était là. D’accord, apparemment il allait s’en prendre plein la tête. Il ne s’attendait pas à moins, mais il espérait que la jeune femme n’avait pas tout fait pour le faire virer. Prenant place dans le fauteuil face au bureau et aux côtés de son ex compagne, il regarda son employeur, ne préférant pas dire quoi que ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 19:36


Lily&Anton


« Monsieur, je préfèrerai ne pas avoir à… »
« Je me fiche de que vous préférez ou non, Bowen. Des choses doivent être réglées, et cela va être fait sous peu. »


Soupirant sous le regard désapprobateur de son supérieur hiérarchique, Lily attendit, debout – se refusant à s’asseoir – que les choses avancent, tout en sachant pertinemment que les choses n’avanceront véritablement qu’une fois qu’Anton aurait franchi cette porte qu’elle observait dorénavant avec obstination, comme si elle espérait en vain pouvoir la faire sauter d’un seul regard. Ce ne fut pas le cas. Cependant, cette foutue porte en bois massif finit par s’ouvrir, sur un Anton Foster apparemment perdu, jusqu’à ce que leurs regards se croisent. Là, il avait compris.

« Ne me regarde pas comme ça, je n’y suis pour rien du tout. »


S’expliqua-t-elle à peine eut-il posé un pied dans la pièce, se refusant de suite à ce qu’il commence à porter la faute de cet entretien sur elle. Ce serait trop facile ça. Se passant la main droite dans les cheveux, clairement exaspérée dorénavant, Lily se tourna vers le doyen qui s’exprima alors.

« A vrai dire, Foster, je veux vous voir. »
« Monsieur, ce n’est vraiment… »
« Bowen, cessez de me contredire, ça en devient lassant. »


Lily fronça les sourcils, surprise des propos de son supérieur. Mais pour qui se prenait-il celui-là exactement ?

« Foster, je dois avouer être surpris de vous voir revenir aussi rapidement alors que vous m’aviez dit six mois, mais quoiqu’il en soit je… »
« Pardon ?! »


Se retournant, ahurie, vers son ex-compagnon, Lily le dévisagea puis reporta son regard sur l’homme assit dans le fauteuil face à eux.

« Vous saviez ?! »
« Évidemment. »

Delà, Lily tomba des nues.

« Tu… » Elle se tourna une nouvelle fois vers Anton, les mains sur les hanches, le regard de nouveau fortement assombri. « …ne préviens pas ta femme et tes enfants, ni même tes parents, mais tu préviens ton boss ? »
« Attendez, quoi ? »

Le doyen, n’y comprenait présentement plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 19:48


    Il sentait que la situation n’allait pas tourner à son avantage et ça fut en effet le cas. Le fait que leur patron parle des six mois était une très mauvaise chose. Anton n’avait pas dit à Lily qu’il avait parlé à leur employeur et il pensait que si ce détail avait pû ne pas être dit, ça aurait été beaucoup mieux. Anton s’était assit et il regardait son employeur, écoutant les deux personnes parler jusqu’à qu’il puisse enfin parler à son tour. Il tourna alors la tête vers Lily et fronça les sourcils.

    Toi, les enfants et mes parents vous disiez vouloir m’aider, mais vous ne pouviez rien faire. Voir vos regards plein de pitié ça n’était plus possible. Je sais que vous vouliez m’aider, mais je ne pouvais pas supporter ça. Je devais être seul pour parvenir au résultat présent de retrouver mes jambes.

    Fixant ensuite son employeur, Anton soupira doucement.

    Je sais que je vous avez dit six mois, mais ça a été plus vite que je ne le pensais. J’accepte également tout ce que vous m’avez dit et je ne reviendrai pas là-dessus.

    « Foster, vous n’aviez pas prévenu votre famille ? »

    Non.

    « Pourquoi ? Vous ne pouvez pas tout abandonner du jour au lendemain ! »


    Magnifique voilà qu’il était d’accord avec Lily maintenant. Se levant du fauteuil, il se passa les mains sur le visage.

    Voir la pitié dans les yeux des gens c’était trop difficile. J’étais un poids pour mes proches et le mieux était de partir.

    « Sans prévenir et donner de nouvelles ? »

    Oui, parce que personne n’aurait comprit que j’avais besoin de recul, de me retrouver seul et si j’avais prit des nouvelles, entendre les voix des gens que j’aime ça aurait été trop dur.


    Il n’avait pas regardé Lily, sachant qu’elle allait sans aucun doute le fusiller du regard. Alors, il était resté droit comme un i à regarder son supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 22:49


Lily&Anton


Lily n’arrivait pas à y croire. Qu’il parte était une chose, mais qu’il préfère prévenir son patron plutôt que sa famille en était une autre, bien plus grave soit dit en passant. Et cela, la belle Bowen ne le comprenait pas. Le Anton qu’elle connaissait, celui dont elle était tombée amoureuse un an auparavant n’aurait jamais agi de cette manière, laissant ainsi tomber tous ceux qui l’aimaient en ne se souciant que de son bien-être purement et simplement personnel. Non, ça n’était pas l’homme pour qui elle avait eu le courage de laisser derrière elle ses vieux démons, à peine sortie d’un divorce difficile, et d’une relation de plus de dix ans… Et pourtant, quand elle le regardait, ici, dans ce bureau, Lily voyait bien le même homme, si ce n’était avec les traits tirés – cela certainement dû à la fatigue accumulée de ces derniers jours durant lesquels, Lily s’en doutait, il n’avait pas dû excessivement dormir.

« Tu as fait preuve d’un égoïsme sans retour, Anton. »

Lâcha-t-elle entre ses dents, attristée qu’il ne ressente toujours aucune honte à avoir fait ce qu’il avait pourtant bel et bien fait. C’était à croire qu’il pensait avoir correctement agi en fonction du besoin des siens. C’était du grand n’importe quoi.

« Je ne te reconnais plus. »

Avoua-t-elle, au bord des larmes, pour ensuite quitter le bureau de son supérieur sans même demander son reste. Elle pensait avoir suffisamment subi en restant autant de temps, à ses côtés, dans cette même pièce. Bowen avait besoin d’air frais. Voilà pourquoi elle quitta le bâtiment principal et alla prendre l’air dehors, une forte envie de fumer la prenant sans crier gare. Appuyée contre l’immense façade de l’hôpital, la brunette poussa un long et profond soupir témoignant de toute sa lassitude. Croisant le regard d’un collègue, elle comprit sans difficulté qu’il était navré de la voir dans cet état-là, elle lui donna un petit sourire, qui ne conviendrait à personne, mais qui – elle le savait – ferait l’affaire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 23:00


    « Elle n’a pas tort. »

    Soupirant et levant les yeux au ciel, Anton regarda son patron.

    « Allez lui parler. »

    Ca ne servira à rien.

    « Allez régler ça Foster ! »


    Surprit du ton employé par son supérieur, il le regarda.

    « Vous avez du travail tout les deux et des différents personnels à régler. Vous devriez le faire en dehors de vos heures de travail, seulement aujourd’hui ça ne semble pas possible. Alors allez la chercher et parlez-lui ! »

    N’attendant pas plus, le pédiatre sortit du bureau. Regardant autour de lui, il ne vit pas la jeune femme. Allant dans son bureau, il frappa, mais ne trouva personne. Soupirant, il alla voir dans les pièces qu’elle utilisait le plus avec ces patients. Personne non plus. Allant alors à l’accueil de l’hôpital, il demanda si quelqu’un l’avait vu et un homme lui expliqua qu’il l’avait vu à l’extérieur. Y allant, il vit en effet la jeune femme. Hésitant, il avança tout de même. Laissant de la distance entre eux, il la regarda.

    Je sais que tu ne veux pas me parler, mais il va falloir le faire Lily.

    Il fronça doucement les sourcils.

    Je sais que te dire que je suis désolé ne sera pas assez, mais je ne veux pas te perdre.

    C’était déjà trop tard, mais il fallait qu’il essaye, qu’il tente de lui prouver qu’il n’était pas aussi égocentrique qu’elle le pensait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 23:17


Lily&Anton


Il faisait bon en cette période de l’année dans l’État de Floride. Non, en fait, c’était à peu près vrai pour tous les États du pays cette année, comme quoi, parfois, l’été est pour tout le monde le même. Le soleil brillait de ses plus beaux rayons, et Lily regrettait rapidement de ne pas avoir emporté ses lunettes de soleil avec elle en sortant de l’hôpital. Ça ne lui avait même pas traversé l’esprit une seule seconde, comme cela aurait-il pu de toute façon ? Il n’y avait pas un nuage dans le ciel, un beau spectacle auquel la belle brune avait appris à apprécier en emménageant à Ocean Grove, un quartier résidentiel à quelques kilomètres d’ici. Et dire qu’il y avait encore deux ans, elle passait l’été à New-York, bien que souvent elle se rende avec son ex-mari et leur fils dans les Hamptons où Thomas avait pris l’habitude de leur louer une belle maison pour profiter de quelques jours tranquilles, sur la plage, à se prélasser sans se demander quelle tuile leur tomberait encore sur le coin du nez en retournant le lendemain au travail.

C’est alors qu’une carrure imposante vint lui faire de l’ombre. Oh c’est pas vrai… Il revenait à la charge, encore une fois. Anton allait finir par se prendre une gifle, il n’allait rien comprendre, et Lily quant à elle se sentirait certainement quelque peu soulagée. Ou peut-être pas, en fait.

« Tu ne comptes donc jamais envisager l’idée de me foutre la paix si j’ai bien compris. »


Lâcha-t-elle méchamment, ne souhaitant plus en aucun cas se monter gentille ni même compréhensive envers cet homme qui lui avait fait tant de mal. Car, au risque de le redire pour la énième fois, cet homme avait pensé à lui avant les autres, et ça, aux yeux de la brunette ça ne pouvait malheureusement pas passer.

« Tu m’as perdu ce fameux soir où en rentrant à la maison, j’ai trouvé notre fille dans les bras d’une nourrice, au lieu de ceux de son père, Anton. »

Cela dit, la brunette voulu partir, mais il se plaça face à elle.

« De quel droit… »

Elle s’arrêta, sans savoir pourquoi. Cet homme avait toujours eu le don de lui couper le sifflet comme on dit. Et présentement, c’en était plus exaspérant qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 23:26


    Si ça n’avait tenu qu’à lui il ne serait pas aller la voir. Elle avait été claire, mais il n’avait pas envie de la perdre. Il voulait avoir une nouvelle chance. A vrai dire, il n’avait jamais rien fait contre elle par le passé. Baissant les yeux, il soupira doucement. Oui, il aurait dû être avec leur fille ce soir là, mais il n’en pouvait plus. Il la regarda, étant face à elle, seulement elle n’avait pas finit sa phrase.

    Tu ne m’aurais pas laissé partir. Ne dis pas le contraire Lily. Si je t’avais dit que je ne voulais plus voir vos regards compatissant alors que je n’avançais pas d’un pouce, tu ne m’aurais pas laissé partir.

    Il en était vraiment persuadé et si elle pensait le contraire, alors il comprendrait qu’elle lui en veuille à ce point.

    Tu as été claire, tu ne veux plus de moi. J’accepte cela, même si contrairement à ce que tu penses je t’aime encore.


    Fixant la jeune femme il soupira doucement.

    J’espère quand même avoir le droit de voir mes enfants, y comprit Savannah.

    Il n’était pas du tout à l’aise pour demander cela, mais il n’accepterait pas qu’elle l’éloigne de leur fille.

    Imposes tes conditions et je les suivrais à la lettre.

    Il savait que ça ne changerait pas du tout la décision de la jeune femme, mais il accepterait ce qu’elle lui demanderait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 23:38


Lily&Anton


« Si tu crois vraiment cela, Anton, c’est que tu ne me connais pas. »

Que croyait-il au juste ? Qu’elle était ce genre de garce à laisser souffrir l’homme qu’elle aimait pour son petit confort personnel ? Eh bien, décidément, si Anton envisageait les choses de cette manière c’est qu’ils n’avaient strictement plus rien à voir ensemble. Et cela fut malheureusement confirmé par les mots qui suivirent. Il voulait parler des enfants comme on pouvait parler business. Des « conditions », mais comment pouvait-il parler de conditions pour évoquer leurs enfants franchement ? Lily eut cette même envie de vomir qu’elle avait pu ressentir lorsqu’elle l’avait vu devant la porte, la semaine précédente. A croire que cela allait devenir une habitude à force.

« Je n’ai pas envie d’en discuter pour le moment, Anton. C’est encore trop frais pour moi. Sache simplement que si tu veux voir les enfants, jamais je ne t’en empêcherai. De toute façon, j’ai beau ne plus vouloir te voir, je sais que les enfants en ont besoin. Je ne fais pas ça pour toi, mais pour eux. Ils ne méritent pas de grandir sans figure paternelle. »

Cela dit, la brunette soupira, déjà exténuée par la tournure que prenait leur entrevue. Et dire qu’elle s’était promise de ne pas le croiser avant de s’être remise un tant soit peu de son retour de elle ne savait trop où. D’ailleurs, Lily se fichait complètement de savoir où est-ce qu’il avait bien pu être ces deux derniers mois. Los Angeles, Londres, Les Bahamas, elle s’en fichait royalement.

« Tu m’avais promis de ne jamais me faire souffrir Anton, tu m’avais dit que contrairement à Thomas, tu saurais prendre soin de moi, me rendre heureuse… Tu m’as fait encore plus de mal qu’il n’a pu le faire, Anton. »

Voilà, au moins cela était dit et ainsi le pédiatre – puisque monsieur avait récupéré son poste en tant que tel – allait pouvoir y réfléchir à deux fois avant de se tirer où bon lui semblait sans penser bon d’en prévenir les gens qui l’aimaient.

« Tu m'as trahi, Anton. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Dim 31 Juil 2011 - 23:50


    Il resta surprit par les propos de la jeune femme. Elle l’aurait vraiment laissé partir ? Il ne s’y était clairement pas attendu. Ecoutant ce qu’elle disait, il n’ajouta rien du tout. Seulement quand elle parla du fait qu’il lui avait fait plus de mal que Thomas, il resta sous le choc. Il fixa la jeune femme dans les yeux.

    Je ne pensais pas t’avoir fait autant de mal.

    Il ferma les yeux et tenta de trouver une certaine contenance face à la jeune femme. Ouvrant les yeux, il la regarda.

    Je …

    Passant sa main sur son visage, il enleva rapidement la larme qui avait coulée.

    Je suis désolé.

    Il préféra faire demi-tour. Il fallait qu’il s’éloigne. Tout ça était finalement plus dur qu’il ne le pensait. Il venait de perdre la seule femme qui lui avait fait comprendre qu’il pouvait encore être heureux. Il l’avait blessé beaucoup plus qu’il ne l’avait pensé. Il se sentait vraiment minable et il préféra aller à son bureau. Une fois là-bas, il prit place dans son fauteuil et laissa ses émotions s’exprimer. Laissant les larmes couler, il savait que désormais sa vie était terminée. Lui qui avait retrouvé le bonheur avec la jeune femme, plus rien ne compterait désormais. Ses filles semblaient heureuses avec Lily et ça lui faisait mal aussi. Il fallait qu’il fasse quelque chose pour les récupérer, mais ça serait difficile et il devait y réfléchir posément. Entendant alors son bip sonner, il vit qu’il était demandé aux urgences. Y allant, il fit en sorte qu’on ne voit pas qu’il avait pleuré et reprit son air sérieux pour aller voir ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets. Lun 1 Aoû 2011 - 12:13


Lily&Anton


« Et bien sache que tu pensais mal, Anton ! »

Evidemment qu’il lui avait fait du mal, énormément de mal même. Mais apparemment, il ne s’en était même pas rendu compte, et c’était peut-être bien cela qui effrayait d’autant plus la brunette : le fait qu’il ait cru ne pas la blesser en la laissant, du jour au lendemain, avec leurs quatre enfants. Qu’avait-il cru alors ? Qu’elle vivrait sans aucun problème sa disparition, car c’en était bel et bien une. Ou bien était-ce la seule description qu’elle avait trouvé pour qualifier le fait qu’Anton n’ait plus été là.

L’écoutant s’excuser avant de quitter les lieux, la brunette poussa un long et profond soupir témoignant de sa lassitude quant à la situation présente. Elle avait simplement besoin de ne plus le voir pendant un moment, question de se faire à l’idée que lorsqu’elle verrait cet homme dorénavant, ça ne serait plus que pour leurs enfants. Plus jamais ils ne partageraient le même lit, la même pièce, la même maison. C’était fini. Et bien qu’elle puisse toujours ressentir énormément de choses à son égard ressemblant encore fortement à de l’amour, c’est vrai, la brunette refusait de lui laisser une « nouvelle chance » comme il le lui avait pourtant demandé. Il lui avait fait tellement mal…

Appuyée contre ce même mur depuis plusieurs minutes maintenant, la brunette s’accorda le droit de fermer les yeux quelques instants avant de les rouvrir et d’être violemment éblouie par la lumière du soleil. Décidément, elle regrettait amèrement de ne pas avoir pris ses lunettes avant de sortir telle une furie de l’hôpital, sacrément énervée d’apprendre qu’au-delà de n’avoir prévenu aucun de ses proches de sa « fuite », il avait malgré tout osé prévenir leur patron. Comment pouvait-on envisager d’agir de cette façon, sérieusement ? A croire qu’il avait tout fait pour la toucher le plus possible, et la rendre malheureuse à souhait.

Bien trop affectée par les récents évènements, Lily comprit qu’elle n’arriverait de toute manière à rien aujourd’hui. Voilà pourquoi en rentrant dans l’enceinte de l’hôpital, elle alla voir sa secrétaire, lui demanda d’annuler tous ses rendez-vous de la journée et d’expliquer au doyen qu’elle préférait prendre sa journée la persuadant que l’homme saurait le pourquoi du comment sans qu’elle n’ait besoin de se justifier. Surprise mais malgré tout compréhensive, la secrétaire la salua, et Lily alla chercher ses affaires dans son bureau et quitta les lieux, bien décidée à se défouler à sa manière.

v v v

Le sport, il n’y a que cela de vrai. A peine était-elle rentrée, sous les yeux étonnés de la nourrice de la toute jeune Savvy, la brunette n’avait donné aucune explication, ne pensant pas à avoir à en donner. Elle alla se changer, se mit en tenue de sport, c’est-à-dire en short et en débardeur, attrapa ses clefs de maison, son Ipod qu’elle accrocha à son haut de sport, le mit en route, et partit, courir. Elle en avait bien besoin. Le mode aléatoire enclenché, la brunette après quelques minutes de courses entendit une chanson qui la remotiva et qui lui donna de la force. « Miss me » de Kat Parsons.

I want you to tast me when you breathe, to smell my sweat on your sheets, I want you to see me in your dreams, I want you to miss me the way that I am missing you. Ohhhhhhhhhh, ohhhhhhhhhh, and I was trying to hold on to you but why hold on to someone who hurts me so and this is good-bye so, this is good-bye.

The end.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: You want to know all my secrets.

Revenir en haut Aller en bas
 

You want to know all my secrets.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Baptist Hospital-