AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Little lion man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 21:41




    ▬ Fin Juillet 2012.


Bien qu’il se passe des tonnes de choses apparemment désastreuses dans la vie des habitants d’Ocean Grove en ce moment, Lily Bowen se fichait pas mal du monde qui l’entourait ces derniers temps. En effet, elle avait elle-même une chose bien difficile à gérer… Le départ du jour au lendemain de l’homme qu’elle aimait, laissant la psychologue seule, avec quatre enfants. Quatre enfants. Comment croyait-il qu’elle pouvait s’en sortir avec quatre enfants à s’occuper ? Au-delà de ce fait, comment avait-il pu lui faire une chose pareille ?! Honnêtement ?! N’avait-il pas honte ? Lily ne le savait même pas, puisqu’elle n’avait plus de nouvelles d’Anton Foster depuis plusieurs semaines déjà. Monsieur était parti. Comme ça. Sans rien. Sans eux, surtout. Et Lily elle, avait dû faire comme si tout allait bien devant les enfants, sachant pourtant que rien n’allait. Heureusement qu’elle était psychologue, car elle fit tout son possible pour venir psychologiquement en aide aux enfants qui ne comprenaient pas – tout comme Lily – le départ d’Anton.

Après un temps, après avoir sécher ses larmes, la belle Bowen avait repris du poil de la bête. Sans Anton. Elle avait parfois du mal à gérer son boulot, plus quatre enfants, mais faisait tout son possible pour que le monde aille bien, faisant passer sa petite personne après, se pensant bien moins importante que les enfants qui comptaient sur elle – même s’ils ne le lui disaient pas. Savannah n’était – heureusement – pas trop dure avec sa mère la nuit dorénavant. En effet, elle faisait enfin ses nuits. Quant aux trois autres, ils se montraient beaucoup plus calmes qu’avant le départ de l’homme de la maison. Nathan et Alice se relayaient pour aider Lily avec les tâches ménagères, Joy avait cessé ses demandes extrêmes d’affections – ses frères et sœurs l’aidant tout de même de ce côté-là. En somme, tout le monde essayait de faire sans Anton. Qu’auraient-ils pu faire d’autre de toute façon ?

« Maman, est-ce qu’on peut aller jouer dans le jardin ? »
« Bien-sûr, filez. »


Un sourire rapidement échangé entre le fils et la mère, Lily alla s’occuper de sa plus jeune fille, Savannah, âgée de quelques mois maintenant. Elle avait les yeux de son père, et c’était bien cela qui blessait le plus sa mère, lorsqu’elle la regardait. Mais Lily faisait avec. Savvy – c’était le surnom de sa fille – dans les bras, Lily descendit dans le salon pour aller s’installer et profiter de quelques instants avec le bébé, sachant les enfants s’amusant derrière la maison.

Mais ce fut sans compter sur la sonnerie de la porte qui se fit soudainement entendre. Maria poussa un soupir. Ne la lâcheraient-ils donc jamais ? Le « ils » concernant la planète entière en ce moment aux yeux de la brunette. Un bruit ressemblant à un grognement de mécontentement et elle se releva, bien décidée à étriper celui ou celle qui venait – encore – la déranger.

Mais quelle ne fut pas sa surprise quand, en ouvrant la porte de la maison, Lily ne tomba pas avec n’importe quel individu mais avec quelqu’un de bien précis.

« Anton ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 22:08


    Ecrire une lettre ? Laisser un mot ? Il aurait dû le faire, seulement il savait aussi qu’il n’aurait pas pû tout expliquer par écrit. Après son accident Anton avait tenté de faire de son mieux pour que les choses aillent bien, seulement il n’y était pas parvenu. Ses parents étaient venus et avaient aidés un temps, mais une fois seul, Anton avait comprit qu’il était un point pour sa compagne et rien d’autre. En tout cas lui l’avait toujours pensé. Alors pour qu’elle n’ait plus à supporter cela, il avait décidé un jour, après qu’elle sot partit travailler, que les enfants soient chez des amis pendant plusieurs jours et que la voisine accepte de garder Savannah qu’il était temps pour lui de partir. Il avait appelé une compagnie de taxi pour qu’un véhicule puisse venir le prendre. Il avait appelé avec son portable pour que le téléphone de la maison n’en garde aucune trace. Puis, il avait préparé son sac et il était partit. Ca lui faisait mal de faire cela, mais il avait besoin de recul. Il savait que s’il en parlait avec Lily, elle n’accepterait pas qu’il parte loin. Anton était partit en Floride. En effet, il avait fait des recherches pour savoir quel serait l’endroit où il ne pourrait que refaire en sorte de marcher. Car c’était ça son but, pouvoir remarcher.

    Il avait besoin de temps et d’être seul pour y parvenir. Entendre tous les jours des encouragements ça faisait du bien, mais quand lui n’y croyait pas, ça n’aidait en rien. Deux mois étaient passés et Anton tenait sur ses deux jambes. Il remarchait seul, même si parfois c’était encore sur un équilibre précaire. Il marchait parfois avec une canne, mais il faisait toujours en sorte de ne pas la sortir. Ayant donc finit ses séances chez le kiné, il n’avait plus de raison de rester en Floride. Faisant son sac, il pû reprendre l’avion pour repartir chez lui. Seulement il savait aussi qu’en ayant donné aucune nouvelle il allait se faire claquer la porte au nez. Il espérait que Lily le laisserait parler un peu pour expliquer son départ précipité. Même s’il savait que ça ne serait pas simple, il espérait qu’elle lui laisserait une chance de s’expliquer. Si ensuite elle ne voulait plus le voir, il comprendrait parfaitement. Mais il espérait qu’elle l’écouterait au moins donner ses raisons. Oui, deux mois après c’était trop tard, mais il avait vraiment pensé ne pas avoir le choix. Alors, devant la porte de ce qui était sa maison avant, il sonna et vit Lily venir lui ouvrir la porte.

    Bonjour Lily.

    Debout face à elle, son sac à ses pieds, il n’en menait pas large, mais il ne laissait rien paraître.

    Je pourrai te parler s’il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 22:36




Sous le choc. Voilà dans quel état se trouvait être présentement la brunette tenant sa petite fille de quelques mois dans les bras. Savannah ne faisait plus aucun bruit, comme si…comme si elle avait reconnu son père. Personne ne bougeait plus sur le perron de la porte. Lily remercia le ciel que ses enfants – enfin, les autres – se trouvaient dans le jardin à l’arrière de la maison en ce moment. Ils n’avaient pas à…à assister à ce genre de choses. Pas maintenant, pas comme ça. C’est alors qu’elle remarqua. Et elle en fut doublement choquée d’ailleurs. Anton était debout, sur ses deux jambes. Le regardant de haut en bas, la belle Bowen le dévisagea lorsqu’il osa lui poser la question à savoir s’il pouvait parler un peu avec elle. De quel droit osait-il exactement ? Pour qui se prenait-il ? Se croyait-il autorisé de partir quand bon lui semblait pour ensuite revenir tout beau tout content chez lui, auprès de sa « famille » ?! NON ! Lily refusait que les choses soient aussi faciles. Même Thomas avait fait moins pire à Lily ! C’était pour dire.

« Pour qui est-ce que tu te prends ? »

Ce fut ses seuls mots. En même temps, qu’aurait-elle pu dire d’autre face à la situation ? Il avait disparu pendant deux mois. Deux mois durant lesquels Lily avait cru mourir sans lui. Il l’avait abandonné comme une moins que rien. Pire ! Il avait osé abandonner des enfants ! Et ça, aux yeux de la brunette, ça ne pouvait pas passer, jamais.

« Comment oses-tu venir ici après ce que tu nous as fait ? »

Le ton qu’elle employait était encore très calme, et pourtant, intérieurement la brunette bouillait comme une bouilloire fumante d’eau brûlante. Tiens, d’ailleurs si elle avait pu, elle lui aurait volontiers renversé dessus, cette fameuse eau bouillante. Heureusement pour lui, cela n’était pas préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 22:46


    Lily n’avait pas changé en deux mois. Elle était toujours aussi belle et elle tenait leur fille dans ses bras. Anton essaya de garder son calme alors que son cœur commençait à s’emballer. La situation n’était pas du tout confortable et même s’il montrait que ça allait, ça n’était pas du tout le cas. A l’écoute de ses propos, il comprit qu’elle lui voulait plus qu’il ne l’avait imaginé. Restant silencieux, il resta la fixer ne sachant pas par où commencer. Que pouvait-il dire sans se faire rembarrer ? A vrai dire rien. Il se passa une main sur la nuque mal à l’aise et chercha ses mots.

    Je sais que j’aurai au moins dû te laisser un mot ou t’appeler régulièrement, mais je ne pouvais pas Lily. Si je t’avais entendu au téléphone je serai rentré à la maison, mais je ne pouvais pas. J’étais un poids pour toi, pour les enfants et je devais remarcher avant de pouvoir revenir.

    Il fixa la jeune femme, sachant que ses paroles ne changeraient absolument rien.

    Je t’ai fais du mal je le sais très bien et c’est aussi le cas pour les enfants, seulement j’aimerai pouvoir me faire pardonner.

    C’était trop facile et il le savait parfaitement.

    Je prendrai une chambre à l’hôtel, mais j’aimerai que tu comprennes que je ne pouvais pas rester ici. Pas en sachant que vous souffriez de ne pas me voir marcher, d’être diminué. Ca faisait mal de vous voir comme ça et de savoir que j’avais beau faire des efforts ça ne servait absolument à rien.

    Serrant les dents, il savait qu’une gifle pouvait être donnée, ou que la porte pouvait lui être claquée au visage, mais il voulait au moins qu’elle comprenne. Il ne préféra pas lui dire qu’il l’aimait parce qu’il savait que ça, ça serait les mots de trop, alors il resta simplement la regarder attendant sa sentence.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 23:09




Sa présence ici…. Elle réveillait toute la douleur que la belle Lily avait pu ressentir depuis cette fameuse journée de mai. Elle était rentrée du travail dans les environs de vingt heures, ne pouvant malheureusement pas faire mieux ce soir-là. Heureusement, les enfants étaient chez des amis pour quelques jours, et elle savait Savannah avec son père, donc elle ne paniquait pas. Et en rentrant, au lieu de trouver son compagnon, elle trouva une femme s’occupant de leur fille. Elle n’y avait tout d’abord rien compris, et puis, au fil des pièces de la maison, elle avait compris. Il avait fait son sac et il était parti. Comme un malpropre. Et Lily s’était retrouvée totalement seule avec quatre enfants à partir de ce jour-là. Au début, cela avait très difficile. Elle n’avait cessé de pleurer, cherchant des réponses. Les enfants avaient été très choqués d’apprendre la nouvelle que Lily avait refusé de leur cacher. Et puis, à force de temps, Lily avait décidé de se battre, pour eux. Parce qu’ils étaient tout ce qui lui restait dorénavant.

« Te…te faire pardonner ? Tu me dis que tu nous as quittés pour une paire de jambes et tu veux que je te…pardonne… »

Lily eut la nausée. Le revoir lui faisait bien plus de mal qu’elle n’aurait osé l’imaginer jusqu’à présent. Comment pouvait-il revenir ici, un peu comme si de rien n’était, et lui demander de le pardonner ? Cela dépassait complètement la psychologue à l’enfance présentement.

« Non ! Non tu ne sais pas Anton ! Tu ne m’as pas fait du mal, tu m’as torturé ! As-tu pensé une seule seconde à la manière dont j’ai dû annoncer aux enfants que tu avais disparu de nos vies, comme ça ? Non, évidemment ça, ça t’échappe complètement parce que ce n’est pas toi qui a dû faire ça !! »

Les larmes commençaient à lui monter, mais Lily se fit violence pour ne pas lui faire ce plaisir. Il était tout à fait hors de question de le laisser voir ces larmes, pas celles qui existaient à cause de lui et de ses erreurs.

« Ah, je te le confirme, et tu vas même te louer une chambre pour longtemps ! »

Ils avaient partagé tellement de choses ensemble…et lui, il était parti, pensant plus facile de fuir face aux difficultés de la vie plutôt d’essayer d’avancer main dans la main avec la femme qu’il prétendait aimer depuis qu’ils se connaissaient. Et dire qu’au début, lorsqu’il était parti, la brunette s’était demandée ce qu’elle avait pu faire pour qu’il s’éloigne de cette manière d’elle et des enfants… Aujourd’hui qu’elle connaissait la vraie raison de son départ, elle avait tout bonnement envie de vomir. Comment un père de famille pouvait-il envisager de quitter les siens pour sa vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 23:18


    Pour une paire de jambes ? Ce sont mes jambes Lily, mes jambes !

    Il ne s’était clairement pas attendu à ce qu’elle lui dise ça comme ça. Il ne pouvait plus marcher, il ne pouvait plus rien faire et elle osait lui dire ça comme ça ?

    Je ne pouvais plus marcher, plus faire de sport, plus porter nos enfants, plus te faire l’amour et toi tu parles d’une paire de jambes ?


    Il n’avait pas haussé le ton, mais il savait qu’il devait se calmer. Si ça n’était pas le cas, il allait crier et ça n’était pas la chose à faire. Seulement la façon dont elle venait de dire ça lui avait fait plus que mal. Soupirant, il essaya de se reprendre en l’écoutant parler. Il pouvait imaginer la souffrance que ça avait été pour eux.

    Tu crois que c’était facile pour moi de partir loin de vous ? Non, seulement c’était la seule solution que je voyais pour parvenir à m’en sortir et être un bon père et un bon compagnon.

    Attrapant son sac, il soupira.

    Tu m’en veux, je le comprends parfaitement.

    Il soupira à nouveau et comprit qu’elle n’aurait plus jamais confiance en lui et qu’elle ne l’aimait sans doute plus.

    Je repasserai demain pour parler aux enfants que tu le veuilles ou non.

    Ces filles étaient là et peut importe ce que Lily dirait, il parlerait avec elles. Il savait qu’Alice et Joy lui en voudraient, mais il voulait leur parler et apparemment ça serait seul à seul. Mettant son sac sur son épaule, il fixa Lily une dernière fois et fit demi-tour. Il ne lui restait plus qu’à trouver un taxi pour aller trouver une chambre d’un hôtel en ville.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 23:38




Oui, Lily avait conscience que son handicap avait été très difficile à vivre pour lui. Mon dieu, elle ne le savait que trop bien. Elle aussi, elle avait vécu ce drame, à sa façon. Avait-il oublié les crises de nerfs dont Lily avait été les cibles ? Avait-il oublié ce soir-là où elle était rentrée chez eux, qu’elle lui avait parlé d’un de ces patients qui était adulte et qu’il avait carrément éviter la conversation, apparemment totalement désintéressé du travail de la brunette ? Qu’avait-il cru à ce moment-là ? Elle avait énormément souffert de l’homme qu’il était devenu après cet accident, c’est vrai, mais elle aurait encore préféré vivre cela pendant longtemps encore plutôt qu’il ne les abandonne comme il avait osé le faire.

« T’es parti… »

Mais comment avait-il pu faire cela ? Tant de questions qui venaient à l’esprit de la brunette et qui n’auraient jamais aucune réponse suffisamment satisfaisante à ses yeux. Elle avait l’impression de ne plus le reconnaitre. Il semblait persuadé qu’il avait adopté le bon comportement, mais comment était-ce vraiment possible ?

« L’absence sans explication blesse, Anton. »

Elle venait de lui cela avec une voix qui trahissait sa colère contre lui. Oh, elle n’avait pas haussé le ton – pourquoi le faire de toute façon – mais il avait compris, elle en était intimement persuadée. Anton, malgré tout ce qu’il avait pu lui faire, la connaissait très bien.

« Ça n’est pas seulement ton erreur qui me fait mal, c’est aussi le fait que tu penses avoir bien agi. »

Peut-être ne comprenait-il pas son point de vue, mais Lily s’en fichait complètement. Tout ce qu’elle voulait, c’était se reconstruire. Parce qu’après ce qu’il lui avait fait subir, c’était exactement ce dont elle avait besoin. Pas d’un retour inattendu comme il venait de lui offrir.

« Je n’ai pas le temps de jouer sur les sentiments, moi. »

Lui lança-t-elle en le voyant récupérer son sac à dos. C’est alors qu’il lui dit qu’il viendrait voir les enfants dès le lendemain ce qui fit un choc à la brunette. Il venait de lui dire cela comme s’il…cherchait à régler ses comptes. Avec elle ? Non mais était-ce une blague ? Qui avait mal agi franchement ? Certainement pas elle en tous les cas !

Refermant la porte, la brunette s’appuya contre celle-ci, et se mit à pleurer, l’envie la gagnant depuis que son regard avait croisé celui de cet homme… Anton. Sa fille elle, ne comprenant pas se mit également à pleurer. Ce fut le déclic pour sa maman qui s’arrêta nette de pleurer pour s’occuper d’elle. Pauvre enfant, elle ne méritait pas d’avoir assisté à cela, même si – et heureusement – elle ne s’en souviendrait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Sam 30 Juil 2011 - 23:53


    Ce qu’elle lui avait dit lui avait fait mal. Il savait qu’elle avait souffert et plusieurs fois il s’était dit qu’il aurait dû rentrer. Seulement il n’aurait pas pû s’en sortir comme il l’avait fait s’il était resté. Mais lui aussi avait souffert de devoir partir, mais selon lui c’était la seule solution. Mais la phrase qui lui avait fait le plus de mal c’était qu’elle avait pensé qu’il avait joué avec ses sentiments. Alors après être partit, il avait prit un taxi et avait à l’hôtel le plus proche. Il ne savait pas si Lily allait dire aux enfants qu’il était de retour. Il savait même que si ses filles seraient contentes de le revoir, elles voudraient aussi comprendre. Il s’attendait à soit qu’elles viennent vers lui, soit qu’elles le rejettent directement. Il préférait se préparer à ces deux situations pour ne pas prendre un coup au moral d’entrée de jeu. Sur le coup, il avait même voulu face à Lily prendre leur fille avec lui, dans ses bras, mais il n’avait pas pû. Elle avait grandit et il ne l’avait même pas vu. Il aurait également aimé pouvoir embrasser Lily, mais ça n’était clairement pas le moment. Alors, une fois dans sa chambre d’hôtel, il avait déposé ses affaires et il avait prit une douche. Il n’était pas sortit de toute la soirée et il n’avait pas mangé non plus. Il était resté allongé sur ce lit, à fixer le plafond se demandant comment ça allait se passer le lendemain matin.

    Finissant par s’endormir, il se réveilla finalement vers 9h le lendemain matin. Il n’avait pas donné d’heure à Lily, mais il attendrait encore une heure avant d’y aller, pour être sûr que les enfants soient levés. Allant se préparer, il prit le petit déjeuner à l’hôtel et retourna dans sa chambre. Une fois l’heure passé, il mit sa veste et alors qu’il allait sortir, il sentit que sa jambe lui faisait mal. Il alla s’asseoir et prit son temps pour respirer et faire en sorte que la douleur parte. Se levant, il posa son pied au sol et mit un peu de temps avant d’avancer. Ca allait déjà mieux et il pû y aller doucement. Une fois qu’il fut descendu à la réception, il appela un taxi qui l’amena à la bonne adresse. Arrivé devant la porte, il frappa. Il savait que Savannah devait dormir, enfin il l’espérait surtout, pour pouvoir parler aux enfants. Attendant une réponse, il soupira doucement. Il n’avait pas envie que Lily recommence avec les mêmes propos que la veille, alors il ferait en sorte d’aller directement parler aux filles. Même s’il avait envie que Lily fasse en sorte de l’écouter un peu, il savait que ça n’arriverait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 0:13




Le lendemain ; dix heures du matin.

La veille, Lily avait reçu la visite plus qu’inattendue d’Anton. Cet homme qui, du jour au lendemain, les avait tous abandonné. Aujourd’hui, la psychologue à l’enfance connaissait les raisons de cette fuite de la part de l’homme, et honnêtement, elle lui en voulait encore plus maintenant qu’elle n’avait pu déjà lui en vouloir la veille, lorsqu’il lui annonçait presque fièrement qu’il était parti pour se reconstruire physiquement. Avait-il cru leur faire une surprise ? Parce que si c’était cela, il pouvait dorénavant croire qu’elle était bien mauvaise, cette fameuse surprise. Lily était complètement déboussolée depuis le retour de son ex-compagnon – elle n’arrivait pas à se voir encore aux côtés d’un homme lui ayant fait subir des choses pareilles. Elle n’avait osé en parler aux enfants, craignant leur réaction. Nathan voudrait tuer Anton, elle le savait, pour de multiples raisons. D’abord, il avait blessé sa mère, mais également parce qu’il lui avait donné sa confiance et qu’il en avait abusé le jour où il était parti comme il avait pu le faire.

Les enfants étaient levés depuis huit heures du matin. Même en vacances, Lily tenait à ce qu’ils gardent un rythme de vie suffisamment convenable. Après tout, ils auraient tout le temps de faire des nuits blanches lorsqu’ils en auraient atteint l’âge, Lily ne se voilait pas non plus la face. Comme ils avaient pris leur petit-déjeuner, Lily leur avait accordé du temps pour aller jouer dehors. C’était comme ça que ça fonctionnait, et apparemment, la chose plaisait à tout le monde. Impeccable donc. Savannah jouait dans son parc, qui était dans la chambre de Lily. Cette dernière était présentement allongée sur son lit l’observant jouer avec ses cubes et ses peluches. Quand soudain, la mère croisa le regard intensément bleu de sa fille. Les larmes lui montèrent directement aux yeux. Le retour d’Anton lui revînt en mémoire comme une immense claque dans la figure. Voilà qu’elle pleurait. Elle avait tellement espéré…et puis, Lily avait fini par se faire une raison. Il était parti, sans qu’elle ne sache pourquoi, mais il était vraiment parti. Elle l’avait pourtant attendu durant des nuits entières parfois, et puis elle avait retrouvé le sommeil, comprenant que s’en était terminé de leur histoire, qu’il l’avait quitté.

Imaginez maintenant la dureté de l’instant lorsqu’elle l’avait vu sur le perron de la maison, face à elle, sur ses deux jambes qui plus est… Elle aimait cet homme, mais la souffrance qu’il lui avait procurée dépassait malheureusement cet amour. Mais comment avait-il pu finir ainsi ? Lily était tellement perdue présentement.

Soudain, elle entendit qu’on sonnait – une fois encore en deux jours – à la porte. Elle sut de suite qui se trouvait derrière cette porte. Lily ne sut pas de suite si elle devait y aller où laisser les enfants faire cette « découverte » par eux même. Elle décida malgré tout de se lever, prit Savannah dans ses bras et descendit au rez-de-chaussée, où Nathan venait d’ouvrir la porte, avec Alice et Joy. Tous trois ne bougeaient pas. Apparemment, à eux aussi, ce retour était un choc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 0:24


    Attendant devant la porte, il s’attendait à voir Lily. Seulement Alice, Joy et Nathan étaient là. Fixant les enfants, il ne savait pas si Lily leur avaient parlés, mais au vu de leurs regards, ça ne semblait pas être le cas. Fixant d’abord ses filles, il vit Alice partir en courant loin de lui et Joy hésiter sur ce qu’elle devait faire. Seulement cette dernière suivit sa sœur. Fixant alors Nathan, ce dernier fonça les sourcils et fit demi-tour, les poings serrés avant d’aller rejoindre les filles. Soupirant, Anton baissa la tête. Relevant les yeux, il croisa le regard de Lily et il vit également Savannah. La petite le fixait et il ne se sentit pas assez fort pour affronter tout ça. Il tourna le dos, tentant de se contenir, mais c’était trop dur. Se passant les mains sur le visage, il inspira et expira plusieurs fois. Oui, il savait que ses filles pourraient le rejeter, mais le vivre c’était vraiment plus difficile qu’il ne l’avait imaginé. Passant une main sur ses yeux, il ne voulait pas pleurer, pas avant de s’être expliqué. Se retournant finalement vers la maison, avec la porte toujours ouverte, il hésita à entrer. Cependant il le fit et laissa tout de même la porte ouverte. Il savait qu’ils pourraient tous le chasser et avec la porte ouverte ça serait beaucoup plus simple qu’il parte pour de bon. Avançant dans le hall de la maison, il regarda autour de lui. Rien n’avait vraiment changé, puis il reposa son attention sur celle qui était sa compagne. En tout cas elle l’avait été et il n’était plus sûr qu’elle veuille l’être aujourd’hui. Ne disant rien, il avança dans la maison et alla rejoindre les enfants. Lily avait été claire la veille, elle ne voulait plus le voir, alors autant qu’il se concentre sur les enfants.

    « Va t’en ! »

    Surprit par Nathan qui lui fonçait dessus, il tenta de le calmer, mais le petit parvint à lui taper dessus. Evidemment, même s’il avait de la force, ça allait encore. Arrivant à attraper le petit garçon dans ses bras, il le serra contre lui. Il serra les dents et le sentit petit à petit se calmer. Desserrant sa prise, il vit Nathan qui le fixait.

    « Tu avais promit de ne pas faire de mal à maman. »

    Je sais, mais je devais partir.

    "Pourquoi ?"


    Les filles s’étaient rapprochées.

    Je devais aller mieux. Je devais pouvoir marcher à nouveau.

    "Tu aurais pû nous le dire avant de partir."

    Je sais que j’aurai beau tout vous expliquer vous ne me pardonnerez pas. Je ne cherche pas non plus à ce que vous me pardonniez. J’aimerai juste pouvoir vous parler, savoir comment vous allez.

    "Pourquoi ? Tu ne restes pas ?"

    « Tu vas encore partir ? »

    Je resterai en ville, mais je ne vivrais pas ici avec vous.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 0:46




Le voir ici, dans cette maison… Ça lui faisait tellement mal. Elle n’aurait jamais cru pouvoir souffrir de nouveau autant après ce que lui avait fait Thomas. Et puis Anton était parti, comme ça, tel un voleur et elle avait compris qu’elle pouvait encore plus souffrir qu’avec son ex-mari. Quelle ne fut pas sa douloureuse surprise à ce moment-là. Lily lui avait absolument tout donné, son amour, ses ambitions, elle… Et il lui avait fait ça. Comme ça. Et aujourd’hui encore, il trouvait le moyen de tourner la situation à son avantage ? Certainement pas. Lily refusait de le laisser gagner. Elle avait déjà trop souffert.

Il ne mit pas longtemps à comprendre que sa présence ici n’était pas celle attendue. Mais étrangement, cela ne fit pas plaisir à la brunette. Cependant, elle devait avouer être fière de son fils de onze ans maintenant lorsqu’il se mit à le frapper. Oh, non pas que Lily enseignait à ses enfants de frapper les hommes ou même les femmes qui la blessaient dans la vie, seulement elle savait que la bonne entente entre Nathan et Anton avait d’abord tenue grâce à un pari, et Anton avait mis un terme à cela le jour de son départ inattendu.

Et puis, évidemment, comme toujours il parvint à capter l’attention des trois enfants en leur expliquant qu’il avait eu ses raisons de partir mais que dorénavant il était de retour et qu’il ne repartirait pas, cependant qu’il ne viendrait plus vivre dans cette maison. Alice se tourna instinctivement vers Lily.

« Ne me regarde pas comme ça Alice, je suis désolée, mais c’est non. »

Il était hors de question qu’il remette les pieds dans cette maison en faisant comme si de rien n’était. C’était tout simplement hors de question aux yeux de Lily. Elle avait trop souffert avec le comportement de cet homme qu’elle avait crû longtemps capable de faire passer sa propre personne après celles de ceux qu’il aimait. Elle s’était bien trompée. Décidément, Lily finissait par penser qu’elle n’était pas faite pour l’amour, puisque celui-ci lui faisait toujours défaut à force.

« Maintenant que tu leur as dit, et qu’ils sont contents, tu m’excuseras mais j’ai des choses à faire. »

Lily repositionna sa fille convenablement dans ses bras et remonta à l’étage, ne supportant plus la vue de son compagnon. Ce regard… elle ne le connaissait que trop bien, malheureusement. Mais comment avait-il pu… ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 0:56


    Il comprenait parfaitement que Lily ne veuille plus le voir. Pourtant, il aurait voulu qu’elle comprenne et qu’elle puisse lui dire qu’il aurait peut-être une chance de la voir revenir vers lui. Nathan était toujours calme, mais il gardait les sourcils froncés. Anton parla donc avec les enfants, tentant de leur expliquer ce qu’il avait fait. Ils écoutaient, mais Anton savait aussi qu’ils lui en voudraient longtemps et surtout Nathan. Lily était partit et Anton décida d’aller la voir. Qu’elle le veuille ou pas, il fallait qu’ils se parlent. Allant à l’étage, il fit le moins de bruit possible et ouvrit la porte, regardant alors Lily et Savannah. Il esquissa un sourire, mais il se transforma vite en sourire triste. Il fronça doucement les sourcils et il fut sortit de ses pensées en entendant des babillements. Posant son regard sur sa fille, il la vit qui le regardait. Croisant le regard de Lily, il savait qu’il n’était pas le bienvenue, mais il avança tout ce même. Il hésita à prendre leur fille dans ses bras. Il aurait aimé le faire, mais il savait que la jeune femme pourrait le prendre mal. Alors, avant qu’elle ne puisse sortir de la pièce, il la regarda.

    Je ne suis pas allé voir une autre femme, je ne suis pas partit parce que je ne voulais plus de toi ou que je t’aimais plus. Je n’ai rien fait que penser que tu avais déjà bien à faire avec les enfants pour devoir t’occuper de moi en plus.

    Il savait que ce qu’il dirait ne changerait rien, mais il voulait tout de même tenter sa chance. Avançant vers Lily, il baissa la tête et embrassa Savannah sur le front. Puis, il fixa son ex compagne.

    Tu connais mon numéro de portable.

    Parler avec Lily n’arrangerait pas les choses, il le savait parfaitement. Alors, il tourna les talons et partit au rez-de-chaussée. Allant vers la porte, il hésita, puis finalement il alla vers l’arrière de la maison. Regardant les enfants s’amuser, il ne pû même pas sourire. Lui qui avait pensé qu’elle lui laisserait une chance de s’expliquer et qu’elle pourrait comprendre, il s’était trompé sur toute la ligne.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 1:11




A l’étage, Lily s’était cru à l’abri de la présence d’Anton, mais rien n’y fit. Son image était gravée dans l’esprit de la brunette. Le fait de le voir, les deux pieds dans cette maison, sur ses deux jambes…c’était si difficile pour la brunette qu’elle avait préféré fuir la situation et monter à l’étage pour rester seule avec sa fille. Mais ce fut sans compter sur l’envie de pleurer qui refit son apparition à peine eut-elle croisé le regard de Savannah qui avait les yeux de son père. Elle lui avait même donné une fille, certes Savvy n’était pas attendue à la base, mais par la suite, ils avaient tout fait pour que la grossesse aille au mieux – en particulier après la fausse-couche de Lily qui avait causé la perte de l’un des deux embryons qu’elle portait pourtant en elle.

Soudain, Lily aperçut Anton qui avait osé entrer dans cette pièce. Pas n’importe quelle pièce. Celle-là. Il n’était décidément pas culotté d’agir comme il osait présentement le faire. Lily aurait voulu le gifler rien que pour cela. Ils avaient partagé tellement de choses dans cette chambre. Des images revinrent à la brunette sans que celle-ci ne l’ait même désiré. Cette pièce était hantée de souvenirs qui, aujourd’hui, sonnaient comme une fausse note de musique dans une partition semblant pourtant parfaite à la lecture.

Il lui expliqua ne pas avoir été voir ailleurs. Oh, de toute façon qu’il l’ait fait ou non, on pouvait aisément croire que Lily n’était franchement plus à cela près de sa part. Elle n’était plus rien… Il l’avait détruite le jour où elle avait découvert qu’il était parti, sans la prévenir. Mais se rendait-il un seul instant de tous les dégâts qu’il avait pu causer en ne pensant qu’à lui ? N’était-il donc pas suffisamment patient pour attendre que la rééducation face son effet sur lui ? N’avait-il pas pu laisser les gens qui l’aimaient l’aider à surmonter cette étape de sa vie ? Non, apparemment pas. Mais à la rigueur, s’il avait tant tenu à partir pour sa rééducation, pourquoi n’avait-il rien dit à la femme qu’il prétendait aimer ? N’était-ce pas le moins qu’il aurait pourtant pu faire ? Non, encore une fois, apparemment pas. Comme si Lily était le genre de femme à garder un homme enfermé entre quatre murs par égoïsme. Avait-il réellement pensé qu’elle l’aurait empêché de partir ? Si oui, alors c’est qu’il ne la connaissait décidément pas le moins du monde.

« Je ne t’appellerai pas, Anton. »


Puis, il partit. C’était sans doute beaucoup mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 1:21


    Il avait entendu les propos de la jeune femme, mais il était tout de même descendu. Il avait pourtant envie de l’affronter, mais il ne savait pas si c’était une bonne idée. Fixant les enfants qui jouaient, il se détestait déjà pour ce qu’il allait faire, mais il le pensait nécessaire. Au moins les choses seraient claires et il saurait qu’il n’aurait plus aucune chance avec elle. Remontant à l’étage, il alla dans la chambre, ouvrit la porte et alla directement vers Lily. Il prit Savannah dans ses bras et la déposa dans son lit. Attrapant ensuite Lily par la main, il l’amena dans une des chambres des enfants et ferma la porte derrière lui.

    Vas-y.

    Fixant la jeune femme, il attendait qu’elle parle.

    Dis-moi tout ce que tu as à me dire. Ne m’épargne pas, je ne le mérite pas.

    Il attendait que la jeune femme parle. Après tout, autant mettre tout au clair et qu’elle soit plus que franche avec lui.

    Est-ce que j’ai la moindre chance d’être à nouveau à tes côtés ?

    C’était surtout cela qu’il voulait savoir, mais il voulait également savoir ce qu’elle ressentait, ce qu’elle avait ressentit et ce qu’elle comptait faire vis-à-vis des enfants. Il savait qu’Alice et Joy étaient comme ses filles désormais, mais lui ne pourrait pas se faire à l’idée qu’elle les garde avec elle. Il avait donc besoin de savoir ce qu’elle voulait dès à présent et s’il n’avait plus une seule chance.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Little lion man Dim 31 Juil 2011 - 1:33




Alors qu’elle le croyait parti, pour de bon, c’est-à-dire hors de la maison, Lily se fit vite à l’idée qu’elle s’était violemment trompée vis-à-vis de l’homme puisque celui-ci revint en trombe dans la chambre, lui prit carrément Savannah des bras, la posa dans son lit et sans qu’elle n’ait le temps de comprendre quoique ce soit, lui attrapa la main en l’emmenant de force hors de la chambre pour une autre, où il ferma lui-même la porte. Monsieur voulait mettre les choses au clair ?! Non mais il n’avait décidément peur de rien celui-là. Si elle avait voulu, elle aurait pu le tuer là, sur le champ. Evidemment, difficile de jouer la carte de la discrétion, du coup Lily renonça de suite à cette éventualité. De toute façon, elle ne se pensait pas capable de tuer quiconque, même lui. Et dieu sait pourtant qu’il ne méritait pas moins que cela présentement. N’oublions pas qu’il avait tout de même abandonné ses enfants, au-delà de l’abandonner elle. Lily se fichait de son propre sort en vérité, ceux pour qui elle s’était tant inquiétée étaient les enfants. Evidemment.

Jusque-là très silencieuse, la brunette fut carrément choquée de la question qu’osa lui poser Anton. Il voulait savoir s’ils avaient encore la moindre chance. L’enflure ! Il arrivait comme un malpropre hier, et le voilà qui la foutait au pied du mur ? Non mais il avait vu ça où lui exactement ? Se refusant clairement à lui répondre, la brunette lui faisait donc face, sans mot dit. Il n’aurait pas la satisfaction de l’entendre répondre à sa question. S’il y avait bien une personne dans cette pièce en ce moment qui devait répondre de ses actes, c’était Anton et certainement pas Lily. Il agissait vraiment comme le dernier des imbéciles et Lily craignait qu’il ne s’en rende même pas compte.

Elle ne parlerait pas, ce n’était pas la peine qu’il continue sur ce chemin-là. Seulement, une phrase lui brûlait les lèvres, mais Lily se retenait de lui balancer en pleine figure, sachant pertinemment qu’il en souffrirait énormément. Comme quoi, même après qu’il lui ait fait la pire chose au monde – pour elle, bien-sûr – elle tenait encore à l’épargner un minimum, bien qu’il lui ait juste avant demandé de ne pas le faire. Oh non, elle ne lui ferait pas le plaisir de lui obéir. Malheureusement pour Anton, les mots finirent par franchir les lèvres de la brunette, sans qu’elle ne le veuille vraiment.

« Si tu n’étais pas aussi stupide, tu penserais un peu plus aux autres. »

Cela dit, elle quitta la chambre sans lui laisser le temps de répondre quoique ce soit. Elle n’avait strictement rien à dire à un homme lui ayant fait cela. Et dire que des mois auparavant, Anton lui avait promis de ne jamais la faire souffrir…tu parles !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Little lion man

Revenir en haut Aller en bas
 

Little lion man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-