AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyDim 24 Juil 2011 - 16:22




Pensez à participer au topic commun pendant le mariage.

SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) 33uplcn

SEASON 3 - SEASON FINALE

Et vous, y survivrez-vous ?
Vous l'avez maintenant compris, après le mariage de Maât Blythe-Sheldon et d'Eden Curtis, tous les habitants ont quitté les lieux en même temps et un énorme carambolage s'est produit sur l'autoroute.
C'est dans ce topic commun que vous pouvez donner les réactions de votre personnage et votre dernière scène pour la saison 3 de Filthy Secret. Pensez à lire les instructions avant de poster quoi que ce soit.

Quelques précisions.
Nous avons mis en place ce sujet pour vous permettre de poster un message sur ce qui arrive à votre personnage pendant le carambolage (et non pas après). Nous vous demandons de faire un message d'une longueur raisonnable, de préférence pas trop long pour que le sujet puisse rester fluide. Dans ce message, nous vous invitons à donner quelques précisions sur la situation de votre personnage pendant l'accident : avec qui se trouvait-il dans la voir, qu'a-t-il pensé du mariage, comment réagit-il en voyant le carambolage ou en étant pris dedans, etc.
Vous avez trois choix possibles : la voiture dans laquelle votre personnage se trouve fait partie des premières voitures parties auquel cas votre personnage voit l'accident qui se passe derrière lui; la voiture dans laquelle votre personnage se trouve fait partie de celles qui sont prisent dans l'accident; la voiture dans laquelle votre personnage se trouve fait partie de celle qui ont quitté le mariage en dernier et vous arrivez donc quelques secondes après le carambolage.
Merci de rester cohérent avec les scènes que vous aviez préalablement soumises pour le season finale.
Si vous avez envie que quelque chose de particulier arrive à votre personnage pendant le carambolage, ne vous inquiétez pas, vous avez bien entendu le droit de faire un vrai sujet dans la section de votre choix, qui se déroulera de la même façon qu'un RP normal (précisez dans le titre ou quelque part en début du sujet que cela se passe pendant l'accident). En attendant, pensez quand même à passer par ce topic commun avant toute chose!

Voici le "plan de participation" pour ce topic commun. Il n'y a aucun ordre de passage, il s'agit juste d'un rappel pour vous permettre de savoir exactement ce qu'il s'est passé et où se situe votre personnage et ceux des autres dans tout ça. Ceux qui ne sont pas dans la liste, sachez que vous avez bien sûr le droit de participer comme vous le souhaitez (premières voitures, voitures du milieu, dernières voitures) mais vous devez obligatoirement respecter le "plan de participation".


PREMIERES VOITURES, AVANT LE CRASH. NE VOIENT PAS LE CRASH.

Nelle Armstrong & River
Ava Swinton
Evie-Leigh Winwood & Aleu Leister
Parfaite Lane & Basil & Aaron Waterson
Pride S. Berrington & Jaelyn Austen
Lawson McArthur & Dolly
Briséis Nickson
Loann E. Elphinston
Abbey Kassidy
Dylan Summer & Leighton Hadley : partent à pieds
Dexter Fearghas
April Ramsey


PREMIERES VOITURES, AVANT LE CRASH. VOIENT LE CRASH. ILS PORTENT SECOURS.

Adriel Lamontagne
Maya Mazzello & Knox Lee Spencer
Pavel Chelmsford & Nuala Parker : La voiture de Maya Mazzello & Knox Lee Spencer s'arrête devant eux. C'est ainsi qu'ils voient dans leur retroviseur le crash.
Amy-Rose Sullaway & Clay
Gabriel McAllister & Romain McAllister


VOITURES DU MILIEU. DANS LE CRASH.

Ralfes Hurlsberth : Sa voiture percute de plein fouet le camion. Il est tué sur le coup.
Karen Sanders : Complètement saoule, elle percute la voiture de Ralfes Hurlsberth. Gravement blessée.
Tadeck J. Nosborn & Laurence Fugerson : Ils essayent d'éviter le camion et percute la voiture de Reagan H. Williams. Ils sont blessés (gravité au choix).
Reagan H. Williams : Sa voiture est percutée par celle de Tadeck J. Nosborn & Laurence Fugerson. Elle est gravement blessée.
Basil Lane : Sa voiture percute celle de Reagan H. Williams. Peu blessé.
Goldie Stewart, Cléo L. Ofersen & Luke A. Jessfiel : Ils parviennent à fréner, ils pensent donc qu'ils ont échapper au pire mais la voiture de Rhiannon Tägtgren & Jovan Lennon les percute quelques secondes après. Goldie et Cléo sont blessées, Cléo très gravement. Luke n'est pas blessé.
Rhiannon Tägtgren & Jovan Lennon : Leur voiture percute celle de Goldie Stewart, Cléo L. Ofersen & Luke A. Jessfiel. Jovan ne sent plus ses jambes. La tête de Rhiannon percute très violament son appuie tête. De plus, une douleur attroce se fait ressentir dans son ventre et voyant le sang qui s'en écoule, en comprend qu'elle risque de perdre le bébé qu'elle porte.
Leslye Solea Gibson : Elle dérape, perd le contrôle de sa voiture et vient heurter la glissière de sécurité. Peu blessée.
Jay M. Mazelwood : Il voit la voiture de Leslye lui couper le chemin pour foncer droit dans la glissière de sécurité. Le coup de volant qu'il donne lui fait également perdre le contrôle de sa voiture. Peu blessé.
Forrest Fitzgerald : Choqué, mais pas blessé. Il perd néanmoins son contrat signé dans l'accident.
M. Charlie James : Au choix si blessée ou non. Elle perd le contrat signé dans l'accident.
Callum MacKinnon & Eleanor : Au choix si blessés ou non. Conduite en état d'ivresse.
Taylor Maywood & Emrys Dolohov : Taylor est blessé (gravité au choix). Emrys n'est pas blessée.
Calvin H. Stone : Il rentrait à pied quand il se retrouve en plein milieu du carambolage. Il est renversé par la voiture de Callum MacKinnon & Eleanor.
Esteban Carson : Il perd le contrôle de sa voiture, dérape en essayant d'éviter la voiture de Taylor Maywood & Emrys Dolohov. Il fait plusieurs mètres contre la glissière de sécurité avant que sa voiture ne bascule et quitte la chausée pour faire plusieurs tonneaux. Très gravement blessé.
Elyès Antwonn : Pas blessé du tout. Il est le tout premier à porter secours à tous les blessés.
Rafael Dunhamn & Jace Gallagher : Ils frènent à temps et pensent qu'ils ont évité le pire mais la voiture de Renaida Benavente les percute de plein fouet, leur faisant faire plusieurs mètres avant de percuter très violemment le mur qui sépare les deux sens de la voie rapide. Ils sont gravèmenet blessés.
Renaida Benavente : Elle partage sa voiture après plusieurs amies à elle. Elles discutente et rigolent dans la voiture, ce qui expliquent pourquoi elles ne font pas attention à ce qui est en train de se passer à quelques mètres devant elles et qu'elles viennent percuter la voiture de Rafael Dunhamn & Jace Gallagher. Elles décèderont toutes des suites de leurs blessures, certaines avant même d'être prises en charge par les ambulances.
Anya Surich : On la met dans un taxi car elle n'est pas en état de conduire mais le taxi est aussi pris dans le carambolage. Elle est blessée (gravité au choix).
Isis Rose Riley : Elle doublait la voiture d'Anya Surich au moment où celle-ci essayait d'éviter la voiture de Rafael Dunhamn & Jace Gallagher qui était poussée contre le mur de sécurité par celle de Renaida Benavente. Isis est blessée (gravité au choix).
India Sanbries et Fabien Lefèvre : C'est Fabien qui conduit et après un dérapage plutôt mal contrôlé, le côté droit de la voiture (où se trouve India) vient emboutir l'arrière du camion qui a causé l'accident; Fabien n'a aucune blessure mais India est gravement blessée.


DERNIERES VOITURES. APRES LE CRASH. ILS PORTENT SECOURS.

Kayla L. Cunningham
Joy S. McDoney
Hareton Blitswick & Rose Lancaster
Caelan B. Conely
Zayne S. Hopkins : Il rentre avec une conquète.
A. Everleigh Whitley & Tyler Braverman
Jaxon Whealer, Bonnie Whealer, Caleb Varnham, et leur fille Maggie
Huckleberry Twist & Sally Preston
Meadöw-Jane Watson & Vaiana R. Shade
Muse Hannigan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyMar 26 Juil 2011 - 14:37

Venir à ce mariage n’était probablement pas une bonne idée, finalement. Dès le départ, elle avait su que cette journée ne serait pas à la hauteur de ses espérances et à de nombreuses reprises, elle avait eût dans l’idée de rentrer chez elle. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle était venue, à vrai dire, puisqu’elle ne connaissait même pas les mariés. Mais soit, elle était restée une bonne partie de la soirée finalement et lorsqu’elle avait rejoint sa voiture, une Audi R8 de couleur grise, elle avait remarqué qu’elle n’était pas la seule à avoir fait le choix de rentrer à ce moment-là. Reagan s’empressa d’allumer l’autoradio, pensant que cela pourrait peut-être aider à calmer sa mauvaise humeur, qui ne la quittait plus depuis plusieurs heures désormais. La conversation qu’elle avait eu avec sa sœur quelques minutes plutôt n’avait pas arrangé les choses, bien au contraire. Celle-ci avait profité de la soirée pour lui avouer la véritable raison de sa venue à Ocean Grove. Suite à cette révélation qui avait porté la jeune femme au summum de son énervement, elle avait quitté la pièce sans se soucier des personnes alentours et en bousculant tout ceux se trouvant sur son passage. Elle avait peut-être perçu l’arrivée de sa petite sœur dans le quartier comme étrange, mais jamais elle n’aurait imaginé que la vraie raison la concernait sur un point déplaisant. Elle lui en voulait énormément et la joie qu’elle avait éprouvée en la voyant arriver ici, après tant de temps sans nouvelles, l’avait quitté très rapidement. Il n’avait fallu que l’espace de quelques secondes pour que toute cette joie se soit envolée. Aussi rapidement qu’elle était arrivée, en fait. Elle poussa un long soupir, distraite par le cours de ses pensées, elle tenta alors de reconcentrer toute son attention sur la route, pressée d’arriver chez elle et de se servir un petit verre de cognac, ou deux, pour dissiper toute les mauvaises ondes qui l’entourait en ce soir de juillet. Elle baissa les yeux vers le poste pour essayer de trouver une radio qui diffusait de la bonne musique, n’appréciant pas l’actuelle. Un énorme bruit suivi de crissement de pneus lui fit relever la tête. L’expression de son visage changeait brutalement alors qu’elle découvrait avec effroi un poids-lourd couché en plein milieu de la route. Sa première réaction fût de freiner. Les voitures s’emboutissaient dans le poids-lourd et elle n’était plus qu’à quelques mètres de celui-ci, elle devait trouver une solution pour se sortir de là mais celle-ci était trop dure à trouver. Alors qu’elle s’apprêtait à donner un coup de volant pour éviter une des voitures embouties, sa voiture se mit à trembler dans tous les sens. Sa voiture venait d’être percutée par la droite par une autre voiture. Un grand cri sortit de sa bouche alors qu’elle se rendait compte de la situation. Elle tenait toujours fermement le volant malgré le fait qu’elle ne pouvait plus rien faire et ne se rendit même pas compte qu’une voiture arrivait à sa gauche, percutant son aile arrière gauche. Le choc la propulsa en avant, malgré la ceinture de sécurité qui s’était bloqué et sa tête cogna contre le volant quelques secondes avant que l’airbag fit son apparition. Doucement, ses yeux se fermèrent alors qu’elle perdait connaissance…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyMer 27 Juil 2011 - 11:56


L'esprit léger, Knox était ravi de se trouver en compagnie de Maya. Ce n'était pas grand chose pour le moment. Il avait simplement obtenu le droit de la raccompagner, mais symboliquement, c'était quelque chose de très important. Après qu'il ait appris la nouvelle de sa grossesse – et se soit pris une gifle monumentale pour avoir osé demander de qui était le père -, elle ne l'avait simplement plus laissé s'approcher. Elle mettait ses écouteurs sur ses oreilles lorsqu'il approchait, et prenait le chemin inverse. De cette façon, même si il tentait de la rattraper, ses mots se perdaient dans les oreilles d'un passant, mais certainement pas vers l'intéressée. C'était exténuant, et profondément agaçant, mais Knox était résolu à ne pas abandonner. Quoiqu'elle en pense, quoiqu'elle en dise, son attachement pour elle était sincère, et le temps qu'il avait passé loin d'elle n'avait fait que l'exacerber. Pourtant, il avait décidé de mettre cela de coté quelques temps. La grossesse de Maya était la question la plus urgente, et il devait trouver sa place dans tout cela. Il n'était pas prêt à être père, c'était certain. Si on lui avait posé la question, il aurait éclaté de rire, il n'y avait aucun doute là-dessus. Il n'était qu'un adolescent. Pourtant, depuis qu'il avait appris qu'il allait être père qu'il le veuille ou non, il avait commencé à changer progressivement. Il s'était fait à l'idée. Il ne savait pas si il se sentait prêt, mais il avait la conviction que c'était seulement en vivant la grossesse aux cotés de la femme qu'il aimait qu'il pourrait savoir si il voulait être père. Il ne se sentait pas capable de lui tourner le dos, et de repartir à une vie normale après avoir vécu quelque chose comme ça, naturellement. Mais tant qu'il y avait un doute, il ne pouvait se prononcer. Ainsi, quand Adriel avait échangé un sourire avec lui, il avait vu cela comme une aubaine. Il y avait un message derrière cela, et peut être même que cela signifiait que Maya était prête à l'écouter. C'était apparemment le cas puisqu'elle lui avait laissé une place sur le muret sur lequel elle s'était installée. Il avait pris une grande inspiration, et c'était alors lancé. « Maya.. » Un sourire s'était tout naturellement installé sur son visage alors qu'il prononçait son nom. « Je sais que tu es en colère, et que tu as tout le droit de l'être. Mais il n'y a plus que toi, maintenant. » Son regard se perdit vers le ventre arrondi de la jeune femme. Un élan le poussa à vouloir caresser ce ventre, mais il s'en abstint. « Apparemment, ton ami est parti sans toi. Laisse moi te raccompagner, et je te demande simplement le temps du trajet pour qu'on discute. » Il hésita, puis conclut. « Pas plus, je te le promets. » Il s'était attendu à un rejet, un de plus. Ce n'était rien. Il était habitué, et déterminé comme il l'était, comme rarement il l'avait été, il n'était pas prêt de changer d'avis. Elle finirait bien par l'écouter. Mais il savait pertinemment que Maya serait sensible à la mention du bébé, et qu'elle n'était pas le genre de femme à le repousser si il désirait faire parti de la vie de son enfant.

Il fit le tour de sa voiture après l'avoir aidé à s'installer, et démarra, non sans avoir éteint l'auto-radio. Il avait tellement attendu ce moment qu'il ne savait même plus par où commencer. Preuve en était qu'il n'avait pas prononcé un seul mot en sortant du parking. Il poussa un soupir, puis se lança. Cependant, il prononça à peine les premiers mots qu'il s'arrêta. C'était peut être sa seule chance, et il ne savait honnêtement pas par où commencer. Il avait tant de questions à lui poser, mais il ne voulait pas non plus qu'elle se sente étouffée par tout cela. Il devait la ménager, de toute façon. Enceinte comme elle était, elle devait être épuisée. Ce ne fut donc qu'au bout de quelques minutes qu'il se décida enfin à reprendre la parole. « Comment va le bébé ? » C'était une question qu'il mourrait d'envie de poser depuis tellement de temps. Etait-il en pleine forme ? Etait-ce une fille ou un garçon ? Peut être n'avait-elle pas posé cette question. Il n'était pas prêt. Ce qui l'avait poussé à fuir Chicago ne jouait pas en sa faveur. Il avait réussi ses SATs avec brio, mais n'avait certainement pas de quoi se payer l'université, en plus de l'éducation d'un enfant. Il n'avait pas de job à proprement parler, et ne vivait même pas chez lui. Il ferait, sans aucun doute, un piètre père. Et si il se lançait dans cette aventure, aussi grandiose soit-il, il ne voulait pas non plus passer à coté de sa vie. Ou plus exactement, il ne souhaitait pas passer le restant de ces jours à le reprocher à Maya, ou à son enfant – leur enfant. Un sourire fier se dessina sur ses lèvres alors qu'il entendit que tout allait bien, et désormais lancé, il posa toute une série de questions sur l'enfant. Parfois, pris par son engouement, il ne laissait même pas le temps à la jeune femme de répondre. Il était d'ailleurs entrain de lui demander si elle avait déjà des idées pour le prénom de l'enfant lorsqu'après avoir jeté un coup d'oeil sur le rétroviseur, quelque chose attira son attention. Il y avait quelque chose d'étrange sur la trajectoire que prenait ce camion. Il ralentit légèrement l'allure, tout en regardant son rétroviseur, les sourcils froncés. Il ne prêtait même pas attention à ce que la jeune femme lui répondait, puis le poids lourd venait de faire une violente embardée, et venait de taper dans une voiture. Il vérifia rapidement que la voiture derrière lui respectait les distances de sécurité, et freina d'un coup franc, mais pas violent, et mis sa main devant Maya, voulant réduire le choc du freinage. « Attends dans la voiture. » dit-il sur un ton autoritaire, ne souhaitant pas l'exposer à un danger trop important. Il sortit de la voiture, et avança de quelques pas. Lorsqu'il fit la tournure que les événements prenaient, il n'eut qu'une chose en tête : en éloigner Maya, et leur enfant. Il courut donc vers sa voiture. Une fois à l'intérieur, il redémarra, et doubla la voiture devant lui qui s'était également arrêtée. « Appelle les secours. Nous, on rentre. » A vrai dire, il comptait surtout raccompagner Maya, et revenir directement après sur les lieux pour pouvoir aider. Mais, il n'était pas convaincu que Maya se laisserait faire aussi facilement, aussi avait-il décamper avant de lui dire quoique ce soit. Il ne savait pas ce que contenait ce camion, et vu la quantité de pétrole qui se trouvait dans les voitures, si le camion en contenait aussi, c'était l'explosion assuré. Mieux valait que Maya se trouve le plus loin possible du lieu de l'accident si cela devait arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyJeu 28 Juil 2011 - 9:52


Tadeck haïssait les mariages. Tous ces bons sentiments, tout ces gens hypocrites qui se réjouissaient pour les mariés alors que la moitié les jalousait alors que l'autre moitié n'en avait strictement rien à foutre, bien trop tourné vers leur propre nombril. Et de toute façon, Tadeck détestait ce quartier et ses habitants. Ne connaissant même pas les mariés, il n'aurait jamais dû s'y rendre. Il serait resté tranquillement chez lui et tout aurait été parfait. Mais voilà, c'était sans compter sur Laurence. Cette maudite Laurence qu'il rêvait de découper en morceau à chaque instant. Lui collant à nouveau un costard sur le dos, elle le força à l'accompagner au mariage. Il fallait dire qu'en tant que faux couple, ça aurait été particulièrement suspect qu'il ne soit pas venu avec elle. Mais ils auraient bien pu inventer quelque chose non ?! Laurence semblait déborder d'imagination, alors merde. Mais non, il n'avait pas pu y réchapper. Malheureusement. Oh mais qu'à cela ne tienne, il avait bien l'intention de se venger. Et c'est ce qu'il fit. Buvant encore et encore, alors qu'il avait prit ses médicaments juste avant de venir, il fut rapidement sous l'emprise de l'alcool. Et c'est là que tout vira au drame. Alors que cette idiote d'Ava mettait la tête de Laurence dans le gâteau des mariés -pour une fois qu'elle faisait un truc bien celle-là !- Tadeck ne pu s'empêcher de rire. Il riait, encore et encore, à en perdre haleine. Ce qui pouvait paraître assez suspect à vrai dire, n'est-ce pas ? Il était censé être son compagnon et ce genre d'évènements aurait dû le mettre en colère contre Ava. Il aurait dû voler à la rescousse de sa belle et l'aider à se tirer de là, limitant l'humiliation. Mais non, il riait à pleines dents, attirant l'attention sur lui. Il finit par se lever, bien décidé à l'achever. Et c'est comme ça que, complètement ivre, il monta sur l'estrade et s'empara du micro, annonçant alors publiquement que son histoire avec l'avocate n'était qu'une supercherie organisée par celle-ci pour prouver on ne savait quoi à Jovan et à sa nouvelle petite copine. Et le moins que l'on puisse dire, c'était qu'annoncer le faisait jubiler et bien rire encore. Tenant à peine debout, il retourna alors s'asseoir, cherchant à reprendre son souffle entre deux hoquets de rire. Restant alors jusqu'à la fin du mariage assit à une table à boire encore pour oublier sa peine, Laurence finit par l'attraper pour l'emmener avec elle, décidant de quitter enfin le mariage, humiliée jusqu'à la moelle. Oh il allait le payer cher, ça c'était sûr ! Mais à cet instant, il n'était franchement pas en état de s'en inquiéter. Perdant l'équilibre à chacun de ses pas, il tanguait de gauche à droite, menaçant de s'écrouler à chaque avancée. Laurence le fourra sur la banquette arrière, furieuse. Il devait déjà s'estimer heureux qu'elle le ramène à mon avis. Allongé comme une loque, pas attaché, il divaguait complètement. Parlant de tout et de rien. D'Anya, de Sona, de Roxanne. De l'Irak. De ses parents. De Noah qui était décédé. Bref, tout y passait. Et plus il semblait s'enfoncer dans des souvenirs douloureux, plus il riait. Par désespoir peut-être. Ou simplement parce qu'il ne se rendait même plus compte de ce qu'il disait. Et puis, un cri aigüe, celui de Laurence. Un coup de frein violent et la voiture déboite. Tadeck est projeté en avant et s'écrase douloureusement contre le siège avant. Il retombe en arrière, se retrouvant sur la place du milieu. Et là, un choc d'une violence inimaginable. Éjecté en avant, le corps de Tadeck est propulsé en avant à nouveau. Mais cette fois-ci rien ne vient intercepter sa trajectoire. Dans un bruit sourd son corps traverse le pare-brise et roule sur le capot avant de tomber par terre. Tout était allé tellement vite qu'il n'avait même pas eu le temps de ressentir une quelconque douleur. Les yeux clos, paralysé au sol, Tadeck est loin. Il n'entend plus rien, il ne ressent plus rien, il n'a plus conscience de rien. Des sillons de sang s'échappent de part et d'autres de son corps. Mais les plus gros dégâts ne se voient pas à l’œil nu. Ce ne sont pas les bouts de verre ou l'impact au sol qui vont le faire le plus souffrir. Non, ça se passe sous la peau. Son crâne. Son dos. Son genoux. Le pire reste à venir pour l'ancien marine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyJeu 28 Juil 2011 - 11:23


L'ambiance était loin d'être au beau fixe. C'était un beau mariage sans nul doute. Quasiment tout l'or du monde avait du y être dépensé, et cela devait en effet être le plus beau jour de la vie des jeunes mariés. Mais il y avait quelque chose qui sonnait horriblement faux dans tout ça. Nolan ne se sentait pas à sa place, pour commencer. Il s'était fait à Miami, et commençait même à apprécier la ville. Il avait un travail qu'il appréciait plus ou moins, et si ce n'était pas non plus le restaurant qu'il avait en Irlande, il ne se sentait pas capable de plus pour le moment. Mais il ne voyait pas l'intérêt de faire un mariage où tout le quartier était invité alors qu'il n'avait probablement jamais adressé la parole à la moitié – et il comprenait encore moins que tous ces gens s'y soient déplacés. Il avait fait l'effort, pour Dannii. Il ne savait pas vraiment si elle désirait y aller, si ça lui tenait à coeur, mais lorsqu'il avait posé la question à la jeune femme, elle avait répondu par la positive. La discussion s'était arrêtée là, Nolan ne voyant aucun inconvénient à y aller. Après tout, cela lui permettrait de se socialiser un minimum. Le mariage s'était déroulé sans encombre, et la cérémonie n'avait pas été trop longue, un bon point. La réception était grandiose, naturellement. Et Nolan aurait même pu passer une bonne journée si comme à leur habitude Dannii et lui avaient trouvé mieux à faire que de se disputer. Ce n'était même pas le fait qu'ils ne soient pas d'accord qui était le problème. C'était que lorsque ce n'était pas Nolan, c'était Dannii qui rendait les choses plus difficiles qu'elles ne l'étaient déjà. Et à force de se prendre la tête à tout bout de champ, ils étaient sur la défensive dès qu'une potentielle dispute pointait le bout de son nez, se braquaient, et au final, cela prenait des proportions énormes. Ce jour ne fit pas exception, et ils passèrent la cérémonie à deux endroits de la pièce différents sauf lorsqu'il s'agissait de se restaurer puisqu'ils avaient été naturellement placés l'un à coté de l'autre. Ce fut Nolan qui demanda à partir, cependant. Les mariés étaient en route pour l'aéroport, et les premiers invités commençaient à partir. Il n'y avait donc rien d'impoli à partir, et il ne voyait sincèrement pas l'intérêt de rester. Dannii avait accepté, mais vu le ton sur lequel elle avait répondu, la route allait être longue, sans aucun doute.

Cependant, un événement bouleversa le tout ; le chemin qu'il avait parcouru avait été très court, mais ils étaient loin, oh si loin, d'être rentrés chez eux. Après avoir brutalement appuyé sur le frein, la tête de Nolan vint percuter le volant, avec une violence qu'il n'avait pas anticipé. Un défaut avait empêché l'airbag de se gonfler, et il ne faisait aucun doute que cette douleur lancinante que ressentait le jeune homme en cet instant même ne le quitterait pas pendant plusieurs jours. Cependant, aussitôt qu'il eut repris ses esprits, il se tourna vers la jeune femme. Pendant les quelques centièmes de secondes qu'il lui fallut pour tourner la tête, il pria tout ce qu'il pouvait pour que Dannii n'est rien. Il n'avait pas eu le temps de vérifier que personne n'était derrière, ni même de freiner prudemment. Mais un camion avait traversé la route, et il avait voulu limiter au maximum l'accident. Il sentit toute la pression redescendre lorsqu'il vit qu'apparemment la jeune femme n'avait rien. Pendant plusieurs secondes, ils se regardèrent ainsi, comme mesurant la chance qu'ils avaient que la personne qu'ils aimaient – et ce, malgré tout ce qu'ils avaient pu vivre – était quasiment indemne. Il avança sa main jusque le visage de la jeune femme, et son visage se déchira alors dans un sourire douloureux. Il n'osait pas imaginer ce que serait de la perdre une seconde fois, de ne plus jamais la revoir. Il ne l'aurait pas supporter, certain. Elle était la seule chose qui le retenait à tout ça, il en avait conscience maintenant plus que jamais. Sans elle, il n'avait même plus envie de mettre de coté tout ce qu'il avait pu traversé en Irlande. Mais si ils avaient pu éviter de mourir, ou même d'être séparé dans un accident d'une aussi grande envergure, dans une telle situation, alors peut être était-ce un signe du destin. Peut être Nolan devait-il apprendre à laisser le passé dans le passé, et à apprécier la vie qu'on lui offrait. Certainement, même. Pas un seul mot n'avait été prononcé, et pourtant, la tension était à son comble. Il s'avança vers la jeune femme, et déposa un baiser sur son front. Il s'écarta rapidement, sachant qu'ils avaient tous les deux la même chose en tête ; ils ne pouvaient pas rester ici. Ils avaient la chance de plutôt bien s'en sortir. Il fallait aller aider les autres maintenant. Alors qu'ils sortaient de la voiture dans un même mouvement, celui-ci se tourna une dernière fois vers la belle brune. « Sois prudente, Dannii, et reviens-moi. »
Sans plus de cérémonie, il monta sur le capot de la voiture afin de voir où l'on pourrait avoir le plus besoin de lui. C'était loin d'être évident, puisqu'il y avait du monde partout, des cris également, et que la perte de sang engendrée par sa blessure à la tête lui faisait parfois perdre un peu l'équilibre. Mais alors que tout le monde regardait dans les voitures voisines, il vit une voiture retournée sur le bas coté. Avec un peu de chance, la personne avait été éjectée de la voiture, et n'y était pas bloquée. Mais Nolan devait en avoir le coeur net. Il prévint quelqu'un, sans avoir aucune idée de qui il pouvait s'agir, qu'il descendait dans le fossé, pour qu'ils puissent y envoyer les secours dès lors qu'ils y seraient arrivés, et prit soin de ne pas glisser en descendant. Malheureusement, la personne avait l'air très gravement blessée, ce qui n'avait rien de surprenant, et complètement bloqué dans la voiture. A peine conscient, il semblait appeler à l'aider. « Economisez vos forces, les secours vont arriver. » dit-il en cherchant un moyen pour extirper cette victime de sa voiture, mais cela semblait peine perdue. Ce qu'il pouvait faire, par contre, c'était retirer son tee-shirt pour s'en servir afin de contenir une hémorragie ; il lui fallait simplement localiser la source du saignement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyJeu 28 Juil 2011 - 20:44

Depuis que son mariage avec Jovan avait été un échec, Laurence détestait les mariages. Littéralement. Elle ne pouvait pas supporter de voir deux gens heureux se mariés alors qu’elle attendait que ça. Elle le méritait tout autant qu’eux, sinon plus. Mais sa venue au mariage de Blythe n’avait été que purement politique, surtout que leur relation avait été particulièrement intéressante par le biais de lettres. Des lettres qui lui avait valu une réputation qu’elle se battait à démolir comme quoi elle était homophobe, ce qui était complètement faux. Elle ne croyait simplement pas à l’amour entre deux personnes du même sexe convaincue qu’ils avaient des dérogations mentales et qu’ils étaient nés avec. Ils n’avaient simplement qu’à écouter ses judicieux conseils à savoir que maintenant les traitements étaient sécuritaires et donnait de très bon résultat. Il ne fallait simplement pas avoir peur de quelques choc électriques pour retrouver le bon chemin. Mais elle n’était pas homophobe. Se présentant au bras de Tadeck non pas après quelques rudes batailles pour réussir à le convaincre d’enfiler correctement un habit propre, d’embarquer dans sa voiture et de le faire sourire face aux invités, Laurence ne souhaitait que bien paraître dans son mensonge qui avait circuler comme une traîner de poudre dans le voisinage. Comme rien n’avait fonctionner au yeux de Jovan et Rhiannon, Laurence cherchait le moyen pour mettre fin à cette relation sans que personne n’ai de soupçons sur la base de leur couple. Hors voilà, il était hors de question qu’elle ne se présente à ce mariage sans être accompagnée – une question de principe .. ou tout simplement d’orgueil. C’est en délaissant Tadeck qui préférait la compagnie de l’alcool à la sienne que Laurence avait remarquer Ava dans un coin du mariage et qu’elle n’avait pas pu résister à l’envie d’être désagréable avec elle simplement parce que la dernière fois elle avait oser la gifler mais aussi parce que se mariage la rendait suffisamment amer pour qu’elle ai envie de se défouler sur quelqu’un. Mais rapidement les choses dérapèrent à une vitesse hallucinante. D’abord alors que le ton montait entre elle et Ava, celle-ci décida de carrément passer à l’affront en lui enfonçant la tête entière dans le gâteau. Complètement déboussolée, Laurence se figea sur le moment alors que le gâteau lui avait recouvert le visage d’un glaçage blanc provocant le rire de certains invités, d’autres observaient avec étonnement la conséquence de s’être tenue trop près d’Ava. Retirant le gâteau de ses yeux tout en cherchant un moyen de paraître bien malgré tous ses regards qui attendaient de la voir réagir, elle releva la tête en tendant la voix de Tadeck parvenir a leurs oreilles amplifier par un microphone. Sous le choc, elle resta paralysée quelques secondes sur place alors qu’il avait le culot de dévoiler leur arrangement à tous les invités. Quittant en larmes la salle de réception pour s’enfuir dans les toilettes, Laurence y resta une bonne heure à retirer les morceaux de gâteau qui s’étaient réfugier dans ses cheveux et à nettoyer son maquillage qui avait couler sous ses larmes. Les yeux bouffis par la colère, elle avait fini par revenir vers la fin du mariage déterminée à quitter le mariage seule. Mais en voyant l’air pathétique de Tadeck à une table à boire comme un défoncé, elle avait décider de le ramener jusqu’à ce qu’elle puisse le tuer un peu plus tard quand il serait bien conscient.

« Tu vas me le payer, je vais t’arracher le cou. » Finit-elle par répéter à voix basse alors qu’elle traînait derrière elle cet idiot de voisin qui lui donnait l’impression qu’au moindre pas il allait s’écrouler sur le sol pour ne plus jamais se relever tout en évitant soigneusement de croiser le regard des autres invités – et la route d’Ava Swinton. Tant pis pour lui, il l’aurait mériter. Résistant à l’envie de provoquer les choses et de lui faire un croc-en-jambe pour qu’il s’étale de tout son long sur le sol, Laurence finit par ouvrir la portière de la banquette arrière et y fit monter Tadeck. Il était hors de question que cet idiot s’assoit à l’avant avec elle. Claquant la porte, Laurence s’installa derrière le volant complètement furieuse, remuant dans son esprit tout ce qu’elle ferait à Tadeck pour se venger de l’humiliation terrible qu’il lui avait fait subir. Bouclant sa ceinture, elle démarra la voiture puis s’engagea dans la route. S’énervant de l’entendre parler alors qu’il semblait pas être capable d’être silencieux , elle essaya à maintes reprises de le faire taire mais rien n’y fait. Mais par la suite tout se déroula si vite que Laurence n’eu pas le temps de réaliser l’ampleur de la situation. Ses yeux s’agrandissèrent par la peur alors que d’un coup de volant elle espérait réussir à éviter le camion qui venait de lui bloquer la route. La voiture dévia de sa trajectoire heurtant la voiture en avant d’eux. Le choc fut si violent que Laurence appuya plus fortement sur la pédale d’accélération et se heurta violemment la tête sur le volant. Une seconde qui leur sembla être du répit, un second choc encore plus violent secoua sa voiture alors qu’une voiture venait de rentrer en collision avec la sienne. La jeune avocate hurla. Hurla à s’en déchirer les poumons alors que sous ses yeux elle entendit le bris sourd d’un corps immobile qui s’écrasa sur le capot de sa voiture avant de s’écrouler au sol. Paniquée sous le sang qui s’écoulait d’une blessure qu’elle s’était probablement faite mais surtout de la situation terrible dans lequel ils se trouvaient, elle n’avait trouver que le moyen de crier sous la douleur et la peur. Des larmes s’écoulaient sur ses joues alors qu’elle sentait sa vue se brouiller. Et hurler comme elle le faisait lui permettait d’être encore consciente malgré les blessures qu’elle n’avait pas encore remarquer, comme cette épaule où l’os était visible ou bien encore tous ses morceaux de verre qui s’étaient logés dans sa peau ou bien encore cette plaie bien visible au sommet de son crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptySam 30 Juil 2011 - 19:42

Emrys n'avait de toute évidence pas eu besoin d'une valse pour ne savoir sur quel pied danser avec celui qui la raccompagnait à présent chez elle. Jamais elle n'aurait pu penser que cette journée finirait par les réunir dans une même voiture, ce qui en soi constituait une amélioration malgré les pics qui n'avaient cessé de ponctuer leurs échanges depuis que leurs chemins s'étaient malencontreusement retrouvés à ce mariage. Même si d'eux deux, elle n'était très certainement pas celle qui s'en plaindrait. Car bien que si elle aurait pu faire autrement elle aurait brillé à cette célébration par son absence, une fois résignée cela ne l'avait pas empêché d'espérer y croiser le jeune homme. Après tout la dernière chose qu'il lui avait intimé était du temps pour réfléchir, l'empêchant ainsi de toquer à sa porte pour satisfaire ses incertitudes à chaque fois que l'idée lui en traversait l'esprit. Autant dire constamment. Par conséquent, ce regroupement en masse lui offrait un prétexte parfait pour le retrouver sans qu'il n'ait à lui reprocher de lui forcer la main. Mais pour autant, elle n'avait pas eu l'insouciance d'espérer qui lui apporterait d'ores et déjà des réponses, ce qui lui évita par la suite une déception. A la place de ça, ils s'étaient contentés de flotter dans cet entre-deux, qu'eux-mêmes ne sauraient véritablement définir comme étant une réconciliation naissante ou bien le début de la fin. Voilà pourquoi, alors que ces retrouvailles touchaient à leur fin, elle ne savait pas si elle devait s'en réjouir ou bien s'en soucier. Ce qui vint ensuite, avec un peu de recul, elle put le considérer comme la tardive et lugubre célébration d'un anniversaire. Près d'un an maintenant qu'elle avait été victime d'un chauffard et que son chemin s'était arrêté à Ocean Grove sous les lueurs de l'ignorance. Seulement pour ce premier anniversaire, la fatalité ou tout autre force supérieure avait vu les choses en grand pour son divertissement. Alertée par un immense fracas fait de crissement de pneus sans qu'elle ne puisse pour autant en définir l'exacte origine alors qu'elle abandonnait Taylor du regard et laissa sa parole en suspens, elle put pour autant situer de mieux en mieux ceux qui suivirent qui inexorablement se rapprochaient d'eux. Ou c'était plutôt eux, qui leur fonçaient droit dedans. Ses traits eurent le temps de se défigurer par l'horreur à mesure que les voitures valsaient devant elle juste avant que le pied de son conducteur n'entre en contact avec la pédale de frein. Bien malgré elle, elle quitta du regard ce macabre spectacle pour se retrouver projeter en avant puis retomba lourdement sur son siège par la simple action salvatrice de sa ceinture. Un an plus tôt, elle s'était retrouvé impliqué dans un accident de voiture et en ressortait physiquement indemne. Un an plus tard, elle se retrouvait au beau milieu d'un crash d'une toute autre ampleur, et l'ironie du sort avait voulu que là aussi elle n'essuie pas une seule égratignure. Seulement psychologiquement, elle abandonnait cette fois-ci les méandres de l'amnésie pour faire face à un tout autre tourment, qui ne lui était pas pour autant enviable. Elle ne saurait dire exactement combien de temps il lui fallut pour reprendre contact avec la réalité, la rapidité des évènements ayant échappé au contrôle de sa compréhension. Mais la plainte qui s'éleva à son côté droit eut le don de lui faire réaliser pourquoi elle se retrouvait face à cette rambarde de sécurité dans un amas de taules froissés. Et aussitôt, son attention pivota entièrement sur Taylor et essuya aveuglément la peur que d'un instant à l'autre il lui échappe à tout jamais. Se redressant jusqu'à lui, elle abandonna sa ceinture lorsque celle-ci devint une gêne pour se mouvoir et fit aussitôt de même avec celle de Taylor. Ce fut à cet instant que son regard eut l'occasion d'apercevoir, ou de ne pas apercevoir justement ses jambes qui disparaissaient sous la taule froissée. Son rythme cardiaque eut un nouveau raté, et ne s'attardant davantage, elle se focalisa sur le haut de son corps encore visible lui. Mais pas pour autant en meilleur état. « Taylor, Taylor tu es avec moi ? Dis moi, dis moi où tu as mal. Tu crois que tu peux bouger ? » parvint-elle à lui balbutier un éclair d'inquiétude sur ses traits alors qu'elle s'adossait au tableau de bord pour mieux saisir son visage entre ses deux mains et espérer pouvoir s'emparer de sa conscience sans jamais la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptySam 30 Juil 2011 - 21:50

    De retour parmi les invités du mariage, Aaron n'avait plus vraiment le coeur à la fête. Alors qu'il y était venu en étant persuadé qu'il passerait un bon moment, il était déçu... et de mauvaise humeur maintenant en plus ! Il ne demandait pourtant pas grand chose, mais il fallait croire que c'était déjà ça de trop. Quelques jolies filles, une ou deux avec qui faire durer le plaisir, et éventuellement un morceau de pièce montée si elle ne lui paraissait pas trop grasse. Au final pourtant, il n'avait rien de tout cela. Après avoir été lâché par Parfaite, et pas de la plus délicate des façon, il avait cherché à retrouver la petite blonde avec qui il avait discuté un peu plus tôt, mais elle était désormais occupée. La langue fourrée au fond de la gorge d'un type qu'il avait croisé lors de son inscription à la face, elle semblait l'avoir complètement oublié. Conscient qu'il avait perdu la partie, Aaron décida donc de rentrer chez lui. Et un rapide coup d'oeil lui confirma ce qu'il pensait, Parfaite était bien retournée auprès de son abruti de mari. Debout à coté de lui, elle donnait l'impression de lui expliquer quelque chose, mais vu le peu de réactions de Basil ça ne devait pas être ce qu'elle avait fait avec Aaron à l'entrée de l'église. Ou plutôt, ce qu'ils avaient failli faire, puisqu'elle avait eu la bonne idée de tout arrêter au moment ou les choses devenaient enfin un peu intéressantes. Le fait qu'elle soit enceinte l'avait un peu contrarié, et il s'était demandé si ça aurait une quelconque influence sur la façon dont il devait s'y prendre ou sur les sensations qu'elle aurait, mais il pouvait désormais faire une croix sur d'éventuelles réponses. Bah, c'était peut être pas plus mal. Au moins, le souvenir des petits coups en douce avec son amie, au temps du lycée, ne serait pas souillé par l'espèce de larve pour l'instant cachée dans son ventre. Du moins, c'était comme ça qu'il essayait de voir les choses pour que la déception ne soit pas trop forte.
    Sans prévenir qui que ce soit, il quitta l'église, et partit à pied, de la même façon qu'il était venu. Ca étonnait beaucoup de gens, mais il ne conduisait pas, et n'avait absolument pas l'intention d'apprendre. Pour lui, une voiture était avant tout un engin de mort, et il était plutôt bien placé pour le savoir, puis un engin de locomotion. Et, à ce niveau là, deux jambes et deux pieds lui convenaient tout à fait. La plupart des gens n'avaient cependant pas la même conception des choses que lui, et il en eut une nouvelle fois la confirmation en découvrant la file sans fin de voitures garées le long de la route menant à l'église. Dire qu'il y avait des gens qui habitaient à même pas cinq minutes à pieds et qui avaient trouvé plus judicieux de prendre le volant. Bande d'irresponsables. Il en était presque à leur souhaiter à tous, autant qu'ils étaient, d'avoir un accident pour leur apprendre, mais il se ravisa. Non, on ne devait pas jouer avec ce genre de choses, et personne ne méritait ça. Les serial killer et les esclavagistes peut être, mais pas la plupart des gens d'Ocean Grove. Il y en avait bien certains qu'il n'aimait pas, ou dont il se foutait complètement, mais il ne leur souhaitait pas pour autant de connaître le même sort que celui qui avait été le sien par le passé.
    - Hey, tu veux qu'on te dépose quelque part ?
    Aaron tourna la tête en entendant parler, et en comprenant que c'était en plus à lui que l'on s'adressait -comme il était la seule personne à pied à la ronde, ce n'était pas bien difficile. Il reconnut la rouquine qu'il avait abordé peut après son arrivée, et reconnut aussi vite son non moins charmant cavalier, qui faisait autant la gueule qu'au moment où il avait interrompu les plans d'Aaron.
    - Non ça va, je suis presque arrivé. Merci.
    Il sourit à la fille, et elle fit de même avant de redémarrer, son chéri passant au même moment le bras par la vitre pour lui faire un doigt d'honneur. Regardant la voiture filer au loin, Aaron éclata de rire. Y'avait quand même de sérieux cas dans le monde ! S'il avait dragué cette fille, c'était parce qu'il l'avait cru seule, sinon il n'aurait rien fait, parole de scout. Aussi étonnant que ça puisse paraître, il respectait l'idée de la fidélité et n'avait jamais rien fait consciemment pour briser un couple. C'était bien arrivé une fois ou deux qu'il couche avec une fille et apprenne après coup qu'elle était avec quelqu'un, mais ce n'était quand même pas sa faute si on lui cachait une partie des informations. Alors oui, il avait failli sauter le pas avec Parfaite, mais c'était pour son propre bien, pour qu'elle ouvre enfin les yeux sur ce qu'elle était en train de faire de sa vie. Quant à Dakota, ce n'était arrivé qu'une malheureuse fois -mettons une fois et demi-, et avec une fille en plus : il estimait donc que ça ne comptait pas. Il en était mêle intimement convaincu, et c'était ce qu'il se répéta une énième fois en passant le seuil de sa maison. Il n'avait jamais envisagé une quelconque once de culpabilité dans son comportement. Après tout, il n'avait jamais rien fait de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyDim 31 Juil 2011 - 15:27


Adriel avait décidé de venir à la cérémonie pour changer les idées de Maya. Il ne connaissait pas particulièrement les marier, et trouver ce genre de mariage où tout était démultiplié ; du m'as-tu-vu pur et dur. Peut être les mariés s'aimaient-ils vraiment, mais si ce jour devait arriver dans la vie du jeune homme, il voyait quelque chose du plus intimiste, et de bien plus symbolique. Inviter autant de monde ne serait certainement pas sa tasse de thé mais il n'avait non plus jamais été très à l'aise en société. Même si les choses allaient mieux, depuis quelque de temps. Il se socialisait, et il en était le premier étonné. Ce n'était pas pour lui déplaire, cependant. De cette manière, la réception était passé à une vitesse affolante. Il avait eu l'occasion de présenter plusieurs personnes à son amie, tentant comme il le pouvait de lui faire oublier les rondeurs de sa grossesse. Il ne savait pas si il avait réussi, d'autant plus qu'il avait aperçu Knox entrain de regarder Maya avec des yeux amoureux, et si celle-ci tentait de l'éviter. En tout cas, il avait fait de son mieux. Il avait été au petit soin pour elle tout au long de la cérémonie et avait veillé avec attention à ce qu'elle fasse attention à manger équilibré, et à ne pas boire. Elle devait manger sainement si elle voulait que ce petit être qui grandissait en elle naisse en pleine santé. Il faisait donc tout son possible pour vérifier l'alimentation de la jeune femme, qu'elle ait bien le nombre d'heures de sommeil nécessaires, et ainsi de suite. Adriel avait conscience de jouer le rôle que le père de cet enfant, Knox, aurait du avoir, mais puisque Maya ne le laissait pas entrer de nouveau dans sa vie, il lui semblait que ce rôle lui revenait de droit. Il avait cependant parfois l'impression d'être particulièrement agaçant à veiller à ce qu'elle ait bien toutes les vitamines nécessaires, les oligoéléments, et tout le reste – même si il ne comprenait pas l'intérêt des trois-quarts et il tentait alors parfois de se faire pardonner : en l'emmenant au restaurant, en lui offrant des petits cadeaux, des bouquets de fleurs, et pour l'heure, en lui ramenant une grosse part de cadeau qu'elle pourrait déguster.
Alors que la réception touchait à sa fin, il se décida enfin à demander à son amie si elle comptait pardonner un jour à Knox, et ne pas le laisser tourner en bourrique ainsi. Une part de lui ne pouvait s'empêcher de prendre le coté du jeune homme qui, aussi idiote son erreur fut-elle, semblait sincèrement tenir à Maya. Qui plus est, cela ne devait absolument pas être évident de savoir qu'il allait être père, mais sans être certain de ne pouvoir participer à la vie cet enfant. Naturellement, il n'avait aucune certitude sur les intentions de cet adolescent quant à la grossesse de Maya, mais il n'en était pas moins convaincu qu'il méritait au moins une chance. Il avait donc quitté la réception, non sans déposer un baiser sur la joue de son amie en lui disant qu'elle devrait trouver un moyen de rentrer. Naturellement, il ne l'aurait pas laissé seule ainsi avec n'importe qui, ni même si il avait été convaincu qu'elle avait encore besoin de temps. Mais pour Adriel, elle était prête à lui laisser une chance, elle ne voulait simplement pas l'admettre. Elle avait même sûrement besoin de lui à ses cotés ; Adriel avait beau faire de son mieux, ce n'était absolument pas la même chose.

Il fut donc l'un des premiers à quitter la réception, même si les mariés avaient quitté leurs invités pour l'aéroport depuis deux bonnes heures déjà. Il prit donc la roule tranquillement, sans pousser trop la vitesse. Il avait le temps après tout, et puisqu'il commençait à être fatigué, mieux valait être prudent sur la route. Rapidement, il remarqua quelques véhicules derrière lui, les gens commençaient apparemment à rentrer chez eux. Mieux valait donc être d'autant plus vigilant. Il avait pris garde à ne pas trop boire, mais ne pouvait être certains que tous les conducteurs en aient fait de même. Il fronça les sourcils, réfléchissant à l'état d'ébriété de Knox. Il lui semblait l'avoir aperçu avec une coupe de champagne en début de réception, mais pour le reste, il n'en savait rien. Il aurait du penser à cela. Cependant, Maya savait se montrer prudente lorsqu'il le fallait, et elle prendrait probablement soin de vérifier qu'il ne soit pas dans un état d'ébriété trop avancé. Son esprit ne resta pas concentré sur ce point trop longtemps, car il vit dans son rétroviseur les voitures derrière lui ralentir de manière anormale, jusqu'à totalement s'arrêter. Il décida donc de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence afin de s'assurer que tout allait bien. A peine était-il sorti de son véhicule qu'un camion traversait la voie, percutant plusieurs voitures au passage. Automatiquement, il attrapa son téléphone et appela les secours tout en se ruant vers les premières voitures. Mieux valait qu'ils continuent à avancer. Il s'apprêtait à composer le numéro de Maya pour lui dire de rester encore un peu à la réception si elle ne l'avait pas encore quitté lorsqu'il l'aperçut dans la voiture en compagnie de Knox. Il ne put s'empêcher de pousser un énorme soupir de soulagement, et prit deux trois secondes pour respirer. Que fallait-il faire ? Dire au maximum de personnes d'évacuer leur voiture, et d'aider ceux qu'ils pouvaient. Pourtant, cela ne semblait pas utile. Tout le monde le faisait naturellement, même si bien évidemment, certains ne pouvaient s'empêcher de paniquer.
L'une des premières voitures qu'il rencontra la voiture de Laurence, qu'il reconnut d'un coup d'oeil. Des éclats du pare-brise étaient venues s'incruster dans sa peau, et elle ne semblait qu'à peine consciente. Cependant, quelque chose intrigue encore plus le jeune homme, un corps inanimé recouvert de verre devant la voiture. L'homme avait sans aucun doute traversé le pare-brise. Il attrapa doucement la main de son amie, et lui parla doucement mais clairement, afin de s'assurer qu'elle le comprendrait. « Je reviens dans deux minutes. Tu me promets de rester éveiller ? » Elle serra sa main en signe d'acquiescement, et mit un peu de temps à la relâcher comme si elle ne souhaitait pas être abandonnée. « Je reviens très vite, je te le promets. » Il se précipita alors vers le corps du jeune homme. Se rappelant ces quelques cours de premiers soin effectués en entreprise, il attrapa les deux mains du jeune homme et lui demanda d'exercer une certaine pression si il l'entendait. Aucune réaction. Entendant les cris de Laurence qui ne voulaient cesser, il tenta d'exercer une pression comme il le pouvait sur le corps du jeune homme, et lorsqu'il vit quelqu'un d'autre arriver dans cette direction, il lui fit signe de prendre le relais et de rester à ses cotés. Il retourna alors auprès de Laurence, et prit conscience pour la première fois de l'ampleur de ses blessures. Ce n'était pas beau à avoir, et il lui faudrait sans aucun doute plusieurs semaines de rééducation, mais elle devrait pouvoir s'en sortir, sans aucun doute. Il attrapa l'une de ses mains, veillant soin à ne pas la faire bouger afin de ne pas empirer son cas, et lui parla alors aussi calmement qu'il le pouvait. Par chance, Rachel n'était pas avec elle, et c'était quelque chose sur quoi elle n'aurait pas à s'inquiéter. « Doucement, Laurence. Respire un grand coup. » Il lui montra comment faire et attendit qu'elle s'exécute. « Voilà, comme ça, continue. Tu entends ? Les secours arrivent déjà. Ils vont bientôt s'occuper de toi, tu n'as pas à t'inquiéter. » Il s'assit à ses cotés, comme pour montrer qu'il ne craignait absolument pas pour elle – ce qui n'était évidemment pas le cas – et entreprit de lui faire la conversation afin de lui changer les idées. Il lui parla alors du mariage, de la nourriture, de la réception, tout en lui posant des questions pour la forcer à se concentrer sur autre chose que ses blessures, et pour s'assurer qu'elle restait éveillée.

Ce ne fut qu'au bout de vingt minutes que les ambulanciers arrivèrent enfin jusqu'à eux alors que Laurence était entrain de critiquer la robe de la mariée. Il s'éloigna alors de la jeune femme, leur expliquant l'état dans lequel il avait trouvé le jeune homme, et le peu qu'il avait pu faire pour essayer de le sauver - faire une sorte de garrot, et vérifier régulièrement qu'il ne s'étouffait pas. Ils le prirent alors en charge, puis allèrent s'occuper de la jeune femme. Adriel les suivit dans l'ambulance, la pression de cette demi-heure passée à surveiller deux vies tombant enfin sur ses épaules. Il était épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyLun 1 Aoû 2011 - 19:25

Les mains cramponnées sur le volant, Callum regardait droit devant lui, tâchant de ne pas s’énerver. La dispute qu’il venait d’avoir avec Eleanor résonnait encore dans ses oreilles. Il lui avait dit des horreurs auxquelles elle avait répondu des atrocités. Des années de rancœur venaient d’exploser. Leur mariage était bel et bien une terrible erreur. Il n’aurait jamais dû l’épouser aussi précipitamment. Il aurait d’abord dû apprendre à la connaître. Le seul avantage de cette scène de ménage était qu’elle lui avait enfin avoué clairement qu’elle regrettait qu’il n’ait pas repris la société de son père. Car c’était bien là le nœud du problème : ils avaient quitté l’Ecosse pour les Etats-Unis et le train de vie royal qu’ils menaient s’était évaporé. L’argent qu’Eleanor avait fait grâce à la galerie à Edimbourg avait servi à l’achat d’une nouvelle galerie à L.A. et, rapidement, ils avaient retrouvé un train de vie plus qu’enviable. Ils n’avaient jamais eu de problème d’argent. Cependant Eleanor n’avait jamais dirigé que Callum ne suive pas les traces de son père. Il l’avait bien compris, mais c’était resté un secret jusqu’à aujourd’hui. Il n’avait aucunement l’intention de s’excuser pour son comportement. Il l’avait trompée et regrettait d’en être arrivé là. Il reconnaissait qu’il n’aurait jamais dû faire cela, mais il n’avait simplement pas eu le courage de demander le divorce. Fermement résolu à appeler son avocat dès le lendemain, il cogitait déjà. Eleanor lui demanderait certainement une pension alimentaire monumentale. Elle saurait s’entourer des meilleurs avocats. Et franchement, tout ce qui lui importait maintenant, c’était de la déposer chez eux et de partir loin d’elle. Sa présence dans cette voiture était déjà une erreur en soi.

Elle ne resta pas silencieuse très longtemps et après avoir surpassé ses larmes, elle se remit à l’accabler de tous les maux de la Terre. « Franchement, Ellie, tu m’énerves. Ferme-la. Tu as déjà de la chance d’être dans cette voiture, je t’aurais volontiers laissée là-bas. » Elle s’énerva encore plus. « Pourquoi, tu as l’intention d’aller retrouver ta petite secrétaire. Comment elle s’appelle déjà ? Ah oui, Jisel. Elle t’attend quelque part et ça te met en retard de me raccompagner ? Et puis franchement tu peux bien faire ça, après l’humiliation que tu m’as fait subir. » Et blablabla. Jusqu’au moment où Callum se tut brusquement au milieu d’une tirade. Devant eux, à moins d’une centaine de mètres, une dizaine de voitures étaient arrêtées en plein milieu de la route. Un camion était renversé sur le flanc et un carambolage était en train de se produire. A la vitesse où il roulait, il n’eut que le réflexe d’écraser son pied sur le frein. Mais c’était trop tard. De l’huile ou dieu sait quoi d’autre s’était répandu sur la chaussée et la voiture dérapa. Callum perdit tout contrôle du véhicule et n’eut que le temps de hurler lorsqu’il vit que la voiture se dirigeait tout droit sur un passant qu’ils percutèrent de plein fouet. Leur 4x4 alla s’arrêter dans une des voitures encastrées. Il heurta violemment le volant et tout devint noir. Il sentit encore un choc à l’arrière de leur voiture et il perdit connaissance.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, il fut submergé par une douleur atroce dans la poitrine. Il eut toutes les peines du monde à se redresser dans son siège tant la douleur dans ses côtes le paralysait. Un liquide chaud coulait sur son front et, par réflexe, il y passa un doigt. Arcade sourcilière en morceaux. Et comme s’il oubliait sa douleur et revenait à lui, il se rappela brusquement des évènements : ils avaient percuté un jeune homme et la voiture avait continué sa course jusqu’à s’arrêter dans un véhicule accidenté. Eleanor hurlait à côté de lui dans la voiture. « Cal ! Cal ! Il faut qu’on sorte ! Il faut qu’on sorte ! Ma portière est coincée ! Il faut qu’on sorte !» Elle n’avait pas l’air trop amochée. Juste une entaille au front et sur la joue. Elle avait eu de la chance. L’éditeur se détacha tant bien que mal et ouvrit la portière. Il dut donner plusieurs coups d’épaule pour l’ouvrir, car elle avait visiblement souffert dans l’accident. Il attrapa ensuite Eleanor et la tira hors du véhicule. Tremblante, elle était incapable de rester debout. « Oh mon Dieu, on est vivants. On est vivants ! » Elle pleurait à chaudes larmes et se cramponnait à son mari qui vacillait. « Ellie, il faut que tu t’éloignes d’ici. Va te mettre à l’abri et appelle des secours. Tu m’entends Ellie ? » Elle secoua la tête positivement. « Et toi ? Callum, viens avec moi, j’ai peur. » Il lui fit clairement comprendre que ce n’était pas possible, qu’il devait retrouver ce jeune homme qu’ils avaient percutés, s’assurer qu’il s’en sortirait. Franchement, ses chances étaient maigres. C’est là qu’il remarqua qu’Eleanor n’allait pas bien du tout : sa robe verte était tachée de sang. D’un bref coup d’œil à leur voiture, il analysa la situation : un autre véhicule s’était encastré dans le leur et dans le choc, la tôle de la voiture s’était rabattue vers l’intérieur et lui avait transpercé le flanc. Il la vit pâlir brusquement alors qu’elle tentait maladroitement de s’éloigner. Il n’eut que le temps de la rattraper alors qu’elle s’évanouissait. Quelqu’un arriva et l’aida à transporter Eleanor jusqu’à un endroit sûr. Callum s’assura qu’elle était en sécurité et qu’on s’occupait d’elle avant de retourner à la recherche du jeune homme. Un policier arriva en courant l’empêchant de retourner sur les lieux de l’accident, c’était trop dangereux. Callum expliqua la situation et des secours partirent à la recherche du blessé tandis qu’on emmenait l’éditeur et sa femme dans une ambulance. Ils avaient ligoté Eleanor sur une civière et s’occupaient déjà d’elle lorsque le véhicule démarra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyMer 3 Aoû 2011 - 17:55

Au volant de sa voiture, Esteban essayait de mettre derrière lui le sentiment qu’il avait ressenti en voyant Maât Blythe-Sheldon se marier. En fait, il aurait sans doute été mieux de ne pas se déplacer pour se présenter à ce mariage mais quelque part au fond de lui il n’avait pas pu reculer à l’idée même qu’il avait une chance, même mince de convaincre celui-ci de ne pas se marier. Il était capable de supporter beaucoup de choses mais pas le mariage. Pas après tous les mauvais souvenir que ça lui faisait resurgir. Certes sa relation avec Maât avait toujours été violente, pleine de mauvaise foi et d’ambigüités mais quelque part les choses avaient été différentes depuis la mort de Scott. Peut-être parce qu’il avait fini par lui pardonner le fait qu’il avait apparemment violé Matthews… et lui de son coté de s’être fait tiré dessus manquant de peu de frôler la mort. Mais tout s’était terminé par un nouveau marié qui le serrait dans ses bras afin de le remercier dans des adieux qui lui faisait mal au cœur. Meurtri, il avait à peine souillé quand un type qu’il ne connaissait même pas avait décider de lui assigner un coup de poing au visage. Relevant les yeux à peine, il avait compris en faisant des liens, quand il vu que la dite personne partait ensuite rejoindre Rose Lancaster. Un des nombreux coups qu’il méritait mais auquel il ne se faisait pas trop d’inquiétude. Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait avec le visage en sang… Après avoir fixé tout le long du mariage celui qui venait de se marier, ne prenant que quelques précautions afin de ne pas salir son veston de sang, il regarda le couple s’éloigner de l’église sous les applaudissements et les cris des convives invités. D’un geste las, il se permit quelques applaudissement sans joie avant de rejoindre la foule qui quittait peu à peu le stationnement de l’église pour rejoindre leurs maisons respectives. Le spectacle était terminé et tout le monde pouvait ranger leurs faux sourires et leurs faux intérêts à l’égard des autres. Blasé et surtout très impatient de rentrer chez lui pour pouvoir aller prendre une bière et peut-être faire quelques longueurs dans sa piscine, il ajusta la radio un peu plus fort histoire de remplir sa voiture de musique simplement pour se changer les idées quelques instants. Les yeux rivés alternativement entre la circulation et puis le paysage, un mouvement inhabituel attira son attention. Son cerveau communiqua une seule information à son cerveau alors qu’il vit devant lui une voiture qui venait de s’immobilisé et el fait que sa vitesse allait le conduire tout droit à un accident. « OH FU.… » Esteban donna un coup de volant afin d’éviter la voiture de Taylor Maywood et d’Emrys Dolohov. Un premier choc le percuta alors que sa voiture venait d’entrer en collision avec la glissière de sécurité. Sous la perte de contrôle de sa voiture, Esteban ne put que miser sur la glissière de sécurité pour limiter les dégâts. Malheureusement, les choses se passèrent différemment. Sans comprendre exactement ce qui se passait, ni comment il en était venue à heurter la glissière de sécurité, il senti basculer tout l’habitacle sur le coté gauche. Pendant une demi-seconde il eu la sensation qu’il se soulevait de son siège avant de retomber brutalement alors que la voiture tournait sur elle-même pour la première fois. Impuissant, il senti de nouveau le même manège alors qu’il commençait à sentir une douleur fulgurante dans ses bras et ses jambes. Mais ce n’était absolument pas important, tout ce qu’il cherchait s’était à comprendre d’abord ce qui se passait. Pourquoi avait-il éviter cette voiture? Pourquoi avait-elle été immobile? Allait-il mourir? La voiture fit un second tour sur elle-même, gagnant une seconde vitesse par la pente abrupte. Est-ce que ça serait douloureux? La course folle lui coupa d’abord le souffle alors qu’il ne voyait plus rien au décors flou. Et sa fille? Qu’adviendrait-il d’elle? Le pare-brise éclata en mille morceau alors qu’Esteban comptait un autre tonneau, un troisième. Le verre se répandit partout autour de lui tel une poudrerie de neige, perçant les pores de sa peau. Pour la première fois depuis longtemps, Esteban Carson avait peur. Peur de ne plus rien contrôler. Un quatrième, lui arracha un cri de peur alors qu’il se mit à gouter au goût du sang dans sa bouche. Il allait mourir, rien ne semblait pouvoir arrêter sa chute. Peur de mourir de circonstances aussi imprévues. Un accident de voiture n’était en rien une mort le moindrement glorieuse donc il avait toujours imaginer pour lui-même. Le cinquième tour se termina si brutalement que le choc fit perdre conscience à l’homme d’affaire. La voiture avait terminer sa course folle contre le flan d’un arbre qui siégeait fièrement au bas de la route qu’il avait quitté. Des dizaines de branches s’étaient faufilées par le pare-brise et certaines s’étaient cassées puis logées dans la poitrine d’Esteban. Mais il ne souffrait plus, pour la première fois depuis longtemps. Il ne ressentait pas les sérieuses blessures qu’il avait aux bras et aux jambes et un peu partout. Il ne sentait pas l’odeur de l’essence qui se répandait doucement autour de la voiture. Il ne voyait pas la fumée se dégager du moteur, un moteur qui fumait et qui menaçait peut-être d’exploser à tout moment? Il n’entendait pas la radio qui malgré le choc violent continuait de cracher sa musique sous les airs d’une mélodie drôlement enjouée pour un moment aussi tragique. Étais-ce ainsi que tout devait se terminer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 18:05

Complètement saoule. C’est dans un état d’ébriété très fortement élevé que la jeune femme avait pris le volant de sa voiture, une splendide Scirocco R noire, pour rentrer du mariage célébré en ce soir de juillet. Conduire dans un tel état n’était certainement pas très conseillée mais elle ne réalisait plus depuis longtemps ce qui était bon ou pas. Elle avait quitté le mariage alors que la soirée arrivait à sa fin et que tous les autres invités commençaient à se diriger vers leurs véhicules, pour rentrer chez eux. Sans faire de scène parce qu’elle ne pouvait pas rester pour boire, encore et encore, elle avait quitté le lieu. D’humeur festive, la jeune femme avait allumé l’autoradio sur une station de radio qui diffusait le même genre de musique qu’en boîte de nuit et elle dansait comme une folle dans sa voiture, tout en conduisant, pas le plus prudemment du monde, bien entendu. « Mon dieu ! Mais cette ceinture est vraiment inutile, je n’arrive même pas à danser, elle me gène, bordel ! » Un petit soupir exaspéré plus tard, la jeune femme appuya sur le bouton qui lui permit de se débarrasser de sa ceinture de sécurité, sous prétexte qu’elle la dérangeait. Elle n’imaginait probablement pas à quel point cela aurait pu l’aider à ne pas être blessé, quelques minutes plus tard. Après avoir manqué de renverser quelqu’un en vélo, qui, selon elle, ne roulait pas droit et l’avoir insulté de tout les noms en criant par la fenêtre, la belle demoiselle arrivait sur l’autoroute. Itinéraire obligatoire pour pouvoir regagner –le plus rapidement possible le quartier résidentiel d’Ocean Grove. Et, à ce moment précis, elle était vraiment impatiente de pouvoir retrouver sa demeure. Son lit l’attendait probablement avec impatiente. Du moins, elle, elle était réellement pressée de pouvoir se nicher à son creux, la fatigue commençant à la gagner depuis qu’elle avait pris le volant. Ainsi qu’une forte envie de vomir. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait plus ingurgité d’alcool, sa résistance n’était plus la même qu’auparavant. Elle ne respectait pas réellement les vitesses et même si être en excès de vitesse était l’une de ses habitudes, rouler à 160km/h n’était probablement pas une très bonne idée vu son état actuel. Elle fonçait, droit devant, sans jamais lever le pied de l’accélérateur. Elle aimait la vitesse. Elle l’avait toujours apprécié. Elle n’eut pas le temps de prendre conscience de quoi que ce soit, lorsque le camion se déversa le long de l’autoroute. Elle n’était qu’à quelques mètres de celui-ci et il n’eut fallu que quelques secondes pour qu’elle se rapproche encore de celui-ci. Elle n’avait même pas tenté de freiner ou de faire quoique ce soit. A vrai dire, lorsqu’elle avait vu ce camion lui barrer la route, elle n’avait eu qu’une idée en tête : rouler encore plus vite. Sincèrement, elle avait pensé qu’elle allait pouvoir le survoler, passer haut au dessus ou quelque chose comme cela. L’alcool nous fait croire des choses bien étranges, il faut dire. Alors qu’elle imaginait que la voiture qui avait heurté de plein fouet le camion allait l’aider à partir dans les airs en servant de tremplin, elle percuta celle-ci à grande vitesse. Le choc propulsa la jeune femme en avant et la fit partir dans le pare brise. Même pas le temps de crier. Même pas le temps de prier. Le haut de son crane s’enfonçait dans le verre brisé, alors que le reste de son corps voltigeait dans tous les sens. Quelque chose de dur s’enfonçait dans son épaule et la douleur était maximale, peut-être du verre, peut-être autre chose venant de la voiture qu’elle avait percuté. Elle n’en savait trop rien, elle n’était plus en état de réfléchir. Elle avait juste mal. Énormément mal. Alors que la voiture s’immobilisait doucement, elle poussa un cri strident. Un cri qui sembla durer des heures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 22:49

Il y avait quelque chose d’étrange à être assise dans le véhicule aux côtés de Knox. Elle avait passé tant de temps à le tenir écarté de son quotidien qu’elle en était venue à se dire qu’il en serait toujours ainsi. Pourtant elle savait qu’avec sa grossesse avancée et les sentiments qui continuaient à la tourmenter, elle ne pourrait pas l’ignorer éternellement. Sans parler d’Adriel qui, pour une obscure raison, s’était mis du côté de l’étudiant. Maya en avait déduit qu’il s’agissait là d’une sorte de solidarité masculine, comme les femmes pouvaient former un front uni quand c’était nécessaire et se tirer dans les pattes le reste du temps. Mais elle n’avait pas compris pourquoi il tentait de l’amadouer. Il était censé représenter un soutien infaillible et non la pousser à retourner dans les bras du seul garçon à l’avoir bouleversée à ce point. Une seule chose l’empêchait d’en vouloir à son meilleur ami : la conviction, qu’au fond, il avait raison. Knox avait tenu sa promesse, il était resté dans les parages, malgré son éviction, malgré ses tentatives vouées à l’échec. Il avait cherché à la reconquérir et elle l’avait envoyé sur les roses. Pire, elle lui avait caché son état jusqu’à ce qu’il ne soit plus humainement possible de le dissimuler. Non seulement elle lui avait asséné la claque de sa vie mais en plus de cela, elle l’empêchait encore de s’approcher, de s’approprier un bout de territoire qui lui revenait de droit. Il était autant concerné qu’elle dans cette histoire et il avait le désavantage d’être encore jeune et d’avoir le droit de vouloir vivre une véritable jeunesse, faite de conneries successives et inlassables et au lieu de cela, il se retrouvait à errer dans une ville qu’il n’avait pas choisie, à attendre qu’elle daigne lui ouvrir la porte. Et c’est peut-être pour lui rendre justice qu’elle avait fini par céder, bien malgré elle. Ou peut-être était-ce à cause des appels que son corps lançait, des frissons dès qu’il avait le malheur de poser les yeux sur elle, de l’envie irrésistible de s’accrocher à lui qu’elle avait lorsqu’il se retrouvait dans son champ de vision. Ou bien peut-être les visions de leurs premières nuits ensemble, où elle avait l’impression d’avoir affaire à un adolescent, tant il semblait fébrile, alors qu’il avait le corps et la force d’un homme, cette force qu’elle avait toujours adorée, qui la faisait se sentir bien entre ses bras, malgré son jeune âge. C’était bien simple, la plupart du temps, il lui faisait oublier qu’il n’avait même pas encore atteint la vingtaine. Au final, elle savait que c’était sa propre faiblesse et non un véritable pardon qui l’avait poussée à lui entrouvrir la fenêtre pour qu’il se glisse auprès d’elle. C’était le manque de lui, le besoin qu’elle ressentait, toujours plus fort, de l’embrasser à nouveau, de le caresser, de le sentir s’éveiller sous ses doigts, de se sentir s’épanouir sous les siens. Et elle l’aimait. Elle avait beau nier ce fait, elle aimait profondément Knox et ce bébé qui grandissait en elle ne faisait que renforcer cette conviction.

Le silence ne la gênait pas. Il ne l’avait jamais ennuyée. Maya n’avait jamais eu besoin de combler les absences de conversations. Aussi loin que remonta sa mémoire, elle n’avait jamais eu aucune difficulté à rester assise avec quelqu’un sans parler. L’as des as en la matière restait River. À l’époque, il était particulièrement pensif, toujours occupé à se poser un tas de questions dont il ignorerait les réponses toute sa vie, il le savait. Ils étaient voués à vivre avec le poids du mystère, à ployer sous les énigmes mais tant qu’ils étaient à deux, cela n’avait jamais posé problème à Maya. C’était quand il l’avait abandonnée qu’elle avait ressenti le choc et combien elle avait besoin de sa présence. Elle n’avait ressenti cette même sensation qu’à une ou deux reprises. Et à chaque fois on l’avait laissée dans le sillage. Mais pas Knox. Il avait certes fait une erreur mais il était toujours là et ce malgré les tentatives de Maya pour le décourager. Il avait fait une belle erreur en parlant à son amie mais il en payait le prix et, honnêtement, elle n’avait plus la force de le tenir à l’écart alors que tout ce qu’elle désirait, c’était sa tendresse, sa force, sa fermeté. « Comment va le bébé ? » Sortie de ses pensées, Maya reprit conscience d’où ils étaient. Ses yeux chocolat se posèrent sur la route qui filait à une allure modérée et elle posa machinalement la main sur son ventre. Le bébé allait bien, mieux que ce qu’on aurait pu espérer en voyant avec quelle négligence elle l’avait traité au début, à un tel point qu’elle avait failli le perdre. Mais finalement, tout était rentré dans l’ordre et il avait grandi sans problèmes pour prendre de plus en plus de place à l’intérieur de son corps qui s’adaptait pour la naissance à venir. « Il – ou elle – va bien, aux dernières nouvelles. Le médecin est ravi… » Il la questionna et si elle fut un peu lente à répondre au début, l’enthousiasme de Knox ne tarda pas à donner le ton à la discussion et bientôt, c’est avec plaisir que la jeune femme répondit à ses interrogations, le rassurant et l’informant à la fois. Elle ne réalisa qu’elle parlait dans le vide que quand Knox freina légèrement, visiblement obnubilé par quelque chose qui se tramait dans leur dos. Maya tenta de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur mais n’étant pas dans le bon axe, elle ne vit rien. Aussi se tourna-t-elle pour regarder derrière et c’est avec un air ébahi qu’elle assista à l’accident. Elle n’avait jamais vu quelque chose d’une telle ampleur. À ses yeux, il n’y avait que dans les films qu’une catastrophe pareille pouvait se produire mais le coup sec du véhicule la força à revenir à la réalité. Machinalement, elle couvrit son ventre de ses bras et loua sa ceinture d’avoir été attachée, auquel cas elle aurait risqué un choc frontal avec le tableau de bord. « Attends dans la voiture. » Il sortit du véhicule et alla en éclaireur. Maya se tourna à nouveau, cherchant à voir ce qu’il se tramait. Elle aurait voulu avoir le courage de sortir mais ses jambes flageolantes étaient un bel obstacle face à la curiosité. En temps normal, elle n’aurait pas hésité une seule seconde mais à sept mois de grossesse, elle ne se sentait tout simplement pas la force de tenter le diable si ses forces risquaient de l’abandonner. Knox ne tarda pas à revenir et au vu de la mine blafarde qu’il affichait, les choses devaient être encore plus graves qu’elles n’y paraissaient. « Appelle les secours. Nous, on rentre ! » Sans un mot, elle obéit et quand la voix d’un homme sans visage répondit finalement, c’est d’une voix tremblante que Maya résuma la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyVen 5 Aoû 2011 - 16:02

Il avait beau ne pas se l’avouer et n’en faire aucune démonstration, Pavel savourait la présence de Nuala. Dans la voiture comme au mariage, il se sentait bien avec elle et leur relation avait beau ne pas être officielle, il y avait comme un semblant de stabilité entre eux. Elle était sa seule partenaire et s’il ne voyait pas en elle une véritable petite amie, il n’irait pas non plus se glisser entre les bras graciles de quelque autre demoiselle. Au fond, Pavel était un homme de cœur, il n’y avait de place que pour une seule femme à la fois et Nuala occupait à présent cette place, quelle que soit sa vision de leur relation. Ses réticences s’étaient peu à peu atténuées, elle qui sursautait dès qu’une porte grinçait ou qu’une ombre se profilait à l’horizon laissait à présent le jeune photographe glisser sa main sous la table, serrer ses doigts ou caresser ses courbes généreuses lorsque les autres avaient l’attention détournée. C’était comme un petit jeu entre eux. Il ne cherchait pas à exposer sa relation au regard des autres mais ne pouvait s’empêcher d’apprécier ce qu’il avait sous les yeux et sous les doigts et ne parvenait parfois pas à se soustraire à l’envie de la serrer contre lui. Il modifiait alors son approche pour que le geste soit plus subtil, plus discret et peu à peu, elle s’était montrée plus réceptive à ses caresses. Ils n’avaient toutefois pas passé le cap du véritable rendez-vous. C’était même la première fois que Pavel se permettait un peu plus d’audace alors qu’ils étaient entourés de collègues et amis de la jeune femme. Il avait été ravi de voir qu’elle ne se dérobait pas à ses tentatives mais avait été un peu étonné de son brusque changement d’attitude à la vue d’un homme qui était tout à fait étranger à Pavel. N’ayant rien d’officiel avec Nuala, Pavel ne pouvait pas la questionner ouvertement. De plus, il ne voulait pas donner la sensation d’être jaloux, ce n’était pas quelque chose qui faisait partie de sa nature même si l’idée qu’elle puisse voir d’autres hommes lui pinçait le cœur. Mais il n’irait pas le lui reprocher, ils n’avaient fait aucun deal, c’était lui qui s’était mis en tête d’être fidèle à une seule femme à la fois alors il ne pouvait qu’assumer un choix qu’il avait fait délibérément. Une chose lui mettait suffisamment de baume au cœur que pour faire abstraction des interrogations qui lui vrillaient l’esprit : le fait qu’ils se dirigent vers chez lui. C’était la première fois qu’elle venait et, en soi, si cela pouvait ne rien signifier pour elle, c’était un cap pour Pavel qui était grisé par la perspective de se retrouver enfin seul avec elle, sans avoir l’impression que tous les regards convergeaient vers eux pour distinguer cette petite erreur qui exposerait leur liaison. A la simple pensée d’une Nuala évoluant dans son espace privé, quelque chose s’éveilla en Pavel qui glissa la main sur celle de Nuala. Il lui décocha une œillade mais n’eut pas vraiment le temps de voir sa réaction car le coup de frein qu’effectua la voiture qui les précédait poussa Pavel à faire de même. Son pied appuya sèchement sur la pédale et le véhicule mit quelques secondes à s’arrêter. « Putain, mais qu’est-ce que… » se lança-t-il en crispant les doigts autour du volant, observant une silhouette masculine s’extraire du véhicule. La mine que le garçon affichait le força à cesser ses grognements alors qu’il était prêt à ouvrir sa portière pour le héler. Jetant un coup d’œil dans son rétroviseur, il aperçut le poids lourd qui chutait, annonciateur d’une catastrophe irrémédiable. Il aurait dû repartir, imiter la petite voiture qui avait redémarré au quart de tour une fois que son conducteur était revenu à sa place initiale mais quelque chose l’empêchait de bouger. Un souvenir, aussi vif que douloureux, ravivé par cette vision apocalyptique. Hébété, le cœur arrêté, il sentit ses paumes devenir moites alors que son regard délavé ne quittait pas le drame des yeux, tel un zombie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) EmptyVen 5 Aoû 2011 - 18:56

    Si le mariage avait été une totale réussite pour les deux jeunes mariés tant sur le point ambiance que sur le point organisation, pour Dannii il en avait été tout autrement. Dès lors où elle était entrée dans l'église, accompagnée de Nolan, les choses avaient dégénérées et ne s'étaient pas arrangées pendant la cérémonie, et pas même les festivités n'avaient réussis à adoucir la tension qui régnait au sein du couple étrange que les deux irlandais formait. Et lorsque enfin après des heures à esquiver le plus Nolan sans pour autant attirer l'attention des autres sur le ménage loufoque de leur couple, ce dernier avait proposé de mettre les voiles, Dannii avait attrapé son petit sac à main et répondu plutôt sèchement à l'affirmative, n'ayant trouvé aucune raison de rester plus de temps à cette cérémonie pourtant somptueuse et à laquelle tous les autres conviés semblaient s'amuser comme des petits fous. L'idée de venir n'avait pas été la sienne, Nolan lui avait proposé de l'accompagner et sur le coup elle avait dit oui sans réfléchir; une sortie tout les deux semblait être une bonne idée, une nouvelle occasion pour les deux jeunes gens de retrouver ce qu'ils avaient visiblement perdu depuis longtemps; mais le coeur de Dannii n'y était vraiment pas. Elle avait fait bonne figure aussi longtemps qu'elle avait put mais il avait suffit d'une remarque de la part du jeune Irlandais pour que la jolie brune ne se renfrogne et que les hostilités ne commencent. Toute la journée avait été rythmée par des œillades assassines entre les deux jeunes gens, des comportements froids et distants et mis à part lorsqu'ils avaient été placés pour le repas, jamais moins de 3 mètres ne les avaient séparés. Jusqu'à présent.
    Nolan avait insisté pour conduire et même si Dannii avait été réticente à lui donner les clés de sa petite beauté, elle n'avait pas voulu faire plus de carnage et avait fourré le jeu de clé dans les mains du bel irlandais, contournant la coccinelle rouge d'un pas rapide avant de s'installer côté passager. Autant elle que lui restèrent muets comme des tombes, leurs regards respectifs braqués sur la route devant eux; route qui n'en finissait pas et dont les kilomètres semblaient même s'allonger. Dannii frotta doucement son front alors qu'elle repassait en boucle la journée qu'ils venaient de passer; elle tentait de faire le point sur ce qu'il s'était passé, sur là où en était leur couple, sur les raisons qui l'avait poussée à ainsi pourrir la soirée du jeune homme. Seul le ronronnement du moteur venait bourdonner dans ses oreilles et bientôt, elle ne parvint même plus à réfléchir. Elle laissa échapper un petit grognement frustré et énervé et frappa d'un coup sec sur le tableau de bord pour tenter de faire diminuer le bruit qui en devenait presque infernal. Rien n'y faisait, c'était un problème avec l'air conditionné lui avait-on dit.
    Lorsqu'elle conduisait, elle n'y prêtait généralement pas attention mais vu que Nolan avait décidé de prendre le volant cette fois-ci, la jeune fille n'avait pas d'autre choix que de se rendre compte des conditions dans lesquelles elle roulait avec cette vieille voiture. Elle se réinstalla sans ouvrir la bouche et sentit le regard de Nolan se tourner rapidement vers elle, cherchant sûrement à voir si elle faisait encore la tête. Elle tourna elle aussi le regard vers lui et ce fut cette fraction de seconde d'inattention qu'il fallut pour que le jeune homme n'anticipe pas la voiture devant eux assez vite. Il fit tout de même appel à ses réflexes aiguisés et appuya sur le frein d'un coup sec avant qu'il ne soit trop tard. Le corps de Dannii ne résista pas à la vitesse à laquelle ils roulaient et le brusque coup de frein la propulsa contre la boite à gant avec une violence rare alors que les pneus crissaient bruyamment sur le bitume. Avec le choc, la tranche de la ceinture de sécurité lui brula et entailla légèrement le cou mais elle ne sentit aucune douleur tant son cerveau avait été pris de court. Elle avait agrippé la poignée de la porte de toutes ses forces et s'était servit de sa main gauche pour s'empêcher de traverser le pare-brise et alors que la voiture stoppait net; Dannii releva doucement la tête, la bouche à demie-ouverte, avant de tourner vivement la tête vers Nolan pour s'assurer qu'il était bien encore dans l'habitacle. Son coeur s'accéléra lorsqu'elle le découvrit le visage en sang et, posant instinctivement sa main droite sur la douleur que lui provoquait la brulure due à la ceinture, Dannii posa son autre main sur l'avant-bras de Nolan pour attirer son attention. Elle soupira de soulagement lorsqu'il tourna la tête vers elle et qu'un petit sourire étira son visage au bout de quelques secondes. "Tu n'as rien?" lui demanda t-elle, mais sa voix resta coincée dans sa gorge et s'il hocha la tête, ce ne fut que parce qu'il lut sa question sur ses lèvres rosées. Un profond soulagement enveloppa la jeune fille alors que Nolan se penchait vers elle pour déposer sur son front un léger baiser. Elle ferma les yeux et lorsqu'elle les rouvrit, le jeune homme était déjà en train de sortir du véhicule. Elle n'avait pas entendu ou comprit ce qu'il venait de dire et ne l'empêcha pas de sortir, bien trop soulagée de voir qu'il était en un seul morceau. Elle le suivit du regard lorsqu'il grimpa sur le capot de sa coccinelle, déjà prêt à calculer l'étendue des dégâts. Contrairement à lui, qui partit en aide aux autres accidentés aussi vite que la lumière, Dannii resta scotchée à son siège, comme en état de choc. Aucuns de ses membres ne répondirent plus lorsqu'elle tenta de s'extirper du véhicule, et pourtant elle savait bien qu'elle n'était pas blessée et que la seule raison pour laquelle elle ne parvenait à bouger était parce qu'elle était comme transie de peur, paralysée par le constat qu'elle venait de faire. Son regard azur se dirigea vers la silhouette de Nolan, alors que celui-ci avait déjà rejoint un autre véhicule et que le timbre de sa voix lui parvenait faiblement aux oreilles sans qu'elle ne puisse distinguer quoique que ce soit de ce qui sortait de sa bouche. Elle resta tétanisée... Si cet accident lui avait bien appris une chose; c'était bien qu'elle n'était pas prête de perdre Nolan. Pas une seconde fois, et sans qu'elle ne puisse y faire quoique ce soit, ses grands yeux se remplirent de larmes qui roulèrent sur ses joues et vinrent s'écraser silencieusement sur le tissu froissé de sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Vide
Message(#) Sujet: Re: SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

SEASON FINALE ▬ Topic commun (après le mariage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-