AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (1604) ghosts from the past Ϟ alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: (1604) ghosts from the past Ϟ alice Mar 5 Juil 2011 - 1:24


Zack se réveilla particulièrement sur les nerfs ce jour-là. Il avait appris la veille qu’Anya avait découvert la présence de Teddy chez elle et que par la même occasion, son cousin ne s’était pas gêné à inventer un passé plus que noir à celui-ci. Zackaria passait pour un menteur, mais surtout pour un tolard, un truand et un gros dégueulasse. Il ne traina pas dans son lit et se dirigea donc rapidement vers la douche. Il préférait ne pas rencontrer Anya ce matin-là, il s’en voulait de lui avoir apporté autant de problèmes sous son toit. Par chance, elle était déjà partie pour le boulot. Après s’être douché, habillé et complètement préparé, il décida d’aller faire un tour dans la chambre qui accueillait maintenant Teddy. En effet, à présent il était comme nous autre, colocataire, il avait le droit à sa propre chambre. Sans toquer, il ouvrit la porte et fut surpris de découvrir une chambre complètement en bazar. Cela ne faisait qu’une nuit qu’il s’était installé et pourtant, cette chambre était déjà dans un état pas possible. Zackaria sentit la colère lui monter jusqu’au cerveau mais préféra préserver sa joli voix et se mit à faire les cent pas dans la chambre afin de ramasser une partie de ce qui trainait sur le sol. Les bras remplis de vêtements sales, Zackaria lâcha enfin sin tas sur la tête de Teddy, qui se réveilla aussitôt. Emergeant dessous la montagne de vêtements, il soupira longuement avant d’adopter un ton plaintif. « Mais qu’est-ce qui te preeend ?! Laisse-moi dormir ! » Cria-t-il avant de s’écrouler à nouveau sur son oreiller. Zackaria n’allait pas revenir sur l’histoire avec Anya, il n’avait pas assez de temps pour lui dire toutes les insultes qu’il avait sur le cœur, il préféra aborder un sujet plus rapide. « J’ai l’impression d’être dans la caverne d’Ali Baba ! Sauf qu’à la place des bijoux en or, c’est des chaussettes qui puent le fromage que j’ai trouvé ! Réveille-toi, range-moi ça et va chercher un boulot pour payer ton foutu loyer ! » Il avait l’impression d’entendre parler son père et maintenant qu’il se retrouvait dans une situation identique, il pouvait enfin le comprendre. Zackaria ouvrit la bouche pour ajouter d’autres directives mais il n’eut pas le temps d’en dire davantage qu’il fut coupé par un bruit de frein, de roues frottant le sol et d’une voiture percutant un objet plus ou moins lourd, l’un à la suite des d’autres. Il se dirigea vers la fenêtre et fut surpris de voir son cousin le suivre. Une voiture avait percuté leurs poubelles en bas. Les deux cousins soupirèrent en même temps avant que Zack ne prenne la situation en main. « Je vais voir ce que c’est, profites-en pour te lever ! » il ne fut pas surpris de revoir son cousin dans son lit en quittant la salle mais ne releva pas. Zackaria dévala les escaliers et ouvrit la porte d’entrée pour trouver une voiture à moitié entrée sur son allée, les poubelles renversées et une jeune femme de dos, essayant de constater les dégâts. Zack s’approcha, il avait l’impression de connaitre cette silhouette mais ne se posa pas plus de questions. « Besoin d’aide ? » demanda-t-il tout en s’approchant. Ce n’est que quand la jeune femme se tourna vers elle qu’il s’arrêta net, immobile. Bien sûr que oui, il la connaissait. Il connaissait les traits de son visage par cœur, son sourire lui était tellement familier et ses cheveux… il aurait dut les reconnaitre ! Il se rendait compte à quel point cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas revu. Mais que faisait-elle ici ? Comment l’avait-elle retrouvé ? Etait-ce seulement un hasard ? Avait-elle-même essayé de le retrouver ? Des tonnes de questions passèrent à travers l’esprit de Zack et pourtant son corps ne répondait plus. Il restait là, à l’observer, sans dire un mot. « Zackaria… » Finalement, c’est Alice qui sortit Zackaria de son état végétatif. Entre sa voix. C'était difficile mais tellement doux à la fois. Tous ses sentiments semblaient être mitigés. Il continua de l’observer, mais s’approcha d’elle, doucement, toujours hagard de cette vision. Il décida de faire comme rien n’était, il adopta un air complètement sûr de lui, comme si la revoir ne lui faisait rien. Pourtant, Dieu seul sait à quel point cela lui faisait mal, et du bien en même temps. Il jeta un regard vers la voiture, elle ne devait pas être bien abîmée enfin, il reporta son attention sur Alice. « Tu n’as rien ? » demanda-t-il sur un ton presque détaché. Après s’être assuré qu’elle n’avait rien, il s’approcha de la voiture tout en détournant Alice. « Elle n’a pas l’air en très mauvais état, je connais un garage qui pourrait te réparer la carrosserie pour pas grand-chose. » dit-il en passant sa main sur le trou qui se trouvait sur le capot.
Revenir en haut Aller en bas
 

(1604) ghosts from the past Ϟ alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-