AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 n°5430 : Pour une fois, tout va bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Jeu 23 Juin 2011 - 22:08


    Assit dans son fauteuil roulant, Anton fronçait les sourcils. Le ménage, il avait fait ce qu’il avait pû, la vaisselle, il avait tout lavé, mais tout ce qui était en hauteur était à ranger. Les enfants eux avaient presque finit leurs devoirs et il leur avait dit de venir le voir au moindre problème. Il avait d’ailleurs aidé Alice pour un exposé et Nathan pour quelques soucis de calculs en mathématiques. Alors, dans le salon, il soupira doucement et regarda autour de lui. Il n’avait plus rien à faire, à part tenter de se dire qu’il ne lui resterait plus beaucoup de temps avant de marcher à nouveau. Ca faisait quatre mois qu’il n’avait pas marché normalement et il en avait marre. Il ne le montrait pas à sa famille, mais il en avait vraiment marre de ne pas pouvoir marcher comme tout le monde. Il ne pouvait pas s’amuser avec ses enfants, il ne pouvait pas se coller à Lily pour la surprendre, il ne pouvait pas marcher tout en parlant à son bébé. Baissant les yeux, Anton fronça les sourcils. Lily avait accouché et ils avaient eu le droit à cette nouvelle merveille dans leur vie. Cette petite fille qui était arrivé un jour et qui depuis leur faisait vivre une vie d’enfer. Ah bah il fallait être réaliste, mademoiselle n’était pas encore prête de faire ses nuits, ce qui était normale à son âge. Le problème pour Anton c’est qu’il ne pouvait pas aider Lily. Il ne pouvait pas se lever en pleine nuit pour s’occuper de la petite, alors Lily devait se lever et il n’aimait pas vraiment ça.

    Avec Alice et Joy, il avait toujours tout assumé et il n’avait eu besoin de personne, enfin de l’aide de sa mère, mais pas pour tout. Mais là, ne pas pouvoir aider Lily, pour qu’elle dorme plus la nuit, ça l’ennuyait vraiment et il ne savait pas comment y remédier. Alors, comme il passait presque toute la journée chez eux, il en profitait pour faire des choses qu’elle n’aurait pas besoin de faire après ses journées de travail. Ca lui laissait un peu de répits et il ne savait pas si elle appréciait le geste, mais il espérait en tout cas que ça la soulageait un peu. Oh, le linge. Faisant demi tour, il roula jusqu’à la lingerie et commença à entendre le linge sur le fil. Fil que les enfants l’avaient aidés à mettre à sa hauteur. Evidemment le linge ne touchait pas le sol, ils avaient fait en sorte que ça soit bas, mais pas trop. Une fois que ça fut fait, il entendit du bruit dans les escaliers et il roula rapidement pour empêcher les enfants d’aller plus loin.

    Vos devoirs sont terminés ?

    « On finira après manger. »

    Vous remontez dans vos chambres et vous les finissez.

    « Mais pourquoi ? »

    Parce que Lily va bientôt rentrer et que ça sera à elle de vous aider et elle a déjà assez à faire comme ça entre son travail et Savannah.


    Entendant les enfants soupirer, il sourit. Allant vers sa chambre, il tendit l’oreille, mais pas de bruit de la part de la petite. Elle devait encore dormir un peu et il savait que d’ici peu elle allait réclamer sa part du repas. Retournant dans le salon, il regarda à nouveau autour de lui et soupira doucement. Tout semblait en ordre, enfin il en avait l’impression en tout cas. Les enfants allaient finir leur devoir, la petite n’allait pas tarder à demander son repas et Lily ne devrait plus tarder à rentrer. Le repas lui devrait être livré dans peu de temps, vu qu’Anton ne pouvait pas avoir accès à tout, il avait commandé chinois pour ce soir.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Jeu 23 Juin 2011 - 23:43


Lily J. Bowen & Anton S. Foster


Juin 2012.

A peine avait-elle accouché et donné naissance sans aucune difficulté à une magnifique petite fille du doux nom de Savannah que Lily avait repris le chemin du travail, pour reprendre ses tout jeunes patients le plus rapidement possible au plus grand désespoir de son patron qui lui avait pourtant demandé de prendre son congé maternité, chose que la brunette avait tout simplement refusé car son compagnon pouvait dorénavant s'occuper de la petite le temps qu'elle bossait, malgré son handicap.
Voilà en effet quatre mois déjà qu'Anton a eu cet horrible accident de la route lui coûtant sa mobilité pleine et entière pour un temps encore malheureusement indéterminé auquel les deux amants n'osaient dorénavant même plus songé tant l'attente était devenue féroce pour le pédiatre ne pouvant même plus exercé son métier de façon convenable.

« Je suis rentrée ! »


Lily venait à peine de franchir la porte d'entrée de la maison qu'elle entendit des cris de bonheur dévalant les escaliers à toute vitesse. Elle n'aimait pas les savoir descendant les marches aussi rapidement, de peur qu'un jour il n'arrive quelque chose à l'un d'entre eux, ce qui – elle le savait – finirait par arriver à un moment ou à un autre, ce qui forcerait alors tout le petit monde à comprendre la dangerosité de courir dans les escaliers quels qu'ils puissent être d'ailleurs.

« Doucement dans les escaliers, combien de fois ai-je pu vous le dire depuis que nous vivons ici ? »
« Beaucoup... »
Avoua Nathan, penaud.
« Vous avez passé une bonne journée ? » Leur demanda t-elle à tous les trois en passant une main rassurante et bienveillante dans les cheveux de son fils allant déjà sur ses dix ans. Maintenant, Lily pouvait le dire, ils grandissaient tous beaucoup trop vite. Dire que Savannah était déjà née, la mère elle-même n'en revenait toujours pas, c'était pour dire !

Les enfants se mirent à lui raconter en détails leur journée, et comme d'habitude, tous en même temps. Le timing, ça ne les connaissait définitivement pas. Mais Lily ne désespérait pas encore totalement quant à leur apprentissage du savoir-vivre en meute, car croyez-le ou non, mais avoir dorénavant quatre enfants chez soi, c'est ce que l'on aime à appeler une meute !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Ven 24 Juin 2011 - 0:16


    Dans le salon, Anton entendait sa fille pleurer. Lily n’était pas encore rentrée, il allait donc devoir faire avec les moyens du bord. Allant dans la cuisine, il ouvrit un des placards en bas et sortit tout le matériel pour préparer un bon repas à sa fille. Le problème fut le micro-onde qui restait en hauteur. Collant son fauteuil au mur, il se leva, s’aidant de ses coudes, pour mettre le biberon dans le micro-onde. Le laissant chauffer, il entendit sonner à la porte. Roulant jusqu’à la porte, il ouvrit et vit le livreur. Prenant les paquets, il le laissa à l’entrée quelques minutes, le temps d’aller déposer les plats sur la table et d’aller chercher son porte feuille. Prenant de quoi le payer, il retourna dans l’entrée et le paya, avant de le remercier et de le voir partir. Retournant dans la salle à manger, il déposa les plats chauds sur la table et alla dans la cuisine quand le micro-onde sonna. Refaisant le même manège que précédemment, il fut content de lui parce que pour une fois le lait était assez chaud. D’habitude il avait dû mal à gérer la température pour que ça soit bon tout de suite. Finissant de tout préparer, il alla chercher Savannah. Baissant le côté du lit, il se mit à sourire et la prit dans ses bras. S’occupant de la roue de son fauteuil d’une seule main, il garda sa fille avec son autre main, et plutôt son bras, pour la garder caler contre lui. Une fois dans la cuisine, il attrapa le biberon et amena la petite avec lui dans le salon.

    Les minutes passèrent et Anton entendit Lily dire qu’elle était rentrée. Souriant, il entendit également le bruit aérien et silencieux des enfants dans les escaliers. Levant les yeux au ciel, il se reconcentra sur la petite et il laissa les enfants monopoliser l’attention de Lily. Lui était entièrement monopolisé sur sa fille et il comptait bien en profiter. Souriant, il fixa la demoiselle qu’il avait dans les bras. Il savait que d’ici peu Lily et les enfants allaient arriver et il voulait encore en profiter en étant seul avec sa fille. D’accord, il l’était presque toute la journée, mais quand même. Il aimait ces moments là et également les moments avec Lily, eux trois, ensemble. Evidemment, il ne rejetait en aucun cas Alice, Joy et Nathan, mais il avait une préférence pour les moments à trois ou seul avec sa fille.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Mar 28 Juin 2011 - 4:26


Lily J. Bowen & Anton S. Foster


Une fois que les enfants aient à peu près terminé leurs récits d'aventures de leur journée d'école, Lily se mit à la recherche de son compagnon qu'elle mourait d'envie de voir et d'embrasser tendrement. La brunette mourait également d'envie de voir sa fille à peine née, Savannah. Un vrai bijou que la vie leur avait donné après une grossesse tourmentée et tumultueuse. Après sa fausse-couche, la brunette avait bien cru tout perdre, mais non, l'espoir avait renait avec les semaines, et malgré l'accident de voiture grave de son compagnon, Lily avait tenu bon et la voilà aujourd'hui mère pour la seconde fois – quatrième officieusement – maman, pour son plus grand bonheur soit dit en passant, mais nul besoin de le préciser, si ?

Se dirigeant vers la chambre d'amis qui était la chambre d'Anton et la brunette jusqu'à ce que l'homme ait retrouvé une totale capacité de déplacement sans son fauteuil roulant, Lily ne tarda pas à trouver ceux qu'elle cherchait. Les apercevant tous les deux dans un moment privilégié entre père et fille, Lily se contenta de les observa de là où elle se trouvait, Anton ne pouvant la voir, la porte étant entrebâillée. Depuis la naissance de Savanah, son père était aux petits soins avec elle, jusqu'à laisser les autres légèrement de côté, ce que Lily concevait, tant que cela ne prenait pas des proportions trop exagérées. Elle percevait quelques murmures provenant de l'homme, mais Lily ne parvînt nullement à savoir ce qui pouvait tant se dire entre le père et sa fille, mais elle n'en fut nullement offensée, bien au contraire Lily trouvait important qu'Anton ne perde pas confiance en lui à cause de son handicap et qu'il partage des moments comme celui-ci avec Savannah.

Finalement, quelques minutes d'écoute plus tard, la brunette décida de se montrer, par respect, en quelques sortes.

« Bonsoir.. »


Murmura t-elle au cas où leur fille se serait endormie après avoir partagé son moment biberon avec son cher papa qui avait les yeux qui pétillaient, comme à chaque fois qu'il s'accordait ce moment avec Savannah.

« Tout s'est bien passé ? »


Lily savait combien la petite pouvait parfois être compliquée au niveau du biberon, quoiqu'avec son père, les choses semblaient aller bien plus aisément qu'avec sa mère. Allez savoir pourquoi maintenant, c'était une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Dim 3 Juil 2011 - 19:29


    Donnant le biberon à sa fille, Anton souriait. Il avait toujours aimé s’occuper d’Alice et Joy, c’était pareil pour Savannah. Il n’avait pas connu Nathan petit, mais aujourd’hui, il espérait bien pouvoir passer plus de temps avec lui. En tout cas même si Nathan avait déjà un père, Anton comptait bien le considérer sien et il le protègerait quand Thomas ne serait pas dans le coin. Fixant ce bébé nouvellement née, il se mit à lui parler. Il savait que la petite ne pouvait pas lui répondre, mais il s’en fichait bien. Tout ce qu’il voulait, s’était profité tranquillement d’un moment avec elle. Gardant son sourire, il n’entendit pas tout de suite Lily arriver. Tournant la tête vers sa compagne, il se mit à sourire de plus belle.

    Bonsoir.

    Regardant à nouveau leur fille, il écouta Lily parler et il garda son sourire.

    Mademoiselle a un peu rechigner à aller faire la sieste cet après-midi, mais finalement elle a dormit comme une marmotte.

    Retirant le biberon de la bouche de Savannah, il déposa le biberon vide sur la table de chevet et il prit la petite contre son épaule, doucement. Regardant vers Lily, il se mit à sourire de plus belle.

    Je n’ai pas eu mon bisou.

    Il fit une grimace, comme si elle avait oublié la chose la plus importante au monde. Malgré son handicap, il avait réussit à reprendre le dessus, enfin il savait que ça ne serait jamais simple, mais il tenait bon. Que ça soit pour Lily ou les enfants, il ne voulait pas abandonner. Alors, il continua de fixer la jeune femme, attendant un baiser de sa part.

    Ca a été ta journée ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Dim 3 Juil 2011 - 19:50


Lily J. Bowen & Anton S. Foster


Anton, malgré son handicap, faisait absolument tout son possible pour se sentir utile au sein de leur famille, et il l'était, bien qu'il croit l'inverse. Lily ne niait en rien que la présence de ce fauteuil, qui signifiait alors à sa façon le handicap d'Anton était difficile à vivre, mais n'étant pas celle étant coincée dedans chaque jour, chaque heure, la brunette taisait son mal être face à la situation. Il lui semblait inacceptable de s'en plaindre alors qu'elle pouvait se déplacer comme bon lui semblait, contrairement à Anton qui était – rappelons-le – professeur de sport à mi-temps à l'école primaire de leurs trois premiers enfants.

Embrassant l'homme lorsque celui-ci lui quémanda un baiser, la brunette passa ensuite sa main dans la nuque de l'homme, tout en observant leur fille, qui fit son rot, comme tout bon bébé qui se respecte, puis Anton entreprit de recoucher leur fille. Mais Lily lui en empêcha.

« Hé, moi aussi j'aimerai bien profiter un petit peu de ma fille. »

Un clin d'oeil accompagna ses paroles, au moment où la psychologue prit Savannah, sa fille donc, dans ses bras. A l'instant même où le regard de la mère croisa celui de l'enfant, plus rien autour n'existait. Même plus son compagnon – bien qu'elle aime d'un amour inconditionnel bien que rudement mis à l'épreuve depuis que le pédiatre était en fauteuil. Le monde autour était comme mis sur pause. Tant qu'elle perçut à peine la question de son homme. Elle revint sur Terre d'un coup d'un seul, et entreprit de répondre à Anton en songeant à sa journée qui n'avait rien eu de spécial, sauf quelque chose peut-être, ou plutôt quelqu'un.

« Rien de très changeant, sauf un soldat. »

Elle vit au froncement de sourcils de son homme qu'il était déjà sur les dents, rien qu'à l'évocation d'un autre homme que lui. Elle sourit alors.

« Mon tout dernier patient est un soldat. »

Lily était spécialisée dans l'enfance, alors à moins qu'elle ne parle d'un enfant soldat qui étaient fort nombreux dans les pays du Sud comme on dit aujourd'hui, Anton ne semblait absolument rien y comprendre. Comment aurait-il pu en même temps ?

« L'armée m'a demandé de gérer l'un de leur meilleur pilote de chasse. Il s'appelle...Freddy. »

Elle eut quelques secondes de retenue avant de donner le nom du soldat à Anton pour la simple et bonne raison qu'elle avait douté un court instant à savoir si c'était Fred ou Freddy, puis ça lui était tout simplement revenu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Dim 3 Juil 2011 - 20:01


    Se laissant embrasser, il se mit à sourire et écouta sa fille faire son rot. Allant pour la coucher, il fut retenu par sa compagne. Souriant, il laissa les deux femmes se regarder, avant de savoir comment la journée de sa compagne s’était déroulée. Ecoutant alors ses propos, il fronça les sourcils. Puis, il écouta ses propos, avant de hausser un sourcil.

    Depuis quand des adultes viennent te voir ?

    Fixant la jeune femme, il se demandait en effet le pourquoi de la venue de cet homme, alors qu’elle était psychologue à l’enfance. Fixant la jeune femme, Anton dû relever la tête pour pouvoir mieux la voir. Avec le fait qu’il soit assit dans ce fichu fauteuil, il devait à chaque fois relever la tête pour voir tout le monde. Il n’y avait que les enfants qui étaient à sa taille. Continuant de fixer sa compagne, il soupira doucement.

    J’ai commandé à manger chez le chinois.

    Il savait que la jeune femme aimait cela, elle le lui avait dit il y a plusieurs mois. C’était quand ils étaient à Oxford, après avoir décidé de commencer quelque chose entre eux. Fixant finalement leur fille, il sourit et attrapa le biberon vide qu’il ferma et posa sur ses genoux.

    Je vous laisse.

    Anton savait que la jeune femme avait envie de passer du temps avec leur fille et il le comprenait parfaitement. Il était pareil quand il était seul avec elle à la maison. Roulant jusqu’à l’extérieur de la chambre, il tourna la tête pour voir Lily sourire à leur fille. Souriant de plus belle, il reprit son chemin vers la cuisine, quand il entendit des chuchotements. Ralentissant l’allure, il passa la tête par la porte et vit les enfants qui se partageaient … des bonbons.

    Hum hum.

    Les voyant tout les trois se retourner, il vit leurs airs surprit, mais le plus drôle était le fait qu’ils tentaient de se refiler le paquet de bonbons derrière leurs dos et en tentant de ne rien montrer à Anton.

    Tout va bien ?

    « Oui, on attendait pour manger. »

    Le repas est sur la table de la salle à manger.

    « On y va alors. »


    Souriant, il les laissa y aller et il hocha la tête négativement, même s’il leur laissait le sachet de bonbon. Allant donc vers l’évier, il commença à nettoyer le biberon correctement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien. Lun 11 Juil 2011 - 19:31


Lily J. Bowen & Anton S. Foster

La question qu’Anton venait de lui poser n’était anodine, Lily le savait, elle le sentait, et surtout elle le connaissait comme sa poche. Il était à moitié jaloux. Oh, évidemment il tentait de ne rien laisser paraître, mais dur de ne rien montrer à la femme avec qui vous avez un enfant et avec vous vivez. C’est encore pire lorsque cette femme est psychologue car que ce soit à l’enfance ou non, le cursus est à peu près le même pour tous, et Lily savait très bien reconnaitre chaque sentiment chez une personne. Et présentement, elle était en mesure d’affirmer qu’Anton était loin d’être ravi qu’elle gère le dossier d’un soldat. Après les raisons, elle ne les connaissait pas et elle s’en fichait royalement. En plus, pour une fois que tout semblait aller pour le mieux dans cette maison, elle n’allait pas commencer à remuer le couteau dans la plaie.

« Merci. »

Dit-elle simplement lorsqu’il lui expliqua avoir commandé chez leur traiteur chinois habituel. Ils ne tarderaient donc plus à se faire livrer si elle comprenait bien. Ah moins que tout ne soit déjà dans le salon. Bref. Anton lui confia par la suite Savannah que Lily eut grand plaisir à avoir dans ses bras. Son petit cœur était là, entre ses grands bras comparé à sa toute petite fille. Elle était si belle. Elle avait les yeux de sa mère paraissait-il. Lily se fichait pas mal de savoir si elle ressemblait plus à Anton qu’à elle ou inversement, elle était bien là. Là était le principal.

« Salut mon ange. »

Allant s’installer dans le fauteuil à bascule qu’on avait installé lors de l’emménagement ici et en particulier lors de l’aménagement de la chambre de Savannah, Lily eut plaisir à profiter d’un moment de tendresse avec ce petit bout de femme qui un jour deviendrait aussi grande qu’elle et qui ferait des ravages, Lily n’en doutait pas un seul instant. Puis, au fil des minutes et des paroles prononcées par sa maman, le bébé finit par s’endormir. Lily alla alors l’installer dans son lit à barreau et fila rejoindre tout le reste de la troupe dans le salon.

« Ah, génial ! Tout est déjà là. »


Elle embrassa rapidement son compagnon sur la joue le remerciant pour ça, et alla prendre place autour de la table. Les enfants se disputaient déjà pour savoir lequel des trois auraient le dernier nem qui restait dans le plat alors que tous en avait déjà un dans leur assiette. De vrais mômes. C’était de leur âge, Lily ne le savait que trop bien.

« On se calme là. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: n°5430 : Pour une fois, tout va bien.

Revenir en haut Aller en bas
 

n°5430 : Pour une fois, tout va bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-