AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava Jeu 23 Juin 2011 - 19:17

N°1564 APPLE ROAD
Réunion presque familiale


Freddy raccrocha, et fourra son téléphone portable dans sa poche de jean, excité. Le commandant Garrett venait de l'appeler pour une mission de haute importance demain soir. Une mission de nuit, ce que Freddy adorait par dessus tout. Sa seule hantise était maintenant de trouver rapidement quelqu'un à qui confier sa fille Mily pour la nuit. Peut-être la nounou qu'il avait appelé avant hier pourrait-elle s'occuper d'elle. Il ressortit aussitôt son téléphone portable, et composa le numéro de cette jeune fille. Comment elle s'appelait déjà? Lindsay? Non.. Linda! Le téléphone sonna dans le vide, et Freddy poussa un juron en raccrochant. Bon sang, c'était une jeune, une gamine! Pourquoi ne répondait-elle pas à son appel? Les gamins, ça a le nez rivé sur les téléphones portables normalement et ça a du mal à les quitter. Pourquoi pas elle? Il soupira légèrement avant de jeter un coup d'oeil sur l'horloge. 17h05. Il avait encore une heure à tuer avant d'aller chercher cette voiture qu'il avait acheté à l'un de ses voisins.

Il fit les quelques pas qui le séparait de sa fille et l'observa. Assise dans l'herbe, elle s'amusait à tirer dessus, poussant des petits cris quand elle réussissait à enlever un brin, et râlant quand elle n'y arrivait pas. Avec un sourire, il la prit dans ses bras. "Allez viens Mily, on va faire un petit tour au parc avant d'aller chercher la nouvelle voiture de papa." La petite gazouilla, et se laissa porter, posant sa petite tête brune contre l'épaule de Freddy, comme si tirer sur l'herbe avait été si fatigant.

Le lieutenant McCawley prit la direction d'Apple Road. Il avança d'un pas lent, guettant chaque recoin de maison, jouant de sourires polis et d'un petit mot sympa à ses nouveaux voisins. En regardant de plus près chaque maison, il eut une petite pensée pour Hawaii. La seule chose que Miami avait en commun avec son île, c'était l'océan, et encore, ce n'était pas le même. Mais les rues, le style des maisons n'étaient en rien comparables. Il avait en quelque sorte le mal du pays.
Serrant sa petite fille contre lui, Freddy aperçut une jeune femme près de son garage. L'expression de son visage fit un peu sourire Freddy ; une contrariété l'ennuyait apparemment..

Il continua de marcher sur le trottoir, vers elle, lorsque la petite Mily poussa sur ses jambes "tan!". Ce petit mot, c'était le sien, celui qu'elle utilisait pour dire "He papa! tu me laisses descendre?". Freddy posa alors sa fille sur le sol, et le dos courbé, il supporta la petite faire quelques pas, ses petites mains agrippant fermement les index de son papa. "C'est bien Mily. Bientôt, tu marcheras toute seule!" La petite s'esclaffa, fière d'elle-même, et continua de montrer à son père ses nouvelles prouesses; son papa, courbé au-dessus d'elle la tenant.

La petite s'arrêta cinq mètres plus loin, pile face à la jeune femme contrariée que Freddy avait aperçu tout à l'heure. Ses petits yeux marrons fixaient la dame, ses pieds dansaient, son pied droit venant se mettre sur son pied gauche. Elle était si captivée par cette femme, si bien que Freddy y porta aussi une attention particulière.
La jeune femme, environ 22-26 ans selon lui, essayait de se démener avec un frigo qui se trouvait encore dans son garage. Voyant la peine qu'elle avait, le lieutenant attrapa sa fille, et la porta. Il fit quelques pas vers elle, et avec un grand sourire l'interrompit dans sa manoeuvre.

" Bonjour !" Maintenant que la jeune femme ne serait pas surprise d'avoir un inconnu s'avancer vers elle, Freddy continua de marcher. Il s'arrêta à deux pas d'elle, et demanda alors "Vous avez besoin d'aide peut-être? "

Non pas qu'il doutait de sa force, mais il voyait bien que déplacer ce frigo pour une taille comme celle de la jeune femme allait lui prendre des heures et des heures. Comme si une fourmis essayait de déplacer une grosse pierre. Impossible.
Sachant que dans la plupart des cas, les gens s'excusaient alors, et répondaient 'je ne veux pas vous déranger', Freddy prit les devants. Avec un sourire, il ajouta "Ca ne me dérange pas du tout!". En jetant un coup d'oeil à sa fille, qui jouait avec ses propres mains, il continua " Et elle non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava Jeu 23 Juin 2011 - 21:57

Ava regarda l’heure. S’il y a bien une chose qui l’insupportait, c’était le manque de ponctualité. Voila déjà une heure qu’elle attendait le livreur. La jeune femme avait décidé de faire remplacer le frigo. En effet, l’ancien commençait a ne plus conserver les aliments correctement et franchement, elle ne voulait pas attraper un microbe en mangeant quelque chose. Le livreur avait dit qu’il serrait là pour 16h30 mais en réalité, il arriva avec une demi-heure de retard. Ava eut le plaisir –ou pas- de faire la morale a un vieil homme rustre, bourru et qui sentait l’alcool à plein nez. Bien sur, il n’écouta pas un seul mot de ce qu’elle lui disait et il se contenta d’emmener le frigo jusque dans son garage et filer rapidement pour ne plus supporter la furie que pouvait être Ava, quand on se moquer d’elle et de sa patience. Ava était malheureusement seule ce jour là, et si elle avait fait une bonne action en remplaçant le frigo défectueux, elle devait à présent rentrer le nouveau dans la cuisine et ça, ce n’était pas gagné d’avance. La jeune femme en fit le tour afin de le voir sous tous les angles et surtout de savoir pas ou l’attraper pour le faire bouger. Finalement, elle décida de poser son dos contre l’une des parties du frigo et de pousser doucement afin de faire glisser. Bien évidement, cela ne marcha pas. Elle s’apprêtait à rentrer dans la maison pour aller chercher son téléphone et appeler pour qu’on vienne lui donner de l’aide, mais elle vit une personne s’approcher d’elle. " Bonjour !" Ava sourit en le saluant à son tour. « Bonjour ! » Elle ne le connaissait pas, elle ne savait pas ce qu’il lui voulait mais Ava avait toujours été très accueillante et serviable. Peut être qu’il cherchait une personne ? Une adresse ? Ou alors, il venait d’emménager et venait se présenter, tout simplement ? Peut importe, même si elle était à la limite de s’arracher les cheveux, elle donnerait bien un peu de son temps à cet homme accompagné de cette adorable enfant. "Vous avez besoin d'aide peut-être? " Un sourire attendit se dessina sur ses jolies lèvres. C’était très agréable de sa part. Ava avait presque perdue l’habitude de ce genre d’attentions. A Ocean Grove, même si tous les voisins se montraient courtois, ils n’étaient pas très serviables pour la plupart. Gênée, la jeune femme hésita quelque seconde et finit par répondre sans grande convictions « Oh… C’est vraiment très gentil de votre part mais je ne voudrais pas vous… mais Freddy ne la laissa pas poursuivre, en fait, elle n’était même pas sure qu’il ait entendu ce qu’elle avait dit. "Ca ne me dérange pas du tout! Et elle non plus". Ava sourit de nouveau en l’écoutant. La petite fille qu’il tenait dans ses bras était adorable et à la façon dont elle jouait seule et silencieusement avec ses mains, laissa a Ava s’imaginer qu’elle devait être sage et un vrai petit trésor dans la vie de tous les jours. Ava inclina doucement la tête sur le coté et finit par prononcer ces quelques mots. « C’est si gentiment proposé, je crois que je ne peux pas refuser. Et puis, si ça ne dérange pas cette adorable petite fille… » Ava joignit ses mains alors qu’elle continuait de contempler ce beau bébé. « Vous êtes nouveau dans le quartier ? Je me présente, Ava Swinton. » Ava sourit en attendant d’en savoir un peu plus sur cet homme puis elle finit par dire en plaisantant « Vous voulez peut être que je la porte ? Ce sera plus pratique ? Vous savez entre fille on va avoir des choses à se raconter… Comment est-ce qu’elle s’appelle ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava Sam 25 Juin 2011 - 11:06

Le sourire qu'arborait la jeune femme réconcilia un peu plus Freddy avec Ocean Grove. Jusqu'ici, il était persuadé que les grovers n'étaient en rien des personnes sympathiques. Le sourire que la plupart des habitants affichaient était plus un sourire du style "je suis bien aimable mais foutez-moi la paix, je n'ai pas le temps de vous parler". Comme si ils se cachaient tous derrière ce sourire, limite forcé.

Après leurs bonjours respectifs, Freddy n'avait même pas fait attention à la phrase qu'elle avait prononcé juste après. « C’est si gentiment proposé, je crois que je ne peux pas refuser. Et puis, si ça ne dérange pas cette adorable petite fille… » La dame joignit ses mains, et Mily, en entendant cette phrase lui fit un grand sourire. Même âgée d'un an, Freddy était persuadé qu'elle comprenait tout. Dès que quelqu'un lui disait qu'elle était belle, elle se mettait à sourire. Dès que quelqu'un la félicitait, elle riait, et se montrait fière. Peut-être que tout les enfants étaient comme ça, mais Freddy n'en avait qu'une, et ne s'y connaissait pas vraiment. « Vous êtes nouveau dans le quartier ? Je me présente, Ava Swinton. » Freddy allait répondre oui à sa question, lorsque celle-ci se présenta. Ava Swinton? LA AVA SWINTON?! Surprit de tomber si rapidement sur la personne qu'il recherchait, Freddy dut s'efforcer de ne pas faire une drôle de tête. Tellement choqué, il eut d'ailleurs du mal à répondre, sa bouche refusant de s'ouvrir pour émettre un autre son que le "oh" qui s'échappa.. « Vous voulez peut être que je la porte ? Ce sera plus pratique ? Vous savez entre fille on va avoir des choses à se raconter… Comment est-ce qu’elle s’appelle ?» Se sentant soudainement ridicule face à la situation -Il était choqué de se retrouver face à Ava, et jamais il n'avait été choqué de voir une guerre se passer sous ses yeux-, il retrouva vite le sourire, et réussit enfin à ouvrir la bouche pour autre chose qu'un "oh".

" Oui, je veux bien que vous la portiez. Elle s'appelle Mily". Il trouva inutile de préciser que c'était un prénom hawaien, elle devait se doute, au vue de son accent qu'il venait d'ailleurs que Miami. " et moi, c'est Freddy McCawley. On est nouveau dans le quartier. Enchanté Ava." dit-il, avec un grand sourire. Il lui tendit la main, et par la même occasion lui tendit sa fille. La petite ne se fit pas prier ; très ouverte aux autres, elle tendit les bras vers la jeune femme. "Apparemment, elle a beaucoup de choses à vous raconter" ajouta-t-il, en souriant, reprenant les paroles de la jeune femme. Il lui donna donc la petite, et une fois que celle-ci fut dans les bras d'Ava, il pointa le doigt vers elle, et ajouta "Mais interdiction de raconter quelque chose d'embarrassant sur ton père." Il lui chatouilla le ventre, et la petite se mit à rire.

Son regard quitta sa fille, et se posa sur Ava. Il n'y avait pas de doute, elle était la Ava qu'il cherchait. Les traits de son visage étaient en tout point ressemblant. Et cette manie de joindre les mains.. Jane avait la même. C'était peut-être du hasard, mais c'était les choses qui choquaient Freddy.

Il reporta son attention sur le frigo, pour ne pas lui montrer son mal-être, et tapota celui-ci avec sa main. "Alors, celui-là, je vous le mets où?" demanda-t-il. Il allait porter ce frigo, il allait la suivre chez elle, et il allait le poser là où elle voudrait qu'il soit. Il lui parlerait après. peut-être un autre jour. Il se voyait mal, là, d'un coup, lui avouer qu'il avait un proche en commun, et lui avouer surtout la suite.

Un trouillard. Il avait peur de sa réaction. Imaginez vous dire quelque chose d'aussi tragique à quelqu'un? Il n'y avait rien à faire, il avait peur. Franchement, même faire la guerre, c'était cent fois plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava Mer 29 Juin 2011 - 9:37

A voir la réaction qu’il eu lorsqu’elle se présenta, Ava se demanda si elle avait bien fait. Peut être que son prénom lui rappelait il une autre personne ? Oui parce que vraisemblablement, ils ne se connaissaient pas et elle ne voyait pas d’autre explication à sa réaction. Il faisait vraiment une drôle de tête et Ava, l’espace d’un instant, se demanda si elle ne devait pas finalement le remercier et refuser son aide. Puis finalement sans trop réfléchir, elle lui proposa de porter la jeune enfant qui gazouillait dans ses bras. Et là, il sembla enfin se détendre. Ava eu même droit à un sourire de sa part. " Oui, je veux bien que vous la portiez. Elle s'appelle Mily" Ravie, Ava tendit les deux bras vers Freddy alors qu’il se présentait à son tour. " et moi, c'est Freddy McCawley. On est nouveau dans le quartier. Enchanté Ava." Là, il lui tendit la petite Mily qu’elle attrapa délicatement tout en essayant de lui serrer la main sans secouer la petite fille. La jeune Swinton avait toujours eu un don avec les enfants. Elle savait comment faire pour s’en occuper et c’est pour ça que certain de ses voisins faisait souvent appel à elle. Goldie par exemple ou encore Charles. « De même. Votre fille a un très jolie prénom en tout cas » En voyant que sa fille n’avait pas hésité une seule seconde à venir dans les bras d’Ava, Freddy plaisanta a ce sujet "Apparemment, elle a beaucoup de choses à vous raconter. Mais interdiction de raconter quelque chose d'embarrassant sur ton père." Ava se mit à rire en l’entendant. Cet homme avait de l’humour. Tous les hommes n’admettaient pas d’être parfois au centres de situations quelque peu embarrassantes, lui il le faisait. Certes en plaisantant, mais c’était déjà ça. « Au pire, je jure de garder le secret. Personne n’est parfait dans ce quartier malgré ce que l’on pourrait croire… » C’est vrai, tout le monde à Ocean Grove avait l’air parfait et limite sortit d’une autre planète mais si on s’attardait un peu plus sur chaque manies, chaque sourire forcé et autre petits défauts, on pouvait très rapidement se rendre compte combien les gens caché bien leur jeu. Ava n’était pas une exception à la règle, elle ne voulait pas qu’on sache certaine chose sur elle mais bon, elle évitait d’être hypocrite. Elle s’efforçait de rester naturelle. La normalité, c’est ce qu’elle avait TOUJOURS recherché, de toute façon. "Alors, celui-là, je vous le mets où?" Ava sortie de ses pensées en portant elle aussi son attention sur le réfrigérateur. A vrai dire, elle n’avait même pas remarqué que Freddy l’avait regardait pendant quelque secondes. Encore un peu gênée de devoir lui demander un si gros service, Ava déclara en souriant. « Dans la cuisine s’il vous plait, se serrait vraiment parfait ! Merci encore je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous. J’ai bien essayé de le déplacer toute seule mais autant être réaliste, je n’y serrais jamais arrivé… » Ava n’avait jamais eut beaucoup de force. Pour en avoir, il aurait fallu qu’elle se muscle et face énormément d’exercice, mais là, il y avait un souci. En fait, elle appréciait le sport mais devait s’y tenir parce que des lors qu’elle arrêtait, elle perdait vraiment très rapidement sa condition physique. D’ailleurs, a cause du boulot que lui prenait sa dernière année d’étude, cela faisait pas mal de temps que la demoiselle n’avait pas fait de sport. Non seulement, ça se voyait, mais en plus, elle avait perdue l’envie d’en faire. Un véritable cercle vicieux. Ava ouvrit la porte du garage qui donnait sur la cuisine et entra à l’intérieur de la maison. « Alors, le quartier vous plait ? Il ne se passe pas toujours des choses bien ici…» Dit-elle en faisant références aux drames qui avaient pu se produire à Ocean Grove, comme la soirée d’halloween ou l’ouragan par exemple. « Mais je crois qu’on s’y fait. Puis au fond, les gens ne sont pas méchants. » Oui, Ava voyait du bon de partout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava Lun 4 Juil 2011 - 18:11

Complimenter le prénom de sa fille était un bon point pour elle. Dans son échelle d'estime, par son lien de sang avec Jane, elle était déjà au sommet, mais l'entendre aimer le prénom de Mily la faisait grimper encore plus haut sur cette échelle. Un sourire large comme une banane avait éclairé le visage de Freddy; un vrai papa poule.

Quand la petite fut dans ses bras, et que Freddy lui demande de ne rien dire d'embarassant sur lui, Ava ouvrit la bouche « Au pire, je jure de garder le secret. Personne n’est parfait dans ce quartier malgré ce que l’on pourrait croire… » Jurer.. Freddy se mit à rire, mais il ne pouvait s'empêcher de penser en lui-même que ce n'était pas faisable. Il le savait, les femmes et les secrets ne sont pas des amis. Dès qu'une femme savait quelque chose, elle promettait de se taire. Et dès qu'elle avait le dos tourné, et qu'elle croisait quelqu'un d'autre, elle s'empressait d'avouer ce qu'elle venait d'apprendre. A croire que la promesse faite ne devait tenir que pour quelques minutes seulement.. " Je retiens la promesse" lui dit-il, sourire aux lèvres.

Entrant en grande contemplation de la jeune femme, Freddy était finalement sorti de ses pensées pour lui demander où il devait mettre ce frigo. La jeune femme -dont l'expression du visage ressemblait en tout point à Jane, ce qui choqua encore Freddy, et fit battre son coeur un peu plus vite- lui répondit rapidement. « Dans la cuisine s’il vous plait, se serrait vraiment parfait ! Merci encore je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous. J’ai bien essayé de le déplacer toute seule mais autant être réaliste, je n’y serrais jamais arrivé… »Le lieutenant sourit, et regarde le frigo. Décidement, s'il réussissait à déplacer cet engin, ce serait génial. Encore heureux que ça n'en était pas un gros.. Il jeta un rapide coup d'oeil autour du frigo, et décréta qu'à bout de bras, il devrait s'en sortir. " Sans vouloir vous vexer, et sans vouloir passer pour un macho, vous n'avez pas la force pour.. Je ne sais même pas si moi, j'y arriverais!" ajouta-t-il pour ne pas la vexer. Il commença alors à regarder la porte que la femme ouvrait. Parfait. Au moins, il réussirait peut-être à aller jusque là.

La femme qu'il recherchait jusque-là prit de nouveau la parole. Pendant ce temps, Freddy suréleva le frigo, et passa ses deux bras pour le tenir par en dessous. Il réussit à le soulever, et se déplaça le plus rapidement indiqué derrière Ava. « Alors, le quartier vous plait ? Il ne se passe pas toujours des choses bien ici…» Au prix d'un effort sur-humain, Freddy réussit à répondre " Je le trouve parfait! J'ai juste entendu dire qu'un chantier faisait du grabuge autour de lui." Ce chantier.. Une mémée en parlait devant lui au supermarché, elle pestait parce qu'elle ne savait toujours pas ce qui se construisait là, alors qu'elle avait, toujours tout su. « Mais je crois qu’on s’y fait. Puis au fond, les gens ne sont pas méchants. » Portant à bout de bras -et à bout de souffle- le frigo, Freddy finit par arriver dans la cuisine. Dans un ultime effort, il lui dit " C'est l'impression que j'en ai. La seule chose qui me choque ici, c'est de ne pas voir d'asiatique autour de moi." Il posa le frigo au sol, et leva le bras pour s'essuyer le visage. "Je viens d'Hawaii, je ne suis pas habitué à voir autant de blancs autour de moi." ajouta-t-il, un grand sourire aux lèvres. Il baissa son bras, et regarda autour de lui. La cuisine était rangée, le menage semblait avoir été fait. Comme Jane. La perspective de retrouver un peu de Jane en Ava le fit sourire, et raviva une petite point de nostalgie. Ce n'était pas le moment de faiblir. Il jeta un rapide coup d'oeil à l'horloge, il était encore en avance, il pourrait très bien parler à la jeune femme.

Posant son regard sur une place, digne de la place d'un frigo qui se trouvait à côté de lui, il la montra du pouce. se rendant compte qu'il devait aller là, se mit à pousser en soulevant délicatement le frigo. Une fois qu'il fut à sa place, Freddy s'écria. "et voilà! Il n'y a plus qu'à le brancher, et il sera fonctionnel!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava

Revenir en haut Aller en bas
 

n°1564 Réunion -presque- familiale |Ava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-