AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1524 ❖ life can be surprising

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: 1524 ❖ life can be surprising Mer 22 Juin 2011 - 3:54

Le quartier d'Ocean Grove ne lui manquait réellement qu'une fois de retour après une longue mission. Malgré son attachement certain pour son métier, il aimait sortir du taxi, valises à la main et se dire qu'il allait enfin retrouver son chez lui. C'était un sentiment de bien être et d'apaisement après tant de semaines où le stresse était si facilement de mise. Néanmoins, il était assez expérimenté pour ne pas se laisser aller et savait faire preuve d'un sang froid à toute épreuve durant ses heures de travail. Il était donc parti durant plusieurs longues et rudes semaines dans les pays du Moyen-Orient où la situation devenait parfois très critiques. Même à nombreuses reprises, il a bien cru que la journée qu'il vivait était la dernière mais comme d'habitude, il s'était sorti de ses problèmes avec grand succès. Il n'était pas question de chance, juste de professionnalisme, il savait ce qu'il faisait.
Maintenant qu'il allait revenir dans le confort de sa maison et d'un quartier qui ne craignait pas d'être bombardé à tout moment, il pouvait souffler et se détendre à l'idée de passer un idée plus ou moins tranquille.
Le taxi le déposa juste devant sa maison, la rue était calme puisqu'il était tard dans la soirée. Il n'avait pas prévenu Vaïana, il s'était dit qu'il lui ferait la surprise – et il était loin de s'imaginer à quel point. Il remercia le chauffeur et lui déposa dans la main bien plus de billets verts qu'il ne devait lui en donner. La voiture repartit aussitôt. Il jeta un coup d'oeil autour de lui, rien ne semblait avoir changé, néanmoins il avait hâte d'être tenu au courant des dernières nouvelles. Il savait qu'il serait gâté, il se passait toujours quelque chose d'intéressant dans ce quartier. Par pur réflexe, il regarda dans la boîte aux lettres et bien sûr, il la trouva vide. Sa colocataire avait dû prendre le courrier depuis tôt ce matin. Étrangement, il se détachait assez facilement de la vie de militaire qu'il pouvait mener pendant un courte ou longue durée. Il en voyait tellement sur le terrain, malgré qu'il soit dans les airs et non au sol ; pour beaucoup, retourner à la vie si monotone d'un habitant d'un quartier chic, cela pouvait être déprimant. Ou bien, pour quelqu'un ayant un esprit facilement influençable, pouvait ne pas se remettre des horreurs que l'on peut voir dans un pays où le sang coule à flot. Damon avait cette faculté à retourner naturellement à la vie normal d'un citoyen américain. Mais le fait qu'il ne parle jamais de ses missions – outre le fait que ce soit top secret – montrait qu'il ne désirait pas revivre la plus part d'entre elles. Il ne cessait en revanche de vanter ses prouesses de pilote ou bien son plaisir à voler dans les airs. C'était ce qu'il aimait le plus.
Tournant la clé dans la serrure, il poussa la porte et l'odeur familière de son domicile lui chatouilla les narines. Un sourire éclaira son visage fatigué. Il déposa ses sacs bien remplis dans l'entrée et se dirigea vers le salon. La maison était plongée dans l'obscurité – ou presque – puisqu'en arrivant à l'encadrement de la porte, la pièce avait cette atmosphère douce et mystérieuse qu'offrait une lumière tamisée. Et puis il y avait Vaïana, dans une tenue que l'on pouvait qualifié de provocante. Il écarquilla les yeux, figé. « Vaïana ? Mais... qu'est-ce que tu fiches ?! » réussit-il à dire, néanmoins confus. Il n'avait pas encore remarqué l'ordinateur ni même la petite caméra qui ne manquait pas une miette du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Lun 27 Juin 2011 - 22:22

Prenant soin de vérifier le verrou de chaque fenêtre, la douce jeune femme, s’enferma à double tour avant de passer ses doigts fins dans une chevelure d’un blond viking. Craintive et rongée par l’appréhension, elle hésita à se dévoiler une nouvelle fois. Malheureusement, l’ange blond n’avait pas d’autres choix, et après tout, c’était ce qu’elle faisait de mieux. Ajustant, ses bas couture, elle se devait d’être désirable et divinement farouche, il payait le prix fort. Enveloppée dans peignoir sombre, Vaiana alluma quelques bougies afin que l’ambiance demeure on ne peut plus sensuelle. Son compagnon, déjà impatient ne cessait de la questionner. Un mince sourire se dessina sur son visage désabusé et délicatement, elle prit place devant son clavier. Ses doigts oblongs caressèrent les touches puis prestement, elle lui répondit.

❧ DON'T BE SO SHY
est en train d'écrire ...
* Ne soit pas si impatient ...
* Tout est prêt, j’espère que ma petite mise en scène te fera plaisir ...


❧ DEEP PURPLE
est en train d'écrire ...
* Ma belle, je n'ai cessé de penser à toi.
* J’en suis persuadé. Je suis prêt.


Fronçant les sourcils, la jolie blonde fit abstraction de toute cette connotation péjorative qui qualifiait l’ensemble de ce sordide spectacle. Ayant choisi le salon, en l’absence de Damon, pour représenter son show, elle enclencha une musique entrainante avant de se reculer légèrement de l’écran. La lumière tamisée et teintée d’un érotisme ravageur épousait le corps sublime et dévêtu de la poupée. Et dans une nonchalance sans pareille, Vaiana dissimula son visage par un masque vénitien coiffé de plumes sombres. Ainsi anonyme, son interlocuteur serait dans l’incapacité de la reconnaître. Soulagée d’une peur sans nom, la jeune sud-africaine ferma les yeux un court instant. La transformation fut totale. Drapée d’une aisance incroyable, la personnalité de Vaiana se métamorphosa en une fougueuse jeune femme, libérée, indomptée et ravageuse. : Roxane. Son nom de scène n’était pas anodin, car il fallait l’avouer, cette consonance française, faisait des ravages auprès de la gent masculine. Affublée d’une nouvelle personnalité, elle alluma la petite caméra qui se dressait sur l’écran de son ordinateur, avant de lancer un signe malicieux à son interlocuteur. Bien heureusement, celle-ci ne pouvait le voir, chose qui gonfla davantage son assurance. Ainsi bercée par les notes sybarites d’une mélodie languissante, Vaiana entama une danse capable de charmer n’importe quel homme. Durant quelques minutes, elle amena son client frôler un ciel de coton, puis sous ses ordres empressés, la belle fit sensuellement glisser le peignoir de satin, dévoilant ainsi une lingerie envoutante et terriblement affriolante. Glissant ses mains sur le bustier onéreux et drapé, celles-ci terminèrent leur course endiablée sur ses jarretelles. Balançant son corps au rythme de ces notes gourmandes, Vaiana voulu s’approcher de l’écran, lorsqu’elle distingua avec frayeur qu’une ombre se tenait devant elle. Retenant un cri d’effroi, elle voulu dissimuler son visage avant de reconnaître un Damon des plus déçus. « Vaïana ? Mais... qu'est-ce que tu fiches ?! » Quelle stupidité que de se produire dans un salon. Habituellement, la jeune femme gérait son business de sa chambre, cette intimité protégeait le soldat de toutes suspicions, mais aujourd’hui, voilà que son colocataire venait de découvrir son plus grand et lourd secret. Honteuse de son attitude, elle se maudit de s’être lâchement vendue. Pourquoi était-il rentré plus tôt ? Pourquoi ne l’avait-il pas prévenue ? Rageuse, ses poings se serrèrent lorsqu’un sentiment de culpabilité martela son palpitant. Poussant un soupir impuissant, Damon tourna les talons jusqu’à la porte d’entrée. Paniquée, la scandaleuse blonde se jeta à ses trousses. « Damon ! Tu n’étais pas censé voir ça. Je suis si stupide … Je suis désolée. » Alors qu’il s’apprêtait à ouvrir la porte, Vaiana referma celle-ci violemment. Puis, submergée par le remord, elle se glissa entre son corps puissant et le bois glacé de la porte. « Tu n'aurais jamais dû voir ça » Reprit-elle avec peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Lun 4 Juil 2011 - 14:04

Le premier réflexe qu'il eut face à la situation, fut de faire marche arrière et sortir. Il avait encore du mal à comprendre ce qu'il venait de voir, ou peut-être était-ce si surprenant qu'il n'en revenait toujours pas. Au moment de poser sa main sur la poignée de la porte, Vaïana l'empêcha de l'ouvrir en se glissant entre Damon et la porte. Il fit un pas en arrière. « Ce n'est pas la première fois que tu fais ça n'est-ce pas ? » Il se doutait de connaître la réponse et c'était d'autant plus décevant, car oui, il était déçu. Il ne pensait pas Vaïana capable de se déshabiller devant une caméra. Pourquoi faisait-elle cela d'ailleurs ? Bon sang, que s'était-il passé durant son absence ? Il passa une main sur son crâne légèrement rasé. Il se rapprocha de sa colocataire, plutôt nerveusement car il ignorait comment réagir. Il appréciait énormément la jeune femme, il était d'ailleurs prêt à beaucoup de choses pour elle et son bien être. Il n'avait pas supporté l'idée de la voir dormir dehors, c'était sans arrières pensées qu'il l'avait invité à partager cette maison avec lui. Il pensait la connaître assez, mais visiblement il se trompait. Il retira la veste qu'il avait toujours sur lui et la passa autour des épaules de Vaïana, remarqua soudainement qu'elle était à moitié nue. Elle était désirable, il n'y avait aucun doute et il pouvait bien croire qu'elle devait avoir du succès mais il n'arrivait pas à accepter la scène qui s'était déroulée quelques secondes plus tôt. Il garda une main sur une des épaules de sa colocataire, tandis que l'autre souleva le menton de la jeune femme afin de l'obliger à croiser son regard. « Je peux avoir quelques explications ? Je débarque ici après des semaines et je te vois en train de faire un show privé devant ton pc. » Il marqua une pause, soupira. « Et je suis presque sûr que c'était pas pour moi ce spectacle. » Depuis quand agissait-elle ainsi, sans que Damon ne s'en aperçoive ? Il ignorait et il n'était pas certain de vouloir savoir. La déception ne resta pas longtemps, c'était une amie qu'il avait en face de lui, il venait juste de se prendre une grosse claque mais il ne pouvait lui en vouloir indéfiniment. Sans oublier qu'il ne l'avait pas vu durant plusieurs mois. Sa main glissa de son menton jusqu'à sa joue, et un sourire en biais confirma qu'il n'était pas question de lui faire la morale pour le moment. « Tu m'as tout de même manqué. » Il lui arrivait parfois d'oublier que le monde continuait de tourner tandis qu'il était loin de chez lui et de ses amis. Pendant qu'ils se préoccupaient de choses futiles ou un peu plus sérieuses, Damon devait rester concentré sur ses missions. Il se permettait rarement de penser à ceux qui lui manquait, de peur d'être amer envers la distance et ce sentiment d'isolement parfois brutal. Il aimait son métier, énormément même mais il se permettait parfois de rêver qu'il n'était pas obligé de partir à l'autre bout du monde, risquant sa vie à tout moment. Il avait confiance en Vaïana, malgré les avertissements de certains de ses voisins qui avaient mal vu le fait d'accueillir parmi eu une ancienne SDF. Ils ne prenaient pas le temps de connaître la personne, c'était bien plus simple de se faire un avis sur les apparences. Damon ne s'était pas arrêté à cela, il l'avait rarement fait. Il s'était d'ailleurs trouvé chanceux d'être tombé sur ce bout de femme, aussi surprenante soit-elle ; et elle lui avait encore prouvé ce soir. Il passait de nombreuses journées en sa compagnie et jamais il ne s'en était lassé. Elle avait même de bien meilleurs sujets de conversation que la plupart des habitants d'Ocean Grove. Il ne regrettait pas son choix de l'aider à s'intégrer dans cette nouvelle et ce n'était pas demain la veille qu'il allait se préoccupait des « on dit ». Ce qu'il pouvait en tout cas retenir de ce retour à Miami était que l'accueil était particulièrement... chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Lun 4 Juil 2011 - 22:27

Refermant la porte avec douceur, la jolie jeune femme lâcha prise, et d’un geste lent, ses doigts fins quittèrent la fraîcheur du métal avant de glisser sur sa peau tremblante. Le cœur serré, elle chercha tout d’abord à fuir son regard interrogateur. Mais après tout, qu’importait … Il venait de découvrir sa véritable nature. Vaiana était loin d’être une femme chaste et pieuse, bien au contraire, le sexe et la luxure régissaient une grande partie de son existence. Elle, qui avait trimé dans les bas-fonds de Philadelphie, ne pouvait se racheter une conscience. La jeune sud-africaine toisa le séduisant militaire avant de détourner son regard azur loin de ses rétines ambrées. Malgré l’étonnant combat que menait sa conscience, Vaiana pria pour qu’il ne la juge pas, elle avait passé de si bons moments en sa compagnie et cette entente ne devait aucunement être altérée par un vulgaire strip-tease. L’incompréhension transforma le visage de son colocataire et poussant un léger soupir, il finit par comprendre l’intolérable vérité. « Ce n'est pas la première fois que tu fais ça n'est-ce pas ? » L’étonnante blonde se mordit la lèvre et avec appréhension, elle ne pût s’empêcher de lui répondre. « Non. » Un mince murmure, preuve irrévocable, venait de sceller cette pathétique découverte. Sans un mot et sans savoir réellement comment réagir, Vaiana glissa nerveusement ses doigts dans sa chevelure indomptée. Un lourd silence tendait vers une atmosphère palpable et lourde de conséquence. Allait-il la mettre dehors ? Refuserait-il de loger une vulgaire étrangère aux mœurs légères ? Impossible, ils s’appréciaient trop pour cela, et l’ange blond le savait pertinemment. Damon ne pouvait rien lui refuser, il ne devait rien lui refuser. Contre toute attente et sortant de son inertie, le séduisant colocataire vint enlever sa veste avant de la déposer sur les épaules frêles d’une brebis nullement apeurée par le loup. Son regard s’éclaira, et délicatement, il vint s’emparer du visage de la princesse déchue, l’obligeant ainsi, à croiser ses iris enflammés. « Je peux avoir quelques explications ? Je débarque ici après des semaines et je te vois en train de faire un show privé devant ton pc. » Muette, Vaiana rechercha alors quelques explications plausibles, mais malheureusement, rien ne lui vint à l’esprit. Elle devait lui dire la vérité, mais pas encore... Damon n’était pas prêt à l’entendre. Alors qu’elle voulu assurer sa défense, le jeune homme ajouta dans un faible soupir. « Et je suis presque sûr que c'était pas pour moi ce spectacle. » Ses mots sonnèrent telle une véritable révélation. Ainsi, le militaire venait de libérer le réel fond de sa pensée. Rougissant légèrement face à cette confession, elle se mordit la lèvre une nouvelle fois avant de prendre la parole. « Un stupide pacte, je peux t’assurer que ça ne se reproduira plus Damon. » Mensonge, certes, mais au moins son ami pourra l’imaginer en sécurité. Un sourire malicieux vint se dessiner sur son visage masculin et ses doigts glissèrent sur la peau laiteuse de sa joue. Succombant à un enivrant frisson, Vaiana le toisa avec intérêt et profondeur. « Tu m'as tout de même manqué. » « Toi aussi. » Souffla-t-elle avec sincérité et affection. Prolongeant le contact de sa peau contre la sienne, elle apposa ses doigts oblongs sur sa main masculine et sans un soupir languissant et amusé, l’affriolante jeune femme risqua une tentative inespérée « Toutefois, j’ignorais que je ne te laissais pas indifférent… » Risquant de le perdre par une franchise exacerbée, l’ange de luxure s’approcha tendrement de lui, jusqu’à sentir son souffle rapide caresser son cou de cygne. La situation devenait si étrange et pourtant, Damon avait clairement énoncé ses désirs. La main de la belle vinrent retrouver le tissu de sa veste et lentement, elle la fit glisser jusqu’au sol, dévoilant ainsi son corps enlacé dans une lingerie fine. Véritable objet de convoitise, Vaiana ajouta dans un soupir. « Et si on laissait ce malentendu derrière nous … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Mer 6 Juil 2011 - 20:21

Qu'est-ce qui était en train de se passer ? Damon l'ignorait, mais il notait quelque chose de différent, est-ce que cela venait simplement de Vaïana ou bien de la situation ? Trouver sa colocataire, se dévoilant devant une caméra était déjà une chose qu'il ne pensait jamais voir, il avait toujours – sans doute naïvement – vu Vaïana comme une jeune femme fragile, qui n'oserait pas faire ce genre d'activité. Elle était encore plus surprenante qu'il ne l'avait pensé et cette nouvelle facette de la demoiselle ne le laissait pas indifférent. Il avait accepté sa promesse de ne plus recommencer, il n'était pas certain qu'elle arrêterait réellement, elle se cacherait un peu mieux la prochaine fois mais il lui faisait assez confiance. Il n'avait pas non plus envie de jouer les pères moralisateurs. Elle ne l'écouterait sans doute pas qui plus est. Il passa donc brièvement l'éponge sur l'épisode assez gênant qui avait eu lieu. A présent, il se jouait autre chose, une chose qui échappait à Damon mais qui l'intriguait. Il se mit néanmoins à rire à la remarque de Vaïana. Il se reprit, il ne souhaitait pas qu'elle prenne cela pour de la moquerie bien au contraire. Il s'expliqua rapidement. « Rassure-toi, je ne t'ai jamais - ou presque - déshabillé du regard mais ne sois pas surprise Vaïana, tu es une très belle femme. » Il n'avait aucune honte à l'avouer, il ne rougissait même pas, il exposait juste un fait qu'il lui semblait tellement évident. Il n'avait jamais eu d'arrières pensées à son égard, il la respectait énormément, mais il ne s'était jamais voilé la face en se disant qu'elle n'était pas attirante. Elle avait ce petit quelque chose de poupée de porcelaine un peu brisée, elle cachait bien son jeu car elle pouvait se montrer fragile comme redoutable. Elle ne devait pas même avoir besoin de faire le moindre effort pour attirer le regard. Damon la regardait avec intensité, son sourire se fana pour afficher un visage plus sérieux. La situation devenait de plus en plus étrange alors que sa colocataire décida de laisser glisser le long de son corps la veste qu'il avait déposé sur ses épaules. Il arqua un sourcil et pendant un très court instant, il laissa ses yeux parcourir les formes de Vaïana. Pour la première fois, et même s'il en avait eu un aperçu tout à l'heure, il découvrit à quel point elle pouvait être belle. Il détourna cependant le regard, il n'était pas de ce genre. Même s'il appréciait la vue, elle restait avant tout une très bonne amie et il se sentait légèrement mal à l'aise. La douce voix de la jeune femme, enivrante, arriva aux oreilles du militaire qui ne savait plus quoi penser. Tiraillé entre deux envies, jusqu'où pouvait-il allait ? Jusqu'à aujourd'hui, l'attirance qu'il avait pu éprouver pour sa colocataire et amie ne l'avait jamais poussé à vouloir plus avec elle. Et maintenant ? Était-ce purement et simplement physique ? Il se sentait comme pris au piège, comme un aimant mais s'il faisait le premier pas qui risquait de tout changer, il craignait de le regretter. Il ne voulait pas mettre en péril leur cohabitation, et encore moins l'amitié. Pourtant, en y réfléchissant bien, c'était Vaïana qui se montrait si charmeuse. Il posa finalement ses yeux tendre sur cette jeune femme qu'il redécouvrait. Damon encercla de ses mains son visage féminin et se rapprocha de fait qu'ils étaient à présent collés l'un à l'autre. Sachant qu'il ne pouvait – ou ne voulait – pas faire marche arrière, il pressa naturellement ses lèvres chaudes sur celles de Vaïana. Le baiser était tendre mais doucement et prudemment, il devint plus affirmé. Ses mains échouèrent dans la chevelure blonde de la jeune femme avant de s'écarter légèrement d'elle. « Ce retour au pays dépasse toutes mes attentes. » souffla-t-il, un peu désorienté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Jeu 7 Juil 2011 - 22:44


« Rassure-toi, je ne t'ai jamais - ou presque - déshabillé du regard mais ne sois pas surprise Vaïana, tu es une très belle femme. » Un mince sourire se dessina sur ses lèvres maquillées et baissant le regard un court instant, l’ange sulfureux se mordit la lèvre. La situation prenait une étrange tournure, et pourtant, tout ce manège s’avérait délicieux et plaisant. Reprenant son souffle afin de ne pas faillir face à son regard perçant, Vaiana défia le sérieux de ses rétines ambrées. Dieu qu’il était séduisant et Dieu qu’il avait manqué à son existence durant ces interminables semaines. Le voir quitter Miami était une véritable déchirure et pourtant, Damon idéalisait ce métier bien trop dangereux. De nombreuses fois, la sonnerie du téléphone avait lacéré son cœur meurtri, craignant qu’il lui soit arrivé malheur. Mais voilà, qu’aujourd’hui, il se tenait face à elle, lui déclarant ouvertement une attirance trop longtemps retenue. Comment devait-elle agir ? Suivre ce désir ardent qui remontait le long de son échine dénudée ou bien écouter cette ravageuse raison qui la poussait à se contenir en sa présence ? Ce dilemme suffocant l’étouffa et délicatement, un divin sourire mutin vint se dessiner sur son visage angélique. « Désirer n’est pas un mal … » répliqua-t-elle dans un murmure. Le jeune homme toisa son corps fiévreux alors la veste glissait le long de celui-ci. Vaiana était désirable et elle le savait pertinemment. Pourtant, rien de ce qui allait fatalement se passer entre eux, ne pourrait nuire à leur relation, il ne s’agissait que d’une histoire charnelle, une relation physique mais ô combien salvatrice. Leur amitié ne pourrait être en aucun cas entachée. Elle l’appréciait trop pour ça. Mais guidée par cette étrange pulsion qui s’emparait du creux de ses hanches, la jolie jeune femme l’observa tendrement glisser ses doigts masculins sur sa peau laiteuse. Le temps suspendit sa course alors qu’il posait ses lèvres sur les siennes, poussant un soupir de soulagement, le jeune homme venait de la libérer d’un fardeau immense. Sa main vint trouver la blondeur de ses cheveux et s’emparant de quelques mèches, l’offrande se fit plus intense. Puis, Damon mit fin à ce délicieux supplice, alors qu’il se détachait d’elle, quelque peu bouleversé, il ajouta. « Ce retour au pays dépasse toutes mes attentes. » Profondément éprise, l’ange blond émit un faible sourire avant de se débarrasser du masque qui ornait sa chevelure. Celui-ci ne tarda pas à rejoindre la veste de son compagnon. Mise à nue, l’effrontée, apposa ses mains envieuses sur ses épaules puissantes et n’écoutant que son désir, l’embrassa avec fougue. Son palpitant se serra et le priant de ne pas stopper, elle frissonna lorsqu’il la serra toute contre lui. Caressant la tiédeur de ses hanches, le militaire s’empara de celles-ci et Vaiana se permit de les enrouler lascivement autour de sa taille. La douce torpeur qui s’émanait de leur deux corps, lui fit perdre la tête et dans un nouveau soupir, elle lui avoua. « J’ai envie de toi … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising Lun 25 Juil 2011 - 14:45

Le programme de la soirée ne se passait absolument pas comme il l'avait prévu. Peut-être même qu'il imaginait toute cette scène, qu'il se trouvait encore dans l'avion et qu'il se mettait maintenant à fantasmer sur Vaïana. Etrange, c'était bien le mot. Mais non, tout était bien réel. Son corps tout contre le sien, son souffle chaud, ses lèvres, cette douceur.... Il n'avait pas besoin de se pincer pour le croire, il était effectivement en train de s'abandonner au plaisir de partager ce moment avec son amie. Et ce soir, il arrêtait de voir sa colocataire comme une simple amie mais comme une femme pour qui il avait beaucoup d'affection. Il n'était pas question d'amour, loin de là mais le jeune militaire avait avoué son attirance pour elle et visiblement, c'était réciproque. Avec toute la tendresse dont il était capable, il portait Vaïana dans ses bras, ses jambes enroulés autour de sa taille. Il la plaqua contre le mur, sans pour autant s'arrêter de l'embrasser car c'était comme une nouvelle addiction. Elle souffla quelques mots qui le fit frémir et le motiva à continuer. Il ne pensait plus à rien, seule Vaïana comptait à cet instant. Il ignorait s'il allait le regretter ou si ça allait changer quelque chose, à vrai dire il s'en fichait. Au fond de lui, il restait convaincu que leur amitié resterait intacte, que cette nuit qu'ils allaient passer ensemble n'était que la conséquence d'une attirance et d'un désir trop longtemps tu. Sans attendre davantage, il se dirigea vers les escaliers dans le but d'atteindre sa propre chambre. Il faisait bien évidemment attention à la jeune femme, qu'il tenait toujours fermement contre lui. Alors qu'il réussi – sans trop de difficultés – à rejoindre l'étage supérieur, il donna un bref coup de pied dans la porte de sa chambre, qui s'ouvrit. La seconde d'après, il déposa Vaïana sur le lit. Il se permit d'observer son visage, ses yeux qui montraient à la fois sa fragilité et sa sensualité. Il ne voulait pas la briser, Damon s'était toujours montré très galant avec les femmes, sauf durant ces mois où il avait fait n'importe quoi et où la bouteille d'alcool s'était avérée être une bonne amie. C'était du passé, il s'était repris en main, il était revenu à Ocean Grove et tout allait pour le mieux. « Tu es sûre que c'est ce que tu veux ? » Il se devait de lui demander, s'il était certain de vouloir passer à l'étape suivante avec la jeune femme, il avait besoin de savoir que c'était réciproque malgré tout. L'une de ses mains caressait son visage de porcelaine tandis que l'autre se perdait dans sa chevelure blonde, telle des filets d'or. Le jeune homme possédait beaucoup de défauts, et il aimait bien sûr énormément les femmes mais il savait chérir chacune d'elles. C'était toujours étrange la façon dont les choses s'étaient déroulés depuis son retour, et il préféra ne pas repenser à ce qu'elle faisait pour arrondir les fins de mois, elle méritait tellement mieux selon lui. Oui, il avait beaucoup d'affection pour elle, qu'il considérait comme l'une de ses bonnes amies et il était prêt à le prouver. D'une manière ou d'une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: 1524 ❖ life can be surprising

Revenir en haut Aller en bas
 

1524 ❖ life can be surprising

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-