AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°2110 ▪ there's a snake in the grass - pv Arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




N°2110 ▪ there's a snake in the grass - pv Arya - Page 2 Vide
Message(#) Sujet: Re: N°2110 ▪ there's a snake in the grass - pv Arya N°2110 ▪ there's a snake in the grass - pv Arya - Page 2 EmptyMer 22 Juin 2011 - 18:28

L'absence de toute initiative dans les yeux de sa chère et tendre transmettait ce que le coeur pensait. Elle tentait de trouver ses mots pour paraître, probablement, la plus calme possible comme elle en avait l'habitude. Arya venait de lui demander de comprendre une chose incompréhensible, n'ayant aucun sens véritable. Emrys se retrouvait à croire son amie qui lui avait mentie de nombreuses fois sans en connaître la véritable raison, ce qui en sortirait. D'une part, Arya comprenait ce silence qui relatait la tension qu'il y avait entre elles deux, mais elle avait bien plus envie de mettre fin à cette scène qui lui était épouvantable. Devoir mentir à sa famille est une chose, mentir une fois en est une autre, mais mentir sur la raison principale de ces faits et gestes si cachotiers, si mystérieux était une chose bien plus grave. Pourtant, malgré les révélations faites ces temps-ci, Arya cachait son plus précieux au fond d'elle et se battait pour le garder intérieurement, et ce malgré toutes ces fois où elle aurait voulu lui dire l'entière vérité. La vérité, rien que la vérité. Mais à chaque fois, elle se retrouvait à mentir de plus bel, de quoi rendre folle un être normal, à croire qu'elle ne l'était pas. Seulement, l'emballement de son coeur prouva qu'elle ressentait bien un poids au fond d'elle, à force de cacher tout cela. Toute la haine et la peur qui s'exprimaient par les paroles d'Emrys, Arya les recevait avec d'autant plus de puissance et, avait envie de partir loin, très loin, de ne plus revenir. Mais elle ne pouvait pas et resta ainsi, debout, à écouter la femme qu'elle aimait mais dont elle ne pouvait se confier, comme elle le souhaitait. Son ton était violent et résonnait en Arya comme un tambour sonnant faux mais dont la force secouait tous les tympans. Voilà ce qu'elle ressentait. Tant de choses qui, finalement, ne regroupait qu'un unique sentiment important : l'amour. L'amour, elle l'avait déjà ressentie, elle n'en doutait pas, mais Emrys réussissait à raviver cette petite chose qu'elle avait perdue, à seize ans. Arya scrutait les mains de son amie, qui les avait glissées en prenant un ton plus doux. C'est alors qu'elle comprit pourquoi elle l'aimait tant, pourquoi son coeur ne cessait de battre en cet instant présent alors qu'elle le suppliait de ne plus oxygéner ses membres. Elle comprit, tout devint une évidence, une évidence qu'elle refoula. Arya paraissait perdre pied. « Si je prends cette décision, de partir, c'est tout simplement pour ne pas avoir à te perdre, plus tard. C'est égoïste, je le comprends bien, mais c'est ainsi que je fonctionne. » Elle haussa les épaules, se mordit la lèvre inférieure et continua. « Je reviendrai, à la rentrée prochaine. » Comme si elle avait déjà tout planifié, Arya se contentait de redire tout ce qu'elle avait préparé alors, qu'en réalité, cette idée de partir lui avait tout juste effleuré l'esprit. Désormais, c'était une évidence. C'est lorsqu'elle crut voir des larmes se former dans les yeux d'Emrys qu'elle comprit qu'il était temps de mettre fin à tout cela. Y mettre fin, plus ou moins, mais s'il fallait le faire pour le bien d'Emrys, elle était alors prête à le faire mais, pour cela, il fallait du temps, beaucoup de temps. Effaçant d'un trait une larme imaginaire sur son visage, elle observait la beauté aveuglante de cette femme, avec laquelle elle partageait tout depuis un moment déjà. Elle scrutait chaque partie de son visage, comme si elle s'apprêtait à ne plus jamais la revoir, à ne plus jamais la sentir, à ne plus jamais la toucher. Ce qu'elle ne souhaitait pas. Quelques minutes après, elle posa un baiser sur ses lèvres et murmura, en cachant ses mains chaudes. « Je ne nous laisserai pas tomber, je te le promet. Tout ce que je souhaite, c'est du temps, rien qu'un peu de temps. Si jamais tu veux laisser tomber, tu n'auras qu'un seul mot à dire car tout ce que je souhaite c'est ton bonheur. Ton unique bonheur. Comprends bien cela Emrys. » Elle prit une pause et termina, enfin. « Tout ce dont je suis certaine, c'est l'amour que j'éprouve pour toi. » Pour Arya, c'était une nouvelle une évidence mais peut-être ne l'était-ce pas pour Emrys. Elle n'en savait que trop. Après son discours, elle posa un dernier baiser sur sa joue et préféra ne pas en faire plus, en faire trop. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à rappeler ce nouvel agent, avec lequel elle devait travailler. Désormais, elle avait une nouvelle affaire à régler, une affaire primordiale pour elle. Emrys, passait avant tout.
SUJET TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
 

N°2110 ▪ there's a snake in the grass - pv Arya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-