AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°1569, Gave you all I had ϟ tawny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Ven 4 Mar 2011 - 20:28

Gave you all I had ϟ TAWNY & JISEL

"Certains croient que le génie est héréditaire. Les autres n'ont pas d'enfants." Si Tawny et Jisel possédaient bien quelque chose en commun, autrefois, c'était bien leur affection qu'elles avaient l'une pour l'autre. Au jours d'aujourd'hui, on ne peut se douter d'une ancienne relation positive entre les deux jeunes femmes, mais ce n'est guère un mensonge, elles ont, anciennement, eu un moment où elles ne se parlaient pas juste pour s'envoyer des saloperies à la figure...

Il y a 19 ans...
« Maman, on peut sortir de table avec Jisel? On va aller jouer, hein Jisel? » Tawny, de son regard charmeur, plongea ses yeux dans ceux de sa mère et insista, à neuf ans elle avait déjà un sacré caractère. Jisel, quant à elle, était assise sur les jambes de sa mère et, suscant son pouce, tentait de comprendre les mots des "grands", son nounours à la main. Lorsqu'elle entendit qu'on l'appelait, elle quitta les jambes de sa mère pour aller glisser sa main dans celle de sa cousine, toujours son nounours à la main. Alors, après que la mère de Tawny ait accepté la demande de sa fille, elles partirent dans la chambre de cette dernière, toujours main dans la main.



« Dépêchez-vous les filles sinon on va partir sans Jisel. » cria madame Burgess, qui aidait son mari à mettre les dernières affaires dans la voiture. « Ze m'en fou, je veux pas partir ! » répondit Jisel, sur le même ton que sa mère. Elle s'agrippa à sa cousine, qui retenait ses larmes en vu du départ de sa cousine, son alliée, sa soeur chérie. « Je vais que ze vais me faire disputer pour le gros mot, mais ze m'en fiche, ze veux rester avec toi. » Déçue, Tawny savait tout de même que Jisel allait devoir partir avec les siens, qu'en tant que "grande" elle se devait d'expliquer à Jisel qu'elle n'allait pas pouvoir rester. Alors, soufflant et haussant les épaules, elle regarda Jisel dans les yeux. « Jisel, tu vas devoir partir. Tu es obligée, mais promis promis on s'écrit d'accord? » « Ecrire? » « Oui, écrire. On se dira tout comme dans la vraie vie. Par exemple, tu me diras lorsque tu auras un amoureux, je te raconterais aussi. Tu vois? Tu comprends? » « Oui... mais... » Hésitante, Jisel lança tout de même un regard à sa mère, se disant qu'elle ne voulait pas la laisser partir sans elle. Alors, elle attrapa Tawny qu'elle serra très fort, aussi fort qu'elle le pouvait, lui posa un baiser sur la joue en murmurant un "Je t'aime entre deux respirations, puis Jisel courut vers cette voiture, espérant qu'elle ne parte pas sans elle. Dans la voiture, elle s'empressa de se retourner pour regarder, dans la vitre, Tawny qui lui faisait des grands gestes, un reniflement, elle serra ses bras autours de son nounours, une larme coula sur sa joue. Tawny allait tant lui manquer.


Il était environs dix-huit heures, dix-huit heures trente lorsque Jisel vint frapper à la porte de Tawny. Des biscuits placés sur un plateau, elle frappa à la porte de sa cousine de manière décidée. La raison de sa venue? Jisel ne la connaissait pas elle-même, alors pendant le chemin qu'elle devait faire entre son appartement et celui de Tawny, elle réfléchit à ce qu'elle allait lui répondre, lorsqu'elle lui poserait cette question. Elle avait tout d'abord pensé au simple "je faisais un tour dans le quartier et je suis tombée sur ta maison", ce qui était flagrant qu'il s'agissait d'un mensonge, Tawny la connaissait bien trop. Après quelques hésitations, elle finit par passer dans une pâtisserie où elle acheta des biscuits, qu'elle disposa sur un plateau, quelques gâteaux feraient l'affaire pour trouver une raison valable de venir, mis à part que Jisel voulait affreusement voir et parler à sa cousine, l'avouer lui serait impossible. « Bonjour Tawny. » dit-elle lorsque sa cousine prit la peine d'ouvrir sa porte. Le sourire aux lèvres, elle semblait oublier toutes les vacheries qu'elle lui avait fait avant cette visite "sympathique". Premièrement, Jisel lui avait envoyée des lettres anonymes, deuxièmement elle lui avait fait des blagues que leur faisait Justin lorsqu'elles étaient plus jeunes, il fallait bien que Tawny devine qui était cette personne qui lui faisait perdre la tête, et troisièmement, quatrièmement etc, Jisel avait enchaînée les vacheries, ça l'amusait. Cette fois-ci, il n'y avait aucune farces. Les pâtisseries n'étaient ni périmées, ni empoisonnée et encore moins fourrées aux excrément de son lézard -non seulement elle avait l'intention d'en manger, des gâteaux, mais elle avait bien trop de respect pour voler l'intimité de son lézard. Dressée devant Tawny, elle gardait son sourire insolent et hypocrite, attendant une réaction de sa cousine adorée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Mer 16 Mar 2011 - 14:36

Tawny n'était pas un cadeau. Si elle pouvait être capable du meilleur, il lui était bien plus simple de faire le pire. Tout dépendait des personnes qu'elle fréquentait, alors elle pouvait envisager d'être loyale ou pas du tout. Famille ou amis, elle n'avait pas de limite du moment que ses intérêts étaient satisfaits. Alors, on ne choisirait pas de s'entourer une femme comme elle en sachant ce dont elle était capable, même envers ceux qui partageaient son sang. Elle était manipulatrice à souhait et estimait – la plupart du temps – que tout lui était dû. Elle chérissait plus que tout sa fortune, alors qu'elle avait tant galéré pour s'offrir ne serait-ce qu'une petite tenue pour varier sa misérable garde robe lorsqu'elle était plus jeune. Elle était donc prête à tout pour obtenir ce qu'elle désirait, quitte à trahir quelques personnes au passage. Jisel était passée par là. Est-ce que Tawny réussissait à dormir correctement la nuit avec les nombreuses choses mesquines qu'elle avait à son actif ? Parfaitement bien. C'était ce qui avait de plus énervant chez elle, elle ne semblait pas avoir de remords, tout en sachant qu'elle pouvait avoir tort dans de nombreuses situations. Elle n'aimait pas s'attarder sur les choses du passé, cela lui semblait bien inutile à ses yeux et elle n'avait pas envie de perdre son temps. Alors elle continuait de vivre normalement, sans se soucier des conséquences qu'ont pu avoir ses actes. Et il est sans doute plus avisé qu'elle ne croie pas au karma, autrement elle en souffrirait énormément.

Elle savait que Ocean Grove abritait plusieurs membres de sa famille, en revanche, elle ignorait que Jisel s'y trouvait avant quelques semaines. Isobel l'avait mise au courant, elle s'était donc volontairement mis en tête qu'elle allait l'éviter. Cela faisait plusieurs années qu'elles ne se parlaient plus, et lorsque c'était le cas, c'était pour s'insulter. Si jamais elle s'ennuyait ou désirait se défouler sur quelqu'un, elle savait au moins vers qui se tourner. Elle s'estimait donc tranquille, sachant que Jisel ne pouvait plus la supporter, elle ne perdrait pas son temps à l'embêter. Du moins c'était ce dont elle s'était persuadée pour ne pas s'inquiéter. Elle ravala difficilement cette pensée en ouvrant la porte sur sa cousine, un immense sourire exagéré sur les lèvres. Tawny fronça les sourcils, absolument pas dupe puis posa les yeux sur le plateau que Jisel tenait entre ses mains. Des gâteaux ? L'idée qu'il soit là pour l'achever définitivement lui traversa l'esprit. Après tout, sa cousine avait toutes les bonnes raisons du monde de vouloir sa mort, même si c'était un peu excessif. A une époque, elles se seraient jetées dans les bras l'une de l'autre, cette époque était révolue à présent. Tawny fit un effort, et arbora son plus beau sourire. « Jisel ! Quelle...surprise. » Son ton transpirait l'hypocrisie. En voyant sa cousine lui tendre davantage le plat, Tawny se décida à le prendre. « Il ne fallait pas ! Ils ont l'air délicieux en tout cas. » Elle huma le présent et mima une expression de gourmandise. « Je t'en prie, entre. » dit-elle finalement en s'écartant de la porte. Une fois que Jisel ne l'avait plus dans son champ de vision, le visage de tawny se fana considérablement. Elle n'appréciait pas cette visite surprise, sans compter son lot de souvenirs désagréables qui l'accompagnait. C'était dans ce genre de moment comme celui-ci qu'elle regrettait amèrement l'idée de vouloir passer du temps à Miami car elle ne donnerait n'importe quoi pour être à Phoenix plutôt qu'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Sam 19 Mar 2011 - 13:04

« Jisel ! Quelle...surprise. » Tawny était forte, très forte dans tout ce qui comprenait l'hypocrisie, le mensonge, la trahison. Elle était si forte qu'elle avait réussi à berner Jisel, pourtant huit ans son cadet, elle n'avait eu aucune pitié, c'était une personne méprisable. Évidemment, Jisel n'était pas un ange non plus. Elle était hautaine, elle se moquait pas mal des gens, mais jamais elle n'aurait pu trahir une personne de sa famille, un des siens. De plus, Jisel était une personne honnête et franche, un peu trop franche, alors que sa cousine était tout l'inverse : menteuse, cachotière et j'en passe. Le passé ne reste jamais le passé, surtout pour la jeune femme qui ne pouvait oublier toutes ces fois où Tawny l'avait réconforté suite aux paroles blessantes de son frère, toutes ces fois où elle l'avait prise dans ses bras... Ce temps-là était purement joué, sur-joué pensait désormais Jisel. Forçant quelque peu son hôte pour qu'elle prenne un gâteau, elle eût un sourire amusé lorsqu'elle lui présenta son avis face à ces gâteaux, qui se devaient être délicieux, elle déclara : « Il ne fallait pas ! Ils ont l'air délicieux en tout cas. » « C'est Justin qui m'a donné la recette, tu sais ton bon vieux cousin. Il te passe le bonjour, d'ailleurs. » Justin ne lui passait non seulement pas le bonjour, mais il avait aidé Jisel à réaliser toutes ces vacheries qu'elle avait eu l'honneur de faire à sa cousine pour lui faire perdre la tête. Ce n'était qu'un petit pique parmi les autres, sur l'invitation de Tawny elle entra en sa demeure.
Elle reconnut directement le goût de sa cousine et, honnêtement, elle eût un petit pincement au coeur ne voyant aucune photo d'elle sur ses murs, ça lui rappelait certains souvenirs, ça la touchait profondément. D'un air pourtant sincère, elle dit : « Je te reconnais entièrement, ici. C'est très sympa. » Levant la tête et scrutant chaque endroit, elle revint à la réalité et se dirigea vers le salon où elle posa le plat sur la table. « Je ne vais pas te prendre longtemps, je voulais simplement passer te dire bonjour. On ne s'est pas vu "officiellement", si tu vois ce que je veux dire. » déclara-t-elle en attrapant un gâteau et faisant un clin d'oeil à sa cousine qui vint la rejoindre. Elle la fixa, ne sachant véritablement par quoi commencer mais elle devait le faire, lui dire tout pleins de choses, se vider pour pouvoir faire la paix... avec elle-même, avec ses souvenirs, non pas avec Tawny. A son arrivée à Ocean Grove, elle lui avait promis de lui pourrir la vie, de tout lui compliquer, peu importe les sacrifices, peu importe les jugements, elle voulait venger son frère, désormais cloué sur son lit -ou du moins c'est ce qu'elle allait lui dire, après l'avoir profondément touchée sur le plan sentimentale. « Tiens, je t'ai apporté ça. » dit-elle. Elle lui tendit une photo sur laquelle on pouvait voir Justin, allongé dans son lit. « Je ne sais pas si tu es au courant, mais il ne peut plus bouger. Il est cloué dans son lit. » Elle resserra ses bras autour de sa poitrine et continua. « Il vit avec mes parents, à une heure d'ici. Ce serait bien que tu passes les voir... de plus, ton père va bientôt leur rendre visite. » Jisel savait qu'elle n'avait plus de contact avec son père et encore moins avec sa mère qui avait littéralement disparu de la planète aux bras de son amant, encore une cinglée mais Jisel ne souhaitait pas s'étaler sur ce sujet. « Enfin, je dis ça je dis rien. » Avec une voix mélancolique et profondément touchante, elle regardait Tawny observer cette photo, plus ou moins mise en scène.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Dim 1 Mai 2011 - 20:20

    Il n'y avait rien de pire qu'un fantôme du passé. Visiblement, Jisel était décidé à faire recouvrer la mémoire à Tawny, comme si cette dernière avait tout oublié. Ce n'était pas le cas, même si elle agissait tout comme, il était difficile d'éradiquer de tels évènements. Elle ne préféra rien dire pour le moment, son sourire hypocrite suffisait selon elle. Elle laissa donc entrer sa cousine chez elle. Ce n'était peut-être pas la meilleure idée du siècle, une autre personne lui aurait claquer la porte au nez mais Tawny maitrisait l'art de paraître. Elle ne venait pas d'un monde aisé où les gens excellaient dans ce domaine, mais elle y aurait très vite trouvé sa place si c'était le cas. Jisel aussi, car derrière toutes ces bonnes intentions, ce magnifique plat et ces sourires se cachaient très certainement une véritable rancœur. Tawny n'avait plus parlé à Jisel depuis une éternité maintenant et pour être honnête, ce temps lui manquait déjà. Il était difficile de croire qu'à une certaine époque, elles se considéraient comme deux sœurs. La rivalité et la mesquinerie avaient tout brisé. Tawny avait tout brisé. « Merci. » souffla la jeune femme en réponse au compliment – du moins cela en avait tout l'air – de Jisel concernant la maison. Tawny suivit Jisel jusqu'au salon où elle déposa sur la table le plateau qu'elle avait apporté. Elle n'était pas particulièrement méfiante, à moins que sa cousine ait caché un couteau de boucher dans ses gâteaux, elle ne craignait rien. « Oui, j'ai pas mal été prise depuis mon arrivée. » On ne pouvait pas dire qu'elle avait un emploi du temps de ministre, elle était là pour les vacances et Jisel n'aurait aucun mal à savoir que c'était pur mensonge, dans le fond elles savaient toutes les deux ce qu'il en était entre elles.
    Elles se jaugèrent pendant un court instant, que Jisel rompit en s'approcha et en lui tendant quelque chose. Curieuse, Tawny observa une seconde la main de sa cousine puis attrapa ce qu'elle tendait. C'était une photo de Justin, son cousine et frère de Jisel, allongé sur un lit d'hôpital. La surprise se lut presque dans l'expression que Tawny afficha. A quoi jouait-elle ? Elle leva les yeux, elle avait du mal à saisir où Jisel voulait en venir. La suite lui donna presque des frissons et elle se raidit. Bien sûr, sa cousine avait décidé de torturer Tawny un peu plus. Elle ne fléchit pourtant pas, soutenant le regard de Jisel. Évoquer son père avait eu le don de crisper Tawny. Elle n'avait plus aucun contact avec lui, et ce n'était pas plus mal. La seule personne avec qui elle restait plus ou moins proches, c'était son frère mais même celui-là avait apparemment disparu de la surface de la terre. La dernière fois qu'elle l'avait vu, il était venu lui emprunter de l'argent. Quelle retrouvailles entre frère et sœur... « Pourquoi me montres-tu cette photo ? Ne chercherais-tu pas à me donner mauvaise conscience ? » Elle la défiait toujours du regard. « Pourquoi est-il dans ce fichu lit ? » Elle avait demandé cela sur un ton tellement arrogant qu'elle donnait presque l'impression de ne pas être touchée par le sort de son cousin. En réalité, elle était méfiante et n'appréciait absolument pas le jeu de Jisel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Sam 14 Mai 2011 - 17:19

Le mensonge et l'arrogance qui faisait vivre cette petite flamme dans les yeux de Tawny fit frissonner Jisel. Dans le monde de la supercherie et du jeu d'acteur, elle plaçait sa cousine en tête de liste. Mais si elle se battait tant pour faire avancer les choses entre elles, ce n'était pas juste pour que Tawny s'arrache les cheveux, elle voulait redevenir la Jisel de Tawny, elle voulait retrouver le couple parfait Tawny-Jisel qui l'avait tant fait rire et rêver, qui lui avait fait tant de bien face aux sauvageries de son frère, Justin. Comparé à cette époque, la jeune femme se trouvait bien ridicule à devoir forcer la main à sa cousine pour qu'elles puissent retrouver un contact fraternel, un contact affectif.
Le temps d'un instant, Jisel cru que sa cousine se fichait véritablement d'elle. Si elle pouvait comprendre le fait que sa cousine soit si prise, de ce qu'elle avait compris Tawny était à Ocean Grove pour les vacances et non par obligations professionnelles. Or ses paroles laissaient croire qu'elle n'avait pas même un instant pour passer chez sa cousine, que de mensonges encore une fois ! Elle répondit par un simple hochement de la tête.
Elle aurait aimé lui répondre non et conclure en la prenant dans ses bras mais c'était impossible, tout simplement impossible. Elle la voyait perché sur son parquet d'une posture droite, figée. Avait-elle peur? Avait-elle des remords? Cependant elle soulevait toujours le même regard. Un regard dur qui semblait tout aussi faux que la couleur de ses cheveux. A ce propos, n'était-elle pas blonde lorsqu'elles étaient plus jeunes? Jisel se laissait distraire par ce qui l'entourait, pourtant elle la fixait toujours. Il lui était impossible d'abandonner, de lâcher. Mais c'est ce qu'elle fini par faire. Elle le tourna sur elle-même en prenant soin de poser la photo sur la table, juste en face de sa cousine. « Toujours aussi arrogante ! » souffla-t-elle. Elle lui fit face, tout en regardant autour d'elle. « J'espère que tu as bien profité de mes petits cadeaux, car je compte mettre fin à ce jeu. » Un petit sourire se dessina sur ses lèvres, puis elle murmura : « Je vais tout t'expliquer, ne t'en fais pas. » Doucement, elle se rapprocha de Tawny de très près et, une fois arrivée, posa sa main sur ses cheveux. « C'est tellement gentil de t'inquiéter pour mon frère, je n'en attendais pas moins venant de ta part. » finit-elle par dire, aussi sèchement que les paroles précédentes de son destinataire.

Poussa une chaise en arrière, Jisel s'assit et croisa les jambes. Aussi sereinement que possible, elle commença son discours, aussi pitoyable, aussi véritable que sa puisse paraître, elle allait se confier, tout lui raconter. « Te souviens-tu lorsque nous étions jeunes, à chaque vacance on venait vous rendre visite. Ca fait combien de temps, déjà? » Mimant un geste de réflexion, elle continua. « Justin m'a longtemps persécuté et tu l'as toujours su, je te racontais tout. Tu t'en souviens? » Cherchant une réponse du regard, elle n'attendit guère la réponse de sa cousine. Elle savait qu'elle s'en rappelait. « Peu importe, c'est terminé maintenant, plus ou moins disons. Justin est dans ce foutu lit, comme tu le dis si bien, parce qu'il est handicapé. Depuis 2007, Justin est bloqué dans ce lit d'hôpital. Sa chambre a été emménagé, il ne pouvait plus marcher, plus se déplacer. » Si elle utilisa le passé, c'était pour une raison bel et bien présente. Justin n'était plus handicapé, ou plus totalement du moins. S'il ne pouvait toujours pas marcher, il pouvait utiliser ses bras, ses mains, ses doigts, et il avait enfin retrouvé l'usage d'autres muscles, ce qui était un véritable miracle. Jamais Jisel n'aurait pu parier d'un tel changement et ce fut également pour cela qu'elle avait prévu ou que l'idée lui avait vaguement passé par la tête, elle souhaiterait ramener son frère chez elle, avec elle. Sauf que ce n'était pas aussi simple. Elle venait d'arriver et n'avait pas assez de revenus pour deux, d'autant plus qu'il y avait Flynn, son colocataire et pas des moindres ! Elle ferait silence bas sur ce sujet-là. « Heureusement, tout cela est plus ou moins terminé. » Regardant finalement Tawny, elle attendait une réaction, un sourire, un regard... Quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny Mar 21 Juin 2011 - 23:36

    Ces deux femmes, qui s'aimaient tant à une époque, se jouaient l'une de l'autre. Et c'était ce qui était le plus triste. Tawny avait commis une erreur, mais elle avait avancé, ne tenant pas plus que cela à avoir des remords. Elle ne voulait pas s'encombrer d'un tel fardeau parce qu'il était toujours plus simple de feinter d'avoir tourné la page, de donner l'impression que la vie suit son cours, peu importe les conséquences. Tawny n'était pas une sainte et elle ne se vantait pas de l'être, elle acceptait, assumait même, totalement sa personnalité. Elle n'était pas parfaite et ne cherchait pas non plus à l'être mais ses défauts lui coutaient bien des choses. Elle aimait l'argent, l'attention, mais son caractère complexe et paradoxale la poussait à agir différemment selon les personnes présentes autour d'elle. Son métier en était la preuve, elle si arrogante et égoïste pouvait se montrer douce et à l'écoute. Au final, sait-elle réellement qui elle est ? Peut-être est-ce là le problème, perdue dans ses mensonges, ses manières et son désir plus qu'obsessionnelle de faire partie d'un monde auquel elle n'appartient pas. Ce qui était fait, était fait.

    Elle jaugeait chaque faits et gestes de sa cousine, toujours méfiante mais à l'affut du moindre truc qui pourrait lui faire comprendre ce petit manège. Elle se raidit considérablement lorsque Jisel s'approcha d'elle de telle manière qu'elle put sentir sa respiration contre son visage. La main dans ses cheveux ne l'aida pas à se détendre puis elle s'éloigna, attrapant au passage une chaise sur laquelle elle s'installa. Elle était tranquille, et cela aurait dû calmer Tawny mais ce fut tout le contraire bien qu'elle ne montra rien. Croisant les bras, elle fronça légèrement les sourcils sans même dire un mot suite aux remarques de sa cousine. Il n'était pas nécessaire qu'elle parle mais qu'elle écoute, alors elle allait écouter. Se remémorer les souvenirs qu'elles partageaient, à l'époque où tout allait bien entre elles était une chose que Tawny évitait. Elle pouvait arborer l'image d'un monstre pour certaine personne, mais ce n'était pas la réalité, elle s'en préoccupait. Elle avait aimait ces instants passés avec Jisel, cette sensation t'appartenir à une vraie famille et le sentiment de pouvoir compter sur quelqu'un. Elles étaient comme des sœurs, et Tawny avait aimé la considérer ainsi, elle qui n'avait eut qu'un frère. Sa méfiance retombât alors doucement, qu'avait-elle à craindre si ce n'est que sa cousine ne décide à sortir un couteau de cuisine et ne la poignarde ? C'était ridicule. Mais plus Jisel lui racontait cette histoire à propos de son propre frère, plus Tawny semblait confuse. « Que lui est-il arrivé pour qu'il atterrisse dans ce lit ? » Son ton se fit plus curieux que dur, comme Tawny avait habitué sa cousine depuis le début de cette conversation. « Et qu'entends-tu par 'c'est plus ou moins terminé' ? » Elle décroisa ses bras puis passa ses mains dans ses cheveux, elle était à deux doigts de perdre patience. « Ne tourne pas autour du pot Jisel, dis-moi ce que tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°1569, Gave you all I had ϟ tawny

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1569, Gave you all I had ϟ tawny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-