AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heartless | Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyJeu 3 Mar 2011 - 4:39


After all the things that we've been through
After all the things we got into

03 MARS 2012
« Leah! Je sors faire les courses, vous m'accompagnez? » hurla le médecin afin de se faire entendre de sa fille et de son amie, qui écoutaient la musique un peu trop fort, à l'étage. Elle baissa d'ailleurs le son avant de lui parler, histoire qu'ils n'aient pas à se crier dessus, elle savait que son père détestait ça. « On peut rester ici, s'il te plaît? On ne fera rien de mal! » « Tes devoirs sont faits? » Quelle question stupide, un samedi après-midi. Au pire, elle les ferait le lendemain. « Oui. » « C'est bon, vous pouvez rester, je ne serai pas long de toute façon. Appelle-moi s'il y a quoi que ce soit. Je vais verrouiller la porte! » « Okay! Merci papa! » Liam poussa un soupir en attrapant ses clés avant de glisser ses pieds dans ses chaussures et les lacer en vitesse. Il verrouilla la porte, comme prévu, et vérifia même une nouvelle fois afin de s'assurer que personne ne pourrait pénétrer l'antre des Stanfield en son absence. Ocean Grove n'était pas réputé pour être un quartier excessivement dangereux, mais au vu de tout ce qui s'était passé dans les dernières années, il préférait ne pas prendre de chances.

Quittant les deux marches du perron en fouillant dans ses poches, il se rendit compte qu'il avait oublié son porte-monnaie et ce n'est qu'en relevant la tête que son coeur manqua un battement. Il n'avait pas eu la chance de rencontrer le nouveau propriétaire de la maison d'en face et s'il avait voulu se présenter pour faire connaissance et lui proposer son aide pour le déménagement, l'occasion ne s'était pas présentée. En effet, il avait travaillé de nombreuses heures cette semaine et le seul temps où il aurait pu donner un coup de main alors que la voiture voisine était garée dans l'allée, il avait dû se rendre à la fête surprise organisée par Pride et Jaelyn pour son anniversaire, dont il n'avait absolument aucune idée. Et voilà que non seulement la nouvelle propriétaire était une femme, mais elle s'avérait être, en plus, l'une de ses plus anciennes connaissances. Un fantôme resurgi du passé. Il plissa les yeux afin de s'assurer que c'était bien elle, mais il n'y avait aucun doute possible, elle n'avait pas changé. Et la rancune qu'il éprouvait face à ce départ aussi soudain vint lui étreindre le coeur. Il n'avait plus eu de ses nouvelles depuis combien de temps? Huit ans? Neuf ans? Dix ans? Déboussolé face à cette apparition, il en oublia son but soudain d'aller faire les courses et s'avança vers elle en traversant la rue, alors qu'elle semblait en route pour aller chercher son courrier. Les journaux sans doute, ou un oubli le jour d'avant. Un peu mal à l'aise, le médecin s'approcha non sans arborer une moue mi-amusée, mi-vexée. « Tu m'étonnes. J'aurais jamais pu croire que ça te manquait autant pour que tu reviennes t'y installer. » Usant d'une légère pointe de sarcasme, il ne put pas la féliciter de son nouvel achat et lui souhaiter la bienvenue comme il l'aurait fait avec n'importe qui d'autre. Elle n'était pas n'importe qui et il ne voyait pas comment il pouvait mettre son départ et ses silences derrière lui pour avancer, simplement.

« Wow. Je ne m'attendais pas du tout à ça. » Déstabilisé. Voilà tout ce qui pouvait bien caractériser Liam en ce moment puisqu'il ne parvenait même plus à faire une phrase concrète, ni même à user d'un peu de bonne volonté pour la serrer dans ses bras et lui dire à quel point elle lui avait manqué. À vrai dire, elle lui avait beaucoup manqué, les premiers mois. Les deux premières années. Alors qu'il venait de perdre la femme qu'il aimait, l'une de ses plus proches amies disparaissait également sans laisser de traces. Tout le monde avait bien faillit le quitter, à une époque; on ne pouvait pas vraiment blâmer son manque de confiance en la vie qui, à force de perdre des gens qui lui étaient chers, n'avait fait que s'amplifier de jours en jours alors que le médecin tentait de forger autour de son coeur une carapace que personne ne pourrait plus jamais pénétrer. Le problème, c'était qu'il n'y était jamais vraiment arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyJeu 3 Mar 2011 - 5:56


    Lilith avait eu un merveilleux réveille ce matin. Dormant profondément dans son grand lit vide. L'absence de son mari décédé était marquant, aussi faible avait pu être son amour pour lui. Aucune chaleur, aucune voix pour vous souhaiter bonne nuit ou bon matin. Aucun yeux pour s'éveiller sur vous et vous sourire. Personne sur qui se serrer lorsque la nuit devenait fraiche et qu'on était trop lâches pour se lever fermer la fenêtre. Lilith pensait sérieusement à s'acheter un chien, ou deux. Il y avait le risque que Lucy s'éprenne du toutou et qu'elle se retrouve malgré tout, seule dans son lit. Lui faisant oublié l'horreur d'être veuve, ce matin, sa petite puce la réveilla en venant sauter dans son lit.

    « MAMAN, MAMAN ! IL FAIT SUPER BEAU DEHORS ! ON VA AU PARC DIT MAMAN ? JE T'AIME MAMAN ! TU PEUX ME FAIRE DES CRÊPES DIT ? S'IIIIIIL TE PLAIIIT ! »

    Lilith éclata d'un rire argentin en serrant sa gamine dans ses bras. Une si jolie fille. Intelligente, débrouillarde et rigolote. Une enfant de huit ans qui savourait la vie et qui avait de grands rêves. Légèrement inconstante, comme sa mère, mais c'était de famille. Après une petite séance de chatouillis et d'éclats de rire, c'est échevelée qu'elles se levèrent. Tel que prévu, la jeune femme prépara des crêpes pour sa fille, savourant son café en la regardant manger. Jetant un regard par la fenêtre, elle réalisa qu'elle n'était toujours pas allée chercher le courrier depuis qu'elles étaient arrivées. Les factures devaient être nombreuses, surtout pour la construction phénoménalement rapide de leur jolie maison.

    « Oh ! Chérie je reviens, je dois aller chercher le courrier. »

    Sans même se soucier de comment elle était vêtue ou coiffée ou encore sans mettre de chaussures, Lilith sorti dehors. Respirant le grand air et marchant joyeusement. Les oiseaux chantonnaient en ce mois de mars et le soleil rayonnait gaiment dans le ciel. Son petit moment des bonheurs de Lili ne fut pas éternel. Pas encore arrivée à la boîte à lettre, elle entendue une voix résonner. Avant même de n'avoir baissé les yeux, elle avait reconnu cette voix encore trop familière. Son coeur s'arrêta en même temps que ses pas. Le délai avant qu'elle ne pose ses yeux sur lui fut affreusement long. Elle ne voulait pas affronter son regard. Lorsqu'elle le fit enfin, son coeur fit un autre bond. Son Liam, son Liam à elle. Son Liam qu'elle n'avait jamais eu, son Liam qu'elle n'aurait jamais. « Tu m'étonnes. J'aurais jamais pu croire que ça te manquait autant pour que tu reviennes t'y installer. » Sa mue mi-vexée, mi-amusée. La bouche entrouverte par la surprise de Lilith se referma en un mordillement de sa lèvre inférieure alors qu'elle baissait son regard. Encore un matin, elle regrettait. Plus fort encore qu'elle ne l'avait regretté tous les matins de son existence. De plus à ce regret se mêlait la culpabilité. ELLE était partie, ELLE l'avait choisi, ELLE l'avait fait, ELLE n'avait pas donné de nouvelles, ELLE venait de revenir. Elle se sentait affreusement mal. « Wow. Je ne m'attendais pas du tout à ça. » Elle non plus. Sa bouche s'entrouvrit sans qu'aucun mot n'arrivent à en sortir. Dans un film, ils auraient surement étés filmés de loin, pour qu'on voit le vide, l'absence d'actions et de paroles. Pour qu'on les voient tous les deux, l'un devant l'autre à se regarder comme des inconnus. Les bras de Lilith restaient pendant de chaque côtés de son corps. Elle n'osait même pas le serrer dans ses bras. Elle avait trop peur de se faire rejetée et d'être complètement détruite. Elle ne savait pas comment le prendre, elle ne savait plus. Était-ce un inconnu se tenant debout devant elle ou le garçon qu'elle avait connu toute sa vie durant.

    « Lili... »

    Ses mots sortirent seul de sa bouche. Lili, le petit surnom qu'ils se donnaient mutuellement. Ses grands yeux bleus scotché à lui, ils ne pouvaient aller ailleurs maintenant. Sa lèvre alla de nouveau se réfugier entre ses dents tandis qu'elle cherchait quoi dire et comment le dire. Son coeur, enfin ce qu'il en restait, battait tellement fort dans sa poitrine qu'elle avait peur qu'il ne l'entende. Il ne devait pas savoir où elle était allée, ce qui s'était passé durant toutes ses années. Il ne devait tout simplement pas, elle ne voulait pas. Elle lui cacherait tout, dans la mesure du possible. Pourtant, elle aurait souhaité que tout redevienne comme avant. Avant qu'ils ne grandissent.

    « Si je te jure que je me suis fait enlever par des martiens, tu me croiras ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyVen 4 Mar 2011 - 6:29

« Si je te jure que je me suis fait enlever par des martiens, tu me croiras ? » Liam détourna les yeux sous le mensonge, alors qu'il ne s'attendait décidément pas à ce qu'elle blague à propos de son départ. Il avait eu besoin d'elle. Sincèrement. Et elle, tout ce qu'elle avait trouvé de mieux à faire, c'était de s'enfuir. S'enfuir sans même laisser de traces, sans même qu'il ne puisse la retrouver pour obtenir des explications ou pour lui dire à quel point elle lui manquait et qu'elle devait revenir. « On a plus cinq ans, Lil' ... » avoua-t-il d'un timbre de voix plutôt rauque, comme si l'émotion le clouait sur place. Non, jamais! Un peu quand même. « Et puis ... Il n'y a pas de martiens sur Mars. » ajouta-t-il afin de tenter de glisser une pointe d'humour malgré son ton de voix un peu trop direct et froid quelques secondes avant. Son intention première n'était certainement pas de la repousser d'où elle venait en lui faisant comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue ici, ce qui n'était assurément pas le cas, mais la surprise, mêlée à sa rancune passagère, suffisait à le rendre quelque peu méfiant. Il n'avait pas envie de lui faire de nouveau une place dans sa vie pour qu'elle disparaisse quelques mois après en se rendant compte qu'elle avait fait une erreur et qu'elle n'aurait jamais dû revenir. Il n'était pas encore suffisamment stable pour se permettre ce genre de « rupture » et même s'il savait qu'il ne pouvait pas éliminer toute source de frustration et de déception de sa vie, il tentait de faire son possible pour s'en éloigner.

Incapable, néanmoins, de rester de marbre face à l'apparition de la jeune femme, il s'approcha d'elle et l'attira dans ses bras en fermant les yeux sous la douceur de son parfum. Elle était partie depuis tellement longtemps et même si elle était là désormais, il avait l'impression que ce n'était plus la même. C'est normal, lui disait une petite voix dans sa tête. Il avait laissé partir une adolescente de 20 ans qu'il troquait pour une jeune femme mature et réfléchie. Il ne pouvait pas s'attendre à retrouver la Lilith d'il y a neuf ans, il ne pouvait pas espérer ressentir les mêmes frémissements à son approche. Il avait fait un trait sur elle, tout comme il avait fait un trait sur Alannah. Rien n'était lié, tout n'était que fâcheuses coïncidences. Les mots qu'il aurait bien voulu lui dire restèrent coincés au creux de sa gorge alors qu'il se voyait bien incapable de lui avouer à quel point il avait espéré, longtemps, qu'elle revienne, mais qu'il avait depuis des années déjà enterré leur amitié. Peut-être était-ce possible de la faire revivre s'il y mettait un peu du sien? Le voulait-il? « Je suis heureux de te revoir, mais ... » Glissant ses mains le long de son dos jusqu'à les poser sur ses épaules pour l'éloigner de lui légèrement, le médecin planta ses prunelles dans les siennes afin de s'assurer d'obtenir une réponse sérieuse cette fois-là. Il n'avait pas envie qu'elle se repose sur des conneries afin de tenter de détendre l'atmosphère. Si l'ambiance était tendue, elle ne pouvait blâmer qu'elle seule étant donné qu'elle n'avait même pas été foutue de l'appeler pour lui dire qu'elle allait emménager à Ocean Grove, dans la maison face à la sienne qui plus est. Non vraiment, il avait envie de connaître la vérité

« Qu'est-ce qui te ramène ici? Ne me dis pas que c'est parce que je te manquais, s'il te plaît. » Il saurait pertinemment que ce ne serait qu'un mensonge; on ne quittait pas les gens qui risquaient de nous manquer du jour au lendemain sans avoir une bonne raison. Et sa raison, Liam ne la connaissait pas. Bien sûr qu'il n'attendait que ça, savoir pourquoi elle était partie, mais également, pourquoi elle était revenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyVen 4 Mar 2011 - 7:52


    La tempête faisait présentement rage en Lilith. Déchirée entre le passé qu'elle ne pouvait changé et le présent où elle avait tout gaché. « On a plus cinq ans, Lil' ... » Avait-il répondu d'une voix un peu roque qui émue légèrement Lilith, quoi qu'elle ne pouvait pas être plus sensible que présentement, où elle retrouvé l'homme de sa vie après son immense bétise. Il la détestait présentement, il l'avait détesté pendant toutes ses années et il la détesterait sans doutes d'avantage lorsqu'il saurait tout. Retrouvé quelqu'un à moité alors qu'on sait qu'on le reperdras inévitablement. Quel sentiment douleureux. Il avait pourtant raison. Ils étaient maintenant tous deux de grandes personnes avec des vies et des responsabilités. Le visage de l'homme de trente ans qui se tenait devant elle n'était plus le même que celui qu'elle avait quitté. Quelques rides s'étaient ajoutées, mais il était toujours d'une beauté la reversant. Une beauté surpassant tous les autres sans efforts. Pourtant, elle aurait donné n'importe quoi pour retrouver son Liam, recommençer, avoir une deuxième et dernière chance.« Et puis ... Il n'y a pas de martiens sur Mars. » Avait-il ajouté, provoquant un doux sourire plutôt que la tristesse sur les lèvres de Dawson. Le soulagement suivait l'inquiétude qu'elle avait eu de se faire dire à quel point il la haissait. L'émotivité restait toute près par contre. De larmes diverses, bloquées dans sa gorge et prêtes à sortir. Larmes de joie, de regret, d'inquiétude. Épave émotionelle, personne au monde ne l'avait autant boulversé dans sa vie que Liam avait pu le faire et le faisait toujours.

    Puis il la pris dans ses bras après s'être approché d'elle. Entendre des feux d'artifices éclater derrière eux et une petite musique n'aurait pas été étonnant tellement ce moment était magique. Les bras de Lili entourant les épaules de Liam à la place où ils étaient chez-eux. Son petit nez s'enfuissant dans son épaule tandis que sa tête se collait à la sienne. Il lui avait tellement manqué, c'était une torture. Elle avait cessé de compter les fois où elle avait pensé revenir le voir. Quitter Williams et revenir avec Lucy. Son corps le sentait aussi. La douceur famillière de leurs union avait manqué à chaques parcelle de sa peau. Elle était bien dans ses bras. Elle était là où elle aurait du être depuis neuf années. Liam ne le savait pas encore, mais un jours, il ressentirait la même chose pour elle. « Je suis heureux de te revoir, mais ... » Un sourire c'était tracé, disparaissant le temps que le mais ce forme dans la bouche de son ami d'enfance.

    Il avait desséré leur étreinte. Remontant ses mains jusqu'à ses épaules et plongeant ses prunelles brunes dans les siennes. Il était destabilisant sans même le savoir. Elle avait envie d'être faible. De se laisser tomber dans ses bras, de se coucher dans le gazon, de pleurer puis d'aller mieux. Oublier le monde puis le reconstruire, avec lui et leurs filles. Sa fille Lucy et Leah, la fille de Liam. Ils auraient été heureux tous ensemble. Pourtant elle savait que ce n'était qu'illusions et les attentes ne gagnaient jamais sur la réalité. S'aurait du être un crime de pouvoir avoir cet effet sur elle, c'était affreusement cruel. « Qu'est-ce qui te ramène ici? Ne me dis pas que c'est parce que je te manquais, s'il te plaît. » Son coeur se serra douloureusement. Pourtant la raison qu'il avait nommée était l'une des majeures raisons qui l'avait poussé à revenir. Le silence plana pendant un moment dans la rue d'Ocean Grove. Lilith ne pouvait quitter son regard. Elle devait chercher le courage et les mots exacts. La vérité, ou le plus près de la réalité soit-il.

    « Ici c'est chez moi. C'est mieux pour Lu... TTER ! Lutter contre la vie. C'est plus facile ici. C'était un enfer là-bas. J'ai encore fuit, si on veux. »

    Merde. Elle avait presque parlé de Lucy. Elle ne devait pas parlé d'elle ni de ce qui c'était passé durant ses années. Elle avait peur. Elle avait encore peur de tout gâcher. Rester le plus floue possible, tout en étant clair. C'était la meilleure solution.

    « Et même si ce n'est pas ce que tu voulais m'entendre dire. Tu me manquais, affreusement... »

    Les larmes montèrent à ses yeux, larmes qu'elle s'empressa de cacher avec un sourire. Elle ne devait pas laissé l'instabilité de ses sentiments la dominer et la faire devenir incohérente. Elle devait rester en parfait contrôle.

    « Mais ne s'étalons pas là dessus parce que... »

    Chassant toujours ses larmes avec des sourires. Elle n'arrivait qu'à peine à terminé ses phrases. Elle devait se calmer. Elle se déroba de son regard pour quelques instants. Fixant le sol le temps que la tempête se calme. Elle releva ses yeux océans pour lui adresser de nouveau la parole.

    « J'ai vu le monde et maintenant je suis persuadée que ma place est ici. Je suis ici pour y rester... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptySam 5 Mar 2011 - 4:01

« Ici c'est chez moi. C'est mieux pour Lu... TTER ! Lutter contre la vie. C'est plus facile ici. C'était un enfer là-bas. J'ai encore fuit, si on veux. » Détournant le regard en soupirant légèrement, Liam finit par hausser les épaules. « J'imagine que c'est devenu une habitude... » Un peu mesquin, il ne comprit son erreur qu'après l'avoir commise, alors qu'il se rendait compte à quel point il était loin d'être aimable avec elle. Il n'avait pas vraiment remarqué l'hésitation de la jeune femme et c'était tant mieux. Il n'était pas vraiment d'humeur à penser existenciellement, il préférait de loin laisser les choses comme elles étaient et y aller doucement. Il n'avait pas envie de trop penser à ce qui risquait de se produire s'il n'arrêtait pas de repousser sa nouvelle amitié et incapable de penser aux conséquences de ses actes - ce qui était étrange venant de la part d'un médecin qui justement, ne faisait que ça, mesurer les conséquences - il n'avait donc rien à se reprocher. C'était elle qui était partie de toute façon et elle avait toujours su ce qu'il ressentait pour elle. Contrairement à ce qu'elle avait cru penser, l'adolescent qu'avait été Liam avait su, bien avant, qu'elle l'avait aimé et qu'elle n'aurait jamais dis non à une relation un peu plus élaborée. Liam ignorait encore si, instinctivement, il avait ou non profité de cet amour pour coucher avec elle, bien qu'il l'appréciait énormément en tant qu'amie. Il n'aurait jamais osé le faire volontairement, la blesser de cette façon en étant conscient des sentiments qu'elle éprouvait pour lui. Jamais. Et pourtant, il aurait dû la repousser, toutes ces années avant, ne serait-ce que parce que son esprit n'était habité que par le souvenir d'Alannah, qu'elle n'avait été là que pour combler le vide. Et il ne l'avait pas fait.

« Et même si ce n'est pas ce que tu voulais m'entendre dire. Tu me manquais, affreusement... » Le médecin secoua légèrement la tête sous le mensonge cuisant qu'elle venait de lui servir, se forçant à ne rien répliquer pour ne pas la blesser de nouveau. Il voyait bien les larmes sur le point de s'écouler et ses yeux qui brillaient malgré le fait qu'elle tentait de reprendre le contrôle. Pourquoi maintenant? Et surtout ... Pourquoi revenait-elle après de si longues années, sur le point d'éclater en sanglots alors qu'elle le retrouvait? N'était-ce pas là ce qu'elle avait voulu? Un peu confus face aux sentiments de la jeune femme, Liam se contenta de regarder au loin un arbre devant l'une des maisons, légèrement pensif.

« Mais ne s'étalons pas là dessus parce que... J'ai vu le monde et maintenant je suis persuadée que ma place est ici. Je suis ici pour y rester... » Étonné alors qu'il reportait son attention sur elle, il la jaugea d'un regard un peu déçu, sceptique. « Mais pour combien de temps, Lilith? Hein? Combien de temps avant que tu ne te rendes compte que finalement, la meilleure solution est encore la fuite? C'est le choix facile, ça, Lil' ... » Combien de temps prendrait-elle avant de disparaître à nouveau sous l'impulsion de sentiments qu'elle ne parvenait pas à gérer? Combien de temps espérait-elle qu'il puisse accepter ça, encore une fois? Ce n'était qu'une coquille qu'il refermait autour de son coeur afin d'empêcher qu'il souffre à nouveau suite à un nouveau départ. Elle ne pouvait pas être là pour rester, il la connaissait trop bien. Elle était partie une fois, elle pouvait bien partir encore. Et si la jeune femme qu'il avait connu enfant avait désormais grandi et mûri? Et si elle avait décidé d'être mature, une bonne fois pour toutes, et se poser à un seul endroit avec la véritable intention d'y rester? Liam aussi avait fui une fois, pour protéger sa fille. Ils étaient tous les deux partis pour Jacksonville, afin de s'y retrouver en sécurité.

Et puis, poussant un soupir sous ses pensées toutes plus lugubres les unes que les autres, il se décida à poursuivre. « Je suis désolé, je ne suis pas un bon voisin. Je te souhaite la bienvenue ici. Ou plutôt ... Un bon retour. » Pour la première fois depuis le début de la conversation, le médecin arbora un sourire sincère. Il ne doutait pas des bonnes intentions de Lilith, il doutait simplement de sa capacité à lui de surmonter de nouveaux obstacles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyLun 7 Mar 2011 - 22:29


    Détournant le regard en soupirant puis haussant les épaules pour répondre : « J'imagine que c'est devenu une habitude... ». Secouant la tête pour contredire le fait qu'elle disait qu'il lui avait affreusement manqué. « Mais pour combien de temps, Lilith? Hein? Combien de temps avant que tu ne te rendes compte que finalement, la meilleure solution est encore la fuite? C'est le choix facile, ça, Lil' ... » Il lui faisait mal. Il la belssait car il disait la vérité. Fuir avait été facile la première fois, le moyen le plus facile d'éviter d'affronter quoi que ce soit. D'éviter les complications, d'éviter qu'il lui en veuille. En partant, elle avait fait bien pire. Par contre, partir de New York avait été un choix justicieux, elle en était certaine. Fuir la famille de son défunt mari et tous ses rats qui voulaient la compagnie. Elle n'avait dis qu'à une seule personne où elle allait, à une personne de confiance et elle était irrejoignable. Plus personne de New York ne viendrais l'embêter et plus jamais elle n'y retournais. Sa fille pourrait y aller si un jour sa ville natale lui manque, mais Lilith avait définitivement tiré un trait sur New York. Elle avait envie de tout lui crier de tout lui dire. De tout lui lançé à la firgure ce qu'elle aviat sur le coeur, toute la vérité sur tout ce qui s'était passé à New York. Elle aurait voulu lui dire qu'elle était ici pour rester elle qu'elle y resterait même si sa lui pourrissait la vie et qu'il se dévouait à la détester et à la faire souffrir, mais elle ne dis rien. Elle garda toute cette colère et cette vérité bien enfuie au fond d'elle.

    « Je suis désolé, je ne suis pas un bon voisin. Je te souhaite la bienvenue ici. Ou plutôt ... Un bon retour. » Un sourire de sincérité s'était tatoué aux lèvres de son ami d'enfance. Elle espérait du moins que ce soit un tatouage. Un léger sourire c'était également formé sur les lèvres d'une Lilith heureuse. Soulagée en quelques sortes. Rien n'était encore jamais, mais elle n'avait plus l'impression que tout était perdu. Si Liam lui laissait sa chance, il ne regretterait pas. Lilith avait soudainement une irrésitible envie de le serrer dans ses bras et de le kidnapper pour l'inviter à prendre un café chez elle. La peur lui pris au ventre en songeant que, s'il voyait une gamine de bientôt 8 ans dans sa cuisine, les questions ne manqueraient pas. S'il vennait à savoir pour elle, il saurait tout. Pour le moment il était trop tôt. Lilith ne voulait pas mentir, elle préférsit donc ne rien dire, tout simplement.

    « Merci. Et pour te remercier de l'acceuil je peux t'inviter à aller manger un morceaux ? Un jours, peut-être genre, aujourd'hui ? »

    Lilith souriait à pleine dents. Pourtant elle savait profondément qu'il allait refuser son offre par un franc et direct non. Ou peut-être pas. S'il avait encore la politesse qu'elle lui avait connue, il aurait des excuses, des échapatoires pour éviter de la revoir. Lilith insiterait, elle était très douée pour insister. Elle ne voulait pas laisser cela tomber et que leur relation devient celle de seuls et unique voisins. Ils n'avaient pas à agir comme des inconnus même s'il était vrai qu'ils ne se connaissaient plus vraiment. Elle refusait qu'ils ne fassent que se saluer bêtement lorsqu'ils se retrouveraient dans la ville ou simplement dans la rue ou dans les fêtes. Elle refusait catégoriquement. Elle aimait cet homme et elle allait lui prouver peut importe ce qui arriverait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith EmptyMar 8 Mar 2011 - 21:25

Le médecin s'était bien rendu compte qu'il n'était pas vraiment avenant et la déception se lisait dans les prunelles de Lilith malgré qu'il ne puisse pas faire grand chose contre les sentiments contradictoires qui l'assaillaient. Bien sûr qu'il était heureux de la revoir, bien sûr qu'il était soulagé de voir qu'elle allait bien, mais en même temps, il ne savait pas s'il avait envie de récupérer l'amitié qui les avait jadis liés, de peur d'être une nouvelle fois déçu. Ils avaient changé, il avait changé! Il n'était plus le même étudiant en médecine qui tentait du mieux qu'il le pouvait de joindre les deux bouts en étant un bon élève, un bon père et un bon ami. Il venait de se sortir d'une situation difficile et il n'avait pas la tête à ça, ni la force d'abaisser la barrière qu'il avait instaurée autour de son coeur dans l'espoir de ne plus se laisser dépasser par les sentiments. « Merci. Et pour te remercier de l'accueil je peux t'inviter à aller manger un morceau ? Un jour, peut-être genre, aujourd'hui ? » Surpris par l'invitation, Liam détourna brièvement le regard afin de tenter de trouver une excuse valable pour refuser son offre. Il avait bien sûr envie d'en apprendre davantage sur sa vie, mais il devait d'abord prendre le temps de bien réfléchir à la situation afin de ne pas commettre une erreur qu'il finirait par regretter. Bien sûr, ce n'était qu'une amitié et n'importe qui d'autre aurait pu s'avérer chanceux de retrouver en tant que voisine l'amie d'enfance qui avait su illuminer ses journées de par sa bonne humeur, mais tout était tellement différent désormais. Il ne pouvait pas faire fi de tout ce qu'il avait traversé pour récupérer une amitié qu'il n'était même pas certain de voir tenir la route. Ils devraient y aller doucement pour qu'il puisse prendre le temps de voir qu'elle désirait s'impliquer et qu'elle n'avait pas l'intention de fuir.

Toutefois, à voir le sourire de la jeune femme, il ne pouvait pas catégoriquement refuser l'invitation, mais il préféra néanmoins reculer la date, pour se laisser du temps. « J'ai des courses à faire, aujourd'hui, et j'ai la petite avec moi. Mais ... la semaine prochaine, peut-être? Et c'est moi qui t'invite. » Il n'avait certainement pas l'intention de la laisser payer s'ils se rendaient dans l'un des restaurants de la ville, quand bien même elle le lui avait d'abord proposé. Elle venait d'arriver dans le quartier, ce n'était pas à elle de faire ça. Il l'inviterait. « Pourquoi pas mercredi? Je pourrais me libérer sur l'heure du midi. » Ça leur laisserait à tous les deux un petit moment pour mettre les choses au clair dans leurs têtes respectives, tout en s'assurant de ne pas être à la dernière minute. Leah serait à l'école, Liam n'aurait donc pas à s'en préoccuper, ce qui lui semblait être une bonne chose en sachant que la fillette adorait spéculer sur les relations de son père. Si en plus il lui donnait l'occasion rêvée de le charrier sur une sortie au restaurant qui ne s'apparentait à rien d'autre qu'à une sortie entre vieux amis, il ne s'en sortirait jamais. Il savait que c'était sans doute ce que sa fille attendait depuis toujours, qu'il trouve quelqu'un avec qui partager sa vie, mais il savait aussi que le départ de Panamee l'avait beaucoup affectée. Comment pouvait-il la forcer à rencontrer les femmes qui partageraient sa vie pendant un petit moment si c'était pour qu'ils se retrouvent seuls, tous les deux, quelques jours plus tard ou quelques semaines après? Il ne pouvait pas, il ne se sentait pas la force de répondre à toutes les questions qu'elle pourrait bien lui poser, un jour ou l'autre.

Il fit un pas à reculons, comme pour retourner de l'autre côté de la rue, un peu mal-à l'aise. « Je... On se reparle, d'accord? Je peux te laisser mon numéro, si tu veux... » N'ayant pas de papier à portée de main, il prit le stylo qui se trouvait dans la poche de sa veste et s'approcha de la jeune femme pour écrire les chiffres de son numéro de téléphone portable dans la paume de sa main. Il posa finalement sa main sur l'épaule de Lilith en la serrant délicatement, comme pour lui dire au revoir, avant de s'éloigner, un peu troublé par cette nouvelle rencontre.

SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Heartless | Lilith Vide
Message(#) Sujet: Re: Heartless | Lilith Heartless | Lilith Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Heartless | Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-