AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Ven 4 Fév 2011 - 19:33





Don't avoid me, please ..



Voir les photos de Casey et elle dans la presse fut le coup de massue pour Billy. Si pendant longtemps elle aurait préféré voir sa relation étalée au grand jour, pouvoir lui prendre la main sans qu’elle réfléchisse à ce que pourront en penser les autres, elle avait admit que les répercutions d’une telle relation n’étaient pas toujours positives. Il lui avait fallut un temps fou, mais à peine eut-elle mit le nez dehors qu’elle comprit tout. Premièrement être remarqué n’était pas désagréable pour la blondinette hormis de cette façon. Le pire étant sans doute les regards pervers de certains mecs, c’était vraiment stupide. Pourtant lorsqu’elle avait encore sa jumelle, il n’était pas rare qu’elles aient le droit à des remarques plutôt salaces. Mais après la surprise passée, elle craignait d’avantage le regard de ses proches. Si elle avait ressentit le besoin d’en parler à Sloan, en revanche elle n’avait pas encore franchit le pas avec Muse ni même Brody et se sentit immédiatement honteuse. Honteuse qu’ils découvrent tout les deux les choses de cette façon. Elle espérait pourtant secrètement que Brody n’ait rien apprit, pour Muse c’était peine perdue et elle devrait trouver une façon descente de se faire pardonner ou d’expliquer cette omission. L’Australien n’était pas le genre de garçon a s’intéresser à la presse people, il était donc possible qu’il n’en sache rien et qu’elle puisse lui en parler elle-même. Pour une raison inconnue elle craignait sa réaction plus que celle de n’importe qui d’autre. Mais elle n’avait toujours pas trouvé une occasion de lui parler, elle ne l’avait que très peut vu, allant jusqu’à se demander s’il ne l’évitait pas. Pourtant, elle n’admettait pas cette possibilité comme si c’était impossible qu’il ait apprit la nouvelle, il ne pouvait l’apprendre que d’elle. Plusieurs fois elle s’était répétée le discours devant son miroir, cherchant les bons mots pour lui dire la vérité sur sa vie sentimentale. Mais elle ne cessait de reculer, elle eut plusieurs fois l’occasion, mais gâcher une bonne soirée avec lui n’était pas dans ses priorités. Peur d’être rejetée, jugée, détestée voir abandonnée, elle avait ressentit cela avant d’avoir le cran de l’annoncer à Sloan, mais cette fois c’était bien pire. Ce matin là, c’était dans la douche que vint sa prise de conscience. Il était dans la pièce au bout du couloir, elle savait qu’il était là, qu’elle devait saisir l’occasion pour la confrontation, s’assurer qu’il n’en savait rien et pouvoir tout lui dire. C’était le moment parfait. Ne perdant pas une seconde de plus, la jeune femme ne se sécha même pas les cheveux qu’elle attacha rapidement sans trop y prêter attention. Faisant un détour par sa chambre pour enfiler un t-shirt et une paire de jeans, elle n’attendit pas plus. Arrivée pourtant devant la porte, elle sentit l’angoisse monter. « Sois pas stupide et entre, fais comme d’habitude, y a pas de raison d’agir différemment. » Se chuchotant à elle-même quelques mots d’encouragement, elle prit une profonde inspiration avant d’ouvrir la porte brusquement. Oui, elle aurait très bien pu taper, mais c’était prendre le risque qu’il fasse le mort dans son lit s’il tentait vraiment de l’éviter. Et puis Billy n’était pas vraiment le genre de fille qui attendait une autorisation pour entrer, elle ne verrait rien de traumatisant dans cette chambre après tout. S’asseyant au bout du lit, elle affichait ce sourire mi-enjoué mi-crispé, ne sachant trop comment masquer son angoisse. « Je sais que tu es réveillé, parce que normalement tu ronfles. » S’annonçant sur un ton amusé, se rappelant avec nostalgie tout les détails qu’elle pouvait connaitre sur lui, elle était pourtant certaine qu’il était conscient de sa présence et faisait juste semblant. Peut être cherchait-il vraiment à l’éviter après tout. « Tu m’évites ? » Au moins elle entrait dans le vif du sujet, non sans une pointe d’inquiétude.



_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Sam 5 Fév 2011 - 15:41


Brody était déçu. En venant à Ocean Grove, il s'attendait à retrouver sa plus ancienne et plus proche amie, Billy. Tous les deux avaient certes un passé en commun et l'idée de la reconquérir était le but de sa venue ici, mais avec le temps, Brody avait bien remarqué que la jeune femme ne semblait pas réellement réceptive à toutes ces techniques de drague. Certes, il n'était pas réellement un excellent dragueur mais il pensait tout de même bien se débrouiller. Ce n'était apparemment pas le cas. Loin de se douter que Billy vivait une histoire d'amour avec Cassandre Ainsworth, le jeune australien se disait simplement qu'elle n'était pas intéressée et qu'elle préférait le considérer comme un ami plutôt que son petit-ami. Brody avait finit par se faire à cette situation et l'avait même accepté. Après tout, tous les deux ne s'étaient pas vu depuis un long moment et le jeune homme préférait rester proche de son amie plutôt que de la perdre à nouveau. Mais, avec la sortie dans la presse de clichés de Casey et de Billy ensembles avaient ajouter un peu plus d'huile sur le feu. La trahison s'ajouta rapidement à la déception. Comment Billy lui avait caché cette histoire? Brody était quelqu'un plutôt ouvert d'esprit et tolérant et il aurait très bien pût comprendre cette histoire. Ce qui le gênait plus, c'était qu'elle ne lui ai rien dit. Il pensait qu'ils étaient suffisant amis pour pouvoir être complétement honnête l'un envers l'autre. Il pouvait parfaitement envisager qu'elle soit un brin mal à l'aise face à cette histoire ou qu'elle n'est envie d'en parler à personne. Après tout, c'était sa relation, sa vie privée et elle n'avait de comptes à rendre à personne. Pas même à lui. Mais pourtant, il se sentait trahi. Que les photos sortent dans la presse, d'apprendre l'histoire que vivait Billy en même tant que tout le monde, des étrangers, cela blessait beaucoup Brody. La sortie des photos datait du 26 décembre. Et Brody l'avait apprit quelques jours plus tard, alors qu'il feuilletait tranquillement un magazine lorsqu'il se tenait à l'hôpital au chevet de Sinaya. La jeune femme lui avait d'ailleurs donné tous les détails de l'article, pendant que Brody restait bouche-bée devant les photos, impossible de parler. Au départ, Brody avait eut envie de partir s'installer ailleurs. Il souhaitait même repartir en Australie, ayant du mal à digérer l'information mais finalement, il ne pouvait laisser Billy seule. Bien qu'il lui en voulait pour ces mensonges, il ne pouvait la laisser seule. Pas après cette humiliation. D'autant plus qu'il avait besoin d'entendre la vérité de sa voix. Très vite, il comprit le comportement que Cassandre avait adopté avec lui. Plutôt jalouse de voir l'ex-petit ami de sa petite-amie débarquait et s'installer. Il ne pouvait que comprendre sa réaction, même s'il fallait l'avouer, elle avait légèrement réagit avec excès. Brody se dit qu'avec le recul, il aurait très bien pût comprendre le lien qui unissait les deux jeunes femmes. Et peut être que Billy se serait confié à lui avant que les photographies ne sortent dans la presse.
Cela faisait plusieurs semaines, et Brody s'était mis à éviter la jeune femme. Il sortait un peu plus qu'avant, passant son temps au centre où il travaillait ainsi qu'avec Sinaya. Le peu de fois où il croisait Billy, tous les deux échangeaient des banalités. Il était presque sûr que la jeune femme avait comprit qu'il y avait un malaise entre les deux et Brody s'en voulait de parfois être si froid avec elle mais il n'arrivait pas à agir normalement. Agir comme avant.
Ce matin-là, Brody était éveillé mais cependant, il était toujours au lit. Les yeux fixant le plafond, il voulait avoir une conversation avec Billy. Aujourd'hui. Il n'en pouvait plus de cette situation. Son amie lui manquait. Certes, elle lui avait caché un petit détail de sa vie. Est-ce que c'était si grave que ça? Alors qu'il allait se lever pour préparer une surprise à Billy - un petit déjeuner digne de ce nom - la porte de sa chambre ouvrit, et Brody ferma les yeux. Il sentit quelqu'un s'assoir au bout du lit - sûrement Billy - qui prit rapidement la parole: « Je sais que tu es réveillé, parce que normalement tu ronfles. ». Brody ne pût s'empêcher de sourire. Il se redressa sur le lit, un petit sourire amusé avant de répondre. « C'est faux. ». Billy finit pas entrer dans le vif du sujet, ce qui fit perdre peu à peu son sourire à Brody, craignant que cela parte en une terrible dispute. « Tu m’évites ? ». « Non. J'étais juste occupé. » dit-il sur un ton que lui même jugea peu convaincant. Il regarda Billy dans les yeux, soupira puis, il finit par avouer. « Oui. » répondit-il en toute honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Dim 6 Fév 2011 - 18:15



Si Billy était le genre de fille incroyablement fière et orgueilleuse, elle était différente avec ses proches. Ces personnes se comptaient sur les doigts d’une main, et même si elle persistait souvent à jouer un jeu, à continuer de laisser son orgueil dominer la partie, elle avait bien plus de difficultés à leur mentir. C’était dure pour cette jeune femme qui préférait considérer qu’elle était bien loin d’être vulnérable, mais la vérité était tout autre. Ses faiblesses elle les tirait des liens qu’elle avait tissé avec les années. D’abord avec sa famille, bien qu’à présent la seule personne importante à ses yeux était sa cousine Muse. Il y avait ses amis, d’enfance ou plus récents, et évidement Cassandre. Ce petit bout de femme qui avait chamboulé sa vie et dans le sens positif du terme. Elle avait entendu à mainte reprise qu’elle devrait se méfier, qu’elle n’aurait jamais la place qu’elle souhaitait à ses côtés, voir même méritait, comme si aimer dépendait du mérite. Qu’importe, une fois de plus la jeune Johnson n’avait écouté personne et n’estimait pas avoir fait une erreur. Son seul regret à présent étant sans le moindre doute de ne pas en avoir parlé aux personnes importantes. Sa relation était si importante à ses yeux qu’au début elle aurait souhaité la partager avec tout le monde, elle était fière de faire partie de la vie de la jeune femme, fière d’avoir une relation stable pour la première fois depuis des années, et tout simplement fière de sa petite amie. Mais les choses étaient bien plus compliquées, si en parler à Sloan l’avait soulagé, elle savait aussi que les rapports entre eux étant difficiles, il ne pourrait pleinement se réjouir pour elle. Tout comme elle l’aurait fait, il s’était montré méfiant, mais malgré tout heureux pour elle. Sans doute que Muse se montrerait tout autant méfiante, Casey étant sa patronne légèrement tyrannique sur les bords. Il ne lui restait plus que Brody, mais là encore elle n’était sûre de rien. Si elle inversait les rôles, elle n’était pas certaine de pouvoir se réjouir sincèrement. Le passé qu’ils partageaient, compliquait la donne. Du moins de son côté, en femme très possessive, elle était consciente que si elle apprenait qu’il avait une petite amie, elle ne pourrait s’empêcher de se montrer méfiante à tord. Leur relation ne s’était pas terminée dans des conditions qu’elle ait vraiment comprises, peut être que clarifier la situation dissiperait son « malaise ». Qu’importe, à présent elle était au pied du mur, elle devait lui parler, lui dire pour Cassandre pour sa relation et peut être que par extension, elle finirait par avoir des réponses à ses questions. Toutes ses années elle avait préféré encaisser son choix sans rien demander, peut être un peu trop fière pour entendre simplement qu’il n’avait plus de sentiments pour elle ce qui l’aurait profondément blessé. Si les choses avaient changées depuis, à l’époque au moment où il mit fin à cette relation, les sentiments de l’australienne étaient intacts. C’était peut être le moment pour mettre cartes sur table.
Assise sur ce lit, se remémorant les petits détails qu’elle adorait remarquer sur le jeune homme à l’époque, elle se sentit pourtant très vite mal à l’aise. Elle était elle-même entrée dans le vif du sujet, bien qu’il avait tenté de l’éviter par un piètre mensonge. Baissant la tête, Billy n’avait plus trop le choix, elle qui avait reculé ce moment depuis quelques mois, devait se mettre à table. « J’espère que je n’ai pas fais d’autres conneries à part celle là, mais … Je suis désolée, je voulais te le dire mais j’arrivais pas à trouver le bon moment. » Excuse surement la plus bidon qu’elle ait sortit, des moments elle en avait eut, mais le courage de lui dire, jamais. D’un côté elle était contente que ces photos révèlent ce qu’elle n’avait pas la force de dire. « Je comprends que t’ai plus envie de me voir ou me parler ou les deux d’ailleurs. » Elle ne savait pas vraiment comment s’excuser pour le lui avoir caché, elle ignorait ce qu’il pensait et se sentait d’autant plus mal à l’aise. « Si tu pouvais juste me dire ce que tu penses là tout de suite, ça serait plus simple. » C’était le genre de chose qu’elle avait souvent fait, demander une totale transparence alors qu’elle avait beaucoup de mal à le faire elle-même.




_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Jeu 28 Avr 2011 - 16:46


« J’espère que je n’ai pas fais d’autres conneries à part celle là, mais … Je suis désolée, je voulais te le dire mais j’arrivais pas à trouver le bon moment. » s'excusa Billy. Brody resta silencieux bien que l'envie de répondre à Billy était très forte. Y'avait-il un bon moment pour annoncer une chose pareille? Au petit-déjeuner? A midi lorsqu'ils prenaient leur repas sur la terrasse? Le soir, alors qu'ils étaient installés sur le canapé en train de regarder la télévision? Il ne comprenait pas qu'elle lui ait caché sa relation avec Cassandre bien qu'il pouvait se douter que ce n'était pas une chose facile d'autant plus que tous les deux avaient un passé en commun. Forcément, Billy n'allait pas lui ouvrir sa porte et lui dire qu'elle était en couple avec une femme, bien au contraire. « Je comprends que t’ai plus envie de me voir ou me parler ou les deux d’ailleurs. » ajouta t-elle après quelques secondes de silence. Brody ne dit pas un mot cependant. Pour l'instant, les idées de bousculaient dans sa tête. Il se demandait ce qu'il avait bien pût faire de travers pour qu'elle ne lui avoue pas son secret. Qu'avait-il pût bien faire pour qu'elle ne lui fasse pas confiance et qu'elle garde ce secret pour elle pendant autant de temps. En tant qu'ami, il avait probablement fait une erreur quelque part pour qu'elle décide de ne pas se confier à lui, et c'était probablement ce qui lui faisait le plus de mal. [color=rosybrown]« Si tu pouvais juste me dire ce que tu penses là tout de suite, ça serait plus simple. »[/colot] demanda t-elle, avant de se taire. Rien que dans ses paroles, Brody sentait qu'elle n'était pas bien et qu'elle regrettait sincèrement de lui avoir caché son histoire avec Cassandre. « Ne dis pas de conneries. » dit-il en se redressant sur le lit. « C'est à moi que j'en veux. » finit-il par avouer. Après tout, c'était la vérité. « J'ai l'impression d'avoir merdé en tant qu'ami. Quelque part pour que tu gardes ça pour toi et que tu ne te confies pas. » ajouta t-il. Brody finit par quitter son lit pour commencer à faire les cent pas dans sa chambre. Billy resta sur le lit cependant, et le jeune homme ne pouvait s'empêcher de lui tourner le dos. Mal à l'aise face cette conversation, Brody n'avait plus qu'une seule envie: partir de la maison et faire un tour pour oublier tout ça. Malheureusement, cela n'arrangerait en rien leur relation et ils avaient besoin d'avoir cette discussion. Brody n'était pas la personne la plus adaptée aux conversations à coeur ouvert. Les sentiments, ce n'était pas sa tasse de thé et il avait horreur de devoir se confier sur ses états d'âme. Cependant, son amitié avec Billy comptait plus que tout et il n'avait aucunes envies de la perdre. Non seulement il se retrouverait à la rue mais en plus, il perdait sa plus proche amie et il ne voulait vraiment pas que cela arrive. « Je croyais que nous étions plus proches que ça. » dit-il, en s'arrêtant et en se tournant vers elle. Il baissa la tête un moment, avant de se retourner pour ouvrir les rideaux et laisser la lumière du soleil entrait dans sa chambre. Il ouvrit aussi sa fenêtre, histoire d'aérer la pièce avant de retourner s'installer sur le lit. Billy ne répondait pas, et préférait sûrement attendre que Brody ait terminé. Cela l'encouragea à reprendre la parole. Calme et essayant de donner du sens à ses propos, il voulait faire comprendre à Billy qu'il acceptait parfaitement qui elle était. Qu'il ne la jugeait absolument pas. Après tout, elle avait le droit de tomber amoureuse de n'importe qui, homme ou femme, et ce n'était pas à lui de la juger. « Je ne m'y attendais pas. » finit-il par avouer. « Et encore moins à l'apprendre par la presse... » finit-il par dire. La surprise avait été de taille et il n'en revenait toujours pas que l'histoire entre les deux jeunes femmes se soit exposé de la sorte. Cela relevait de la sphère privée et ne regardait en rien les autres. On ne partageait apparemment pas son point de vue au Amérique puisque les gens raffolaient de ce genre de ragots. Il l'avait d'ailleurs remarqué lorsqu'en faisant ses courses, deux mecs d'une vingtaine d'années lui avaient demandé s'il était bien le colocataire de Billy. « Il n'y a pas de bons moments pour annoncer ce genre de choses. Tu aurais simplement dût te lancer. » dit-il, en la regardant dans les yeux. « Ca aurait été un peu brusque mais j'aurais préféré l'entendre de vive voix plutôt que de lire les détails dans les magazines. ». Il haussa les épaules, avant tourner la tête, laissant le temps à Billy de comprendre ce qu'il voulait dire. « Et Casey? Sérieusement? » ajouta t-il avec un petit sourire en coin sur le visage, histoire de détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Dim 8 Mai 2011 - 20:16


Brody était l’une des rares personnes qui comptaient encore pour Billy, suffisamment pour qu’elle garde le regard orienté vers le sol, qu’elle se sente honteuse et culpabilise du secret qu’elle ne lui avait pas révélé. Elle le connaissait depuis toujours, elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance et pourtant elle s’était laissée influencer par les mystères de Casey. Bien qu’elle ait reconnu volontiers que vivre leur homosexualité au grand jour n’était pas forcement la chose la plus facile, elle avait également ses propres convictions et celles-ci reposaient sur la confiance qu’elle accordait à ses amis. Malgré le temps qu’il lui fallut, elle réussit à en parler à Sloan, alors pourquoi pas Brody ? Sans doute que leur passé commun pesait dans la balance sans qu’elle ne l’admette. Il fallait dire qu’avouer sa nouvelle orientation à son ex petit-ami, le premier d’ailleurs et le seul si l’on admettait que sa relation avec Gabriel était plutôt fausse du moins de sa part. Mais là encore c’était un tout autre débat. Pourtant elle ne comprenait pas qu’il se reproche ce que Billy avait fait, qu’il puisse penser qu’il avait fait une erreur, c’était de sa faute, et uniquement la sienne. « Tu n’as fais aucune erreur, c’est juste moi. Écoute, je te fais confiance là n’est pas la question, mais en tout honnêteté, ça me fait encore bizarre de te parler de mes histoires amoureuses, d’autant que je vais pas pouvoir beaucoup me venter. Si je ne t’ai rien dis c’est parce que je me suis laissée emporter par le secret. Parce que j’étais hantée par les réflexions de ma sœur, et la façon dont Sloan s’en ai servit pour menacer Casey. Mais je voulais t’en parler, tu es la dernière personne que j’aurais laissé apprendre ça dans la presse. » Et c’était la vérité, elle pensait avoir plus de temps, pouvoir inviter Muse autour d’un petit déjeuner pour lui glisser quelques mots, voir ses réactions, et réitérer l’expérience pour faire ses aveux. Elle comptait faire une surprise un jour et sortir sa mine grave qu’il connaissait très bien comme étant celle des conversations sérieuses. L’Australienne pensait sincèrement que ce genre d’histoire n’arrivait que dans les films et séries et que jamais sa vie privée avec sa petite-amie serait ainsi exposée. « Mais on est proche, c’est juste que ça n’arrive que dans Gossip Girl ce genre de chose, je ne m’attendais pas à me voir embrasser ma petite-amie en couverture de magazines! » Malgré le sérieux de la conversation, bien qu’elle était très loin de prendre tout ça à la légère et qu’elle pensait le moindre de ses mots, elle comprit immédiatement que Brody avait fini par relâcher la pression. Il n’était pas un garçon mauvais et si Casey ne lui avait pas fait bonne impression. Et on ne pouvait pas lui reprocher de réagir ainsi avec l’ex de sa petite-amie vivant d’ailleurs sous son toit. Elle savait qu’il n’allait pas non plus la juger de cette façon, bien que se prendre une tasse dans la tête peut parfois vous inciter à avoir une opinion négative de votre interlocuteur. Posant sa tête sur l‘un de ses genoux qu‘elle avait relevé, elle plongea un regard tendre dans celui de son ami. « Casey est incroyable tu sais, elle ne le montre pas à tout le monde c’est tout. Et puis, j’ai bon gout d’habitude non ? » Mais l’envie de lui faire une petite blague la titillait, il avait voulu détendre l’atmosphère, alors soit. Elle prit sa main qu’elle sera entre les siennes, et reprit cette fameuse mine grave. « Mais puisque l’on est dans les confidences, il faut que je t’avoue quelques choses. » Le laissant assimiler et se faire un million de scénarios, elle reprit tout aussi sérieusement. « Je vis une autre relation cachée, très cachée. Je sors avec Sloan .. » Elle avait une espèce d’envie horrible de se tordre de rire. Ce scénario était tellement impossible, d’une part parce qu’ils ne s’étaient jamais intéressés l’un à l’autre de cette façon, si elle l’aimait beaucoup, ça ne serait jamais de cette façon, mais plus comme un grand frère et rien d’autre. Et d’une autre part, parce qu’elle ne serait jamais infidèle à Casey. Mais ça, il ne le saurait que lorsqu’elle saurait sa réaction.


_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Sam 18 Juin 2011 - 16:07


« Tu n’as fais aucune erreur, c’est juste moi. Écoute, je te fais confiance là n’est pas la question, mais en tout honnêteté, ça me fait encore bizarre de te parler de mes histoires amoureuses, d’autant que je vais pas pouvoir beaucoup me venter. Si je ne t’ai rien dis c’est parce que je me suis laissée emporter par le secret. Parce que j’étais hantée par les réflexions de ma sœur, et la façon dont Sloan s’en ai servit pour menacer Casey. Mais je voulais t’en parler, tu es la dernière personne que j’aurais laissé apprendre ça dans la presse. » expliqua alors Billy. Brody écouta attentivement la réponse de la jeune femme mais bizarrement, il n'était pas convaincu. Il pouvait comprendre qu'elle se soit sentit mal à l'aise à cause des histoires avec sa sœur jumelle ou bien d'être la Suisse dans la relation conflictuelle entre Sloan et Casey mais lui, il n'était pas dans toutes ses histoires. Tous les deux avaient beau avoir un passé ensembles, cela remontait à presque dix ans et même si Brody avait eut l'intention de venir récupérer Billy à son arrivée à Ocean Grove, il avait rapidement abandonné cette idée: la jeune femme semblait sincèrement aimer Casey et lui, il avait rencontré Sinaya. « Mais on est proche, c’est juste que ça n’arrive que dans Gossip Girl ce genre de chose, je ne m’attendais pas à me voir embrasser ma petite-amie en couverture de magazines! » dit-elle. Brody sourit cependant. Il aimait Billy en tant qu'amie et ces derniers mois avaient dû être compliqués pour elle. Il ne souhaitait absolument pas la juger, et voulait même que tout ça reste derrière eux. En se mettant à la place de Billy quelques instants, il se dit qu'il aurait probablement agit de la même façon qu'elle. Après tout ce qu'elle avait traversé, il ne voulait pas en ajouter une couche. Bien qu'il aurait probablement du mal à comprendre comment elle pouvait être avec une fille aussi névrosée que l'était Cassandre, n'ayant toujours pas digéré de recevoir une tasse en pleine figure. « Casey est incroyable tu sais, elle ne le montre pas à tout le monde c’est tout. Et puis, j’ai bon gout d’habitude non ? » dit-elle. Brody haussa les épaules. Elle était incroyablement folle, c'était clair. Pour le reste, il n'avait pas eut l'occasion de voir cet aspect de la personnalité de la charmante blonde. Et il se demandait même s'il voulait vraiment le voir. Pour le moment, il ne voulait plus se retrouver avec elle dans la même pièce de peur qu'elle le tue. Ou vice versa. Et la case prison ne faisait pas partie des projets de Brody. « L'amour rend aveugle. Casey est dingue. » murmura t-il, avant de se taire après que Billy lui annonça qu'elle avait encore une chose à lui dire. Combien de secrets cette fille pouvait-elle bien cacher? Il fronça les sourcils en attendant un peu confus, il fallait l'avouer, la révélation de son amie. « Je vis une autre relation cachée, très cachée. Je sors avec Sloan .. » dit-elle le plus sérieusement du monde. Brody tourna la tête vers elle en se demandant si elle se moquait de lui ou pas. Il ne pût cependant pas déchiffrer le visage de son amie et resta silencieux. Qu'est ce que c'était que ses conneries, se demanda t-il? Est-ce qu'elle sortait avec Casey et Sloan? Est-ce qu'ils avaient une sorte de relation caché à trois? Ne comprenant absolument plus rien, il finit cependant par réagir: « Je croyais qu'il était quasiment fiancé à une autre... » dit-il. Ocean Grove était un quartier de cinglés. Ou alors un drôle de virus devait flotter dans l'air et contaminé chaque habitant. « Mais... Qu'est ce que c'est que ces conneries? » demanda t-il, en essayant de rassembler ses idées pour essayer de comprendre ce que Billy venait de lui. Elle aimait Casey, il l'avait parfaitement compris mais elle sortait en même temps avec Sloan. Brody connaissait Billy et il ne la voyait absolument pas comme étant du genre libertine. A moins qu'elle est changée complétement de comportement et que Billy ne soit plus la personne qu'il connaissait. Elle avait probablement dû subir un traumatisme pour devenir aussi folle. « Sloan, et Casey, et toi... » dit-il. Le doute s'installa. Sur quoi lui avait-elle encore mentit et que lui cachait-elle d'autre? Sans se douter qu'il s'agissait d'une blague, Brody plongea complétement dans le panneau.
Revenir en haut Aller en bas
Jemima Eason
too weird to live, too weird to die.
avatar

♦ Posts : 3333
Multinicks : teza, georgie, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : dating Remus (more like fangirling over Mumus as she says)
Address : #15 bilberry residence
Job/Studies : saleswoman in the grocer's shop - musician by night (street magician sometimes)
Quote : I shouldn’t be the superhero’s girlfriend, I should be the superhero.
Activité(s) de quartier : laughter therapy.


HALL OF FAME
To Do List: set three more alarms so i won't be late at work again, to take Schwarzy for a walk, buy flowers for the apartment, get drinks with harley.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ■ ■ ] ; joe - remus - lori - vesper - priam

Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody) Lun 4 Juil 2011 - 21:17


« Et bien tu sais, il n’est pas vraiment fiancé et faut dire qu’on se connait depuis longtemps .. » Rien que d’imaginer le scénario dans sa tête, Billy en avait des nausées, mais elle voulait poursuivre sa petite blague. Bien sur rien qui ne durerait vitae-aeternam mais elle était lassée de toutes ces tensions, ces soucis. Se prendre la tête à ne pas savoir quoi dire et à qui, avoir passé des mois à mentir à des personnes comptant énormément pour elle. Toute son histoire avec Casey fut difficile, du moins par moment et la récente révélation avait été pour un temps synonyme de rupture définitive aux yeux de Billy. Pourtant il n’en fut rien, cette fois-ci elle avait prit les devants, avait tout assumé en publique même en sachant à quel point c’était éprouvant pour elle. Malgré tout comme sa petite-amie l’avait prédit, assumer au grand jour une relation homosexuelle n’était pas toujours évident. Il y avait ces extrémistes pensant que c’était un virus mortel susceptible d’être transmis très facilement. Il y avait les autres véhiculant les parfaits clichés ridicules et s’attendant à voir l’une des deux les cheveux courts avec des vêtements d’homme et des bras de camionneuse. Mais non, aussi bien l’une que l’autre, elles affirmaient leur féminité. D’ailleurs Billy n’avait jamais comprit ce principe, à quoi bon aimer une femme si elle ressemble à un homme ? C’était un peu se mentir à soi-même non ? Bref et évidement avec tout ça, il y avait les réflexions blessantes des religieux, comme si être croyant signifiait être étroit d’esprit, « Dieu » n’était pas sensé aimer tout ses enfants ? Tout ça n’était que de la pure connerie, des blasphèmes que Billy ne prononçait jamais devant sa petite-amie pour qui la religion était très importante. A une époque ce fut aussi le cas pour Billy, mais de fil en aiguille Billy s’était mit en tête que si Dieu il y avait, il était incroyablement sadique ou carrément porté disparu. Quoiqu’il en soit, après avoir ruminé sur beaucoup trop de sujets différents, après avoir déprimé pendant un temps aussi, la jeune femme ne voulait pas persister dans les pensées négatives. « Je sais que ce n’est pas commun comme relation, on a eu du mal à s’y faire tout les trois, mais finalement ça nous convient assez bien. » Pire encore, imaginer Casey et Sloan allait au-delà des nausées et s’approchait d’avantage de la torture et du meurtre. Mais l’Australienne était une bien piètre menteuse lorsqu’il s’agissait de ses amis proches, difficile pour elle de maintenir la supercherie alors qu’elle voyait Brody la regarder la mine déconfite. La blondinette explosa de rire avant de lancer « Je te trouve trop naïf ! Comme si j’allais laisser Sloan et Casey s’approcher sans les bouffer. » Sa jalousie n’était un secret pour personne, mais pour lui encore moins, bien que leur relation remontait à des années en arrière. Elle posa doucement sa tête sur l’épaule de son ami et après avoir prit le soin de calmer son fou-rire, elle reprit. « J’ai été une bien piètre amie, mais maintenant que t’es ici, il est hors de question que nos chemins se séparent encore. Donc pour me faire pardonner, je te ferai ton petit déjeuner pendant un mois. Et ça suffira parce que mon inventivité s’arrête ici! » Souriante, elle était désormais confiante, elle ignorait si Brody avait encore quelques rancunes à son égard vis-à-vis de cette histoire, elle-même avait encore quelques questions sans réponse mais cela remontait à si longtemps qu’il y avait sans doute prescription, peut être ne lui demanderait-elle jamais une quelconque explication. Déposant un baiser sur sa joue, elle s’empressa de se lever du lit, plus énergique que jamais. « Tu as de la chance, c’est l’heure du petit déjeuner. » Ni une ni deux, elle se précipita au rez-de-chaussée, prête à lui faire un petit déjeuner de roi. Certes il ne fallait pas acheter un pardon, mais elle était convaincu que si elle avait du le faire, un sourire aurait suffit, Brody était bien trop gentil.


The End.



_________________

so when i'm ready to be bolder and (my cuts have healed with time), comfort will rest on my shoulder and i'll (bury my future behind).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13530-xx-could-hug-you-to-death http://www.filthy-secret.com/t12264-journal-de-bord-de-jemima-eason
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody)

Revenir en haut Aller en bas
 

N°1203 | Don't avoid me, please .. (Brody)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-