AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✩ 3001 - broken road (R)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: ✩ 3001 - broken road (R) Dim 23 Jan 2011 - 22:21

Quelques mois auparavant, elle n'avait pas imaginé que sa vie changerait autant. Elle avait pourtant vécu pas mal de bouleversement au cours de sa jeune existence, mais elle se serait bien passée de ce qui s'était déroulée début décembre. Tout le monde s'en serait passé.
Le regard perdu dans le vide, elle faisait comme si elle s'intéressait au paysage qui déferlait devant elle à toute allure. Elle ne perdait jamais son sourire, même depuis qu'elle devait supporter d'être en fauteuil roulant ou après la mort de sa soeur. Elle ne cessait de rassurer les gens autour d'elle, plutôt que d'avouer qu'elle n'était pas bien. Si elle se permettait un moment de faiblesse, ce n'était que lorsqu'elle était certaine d'être seule. Alors les gens ne se préoccupaient plus vraiment de savoir si elle avait réussi à surmonter l'épreuve de la perte d'un être cher, puisque tout semblait aller selon les apparences. Elle était aussi parfaitement consciente qu'ils n'étaient pas vraiment intéressés par ses états d'âmes, la plupart ne s'en souciait que par pur politesse ou d'avoir quelque chose à raconter à ses voisins. Elle n'avait pourtant bénéficier que de bonnes paroles et attentions depuis son retour de l'hôpital. A la longue, c'était presque devenu agaçant mais elle ne pouvait en vouloir à personne. Elle savait envers qui elle se devait d'être redevable, c'était l'important. Elle n'était pas totalement seule, même si sa maison était détruite, même si sa soeur n'était plus auprès d'elle, elle avait la chance de pouvoir compter sur la gentillesse de Dolly. On ne pouvait pas dire que Sinaya s'était imposée chez elle, pas complètement en tout cas. Elle avait toujours trouvé sa voisine assez particulière, mais dans le bon sens du terme. Elle l'admirait. Elle n'était pas une de ces personnes qu'elle avait pu croisé dans le quartier, elle n'était pas superficielle, mais terre-à-terre. Sinaya ne voulait pas d'une mère poule de remplacement, ni d'une grande soeur adoptive, elle voulait juste de la compagnie, savoir qu'elle pouvait compter sur une personne responsable et adulte, quelqu'un qui aurait le temps de s'occuper d'elle. La présence de Dolly était parfaitement satisfaisante pour elle.
La voiture s'arrêta dans l'allée, à quelques pas de la maison. La portière du côté de Sinaya s'ouvrit avant même qu'elle ne le fasse. Une grande blonde l'attendait, tendant sa main vers la jeune femme. Dolly. Sinaya retira ses béquilles, les posa au sol maladroitement avant qu'elle n'attrapa la main de Dolly et se lança doucement en avant. Elle n'avait plus mal, pas pour le moment, tant que les médicaments faisaient leur effet. Sinaya sourit faiblement, malgré sa mine affreuse. Elles revenaient de l'hôpital, Sinaya n'avait plus à supporter le fauteuil, mais elle devait encore s'aider grâce à des béquilles cette fois. Une fois à l'intérieur de la maison, Sinaya continua de rester muette, comme elle l'avait été durant tout le trajet. Elle donnait l'impression de faire la tête ou d'être contrariée, elle était juste fatiguée et le moral se trouvait au plus bas. Il y avait des jours avec et des jours sans, Sinaya se retrouvait avec un jour sans. En voulant attraper une bouteille dans le frigo, elle fit tomber le verre qu'elle tenait dans l'autre main. L'objet se fracassa sur le sol. « merde ! » jura-t-elle. Elle se retenait toujours d'être grossière, mais visiblement elle n'était pas décidée à faire le moindre effort aujourd'hui. « J'ai cassé un verre, tu ne m'en veux pas ? » Elle leva les yeux et rencontra ceux de Dolly. Si sa question sonnait comme de l'inquiétude justifiée vis à vis de la réaction de la jeune femme, son ton montrait surtout de l'indifférence face à son geste maladroit.


Dernière édition par Sinaya Levy le Mer 2 Fév 2011 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ✩ 3001 - broken road (R) Dim 30 Jan 2011 - 19:23

L'ouragan avait tout reconfiguré. De demeure redoutée et impénétrable, la maison de Dolly avait perdu toute son aura mystérieuse et repoussante dès lors qu'un vent dévastateur brisa ses fenêtres, bouscula tout à l'intérieur et surtout, anéanti presque entièrement son élevage « maison » d'araignées exotiques. Toutes ses économies étaient ensuite parties dans les réparations et sans l'aide financière de Rafael Dunham, elle aurait certainement du envisager un déménagement pour un appartement en ville. Malheureusement, les sous qu'il lui avait – étrangement – prêté couvraient de justesse les besoins de premières nécessités et les caprices qu'elle s'accordait jadis (comme par exemple sa cabane au fond du jardin etc) n'étaient plus de rigueur. Sa maison était devenue une maison ordinaire, inoffensive, sûre. Alors évidemment, inutile de préciser que Dolly essayait d'y passer le moins de temps possible : cela la déprimait trop et elle préférait s'acharner à son laboratoire pour de nouvelles découvertes et passer son temps libre en bibliothèque pour rédiger des articles afin de rassembler assez d'argent pour reprendre le cours normal de sa vie. Néanmoins, cette situation s'avéra plus bénéfique qu'elle ne le paraissait, et peut-être pas pour celle que l'on croit.

Revenant de l'hôpital du Baptist Hospital au volant de son énième voiture de location, Dolly se gara devant sa maison fraîchement retapée et se précipita hors du véhicule pour aider sa passagère, Sinaya Levy, à descendre à son tour. Ce n'était pas en guise d'extrême bienveillance, mais parce que le médecin avait bien insisté sur le fait qu'il fallait être très prudent avec ses déplacements et Dolly n'avait pas très envie de devoir ramener la demoiselle à l'hôpital dès les premières heures. L'arachnologue soutint alors Sinaya et la guida jusqu'à la maison à un rythme léger. Dolly ne savait pas exactement ce qui l'avait poussée à faire son offre à cette jeune femme. Elle qui n'avait jamais eu de petite sœur et qui adorait sa vie en célibataire s'était proposée spontanément à accueillir sa voisine de vingt ans. Quelque chose chez elle, étrangement, la mettait à l'aise et lui donnait confiance. C'était peut-être de l'amitié, elle n'en savait pas grand chose puisqu'elle n'avait pas eu beaucoup d'amis dans sa vie mais en tout cas, elle s'était trouvée dans l'incapacité de l'abandonner lorsqu'elle vit qu'elle était en difficultés. Elles se connaissaient, bien entendu, Sinaya s'était très vite passionnée pour le travail de Dolly ce qui avait eu le chic de l'attendrir et de considérablement la rendre appréciable aux yeux de la scientifique. C'était simple : avec Dolly, il suffisait de lui dire que ses araignées étaient les plus belles créatures du globe pour qu'elle vienne vous manger dans la main. Une fois qu'elles furent à l'intérieur, elle laissa un instant seule Sinaya pour vérifier le répondeur de son téléphone fixe. Elle n'avait même pas remarqué le comportement taciturne de son invité et ne semblait pas non plus avoir le bon sens de déclencher les mécanismes habituels à tout accueil d'une tiers personne dans son habitat. Elle remarquait, bien sûr, que Sinaya était plus silencieuse que d'habitude mais son cerveau ne sembla pas faire de rapprochement entre les traumatismes qu'elle venait de vivre et son silence. Et pour son manque de bonnes manières, mettons simplement cela sur le compte que Dolly n'avait pas accueillit quiconque chez elle depuis son installation à Ocean Grove. Elle ne vit donc pas son invité se lever et boitiller jusqu'à la cuisine. Mais lorsqu'elle laissa tomber son verre, Dolly sursautant et resta tétanisée un instant, visiblement inhabituée à entendre des bruits autre que les siens dans sa maison. Elle finit par se précipiter vers sa cuisine et découvrit une Sinaya indifférente mais toutefois coupable des débris qui l'entouraient. Loin d'être fâchée, plutôt surprise, Dolly s'avança vers elle, tira un tabouret haut vers la jeune femme et l'y poussa pour la forcer à s'assoir. « C'est rien, reste assise, je m'en occupe. » L'instant d'après, Dolly donnait un coup de pied dans l'un de ses placards bas et en sortit une balayette et un ramasse-ordure. S'accroupissant devant les bris de verres, elle les nettoya grâce à ses deux outils et au milieu de sa tache, leva un œil malicieux vers la blondinette. « Pour la prochaine fois, je t'autorise à boire au goulot. Je tiens à ma vaisselle. » Dolly se releva ensuite et jeta dans sa poubelle les bouts de verre puis abandonnant la balayette près de son évier. Elle posa alors ses mains sur ses hanches et déclara d'une voix guillerette, toujours insensible à l'air maussade de Sinaya. « Tu veux faire quoi ? Je te montre ta chambre ? Quand tu verras l'aménagement que j'ai fais, tu ne voudras plus jamais la quitter ! C'est pas du top top luxe, évidemment, les circonstances ne me le permettent pas mais c'est vraiment bien. Je suis très douée pour ce genre de choses. » Aucune modestie, cela va de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ✩ 3001 - broken road (R) Mar 15 Fév 2011 - 21:15

Elle détestait se sentir limitée dans ses mouvements, mais c'était déjà bien plus agréable que rester coincée dans un fauteuil roulant. La jeune demoiselle adorait bouger, s'activer, ce qui pouvait expliquer que ces derniers mois furent une véritable torture pour elle. Sinaya rejoignit la chaise la plus proche d'elle et s'y installa, en faisait attention de ne pas faire tomber ses béquilles. Elle regarda alors Dolly rattrapa la bêtise qu'elle venait de commettre, celle d'avoir cassé un verre. Sinaya était fatiguée, elle rêvait d'être dans son lit et s'abandonner à des rêves éveillés avant de se plonger dans les bras de Morphée. En même temps, elle s'en voulait un peu même si la seule responsable était sa maladresse. Et malgré tout ceci, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir comme une boule au niveau de son estomac, elle était énervée. Quelque chose la gênait et elle ignore réellement les raisons d'un tel agacement intérieur. Elle avait la sensation que le moindre truc pourrait la faire changer carrément d'attitude. Elle s'énervait rarement, elle restait toujours très positive même si certaines situations ne s'y prêtaient pas. Elle n'aime pas les conflits et encore moins les provoquer. Elle n'est pas comme ça, mais c'était là le problème, elle ne savait plus tellement qui elle était. Elle avait tout l'air de jouer les passives et de ne porter attention à pas beaucoup de choses autour d'elle. « Hum, d'accord. » elle haussa les épaules, alors qu'elle détourna le regard sur ses doigts entrelacés. Elle n'avait toujours pas relevé les yeux lorsqu'elle entendit le bruit des morceaux de verre tomber dans la poubelle. Même ce son lui était désagréable. Rien n'était rose autour d'elle, pas même la gentillesse de Dolly ne semblait l'attendrir. L'agacement ne faisait que grimper davantage, sans qu'il ait une véritable cible. Elle savait que cela n'avait rien à voir avec Dolly, ou alors pas totalement. C'était un tout, des mois et des mois de silence qui finit par s'entasser dans un coin de son crâne et qui ne va pas tarder à déborder. Dans d'autres circonstances, Sinaya aurait sauté de joie à l'idée de découvrir sa nouvelle chambre, elle n'aurait pas cessé de remercier son hôte en souriant ou en la complimentant de manière très sincère. La jeune femme en face d'elle était le genre de personne qu'elle admirait facilement, et c'était le cas. Elle ne lui avait bien sûr jamais avoué, même si elle pouvait un peu s'en douter puisque Sinaya adorait lui poser un tas de questions sur ce qu'elle faisait. Loin d'être passionnée par les araignées, elle trouvait pourtant le sujet très intéressant et peu commun. Bizarrement – ou pas tellement – elle était souvent très attirée par ce qui sortait de l'ordinaire. Ce que les gens peuvent juger quelqu'un ou quelque chose d' « étrange » sera certainement quelqu'un ou quelque chose qui trouvera grâce aux yeux de Sinaya. Elle fait rarement comme les autres à vrai dire. Cependant, elle ne se trouvait pas dans cet état d'esprit, et n'accorda q'un bref regard à Dolly. « Ouais, je n'en doute pas mais plus tard, je suis plutôt fatiguée... et affamée. » Elle redressa les épaules, comme si un peu de vie la réanimait mais ce fut qu'une illusion. « Aurais-tu quelque chose à grignoter, ou des restes...? Je me rends compte que je meurs de faim. » demanda-t-elle en souriant légèrement. « Ou dans les meilleurs des cas, tu peux carrément me préparer quelque chose aussi. » aurait-elle pu dire, mais elle jugea préférable de garder cela pour elle. Elle était à demi consciente qu'elle venait de refroidir l'enthousiasme de Dolly en refusant sa proposition de visiter sa chambre, mais aujourd'hui, son intérêt personnel passait avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ✩ 3001 - broken road (R) Dim 27 Mar 2011 - 17:30

Voyant son offre déclinée, les épaules de Dolly s'affaissèrent radicalement et sa mine joyeuse laissa la place à une déception totale. Elle ne s'était pas imaginée que son invitée puisse ne pas vouloir visiter immédiatement la chambre qu'elle lui avait aménagé. Elle y avait consacré beaucoup de temps (à défaut de « cœur » puisqu'à part ses araignées et quelques autres broutilles, rien n'arrivait à la passionner plus que de raison) et s'était appliquée ; cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas accueillit quiconque chez elle qu'elle avait ressenti une petite pression au moment où elle dut commencer l'aménagement. Prise donc au dépourvu, elle se contenta de porter un regard stupéfait et interrogatif sur Sinaya. Est-ce qu'elle regrettait déjà sa venue ici ? Les doutes se multipliant petit à petit dans son esprit, la jeune femme était sur le point de lui demander sans détour si c'était le cas mais son invitée reprit la parole avant elle et la rassura sensiblement. Elle voulait donc manger … D'accord, c'était compréhensible. Le ventre a ses raisons que la raison ne comprend pas. Hochant la tête, Dolly s'écarta alors du plan de travail et se tourna vers son frigo. « Je dois avoir de la pizza ... » Bingo. Lorsqu'elle ouvrit son frigo, la bête était pratiquement vide hormis une bonne pizza non touchée qui trônait au centre l'air de dire « Mangez-moi mangez-moi mangez-moiii ! ». L'attrapant sans hésiter (de toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix : elle n'avait pas fait les courses et n'allait tout de même pas proposer à cette demoiselle affamée une bote de carottes fraîches), Dolly la glissa sous le nez de sa convive sans avoir remarqué qu'elle était toute froide et qu'elle mériterait un bon passage au micro-onde pour être dégustée. Ce fut toutefois devant la mine peu convaincue de Sinaya que son cerveau fit « tilte » et elle s'empressa de reprendre la pizza entre ses mains. « Oh je te prie de m'excuser, je vais la réchauffer. » Elle s'éloigna deux minutes à l'autre bout de la cuisine, laissant la demoiselle seule dans un silence royal qui ne semblait pourtant pas la déranger. Elle devait en effet être très fatiguée : Dolly l'avait connue si généreuse de questions, si vivante et pétillante que le décalage ne tarda pas à être ressenti même par la scientifique. Craignant que ça ne soit les effets secondaires de quelques médicaments qu'on ait pu lui administrer à l'hôpital, ce fut avec une expression excessivement soucieuse que la jeune femme revint vers Sinaya. Elle avait été d'accord pour l'héberger quelque temps chez elle mais elle n'avait jamais donné son accord pour accueillir un zombie lobotomisé. « Est-ce que ça va ? Ils ne t'ont quand même pas droguée au Baptist Hospital, j'espère ? » Elle avait dit ça en reposant la pizza devant elle puis en attrapant un grand couteau pour découper les parts. Lorsqu'elle eut finit, elle s'assit de son côté du comptoir sur un haut tabouret, continuant de dévisager avec insistance la jolie blonde comme si elle avait sous les yeux une araignée cobaye soumise à un traitement particulier.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: ✩ 3001 - broken road (R) Jeu 28 Avr 2011 - 15:51

A l’énoncé d'une pizza qui n'attendait qu'à être mangé, l'estomac de Sinaya réagit aussitôt, comme s'il lui était possible d'avoir des oreilles. Son entrain revint pendant une poignée de secondes lorsque Dolly lui présenta la pizza, un enthousiasme qui retomba à zéro en se rendant compte qu'elle était froide. Elle pourrait la manger ainsi, mais c'était bien meilleur chaud non ? Elle jeta un regard peu convaincu à sa nouvelle « tutrice » qui comprit aussitôt. Cette dernière s'excusa et n'eut comme réponse qu'un faible sourire de la part de Sinaya.
Quelques minutes suffirent et Dolly revint vers la jeune femme qui mourrait de faim. Sa question l'empêcha néanmoins de déguster tranquillement sa part. Sinaya attrapa un morceau de pizza qu'elle déposa sur une serviette en papier qu'elle venait tout juste d'attraper. Ce n'était pas l'hôpital le problème, c'était tout le reste. C'était l'ouragan, ses jambes, Ocean Grove... Elle était ravie de vivre chez Dolly, malgré son apparence un peu désinvolte. Elle trouvait cette femme très intéressante, bien plus que les autres mégères qu'elle pouvait rencontrer dans les rues de ce quartier chic. Mais son retour ici était peut-être encore trop tôt pour Sinaya, elle se sentait d'humeur maussade, comme si toute sa bonne humeur avait décidé de prendre des vacances pour une durée indéterminée. Elle n'aimait pas se sentir ainsi, mais c'était plus fort qu'elle. Elle prit finalement une première bouchée de sa pizza – délicieuse soit dit en passant. Elle n'avait toujours pas répondu à Dolly, et sans même lever les yeux, elle émit enfin un son. « Non, ça me fait juste un peu bizarre de revenir à Ocean Grove après tout ce qui s'est passé... » Elle la tête et lui adressa pour une fois un sourire sincère. Tout ce qu'elle avait en tête c'était les quelques brides de souvenirs qui lui revenaient pas moment du jour de la catastrophe. Elle refusait pourtant de se replonger dans le passé, car elle était consciente que cela ne lui ferait que plus de mal encore. Elle avait tout de même perdu sa sœur, elle se sentait affreusement abandonnée. « C'est très bon. » dit-elle naturellement en mangeant avec appétit la pizza. Ce n'était pas Dolly qui l'avait préparé, mais elle sentait qu'une parole gentille de lui ferait pas de mal, après tout la mauvaise volonté dont elle avait fait preuve depuis son arrivée. Son humeur était un véritable yoyo, elle détestait cela.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: ✩ 3001 - broken road (R)

Revenir en haut Aller en bas
 

✩ 3001 - broken road (R)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Apple Road, Lemon Street & Le chantier-