AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1523 ϟ horror party, Boo ! (fabien&romy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Georgie Keily
the light is all but gone.
avatar

♦ Posts : 7868
Multinicks : teza, jemima, reggie, louisa, matt & selina
♦ Credits : ava@mine ~ sign@tumblr

Status : single mom; flirting in secret w/ irving; still in love with her ex husband
Address : #1523 apple road, w/ rhys
Job/Studies : firefighter.
Quote : remember yourself as a little girl, she is counting on you to protect her.
Activité(s) de quartier : brigade du quartier.


HALL OF FAME
To Do List: having a baby, visit Antwon, stop rushing to him, stop thinking about it, stop being selfish, heal, never open her heart to love again.
Contact List:
RP status: [ ■ ■ ■ ] ; irving - marcus - xavi

Message(#) Sujet: 1523 ϟ horror party, Boo ! (fabien&romy) Mar 7 Déc 2010 - 19:05




❝ Fabien Lefèvre, Romy Simmons, Presley Clyde ❞

samedi 09 décembre 2011

Plus d’une semaine qu’un Ouragan avait ravagé Miami et surtout le quartier résidentiel d’Ocean Grove, qui fut très loin d’être épargné. Heureusement pour Presley, elle n’avait qu’un bras cassé et une maison presque intact. Elle dut attendre quelques jours que les ouvriers acceptent de remplacer ses fenêtres, et il fallut faire du ménage, mais elle n’était pas la plus à plaindre bien au contraire. Pourtant les premiers jours elle n’eut pas vraiment la tête à ça, préoccupée par l’état de santé de son petit-ami, elle passait le plus clair de son temps à espérer qu’il sorte du coma. Trois jours plus tard, il ouvrait enfin les yeux, trois jours qui parurent infiniment long pour la jeune femme, mais elle oublia vite les nombreuses heures d’angoisse. Parce que très vite elle eut une occasion de passer de la joie (très courte) à une colère qu’elle parvenait très peu à refouler. Pour plusieurs raisons que Presley n’avait pas eut envie de retenir, la parfaite petite garce de Goldie Stewart allait s’installer chez Sloan en compagnie de leur fils, que demander de mieux ? Nerveuse et sujette à de nombreuses sautes d’humeurs, Fabien voulu lui changer les idées. Il lança alors l’idée d’une soirée entre amis, soit simplement entre eux, devant des dvds, le thème de la soirée, étant les films d’horreurs. Il jugeait également qu’ils n’eurent pas un Halloween digne de ce qu’il avait pu voir dans différents films américains. Débarquant avec enthousiasme avec une pile de dvd interminable, des pops cornes et du soda qu’il déposa sur la table, il prit place sur le canapé à côté de la jeune femme à la mine bougonne. Fouinant parmi les films, elle repéra « Saw » et ne put s’empêcher un commentaire. « Oh génial, comment apprendre à devenir psychopathe ! Ça va m’aider pour orchestrer le meurtre de cette pouffiasse blonde. » Fabien devait commencer à trouver le refrain lassant, après tout, il avait entendu les mêmes mots lors de leur rencontre, excepté qu’il ne s’agissait pas de la même blonde. En prenant conscience de cette information, Presley commença sérieusement à se remettre à douter de son petit-ami, chassant très vite ses pensées qui pourraient très vite être accompagné de diverses crises de tout ordre différents, après tout elle était passée maitre dans l’art de la surprise. Elle se saisit d’un autre dvd, avec un grand sourire, malheureusement pas encore sincère, mais si elle était sûre d’une chose, c’était bien de la capacité de Fabien à lui changer les idées, il semblait être le seul à y parvenir. « Shinning, c’est parfait ça ! » S’ils avaient souhaité se faire une petite frayeur pour la soirée, ils laissèrent tout de même une lumière allumée, juste histoire de se rassurer un peu. Plus le film avançait plus les deux amis commençaient à angoisser, cherchant surement à impressionner l’autre par une grande maitrise des émotions, ils se contentèrent de mordre dans des oreillers pour éviter de hurler, ce qui n’était pas gagné. Ils se trahissaient bien assez par leurs sursauts à répétition. Mais au bout d’une petite demi-heure, très concentrés bien que complètement flippés devant leur télévision, tout s’éteignit subitement. Plongés dans le noir, Presley se jeta tout de même sur la lampe pour tenter de la rallumer -on peut toujours rêver- mais rien. Mais voyant par la fenêtre que dans la maison voisine il y avait de la lumière elle comprit très vite que ça n’était pas une énième panne généralisée. « C’est vraiment pas le moment hein. Et arrête de me regarder de cet air bizarre tu m’fais peur ! » L’ennuie de ne pas être capable de voir dans le noir, c’était au moment où vos yeux commençaient à s’habituer à la pénombre, vous commencez à discerner des formes mais rien de précis, alors le visage angélique (et surement terrorisé) de Fabien, prenait des allures de psychopathe. Tentant de se lever pour chercher une lampe de poche ou une bougie ou n’importe quoi pouvant les éclairer, elle renversa dans la foulé un bibelot inutile qui trônait sur la table. Le bruit fit sursauter bruyamment le jeune français, entendons par là qu’il ne put s’empêcher de manifester son inquiétude. « C’est moi j’ai du renverser un truc, faut trouver une lampe ou n’importe quoi, ça doit être les fusibles. » Dit-elle comme si elle maitrisait parfaitement la situation alors que non seulement elle n’y connaissait rien, mais qu’en plus elle flippait considérablement dans le noir, au moins elle n’était pas seule, encore que là elle n’était pas sûre que Fabien lui vienne en aide. Alors qu’elle s’apprêtait à contourner le canapé les mains en avant pour être sûre de ne rien briser une fois encore, elle entendit un craquement provenant des escaliers. Se stoppant net, le cœur battant la chamade, ils entendirent un craquement supplémentaire puis un grand fracas. « La c’était pas moi ! » dit-elle dans la précipitation alors qu’elle avait seulement envie d’hurler et de sortir de la maison en courant, mais bien évidemment ce n’est pas ce qu’elle fit. Retournant sur ses pas, elle attrapa vivement le bras de Fabien ce qui le fit sursauter et crier. Elle s‘empressa de le calmer sans pour autant hausser la voix, chuchoter pour rester discrète « Chut .. chut ! Tu crois qu’il y a quelqu’un dans la maison ? » toute personne rationnelle aurait pensé au vent, ou au chien, qui en faite ronflait comme un gros tas non loin du canapé. Mais non, se montrer paranoïaque était nettement plus dans leurs habitudes. Repensant à l’épisode des cambriolages dans le quartier, Presley ne put s’empêcher de songer à une récidive, du moins à un petit abruti qui s’en serait inspiré et en aurait aussi apprit les erreurs pour mieux faire quand son tours viendrait. Elle s’imaginait déjà attachée à son escalier, le visage complètement tuméfié et les organes explosés, encore et toujours de l’exagération. « Tu crois que c’est un cambrioleur ? »





_________________
 
i'll be the one, if you want me to, anywhere, (i would've followed you), say something, i'm giving up on you. (and i will stumble and fall), i'm still learning to love, just starting to crawl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t12600-georgie-lonesome-road http://www.filthy-secret.com/t11427-journal-de-bord-de-georgie-keily http://www.filthy-secret.com/t13746-og-n1523-apple-road-famille-jacobsen-keily#513162
Rykker Stark
i was raised feral, and i mostly stayed that way.
avatar

♦ Posts : 1876
Multinicks : cullen.
♦ Credits : ava@maknae~ sign@tumblr.

Status : single, ready to mingle.
Address : #08, Bilberry Residence, sleeping on the couch.
Job/Studies : troublemaker, kleptomaniac king.
Quote : i'm sorry it's just that i literally do not care at all.
Activité(s) de quartier : drawning class (naked ofc)


HALL OF FAME
To Do List:
Contact List:
RP status: (0/2)

Message(#) Sujet: Re: 1523 ϟ horror party, Boo ! (fabien&romy) Dim 12 Déc 2010 - 3:45


The world is a very scary place, my dear
It's hurled and it's twirled...