AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't go away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Don't go away Sam 4 Déc 2010 - 16:42


    Quelques bruits étranges s'étaient fait entendre dans le Baptist Hospital. Juste un plomb qui avait explosé, rien de bien grave en soi. A vrai dire, à ce moment-là, Lily dormait, ayant besoin de beaucoup de repos après les évènements de la veille. Ce ne fut qu'à son réveil, bien difficile d'ailleurs que Lily vit une infirmière qu'elle connaissait bien lui portant un regard triste, à en faire froid dans le dos. Elle s'appelait October, avait vingt-huit ans et était extrêmement fière du métier qu'elle accomplissait chaque jour, ce qui faisait souvent plaisir à Lily se disant simplement qu'heureusement qu'il y avait des gens comme October dans cet hôpital. Cependant, la mine qu'elle affichait présentement n'était pas du tout dans ses habitudes et effraya la brunette à peine éveillée. Que pouvait-il bien se passer encore ?

    « October ? Où est Anton ? »

    Peut-être travaillait-il, Lily ne pourrait certainement pas lui en vouloir de se changer quelque peu les idées en s'adonnant à son métier. Seulement, au regard de la jeune infirmière, il semblait évident que le pédiatre n'était pas en train de faire son métier. Alors où pouvait-il bien être exactement en ce moment ?

    « Docteur Bowen...le docteur Foster est parti chercher vos enfants. »
    « Comment ça ? »
    « Un ouragan s'est abattu sur votre quartier... »
    « Pardon ? »


    Ses quelques mots donc le principal « ouragan » lui donnèrent envie de pleurer, mais rien ne vînt, l'angoisse montant d'un seul coup. Anton, Nathan, Alice, Joy...où étaient-ils, que leur était-il arrivé ? Allaient-ils bien ? Étaient ils en bonne santé présentement ? Soudainement extrêmement inquiète pour ceux qu'elle aimait, pensant également à son frère, sa sœur et son père qui avaient reprit la route quelques heures auparavant, la brunette se fit mille scénarios qui lui firent de plus en plus peur. Non, rien n'avait pu leur arriver, à aucun d'entre eux, ce n'était pas possible.

    « Je...je suis sûr qu'ils vont tous très bien...ils...ils vont arriver... »

    Sur ces mots, la jeune October fila comme l'éclair, mal à l'aise face à cette mère de famille ayant peur qu'on lui annonce la pire des choses ; la mort de l'un des siens. Ce serait le pire, en effet.
    Attendant plusieurs minutes, seule dans sa chambre blanche d'hôpital, la brunette soupira à de nombreuses reprises pensant à chaque pas se rapprochant de sa chambre que ça allait être les enfants et Anton, mais non.

    « MAMAN !!! »

    Tournant soudainement la tête vers l'entrée de sa chambre, Lily se mit à sourire de soulagement en voyant son petit garçon le sourire aux lèvres venir à toute vitesse vers elle pour lui sauter dans les bras. Eivdemment, la légère brutalité de son fils lui fit un peu mal au niveau du ventre, mais elle n'en tînt même pas compte, trop heureuse de le voir là, bien vivant et en un seul morceau. Vînt le tour de Joy et Alice. Joy pleura même dans les bras de sa « mère », étant extrêmement choquée des évènements. Enfin arriva Anton. Le voyant arriver vers le lit, la brunette se redressa et une fois qu'ils se retrouvèrent l'un à côté de l'autre, Lily fondit en larmes et embrassa passionnément son compagnon.

    « J'ai eu tellement peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 4 Déc 2010 - 17:23

    "Docteur Foster ? Il faudrait que vous veniez s’il vous plaît."

    Fixant Lily qui dormait, Anton sortit de la chambre et regarda l’infirmière qui lui faisait face. S’étirant un peu, il vit au regard de la jeune femme que quelque chose n’allait pas. Pourvu que ça ne soit pas le bébé qui restait qui aille mal.

    "Ils annoncent un ouragan et tous les médecins sont réquisitionnés."

    Soupirant, il se passa une main sur le visage et hocha la tête.

    Gardez un œil sur Lily à chaque fois que vous le pourrez et au moindre problème bipez-moi d’accord ?

    La jeune infirmière semblait d’accord. Allant alors dans le hall, Anton écouta les instructions du chef qui leur demandait de rester calmes, de soigner toutes les personnes qui allaient arrivés d’ici quelques minutes. Cette fois-ci les spécialités ne serviraient pas autant que d’habitude. Là un pédiatre comme Anton devait se souvenir de sa médecine générale et soigner les personnes qu’il aurait sous la main. Allant prendre sa blouse, il prit son service et il vit les premières ambulances arriver. Des fractures, des blessures superficielles, des opérations urgentes et encore bien d’autres choses furent diagnostiqués en peu de temps. Le temps passa plutôt vite et Anton voulu aller voir Lily, mais il n’en eu pas le temps qu’un homme avec un morceau d’arbre planté dans la jambe arriva. Le prenant en charge, il partit au bloc pour lui enlever ce morceau d’arbre. Une heure et demie d’opération pour qu’au final son patient s’en sorte avec des mois de rééducation. Mais au moins il était en vie et l’annoncer à sa femme était déjà plus facile. Tournant la tête, Anton vit des personnes en pleure, d’autres qui criaient, c’était le chaos total.

    "Docteur Foster, il faut que vous alliez chez vous."

    Quoi ? Pourquoi ?

    "Votre voisine a un problème et vos enfants sont avec elle."

    Merci. Prévenez Lily que je suis rentré chercher les enfants dès qu’elle sera réveillez.

    Sortant précipitamment de l’hôpital, il fonça jusqu’à chez lui en voiture. Seulement arrivé à quelques rues d’Apple Road, la circulation était bouchée. Il fallait qu’il laisse sa voiture là. Partant donc à pied, il alla le plu vite possible voir ses enfants. Seulement une voiture attira son attention. Avançant doucement, il vit quelque chose qu’il aurait préféré ne jamais voir.

    Matthew !

    Allant vers celui qui était son beau-frère, i le vit attaché la tête ne bas dans sa voiture. A côté du véhicule, il y avait la sœur et le père du jeune homme. Seulement ils parlaient entre eux donc ça devait aller. Il alla directement voir le frère de Lily et essaya de savoir comment il allait.

    Matthew, tu m’entends.

    "Les enfants …"

    Je venais les chercher. Tu vas m’écouter Matthew d’accord ?

    Le jeune homme accepta et Anton eu besoin de la sœur et du père du jeune homme. Leur donnant des consignes, Anton réussit à sortir Matthew du véhicule. Il ne pouvait pas appeler les urgences pour avoir une ambulance vu qu’avec l’ouragan les lignes téléphoniques étaient coupées. Enlevant sa veste, il la mit sur Matthew. Demandant au père et à la sœur de rester près de lui, il fonça voir les enfants.

    "Papa !"
    "Anton !"


    Se retrouvant avec trois jeunes enfants dans les bras, Anton souriait. Les regardant, il ne vit aucunes blessures, c’était le principal. Seulement la voisine était nerveuse parce que son fils devait venir la voir mais il n’était pas encore là. Demandant aux enfants de se préparer, il leur expliqua qu’ils allaient tous à l’hôpital. La voisine vint avec eux et ils allèrent ver Matthew. Donnant les clés à la voisine, il leur demanda de tous partir en même temps. Ne sachant pas trop à quoi il devait cela Anton vit une ambulance arriver. Il y avait déjà un blessé mais ils pouvaient ajouter Matthew.

    Allant donc tous à l’hôpital, Anton partit avec Matthew, pendant que les autres attendaient dans une des salles d’attente. Au bout d’un quart d’heure, Anton arriva en expliquant que tout allait bien et que Matthew était dans une chambre. Anton avait réussit d’ailleurs à faire en sorte qu’il soit au même étage que Lily. Entre temps la voisine avait réussit à avoir des nouvelles de son fils qui était aux portes de la ville et qui essayait de trouver un moyen de la rejoindre à l’hôpital. Allant finalement voir la jeune femme, Anton laissa les enfants passer d’abord. Steven et Melany eux allèrent d’abord voir Matthew. Anton les laissa faire et arriva auprès de Lily. Souriant en voyant Nathan foncer vers sa mère, il les laissa un moment profiter. Fermant la porte derrière lui, Anton avança doucement jusqu’au lit de sa compagne. Allant au plus près d’elle, il se laissa embrasser par la jeune femme. Profitant, il l’écouta ensuite parler et la fixa dans les yeux en caressant sa joue.

    Ne t’inquiètes pas tout le monde va bien.

    Il savait qu’il devait parler de Matthew seulement il ne savait pas comment s’y prendre. Demandant aux enfants de lui faire une place près de Lily, Anton s’allongea à côté de la jeune femme et essaya de trouver les bons mots. Gardant la jeune femme près de lui, il la fixa dans les yeux.

    Ta famille n’est pas partit. Ils étaient sur le point de partir, mais l’ouragan est arrivé avant eux et …

    Il voyait au visage des enfants qu’il devait le dire à Lily.

    Ils ont eu un accident. Ton père et ta sœur vont très bien, ils ont juste quelques égratignures.

    En effet le père de Lily avait son arcade sourcilière droite ouverte et sa sœur avait des bleus, mais rien de bien grave en soit.

    Par contre ton frère a été blessé et je l’ai retrouvé dans la voiture. Il a été soigné et il va bien, les médecins ont pû le soigner comme il fallait. Il a deux côtes fracturées et des contusions, mais il va s’en sortir. Il aura besoin de beaucoup de repos, donc il ne pourra pas partir d’ici avant plusieurs semaines.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 4 Déc 2010 - 20:58


    « Ne me fais plus jamais une peur pareille ! »

    L'embrasser, profiter de sa présence, merci mon dieu, Anton était encore bel et bien en vie. Tout comme les enfants d'ailleurs. Que serait-elle devenue si il leur était arrivé quelque chose franchement ? Imaginons un seul instant qu'ils soient morts...oui, c'est un peu brutal comme pensée, mais imaginons cette possibilité malgré tout. On serait venu lui annoncer la mort des enfants et d'Anton donc. Quel drame de plus après celui d'avoir perdu l'un des deux bébés qu'elle portait en elle ! Comment Lily aurait-elle pu se relever d'une annonce pareille ? Elle ne l'aurait pas pu, tout simplement. Ça n'était pas bien difficile à comprendre de-là. Les seules raisons de vivre auraient disparus à cause d'un ouragan qui les aurait tué. Mon dieu, quelle horrible image se mettait-elle présentement à l'esprit. Fort heureusement pour elle, mais surtout pour les enfants et Anton, rien de tout ceci ne s'était produit, et ils étaient tous bel et bien vivants.
    C'est alors qu'elle se souvînt que son père, son frère et sa sœur étaient repartis aujourd'hui, car Matthew avait un appel important par rapport à son enfant. La jeune Lisa était apparemment malade et sa mère avait donc appelé Matthew pour le prévenir, quoi de plus normal. Donc, les Bowen avaient décidé de rentrer, sauf que l'ouragan avait dû les stopper. Mon dieu, où étaient-ils en ce moment ? Anton ne tarda pas à répondre à cette question.

    « Qu...quoi ? Où sont-ils ? Je veux les voir... »

    Essayant de se lever, Nathan empêcha clairement sa mère de faire le moindre mouvement. Bon sang, cet enfant grandissait beaucoup trop vite. Presque dix ans, il comprenait bien trop de choses de la vie à son si jeune âge, tout comme Alice d'ailleurs. Heureusement, Joy restait encore « innocente »...ou presque.

    « Ils vont bien maman, Anton a raison, il les a tous aidé, même tonton. »

    Écoutant son compagnon lui expliquer ce que Matthew, son frère, avait subi, elle ferma les yeux. C'était à cause d'elle s'il était en Floride présentement, normalement il devrait être auprès de sa famille, pas dans ce foutu hôpital. Se rallongeant bien malgré elle sur son lit, Lily chercha les trois enfants du regard, ils se rapprochèrent, Joy monta sur le lit et vînt se blottir dans les bras sa « mère » elle semblait morte de peur, pauvre puce.

    « Ça va ma puce, ça va maintenant. »
    « J'ai eu peur...tout bougeait et tombait. »
    « Je sais...chuut, calme-toi. »


    Même dans un hôpital, elle ne manquait en rien son rôle de mère, primordial dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 4 Déc 2010 - 21:26

    Je te le promets.

    Se laissant embrasser, il en profita et garda la jeune femme près de lui, il se devait de lui expliquer la situation. En effet elle allait mal, il devait donc s’y prendre doucement pour qu’elle ne panique pas trop tout de même. D’abord lui dire que sa famille n’était pas partit à cause de l’ouragan. Ensuite lui expliquer ce que chacun d’eux avaient pour lui prouver que tout allait bien. Lui exposant donc la situation, il la regarda qui voulait se lever. Seulement il n’eu pas le temps de bouger ou dire quelque chose que Nathan prenait les choses en main. Laissant alors le petit garçon parler, Anton ne dit rien et les écouta simplement parler. Matthew avait été touché, mais il s’en était sortit. Il lui fallait juste beaucoup de repos et il ne pourrait pas rentrer chez lui tout de suite. Il en aurait pour au minimum deux semaines de repos. Voyant ensuite les enfants monter sur le lit, Anton sourit et laissa sa place aux trois petites têtes. Se mettant debout, il embrassa Lily sur le front et esquissa un sourire.

    J’ai fais en sorte que Matthew soit au même étage que toi. Je vais voir dans quelle chambre il l’on installé et je viens te donner des nouvelles.

    L’embrassant, il sortit de la chambre et partit au carré des infirmières. On lui expliqua que Matthew était dans la chambre en face de celle de Lily. Parfait, pas besoin d’aller trop loin pour l’un comme pour l’autre. Frappant à la porte de la chambre du frère, Anton prit des nouvelles et expliqua que Lily était juste en face. Puis, le pédiatre écouta Steven dire qu’il avait appelé les conjoints de ses enfants pour expliquer la situation. Discutant avec les trois Bowen qu’il avait avec lui, Anton écouta ensuite le père de Lily dire qu’il trouverait un hôtel pour passer la nuit et les prochains jours ici.

    Non, vous irez vivre chez nous. La maison n’est pas trop touchée, il y aura quelques réparations à faire au niveau du toit, mais vous irez vivre là-bas jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre.

    Enfin en tout cas jusqu’à que tout aille bien. Anton ne voulait pas entendre le contraire et il le fit bien comprendre à Steven. Il avait un peu haussé le ton, mais il avait vit aux sourire de Matthew et Melany qu’il avait gagné la partit. Anton s’était tout de même excusé d’avoir haussé le ton, mais il n’avait pas envie que son beau père dorme à l’hôtel alors qu’il pouvait l’accueillir.

    "Je peux voir ma sœur ?"

    Je vais la chercher.

    Souriant, il sortit de la chambre pour aller voir Lily.

    Matthew veut te voir.

    Amenant un fauteuil roulant, il obligea la jeune femme à s’y asseoir, pour ensuite aller dans la chambre de son petit frère. L’amenant au plus près du lit, il se mit une nouvelle fois en retrait et sourit en les regardant tous réunit, les Bowen, ainsi que Nathan, Alice et Joy.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Dim 5 Déc 2010 - 17:04


    Le fait que Matthew soit blessé mettait la brunette très mal à l'aise dans le sens où si son frère était salement amoché – il fallait bien le dire après tout – c'était en majeure partie de sa faute à elle, et non pas à quelqu'un d'autre. Évidemment, si cet ouragan n'avait pas frappé rien de tout ceci ne se serait produit, mais pensons un peu mieux. Si Lily n'avait pas terminé à l'hôpital, rien de tout ceci ne serait arrivé non plus. D'où le fait qu'elle s'en voulait un peu maintenant.
    Entendant alors son compagnon lui expliquer qu'il avait fait en sorte que Matthew soit placé au même étage que la brunette, Lily se mit à sourire timidement, touchée par le geste de l'homme envers elle et son petit frère. De cette manière, Lily pourrait voir son frère plus rapidement. Elle devait impérativement le voir de toute manière, il était évidemment hors de question de rester plantée dans ce lit sans pouvoir aller rendre une petite visite à Matthew pour s'assurer personnellement de sa « bonne santé ». C'était finalement le moins que pouvait faire Lily après tout.

    « Je te remercie. »

    Se laissant embrasser avec grande délicatesse, Lily soupira et jeta un œil au corps frêle de la petite Joy, à croire qu'elle était déjà tombée dans les bras de Morphée. Peut-être bien après tout. Comment le lui reprocher après ce qu'elle et ses frères et sœurs venaient de traverser après tout ? Elle était si jeune, si fragile, si innocente, ce genre d'évènements étaient du type de ceux qui marquent jusqu'à la mort, vraiment.

    « Elle a crié comme une bébé. »

    Jetant un oeil vers Alice, Lily se mit à sourire, ne s'étonnant même pas du ton employé par la jeune fille, maintenant que le pire était passé elle se fichait simplement de la peur qu'elle – comme sa soeur et Nathan – avait pu ressentir.

    « Parce que toi non, je suppose. »
    « Je suis grande. »
    « Bien-sûr. Mais ça n'empêche en rien le fait d'avoir peur Alice. C'est normal que vous ayez eu peur Alice. D'accord ? »


    Au vu de la mine triste de la petite fille, Lily fut rassurée en voyant Nathan joué les parents frangins. Il mit un petit coup d'épaule – signe de sympathie apparemment – à Alice qui lui sourit simplement. C'est alors qu'Anton fit son apparition dans la pièce. Il semblait serein, donc rien de grave pour Matthew. Il avait un fauteuil roulant avec lui, apparemment il était grand temps pour la brunette de quitter son lit un petit moment. Sortant difficilement du lit, elle réveilla malencontreusement Joy qui se frotta les yeux, fatiguée mais qui ne rechigna nullement lorsqu'il fallut suivre Lily et Anton. Elle aussi apparemment elle voulait voir Matthew.

    « Hey... »
    « Alors, on a voulu jouer les cow-boy ? »
    « Un truc comme ça, ouais. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Dim 5 Déc 2010 - 19:33

    Quand il avait vu Matthew la tête en bas dans la voiture Anton avait vraiment paniqué. Déjà que Lily n’allait pas bien alors si en plus une autre personne de sa famille était mal en point il savait que ça n’aurait apporté que des problèmes pour tout le monde. Après avoir expliqué à la situation à sa compagne Anton la laissa en compagnie des enfants pour aller voir où se trouvait les Bowen. Les trouvant fans la chambre d’en face, Anton pû parler avec eux. Expliquant donc à Steven qu’ils pouvaient dormir chez eux, il haussa un peu le ton. Ca n’était pas bien méchant, mais il savait aussi qu’il ne pouvait pas se permettre de les laisser dormir à l’hôtel alors qu’ils avaient leur maison. De plus les enfants voudraient sans doute être avec quelqu’un donc si Steven et Melany étaient là ça serait parfait. Retournant finalement voir Lily, le pédiatre prit un fauteuil roulant pour transporter la jeune femme. Une fois dans la chambre, Anton se mit dans un coin. Entendant Matthew rire doucement avec une grimace à cause de ses côtes cassées, Anton le regarda surprit.

    "Papa, il a bien fait de hausser le ton face à toi."

    Se passant une main sur le front, Anton ne se sentit pas très à l’aise. C’est vrai qu’il aurait pû rester calme, mais il ne l’avait pas fait.

    "Lily, c’est bien d’avoir un homme qui a du caractère, mais qu’il ose hausser le ton face à moi, c’est déjà moins bien."

    Baissant les yeux, Anton soupira. Mais il savait aussi qu’il ne devait pas se laisser faire. Levant alors les yeux vers la famille Bowen, il vit que les enfants aussi le regardaient.

    Ton père voulait aller à l’hôtel et j’ai refusé. J’ai donc proposé à ta famille d’aller vivre chez nous le temps que Matthew se remette de l’accident. Ton père ne voulait pas, alors j’ai haussé le ton.

    Il se sentait fautif. Lui qui avait peur de rencontrer Steven et bien là c’était parfait. Lily qui fait une fausse couche et Matthew qui a un accident. Voyant tout d’un coup Steven venir vers lui Anton recula un peu et le regarda se demandant ce qu’il comptait faire. Mais il le vit tendre la main vers lui. Gardant les sourcils froncés, il lui serra la main et se retrouva dans les bras de l’homme.

    "Merci pour mes enfants."

    Je vous en pris, c’est normal.

    Le laissant le lâcher, Anton se sentit à nouveau mal à l’aise. Il n’aimait pas vraiment les compliments ou ce genre de choses, mais le rire de Matthew le fit à nouveau sourire.

    Tu ne devrais pas trop rire, surtout si c’est pour te moquer de moi.

    Souriant, Anton se rapprocha du lit et regarda Matthew.

    Est-ce que tu as la possibilité de rester ici pendant deux semaines ? C’est le minimum de repos que tu dois avoir avant de pouvoir rentrer chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Mer 8 Déc 2010 - 20:55


    Entendre son père ronchonnait comme il le faisait souvent fit rire Lily bien qu'elle n'ait à la base pas le cœur à rire en ce moment, surtout au vu des drames qu'ils vivaient (tous) en ce moment. Mais le fait d'entendre son père lui fit du bien, elle retrouvait l'homme qu'elle avait toujours connu, le protecteur qui ne voit pas pourquoi un homme oserait hausser le ton face à lui, le chef de famille.

    « Tu as eu raison, Anton. Papa, il est hors de question que vous alliez je ne sais trop où, surtout après cet ouragan. On va appeler un réparateur pour le toit et vous allez venir à la maison. On a pas encore tout installer, mais nous avons de quoi éviter de tous dormir par terre, c'est toujours ça. Et puis, les hôtels coutent une petite fortune ici, papa. »

    Souriant à son père, elle le vit sourire également par la suite. Il avait toujours craqué face à Lily, ce n'était pas nouveau. Ses filles étaient tout pour elle, tout comme Matthew, mais lui, c'était un homme, c'était un peu comme le bras droit du chef de famille plutôt.
    Finalement, tout semblait bien se dérouler entre Anton et les Bowen, quelle merveilleuse nouvelle pour Lily. Enfin une ! Il était grand temps.
    C'est alors qu'Anton demanda poliment à Matthew s'il avait la possibilité de rester à Miami pour sa convalescence. Ah, problème. Apparemment, quelque chose ne semblait plus être tout rose dans l'esprit du frère de Lily, et cette dernière pu s'en rendre compte car le regard de Matt s'assombrit, légèrement, mais un peu tout de même;

    « Matt ? »
    « Ouais...ça va, t'inquiète pas. »
    « Lucy et Nathanael peuvent venir ici s'ils veulent, tu sais. »
    « Je ne crois pas que ça va pouvoir se faire, Ju'. »
    « Qu'est-ce qui se passe Matt ? »
    « ...Lucy et moi on est en instance de divorce. »


    Après la pluie, le beau temps, mais après le beau temps, la foudre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Jeu 9 Déc 2010 - 17:53

    Le fait que Steven ne soit pas d’accord avec Anton faisait se sentir mal à l’aise avec l’homme. Déjà qu’il n’avait pas été fier de les rencontrer, il n’en menait toujours pas large. Mais Matthew l’avait mit plus à l’aise. Il n’avait pas encore vraiment pû parler avec Melany, mais il ne désespérait pas pour autant. Expliquant donc la situation à Lily, le pédiatre l’écouta répondre et esquissa un sourire. Elle était d’accord avec lui et de toute façon il aurait été étonné qu’elle dise le contraire d’ailleurs. Il ne voyait pas la jeune femme dire à sa famille d’aller dormir à l’hôtel. Puis, se rapprochant du lit de son beau-frère, Anton lui demanda s’il pouvait rester ici le temps de se reposer. Il ne pourrait pas rentrer tout de suite, que ça soit par voiture, train ou avion. Rien ne serait bon pour lui, vu l’état dans lequel il se trouvait. Ecoutant alors Lily et Matthew parler Anton ne dit rien, mais fut surprit de ce que l’homme venait de dire. Apparemment sa femme et lui divorçait. Ne sachant pas quoi dire, Anton préféra se taire.

    Papa il pourra t’aider alors.
    "Pourquoi ?"
    Lui aussi à été divorcé.

    Anton fixa Joy qui venait de dire ça comme ça, comme si ça pouvait aider Matthew.

    Je ne suis pas sûr que ça l’aidera beaucoup.
    Vous êtes deux garçons. Toi tu es déjà divorcé, donc tu pourras le soutenir.

    Regardant Matthew, il le vit qui le fixait. Il ne lui fit qu’un signe de tête et il vit un léger sourire apparaître sur les lèvres de l’homme. S’il avait besoin de soutien évidemment qu’il serait là, mais il savait aussi qu’un homme blessé se confierait plus facilement à une personne qu’il connaît moins que sa propre famille. N’ajoutant rien, il entendit alors la porte de la chambre s’ouvrir. Une infirmière venait voir si tout allait bien pour Matthew et elle en profita pour voir aussi si Lily ne manquait de rien. Les laissant tous parler Anton soupira doucement et alla vers la fenêtre. Regardant dehors, il soupira une nouvelle fois et ne fit même pas attention que l’infirmière était sortit.

    Papa ?
    Hum ?

    Se retournant, il remarque tous les regards posés sur lui et il esquissa un sourire.

    Je vais aller passer quelques coups de fils pour savoir quand le toit pourra être réparé.

    Sortant alors de la chambre, il alla dans son bureau pour pouvoir téléphoner tranquillement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Lun 13 Déc 2010 - 20:29


    Alors que son frère venait de lui annoncer qu'il était en instance de divorce avec sa compagne, Lily resta sous le choc, ne s'attendant vraiment pas à une nouvelle pareille. Comme si elle avait besoin de cela présentement qui plus est. Laissant les enfants se croire plus grands et plus matures qu'ils ne l'étaient véritablement, Lily fatiguée se fâcha brutalement.

    « Tout le monde dehors. Tout de suite. »

    Il était très rare que Lily s'énerve, ça, Nathan pouvait très clairement et simplement en témoigner, mais là, elle semblait comme soudainement très énervée pour pas grand-chose finalement. Personne n'avait bougé, pourquoi, elle n'en savait rien mais cela avait la bonne idée de l'agacer au plus haut point, tant qu'à faire.

    « Dehors. Ne me forcez pas à le redire. »

    Une fois qu'Anton, et tout le monde soit sortis, Lily se tourna vers son frère, sacrément amoché et lui lança un regard noir.

    « Alors comme ça c'est vrai ? »
    « Ça n'allait plus très bien depuis un moment entre... »
    « Lucy m'a appelé il y a un mois Matthew, elle m'a dit...pour cette Sally. »


    Matthew baissa les yeux, à première vue affreusement mal à l'aise. Il pouvait l'être. Ce qu'il avait fait à sa compagne était inacceptable. Lucy avait téléphoné à Lily un mois auparavant, complètement désarmée, elle s'était entièrement dévoilée à sa belle-sœur, malheureuse comme ce n'était pas permit. Lily avait été d'une très bonne écoute, mais n'avait pas su quoi faire, ni même quoi dire au bout du compte.

    « Elle...elle t'a appelé ? »
    « Évidemment ! Qu'est-ce que tu croyais ? Je n'arrive pas à croire que tu ais pu lui faire ça ! »
    « Je...écoute Lily, mes affaires de couple ne te regardent pas. »
    « Quand j'entends ma belle-sœur pleurer au téléphone parce que l'homme qu'elle aime la trompait, crois-moi bien que si, ça me concerne, si. »


    Soupirant, elle préférait encore s'en aller maintenant, dégoutée que son frère qu'elle aimait tant ait pu faire quelque chose comme ça. Ce n'était tellement pas son genre pourtant.

    « Lily attends ! Écoute moi, s'il te plait. »
    « Est-ce que tu as conscience de ce que tu as fait Matt ?! »
    « Évidemment, pour qui me prends-tu ? J'étais bourré ce soir-là, c'est tout ! J'aime Lucy ! Tu le sais, non ? »
    « Je sais... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 18 Déc 2010 - 13:39

    A son bureau Anton soupira. Il n’aurait jamais pensé que Joy parle ainsi du fait qu’il était divorcé. Elle avait huit ans d’accord, mais il devait avouer que parfois il aurait aimé qu’elle comprenne certaines choses par elle-même. Ne lui en tenait pas rigueur plus que ça, il passa donc son coup de fil à l’agence immobilière pour savoir comment ça allait se passer pour les travaux. Il eu un homme qui lui expliqua qu’ils étaient en relation avec plusieurs personnes et donc qu’ils pourraient donner plus d’informations un peu plus tard dans la journée. Anton remercia l’homme et raccrocha. Soupirant pour la énième fois, il sortit de son bureau et vit sa voisine qui était là. La jeune femme lui explique que son fils allait bien malgré l’accident qu’il avait eu avec la tempête. Anton alla donc voir le fils et ils discutèrent un peu ensemble. S’excusant, le pédiatre sortit de la chambre et alla vers celle de Matthew. Une fois dans le bon couloir, il vit que tout le monde était dans le couloir.

    Qu’est-ce qui se passe ?

    Il se demanda alors s’il y avait eu un problème avec Matthew et qu’on avait fait sortir la famille, mais Steven lui expliqua que Lily voulait rester seule avec Matthew. Anton accepta cela et resta lui aussi dans le couloir. Parlant alors avec Steven, Anton pû apprécier la discussion. Cet homme semblait vraiment être quelqu’un de bien. Anton se demanda alors pourquoi lui n’avait pas eu le droit à un père comme lui. Seulement il ne pû y penser plus longtemps que Nathan arriva vers Steven.

    Grand-père, on peut rentrer pour dormir ?

    Anton se mit à sourire aux propos du petit garçon qui semblait épuisé.

    Tu ne veux pas dire au revoir à Lily ?

    Si, mais elle veut parler avec tonton.

    J’ai une idée.

    Anton se leva et fit signe aux petits de le suivre. Allant jusqu’à son bureau, il pû ouvrir son canapé. Voyant leur air surprit, il se mit à rire et expliqua qu’avant, quand il avait des gardes de nuit, il venait dormir dans son canapé. C’était plus simple d’en avoir un qui se déplie. Laissant les enfants s’installer, il sortit ensuite et retourna avec Steven et Melany jusqu’à la chambre de Matthew. Attendant encore dans le couloir, Anton fixa la porte, se demandant ce qui avait bien pû faire que Lily veuille rester seule avec son frère. Elle devait savoir une chose que personne d’autres dans sa famille ne devait savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 18 Déc 2010 - 17:26


    Le comportement de son petit-frère exaspérait grandement Lily, mais qu'y pouvait-elle véritablement ? Pas grand-chose, malheureusement d'ailleurs. Elle était triste de la tournure que prenait le mariage de son frère, mais il n'avait pas tellement tort sur un point, cela ne la regardait pas. Il était certain que Matthew avait fauté envers sa femme, ça c'était finalement le moins que l'on puisse dire, mais Lily n'avait pas vraiment son mot à dire non plus bien qu'elle aurait aimé pouvoir sauver le mariage de son frère et de sa belle-sœur avec qui elle s'était toujours très bien attendue. Non, ça ne pouvait pas se terminer comme cela aussi vite...Lily ne pouvait le concevoir.

    « Bien que je ne connaisse pas les raisons qui t'ont amené à faire ça, sache qu'elle ne le méritait pas. »
    « Arrête, Lily ! Tu ne crois pas que j'en ai conscience peut-être ? Tu ne peux même pas imaginer combien je me suis sentit mal le lendemain en me réveillant avec cette femme qui n'était définitivement pas la mienne à mes côtés, seulement je ne peux pas remonter le temps. Tu sais que je aime Lucy plus que tout au monde avec notre fils. »
    « Est-ce que Nathanaël... »
    « Il ne sait rien, il est trop jeune, et je ne veux pas qu'il sache. »


    Lily pouvait tout à fait comprendre que Matthew ne veuille surtout pas expliquer à son fils – encore très jeune – ce qui se passait en ce moment entre sa mère et lui. Nathanaël était un petit garçon formidable âgé de quatre ans qui en comprenait bien plus qu'il ne devrait, malheureusement. La joie incarné, il avait toujours fait le bonheur de ses deux parents. Maintenant, l'enfant allait se retrouver dans une sorte de guerre parentale dont il n'était nullement la cible, et heureusement d'ailleurs.

    « Lily écoute, n'en parle pas à papa d'accord ? Il n'est pas au courant. Je ne veux pas qu'il ait honte de son fils parce que j'ai fait une connerie. »
    « Tu aurais dû y songer avant Matt. »
    « Lily... »
    « Ce n'est pas à moi de leur annoncer ça de toute façon. »


    Son frère la gratifia d'un petit souvenir en guise de « merci » mais Lily ne fut pas en mesure de lui rendre. Elle était trop dégoutée des actions de son frère envers sa femme. Évidemment, il n'avait pas voulu blesser sa femme directement, mais Lily ne savait que trop bien la douleur que pouvait ressentir sa belle-sœur maintenant qu'elle était une femme trompée. N'oublions pas que Lily l'avait été durant pendant plusieurs années.

    « Je vais retourner me reposer. »

    Lily sortit de la chambre difficilement étant en fauteuil – et ne supportant pas l'idée en plus – mais termina par sortir complètement et être reconduite dans sa chambre. Une fois allongée dans son lit, elle demanda à ce qu'on la laisse un petit peu seule, mal à l'aise après son échange quoique très bref avec son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Sam 18 Déc 2010 - 19:16

    Assit dans le couloir Anton se demandait de quoi Lily et Matthew pouvait bien parler. Se passant une main sur le visage, il soupira doucement. Puis, il vit Melany commencer à avoir sommeil elle aussi. Anton proposa d’aller chercher un café, mais Steven lui demanda plutôt de les ramener chez lui s’il voulait bien. Regardant vers la porte de la chambre de Matthew, il hésita. Il préférait prévenir Lily avant, mais il savait aussi qu’il ne devait pas entrer. Acceptant alors la demande de son beau-père, Anton les fit venir avec lui jusqu’au hall de l’hôpital. Regardant comment était le temps à l’extérieur, il se rendit compte que ça n’était pas possible de sortir avec un temps pareil. L’expliquant à la famille Bowen, Anton eu une idée. Parlant avec une infirmière, il lui demanda s’il restait encore quelques couches pour Steven et Melany. L’infirmière les amena dans une pièce commune. S’excusant de ne pas pouvoir en faire plus, Anton fut content qu’ils ne lui en tiennent pas rigueur. Mais Melany demanda à amener leur « lit » dans son bureau pour être près des petits. Acceptant cela, Anton et Steven prirent les lits et les amenèrent dans le bureau du pédiatre.

    Essayant de faire le moins de bruit possible, ils s’installèrent tranquillement. Anton lui irait dormir avec Lily. Les laissant donc dormir tranquillement, il laissa la clé de son bureau à Steven au cas où et son numéro de portable sur le bureau. Les saluant une dernière fois, il repartit vers les chambres. Partant alors dans ses pensées, il se disait que les prochains jours allaient être riches en émotions. Ils allaient devoir refaire le toit, Anton aiderait s’il le fallait, les ouvriers qui devraient avoir un nombre important de chantiers. Puis, ils devraient s’occuper des enfants bien évidemment, mais aussi des Bowen et surtout de Matthew. Ca n’embêtait pas du tout Anton de le faire, mais il ne serait sans doute pas à l’aise d’avoir la famille de Lily à ses côtés. Déjà qu’avec son père c’était juste alors le frère et la sœur c’était encore une autre histoire.

    Sortant de ses pensées, Anton partit dans le couloir, où une infirmière lui expliqua que Lily était dans sa chambre. Remerciant l’infirmière, Anton entra dans la chambre et ne vit pas que l’infirmière lui faisait de grands signes pour qu’il n’entre pas. Trop tard, il était déjà à l’intérieur. Allant doucement vers le lit de la jeune femme, il la regarda. Fronçant les sourcils, il comprit qu’il n’aurait pas dû entrer.

    Excuses-moi, je pensais venir dormir avec toi.

    Se levant du fauteuil, alla prendre une couverture qui était dans l’armoire pour avoir un peu de chaleur pendant la nuit. Il pourrait ainsi aller dormir dans le couloir près des portes de chambres. Allant vers la porte, il soupira doucement ce demandant de quoi avait pû parler Lily et Matthew pour que la jeune femme soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Lun 20 Déc 2010 - 13:50


    Alors qu'elle venait à peine de s'allonger dans son lit d'hôpital, la brunette vit la porte de sa chambre s'ouvrir sur Anton. Il sembla de suite gêné en la voyant, prit une couverture et repartit en s'excusant. Lily n'eut même pas le temps de dire quoique ce soit. Certainement avait-il remarqué à son air contrarié qu'elle n'avait pas envie de voir qui que ce soit en ce moment. Attendant alors quelques instants, Lily se sentit finalement bien seule dans cette chambre. Elle poussa un léger soupir, prit son téléphone portable qui était déposé sur la table de chevet. Composant alors un numéro qu'elle connaissait par cœur, la brunette bipa son compagnon. Non, elle ne l'appela pas sur son portable mais sur son bipeur, elle savait qu'ainsi, il viendrait beaucoup plus rapidement. Attendant quelques instants de plus, elle vit soudainement la porte de la pièce s'ouvrir brusquement. Il devait s'être fait une certaine peur en voyant son bipeur, pourtant il n'avait aucune raison de s'affoler, elle voulait tout simplement le voir.

    « Je ne voulais pas que tu partes aussi précipitamment. »

    S'expliqua t-elle alors, d'un petit sourire gêné au coin des lèvres. Lily avait en réalité besoin de la présence de quelqu'un, alors qui de mieux que son compagnon, franchement ? Elle avait besoin de le sentir près d'elle, de se sentir en sécurité dans ses bras.

    « Tu veux bien me prendre dans tes bras ? »

    Demanda t-elle alors d'une voix plus baisse. Non pas qu'elle avait honte de réclamer ce genre de choses à Anton, mais disons simplement qu'elle avait vraiment envie, et besoin, de se sentir protéger par lui.
    Le voyant alors venir près d'elle, Lily se décala doucement dans le lit d'une taille assez petite, il fallait bien le dire. Une fois qu'il fut allongé à ses côtés, Lily vînt trouver refuge dans ses bras et ferma progressivement les yeux, non pas pour dormir, mais pour profiter un peu mieux de l'instant de répit qu'on lui accordait.

    « Tu ne me tromperais pas toi, n'est-ce pas ? »

    Sa voix la trahit d'un seul coup, Anton pouvait comprendre par celle-ci que Lily n'avait qu'une seule envie présentement ; celle de pleurer un bon coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Lun 20 Déc 2010 - 14:02

    Il n’avait pas du tout vu l’infirmière lui faire de grands signes pour ne pas entrer dans la chambre de Lily. Il y était entré tout à fait naturellement. Seulement à la façon dont elle était il savait qu’il ne devait pas rester là. Elle avait sans doute besoin de réfléchir. S’excusant, il prit la couverture d’appoint et sortit de la chambre. Une fois dans le couloir, il chercha où il pouvait aller dormir et il alla voir dans la salle de repos du personnel. Il y avait quelques personnes, alors il prit place sur un des canapés et essaya de dormir. Seulement quelques secondes après avoir fermés les yeux, il entendit son bipeur. Grognant, il le regarda et se lav d’un seul coup du canapé. Laissant tout en plan, il partit le plus vite possible dans la chambre de la jeune femme. Ouvrant la porte, il ne vit qu’elle, toujours allongée dans son lit. Fronçant les sourcils, il la regarda, voulant comprendre ce qui se passait. L’écoutant alors parler, il fut rassuré. Apparemment elle voulait l’avoir auprès d’elle. Fermant la porte derrière lui, il alla la rejoindre. La laissant lui faire une place dans son lit, il s’y allongea. Prenant le moins de place possible, il la laissa venir dans ses bras. L’entourant, il posa sa tête contre la sienne. Caressant doucement son dos, il l’écouta ensuite parler et il fronça les sourcils. Pourquoi est-ce qu’elle lui demandait ça ? Ca avait un rapport avec Matthew ? Obligeant la jeune femme à le fixer dans les yeux, il la regarda pour qu’elle puisse lire en lui.

    Jamais.

    Il embrassa la jeune femme et la regarda à nouveau dans les yeux.

    La dernière fois qu’on a parlée de ça, tu m’as vue avec une infirmière sur les genoux et tu as pensé que je te trompais. Je t’ai dit que j’avais vécu ça déjà et que j’en avais souffert. Je ne veux pas que tu connaisses ça et je ne veux pas te faire subir ça.

    Il caressa doucement sa joue.

    Je t’aime Lily. Nos enfants acceptent le déménagement. On va avoir un enfant et ton père semble m’apprécié ce qui selon moi est assez étonnant. Tout va pour le mieux et même quand ça ne va pas je reste, alors pourquoi est-ce que je penserais à te tromper ?

    Souriant en coin, il l’embrassa une nouvelle fois. Puis, la laissant prendre la position qu’elle désirait, il soupira doucement. Il n’osait pas demander si ça avait un rapport avec Matthew. Il préféra s’abstenir. Après tout si elle voulait en parler, elle le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Don't go away Lun 20 Déc 2010 - 23:15


    Bien qu'elle connaissait déjà très bien la réponse qu'Anton allait lui donner, Lily préférait encore poser la question, pour être sûr et certaine de la fameuse réponse. Se laissant alors embrassant par son compagnon, elle l'écouta, sans rien dire. Ce qu'il lui disait sonnait tellement vrai que Lily ne voyait rien à y redire. Anton trouvait toujours les mots qu'il fallait pour la calmer, la rassurer. C'était, à l'heure actuelle, l'une des raisons qui faisaient qu'elle était aujourd'hui avec cet homme-là et pas un autre. Évidemment, il avait également ses défauts, comme tout le monde, mais ça, Lily s'en fichait pas mal dans le sens où, elle aussi avait pas mal de défauts et qu'elle pensait qu'il fallait beaucoup de courage à Anton pour la supporter.

    « Tant que tu prends soin de moi, crois-moi, il ne pourra que t'apprécier. »

    Le père de Lily avait toujours été très protecteur envers ses trois enfants, même maintenant qu'ils étaient tous devenus adultes. Pour lui, ce n'était pas une raison suffisante pour ne plus faire attention au bonheur ainsi qu'au bien-être de ses enfants. Il avait très certainement raison d'agir de la sorte. Lily était exactement pareille envers Nathan maintenant. Éducation de famille, que voulez-vous y faire ?

    « Est-ce qu'on ne peut en parler que demain ? »

    Lily savait qu'elle devait quelques explications à son compagnon quant à son comportement assez inattendu de ce soir après avoir discuté avec son frère cadet. De plus, Lily voulait se montrer entièrement vraie envers l'homme avec qui elle vivait, les mensonges ou les cachoteries n'étaient vraiment pas à son goût. L'avaient-ils déjà été ? Rien de moins sûr à vrai dire.

    « J'aimerai juste rester comme ça, et dormir un peu. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Don't go away

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't go away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Baptist Hospital-