AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you think i'll have the job ? ♠ duke.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. EmptyMer 10 Nov 2010 - 19:46

Do you think i'll have the job ? ♠ duke. 000d25c7 Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Crrr
duke & lyssandre


Pour la première fois depuis plusieurs mois, Lyssandre était déjà hors de son lit alors qu'il n'était pas encore midi. Non, ce n'était pas une grosse dormeuse comme on pouvait l'imaginer, mais elle ne se couchait que très rarement avec deux ou trois heures du matin à cause de son travail. Les horaires lui plaisaient assez, mais elle ne profitait pratiquement jamais du soleil ce qui la décevait un peu. C'est pourquoi, en ce lundi matin, le réveil fut très difficile. Après avoir passé plus de trente minutes à maudire la sonnerie qui l'avait réveillé en sursaut, la jeune femme se rendit compte qu'elle ne tarderait pas à être en retard à son rendez-vous si elle ne commençait pas immédiatement à se préparer. & pour ce genre de rendez-vous, il valait mieux que ses rides soient bien masquées. L'idée d'être un modèle n'avait jamais réellement traversé l'esprit de Lyssandre, mais voilà une semaine qu'elle avait vu l'annonce d'un photographe qui était à la recherche d'une jeune femme de son âge &, sans réfléchir, elle suivit son instinct en prenant rendez-vous avec. Depuis toujours, elle avait un caractère très impulsif & était curieuse de tester de nouvelles choses, alors elle ne regretta pas d'avoir pris cette décision. De plus, elle n'avait pas oublié ses problèmes d'argent. Oh, bien sûr Lyssandre avait de quoi payer son loyer & de la bonne nourriture grâce à son emploie au club de striptease, mais son budget était tout de même limité depuis qu'elle s'était enfuie de chez elle. Elle avait du remplacé les sacs Chanel & les chaussures Louboutin pour des accessoires moins chers, ce qui n'avait pas été si difficile qu'elle l'aurait pensé.
Les yeux légèrement plissés, Lyssandre contemplait sa garde robe -qui était complètement en désordre comme chaque recoins son appartement- avec un air dubitatif. A vrai dire, elle n'avait aucune idée de la tenue qu'elle devait porter car l'annonce du photographe avait été très bref. Il n'avait pas précisé le genre de photos qu'il faisait, ni le style vestimentaire du modèle qu'il recherchait. Lyssandre opta donc pour une robe courte, un collant noir & de hauts talons ce qui pourrait surement plaire à n'importe quel genre d'hommes, songea-t-elle. Oui, la blonde n'était pas des plus modestes. C'est d'ailleurs pourquoi elle n'avait pas hésité à postuler.

Après avoir passé plus d'une trentaine de minutes dans la salle de bains, Lyssandre se rendit compte qu'elle était évidemment en retard, comme la plupart du temps. Elle n'était pas très ponctuelle, ce qui avait irrité son patron jusqu'à ce qu'elle se décide à le devenir si elle ne voulait pas finir virée. Attrapant son sac, elle se hâta de quitter son chez soi & de monter dans le bus qui la conduirait jusqu'au studio. Elle ne savait pas à quoi s'attendre. Peut-être qu'elle trouverait ça ennuyant, ou peut-être même qu'elle tomberait sur quelqu'un de très peu agréable à supporter. Mais ses appréhensions furent vite chassées par les premières notes d'une chanson de Placebo qui tournait en boucle dans son Ipod depuis deux ou trois jours.

Lorsqu'elle arriva enfin au studio, Lyssandre se rendit compte qu'elle avait un peu plus de dix minutes de retard. Elle poussa un juron avant de chercher hâtivement dans son sac son téléphone dans lequel le photographe était enregistré. Mais comme d'habitude, les affaires de la jeune femme était en désordre, & après avoir passé cinq minutes à chercher le Blackberry en question, elle se rendit compte qu'il était déchargé. Alors que Lyssandre commençait à être désespérée par son propre manque d'organisation, elle entra dans l'immeuble & aperçut une porte entre-ouverte sur lequel était marqué le nom du photographe. Hatfield. Elle s'en approcha, & passa sa tête à l'intérieur, apercevant un homme brun qui lui tournait le dos. « Excusez-moi, la porte était ouverte, je suis Lyssandre Schwartz je vous ai laissé un message... » commença-t-elle, se demandant si elle avait bien fait d'entrer sans prévenir ou si elle avait déjà ruiné toutes ses chances d'être embauchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. EmptyMar 16 Nov 2010 - 12:34

Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Sign04
DO YOU THINK I'LL HAVE THE JOB ?

Arrivé de bonne heure à son studio, Duke allait avoir une journée bien chargée. Vu qu'il n'était pas ici depuis bien longtemps, il fallait qu'il se monte un réseau. Mais il fallait également qu'il fasse des photos. Et même si Duke faisait de tout, il avait vite comprit qu'ici, les modèles ça marchaient super bien. C'est pourquoi il avait passé une annonce dans un journal, pour indiquer qu'il recherchait de jeunes femmes pour poser. Il n'avait pas précisé s'il fallait avoir de l'expérience, ni à quoi ressembler, rien. Il voulait mettre toutes les chances de son côté et ainsi il savait que beaucoup de filles allaient tenter leur chance et venir. Toute professionnelle qui se respect aurait vite sentit le truc pas net. Un vrai photographe ne faisait pas franchement ce genre d'annonces. Tant mieux, pour le moment il ne voulait pas de professionnelles. Trop chiantes, trop exigeantes, trop imbus de leur personne. Il préférait des petites jeunes bien naïves à qui il ferait des promesses de gloire pour finalement les jeter quand il en aurait plus besoin. Oui, Duke était vraiment quelqu'un de très sympathique. Mais que voulez-vous, ce n'était pas de sa faute si les jeunes d'aujourd'hui croyait n'importe quoi du moment qu'on leur disait des choses qui leur plaisait ! Duke se contentait juste de profiter de la situation, c'était tout. Bref, il avait reçu pas mal de mail et de coup de téléphones en réponse à son annonce et il avait décidé de caser tout le monde dans la même journée. Duke n'aimait pas perdre son temps, c'était comme ça. Il avait donc réussit à caler toutes les filles dans la journée. Du coup, à chaque fois il y en avait deux qui passeraient en même temps. C'était encore mieux, deux filles misent en rivalité seraient encore plus prêtes à tout pour avoir le job. Lui, mesquin ? Évidemment.

La matinée défila donc à toute allure, il n'avait pas une minute à lui. Mais jusque là, aucune ne convenait. Elles étaient au choix : trop cruches, trop grosses, trop moches. Duke piquait des colères, il en fit même pleurer deux avec ses paroles médisantes. Il les virait aussitôt, s'en prenant alors à la suivante. Il leur hurlait qu'elles ne savaient pas poser, qu'elles n'étaient bonnes à rien, qu'elles lui faisaient perdre son temps. Éblouies par les flashs, les jeunes filles perdaient vite pied. La plupart d'entre elles tenaient à peine sur des talons supérieurs à 7 centimètres. Sans oublier celles qui faisaient trop vulgaires, qui retroussaient les lèvres et mettaient les fesses en arrière. Duke se dépêchait vite à les remettre en place, les traitants d'allumeuses. Puis, on arriva aux alentours des 11h00. Une jeune femme arriva, jolie brune, la vingtaine. Duke échangea quelques mots avec elle et lui indiqua quelle tenue enfiler avant de venir se mettre face à l'appareil. Il attendit cinq minutes, mais la deuxième fille qui devait être là n'arrivait pas. Il commença alors à s'énerver, pestant et ce fut bien sûr la pauvre brunette qui prit tout. Mais courageuse, elle encaissa et commença à prendre la pause. Duke commençait alors ses commentaires : lève le bras, tourne la tête, détend-toi putain, plie la jambe, arrête de faire cette gueule, met toi de profil, tiens-toi droite bon sang, enlève ta mèche de devant tes yeux, putain mais exprime quelque chose avec ton visage t'es vide, t'avais pas un soutif qui mettait plus tes seins en valeur ? c'est plat là, allez soit plus dynamique, assis-toi, l'autre profil là ça va pas... Enfin bref, vous avez comprit. Tout pour mettre en confiance et détendre l'atmosphère n'est-ce pas.

Presque 25 minutes plus tard, alors que la jeune fille était à bout Duke entendit quelqu'un rentrer dans son bureau et dire : « Excusez-moi, la porte était ouverte, je suis Lyssandre Schwartz je vous ai laissé un message... » Tout en se retournant, Duke déclara de façon agressive : « Ouai bah vous êtes en retard ! J'ai pas que ça à foutre alors rentr... » Duke fut coupé dans son élan en découvrant Lyssandre. Cette fille, il n'eut aucun mal à la reconnaître. Il y a quelques semaines de ça, lors d'une soirée ils avaient couché ensemble et cette idiote l'avait énervé pour une raison qu'il avait déjà oublié depuis le temps. Et mademoiselle était partie, apparemment pas très rassurée de la violence qui s'emparait de Duke. Il resta stoïque, la regardant de haut en bas, la dévisageant avec un mélange de rage, de mépris et de désir en même temps. Cette blonde était canon, il fallait bien le dire. Et Duke n'était pas du genre à résister aux femmes qui lui plaisaient. Il s'avança vers elle, la dominant d'une tête -largement même. Une fois arrivé à quelques centimètres d'elle il s'arrêta. Il glissa son doigt le long de sa joue et d'une voix mesquine il lui murmura : « Et bien ma chère Lyssandre... Je te manquais ? » Il lui décocha un sourire pas très net. Mais ils furent interrompu par la brunette qui commençait à fatiguer sur ses talons. « Excusez-moi mais... On peut continuer ? » Duke se retourna aussitôt, tout dans son attitude était nerveux et agressif. Il marcha jusqu'à elle, tandis que la jeune fille tentait de se faire toute petite au vu du regard qu'il lui lançait. Il l'attrapa par le bras et la fit se relever en la poussant vers là où les filles se changeait. Il lui ordonna : « Tu te changes et tu rentres chez toi ! Et t'as pas la place évidemment. De toute façon, t'es trop plate et avec un visage vide, tu pourras pas faire carrière. » Blessée, la jeune fille fila se changer en malaxant son bras encore douloureux. Duke alla vers son bureau et attrapa un papier et un stylo où il marqua : La place est prise, rentrez chez vous. Puis, il alla scotcher le papier sur la porte de son studio. La brunette en profita pour disparaître, ne demandant pas son reste. Duke claqua alors la porte et il se retrouva seul avec Lyssandre. « Viens. » Lui ordonna-t-il alors qu'il se dirigeait vers l'endroit où était stocké les vêtements. Il les parcourra rapidement avant de lui tendre la première tenue qu'elle allait porter pour les photos. Il retourna vers son appareil photo et fit quelques réglages. Puis il releva la tête et la regarda se changer. « Alors, comment ça tu veux te lancer dans la photo ? Intéressant. Très même. » De nombreuses idées traversaient déjà l'esprit de Duke. Plus pervers que lui, tu meurs.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. EmptyLun 22 Nov 2010 - 21:58


Lorsque le jeune homme se retourna, il ne fallut pas plus d'une fraction de seconde pour que Lyssandre ne reconnaisse ses traits, & elle ne savait pas si son sentiment d'étonnement était plus fort que son mécontentement. En effet, elle n'avait pas gardé un bon souvenir du brun, qui se prénommait Duke, d'après ses souvenirs. Aux premiers abords, il lui avait paru charmant & sympathique, ce qui avait poussé Lyssandre à terminer la soirée en sa compagnie. Jusque là, elle n'avait pas regretté d'avoir couché avec cet inconnu, jusqu'à ce qu'il ne commence à se montrer violent, peu après l'acte. Elle avait un peu bu, & lui aussi, alors elle avait décidé de mettre ça sur le compte de la boisson mais avait tout de même décidé de quitter l'appartement du jeune homme sur le champs. Lyssandre avait déjà suffisamment de problèmes pour y rajouter une violente dispute avec un bel inconnu. Depuis, elle avait presque oublié cette nuit-là -ou plutôt, elle avait décidé de ne pas y repenser. Un homme n'avait jamais levé la main sur elle, mais lorsque le ton de Duke avait commencé à s'élever, elle avait tout de suite eu peur que cela ne se produise pour la première fois, car elle savait que ses misérables soixante kilos ne suffiraient surement pas à pouvoir se défendre si cela arrivait.

C'est pourquoi la jeune femme hésita à refaire demi-tour immédiatement. Elle ne le connaissait absolument pas & ignorait quel était son véritable caractère, mais son instinct lui murmura qu'il ne valait mieux pas apprendre à connaître un homme qui paraissait si coléreux. Or, Lyssandre n'avait jamais été le genre de personne qui prenait les meilleures décisions. Ses pieds refusèrent donc de bouger, tandis qu'elle regardait avec étonnement le photographe qui se dirigeait à présent vers elle.

« Et bien ma chère Lyssandre... Je te manquais ? » La concernée fit un pas en arrière lorsque le doigt du jeune homme entra en contact avec sa propre joue. Ses sourcils se froncèrent, se demandant quelle genre de personne il pouvait bien être pour oser faire un tel geste, & lui murmurer ces mots qui étaient totalement déplacées étant donnée les circonstances professionnelles. Il était évident que si Lyssandre avait su qu'il était à l'origine de cette mystérieuse annonce, elle ne serait pas venue postuler. Mais, maintenant qu'elle se trouvait dans son studio elle se demanda intérieurement si elle ne devait pas lui laisser une seconde chance. & puis, elle avait vraiment envie de s'essayer au mannequina, peut-être que cela était une chance unique -si toutefois il la choisissait comme modèle.
Son regard se décrocha des traits fins de Duke pour se poser sur la jeune femme qui venait de parler, coupant Lyssandre qui se préparait à répondre à sa remarque. La jeune femme en question était vraiment jolie, pensait Lyssandre. A présent, elle savait qu'elle n'avait surement plus aucune chance d'avoir le post. Après tout, il y avait surement une vingtaine de filles s'étant présentées qui n'avaient pas fui le photographe. De toute manière, c'était surement mieux ainsi. Si Lyssandre n'était pas choisie, elle n'aurait plus affaire à cet étrange individu. Mais elle fut surprise par la réaction que la postulante provoqua chez l'embaucheur. « Tu te changes et tu rentres chez toi ! Et t'as pas la place évidemment. De toute façon, t'es trop plate et avec un visage vide, tu pourras pas faire carrière. » Les yeux bleus clairs de Lyssandre devinrent ronds, choquée par les propos trop directs & trop crus de Duke. Avec effarement, elle suivit la scène qui se déroulait sous ses yeux, perdant sa voix. La jeune femme était devenue rouge de colère, ce qui était amplement compréhensible. Le regard interrogateur de Lyssandre suivirent les mouvements du jeune homme qui vint scotcher sur la porte d'entrée de son studio un mot comme moi la place était à présent occupée. La blonde s'éloigna de quelques pas de la porte, fronçant à nouveau ses sourcils. « Tu me prends d'office ? Juste parce qu'on a déjà couché ensemble ? » demanda-t-elle, intriguée par son comportement. Il fallait l'avouer, elle était légèrement déboussolée. Elle aurait plutôt pensé qu'il lui en voudrait d'être partie si soudainement après avoir couché ensemble. Mais, visiblement, cela était oublié.

Lyssandre suivit le photographe, bouche-bée. Elle avait besoin d'un peu plus d'explications. Elle ignorait toujours quel était le thème des photos, & pourquoi il l'avait pris si soudainement.
N'ayant jamais posé les pieds dans un studio photos avant cela, elle scruta avec curiosité la pièce dans laquelle ils venaient d'entrer jusqu'à ce que Duke lui tende une tenue. Lyssandre la regarda un instant avant de l'accepter, il fallait avouer qu'il avait plutôt bon goût car le cuir était la matière préférée de la jeune femme.

« Alors, comment ça tu veux te lancer dans la photo ? Intéressant. Très même. » Pour réponse, Lyssandre se contenta d'acquiescer, commençant à retirer sa veste en cuir jusqu'à ce que sa conscience ne la rappelle à l'ordre. Il valait mieux qu'elle ne s'aventure par dans ce genre de situation. En plus d'être colérique, le jeune homme avait l'air violent. La blonde décida alors de stopper son geste.
« Ecoute enfait, Duke... je pense que je ne vais pas prendre cette place. » dit-elle tout en se mordant légèrement la lèvre, encore hésitante. « L'autre fois, tu m'as vraiment fait peur & je ne veux pas que ça se reproduise. » continua-t-elle en posant par terre les vêtements qu'il lui avait prêté. Le simple fait qu'il venait de parler ainsi à cette postulante avait suffi à Lyssandre pour comprendre qu'il n'était surement pas le genre d'homme avec qui il fallait coucher, ou travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. EmptyMar 7 Déc 2010 - 18:43

Duke ne put s'empêcher de sourire quand elle recula à son contact. Elle semblait peu apprécier son attitude et ça l'amusait. De toute façon, son attitude ne plaisait jamais, il avait apprit à vivre avec et à présent il s'en fichait bien. Il n'ajouta rien, mais il n'en pensait pas moins : elle avait moins joué à la farouche lors de leur rencontre. Une lueur passa dans ses yeux à se souvenir. Tout avait été parfait jusqu'à ce qu'elle l'ouvre pour dire une quelconque connerie qui ne lui avait pas plu et l'avait mit en colère. Mais Duke oubliait vite ses excès de colère et de la retrouver là, en face de lui, lui rappelait plutôt quel bon moment ils avaient passé ensemble. Et Duke ne dirait pas non pour recommencer. Après tout, tant qu'à faire qu'à vivre, autant que ce soit bien non ? Mais Lyssandre ne partagerait peut-être pas son avis sur la question... Surtout lorsqu'elle entendit Duke s'en prendre à la jeune femme qui la précédait, la virant comme une malpropre. Il eu à peine besoin de lui jeter un coup d'oeil pour voir toute l'indignation et le choc qui l'habitait. Il ne s'en accomoda pas non plus. Ça finirait bien par lui passer de toute façon. Et puis, après avoir vu ce qu'il avait écrit sur la pancarte, elle attendit qu'il est refermé la porte pour lui dire : « Tu me prends d'office ? Juste parce qu'on a déjà couché ensemble ? » Duke ne pu s'empêcher d'éclater de rire. Il se tourna vers elle un moment, la dévisageant de haut en bas, comme un prédateur examine sa proie avant de se jeter sur elle et de refermer le piège. Il répondit tout naturellement, comme si c'était une évidence : « Pas juste parce qu'on a couché ensemble Lyssandre. Mais je reconnais que ça te donnais déjà pas mal d'avance. Pour les autres raisons, on verra ça plus tard. Je ne voudrais pas que tu prennes la grosse tête. » Il échappa un petit ricanement avant de partir vers là où était exposé les vêtements pour ses mannequins. Lyssandre le suivit, silencieuse. Il lui tendit donc la tenue qu'elle attrapa sans rechigner et il eu même l'impression que les vêtements lui plaisait. Tant mieux, ainsi il marquait des points. Seulement voilà, la suite ne se passa pas comme il l'avait prévu. Lyssandre ce stoppa net alors qu'elle retirait sa veste que Duke n'attendait qu'une chose : en voir plus. Elle semblait hésiter et le jeune homme n'apprécia pas trop cette interruption. Il se redressa et ses sourcils se froncèrent prenant un air menaçant.

Et puis, elle reprit la parole. « Ecoute enfait, Duke... je pense que je ne vais pas prendre cette place. » Et alors qu'elle se mordait la lèvre, visiblement pas en confiance, Duke fit un pas vers elle, entrouvrant la bouche pour dire quelque chose. Mais il se ravisa au dernier moment et la laissa continuer. Mais il sentait déjà son sang devenir chaud et son souffle s'accélérer. Il ne fallait pas jouer à ça avec lui, ça le rendait fou. Elle finit par terminer son explication. « L'autre fois, tu m'as vraiment fait peur & je ne veux pas que ça se reproduise. » Duke n'en avait rien à foutre qu'elle ait peur de lui ou non. Elle allait devoir s'y faire. Enervé qu'elle ose lui dire qu'elle ne voulait pas la place, Duke se retourna subitement et shoota le pot de stylos qui ornait son bureau. Celui-ci vint s'écraser au sol bruyamment et les stylors roulèrent de part et d'autre sur le sol. Il se retourna vers elle et s'approcha. Il lui attrapa le bras et planta son regard dans le sien, son visage se trouvant à quelques centimètres. « Si tu ne veux pas que je m'énerve, tu fais sagement ce que je te dis et tu arrêtes de jouer à la forte tête. Et dans ce cas là tu verras, tout se passera à merveille Lyssandre. » Il la lâcha et reprit son souffle, cherchant à se détendre. Il glissa sa main dans ses cheveux et s'approcha de son oreille, où il lui murmura : « Je sais reconnaître les filles qui ont du potentiel ma belle... Ne gâche pas ta chance. » Puis, il recula quelque peu sans la quitter des yeux et s'assit sur une des chaises qui trainaient par là. Il ajouta, plus calme cette fois-ci : « Alors maintenant tu arrêtes de faire la petite fille indécise. Tu es embauchée, je suis ton patron et tu fais ce que je te dis. Donc maintenant tu m'enlèves ces fringues et tu enfiles ceux que je t'ai donné. On a pas toute la journée. » Oui, il était carrément hors de question de la laisser filer. A partir du moment où elle était rentrée dans cette pièce, il avait su ce qu'il ferait d'elle. C'était une évidence, elle avait le physique et le look pour. Oh bien sûr la pauvre jeune fille ignorait encore les "grands projets" qu'il avait pour elle. Mais qu'elle patiente, elle le découvrirait bien plus vite qu'elle ne l'imaginait. Il finit par se lever, sans regarder si Lyssandre obtempérait ou tentait de filer en douce. Mais il valait mieux pour elle qu'elle ne tente pas de faire ça, ça finirait mal pour elle. Vraiment. Il s'approcha de son appareil photo et fit encore quelques réglages. Puis il attrapa une chaise en métal noir qu'il installa devant l'objectif. Ce sera le décord pour cette séance. Il se retourna alors pour voir ou en était Lyssandre et la faire venir afin qu'ils commencent à "travailler". Mais Duke avait également d'autres plans en tête. La séance risquait d'être très longue pour la jeune fille et de ne pas se dérouler exactement comme elle aurait pu l'imaginer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. EmptyMer 22 Déc 2010 - 2:21


« Pas juste parce qu'on a couché ensemble Lyssandre. Mais je reconnais que ça te donnais déjà pas mal d'avance. Pour les autres raisons, on verra ça plus tard. Je ne voudrais pas que tu prennes la grosse tête. » Sur ces mots, Lyssandre plissa légèrement le nez, prenant un air agacé. Elle n'aimait pas les réponses vagues de ce genre, & se demandait si elle avait compris ce que le jeune homme pensait. Cependant, elle ne le connaissait pas assez pour deviner ses pensées, & elle ne put que faire des suppositions silencieuses. Croyait-il qu'elle était beaucoup trop sûre d'elle ? Ou, au contraire, qu'elle ne se rendait pas compte de son physique qui l'avait aidé plus d'une fois ? Depuis toujours, Lyssandre avait développé un côté sur de soit que personne ne pouvait nier. & puis, elle avait été obligée de devenir un tantinet arrogante à cause de son travail qui l'obligeait à entretenir soigneusement son physique. Lyssandre décida de ne pas lui poser de questions ; elle découvrirait ce qu'il voulait dire par-là un peu plus tard.

Alors que son regard se reposait sur la veste qu'elle venait d'enlever, elle ne remarqua pas à quel point ses mots énervèrent le brun. Elle sursauta lorsque ce dernier fit bruyamment tomber un pot de stylos. Regardant Duke qui était visiblement furieux, elle n'eut pas le temps de reculer lorsqu'il s'approcha d'elle, jusqu'à lui saisir le bras. Son regard se planta dans celui de Duke, effrayée par son accès de colère soudain. Elle agita son bras dans le but de se délivrer de la pression de Duke, mais ses mouvements étaient vains puisqu'il était beaucoup plus fort qu'elle.
« Si tu ne veux pas que je m'énerve, tu fais sagement ce que je te dis et tu arrêtes de jouer à la forte tête. Et dans ce cas là tu verras, tout se passera à merveille Lyssandre. » Était-il en train de la menacer parce qu'elle avait décliné son offre ? Lyssandre perdit l'usage de sa voix un instant, occupée à se masser son propre bras que Duke venait de relâcher. Apparemment, il ne s'était pas rendu compte de sa force, car le bras de la blonde était devenu légèrement douloureux. Ou peut-être était-ce justement dans son intention. « Je sais reconnaître les filles qui ont du potentiel ma belle... Ne gâche pas ta chance. » Duke avait su utiliser les bons mots. Il avait surement remarqué la soif de gloire qui habitait la jeune femme. Lyssandre ne supportait pas l'idée que cette opportunité ne se présenterait surement qu'une fois. Après tout, il y avait assez de mannequins à Miami pour qu'elle ait une quelconque chance d'être prise ailleurs. Son cerveau bouillonnait, changeant d'avis à tout bout de champs. Elle finit par déglutir difficilement, puis remarqua que le photographe s'était assis. « Alors maintenant tu arrêtes de faire la petite fille indécise. Tu es embauchée, je suis ton patron et tu fais ce que je te dis. Donc maintenant tu m'enlèves ces fringues et tu enfiles ceux que je t'ai donné. On a pas toute la journée. » Les joues pâles de Lyssandre prirent une couleur écarlate. Ce changement soudain de teint n'avait rien à voir avec la timidité ; elle essayait de contenir la colère qui était montée en elle. Elle détestait la manière dont lui parlait Duke. Il se permettait de lui donner des ordres, or la jeune femme avait toujours tout fait pour n'obéir à personne d'autre qu'à elle-même.
« Bien. » finit-elle par déclarer, maitrisant sa voix pour qu'elle ait l'air le plus calme possible. Elle suivit du regard le photographe qui venait d'installer une chaise devant l'objectif. Elle commença par ôter sa robe qu'elle laissa tomber par terre -sans grande gêne puisqu'il l'avait déjà vu en sous-vêtements- puis enfila les vêtements qu'il lui avait donné. Elle serra la ceinture jusqu'à l'avant dernière boucle, avant de s'avancer vers lui. « Mais d'abord, je veux que ce soit clair. Tu ne me parles plus comme à un putain d'animal, & surtout, ne me touches pas. » ordonna-t-elle en faisant allusion au geste déplacé qu'il avait osé faire quelques minutes plus tôt. Elle savait que son ton n'était pas vraiment autoritaire à cause de sa voix aigüe, mais elle ne pouvait mieux faire.

Lyssandre alla s'assoir sur la chaise noire que Duke avait disposé devant l'énorme appareil photo derrière lequel il était censé se placer. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il attendait d'elle. Soudain, elle se sentit étrangement mal à l'aise. Elle venait tout juste de se rendre compte qu'elle ne savait pas poser. De plus, ses cheveux étaient emmêlés & son maquillage n'avait même pas été retouché. Mais, la jeune femme essaya de reprendre confiance en elle & regarda Duke d'un air sceptique. « Quel genre de photo fais-tu, exactement ? Car je ne sais pas vraiment ce qu'il faut que je fasse, sur cette chaise. » fit-elle remarquer, attendant qu'il la guide.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Vide
Message(#) Sujet: Re: Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Do you think i'll have the job ? ♠ duke. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Do you think i'll have the job ? ♠ duke.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-