AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 American Beauty || Cassandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




American Beauty || Cassandre Vide
Message(#) Sujet: American Beauty || Cassandre American Beauty || Cassandre EmptyDim 7 Nov 2010 - 23:54

American Beauty || Cassandre 11vi92a American Beauty || Cassandre 16aqjcj
© Psychozee & aysha
      « Je sais que l'on raconte de très nombreuses choses à mon sujet, surtout concernant ma vie amoureuse, mais peu de personnes savent ce qu'il en est réellement. Personne ne sait que je suis perdu depuis que je l'ai perdue. »

    Je ne suis pas sûr que ce costume fasse très « Halloween ».
    J'avais complètement oublié la fête chez les Morecci, je suis obligé de faire avec les moyens du bord ! Si je rajoute du ketchup, ça pourrait passer pour du sang, non?
    Exact, et tu me paieras le pressing aussi.
    Ouais, t'as raison, c'est une mauvaise idée.

    Habituellement, je ne suis pas le genre de personne qui oublie une fête, surtout quand elle est prévue depuis plusieurs jours comme celle du 3066, Apple Road, mais il faut toujours quelques exceptions, et en voici une que je ne suis pas prêt d'oublier. Après avoir passé la journée à appeler la presque totalité de mon répertoire téléphonique pour trouver un costume d'Halloween de dernière minute, j'ai fini par abandonner et fouiller dans l'armoire de Jonathan, mon grand-père auquel j'ai emprunté cet accoutrement plus que ridicule. Selon lui, c'est le costume d'un sujet de la cour des Tudors. A la limite, on pourrait dire que je suis un noble mort par empoisonnement et revenu pour me venger, ayant traversé l'Atlantique pour retrouver les descendants de mon assassin, mais même avec une telle histoire, je reste toujours aussi ridicule. Bref, peu importe, c'est pas comme si j'allais en mourir, et je ne compte pas manquer la fête pour un détail si insignifiant. Saluant Jonathan, je quitte la maison pour rejoindre ma Ford Mustang et si Dieu m'écoute, par pitié, qu'il la fasse démarrer du premier coup !

    Dieu m'a de toute évidence abandonné. Après avoir tourné la clef dans le contact durant plus d'un quart d'heure et avoir calé à quatre reprises, j'ai finalement opté pour le seul moyen plus rapide que la marche : mon vélo, et il faut que vous sachiez qu'avez des chaussures comme celles de mon déguisement, pédaler devient bien plus qu'un simple enfer. Tout ça pour dire que ce n'est pas le retard habituel version Harlan avec lequel j'arrive devant la maison des Morecci, là c'est le retard défiant toute compétition, celui qui, quand tu le subis, te fait penser que la personne n'arrivera jamais. Laissant tomber mon deux roues contre une haie - oui, sans prendre le temps de l'attacher, parce que sincèrement, si quelqu'un à Ocean Grove prend le temps de voler une antiquité à moins de vingt dollars alors qu'il n'y a pas moins de trois voitures de courses dans un rayon de dix mètres, je veux bien croire à une malédiction me visant - , je me dirige vers le porche du 3066, où je suis accueilli par Marc et Meredith. Jolis déguisements, vraiment réalistes, heureusement qu'ils ne me posent pas trop de questions sur le mien, ça m'évite de partir dans une grande explication théâtrale. Me mêlant à la foule, j'aperçois de nombreux visages connus tout en zigzaguant pour récupérer un verre de punch - en tout cas, ça y ressemble fortement - avant de m'éloigner un peu pour m'habituer à l'endroit. C'est alors qu'une chevelure blonde attire mon attention et me pousse à faire LA connerie de la soirée.

    Hey, euh... Salut Cassandre. Tu... Ton costume est génial !

    J'aurais pu faire semblant de ne pas l'avoir vue, attendre qu'elle vienne me parler pour donner une impression de nonchalance ou quelque chose dans le genre, mais non, c'est plus fort que moi, il faut que les mots sortent en premier et que le réflexion arrive par la suite. Et puis, je vous l'accorde, on a vu mieux comme manière de saluer son ex-petite amie. Mais bon, l'effet de surprise, je viens tout juste d'arriver, bref, je cherche des excuses mais c'est pas comme si c'était la fin du monde. Quoique, je viens d'attirer l'attention sur son costume alors que le mien atteint des records en matière de pathétisme, bravo Harlan, bien joué ! Mon regard croise le sien l'espace d'une demi-seconde mais mes yeux se posent instantanément sur mon verre, comme pour m'empêcher de la regarder trop longtemps. J'attends une réponse, j'en espère une, j'espère qu'elle passera du temps avec moi, trop stupide sans doute pour comprendre certaines choses qui sont pourtant l'évidence même.


Dernière édition par Harlan C. Fincher le Dim 9 Jan 2011 - 15:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




American Beauty || Cassandre Vide
Message(#) Sujet: Re: American Beauty || Cassandre American Beauty || Cassandre EmptyDim 21 Nov 2010 - 15:23

Elle aurait très bien pu passer la soirée avec Billy, elle l’aurait voulu d’ailleurs, là n’étais pas la question mais c’était toujours la même rengaine. Inutile d’éveiller les soupçons sur leur relation car il suffisait de peu pour que des personnes s’imaginent toutes sortes de choses et tombent dans la vérité. Cassandre avait donc quitté la chambre pour rejoindre les autres invités dans le salon, là où était entreposé le buffet. Sans attendre, elle se servit un verre de punch. Un verre ou deux n’allait pas la tuer après tout, elle était consciente qu’elle ne tenait pas très bien l’alcool mais ne souhaitait pas non plus en abuser. S’il y avait bien une chose qu’elle ne souhaitait pas faire, c’était s’humilier et l’alcool, selon elle, était ce qu’il fallait modérer voire éviter pour ne pas passer par là. Bien sûr, c’était en connaissance de cause. Après une ou deux gorgées, elle jeta un bref coup d’œil autour d’elle afin de visualiser les différents déguisements des habitants. Certains dénotaient totalement tandis que d’autres, elle devait l’avouer intérieurement, avaient fait preuve d’une grande créativité. C’était toujours très amusant d’observer ses voisins dans ce genre de petite fête. Goldie, sa meilleure amie, lui manqua alors terriblement. L’année dernière, c’était avec elle qu’elle était venue et comme à leur habitude, elles avaient passé la soirée à critiquer. Peut-être un peu puéril et superficiel mais c’était loin de déranger la blondinette. Il s’en était passé des choses en un an finalement, et en buvant une autre gorgée de son punch, elle se dit qu’elle n’avait aucunement envie de faire un bond en arrière. Se re-concentrant sur la soirée, elle devait admettre que les Morecci avaient su faire parler leur côté macabre pour l’occasion. Il fallait d’ailleurs aimer pousser le vice loin pour couper le courant et faire une petite frayeur aux convives. Casey avait d’ailleurs été bien plus surpris par les cris qu’elle avait entendus au rez-de-chaussée que par la coupure. Toute cette agitation avait été provoquée par un faux cadavre pendu au plafond. Avaient-ils donc tout imaginé par avance, comme…un plan « diabolique » pour la soirée ? Il était certain qu’ils cherchaient à impressionner les voisins. Encore une petite gorgée et cette tranquillité aurait pu durer si seulement un ex compagnon à elle ne l’avait pas reconnu. « Hey, euh... Salut Cassandre. Tu... Ton costume est génial ! » La concernée se retourna doucement, elle n’avait pas besoin de le voir pour le reconnaitre. Elle esquissa un fin sourire avant de le toiser de haut en bas. « Harlan ! Le tien est… original. » A en jugé par son ton, rien n’assurait que c’était dans le bon sens du terme. Harlan était un garçon gentil, voire même adorable selon les termes de Casey mais ce qu’elle lui reprochait davantage c’était sa manière de la coller. Néanmoins, même si parfois elle montrait clairement son agacement, elle ne s’était jamais réellement montrée cassante avec lui. Remarquant qu’elle avait terminé son verre, elle se pinça les lèvres et se resservit. Ce punch était délicieux, c’était ce qui était le plus trompeur… Elle se retourna ensuite vers Harlan, puisqu’il semblait décidé à lui faire la conversation, Casey allait jouer un peu le jeu. « Ça fait un moment que je ne t’avais pas vu dans le coin. Qu’est-ce que tu deviens ? » Si elle ne voulait pas paraitre désagréable dès le premier échange, autant faire mine de s’intéresser à lui un minimum. Cela ne pourrait en aucun cas la tuer et c’était un moyen comme un autre de passer le temps.


Dernière édition par Cassandre Ainsworth le Ven 26 Nov 2010 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




American Beauty || Cassandre Vide
Message(#) Sujet: Re: American Beauty || Cassandre American Beauty || Cassandre EmptyLun 22 Nov 2010 - 0:48

    Harlan ! Le tien est… original.

    Original?! C'est pas un synonyme de ridicule ce mot? Je savais que je n'aurais jamais dû venir à cette soirée ! Mais voilà, faut toujours que j'en fasse qu'à ma tête ! J'ai l'impression que les mots fête et alcool m'attirent encore plus qu'une flamme n'attire un papillon. Mais l'imbécile de papillon, il finit toujours par se brûler les ailes, et moi, eh bien... Non, oubliez la comparaison en fait, je ne sais pas vraiment où elle va me mener, mais vous aurez compris le principal, non? Un petit instant de flottement s'installe, et je profite du fait que Cassandre se resserve un verre de punch pour enlever le chapeau ridicule que j'avais jusqu'à maintenant et le poser sur la chaise la plus proche en espérant ne plus jamais le revoir. Certes, ce n'est qu'un accessoire secondaire, mais au moins il n'est plus là, même si Jonathan risque de m'en vouloir un moment et de se venger. Habituellement je suis quelqu'un de bavard, mais là, face à Casey, après une remarque ambigüe, je deviens plus muet qu'une tombe - promis, je ne ferai pas de mauvais jeu de mots avec Halloween ! Heureusement, la sublime blonde rompt rapidement le silence.

    Ça fait un moment que je ne t’avais pas vu dans le coin. Qu’est-ce que tu deviens ?

    La question à cent mille dollars. Passer sous silence l'épisode chaotique que j'ai traversé après notre rupture et durant lequel je me suis retrouvé enfermé dans ma chambre, sous ma couette, à regarder des séries télévisées stupides tout en engloutissant des pots de glace à longueur de journée et en pleurant comme un enfant me semble une évidence, mais à part ça? Peu de choses ont changé en fin de compte, depuis qu'elle n'est plus avec moi. Je connais une sorte de routine, même si je considère que ma vie est loin d'en être une, je navigue entre mes amis, mon boulot et mes emmerdes. Du point de vue des amours, c'est le néant depuis qu'elle m'a quitté. Bref, trêve de pathétisme pour ce soir, je crois que j'ai atteint le quota !

    Pas grand chose tu sais. Je suis toujours chroniqueur de radio, je vais peut-être même participer à une ou deux émission de télé, et je continue les nouvelles d'Ewan. J'ai aussi un projet de livre qui se met petit à petit en place mais je préfère ne pas trop me faire d'idées, j'ai encore des progrès à faire, et puis...

    Et puis tais-toi Harlan ! Sourire gêné adressé à mon ex-petite amie, après tout, pour m'avoir fréquenté durant quelques mois, elle doit bien se souvenir de mes défauts, et m'apprécier malgré eux, non? A moins qu'elle m'ait quitté par leur faute, point de vue auquel je n'avais pas pensé jusqu'à maintenant, mais qui est, en fin de compte, plus qu'envisageable. Foutue logique, moi qui pensais ne pas en avoir, j'aurais préféré que ce soit le cas ! Bon, un peu de calme, il faut que je reprenne le contrôle. Si elle a accepté de me parler, c'est que je dois avoir un minimum d'importance, hors de question de tout perdre maintenant.

    Et toi, de ton côté? Quoi de neuf dans ta vie?

    J'ai toujours eu de sacrés difficultés en ce qui concerne le protocole à observer avec une ancienne petite amie, si on prend en compte le fait que je n'en ai pas eu des dizaines jusqu'à présent. C'est elle qui m'a quitté après tout, alors est-ce vraiment aller trop loin que de lui demander si elle a quelqu'un d'autre dans sa vie? Si elle pense toujours à moi? Si j'ai une infime chance de la reconquérir? Raaah, je déteste cette situation, ce moment où, après avoir connu une tristesse que je n'aurais jamais pensé pouvoir surmonter, une lueur d'espoir revient, apportant avec elle un désespoir plus que probable si jamais cela venait à tourner mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




American Beauty || Cassandre Vide
Message(#) Sujet: Re: American Beauty || Cassandre American Beauty || Cassandre EmptyVen 26 Nov 2010 - 1:54

Si elle s’était imaginé qu’il lui raconterait réellement les derniers évènements de sa vie, elle n’aurait pas pris le risque de vouloir savoir. Elle s’était montrée polie, comme toujours. C’était un modèle de politesse, tant que ses manières laissaient souvent croire qu’elle faisait partie de ces très très riches familles où l’éducation est stricte. Ce n’était pas le cas. Même si elle était naturellement aisée grâce en grande partie à l’agence de mannequins, ses parents n’avaient jamais imposé à ce qu’elle soit parfaite sur toutes les coutures. C’était elle-même qui s’était inculquée cette façon d’être, et au fil des années, elle avait tout l’air d’une aristocrate. Elle l’écoutait donc avec une attention assez grande pour ne pas que l’on remarque qu’elle s’en fichait un peu. D’ailleurs, elle ne vit pas passer les nombres de fois où elle but son verre jusqu’à le vider à peine quelques minutes après l’avoir rempli à nouveau. Elle aurait dû se rappeler que Harlan aimait bien parler, surtout lorsqu’il se trouvait un peu stressé ou dépassé par la situation. Bien que flatteur d’avoir un certain effet sur la gente masculine, ce n’était pourtant pas spécialement le genre de chose qui la touchait réellement. Évidemment, elle n’allait pas tomber sur son charme puisqu’elle n’était pas…attirée par lui. Cela n’avait rien de personnel, au contraire, Harlan était un charmant garçon autrement elle ne l’aurait pas choisi pour faire semblant. Quoiqu’il en soit, elle avait déjà hâte de retrouver Billy. Consciente d’être assez cruelle avec lui alors qu’il ne méritait pas ce traitement, elle fit l’effort de se montrer plus amicale, mais très légèrement. Il ne fallait pas en demander trop à Miss Ainsworth. C’était très prétentieux de sa part, mais elle ne niait pas quant au fait que c’était déjà un bon point d’attirer son attention. Sans s’en apercevoir réellement, elle changea de verre et en prit un troisième. Elle ignorait ce qui rendait se punch si irrésistible, oui c’était bien le mot. Elle ne tarderait néanmoins pas à ressentir les effets secondaires. Enfin, Harlan se stoppa, se rendant compte qu’il était devenu une vraie pipelette. Elle lui adressa un mince sourire en réponse au sien, plutôt gêné. « Et toi, de ton côté? Quoi de neuf dans ta vie? » Elle se doutait bien que la question se retournerait contre elle, et elle aurait pu être agacée mais toutes les personnes connaissant Cassandre, savaient qu’elle ne se laissait jamais de parler d’elle. Ce fut donc avec plus d’entrain qu’elle enchaina. « Pas grand-chose à vrai dire. » Commença-t-elle modestement. « J’ai enfin obtenu les droits de propriété sur l’agence de ma mère. J’en suis donc à la tête, et je peux te dire que c’est un véritable soulagement. Après des mois de batailles juridiques pour que Ainsworth Model Agency me revienne… Et puis j’ai…je… » Clignant des yeux, elle posa une main sur son front. « Désolée… » Elle avait eu un étourdissement assez étrange mais se reprit rapidement. « Je ne sais plus ce que je voulais dire mais… Tout va bien pour moi en ce moment. » Elle afficha un immense sourire, et termina d’une gorgée son gobelet, qu’elle déposa ensuite sur la table. « Tu es apparemment très pris ces temps-ci. Tu as un peu de temps pour les filles au moins ? » Ces mots venaient de sortir de sa bouche mais elle fut elle-même surprise que ce soit le cas. Elle fronça les sourcils, se demandant si elle n’avait peut-être pas un peu trop forcé sur le punch. Quand bien même c’était le cas, ce serait étonnant qu’il fasse effet aussi rapidement. Certes, elle ne tenait pas l’alcool mais tout de même. L’une de ses mains se posa sur le bord de table, qu’elle serra de ses fins doigts. Elle se sentait de plus en plus bizarre physiquement. Ses jambes commençaient discrètement à trembler, elle était d’abord persuadée que c’était le fruit de son imagination mais non, c’était bien le cas. Elle resserra un peu plus ses doigts sur la table, comme pour éviter de tomber au sol. Elle devait sans doute faire une tête étrange ou bien sa mine devait être atrocement pale. Elle se sentait réellement mal d’un coup. Les sons autour d’elle se firent plus lointains, même la voix d’Harlan lui semblait être à des kilomètres. Elle était à deux doigts de s’écrouler. « Je ne me sens pas très bien. » réussit-elle à dire difficilement, sa gorge était nouée et son cœur semblait jouer au yoyo dans sa cage thoracique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





American Beauty || Cassandre Vide
Message(#) Sujet: Re: American Beauty || Cassandre American Beauty || Cassandre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

American Beauty || Cassandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Maison des Morecci. 3066, Apple Road-