AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Somewhere over the rainbow ❦ Romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptySam 7 Aoû 2010 - 12:22


Somewhere over the rainbow
Romain & Ozzie

L'enterrement était maintenant terminé, au plus grand soulagement d'Ozzie. Bien sûr, il était triste de la mort de Ceasar mais sa peine n'était pas aussi grande que celle de Romain ou bien de son oncle et de sa tante. Tous semblaient dévastés par la mort du policier avec que pour Ozzie, ce n'était que le cycle de la vie: on naissait, vivait, puis, un jour, on mourrait. C'était ce qui été arrivé à Ceasar et le jeune homme préférait se dire qu'il était probablement mieux là ou il était que dans un lit d'hôpital, plongé dans un profond coma. Ozzie n'était plus si proche de Ceasar que ça depuis un petit moment. Il n'avait pas revu Romain depuis son départ précipité pour l'Inde et n'avait d'ailleurs eut aucunes nouvelles. Il ne pouvait pas le lui reprocher, sachant qu'il avait fait le mort pendant une année lorsque lui même était partit sur un coup de tête en Thaïlande. Être en présence de toute sa famille réunie le dérangeait au plus haut point, lui qui ne supportait pas les réunions de famille et toutes les questions qui en découlaient sur sa vie: qu'est ce que tu fais? Qu'est ce que tu comptes faire? Vas-tu reprendre tes études? Il détestait ça et avait beaucoup de mal à se montrer agréable, si bien qu'il avait prit la décision de ne jamais se retrouver avec quelqu'un de sa famille dans la même pièce. Il avait eut la bonne idée de sauter plusieurs repas en trainant au lit, feignant d'être ravagé par la perte de son cousin. Heureusement qu'il était assez bon comédien, et même si intérieurement, il s'en voulait de ne faire aucuns efforts pour se mêler à sa famille, il préférait rester seul. Il avait déjà eut l'énorme bonté de venir jusqu'ici, il ne fallait pas lui en demander trop non plus.

Il avait d'ailleurs réussit à éviter un repas ce-soir là. Tout le monde se trouvait dans la salle à manger mais Ozzie, lui, avait tranquillement mis les voiles. Il avait bien évidemment annoncé à tout le monde qu'il allait se coucher, fatigué par le voyage Miami-Auckland et qu'il ne s'était pas encore très bien remis du décalage horaire. Oz était donc monté rapidement dans sa chambre puis avait retiré les vêtements noirs qu'il avait mit pour la cérémonie pour enfiler quelque chose de plus coloré. Le jeune homme avait reprit contact avec des connaissances d'ici pour pouvoir sortir et s'amuser un peu, en ayant ras-le-bol de l'ambiance morose dans la maison. Tout ce chagrin lui donnait de l'urticaire et il avait vraiment besoin de prendre l'air si sa famille ne voulait pas enterrer une deuxième personne en l'espace de quelques jours. Il était donc passé par la fenêtre et avait rejoint un groupe d'amis dans le centre ville dans le but de se détendre. Sa mère, si elle s'en rendait compte, risquait de lui reprocher mais honnêtement, il s'en fichait royalement. Maintenant qu'elle était partie d'Ocean Grove et qu'elle avait totalement lâché son rôle de mère, leur relation en avait encore prit un sérieux coup et ils ne se parlaient presque plus, préférant se hurler mutuellement dessus. Passer la soirée avec des amis, qui ne passeraient pas des heures et des heures à rendre hommage lui ferait du bien. Il allait pouvoir être lui même ce soir: se poser dans un bar, rire, s'amuser et surtout boire. Impossible d'en trouver chez Romain et il avait réellement besoin d'un verre ou deux ce soir. C'était vital pour lui de boire ce soir.

Quelques heures plus tard, la tête qui tournait un peu et un sourire sur le visage, Ozzie fredonnait un air de musique tout en marchant vers la maison. Il grimpa les marches pour arriver sur le perron et entra dans la maison grâce aux clés qu'il avait emprunté pour la soirée à quelqu'un (il les avait plus chopé en douce en réalité), il entra discrètement dans la maison avant de faire un détour par la cuisine, prit d'une soudaine envie de manger. Le frigidaire grand ouvert, les placards sans dessus-dessous, Ozzie ne trouva rien qu'il le contenterait. Il referma le tout, puis, se dirigea vers le salon en se demandant ce qu'il pouvait bien y avoir à la télévision à cette heure-ci. Oz se jeta sur le canapé, puis attrapa la télécommande et se mit à zapper: rien, rien, un porno, rien, rien, de la musique, rien, rien, rien, un porno, rien, rien, rien, un reportage animalier et du sport. Il fronça les sourcils en se demandant pourquoi son oncle et sa tante avaient autant de chaines qui diffusaient des pornos, puis, remit le sport. C'était un match de rugby de l'équipe de Nouvelle-Zélande, face à une autre équipe dont il ne distinguait pas le nom, ses yeux commençant à se fermer, lentement mais sûrement. Il tenta d'ouvrir grands les yeux, augmenta le son de la télévision mais rien n'y faisait, il s'endormait. C'est ainsi qu'il décida de faire une petite sieste de dix minutes, juste pour se reposer. Il ferma les yeux, et bien évidemment, il sombra immédiatement dans le sommeil: la télé à fond, les commentaires du match de rugby ne le dérangeant pas plus que ça, vautré sur le canapé.


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyLun 9 Aoû 2010 - 23:50

Allongé sur le dos dans son lit, Romain observait les ombres du chêne danser sur son plafond. Malgré la discussion qu’il avait eu tout à l’heure avec son oncle, le jeune homme n’arrivait pas à trouver le sommeil. Son insomnie était forte cette nuit. Chaque fois qu’il tentait de se laisser aller pour sombrer dans l’inconscient, une pensée – souvent morbide – l’arrachait d’un seul coup de son engourdissement. Encore une fois, Romain se retourna en soupirant. Il avait envie de discuter avec Gabriel, mais une petite voix dans sa tête lui refusait ce plaisir. Il n’était pas question de déranger le sénateur pour lui confier la peine qu’il avait d’avoir perdu Ceasar, son frère certes, mais également son ancien amant incestueux.

Alors qu’il tentait à grand coup de volonté de s’endormir, et d’oublier sa peine et sa détresse, du bruit se fit entendre au rez-de-chaussée. Quelqu’un était debout et visiblement, ce quelqu’un se foutait royalement de réveiller la maisonnée. Qui était-ce ? Anthony rentré un peu trop bourré ? Alfie qui n’avait finalement pas trouvé le sommeil ? Sa mère descendue pour vérifier que sa précieuse vaisselle lavée tout à l’heure était bien rangée à sa place ? Qu’importe qui se trouvait au rez-de-chaussée, l’insomnie de Romain, et surtout son envie de discuter furent si grandes qu’il ne put résister à l’envie de se lever pour aller voir de qui il s’agissait. D’un bond, il sortit donc de son lit, puis à pied nu, il quitta sa chambre. Dans l’obscurité, Romain traversa le couloir, descendit les escaliers, puis à pas feutrés, il entra dans le salon. Un léger sourire vint poindre sur son visage lorsqu’il vit Ozzie, affalé sur le canapé, la télécommande à la main et la tête en arrière. Il semblait somnoler. Romain aurait dû se douter que tout ce bruit ne pouvait être que l’œuvre de son cousin. Qui d’autre aurait pu se foutre avec autant d’irrespect du sommeil des habitants de cette maison ?

« Le lit de Ceasar ne te plait pas ? Le matelas est trop dur pour toi, je suppose ? »

Sa voix avait réveillé légèrement en sursaut Ozzie. Romain le rejoignit pour lui prendre la télécommande des mains et baisser le son afin de ramener à l’habitation un calme plutôt appréciable. Dans l’air, une légère odeur d’alcool planait. Romain fronça les sourcils en tombant assit à côté de son cousin, le forçant de ce fait à replier les jambes afin de lui laisser un peu de place.

« Ca te fait chier tout ça n’est-ce pas ? » demanda-t-il en zappant de chaîne en chaîne. « Tu sais, je ne t’en aurais pas voulu si tu n’étais pas venu. J’aurais très bien compris. Tu n’as jamais été fort proche de lui de toute façon, et encore moins depuis que nous sommes sor… » Il se ravisa. « Enfin tu vois. »

Si Romain avait bien conscience d’une chose, c’était bien du petit manège de son cousin. Il le connaissait suffisamment bien pour se rendre compte qu’il ne souhait pas réellement être dans les parages. Pourquoi était-il venu ? Un « je ne peux me libérer » aurait suffit amplement pour excuser son absence. Ce n’était pas comme si toute la famille l’adorait et que son absence aurait créé un manque ou un malaise. De plus, depuis que Romain était sorti avec Ceasar, quelque chose dans leur relation à tous les trois avaient changés. Comme si le lien s’était brisé.

« Au fait, t’as bu ? T’es sorti où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 10 Aoû 2010 - 0:53




Ne pensant pas que quelqu'un avait entendu tout le ramdam qu'il avait fait, Ozzie s'était tranquillement mis en tête de s'endormir sur le canapé et de se lever dès que le soleil viendrait le réveiller pour regagner son lit, ou plutôt celui de Ceasar dont il squattait la chambre le temps de son séjour. Cependant, il fut surpris d'entendre la voix de Romain, et Ozzie sursauta avant d'ouvrir les yeux et de se tourner la tête vers Romain. « Le lit de Ceasar ne te plait pas ? Le matelas est trop dur pour toi, je suppose ? » dit-il, avant de ramasser la télécommande sur le sol et de baisser le son de la télévision, qui avouons-le, était beaucoup trop fort pour une heure aussi tardive. Ozzie n'en avait que faire, et il ronchonna pour montrer son mécontentement à Romain. Ce dernier s'installa à ses côtés en ayant prit grand soin de lui pousser les jambes, sans prendre en compte les nombreuses grimaces et autres grognements de désaccord qui s'échappaient de la bouche d'Ozzie. « Dormir dans le lit d'un mort, c'est surtout ça le problème. » répondit Ozzie, avant de rire bêtement. Ce n'était pas vrai. Dormir dans le lit de Ceasar ne le gênait absolument pas, bien au contraire. C'était la seule chose qu'il trouva à dire, commentaire totalement stupide qui risquait de ne pas plaire à Romain mais il s'en fichait. Ozzie lui en voulait d'être partit du jour au lendemain en Inde, sans le prévenir. Un comportement dès plus hypocrite de sa part, sachant qu'il n'avait pas prit la peine d'appeller son cousin lorsqu'il avait lui même quitter Ocean Grove pour la Thaïlande l'année dernière. « Ça te fait chier tout ça n’est-ce pas ? » dit Romain, tout en changeant de chaine. Ozzie regardait les images défilaient sous les yeux, tout en clignant des yeux dès que la lumière était trop agressive pour lui. « Tu sais, je ne t’en aurais pas voulu si tu n’étais pas venu. J’aurais très bien compris. Tu n’as jamais été fort proche de lui de toute façon, et encore moins depuis que nous sommes sor… ». Il marquait un point. Et Ozzie se tourna brusquement vers lui avant qu'il ne puisse finir sa phrase, voulant absolument oublier la relation entre Romain et Ceasar. Et son cousin l'avait comprit puisqu'il ne continua pas. « Enfin tu vois. » termina t-il. Oz hocha la tête pour montrer qu'il comprenait parfaitement où il voulait en venir et il le remerciait de ne pas aller plus loin. « C'était une bonne occasion de revenir faire la fête ici. » commença Ozzie. « Et comme le voyage était offert, je n'allais pas cracher dessus. » finit-il par dire. Ce n'était pas faux, Ozzie avait sauté sur l'occasion pour quitter Ocean Grove quelques jours et s'amuser en Nouvelle-Zélande. Ceasar était mort, certes, mais la vie continuait malgré tout.

Alors que Romain continuait de changer de chaine, Ozzie essaya de s'installait différemment mais il n'arriva même pas à relever les jambes sur le canapé. Peut être qu'au final, l'alcool qu'il avait ingurgité lui était monté au cerveau en plus grande quantité qu'il ne le pensait. Il gloussa bêtement, puis, se tourna vers Romain qui s'adressait une nouvelle fois à lui: « Au fait, t’as bu ? T’es sorti où ? ». Ozzie sourit et passa une main dans ses cheveux. Il arracha la télécommande des mains de Romain et se mit à son tour à changer de chaine, tout en lui répondant: « Un soda seulement. Et je suis sorti avec des amis. Tu sais, Audrina, Jeffrey et Sienna? Ou tu sais peut être pas. Mais je crois qu'Audrina te connait. Elle fantasme sur toi, si tu veux tout savoir et j'ai beau lui dire qu'elle a trop de poitrine et pas assez de peau qui pendouille entre les jambes, elle pense que tu l'aimes mais que tu ne le sais pas encore. Tu es intéressé? » lâcha Ozzie, tout en rigolant tous les trois mots. « Les mecs, ça te réussit pas tant que ça. Tu veux pas retenter les vagins? » termina t-il, tout en regardant la réaction de son cousin.


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 10 Aoû 2010 - 9:14

Le regard froid posé sur la télévision, Romain se mordit le bout de la langue pour ne pas répliquer avec véhémence des propos pouvant déclencher une dispute qui, il savait, serait on ne peut plus violente tant il en avait gros sur la patate. Ce n’était ni l’endroit, ni même le moment pour recadrer une fois de plus Ozzie. De plus, Romain n’avait pas envie de le faire ce soir. Il était tanné de toujours devoir jouer les gendarmes. Si Ozzie manquait à se point d’empathie et d’humanité pour ne pas respecter le deuil qui touchait cette famille, c’était son problème. Il en subirait les pots cassés. Car à fort de ce montrer aussi peu agréable et chaleureux envers les siens, il s’excluait peu à peu du clan. Devant ce constat, Romain soupira. A quoi bon tenté une nouvelle fois de le mettre en garde ? Ozzie était bien trop… Ozzie pour changer quoique ce soit dans sa manière d’agir et de faire. Le mal qu’il faisait autour de lui, il ne devait même pas s’en rendre compte.

Accompagné d’un soupir lasse, Romain céda la télécommande. Ce que lui dit Ozzie lui arracha un léger sourire en coin. Bien sûr qu’il connaissait Audrina, elle faisait partie de ses copines du club de voile qu’il fut contraint d’arrêter à l’âge de 18 ans, lorsqu’il partit étudier à Los Angeles. Savoir que malgré toutes ces années, elle continuait encore et toujours à flasher sur lui était amusant. Comme quoi, il y avait ici des choses qui ne changeaient pas par ici. Cependant, malgré le côté divertissant des propos d’Ozzie, une chose lui laissa un goût amer en travers de la gorge. Son cousin avait un peu raison sur les bords. Les mecs ne lui réussissaient pas ces derniers temps. Entre David sur qui il avait ouvert les yeux, Ceasar qui n’était autre que son frère et Gabriel dont l’avenir avec lui était réellement plus qu’incertain, on ne pouvait pas dire que sa vie amoureuse était des plus paisible.

« Retenter les vagins ? » répéta Romain en essayant de garder son sérieux. « Elle t’a dit qu’on s’était tripotés ? » Il se mit à rire. « Je lui avais pourtant fait jurer de ne jamais le dire à personne. Ce fut un grand moment de solitude pour moi à l’époque, tu sais. J’avais quoi ? Dix-sept ans je crois, et on était tous les deux au large. Elle a voulue m’initier à l’hétérosexualité, mais elle avait beau tout faire, j’ai pas réussi à bander ! Et j’lui ai dit un doigt. Je me souviens avec pensé à l’époque : putain c’est gluant ! »

Un éclat de rire s’échappa d’entre ses lèvres, brisant le calme du salon. Conscient qu’il riait un peu fort, Romain plaça une main sur sa bouche bêtement. Le souvenir de cette journée au large… ce souvenir d’une époque où sa vie ne partait pas à vau-l’eau était agréable. C’était une bouffée d’oxygène qui chassait loin tous ses soucis.

« Mais hélas pour Audry, même si mon index se souviendra toute sa vie d’elle et du fou rire qu’elle m’a déclenché, je suis bel et bien homo. Et ce, même si les mecs ça ne me réussi pas comme tu dis. » Il haussa les épaules. « Après, le problème vient peut-être de moi, non ? » Son regard se posa sur son cousin. « J’ai toujours tendance à être attiré par les connards. A croire que je suis prédisposé à morfler. David était un vrai fils de pute et j’ai mis six ans à m’en rendre compte, Ceasar un enfoiré de ripou, toi un vrai connard, soyons honnête, et… » Il se ravisa encore une fois. « Enfin, tu vois ce que je veux dire ? Je suis toujours attiré par les mauvais garçons. A croire que j’aime ça, souffrir à cause d’eux. »
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 10 Aoû 2010 - 11:25




Conscient que sa remarque sur la mort de Ceasar ne ferait pas rire Romain, Ozzie ne s'en formalisa pas pour autant et n'hésita pas à se moquer ouvertement de la mort de son cousin, dont tout le monde semblait regretter la perte. D'un côté, il comprenait. Il était tout de même humain et avait un cœur, bien caché quelque part. D'un autre, cela l'agaçait. Les jérémiades du matin au soir, très peu pour lui. Ozzie prenait sur lui, se retenait de ne pas exploser de rire ou de colère toutes les dix minutes, dès qu'il entendait quelqu'un faire l'éloge du beau et grand Ceasar. Plusieurs fois, Ozzie avait eut l'idée de dire à tout le monde que Ceasar n'était pas si parfait que ça et que par exemple, lui et Romain s'étaient amusés un certain temps. Mais par un geste de bonté, il avait décidé de rester silencieux et de se taire, bien qu'il aurait apprécié voir la tête de Romain, d'Alfie ou de sa mère. Pendant une petite minute, il se déconnecta de la réalité et imagina les réactions de gens. Il pouffa dans son coin, sans se soucier du regard de Romain ne comprenant pas ce qu'il avait bien pût faire de drôle. Les images continuèrent de défiler sur la télévision à une vitesse folle, si bien qu'Ozzie ne distinguait même plus les programmes du moment et après tout, il s'en fichait. Il continuait d'appuyer frénétiquement sur la télécommande et prêta cependant toute l'attention dont il était capable à tout ce que Romain lui disait. « Elle t’a dit qu’on s’était tripotés ? » Il se mit à rire. « Je lui avais pourtant fait jurer de ne jamais le dire à personne. Ce fut un grand moment de solitude pour moi à l’époque, tu sais. J’avais quoi ? Dix-sept ans je crois, et on était tous les deux au large. Elle a voulue m’initier à l’hétérosexualité, mais elle avait beau tout faire, j’ai pas réussi à bander ! Et j’lui ai dit un doigt. Je me souviens avec pensé à l’époque : putain c’est gluant ! ». Ozzie gloussa une nouvelle fois. Il reconnaissait parfaitement le comportement d'Audrina qui avait tout d'une dévergondée, ce qui avait tendance à amusait Ozzie, surtout lorsqu'elle racontait toutes ses aventures sexuelles. Contrairement à beaucoup, Oz ne pensait pas qu'Audrina était une salope, mais plutôt une fille qui aimait la vie et les joies que l'on pouvait trouver en compagnie des autres. Lui même était mal placé pour la juger. Il n'avait cependant jamais imaginé qu'Audrina puisse réussir à accrocher Romain sur son tableau de chasse et bien qu'il n'avait pas été jusqu'au bout, il était surpris. Oz sourit en se disant qu'il devait la féliciter la prochaine fois qu'il la verrait. « Mais hélas pour Audry, même si mon index se souviendra toute sa vie d’elle et du fou rire qu’elle m’a déclenché, je suis bel et bien homo. Et ce, même si les mecs ça ne me réussi pas comme tu dis. » continua Romain. Oz se tourna vers lui, mais avant qu'il puisse ajouter qu'il avait dit ça pour rire et l'embêter, son cousin reprit la parole: « Après, le problème vient peut-être de moi, non ? J’ai toujours tendance à être attiré par les connards. A croire que je suis prédisposé à morfler. David était un vrai fils de pute et j’ai mis six ans à m’en rendre compte, Ceasar un enfoiré de ripou, toi un vrai connard, soyons honnête, et… » dit-il. Ozzie eut un petit rire lorsque Romain la qualifia de connard. Ce n'était pas faux mais pourtant, ça amusait Oz plus qu'autre chose. « Enfin, tu vois ce que je veux dire ? Je suis toujours attiré par les mauvais garçons. A croire que j’aime ça, souffrir à cause d’eux. » termina t-il. Ozzie haussa les épaules à son tour. Que pouvait-il répondre? Il n'était pas un expert en l'amour et il ne se voyait pas donner des conseils à Romain. Il arrêta de zapper et s'arrêta sur une chaine de télé-achat, puis se tourna vers Romain: « Arrête de voir des mecs. » dit-il. Il marqua une petite pause en essayant d'assembler ses idées pour pouvoir dire quelque chose qui avait un sens. « J'veux dire par là que tu as toujours été avec quelqu'un. Prends du temps pour toi, arrête de te soucier des autres. ». Ozzie s'arrêta de parler une nouvelle fois et reporta son attention sur un autre point de la pièce. « Juste... Être seul, chez toi, à ne penser à personne, à prendre soin de toi, à te faire plaisir. » lâcha t-il finalement. Il se retourna vers Romain pour le regarder et sourit sincèrement. « Et même si tu es avec quelqu'un en ce moment même, arrête de te prendre la tête. Décompresse, laisse toi vivre et profites-en. » ajouta Ozzie. « Après tout, tu pourrais très bien mourir demain. » dit-il pensivement, en imaginant sa propre mort. Accident de voiture? Maladie? Vieillesse? Assassinat? En tout cas, il voulait une mort qui marquerait les esprits. Peut être que sa famille se réunirait aussi pour dire combien Ozzie était un Saint. Un énième rire s'échappa de sa bouche, et Ozzie reposa lourdement sa tête sur le canapé, attendant que Romain lui réponde.


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 17 Aoû 2010 - 12:41

Romain n’arrivait pas à y croire. Depuis quand Ozzie avait-il des paroles aussi censées ? Etait-il sous l’emprise d’ecstasy ou était-il tout simplement tombé sur la tête ? C’était bien-là l’une des rares fois où son cousin se montrait adulte et responsable, et pire encore : de bons conseils ! Même si ce n’était pas fort agréable à admettre, Ozzie avait raison. Romain n’avait jamais vécu pour lui-même, et il était peut-être temps d’y songer. Il avait d’un bout à l’autre de ses vies amoureuses été en couple, comme si dans le fond, la solitude le tourmentait au plus haut point. Il y avait d’abord eu Aaron, puis David qui avait conditionné une grande partie de sa vie, Ceasar avait qui sa relation fut des plus troublante, et maintenant, Gabriel. Jamais Romain n’avait goûté aux joies du célibat. Il n’en avait de toute façon pas envie. Il était destiné (et c’était une conviction profonde) à être en couple. C’était la seule chose qui lui importait réellement dans la vie et pour qui il était (et ce malgré quelques ratés et quelques dérives) doué.

« Ca me coûte de le dire, mais pour une fois, tu as raison. » commença Romain en observant le côté du visage de son cousin. « Je n’aime pas ne pas être en couple. C’est difficile à expliquer à un célibataire endurci dans ton genre, mais j’ai l’impression que lorsque je sors avec quelqu’un, que j’exploite réellement tout mon potentiel. Comme si j’existais enfin. » Romain s’affala dans le fond du divan, reposant sur la table basse ses pieds nus. « Mais tu as raison, il faudrait peut-être que j’arrive à rester seul un moment afin de me retrouver et de prendre le temps de faire tout ce dont j’ai toujours rêvé de faire et que mes petits amis m’ont toujours refusés. »

Tout naturellement, une liste de regrets passa à travers le crâne du jeune homme. Il repensait à toutes ces choses qu’il n’avait jamais pu faire parce qu’on le lui avait toujours refusé ou interdit, ou parce que sa conscience l’en avait dissuadé. Il était peut-être temps d’arrêter de s’oublier pour les autres et d’arrêter d’être le parfait petit Romain irréprochable qui n’aimait pas faire de vagues. Il était peut-être temps d’enfin s’autoriser à être un peu égoïste, et beaucoup plus lui-même.

D’un bond, le jeune homme se leva donc, résolu à arrêter de lutter. Il rangea dans un coin de sa tête cette petite voix qui lui ordonnait sans relâche d’être parfait aux yeux du monde pour n’écouter que son envie du moment. Celle-ci lui disait de lâcher prise et de fuir un instant sa peine et ses regrets. Tout en regardant Ozzie qui semblait étonné par son regain d’énergie, il dit :

« Lève-toi ! On sort ! Je ne sais pas où, ni quand on rentrera mais on s’en va. On prend la voiture et on roule droit devant jusqu’à ce qu’on tombe sur un truc à faire ! Jusqu’à Kaitaia ou Wellington, je m’en fous ! » Il donna un petit coup de pied dans le divan pour l’inciter à se mouvoir. « Allez, jusqu’à mon retour à Miami, je suis célibataire et j’ai bien envie d’en profiter ! Ce n’est pas ça que tu veux que je fasse ? M’éclater car la vie est trop courte ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptySam 21 Aoû 2010 - 18:37




Ozzie n'était pas du genre à donner des conseils. Aider les gens, non, ce n'était vraiment pas son truc. Bien au contraire, Ozzie s'amusait à les enfoncer un peu plus, et ça, c'était vraiment le plus amusant. Du moins, de son point de vue. Bien évidemment, il n'hésitait pas à venir en aide aux personnes qu'il appréciait mais ce n'était pas ce qu'il faisait de mieux. Non, Ozzie était assez égoïste et il l'assumait. Il n'avait aucuns problèmes à le dire, et n'hésitait pas non plus à le montrer. Il était comme ça, et n'avait aucunes envies de changer pour les autres. Après tout, si on commençait à être trop sympathique, les autres en profitaient: donner leur une main et ils vous prennent le bras. Et il n'avait absolument pas envie qu'on le prenne pour un con. Pourtant, il avait donner un conseil à Romain, sans en être véritablement conscient. Pour une fois, il trouva d'ailleurs que ce qu'il disait était intelligent, ce qui changeait de d'habitude. Pourtant, avec la dose d'alcool qu'il avait dans le sang, il se surprit lui même, et fut d'ailleurs surpris de ce que venait de lui dire Romain. « Ca me coûte de le dire, mais pour une fois, tu as raison. ». Un sourire triomphant sur le visage, Ozzie bomba le torse. Enfin, enfin, son cher cousin reconnaissait sa supériorité. Avant qu'il ne puisse répondre, et rire bêtement, Romain reprit la parole, comme s'il s'attendait à ce qu'Ozzie la ramène. « Je n’aime pas ne pas être en couple. C’est difficile à expliquer à un célibataire endurci dans ton genre, mais j’ai l’impression que lorsque je sors avec quelqu’un, que j’exploite réellement tout mon potentiel. Comme si j’existais enfin. ». Oz fronça les sourcils. Comment pouvait-on se sentir existant lorsqu'on était en couple? Ce n'était pas du tout son avis. Au contraire, il était plutôt du genre à penser l'inverse. En couple, il avait cette impression de se faire bouffer, de se faire priver de liberté. Il comprenait qu'il y avait des concessions à faire mais de là à ne plus être soi-même, non. Il avait d'ailleurs énormément de mal à rester longtemps en couple, ayant cette impression d'étouffer très rapidement. Pourtant, les choses changeaient peu à peu dans sa tête, surtout concernant sa relation avec Brenna dont personne n'était au courant. « Mais tu as raison, il faudrait peut-être que j’arrive à rester seul un moment afin de me retrouver et de prendre le temps de faire tout ce dont j’ai toujours rêvé de faire et que mes petits amis m’ont toujours refusés. ». Ozzit sourit. Romain et lui pourraient peut être se retrouver, rattraper le temps perdu: après tout, il était partit en Inde et il devait avoir beaucoup de chose à raconter. Alors qu'Ozzie allait lui demander de lui raconter son séjour, il tourna la tête pour regarder le visage de son cousin. Ce dernier se releva d'un coup et se tourna vers Ozzie: « Lève-toi ! On sort ! Je ne sais pas où, ni quand on rentrera mais on s’en va. On prend la voiture et on roule droit devant jusqu’à ce qu’on tombe sur un truc à faire ! Jusqu’à Kaitaia ou Wellington, je m’en fous ! ». Ecarquillant les yeux, surpris de voir son cousin bouger d'un coup et se montrer autant excité, Ozzie se releva avec difficultés. « Allez, jusqu’à mon retour à Miami, je suis célibataire et j’ai bien envie d’en profiter ! Ce n’est pas ça que tu veux que je fasse ? M’éclater car la vie est trop courte ? » termina Romain. Ozzie sourit, et se dirigea vers la sortie de la maison. Il se retourna vers Romain, et s'adresse à lui: « Jusqu'à ton retour à Miami? Tu es donc … En couple? » lâcha Ozzie, suspect. Il s'arrêta, bloquant la porte à Romain pour que celui ci lui réponde. Curieux, et surtout ayant envie de savoir avec qui Romain sortait, il voulait à tout prix obtenir une réponse. « Et tu ne m'as rien dis? D'abord, tu pars à l'autre bout du monde, et maintenant, tu me caches ton mec. Et bien, et bien, notre relation en prend un sérieux coup cher cousin. ». Ozzie sourit, et ajouta: « Dommage que Ceasar soit mort, il était à deux doigts de gagner le prix de mon cousin préféré » lâcha t-il, avant d'ouvrir la porte, vexé qu'on ne lui dise rien. Il claqua la porte derrière lui et tout en râlant, il se dirigea vers la voiture.


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptySam 21 Aoû 2010 - 23:25

Romain ne comprenait pas pourquoi Ozzie prenait aussi mal qu’il lui ait caché ces quelques informations. Ok, partir en Inde sur un coup de tête et sans avertir personne n’était franchement pas quelque chose dont on s’attendait de sa part. Le jeune homme était quand même considéré comme la fierté des Parker-Braddock. Il était impensable qu’il puisse ne serait-ce que mentir. Et pourtant, c’était ce qu’il avait fait en prétendant être parti pour une mission humanitaire. Qu’Ozzie se plaigne de ne pas avoir été mit dans la confidence faisait assez sourire intérieurement Romain. Depuis quand Ozzie se souciait-il de quelqu’un d’autre que de sa petite personne ? Ozzie ne semblait pas se rendre compte qu’il était parfois assez difficile d’être son cousin. Sa méchanceté gratuite, son indifférence et sa manière de dénigrer sans cesse les autres avaient plus tendance à faire fuir les gens qu’à les pousser à se rapprocher de lui. Même si Romain aimait énormément la compagnie de son cousin, celui-ci était la dernière personne qu’il choisirait pour lui confier un secret ou pour lui venir en aide. Romain était peut-être un bon samaritain, mais il n’était pas dupe.

Alors qu’Ozzie ronchonnait en rejoignant la voiture, Romain monta rapidement à l’étage enfiler un jeans, un pull, puis il fourra dans un sac à dos quelques vêtements de rechanges. Il inscrivit ensuite sur le tableau des tâches dans la cuisine un « Nous sommes parti en virée Ozzie et moi. Romy. », puis il rejoignit à son tour le véhicule. Son cousin avait eu la bonne idée de s’asseoir côté passager.

« Je ne vois même pas pourquoi ça t’étonne. » fit calmement Romain en bouclant sa ceinture de sécurité. « Je ne suis pas fou, Ozzie. J’ai conscience que ta gentillesse envers moi à des limites. L’homme avec qui je sors, tu n’hésiterais pas une seconde à t’en prendre à lui pour lui soutirer je ne sais trop quoi. C’est quelqu’un d’important. Et je ne te laisserais pas nous mettre de bâtons dans les roues. »

Romain mit le contact et il démarra en marche arrière, quittant la propriété de ses parents pour s’engager sur la route. S’il ne désirait pas confier à Ozzie l’identité de l’homme avec qui il entretenait une relation, c’était uniquement parce qu’il n’avait pas confiance en son cousin. Sa relation avec le sénateur McAllister devait rester secrète. Et, il n’était pas certain qu’avec Ozzie dans la confidence, ce soit éternellement le cas.

« Ne joue pas les innocents. Je t’adore mais je ne suis pas dupe. On sait tous les deux que ton affection envers moi s’arrête devant un beau chèque. Tout ce que tu as besoin de savoir sur le mec avec qui je sors, c’est que je l’aime, qu’il me fait grimper aux rideaux et que je ferais tout pour rester avec lui. Le reste, tu t’en passeras. »

Il arrêta la voiture au premier feu rouge, tournant son visage vers son cousin.

« Et arrête avec Ceasar. C’est déplacé. Surtout venant de ta part. Je vais vraiment finir par croire que tu es heureux qu’il ne soit plus parmi nous. » Il fronça légèrement les sourcils. « T’avais peur de quoi ? Qu’il balance tes sales petits secrets ? » Il enclencha la radio. « Comme celui de tes 21 ans ? »

A cet instant, ce fut Romain qui lança pour la première fois depuis longtemps une pique à son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyDim 22 Aoû 2010 - 0:34




Sortant tout en râlant de la maison, Ozzie ouvrit la portière côté passager de la voiture. Il avait bien évidemment envie de conduire mais sachant qu'il avait bu et que sa tête tournait, Romain lui ferait sûrement la remarque. Il grimpa donc et s'installa, tout en attendant que Monsieur Romain arrive. Plusieurs minutes passèrent durant lesquelles Ozzie avait une folle envie de partir sans lui, puis, il le vit enfin sortir de la maison habillé. « Enfin, la diva s'est fait une beauté » dit-il, avant de ricaner bêtement dans son coin. Romain ouvrit la portière puis s'installa au volant et prit immédiatement la parole: « Je ne vois même pas pourquoi ça t’étonne. Je ne suis pas fou, Ozzie. J’ai conscience que ta gentillesse envers moi à des limites. L’homme avec qui je sors, tu n’hésiterais pas une seconde à t’en prendre à lui pour lui soutirer je ne sais trop quoi. C’est quelqu’un d’important. Et je ne te laisserais pas nous mettre de bâtons dans les roues. ». Ozzie tourna la tête vers la fenêtre et grimaça dès que Romain prononcer un mot. Il finit cependant par soupirer et activa la radio pendant que Romain faisait marche arrière dans l'allée pour quitter la propriété et se dirigeait vers il-ne-savait-plus-où. Ozzie appuya sa tête contre la vitre de la voiture, essayant de stopper le début de migraine qui pointait le bout de son nez. Il espérait un peu de calme, mais Romain n'en avait pas finit. « Ne joue pas les innocents. Je t’adore mais je ne suis pas dupe. On sait tous les deux que ton affection envers moi s’arrête devant un beau chèque. Tout ce que tu as besoin de savoir sur le mec avec qui je sors, c’est que je l’aime, qu’il me fait grimper aux rideaux et que je ferais tout pour rester avec lui. Le reste, tu t’en passeras. » Ozzie sourit. Alors, il s'agissait d'une personne importante. Romain avait visé haut, ce qui attisa un peu plus la curiosité de son jeune cousin qui n'avait qu'une seule envie maintenant; découvrir qui était le mec de Romain. La voiture s'arrêta et il sentit le regard de Romain sur lui. Il tourna la tête et découvrit le visage de son cousin. « Et arrête avec Ceasar. C’est déplacé. Surtout venant de ta part. Je vais vraiment finir par croire que tu es heureux qu’il ne soit plus parmi nous. » Pour unique réponse, Ozzie haussa les épaules. Bien sûr que non, il n'était pas heureux. Mais il n'avait juste pas envie de se morfondre comme toute la famille le faisait. Ceasar était loin d'être un héros après tout. « T’avais peur de quoi ? Qu’il balance tes sales petits secrets ? Comme celui de tes 21 ans ? » Ozzie se tourna lentement vers Romain, le regard froid. Tout doucement, un petit sourire narquois se dessina sur son visage. Il coupa la radio, puis, s'adressa à son cousin « Oh oui, tu as parfaitement raison Romain. J'avais très peur que Ceasar le héros balance cette soirée. C'est vrai que lui étant blanc comme neige. » dit-il. Ozzie finit par remettre la radio qu'il venait de couper. Sentant la colère montait à lui et ayant tendance à se montrer violent lorsqu'il était bourré, il préférant prendre calmement sa respiration plutôt que de continuer de discuter avec Romain, pour la simple et bonne raison qu'il allait s'énerver. Malheureusement, une partie de son cerveau en décida autrement, puisqu'il finit par parler, assez séchement. « Et surtout, ne me donne pas de leçons vis à vis des secrets, surtout avec Ceasar, d'accord? Après tout, vous êtes sortis ensembles. Et ça, je doute que la famille soit au courant. Alors, tu peux dire ce que tu veux concernant les 21 ans, mais le fautif était Ceasar. Et j'ai fais ça uniquement pour sauver ton cul. Une fois encore. »lâcha t-il froidement, avant de monter le son de la radio, voulant mettre fin à cette discussion qui ne s'annonçait pas de plus agréable. « Parce que tu te rapelles de notre séjour en Australie Romain? Tu sais bien ce qui s'est passé et que c'est uniquement grâce à moi que tu peux, comment tu as dis déjà? » dit-il en feintant de réfléchir. « Ah oui, que tu peux sortir avec quelqu'un d'important, que tu aimes et qui te fais grimper aux rideaux. » termina t-il avant de détourner le regard de son cousin. Il remarque que le feu où la voiture était arrêté été maintenant vert. Tout sourire et content d'avoir pût faire taire Romain, Ozzie se tourna vers lui et dit, sans prendre en compte les remarques précédentes: « Le feu est vert cher cousin! Tu comptes démarrer ou bien, je vais devoir prendre le volant pour qu'on puisse rouler quelque part? ». Ozzie sourit, puis, se mit à glousser dans son coin. Un brin lunatique, il ouvrit la fenêtre de son côté pour pouvoir avoir de l'air frais lui souffler sur le visage, ayant grand besoin de ça pour se calmer et faire diminuer les effets de l'alcool.


_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 24 Aoû 2010 - 14:11

Malgré le feu qui venait de passer au vert, Romain ne redémarra pas. Le jeune homme avait les mains serrées autour du volant. Il essayait d’encaisser l’incroyable hypocrisie d’Ozzie. Comment pouvait-il oser se faire passer pour le héros de l’histoire concernant ce qui était arrivé en Australie ? Avait-il des problèmes de mémoire à force de fumer sa daube ? Avait-il oublié qui les avait poussés à se perdre là-bas ? Une boule de colère monta du fond de l’estomac de Romain qui ne pu et surtout, ne voulu la réprimer. Il était peut-être temps de lui dire ses quatre vérités à cet idiot ! Romain avait toujours beaucoup aimé Ozzie, mais pas ce soir. Le jeune homme en avait trop gros sur la patate pour prendre sur lui et continuer à jouer les autruches en ne regardant pas en face le vrai visage de son cousin, visage que tous les membres de la famille voyaient.

« Je te trouve bien culotté de dire cela… » commença par dire Romain en regardant Ozzie droit dans les yeux. « Lorsque l’on sait que c’est toi qui m’as conduit en Australie. C’est par ta faute que nous nous sommes retrouvé dans cette situation. Jamais nous n’aurions croisé ce bien aimable individu si nous étions allé camper comme prévu. »

D’un geste vif, Romain coupa le son de la radio et il se tourna légèrement vers Ozzie, son avant-bras déposé sur le volant. Parler si froidement à son cousin n’était pas dans ses habitudes, lui qui d’ordinaire s’écrasait la plupart du temps. Mais depuis son séjour en Inde, depuis qu’il avait rencontrer Gabriel et qu’il s’était rendu compte de ses propres travers, il sentait en lui cette force qui le poussait à ne plus tout accepter. Petit à petit, Romain délaissait son côté esclave pour devenir maître de sa vie. Les masques tombaient peu à peu autour de lui, et celui du silence qu’il avait posé sur Ozzie et son comportement, s’effritait de plus en plus, jusqu’à laisser apparaître le vraie visage de ce dernier.

« Si tu n’étais pas un éternel petit connard qui aime se vautrer dans les emmerdes comme un cochon dans la fange, rien de tout cela ne serait jamais arrivé. Ceasar ne t’aurait jamais emmené aux putes, et il ne se serait jamais passé ce qu’il s’est passé cette nuit-là. » Une grimace de dégoût pinça ses lèvres. « Il ne l’aurait jamais violé et tu n’aurais jamais massacré ce pauvre type. » Le regard de Romain se fronça. « Car tu vois, si tu étais un cousin « normal » on t’aurait invité au restaurant, en boite de nuit et puis on serait rentré pénard chacun chez soit. Mais non, Ozzie. Il faut que tu sois un vrai enfoiré. Il faut que tu joues toujours au con. Que tu nous fasses à tous des sales coups. Que tu nous apportes un tas d’emmerdes à chacun. Si tu n’étais pas pourri jusqu’au trognon mon cousin chéri, peut-être que nos vies seraient grandement différente. Parfois, je me dit qu’ils ont raison de te tenir éloigner de leurs vies. Car il est clair que tu ne fais aucun effort pour faire partie de cette famille. La preuve en est ton incroyable indifférence face à sa mort. »

Il fut un temps où Romain n’aurait jamais oser dire tout cela à voix haute. Et pourtant, ce soir, il avait osé dire tout haut ce qu’il pensait depuis des années tout bas. Mettre les points sur les I avec Ozzie était quelque chose qu’il se devait de faire s’il désirait avancer et reconstruire sa vie. Toujours immobile, le regard planté dans celui de son cousin, Romain ne bougeait pas. Le feu passa à nouveau au rouge. Seuls sur la route, ils pouvaient se permettre de rester à l’arrêt encore un moment.

« Pourquoi tu aimes tant faire le mal autour de toi ? Dis-moi ! Qu'est-ce que ça te fait de briser et de salir tout ce que tu touches ? »
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyMar 24 Aoû 2010 - 17:59


Pendant un instant, Ozzie pensa que Romain allait reprendre la route et ne rien ajouter de plus. Après tout, c'était le genre de Romain: il prenait beaucoup sur lui et Ozzie avait tendance à l'admirer par moment, lui qui était beaucoup trop impulsif et sanguin. Cependant, ce soir, Romain semblait être complétement différent. « Lorsque l’on sait que c’est toi qui m’as conduit en Australie. C’est par ta faute que nous nous sommes retrouvé dans cette situation. Jamais nous n’aurions croisé ce bien aimable individu si nous étions allé camper comme prévu. » dit-il, en regardant Ozzie droit dans les yeux. Ce dernier, pour une fois, avait cette drôle d'impression de ne pas être à l'aise. Tout ceci ne présageait rien de bon, et Romain l'avait déjà assez énervé quelques minutes auparavant. Il sentit son estomac se contracter à l'évocation de ce souvenir, qu'il se donnait tant de mal à ranger dans un coin de sa tête et à oublier. Le simple fait d'en parler faisait tomber toutes les barrières qu'il avait construit autour de cet évènement qu'il avait vécu avec Romain, il y a quelques années. Un flot d'images et de sensations, qu'il avait tant de mal à contenir, se mit à surgir dans son esprit, pendant que les reproches de Romain continuait de fuser. « Si tu n’étais pas un éternel petit connard qui aime se vautrer dans les emmerdes comme un cochon dans la fange, rien de tout cela ne serait jamais arrivé. Ceasar ne t’aurait jamais emmené aux putes, et il ne se serait jamais passé ce qu’il s’est passé cette nuit-là. » ajouta-Romain, tout en grimaçant. Ce qu'Ozzie n'apprécia pas vraiment. Il avait une folle envie de répondre, mais toutes ses idées se mélangeaient si bien qu'il préférait garder le silence pour le moment. Dissimulé derrière un visage fermé, même pas l'ombre d'un sourire narquois sur le visage, il écoutait les reproches cinglants de son cousin. « Il ne l’aurait jamais violé et tu n’aurais jamais massacré ce pauvre type. » dit Romain. Ozzie baissa la tête et toute cette soirée lui revint en tête. Une soirée d'anniversaire, Ceasar et Romain l'emmenant dans un club de strip-tease pour célébrer sa majorité, Ceasar s'amusant un peu avec une strip-teaseuse... Et tout le reste de la soirée. La culpabilité le rongeait, mais il faisait avec. Après tout, il avait fait ça pour protéger sa famille, et n'importe qui aurait agit de sa manière. « Car tu vois, si tu étais un cousin « normal » on t’aurait invité au restaurant, en boite de nuit et puis on serait rentré pénard chacun chez soit. Mais non, Ozzie. Il faut que tu sois un vrai enfoiré. Il faut que tu joues toujours au con. Que tu nous fasses à tous des sales coups. Que tu nous apportes un tas d’emmerdes à chacun. Si tu n’étais pas pourri jusqu’au trognon mon cousin chéri, peut-être que nos vies seraient grandement différente. Parfois, je me dit qu’ils ont raison de te tenir éloigner de leurs vies. Car il est clair que tu ne fais aucun effort pour faire partie de cette famille. La preuve en est ton incroyable indifférence face à sa mort. » La tête baissée, Ozzie acceptait les reproches sans broncher. Pourtant, il se sentait de plus en plus en colère. Une boule dans l'estomac, il tremblait un peu plus à chaque mot de Romain, ayant la subite envie de le cogner. « Pourquoi tu aimes tant faire le mal autour de toi ? Dis-moi ! Qu'est-ce que ça te fait de briser et de salir tout ce que tu touches ? » termina t-il, enfin. Ozzie profita de cet instant de silence pour réfléchir et faire tout ce qu'il pouvait pour éviter de frapper Romain. Bizarrement, il n'avait plus la tête qui tournait pas l'effet de l'alcool, mais plutôt par la montée de colère qui allait le faire exploser d'une minute à l'autre. Et soudainement, il ricana. Se moquant totalement des remarques de son cousin, et décidé à être le plus odieux possible avec lui, juste pour pouvoir le blesser autant qu'il venait de le faire. « Romain... » lâcha t-il, sur un ton dégouté. « Je suis vraiment surpris de t'entendre dire tout ça. ». Il redressa la tête pour à son tour, planter son regard dans celui de son cousin. « Ton voyage en Inde t'as fais gagner une paire de couilles. C'est bien, ça change de la fillette que tu as toujours été. » répliqua Ozzie. Si Romain voulait jouer franc jeu, ce ne serait pas le cas d'Ozzie, qui avait simplement envie de le blesser, de lui faire très mal, comme il venait de le faire en lui remémorant l'Australie et la soirée de sa majorité. Et à ce petit jeu là, Ozzie était beaucoup plus fort que Romain. « Je regrette David. Vraiment. J'appréciais beaucoup lorsqu'il te foutait un poing pour t'empêcher de l'ouvrir. » asséna t-il, froidement. « Je ne t'ai jamais demandé de me suivre en Australie, mais non, il fallait toujours que tu te comportes comme un petit chien de garde. Qu'est ce que ça te fait d'être un suiveur? D'être un mouton qui ne sait pas prendre des décisions pour lui tout seul sans en être ridicule? ». Ozzie sourit, tout en secouant la tête d'un air dégouté. « Ceasar était bien content que je défende son cul de flic ripou. Je suis le mouton noir de cette famille, mais si ta petite maman et ton petit papa apprenaient tous les secrets que tu te donnes tant de mal à cacher, que Ceasar se donnait tant de mal à cacher... On pourrait fêter deux nouveaux enterrements. » dit-il, feintant d'être triste. Puis, il ouvrit la portière la voiture, et descendit du véhicule. Il se tourna une dernière fois vers Romain. « Oh, et ne t'inquiète pas. Je ne serais plus un problème pour toi. La prochaine fois qu'il faudra sauver ton petit cul, tu te débrouilleras tout seul. Et on verra bien si tu t'en sors. » dit-il avant d'ajouter rapidement en ricanant. « Ou pas! ». Ne supportant plus de le regarder, il se détourna et s'avança tranquillement sur la route.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 2:28

C’était à prévoir. La riposte fut à la hauteur de la méchanceté légendaire et gratuite de son cousin. Si Romain c’était lâché de la sorte, s’il avait enfin osé dire ce qu’il pensait tout bas depuis des années, c’était uniquement parce que le barrage qui maintenait la langue liée de l’ancien Romain s’effritait de plus en plus. Il devenait de plus en plus difficile pour lui de contenir ses reproches et de canaliser tout ce qu’il avait gardé secret enfuit en lui depuis toujours. Romain commençait sérieusement à étouffer, cloîtré dans la case du mouton blanc qu’on lui avait imposé. Il en avait assez de subir et de laisser les autres l’écraser. Il commençait peu à peu à ouvrir les yeux sur les êtres qu’il avait protégés, et à qui pour certain, il avait octroyé des immunités. Ozzie faisait partie de ceux-là. Depuis son retour des Indes, Romain perdait ses illusions sur son cousin. Il était clair (et ce qu’il venait de lui dire l’avait prouvé) qu’il ne l’aimait pas, et que jamais il n’aurait dû lui accorder sa confiance absolue et aveugle.

Les larmes aux yeux à cause de la douleur infligée par les mots acerbes d’Ozzie, Romain resta immobile un long moment. Il n’arrivait pas à croire que son propre cousin puisse lui avoir balancé cela au visage. Qu’il puisse avoir osé dire qu’il était heureux du sort que lui avait infligé David durant six ans. Quelle sorte de cousin était-il donc pour ne pas comprendre qu’il dépassait les bornes en disant cela ? Romain avait mal au cœur. De toutes les crasses qu’Ozzie avait pu lui dire dans la vie, celle-ci était la pire et la plus douloureuse. Elle était celle de trop. De plus, menacer ses parents était déplacé.

Alors que son cousin sortait du véhicule pour s’éloigner, brusquement, Romain redémarra. Il braqua la voiture pour la garer de travers sur le trottoir afin de dégager la route, puis à son tour, il sortit de l’habitacle. La rage au ventre, Romain rejoignit Ozzie à grands pas, tranchant l’air d’une envie quasi palpable d’en découdre.

« Tu n’es qu’un enfoiré Ozzie Bowen ! » claqua-t-il dans le calme de la nuit afin d’arrêter son cousin. « Tu montres enfin ton vrai visage. Il m’a fallu du temps pour le voir mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? » Il inspira profondément, puis reprit d’un ton plus au-dessus. « Tu n’es qu’un égoïste ! Qu’une sale petite crapule qui ne sait faire que le mal. Et tu veux savoir pourquoi tu fais tout ça ? Je vais te le dire et t’épargner des années de psychanalyse ! » Romain le défia d’un regard meurtrier. « Si tu fais du mal à notre famille par tes agissements et si tu nous détestes autant, c’est uniquement parce que tu n’es qu’un petit bâtard abandonné par son père ! T’es simplement jaloux de ne pas avoir un petit papa ! »

Romain savait qu’il dépassait les bornes et qu’il frappait-là où Ozzie pourrait avoir le plus mal. Au fond de lui, il savait que ça ne servait à rien de provoquer son cousin de la sorte, mais la douleur que lui infligeait la déception nourrie par Ozzie le poussait à se venger à son tour. Son cousin ne les aimait pas. Il était grand temps d’arrêter de se voiler la face. Ozzie voulait le blesser jusqu’au plus profond de son être ? Voilà le retour de bâton !

« Tu menaces de tout dire à mes parents ? » continua-t-il d’un ton acerbe. « Mais tu oublies une chose Ozzie ! Moi j’ai la crédibilité nécessaire pour foutre en l’air une à une toutes tes accusations ! Va donc dire à mes parents que je me suis tapé mon frère. Va donc leur dire que tu me sautais parfois. Va donc dire tout cela Ozzie ! Qu’on rigole un bon coup ! Je suis un ange à leurs yeux, et rien de ce que tu diras ou fera ne changera la donne ! » Il fit un pas, les poings toujours serrés et la mine dégoûtée. « Je te libère de toutes tes obligations envers nous mon cousin. Considère que tu ne fais plus partie de cette famille. Tu es libre ! Et je te conseil vivement d’avoir quitté la maison de mes parents avant mon retour. » Un sourire en coin. « C’est bien une menace. »
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
Cullen Salander

♦ Posts : 4683
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptyVen 3 Sep 2010 - 16:29


Se doutant qu'il n'allait pas être débarrassé de Romain, Ozzie se mit cependant à marcher en direction de la maison pour y rentrer une nouvelle fois. La soirée était annulée, il n'y avait aucuns doutes là dessus et plus que tout, Ozzie ne souhaitait plus voir le visage de Romain. Certes, il avait peut être était très loin dans ses propos, mais Romain avait été blessant, ce qui ne lui arrivait rarement, ou du moins, pas à ce point. A croire que le voyage humanitaire en Inde avait totalement changé Romain. Malheureusement, Ozzie n'était pas du genre à se laisser faire et si Romain continuait de l'attaquer, il en ferait de même. Il était presque évident que les deux cousins ne se parleraient plus avant un moment, et Ozzie en était bien content. Alors qu'il marchait, il vit la voiture s'arrêtait brusquement et lui barrer la route. Romain sortit du véhicule, le visage rouge de colère. « Tu n’es qu’un enfoiré Ozzie Bowen ! » finit par dire Romain, ce qui fit ricaner Ozzie. C'était tout ce qu'il avait en réserve? « Tu montres enfin ton vrai visage. Il m’a fallu du temps pour le voir mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? ». Ozzie leva les yeux au ciel. Qu'est ce qu'il s'ennuyait. « Tu n’es qu’un égoïste ! Qu’une sale petite crapule qui ne sait faire que le mal. Et tu veux savoir pourquoi tu fais tout ça ? Je vais te le dire et t’épargner des années de psychanalyse ! » continua Romain. Ozzie ne broncha pas d'un poil., laissant le plaisir à Romain de déblatérertoutes ces conneries. « Si tu fais du mal à notre famille par tes agissements et si tu nous détestes autant, c’est uniquement parce que tu n’es qu’un petit bâtard abandonné par son père ! T’es simplement jaloux de ne pas avoir un petit papa ! » finit par dire Romain. Ozzie fronça les sourcils. Evidemment, Romain l'attaquait sur le seul sujet qui pouvait réellement le blesser et alors qu'en temps normal, Ozzie aurait sauté à la gorge de Romain et tenter de l'étrangler, ce dernier préféra rester immobile, affichant un sourire moqueur sur le visage pour éviter de frapper Romain ou pire, montrer qu'il était réellement blessé par cette remarque. « Tu menaces de tout dire à mes parents ? » continua Romain, sans qu'Ozzie puisse ouvrir la bouche. « Mais tu oublies une chose Ozzie ! Moi j’ai la crédibilité nécessaire pour foutre en l’air une à une toutes tes accusations ! Va donc dire à mes parents que je me suis tapé mon frère. Va donc leur dire que tu me sautais parfois. Va donc dire tout cela Ozzie ! Qu’on rigole un bon coup ! Je suis un ange à leurs yeux, et rien de ce que tu diras ou fera ne changera la donne ! » dit Romain, avant de faire un pars vers lui. « Je te libère de toutes tes obligations envers nous mon cousin. Considère que tu ne fais plus partie de cette famille. Tu es libre ! Et je te conseil vivement d’avoir quitté la maison de mes parents avant mon retour. » termina t-il, un petit sourire en coin. Ozzie fronça un sourcil, préférant rester silencieux. Il n'avait pas tort, tout le monde voyait en Romain un ange. Il était parfait, gentil, aimable, poli. Bref, c'était le fils idéal. Sa mère l'avait souvent comparé à Ozzie, n'hésitant pas à faire l'éloge de Romain. Et plus le temps passait, plus il se rendait compte à quel point tout le monde idéalisait le jeune homme, autant que c'était le cas avec Ceasar. Ozzie connaissait le côté sombre des deux hommes, et il savait beaucoup de choses. Mais il était clair que personne n'écouterait ce qu'il dirait. Après tout, il était Ozzie. Mais ce n'était pas si grave. Il était Ozzie et justement, son cerveau débordé d'idées sombres et tordues. Et il était bien décidé à se venger de ce que Romain venait de dire, quitte à ce que cela prenne des semaines de préparation. Un sourire satisfait se dessina sur son visage: oui, il allait partir. Mais avant de sortir complétement de la vie de Romain, ce dernier aura droit à un cadeau d'adieu. Ozzie ne savait pas encore ce qu'il allait faire, mais il était sûr d'une chose: il ferait très très mal à Romain. « J'en suis heureux. » dit-il, avant de passer devant Romain tout en prenant bien soin de le bousculer. « J'e suis venu uniquement pour m'amuser. Et parce que le billet d'avion était généreusement offert. » continua t-il avant de se retourner vers Romain. « Mais entre nous, je me suis vraiment beaucoup ennuyé. Entre toi qui chouinait un amour perdu, tes parents qui chialaient la mort du héros de la famille. » dit Ozzie, avant de continuer son chemin. Quelques pas plus loin, il se retourna à nouveau avant de dire calmement: « Oh, et d'ailleurs... Profites bien de ton petit bonheur avec ton mec. Parce que je trouverais de qui il s'agit. Et lorsque j'aurais trouvé, je n'hésiterais pas à lui dire tout ce que je sais. Libre à lui ou non de me croire, mais je suis sûr que ça intéressa quelqu'un, s'il est si important que ça. Comme la presse, par exemple. Papa et Maman Parker ne seront peut être plus si berné par le cher Rominet, si toutes ces petites histoires cochonnes sortent dans la presse à scandale. » lâcha t-il. « Et... Comment tu as dis déjà? » dit-il, faisant mine de réfléchir. « Ah oui. C'est bien une menace. » termina Ozzie, avant de continuer son chemin vers la maison. Oui, il allait faire ses valises et partir. Il n'adresserait plus la parole à Romain avant un bon bout de temps. Ce qu'il ne se doutait pas, c'était que ça allait être sa dernière conversation avec Romain avant qu'il ne tombe dans le coma.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain EmptySam 4 Sep 2010 - 13:00

Les dents de Romain mordirent la chaire de l’intérieur de la joue pour ne pas pleurer. Il se refusait à laisser couler ses larmes. Cela aurait trop fait plaisir à Ozzie qui se régalait de la souffrance d’autrui. Comment était-ce possible qu’il puisse prendre autant de plaisir à faire souffrir les siens ? Qu’avaient-ils donc tous fait pour mériter un tel mépris ? Etait-il également ainsi avec ses amis ? Romain en doutait fortement. Pourquoi Ozzie était-il aussi agréable avec les étrangers et un véritable monstre avec son propre sang ? Romain était dégoûté par tout ce qu’il venait d’entendre. Qu’il aille donc raconter tout ce qu’il savait à Gabriel… s’il arrivait à savoir qu’il sortait avec lui. Qu’il aille donc tout lui raconter ! Il n’y avait rien que Gabriel ne savait pas à son sujet. Le sénateur était au courant de tous les secrets de Romain, et ce pour avoir lu son journal intime. Il savait pour tout… jusqu’à l’événement survenu en Australie, ou pour la nuit où Ozzie avait battu un homme si fort qu’il avait envoyé ce dernier à l’hôpital dans un état végétatif. Qu’il aille donc faire étalage de toute sa méchanceté.

C’était difficile, et surtout très désagréable de s’en rendre compte, mais force était de constater qu’il s’était fourvoyé toutes ces années au sujet d’Ozzie. Enfin il le voyait comme tout le monde le voyait : comme un parasite ou une plaie. Il était en Nouvelle-Zélande pour voyager à l’œil et non pour soutenir ceux qui était sa famille. Le constat était amer. Il se foutait royalement de leur douleur. Il se foutait de cette famille. Même si c’était triste, il valait donc mieux couper définitivement les ponts et le laisser faire sa vie comme il l’entendait.

Sans rien ajouter, Romain monta à bord de la voiture. Il regarda quelques secondes Ozzie dans le rétroviseur, une boule de colère et de peine étroitement entrelacée lui tiraillant l'estomac et la gorge, puis après un « il ne vaut pas toute cette peine », Romain démarra, s’éloignant et disparaissant au coin de la rue.


SUJET TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Somewhere over the rainbow ❦ Romain Vide
Message(#) Sujet: Re: Somewhere over the rainbow ❦ Romain Somewhere over the rainbow ❦ Romain Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Somewhere over the rainbow ❦ Romain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-