AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I am bored... are you here ? - PV Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Dim 8 Aoû 2010 - 2:08


« Tu ne risques pas de les réveiller ? D'ailleurs, tu vis avec quelqu'un ? »

Son ton était sympathique, presque avenant, je tentais de calmer les palpitations de mon cœur.
Il fallait que je sorte, que j’inspire profondément. Je n’en pouvais plus, j’étais à bout de nerf et lui lançait un regard des plus perdu.

« Euh.. Ouais. Avec ma grand-mère.. Non. »

Ma réponse était évasive, j’avais répondu d’une étrange manière, je ne savais même pas si elle avait que compris que mon « non » signifiait que ma grand-mère ne se réveillerait pas. Mes doigts tiraient nerveusement sur la lanière abimée de mon sac. Ouvrant la portière, je ne compris pas. Une soudaine envie de rester en la compagnie de Daphne me pris, mais il fallait que j’aille dans mon refuge. Cet endroit qui embaumait le livre vieilli, et où Granny avait sûrement déposé des cookies. Elle savait, elle savait bien ma Granny. Que mon refuge était le seul endroit ou je dormais après une semaine de cours. Daphne était soudainement devenue gentille, je sentis comme un pincement au cœur. Personne n’avait été gentil. Mais il ne fallait pas faiblir. Je ne me montrais jamais gentille. J’étais juste, humainement correcte.


« Tu veux passer prendre une tasse de thé ? » Dis-je sur un coup de tête des plus idiots. Venant instantanément me frapper le front, je me dépêchai de sortir de la voiture. Mes joues commençant déjà à s’enflammer. Non mais qu’est-ce qui t’as pris, sombre idiote. On n’invite pas quelqu’un à prendre une tasse de thé alors qu’il est minuit passé.

Sombre idiote, pauvre petite sotte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Dim 8 Aoû 2010 - 2:18

« Euh.. Ouais. Avec ma grand-mère.. Non. » Elle me lança un regard perdu que je ne comprenais pas. Un regard vulnérable. Comme un appel au secours. Mais je ne voyais pas ou elle voulait en venir ni ce qu'elle voulait que je devine. Je décidais de ne pas l'ennuyer avec ce détail et pensait au : avec ma grand-mère. « C'est adorable. » Ça la rajeunissait à mes yeux mais lui ajoutait beaucoup d'innocence. Olivia était peut-être quelqu'un de bien, de vraiment bien, s'entend. Pas comme ce que l'on montre mais comme ce qu'on l'est vraiment. De toute manière, elle n'était pas vraiment démonstrative, comme moi, mais elle, elle était plutôt du genre tombe dès qu'elle ne voulait pas parler. Peu importe. Quelle chance. J'aurais aimé vivre avec ma grand-mère. Elle ne m'aurait pas forcé à partir de chez moi elle. Je lui aurais raconté mes histoires de lycéenne, et elle m'aurait réconfortée à grands renforts de gâteaux et de paroles bienveillantes. Vivre avec sa grand-mère avait de bons côtés. Mais la mienne n'aurait pas accepté ma vie de dépravée, de débauche. Bien que je me sois assagie ses derniers temps. Depuis mon arrivée à Miami en fait.

« Tu veux passer prendre une tasse de thé ? » De thé ? Immédiatement je regardais l'heure pour me rassurer. J'avais tord. Il était bel et bien plus de minuit. Je me demandais pourquoi cet élan, pourquoi cet assemblage de mots si longs ce soir. Olivia n'avait pas été du genre bavarde. Sortir de la voiture avait dut la réveiller. Comme quoi l'air frais est vraiment revigorant. Je la sentais toutefois tendue et je ne comprenais pas. Je fronçais les sourcils mais sortis tout de même de la voiture. J'actionnais l'antivol et me postais à ses côtés, l'air interrogateur.

« Ça ne va pas ? »

Je n'aimais pas tourner autour du pot. Je préférais mettre les pieds dans le plat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Dim 8 Aoû 2010 - 2:34

« Ça ne va pas ? »
« Mh.. Si. » Dis-je avec un air des plus effrayé. Je ne comprenais pas mon élan de gentillesse, après tout elle n’avait rien fait pour moi. A part me donner l’impression d’être beaucoup moins insignifiante soudainement. Je ne comprenais pas. Elle était sympathique, mais je voyais en elle. Comme.. Ma mère. Une femme protectrice et attentive. Ce qu’elle n’était en réalité pas du tout. Il me fallait vite entrer dans mon refuge. Je commençais à sentir mes jambes trembler sous l’accumulation d’invisibilité qu’avait été ma journée. Marchant alors d’un pas rapide à travers le jardin, j’enjambais les pseudos décorations qu’avait placées ma grand-mère dans l’espoir de lui donner un air plus accueillant et sautais sur la branche à ras le sol de l’énorme arbre qui se trouvait sur le côté de la bâtisse. Une cabane en bois y était placée, cachée par l’épais feuillage du chêne centenaire. J’y pénétrais rapidement, me souciant peu de la difficulté que présenterais Daphne à monter avec ses talons immenses.



La cabane sentais le bois, les livres vieillis par le temps et… Le thé. Le thé ? Granny, décidément, tu me feras toujours rêver. M’allongeant de tout mon long sur la couverture polaire posée au sol, j’attrapais un Levy au hasard et ouvrait une page, la dévorant littéralement. J’avais besoin de cet instant de littérature, je ne pouvais pas y résister. C’était comme.. Mon injection, ma dose.


« Tandis que Peggy Lee chantait Fever sur 101.3 FM, Arthur plongea sa tête plusieurs fois sous l'eau. Ce qui l'étonna d'abord fut la qualité sonore de la chanson qu'il écoutait, puis le réalisme stupéfiant de la stéréophonie, surtout pour un appareil censé être en monophonie. À bien entendre, il semblait que le claquement de doigts qui accompagne la mélodie provenait de la penderie. Intrigue, il sortit de l'eau, et marcha à pas de loup vers les portes du placard, pour mieux entendre. Le bruit était de plus en plus précis. Il hésita, prit son souffle et ouvrit brusquement les deux battants. Ses yeux s'écarquillèrent, il fit un mouvement de recul.
Cachée entre les cintres, il y avait une femme, les yeux clos, apparemment envoûtée par le rythme de la chanson, faisant claquer son pouce contre son index, elle fredonnait.

-Qui êtes-vous, qu'est-ce que vous faites là ? Questionna-t-il.
La femme sursauta et ouvrit ses yeux en grand.

-Vous me voyez ?
-Bien sûr que je vous vois.

Elle semblait totalement surprise qu'il la regarde. Il lui fit remarquer qu'il n'était ni aveugle ni sourd et formula à nouveau sa demande : que faisait-elle là ? Pour toute réponse elle lui dit qu'elle trouvait cela formidable. Arthur ne voyait rien de « formidable » à cette situation et sur un ton plus agacé que précédemment reposa une troisième fois sa question : que faisait-elle dans sa salle de bains a cette heure avancée de la nuit ? « Je crois que vous ne vous rendez pas compte, reprit-elle, touchez mon bras ! » Il resta interloqué, elle insista :

-Touchez mon bras, s'il vous plaît.
-Non, je ne toucherai pas votre bras, qu'est-ce qui se passe ici ? »



Un long soupire de soulagement passa la barrière de mes lèvres entrouvertes. Enfin, j’avais eu ma dose. J’attendais patiemment que Daphne daigne pointer le bout de son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Dim 8 Aoû 2010 - 14:18

Je fus surprise de découvrir une cabane, nichée entre le feuillage touffu d'un vieux chêne centenaire. Était-ce sa chambre ou son échappatoire, je n'en savais rien. Le décor était brut et grossier, toutefois on s'y sentait à l'aise, en dépit de l'angoisse que j'avais, de me coincer les pieds dans les lattes en bois, ou qu'elle ne s'écroule et moi avec. J'ânonnais un « je te rejoins dans quelques minutes » qui sombra dans l'indifférence totale. Je me mis à fumer. Une fâcheuse habitude que j'avais pris depuis quelques mois. Je n'en ressentais pas encore les méfaits, alors, pourquoi cesser ? Cela me permettait de décompresser. Que voulait-elle de moi ? Réellement boire une tasse de thé ? Était-ce la coutume dans le coin ? Le thé après minuit ? Je me sentis ridicule. Elle était peut-être tout simplement droguée au thé. Comme je l'étais à la cocaïne et au reste. A cette pensée, je sentis mes doigts trembler sous une sensation de froid et de picotement. J'étais en manque. Et j'avais réussis à ne pas y penser. Pouvais-je tenir jusqu'à mon départ ? Je me forçais à rester clean, disons, plus clean que d'habitude et pensais immédiatement à Olivia. Cela ne m'aurait pas dérangée de l'entraîner là dedans mais... les choses étaient différentes. De plus, elle était mineure et non responsable de ses actes par la loi. Et je ne supportais pas l'idée de la prison. Cette idée me glaça sur place. Cigarette éteinte, je montais pas à pas afin d'aboutir dans cette fameuse cabane.

Elle sentait le bois et les livres vieillis par le temps. L'odeur de ma grand-mère. Tandis que je m'affairais à ne pas me prendre les pieds dans les défauts du bois, je distinguais Olivia, allongée de tout son long sur une couverture polaire posée sur le sol. Un peu précaire comme endroit. Un brin de chaleur, peut-être. Elle lisait un livre, je distinguais le titre : Et si c'était vrai, de Marc Levy, un vrai rat de bibliothèque. A peine rentrée dans son trou, déjà dans son bouquin. Je ne fis aucun commentaire. J'étais dans son chez elle, si je puis l'appeler ainsi, et devais donc me montrer courtoise, la belle connerie. Je ne savais pas pourquoi je faisais autant d'efforts. La bienséance n'était pas naturelle pour moi, je me sentis fausse.

Olivia avait l'air exténuée, abusais-je de son temps ? Sûrement, mais elle m'avait invitée et refuser aurait put paraître impoli. Ce n'était qu'un leurre. En vérité je n'avais rien d'autre à faire et mon sommeil était déréglé, je n'étais ni fatiguée, ni affamée ayant pourtant mangé une glace et un soda en guise de repas pour la journée. Elle faisait des études d'art, quelque chose comme ça. Je n'en savais pas plus. J'ignorais si elle m'en avait parlé d'avantage ou si je ne l'avais tout bonnement pas écoutée. J'évitais donc de lancer le sujet. Peut-être la nuit m'assagissait-elle. L'atmosphère était frais, clair. On distinguait le ciel par les orifices qui servaient de fenêtre. Je m'y approchais et regardais les étoiles. C'était encore nouveau pour moi. J'avais vécut si longtemps à New York ! Mais l'air était si pollué qu'on ne distinguait aucune étoile. Juste les projections des discothèques avoisinantes et les publicités aménagées dans le ciel par les nombreux voyages de petits avions.

« C'est ici que tu viens quand tu veux être seule ? »

Je ne voulais pas laisser de doute sur mes interrogations. Je l'imaginais tout à fait vivre là. Mais c'était idiot. Elle vivait avec sa grand mère et elle avait sûrement une chambre là-bas. Je me demandais pourquoi elle s'isolait. Pourquoi elle avait besoin d'être seule, une grand-mère n'est jamais étouffante, si ? Ou peut-être que les gens venaient et repartaient comme dans un moulin et que cette pagaille avait suffit pour la faire déserter de la maison principale. Je n'avais jamais vu de cabane, du moins chez mes amis, en général nous avions des dépendances à côtés du foyer principal, afin de nous isoler pour y passer des soirées entre amis ou ce genre de choses. Olivia et moi n'appartenions pas au même monde, c'est vrai. Je trouvais l'idée de la cabane amusante même si ma peur des insectes et le vertige m'auraient contrainte à passer la nuit dans la maison plutôt que dans la cabane. Ou peut-être m'invitait-elle ici afin que nous soyons plus tranquille. Elle regagnerait peut-être la maison de sa grand-mère quand je partirai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Lun 9 Aoû 2010 - 19:25


« C'est ici que tu viens quand tu veux être seule ? »

Félicitation Sherlock. Non, en réalité, j’étais constamment ici, même durant les nuits les plus froides d'hiver. Je me sentais chez moi, et Granny l'avait bien compris. Je reposais le Levy à mes côtés et lui tendais un mug sans répondre à sa question. Le posant devant elle, je le remplissait du thé fumant que Granny avait déposé.

« Oui. » Lui dis-je simplement.

Ça ne valait pas plus de mots. A quoi bon m’étendre en bla bla. Après tout, elle savait ce qu'elle voulait savoir désormais. Je sortais rapidement ma pipe de sous une pile de livre, la remplissant de tabac, je l'allumait à l'aide d'une allumette et l'apportais à ma bouche. C'était l'un de mes délire d'artiste. J'aimais bien fumer une petite pipe avant de commencer à lire, ou bien même pendant que je lisait. Ça me détendais et me faisait oublier toute cette journée que j'avais pu passer seule.

J'attendais qu'elle me parle. J'aimais bien quand elle me posait des questions. Ça me donnait l'impression qu'elle me voyait, que j'existais pour elle. Sa compagnie me plaisait enfin de compte. Je lui tendais alors une couverture, de peur que sa tenue quelque peu légère ne lui permette pas d'avoir chaud. Pour l'une des premières fois de ma vie, je semblait m’intéresser à quelqu'un et malgré la fatigue qui me prenait de plus, je lui esquissait un léger sourire gêné comme je savait si bien les faire. Enfin de compte, je ne savais pas sourire. C'était quelque chose qui ne m'étais pas naturel. Restant allongée sur le sol, je croisant mes mains sur mon ventre, levant les yeux vers le ciel dégagé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia Mer 11 Aoû 2010 - 20:51

Nous passâmes la soirée à se regarder, à détourner les yeux et à évoquer des choses futiles comme l'aspect du ciel et la fraîcheur de la nuit. J'acceptais la couverture d'un geste quasi-automatique, commençant à avoir froid à la vue du duvet. Elle fumait. La pipe, qui plus est. J'appréciais l'originalité mais trouvais cet acte trop marginal. Il n'y avait que mon oncle qui fumait la pipe et il avait plus de soixante ans. Je me demandais même si c'était légal. Mais qui étais-je pour parler de la loi. Ça ajoutait une excentricité à sa personne. Dire qu'elle n'habitait pas si loin de chez moi. Elle vivait dans une des maisons les plus modestes, si ce n'est la plus modeste du quartier mais je supposais ne pas avoir tout vu. La cabane quant à elle était chaleureuse, bien que miteuse. L'idée même de dormir sur le sol avec un duvet en guise de couverture me révulsait. Je n'imaginais même pas passer une nuit sur le plancher froid et grossier de son nid. Sentant la fatigue arriver, j'écourtais la discussion -du moins le semblant que nous ayons- et lui souhaitait une bonne nuit bien que je ne me préoccupais pas plus de son état que du mien. En quittant la cabane, tout redevint comme avant. Cela n'avait plus d'importance. Rester dans cette niche de bois était son choix, elle n'était donc pas maltraitée. Et même si elle mentait, je n'y croirais pas. Cela semblait peu probable que sa grand-mère refuse sa présence dans la maison. En chemin, je fis un détour afin de me retrouver un ami particulier. Un dealer. Un sale petit dealer, maître-chanteur, il s'appelait Ozzie. Ozzie Bowen.
FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I am bored... are you here ? - PV Olivia

Revenir en haut Aller en bas
 

I am bored... are you here ? - PV Olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-