AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Night walk ▬ Daphne Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyJeu 5 Aoû 2010 - 18:49


Night walk ▬ Daphne Williams Sanstitre2vi1 Night walk ▬ Daphne Williams 9u45kh
D A P H N E . & . Q U I N N
Les nuits défilent et se ressemblent toutes. Il faisait bon, peut-être même légèrement trop chaud à mon goût et encore une fois, j'étais incapable de trouver le sommeil. Lorsque l'esprit est en éveil, comment penser ne serait-ce qu'une seconde à se reposer ? Je réfléchissais bien trop. Cela me changeait de toutes les fois où j'avais été trop shooté pour penser à quoi que ce soit. Désormais tout s'entremêlait dans mon esprit. Cette nuit-là je m'étais remise à penser à mon ex, l'accident, puis notre rupture. J'espérerais ne jamais le revoir de ma vie. Il ne m'avait apporté que tristesse et ennuis. Comment n'avais-je pas pu m'en rendre compte avant ? Je l'avais quitté et c'était la meilleure des décisions que j'avais prise.

Je me relevais du lit et enfilait des vêtements. Il faisait chaud, je pris un débardeur noir et un mini short en jean. J'avais besoin de prendre l'air. A quoi bon resté dans mon lit, je n'arrivais pas à dormir. Je passais ma main dans mes cheveux pour les remettre en place et sortais de la maison. Je ne m'étais même pas regardé dans le miroir, de toute façon, il faisait nuit et je n'allais croiser personne. Qu'importe mon apparence. Je m'en moquais bien. J'avançais alors dans la rue. Le quartier semblait être endormi, rares étaient les maisons ou les lumières étaient encore allumées. Je me dirigeais vers le Greynolds Park. A cette heure avancée de la nuit, il n'y aurait probablement personne. Il fallait être un peu dingue pour sortir à cette heure là. A presque deux heures du matin tout le monde dort et quand bien même ce n'est pas le cas, rare sont les gens qui décident d'aller se promener si tard, surtout les femmes. J'arrivais dans le park et me dirigeais dans la pelouse. Avions nous le droit de marcher dessus ? Peut importe. Je passais à travers les jets d'arrosage. Au temps ou mon meilleur ami était encore en vie, nous aimions courir pieds nus dans l'herbe fraîche, à travers les jets d'arrosage. Je souriais, pensant à cette image de nous deux. Je fermais les yeux un instant, me laissant envahir par cette pensée. J'arrivais presque à percevoir nos rires. Ces tous ces petits instants qui me manquaient. J'ouvrais de nouveau les yeux.

« Tu me manques Jasper, chaque secondes de chaque jour »

Je m'allongeais dans l'herbe arrosée, le regard rivé vers les étoiles. Je me plaisais à croire qu'il m'observait de là où il était. Je me redressais quand j'entendis quelqu'un arriver vers moi (...)


Dernière édition par Quinn A. Sawyer le Jeu 5 Aoû 2010 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyJeu 5 Aoû 2010 - 21:34

« Salut. » Dis-je, monotone. La tête penchée vers une jeune femme que je connaissais bien. Elle s'était redressée et me toisait avec surprise. Je ne lui décrochais pas un sourire. Dire que je l'avais embrassé me paraissait absurde, l'acte était absurde. Perdue, je m'étais empressée de contacter mon fournisseur afin qu'il me donne ce dont j'avais besoin. Ce qui était incompatible avec mes antidépresseurs, le médecin avait déclaré que j'étais dépressive; foutaises. J'étais finalement allée à la pharmacie prendre les pilules afin qu'il cesse de me harceler au téléphone et, par un jour d'ennui, avait testé ses fameux médicaments. Pas de changements, si, une stabilité de l'humeur. Très agaçante, impossible d'être en colère, de pleurer, bref, un état amorphe que je ne connaissais que trop bien. J'avais donc combiné le traitement avec mes besoins; la cocaïne. Je m'étais réveillée, un peu plus de quatorze heure plus tard en sueur, les draps collant à ma peau. Il était une heure et demie du matin. Je pris une douche qui ne me réveilla point mais qui avait don de m'octroyer une meilleure mine. Je brossais mes cheveux en souriant avec toute l'hypocrisie dont je fus capable. C'était ça. C'était ce que voulaient mes parents. Un sourire et des cheveux bien coiffés, une petite maison de banlieue, un mari et un vrai travail. Hors, ils n'avaient jamais acceptés le mannequinat. Pour mon père, c'était l'équivalent des prostitués de luxe. Je montrais mon corps, était traitée comme un objet mais ne couchait pas. Du moins, il ne voulait pas le penser. J'enfilais la premier vêtement qui me tomba sous la main et glissais la robe blanche en tissu sur mon corps. Les os saillaient sous ma peau et le creux de mes joues était aussi visible que mes larges cernes. Quelle importance. Je n'avais pas d'amis, pas de famille, pas d'amant. Juste moi et ma solitude. L'air était chaud et lourd, les murs de la maison, pesants et soudainement trop sombres. Je me ruais vers l'extérieur, renversant les poubelles sans les ramasser. Mon esprit, engourdi et inactif par la chaleur retrouva sa vivacité, du moins, ce qu'il en restait, à mesure que les rues défilaient sous mes yeux. L'atmosphère était fraîche et humide et les rues de moins en moins éclairées. Qu'est-ce que je faisais-là... ma vie n'avait pas de sens.

« Tu vis dehors maintenant ? Original. »

Je m'assis à côté d'elle, sentant l'herbe humide sous mes pieds que j'avais déchaussés. J'avais renoncé à Quinn. J'aimais les défis mais je n'avais soudainement plus envie de me battre. Me battre pour quoi ? Une hétérosexuelle indépendante ? Pour une coucherie ? Intéressant... Tant pis. Quinn n'avait qu'à rester hétérosexuelle, ça n'avait pas d'importance. Je m'en fichais. Je regrettais de ne pas avoir pris de veste. Je frissonnais et m'allongeais sur le dos, à l'instar de la jeune femme qui s'était redressée pour ma venue, je suppose. Je contemplais le ciel et les étoiles, comprenant ainsi pourquoi elle eut été dans cette position et me délectais de ce spectacle qui me lasserait, comme tout le reste.

« Tu savais que la lueur des étoiles datait de plusieurs milliers d'années ? Certaines sont même déjà mortes, mais le temps qu'elles mettent pour parvenir à nous donner leurs images... je t'ennuies ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptySam 7 Aoû 2010 - 2:19

« Bonsoir » - Je reconnaissais immédiatement les traits de Daphne. La dernière fois que je l'avais vu, c'était lors de la soirée du 4 juillet. Nous nous étions esquivés de la fête et avions passé le reste de la soirée chez la jeune femme. Un moment dont je gardais un bon souvenir. Nous avions discutés et j'avais même ri. Une chose qui était devenue de plus en plus rare depuis la mort de Jasper. Oui, la soirée avec Daphne avait été parfaite. Seulement la façon dont celle-ci s'était terminée me perturbait. Daphne m'avait embrassé. Surprise, j'avais néanmoins pas repoussé se contact immédiatement. Au fond, peut-être en avais-je eu envie ? Réalisant ce qui était en train de se produire, j'avais séparé nos lèvres quelques instants plus tard. Gênée, j'avais décidé de faire comme si de rien était. Nous n'en avions pas reparlé, nous ne nous étions même pas contacté. Pourquoi Daphne m'avait t-elle embrassé ? Etait t-elle saoule, a moins qu'il ne s'agisse encore de l'un de ses jeux ? Je décidais de ne pas y réfléchir d'avantage et même si le baisé n'avait rien eu de désagréable, peut importe. Je ne comptais pas revenir sur le sujet avec elle. J'aurais eu l'air bien idiote, d'ailleurs Daphne avait sans doute oublié. Ce qui me perturbait le plus, c'est de penser à cela, comme si j'imaginais que quelque chose puisse être possible, qu'il ne s'agisse plus que d'un jeu. Une pensée qui m'effrayait.

« Tu vis dehors maintenant ? Original. »
« C’est gentil de venir me rendre visite chez moi. A moins que tu te sois égarée en chemin ? »

Je la suivais du regard et m'allongeais de nouveau sur le dos, contemplant les étoiles.

« Tu savais que la lueur des étoiles datait de plusieurs milliers d'années ? Certaines sont même déjà mortes, mais le temps qu'elles mettent pour parvenir à nous donner leurs images... je t'ennuies ? »

« Assez oui. » - Pour être franche, je me fichais bien de ce qu'elle venait de me raconter. Je n'étais pas ici pour contempler les étoiles. A vrai dire, j'étais en plein de mes pensées avant qu'elle n'arrive - « Comment se fait t-il que tu soit dehors à une heure pareille, petite tête ? » - Je quittais le ciel du regard et tournais la tête en sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptySam 7 Aoû 2010 - 2:33

« C’est gentil de venir me rendre visite chez moi. A moins que tu te sois égarée en chemin ? » « Je comptais t'appeler mais je me suis dis qu'une visite improviste à ton chez toi te ferais plaisir. » Je me surpris à lui sourire. Son visage éclairé par la lune se refléta dans mes prunelles qui se reflétèrent dans les siennes. Mes doutes se confirmèrent. J'avais bel et bien des sentiments pour Quinn. Je me mordis la lèvre inférieure, nerveuse comme ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps.

« Assez oui. » « Tu ne sais apprécier la beauté des choses que par ce que tu vois... » Ma réponse ne se voulait pas méchante, bien au contraire. Je m'adossais totalement contre l'herbe humide. « Comment se fait t-il que tu soit dehors à une heure pareille, petite tête ? » « Je ne me sentais pas très bien. J'ai besoin d'air. » Cet élan de sincérité me surpris. Quinn faisait de moi une autre femme, j'avais peur de cela. Je ne lui retournais pas la question, j'avais l'habitude de certaines excentricités de sa part, je trouvais d'ailleurs ce trait adorable. Je lui adressais un sourire sincère et innocent, teinté d'une lueur de tristesse cependant. Je n'avais pas la force de me battre. Et je voyais devant moi une hétérosexuelle que je ne pouvais jamais avoir. Je n'avais pas envie d'essayer. Je n'avais pas la force de me prendre une veste. La date du décès de Connor approchait et j'avais d'autres problèmes en tête.

« Tu m'as manquée, cela dit.» Avouais-je, penaude. Mon regard croisa le sien et ne s'y détachait plus. Je me perdais dans son regard bleuté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptySam 7 Aoû 2010 - 14:14

« Tu m'as manquée, cela dit.»

Et elle, m'avait t-elle aussi manquée ? Oui, j'imagine. Je m'étais encore surprise à penser à elle quelques fois, à avoir l'envie de la voir. Pourtant, je n'y étais pas aller. Daphne me déstabilisait un peu, tout comme notre relation. Depuis notre baiser, j'étais davantage troublée. Ce que je ne pouvais plus nier, c'est que je l'appréciais. J'aimais sa présence et j'aimais passer du temps en sa compagnie. Mais était t-il possible que je ressente quelque chose pour elle ? Je veux dire, quelque chose de plus fort que de l'amitié. Mes pensées me donnèrent l'impression d'avoir régressé au stade de l'adolescence et encore, même à cet âge là je ne réfléchissais pas ainsi. Le fait qu'elle soit aussi une femme me compliquait les choses. Disons que je n'avais jamais imaginé pouvoir être attirée par une femme, mais je ne pouvais plus nier ce fait. Daphne avait bien fini par me plaire.

Je savais que je ne pouvais pas m'attacher à quelqu'un de nouveau, je ne voulais pas. J'avais bien trop peur de souffrir ou de m'attirer encore des ennuis. J'avais tant aimé Jasper, il avait été le centre de mon monde, mais maintenant il était mort. Je m'étais aussi attaché à un autre homme, rien qui ne soit comparable à Jasper. Malgré que celui-ci ait le statu de meilleur ami, je l'avais probablement aimé davantage qu'Austin, mon ex. L'homme qui m'avait apporté beaucoup plus de problèmes que de bonheur. A l'inverse de Jasper qui essayait de m'attirer vers le haut, Austin m'enterrait de jours en jours.

Le fait de lui avoir manqué me fit sourire. Je me rendis compte que j'étais heureuse de lui avoir manqué.

« Si je te manquais, tu aurais dû venir me voir... » - répondis-je avec douceur, soutenant son regard - « D'ailleurs, je pensais très sérieusement à venir te voir et le hasard fait bien les choses puisque je te retrouve ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptySam 7 Aoû 2010 - 16:50

« Si je te manquais, tu aurais dû venir me voir... » - répondit-elle avec une douceur qui me déstabilisa - « D'ailleurs, je pensais très sérieusement à venir te voir et le hasard fait bien les choses puisque je te retrouve ici. » Elle était très belle, ses cheveux lui arrivaient à la nuque et reposaient avec grâce le long de son cou. Ses prunelles bleutées me contemplèrent avec beaucoup de douceur, elle me déconcerta. Je n'avais jamais vu un tel regard de sa part, et il y a bien longtemps qu'on ne m'avait regardé ainsi. Je ne comprenais pas, je sentais qu'elle fut sincère et pendant un instant, je crus que j'avais de l'importance à ses yeux; j'étais troublée.

Je détournais la tête et regardais le ciel. Autant le ciel pollué de New York ne pouvait permettre de distinguer les étoiles, autant on pouvait les distinguer ici, à Miami. J'eus une idée folle. Et si j'arrêtais la drogue, et que je mettais sérieusement à trouver un emploi, bien que je n'eus pas besoin d'argent. Et si, je devenais quelqu'un de bien, ne serait-ce que pour lui plaire, lui prouver qu'elle pouvait me faire confiance, qu'elle pouvait m'offrir son cœur... et si, rien qu'instant, je m'autorisais à y croire ne serait-ce qu'un peu. Imaginer ce que serait ma vie, bien rangée, vivre à cent à l'heure... reprendre mes rêves et vivre comme j'avais commencé à le faire à mon arrivée à New York. Mais ce désir, bien qu'éphémère se volatilisa à mesure que je me rappelais être allongée près de Quinn. Je n'étais pas pour elle et, peut-être fusse la première fois, je me sentis soudainement inférieure à elle. Je n'étais pas une bonne personne. Je détestais cette pensée, je me détestais. Mais ce qui me troublais le plus était notre premier et dernier baiser. En fait, il n'était pas vraiment un baiser, puisque je l'avais embrassé. Certes, elle ne m'avait pas repoussé, mais cela n'avait duré que quelques secondes et elle avait arrêté ce baiser. Je fis comme si ça n'avait pas vraiment d'importance, trop honteuse d'avoir eu un demi-baiser. Je devais cesser ce jeu de séduction. Avant qu'il ne soit trop tard. En étais-je capable ?

« Quinn... »

Je me redressais et me posais à ses côtés, mon bras gauche accoudé auprès de son épaule, ma main droite se risquait à frôler sa nuque, un frôlement léger, presque imperceptible. Mon visage se rapprochait du sien et nos regards étaient plongés l'un dans l'autre. Je caressais sa joue. Je jouais sur un terrain dangereux. Mais l'envie était si virulente, si forte, ce désir, ardent, éphémère, avait besoin d'être assouvit. Il fallait que je le fasse. Rapidement, doucement et avec beaucoup de tendre, je déposais mes lèvres sur les siennes, un simple toucher, puis, j'attrapais ses lèvres avec plus de pression... aurais-je la chance d'obtenir un véritable baiser ? Je me forçais à croire que ce fut le dernier, celui qui clôturerait notre aventure... celui qui me permettrait de tourner la page...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptySam 7 Aoû 2010 - 17:31

La jeune femme se redressa et s'approcha de moi. Je frissonnais au passage de sa main sur ma nuque. A quoi jouait t-elle ? Je restais immobile, l'observant avec intensité. Sa main caressait désormais ma joue. Si elle essayait de me déstabiliser, c'était une mission accomplie. Daphne avait vraiment le don pour cela depuis quelques temps. Plus le temps avançait et plus nos jeux de séductions me troublait. Un jeu... c'était ça. Daphne jouait avec moi et je n'avais en aucun cas envie d'être son nouveau jouet. Elle approcha son visage du mien, puis nos lèvres se frôlèrent. Je ne la repoussais pas, au contraire, je saisissais ses lèvres avec plus de force. Je lui rendais son baisé avec douceur, avant de laisser ma langue aller au contact de la sienne. Je passais ma main dans ses cheveux, l'embrassant avec tendresse. Le désir prenant le pas sur la raison. J'avais cessé de réfléchir un instant pour me laisser aller.

Je séparais nos lèvres, mon visage toujours aussi proche du sien. Je l'observais silencieusement, essayant de réaliser ce que je venais de faire, ce que nous venions de faire. Toutes mes pensées s'étaient envolées lorsque nous nous étions embrassées, mais maintenant qu'allais-je faire ? - « A quoi est-ce que tu joues ? » - Je rompais le silence qui s'était installé dans un murmure. Très sérieusement, je n'étais plus certaine d'être simplement entré dans son jeu. Je m'y étais prise et j'avais aimé l'embrasser. Il fallait que ce baisé soit le dernier, pourtant, je ressentais l'envie de recommencer. Je refoulais cette pensée, plongeant mon regard dans le sien. Qu'importe le fait que je me prenne au jeu. J'étais la seule et cela devait s'arrêter maintenant. Il ne fallait pas que cela continue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyDim 8 Aoû 2010 - 2:38

Une fois de plus, j'eus l'impression qu'elle ne cherchait pas à me repousser. Au contraire, ses lèvres engagèrent les miennes avec plus de pression et je sentis ses mains passer dans mes cheveux, je frissonnais à mon tour. Et puis, je sentis sa langue frotter la mienne puis la caresser avec beaucoup de douceur, néanmoins, elle stoppa le baiser et ce désir net d'aller plus loin.

« A quoi est-ce que tu joues ? »

Elle me pris de court. Que devais-je lui répondre ? Quelle réponse fut appropriée ? Je ne savais pas moi-même dans quel jeu je m'aventurais ni quel degré d'investissement j'y mettais. Elle me troublait. J'avais peur de lui dire la vérité. Je ne voulais pas qu'elle sache que je m'étais attachée à elle. J'avais toujours une main sur sa nuque et l'autre bras était toujours plié à côté de ses épaules. Nos visages s'étaient stoppés après le baiser et ni elle ni moi n'avions pensé à changer de position. De ce fait, le mensonge se faisait plus difficile puisque ses yeux me regardaient avec suspicion. Je ne supportais pas ce regard, pourquoi diable faut-il que je joue un jeu en ce qui la concerne ? N'ai-je pas le droit d'avoir un cœur, moi aussi ? Je me pinçais les lèvres. Et si Quinn m'aimait ? Et si elle avait des sentiments pour moi ? Cela expliquerait sa question, elle ne me repoussait pas immédiatement, il y avait donc quelque chose. De l'amour ? J'étouffais dans l'œuf cette pensée. Je ne la croyais pas capable d'aimer. De m'aimer moi comme elle en aurait aimé un autre. Parce que je n'étais pas un homme et qu'à ma question : envisagerais-tu une aventure avec une femme, moi par exemple ? Elle m'avait tout bonnement répondu qu'elle ne s'était jamais imaginé cela... son esprit était si étriqué ! Jamais n'avait-elle fantasmé sur la femme ? Sur moi ? C'était un bien piètre début.

« Tu n'aimes donc pas ? »

Répondis-je sur un ton faussement insolent, mais cruellement sexy. J'avais peur de lui avouer la vérité. Il était plus facile de recourir à ce type de réaction. Je jouais avec ses cheveux. L'envie de l'embrasser se faisait pesante et j'eus l'impression que ses lèvres se rapprochaient des miennes mais me rendis compte que ce fut une illusion d'optique, ou un désir obsessionnel. Afin de me calmer, je cessais cette proximité et m'allongeais sur l'herbe, le dos posé sur le sol humide et fraîchement coupé. Nous étions plus proches qu'avant mais je n'osais ni la toucher, ni la regarder et encore moins dans les yeux, de peur qu'elle ne me déstabilise et que je ne me confie d'avantage. Comme j'aurais aimé ne pas la croiser ! Il y a une heure la situation aurait été plus simple à gérer. Un simple frôlement des lèvres la dernière fois et pas de rappel. Pas d'e-mails, pas de textos, pas de visite, juste un emploi du temps faussement chargé. Hors j'avais tout gâché. Je l'avais embrassé et m'étais donc dévoilée un peu plus, lui avait avouée qu'elle m'eut manqué. Quelle idiote. J'étais trop idiote. C'en était devenu ridicule. Je me promettais de prendre plus de grammes que prévu en rentrant, histoire de me soulager, de me calmer. J'étais nerveuse, très nerveuse. Je me redressais immédiatement et fouillais dans l'une de mes poches et y trouvais un paquet de cigarette avec trois rescapées et un briquet. J'en allumais une et humais avec soulagement, comme remède à ma nervosité. C'était une fâcheuse habitude que j'avais pris. Fumer, je veux dire. Je fumais depuis environ trois mois. Je n'en ressentais pas encore les méfaits, j'avais les dents blanches, les poumons quasi intacts et pas de changements abrupts de la voix ni de la santé, faut dire qu'entre les cachets et la drogue, on ne pouvait pas vraiment distinguer autre chose de plus, de pire, je veux dire.

« T'en veux une ? »

Lui dis-je en lui tendant le paquet. Je ne savais pas si elle fumait ou si elle avait arrêté. Elle avait toujours décliné mes propositions. Elle ne fumait pas, ne buvait pas. En somme, je la trouvais parfaite et imparfaite. Une fille pure comme je les aimais et à la fois une grande froide frustrée. Du moins c'est l'image qu'elle véhiculait parfois. Je me demandais si elle avait été amoureuse. Je n'avais jamais décelée ce regard de femme brisée, cette lueur particulière. Peut-être était-elle bonne actrice, je l'ignorais.

« Oublies pour tout à l'heure. Je plaisantais. A propos du baiser. »

Mentis-je entre deux bouffées pour me donner plus de crédibilité. C'était la solution la plus raisonnable, la plus raisonnée, la plus adulte possible. Quinn n'était pas pour moi et je n'étais pas pour elle. Je savais qu'elle comptait suffisamment pour moi pour que je la protège. Suffisamment pour l'éloigner de moi et de mon emprise. Il fallait que je coupe les ponts. Il fallait que je la tienne loin de mes débauches, de la drogue et de tout ce qui s'ensuit. Je mentis, une seconde fois, avec plus de conviction.

« Je vais sûrement repartir à New York. Océan Grove à l'air d'un bled paumé. C'est grand mais tout le monde se connait et se ressemble. Ça jase trop. J'ai pas envie de finir comme toutes ses femmes. Mariées, mère de famille et propriétaire d'un patrimoine qui se veut plus important que tout le monde. C'est la course à la popularité, personne n'a compris qu'on jouait sur le même terrain, ils sont tous pareils. Personne ne peut gagner. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyLun 9 Aoû 2010 - 19:46

Je me sentais réellement stupide. Comment avais-je pu penser ne serait-ce que quelques secondes que Daphne s'intéressait à moi. La réponse qu'elle donna à ma question me fit clairement pensé qu'il s'agissait bien d'un jeu. Un jeu auquel je mettrais fin dès maintenant. Daphne ne fichais bien de moi, j'étais persuadé de n'être qu'une proie de plus sur son tableau de chasse. Je m'éloignais à mon tour, cessant cette proximité. Je ne voulais plus être proche d'elle. Je ne voulais pas m'attacher à elle, mais peut-être que c'était déjà trop tard. Je tentais de me rassurer en me disant que de toute façon, j'irais bien vite à l'oublier. Daphne n'était pas le centre de mon monde et elle ne m'était pas indispensable, personne ne m'était indispensable. Je l'observais se redresser et sortir une cigarette, tandis-ce que je restais allongée sur le dos. Je déclinais gentiment sa proposition. Je ne fumais pas. Je n'avais jamais fumé de cigarette, mais j'avais fait bien pire cela dit.

« Oublies pour tout à l'heure. Je plaisantais. A propos du baiser. »
« Je vois pas de quoi tu parles »

Dis-je sur un ton neutre. Oublier ? Qu'elle ne s'inquiète pas j'irais bien vite à oublier toute cette histoire. J'avais fais une erreur en entrant dans son jeu de séduction. Je n'aurais jamais dû y jouer. C'était allé trop loin. J'avais beau avoir aimé l'embrasser, je n'aurais pas dû y répondre non plus. Je devais m'éloigner de Daphne. Elle n'était pas pour moi, même pas en tant qu'amie. Daphne me rappelait une partie de mon passé que je voulais oublier. Ce n'était qu'une junkie. J'avais déjà vécu avec quelqu'un qui m'avait attiré vers le bas, je ne voulais pas que cela se reproduise. Pourquoi étais-je portais-je toujours mon intérêt sur les mauvaises personnes ? Jasper avait été la seule personne de mon entourage à être quelqu'un de bien.

« Je vais sûrement repartir à New York. Océan Grove à l'air d'un bled paumé. C'est grand mais tout le monde se connait et se ressemble. Ça jase trop. J'ai pas envie de finir comme toutes ses femmes. Mariées, mère de famille et propriétaire d'un patrimoine qui se veut plus important que tout le monde. C'est la course à la popularité, personne n'a compris qu'on jouait sur le même terrain, ils sont tous pareils. Personne ne peut gagner. »

Je m'en voulais, car au fond de moi, je ne voulais pas qu'elle s'en aille. Daphne était sans doute la raison qui faisait que je n'avais pas encore quitté Ocean Grove. Je n'aimais pas vraiment ce quartier et pourtant, j'étais encore là. La plupart des résidents du quartier me donnaient envie de vomir et c'est pour cela que j'avais décidé de les ignorer. Ils n'existaient pas à mes yeux.

« Les choses ne seront pas vraiment différentes si tu pars à New York. C'est partout pareil et même parfois pire. Si ce n'est pas ça, c'est autre chose. Où que tu ailles, tu trouveras ces personnes. Les gens aiment jaser et être populaire semble important pour eux. J'ai de la peine pour eux des fois, mais je m'en fou. Ils ne sont pas importants et il ne tient qu'à toi de ne pas devenir comme eux. » - Je me détestais, car ce discours avait un message caché. Ce n'était pas flagrant, mais il lui disait de ne pas partir. Pourtant, partir et couper les ponts aurait été la décision la plus raisonnable, du moins en ce qui me concerne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyMer 11 Aoû 2010 - 21:27

« Les choses ne seront pas vraiment différentes si tu pars à New York. C'est partout pareil et même parfois pire. Si ce n'est pas ça, c'est autre chose. Où que tu ailles, tu trouveras ces personnes. Les gens aiment jaser et être populaire semble important pour eux. J'ai de la peine pour eux des fois, mais je m'en fou. Ils ne sont pas importants et il ne tient qu'à toi de ne pas devenir comme eux. » « Si tu le dis. » Répondis-je avec désinvolture, aspirant à grandes bouffées la cigarette. Levant la tête et soufflant, un sourire aux lèvres. J'étais tendue, Quinn me faisait perdre mes moyens et la cigarette était un remède bien faible à mon angoisse. Écrasant le mégot contre l'herbe humide, je le jetais négligemment sur le sentier, loin de l'herbe mais au milieu d'un chemin. Vous ne pensiez pas sincèrement que j'allais le mettre dans un sac plastique et le glisser dans mon sac à main, n'est-ce pas ?

Je regardais Quinn, un sourire aux lèvres. A quoi bon lutter ? De toute manière, je finirais par me lasser d'elle, autant s'adonner au désir, qu'il nous consume entièrement, tant qu'à faire. « Peut-être que tu me plais, en fin de compte. » Déclarais-je, enjouée et d'un air coquin. Je me mordis la lèvre inférieure, avec le désir d'effleurer sa peau. Je soupirais. « Mais t'es un peu trop hétérosexuelle pour moi. » Je la provoquais, vraiment. Et je continuais. Je m'approchais de ses lèvres, rapidement mais avec beaucoup de sensualité. « C'est dommage. » Je souris en laissant entrevoir que j'avais d'autres idées en tête. Me reculant, je sortis un tube de mon sac, le dévissant, je déposais de la poudre sur ma main.

« T'en veux ? Pour ta première fois... fais-toi plaisir. »

Je lui tendais le tube ouvert et le rapprochais de son visage. Un sourire faussement tentateur sur le visage. Je déposais le tube à côté d'elle, prenant bien soin de le déposer droit, de manière à ce que la poudre ne s'en aille pas. Après tout, j'étais pas à une centaine de dollars près. Je sniffais avec satisfaction et penchais ma tête en arrière en clignant des yeux. Je humais un grand coup l'air et lâchais.

« Putain ce que c'est bon !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyJeu 12 Aoû 2010 - 0:34

« Peut-être que tu me plais, en fin de compte. » - me dit t-elle avec son éternel air de séductrice. J'esquissais un sourire pour ne pas lui montrer que j'étais gênée. Daphne avait le don de déstabiliser les gens. Séduire, elle avait dû faire ça toute sa vie. Je lui plaisais, physiquement je suppose puisqu'elle ne connaissait rien de moi. De ce fait, elle ne pouvait pas apprécier moralement. Je me doutais bien de ses attentions. Daphne se fichait bien de moi. La jeune femme voulait simplement s'amuser, pour une nuit, peut-être plusieurs, je ne sais pas. Il n'y a pas si longtemps, j'aurais pu donner à Daphne ce qu'elle voulait. La prise de drogue et d'alcool me rendait plus frivole, sans pour autant avoir couché avec toute la ville. J'avais honte de moi et je ne voulais plus être ce genre de femme. Je voulais être quelqu'un de bien, du moins meilleur que je l'avais été par le passé. Les coucheries d'une nuit, ce n'est plus pour moi. La jeune femme tentait de me provoquer et approchais ses lèvres des miennes avec sensualité. Elle était douée, je dois l'avouer. Je ne reculais pas, mes lèvres à quelques centimètres des siennes. Je me sentais attirée par elle à certain moments, mais je me rappelais la promesse que je m'étais faite. Et puis, Daphne était une femme. Cela allait sans doute me passer. J'avais jamais été attirée par une femme auparavant. A la limite de frôler ses lèvres, je murmurais alors - « Ce petit numéro ne fonctionne pas sur moi... Tu penses vraiment que je suis ce genre de femme ? » - Je m'éloignais en riant légèrement. J'entendais par là, le genre de femme à me donner aussi rapidement.

Je la vis alors sortir un tube de son sac. Je reconnaissais très bien ce genre de choses. Une cachette à poudre blanche. Je me redressais immédiatement. Elle n'hésitait pas à m'en proposer. De nouveau, je pensais à Austin et à la descente aux enfers que j'avais connu grâce à lui. Je réalisais que Daphne ne serait pas bien différente. Depuis que je la connaissais, elle avait essayé à plusieurs reprises de me faire goûter à ses petits plaisirs, que ce soit de la drogue ou de l'alcool. Daphne présenta le tube devant mon visage, comme pour me tenter. Je remarquais que cela ne me manquait pas et que je n'eus pas envie d'y goûter. J'étais sortie de là maintenant. La jeune femme finie par poser le tube à côté de moi - « Me faire plaisir tu dis ? D'accord... » - J'attrapais le tube et en vidait le contenu sur l'herbe, sourire aux lèvres. Je me relevais, toisant Daphne d'un regard froid. - « Tu as l'air de bien t'amuser, alors je vais te laisser. » - répliquais-je avec froideur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyVen 13 Aoû 2010 - 2:04


Daphne Williams's Prelude
« Ce petit numéro ne fonctionne pas sur moi... Tu penses vraiment que je suis ce genre de femme ? » « Non bien sûr. Tu n'en aurais jamais été capable. » Elle ne serait jamais capable d'être bisexuelle, et encore moins homosexuelle. Elle ne s'ouvrait pas aux différentes possibilités de la vie et son esprit étriqué me faisait presque de le peine. Sinon, pourquoi aurait-elle résisté à mon charme avec comme réponse "tu penses que je suis ce genre de femme", accentué par un "vraiment" qui signifiait qu'elle trouvait l'idée ridicule. « Me faire plaisir tu dis ? D'accord... Tu as l'air de bien t'amuser, alors je vais te laisser. » - répliqua t-elle avec froideur. Et sur ce, elle renversa la poudre dans l'herbe, le tube tombant dans le sol humide et la drogue se dispersant sur l'herbe fraîche. Je réagis immédiatement. « Ça va pas ! Tu sais combien ça coute ? », bon, je ne regardais pas trop à la dépense mais tout de même. Le souligner pour une femme qui n'a aucune valeur de l'argent était une bonne idée. « Si tu voulais te rendre ridicule et m'agacer dans la même idée, tu aurais put jeter le tube à la poubelle ! Qu'est-ce qui t'as pris ?! Imagines... imagines que demain matin, un enfant vienne ici, à cet endroit et se roule dans l'herbe par exemple, hein ? » J'exagérais un peu mais n'empêche qu'elle ne se rendait pas compte des conséquences. Je lui lançais un regard plus exaspéré par son comportement qu'agacé. Je savais qu'il m'en restait chez moi et ne me faisais pas de souci quand au manque, néanmoins... ce geste était puéril, théâtral et impoli, irrespectueux. On n'a pas élevé les cochons ensemble à ce que je vois... je me demandais ou elle avait été élevée. Peut-être n'avait-elle eu qu'une éducation de marginale. Deux parents hippie avec pour philosophie : peace and love, chacun fait ce qu'il veut, c'est l'anarchie, c'est cool mon pote. De son comportement découlait surtout une gêne. Et à la fois un désiré inexorable de se rendre intéressante, de se différencier des autres. C'était pathétique. Quinn était pathétique et impulsive. Elle avait tous les défauts du monde... pauvre fille.

Je me levais à sa hauteur, sans ramasser ses dégâts. « J'en ai marre. J'en ai marre de toi. Je fais tout mon possible pour te montrer l'attirance que j'ai pour toi mais t'es aveugle ou tellement obsédée par ton hétérosexualité que même si je te disais que je t'aimais, tu m'écouterai pas. T'es juste une gamine irrespectueuse, voilà ce que t'es. Je suis pas mal dans le genre mais en revanche, toi, tu bats tous les records. Tu sais quoi ? » Je me baissais dans le but de saisir mon sac et de fouiller à l'intérieur. « Tu veux que je te montres ce que ça fait de s'amuser ? Tu crois que je m'amuse ?! Regardes ça. » Je pris des cachets au hasard dans mon fourre tout. Euphorisants, anxiolytiques, ecstasy... « Tu vois comme c'est drôle ? Tu trouves que j'ai toujours l'air de m'amuser ? » Je m'énervais. J'avais l'air excédée. M'amuser... elle croyait que me droguer me divertissait, que ça m'amusait... pas du tout. J'étais bien consciente d'avoir une addiction, que la prise de toutes ses substances me bousillait la santé... ça ne m'amusait pas, vraiment pas. Mais je ne pouvais faire sans. « Celle-là, elle est pour toi pétasse. » Je fourrais rapidement dans ma bouche le mélange de tous ses cachets, je m'éloignais avidement de manière à ce qu'elle ne m'empêche pas de commettre cette bêtise. Il fallait que je lui prouve. Que je lui montre. Qu'elle sache que je n'amusais pas. Que c'était pas drôle. Elle ne savait pas à quel point la drogue pouvait détruire. Elle n'était pas désabusée; elle. Elle n'en savait rien de la cocaïne et du reste...

Je croquais le tout et avalais aussi vite. En deux temps, trois mouvements, je sentis ma gorge se serrer. Je portais immédiatement mes mains dessus. J'eus chaud, très chaud et mes jambes devinrent lourde, très lourde comme si elles eurent portées un être de deux fois ma taille. Le sol tanguait et la silhouette de Quinn devint floue et lente. Je ne me sentis pas tomber mais vis soudainement l'herbe près de mes yeux. Je n'entendais plus rien que ma respiration... puis plus rien. Je me sentais mal et à la fois bien. Heureuse. Je me sentais heureuse. Imperceptiblement, un sourire se dressait sur mon visage, trahissant un corps inerte dont les mouvements figés m'immobilisaient. C'était ça, la mort. Le prélude de la mort. Le début de la fin. Les couleurs se faisant plus claires, plus floues et l'avenir plus certain. Il n'y en avait pas. Et c'était mon prélude.


Dernière édition par Daphne Williams le Ven 13 Aoû 2010 - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams EmptyVen 13 Aoû 2010 - 2:04

[HJ]Fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Night walk ▬ Daphne Williams Vide
Message(#) Sujet: Re: Night walk ▬ Daphne Williams Night walk ▬ Daphne Williams Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Night walk ▬ Daphne Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Ocean Grove - Quartier Résidentiel :: Greynolds Park & Cabane du gardien-