AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Jeu 7 Mai 2009 - 19:38

    Tout le monde le fait. Mais certains savent mieux dissimuler la vérité que d'autres. En effet, Tout le monde a sa technique pour cacher ce qu'il ne veut pas montrer, dissimuler ce qu'il ne faut pas que les autres voient. Prenons quelques exemples : Caleb Varnham cache son secret sous une montagne de chemises dans sa buanderie. Don Menken et Rachel Menken masquent leur doute derrière cette image de couple parfait qui leur colle à la peau. Darla Davenport prétexte se rapprocher de son petit ami pour en fait s'éloigner de San Francisco, là où est né un de ses plus gros regret. Le frère et la sœur Walker, Lullaby et Robynn dissimulent derrière une porte close leur lourd secret. Quant à Dakota Wayhne, et bien il semble que le sport soit plus qu'un métier pour lui, plutôt une nécessité. Maxwell Fisher, lui, est réveillé presque toutes les nuits par cette scène qui le hantera à jamais. Duncan Thomas évite de montrer son passeport, inquiet que quelqu'un y remarque quelque chose. Samuel A. Hellighton en ce qui le concerne pense qu'arracher une page d'il y a quatre mois de son agenda lui permettra d'effacer ce qui s'est passé ce jour là. Ou d'autres, comme Rhys et Victoria Blythe utilisent des sourires forcés pour cacher des évènements plein de souffrance et de chagrin. Et Sheherazade Ramdani, oh Sheherazade... elle regrette tellement ce qu'il s'est passé, comme si ses souvenirs seront encrés dans sa peau à jamais.


      Août 2005. San Francisco, Californie, USA.
      Maât montait dans l'escalier de son nouvel immeuble, portant un lourd carton. Ce n'était pas facile de faire un déménagement tout seul... Après tout, un déménagement est quelque chose que l'on fait avec l'aide de ses amis, ou de sa famille. Mais Maât ne voulait pas de leur aide : San Francisco était un nouveau départ pour lui. La réussite n'était pas au programme de sa vie depuis plusieurs années.
      - Vous êtes le nouveau locataire de l'appartement au dernière étage ? lui demanda une voix féminine derrière lui. Maât se retourna et vit sur le palier qu'il partageait avec un autre appartement une jeune femme brune.
      - Oh, bonjour. En fait je ne suis pas locataire, je l'ai acheté. Maât lui fit un sourire.
      C'était un appartement atypique avec beaucoup de charme. Pas de terrasse, pas de balcon, mais le salon-salle à manger était sous un plafond en verre. Maât posa le carton sur le sol et tendit sa main à sa nouvelle voisine : Maât Blythe-Sheldon. Enchanté.
      - Kayleigh Hamilton, je suis votre voisine. Besoin d'un coup de main ? Elle savait ce que c'était que de déménager et il ne semblait pas y avoir de famille pour l'aider. Elle s'interrogea intérieurement : peut-être qu'il n'en avait pas d'ailleurs....


Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Sam 16 Mai 2009 - 16:40, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Jeu 7 Mai 2009 - 20:03

      Janvier 2006. San Francisco, Californie, USA.
      C'était devenu un rituel. Tous les jeudis sans exception, Kayleigh et Maât se retrouvaient alternativement dans l'appartement de l'un ou l'autre pour dîner ensemble et regarder un film. Ce soir, Kayleigh avait préparé un repas italien accompagné de Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany's), un film de 1961 avec Audrey Hepburn.
      - Tu vas voir, tu vas adorer ce film ! L'histoire, les jeux d'acteurs. D'accord c'est vieux mais c'est tellement culte !
      - Arrête de blablater et appuye sur play ! lui lança Maât en rigolant tout en enroulant des tagliatelles autour de sa fourchette.
      Le générique commença et en plein milieu, alors que le film allait enfin commencer, elle arreta l'image et se tourna vers Maât.
      - Quoi ? demanda-t-il.
      - Il faut que je te dise quelque chose.
      - Bah quoi ?
      - J'ai un petit copain depuis deux jours. Il s'appele Gregory...
      - Mais... pourquoi tu ne me l'as pas dit avant ? Maât ne comprenait pas.
      - Je... Elle avait le regard vide. Puis elle n'ajouta rien d'autre, se contentant d'appuyer une seconde fois sur play.



      Aout 2006. San Francisco, Californie, USA.
      - Non...non...non... Je t'en pris ne t'en va pas. C'est pas ce que tu crois...
      Kayleigh tentait d'empêcher Gregory de partir, mais il était bien décidé a mettre fin a cette relation. La jeune fille ne comprenait tout simplement pas pourquoi il était si méfiant avec elle, la traitant même de folle, elle avait l'impression qu'il désirait lui faire du mal, pourtant malgré tout ce qu'il pouvait dire, elle l'aimait et ne pouvait pas le laisser partir. Elle le rattrapa dans la rue juste avant qu'il monte dans un taxis.
      - C'est comme d'habitude non ? Tout ira mieux demain matin ? On fera comme si c'était jamais arriver ?...
      - Non Kayleigh, c'est terminé.
      Il referma la porte du taxis et Kayleigh resta planter sous la pluie a regarder l'homme qu'elle aimait s'en aller. Puis son regard changea, il n'était plus le doux regard triste et désespéré, non il était celui d'une jeune femme en colère. Elle monta les escaliers sans tomber, ce qui était spectaculaire pour elle et se dirigea vers la porte de l'appartement de Maât. Elle cogna sans arrêt sur celle-ci jusqu'à ce qu'il l'ouvre. Puis lorsqu'il fut devant elle, elle se mit a lui asséner des coups de points sur le torse, pleurant et hurlant a la fois que c'était de sa faute si Gregory l'avait laissé, qu'elle le détestait et qu'elle ne voulait plus le revoir. Maât ne comprenait rien a cette situation, mais il la serra dans ses bras et elle se calma presque aussitôt, pleurant dans les bras de son meilleur ami.
      - Shhh, tout va bien Kay...
      Gregory avait laissé Kayleigh prétextant qu'il voyait très bien que Maât et elle n'était pas que de simples amis. Elle avait bien essayer de lui expliquer qu'ils étaient comme frère et sœur, mais il n'avait rien voulu entendre.


Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Dim 10 Mai 2009 - 0:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Jeu 7 Mai 2009 - 22:31

      Le 17 septembre 2006. San Francisco, Californie, USA.
      Maât se réveilla en plein nuit, ne cessant de tousser. Lorsqu'il alluma la lumière de chevet il comprit : la pièce était remplie d'une épaisse fumée. L'odeur de brûlé lui provoqua une autre série de toux. Tout s'activa dans sa tête et il comprit : il y avait le feu. Sans réfléchir, il sortit de sa chambre, puis de son appartement.
      - AU FEU !!
      Tout allait très vite dans sa tête. Il donna une multitude de coups de pieds dans la porte de sa voisine et amie.
      - KAYLEIGH ! AU FEU ! KAYLEIGH !
      La porte finit par céder. Maât la chercha dans la chambre, la salle de bain mais ne parvenait pas à la trouver. De toute évidence, le feu était justement parti de l'appartement de la jeune fille. Il ne vit pas que son amie était recroquevillée sous la table de sa salle-à-manger. Finalement, il ne parvint même pas à quitter l'appartement : Maât s'évanouit devant la cuisine de Kayleigh sans réaliser qu'ils étaient maintenant encerclés par les flammes.


      Le 18 Septembre 2006, San Francisco, Californie, USA.
      Kayleigh se réveilla dans un lit d'hôpital, elle avait la gorge en feu -et c'était le cas de le dire. Une odeur de souffre semblait avoir envahie la pièce et Kayleigh n'avait que de vague souvenir de l'incendie. Elle tourna la tête vers la droite et remarqua que Maât était étendu sur le lit voisin. Elle avait mal a la tête et des infirmières ne cessait de vouloir faire des tests. Elle but dans le verre d'eau que la Blonde des deux lui tendait et puis retourna la tête vers Maât.
      - Matty ?!... ... ...
      Il tourna la tête vers la jeune fille qui se mit instantanément a pleurer, débitant un discours que seule elle devait comprendre ses sanglots brouillant tout ce qu'elle disait.
      - J'ai eue t...telle.....ment ppp...eur
      - Tout va bien Kayleigh.... Ne pleure pas.
      - Je vais devoir re......tourner vvvivre avec ma mère...
      - Mais non, nous allons tout remettre en ordre, je te promet.
      Les infirmières les intima de reprendre du repos et les menacèrent même de les séparer de chambre, ce qui causa de nouveau les sanglots de Kayleigh.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Jeu 7 Mai 2009 - 22:39

      Le 21 Septembre 2006, 21h03. Appartement de Kayleigh, San Francisco, Californie, USA.
      On frappa à la porte de l'appartement de Kai'. Maât ouvrit la porte, après tout elle n'était pas là mais c'était peut être important.
      - Bonsoir, je voudrais parler à mademoiselle Kayleigh J. Hamilton.
      - Je suis désolé, elle est sortie avec des amis. Vous êtes... ?
      - Inspecteur Andrews. C'est moi qui suit chargé de l'enquête sur l'incendie de l'appartement de mademoiselle Hamilton.
      Maât ne comprenait pas.
      - Excusez-moi mais quelque chose m'échappe. Pourquoi une enquête est-elle en cours ?
      L'inspecteur sembla hésiter, puis il finit par lâcher :
      - Nous avons des raisons de penser que l'incendie est d'origine criminelle.
      Maât restait sans voix.
      - D'ailleurs qui êtes-vous ?
      - Maât Blythe. Je suis le voisin et un ami de Kaileigh. C'est moi qui ait alerté l'immeuble et tenté de la sortir de son appartement...
      - Le jeune homme qui s'est retrouvé dans les flammes à son tour.
      - Oui. J'ai apprit la leçon je n'essayerai pas de faire le travail des pompiers la prochaine fois.
      - Monsieur Blythe, si je peux me permettre de vous donner un conseil : surveillez votre amie... et restez sur vos gardes. Nous ne savons pas encore où cette enquête va nous mener mais il semble bien que votre amie peut être un danger pour les autres comme pour elle-même...


      Le 21 Septembre 2006, 22h12. Appartement de Kayleigh, San Francisco, Californie, USA.
      Les paroles de l'inspecteur eurent raison de Maât. Les heures suivantes, il n'avait cessé de se repasser en boucle ce qu'il lui avait dit, se demandant s'il devait y voir quelque chose de vrai. Maât avait conseillé à son amie de sortir se changer les idées pendant qu'il tâcherait de continuer à jeter les objets trop calcinés, et récupérer ce qui était récupérable. C'est ainsi qu'il découvrit quelque chose de troublant : le dossier du canapé était complètement brulé. C'était de toute évidence un départ de feu. Etrange puisqu'il avait constaté, sans y faire vraiment intention, un premier départ de feu dans la cuisine comme si le micro-onde s'était enflammé.
      Maât alla dans la salle de bain et constata avec horreur que le tapi de douche avait également brûlé : un troisième départ de feu. Ce fut alors comme une chasse au trésor et au 45 minutes, Maât comptabilisa plus de treize départs de feus dans tout l'appartement.
      - Oh mon dieu... Mais Kayleigh, qu'est-ce que tu as fait ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Ven 8 Mai 2009 - 1:08

    Retour au présent (...) Quand la vérité est laide, les gens essayent de la cacher car ils savent quels dommages elle pourrait provoquer si elle était dévoilée. Alors il la protègent derrière des murs épais, ou derrière des portes closes. Ou ils la camouflent habilement. Oui, tout le monde se donne un mal fou pour cacher d'affreuses vérités. Et certaines personnes vont plus loin que d'autres...

      Le samedi 16 mai 2009, à 13h17. Devant la mainson de Tammy Hunkerfield, Ocean Grove, Miami, Floride, USA.
      (...)
      - Ne me touche pas ! Tammy dégagea la main de Kayleigh qui s'était levée, visiblement pour gifler sa voisine.
      - Ecoute moi bien Kayleigh, je suis navrée pour ce qu'il t'est arrivée mais ce n'est pas à moi qu'il faut s'en prendre. Et entre nous, tu dois avoir ta part de responsabilité dans cette histoire.
      - Espèce de garce ! Kay' n'en revenait pas. Cette pimbêche osait lui faire la leçon alors que TOUT était justement de sa faute ?

      Kayleigh J. Hamilton était vraiment hors d'elle. Comment cette Tammy Hunkerfield osait lui parler sur ce ton ? Kay' rentra chez elle et s'installa devant la télé pour se calmer. Mais rien n'y faisait : elle voulait que cette Tammy paie. C'est alors qu'elle sortit son briquet de sa poche et alluma une flamme. Pendant plus d'une minute elle regarda cette petite flamme danser devant ses yeux, un sourire satisfait se dessinant sur ses lèvres.

    Mais la vérité, laide ou non, finit toujours par émerger. C'est alors que quelqu'un auquel vous tenez finit toujours par être blessé. Alors que pendant ce temps, un autre se délecte de sa souffrance. Et c'est bien ça, la vérité la plus laide de toutes.

      Le samedi 16 mai 2009, à 21h24. Quartier résidentiel d'Ocean Grove, Miami, Floride, USA.
      Liam K. Stanfield passait sa soirée chez Adrian D. Taylor. Amis depuis toujours, ils mettaient un point d'honneur à ces soirées entre mecs qui leur permettaient de se confier l'un à l'autre. Pourtant, ce soir là, ils furent obligés d'y mettre un terme plus vite que prévu !
      Ils buvaient une bière sur la terrasse quand l'attention d'Adrian fut attirée par une grande colonne de fumée noire qui montait vers le ciel. Intrigué, il se leva de sa chaise longue et s'avança vers la rue.
      - Putain Adrian t'écoutes ce que je dis ou quoi ?
      - Attends, il y a quelque chose de pas normal...
      En effet, ce n'était pas normal.
      - Oh mon dieu !
      - Quoi ?
      - Ta maison et celles des Menken sont en train de brûler !!
      - QUOI ?

      A quelques rues de là, une autre habitante d'Ocean Grove respectait aussi son petit rituel. Peggy Band aimait s'installer sous son porche le soir et lire un bon roman d'amour. Éclairée à l'aide d'une torche décorative de jardin enflammée, elle dévorait les livres narrant un coup de foudre passionné et brûlant d'amour. Toutefois, ce soir là, son attention fut attirée vers la maison de l'autre côté de la rue. Il ne lui fallut que quelques secondes pour réaliser que la maison de Tammy Hunkerfield, cette dépravée, partait en fumée dans un brasier. S'avançant au milieu de la rue pour rejoindre les autres habitants d'Ocean Grove qui se rassemblaient, elle sourit intérieurement : sa voisine n'avait que ce qu'elle méritait ! Heureusement qu'au même moment, Peggy Band ne regardait pas derrière elle... Quel choc cela aurait été pour elle de réaliser que sa maison était, elle aussi, en train de flamber !


        HJ Vous l'avez comprit, quatre incendies se sont déclarés à Ocean Grove. Pour que votre personnage réagissent à cette catastrophe, nous vous invitons à vous rendre dans ce sujet de groupe et de poster sa réaction face à ce drame.


Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Mer 3 Juin 2009 - 3:09, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Sam 6 Juin 2009 - 20:48

        HJ Fermeture du Topic de Participation. Merci beaucoup pour votre participation et vos messages de qualité <3. Si vous n'avez pas lu tous les posts composant ce topic, rendez-vous ici pour voir le moments importants. De plus, lisez attentivement le message ci-dessous pour avoir un bilan de ce que sont devenus les personnages touchés directement par cette tragédie. Bonne lecture !



    N°1571 Lemon Street, maison des Flynn, quartier d'Ocean Grove, Miami, Floride, USA.
    C'était l'heure du dîner et les Flynn s'installèrent à table pour déguster un bon plat préparé par Mileeady.
    - J'ai appris en regardant les informations ce midi que Peggy Band, la quatrième maison qui a brûlé, et bah elle est morte ! révéla Mileeady Flynn à son mari Dallas. Personne n'a remarqué qu'elle est retournée chez elle après réaliser que sa maison partait aussi en flammes ! Résultat, elle est morte, conclua-t-elle.
    - Waouh, merci pour cette annonce joyeuse... répondit Dallas en portant sa fourchette d'entrée à sa bouche.
    - Du coup ça m'a donné envie de prendre des nouvelles de Rachel Menken, je suis donc passée la voir cet après-midi dans sa chambre d'hôpital.
    - Oh ? Comment va-t-elle ?
    - Relativement bien, comme Adrian Tayler, quelques brûlures superficielles. Elle devrait sortir bientôt.
    - Et Don ?
    - Bah tu sais comment il est... Complètement choqué d'avoir perdu sa maison mais bon, toute leur petite famille est saine et sauve. Rachel m'a confié qu'il allait vivre chez Cordelia Rafferty et sa nièce Juliann' le temps des travaux.
    - Tiens en parlant de travaux, tu ne devineras jamais qui m'a appelé tout à l'heure.
    - Qui donc ?
    - Liam Stanfield et ensuite Tammy Hunkerfield.
      Il faut savoir que cela faisait maintenant un an que Dallas et Mileeady Flynn s'étaient mariés dans la Chapelle Elvis Presley de Las Vegas, alors complètement saoul et ne se connaissant pas le moins du monde. Maintenant fou amoureux l'un de l'autre, il faut savoir que Mileeady a toujours cru en son mari, Dallas, même si en général elle a toujours su deviner quand il lui mentait. Parfois, il lui répond en lui répétant la question...
      - Dallas, pour la troisième fois de la semaine, tu as pensé à aller chercher mon tailleur chez le teinturier ?
      - Ton tailleur ?
      ...ou alors il utilise des mots étranges qu'il n'a jamais utilisé avant...
      - Tu savais toi que Robert Arlingtan trompait sa femme avec des putes ?
      - Non !? Avec des "filles de joie" ?
      ...ou encore parce que sa voix devenait particulièrement aïgue.
      - Je rêve où tu as bouffé le cake que j'ai préparé pour ce soir ?
      - Moiiiiii ? Tu racontes vraiment n'importe quoi !
      Clairement, Dallas Flynn avait un réellement désavantage quand il mentait à sa femme et ce matin-là en particulier, c'est exactement ce que Mileeady allait chercher.
    (...) Retour au présent...
    - Qu'est-ce qu'elle te voulait cette trainée ?
    Bien évidemment, Mileeady était rassurée que Tammy soit saine et sauve, mais comme toutes les femmes d'Ocean Grove, elle se méfiait des atouts avantageux de sa voisine.
    - Comme Liam, me proposer d'être l'architecte chargé de la reconstruction de leur maison respective. Et coïncidence, ils vont tous deux loger dans une chambre du Four Seasons Hotel le temps des travaux.
    - Je suis sûre qu'elle ne mettra pas longtemps à se le taper, comme tous les autres.
    - Hmm c'est délicieux ma chérie, commenta Dallas en faisant référence à la nouvelle recette de vinaigrette que sa femme expérimentait.
    - Tu la trouves comment, Hunkerfield ?
    - C'est une jolie femme pourquoi ?
    - Tu sais qu'elle a dû coucher avec la moitié des hommes d'Ocean Grove ?
    - Ouais c'est une légende vivante !
    - Ça ne me plait absolument pas que tu travailles pour elle pendant des mois !
    - Vive la confiance !
    - Dis moi mon chéri, tu m'as déjà caché une de tes histoires sentimentales ?
    - Moi te cacher des choses sur mes histoires "à l'eau de rose" ? Non mais où tu vas chercher tout ça franchement Milee ?!
    Mileeady laissa littéralement tomber son plat de macaroni sur le dessous-de plat. Dallas venait de répéter sa question, employer une expression qu'il n'utilisait jamais et le tout avec une voix carrément haut perchée.
    Oui, Mileeady Flynn avait toujours cru en son mari mais elle n'avait pas idée que sa confiance était sur le point de partir en fumée.


      Le samedi 16 mai 2009, à 13h17. Devant la maison de Tammy Hunkerfield, Ocean Grove, Miami, Floride, USA.
      Ce que vous devez savoir sur Robynn Walkers c'est qu'il n'était pas au dessus du mensonge. Que ce soit une fausse promesse à ses parents de bientôt se marier, une dérobade rusée lorsqu'on lui demande s'il a quelqu'un dans sa vie, ou une excuse basique lorsqu'on lui fait remarquer qu'il est très proche de sa sœur, Lullaby Walkers, Robynn faisait ce qu'il fallait pour cacher sa liaison incestueuse avec sa soeur. Pourtant, s'il y avait bien quelque chose qu'il ne cachait pas, c'était son jugement foutiste envers ses voisins. Il savait justement que les habitants d'Ocean Grove en savaient eux aussi long dans l'art de la cachoterie.

      - Ne me touche pas ! Tammy dégagea la main de Kayleigh qui s'était levée, visiblement pour gifler sa voisine.
      - Ecoute moi bien Kayleigh, je suis navrée pour ce qu'il t'est arrivée mais ce n'est pas à moi qu'il faut s'en prendre. Et entre nous, tu dois avoir ta part de responsabilité dans cette histoire.
      - Espèce de garce !

      Et c'est ainsi que Robynn fut témoin de cette scène entre Tammy Hunkerfield et Kayleigh et en toute honnêteté, il n'était pas de ces commères qui y portaient attention. Mais lorsqu'il vit quatre maisons flamber le soir même dont celle de Tammy, il se dit qu'il avait peut être vu ce qui ressemblait à un mobile.

      Le mercredi 20 mai 2009. Commissariat, bureau de Tyler Hudsen, Miami, Floride, USA.
      Robynn Walker mit plusieurs jours avant de décider de se présenter au commissariat de la ville, après tout il savait qu'apporter un témoignage avait beaucoup de conséquences et il ne voulait pas risquer de faire d'erreurs. Toutefois, après en avoir discuté avec sa sœur, Lullaby Walker, il décida qu'il était important qu'il fasse pas de ses soupçons à un officier de police, après tout peut être qu'il tenait là l'incendiaire d'Ocean Grove.

      - Bonjour, je viens apporter un témoignage concernant les incendies qui ont ravagé Ocean Grove. Je crois savoir qui est le responsable.
      Tyler Hudsen leva la tête de son écran d'ordinateur pour regarder son interlocuteur. Il prit une feuille de déposition qu'il commença à remplir.
      - Allez-y, je vous écoute ?
      - Quelques heures avant les incendies, j'ai vu Tammy Hunkerfield, une des victimes, sérieusement s'engueller avec une autre de mes voisines.
      - Vous connaissons son identité ?
      - Kayleigh J. Hamilton. Elles se sont insultées, et le soir-même elles ont remit ça devant la maison de mademoiselle Hunkerfield qui brûlait.
      - Hum hum... Tyler prenait note mais il devait avouer qu'il avait la tête ailleurs.

      Quelques minutes avant, il venait de découvrir avec horreur que quelqu'un qu'il connaissait venait d'emménager à Ocean Grove, à quelques mètres de sa maison. Et croyez le ou non, ce n'est pas parce que l'on est officier de police que l'on n'a pas de secret à cacher.

    Depuis cinq jours, la rumeur d'incendies volontaires circulait. Il ne fallut pas longtemps à la police pour confirmer quatre incendies criminels. Il ne leur fallut que quelques heures de plus pour passer les menottes à quelqu'un.

      Le lundi 25 mai 2009.
      Comme tous les soirs, Kayleigh s'apprêtait à sortir de chez elle pour faire son jogging. Alors qu'elle lassait ses baskets, la sonnette retentit. Elle ouvrit sa porte d'entrée et se retrouva face à Tyler Hudsen en tenu de police.
      - Kayleigh J. Hamilton ?
      - Elle-même...
      Tyler pénétra dans la maison de la jeune femme puis lui passa les menottes.
      - Mademoiselle Hamilton, vous êtes en état d'arrestation pour incendies volontaires.
      - QUOI ?!
      - Vous avez le droit de garder le silence, si vous ne voulez pas exercer ce droit, tout ce que vous direz pourra être utilisé contre vous. Vous avez le droit à un avocat, si vous n'en avez pas les moyens un avocat d'office pourra vous être accordé par la cour.
      - Non attendez, vous faites erreur !
      - Si vous choisissez de parler à un officier de police, vous avez le droit de mettre fin à l'interrogatoire à tout moment. Avez-vous compris ce que j'ai dit ?
      - Stop ! Non !
      - Mademoiselle Hamilton, avez-vous compris ce que j'ai dit ? Voulez-vous répondre à nos questions sans un avocat ?
      C'était un cauchemar, un vrai cauchemar pour Kayleigh.
      A quelques maisons de là, l'attention de Tammy Hunkerfield qui sortait ses poubelles fut attirée par les cris d'une de ses voisines. Un sourire se dessina sur ses lèvres et elle se passa la main dans les cheveux, satisfaite en se disant que, finalement, il y avait bien une justice dans ce monde.

    Il y a plusieurs jours de cela, il y a eu quatre incendies la nuit dernière à Ocean Grove. Si vous ouvrez votre journal, vous lirez que certains ont survécu, que certains ont été blessés. Que certains ont failli perdre la vie, et que certains l'ont perdue. Vous lirez aussi qu'un homme a risqué sa vie pour sauver son voisin. Ce que vous ne lirez pas, ce sont les raisons de ce courage.

      Le vendredi 29 mai 2009.
      Adrian D. Taylor quitta le Baptist Hospital après avoir passé une nuit à se reposer et ainsi récupérer de cette folle nuit. Pour quelqu'un qui avait bravé les flammes pour sauver une de ses voisines, il avait de la chance de s'en sortir avec quelques brûlures superficielles. De retour chez lui, il put constater qu'une femme l'attendait patiemment sur le perron de son entrée.
      - Puis-je vous aider ?
      - Bonjour, Svetlana McFadden. Je suis journaliste pour la chaîne fédérale de Floride et je souhaiterais vous interviewer.
      - Pardon ?
      - C'est vous qui avez tiré cette femme des flammes, Rachel Menken n'est-ce pas ? demanda Svetlana McFadden.
      Adrian ne savait quoi répondre. Puis finalement, devant le sourire de la journaliste, il ouvrit sa porte et lui proposa de rentrer afin de répondre à ses questions autour d'un café.

    Oui, si vous ouvrez votre journal, vous pourrez trouver l'interview de cet homme courageux mais vous ne verrez pas pourquoi il risqua sa vie pour en sauver une autre. Ceci parce que, malheureusement pour les victimes de ce drame affreux, personne ne doute jamais d'un héro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes Mer 5 Aoû 2009 - 18:14

Cela faisait maintenant trois mois qu'Ocean Grove avait vu quatre maisons partirent en fumer. Depuis cette tragédie, les sinistrés suivaient la progression des travaux de reconstruction et n'attendaient qu'une chose : le jugement de Kayleigh. La jeune femme avait été arrêtée dans cette affaire suite au témoignage de Robynn Walkers mais elle ne cessait depuis de clamer son innocence.
Et ce à juste titre d'ailleurs...


Sarah Harolds s'avança d'un pas hésitant vers le parloir de la maison d'arrêt de Miami, dans l'état de Floride. Elle avait promit à son amie Kayleigh de lui rendre visite le plus souvent possible, mais au fils des semaines, Sarah s'était défilée et ne s'était finalement pas montrée depuis trois longues semaines.
Lorsqu'elle s'assit en face de Kayleigh, elle ne put s'empêcher de grimacer devant sa plaque vitreuse qui les séparait.
Kayleigh : Je sais, ce n'est pas très agréable, avoua Kay' après avoir décroché le téléphone qui leur permettrait de communiquer.
Sarah : Je m'y serais surement fait si j'étais venue aussi souvent que je l'avais promis... Je suis désolé...
Kayleigh : Tu n'as pas à t'excuser. T'inquiète pas, je comprends, lui promit-elle en hôchant la tête. Je ne t'ai pas demandé de venir aujourd'hui pour te demander des excuses. Bien au contraire.
Elle marquait un temps de pause.
Sarah : Qu'est-ce qu'il y a ?
Kayleigh : J'ai besoin de raconter toute la vérité à quelqu'un... Et lorsque j'ai listé dans ma tête les gens dignes de confiance, j'ai réalisé qu'il ne me restait plus grand monde depuis mon arrestation. Enfin il ne me reste personne à part toi.
Sarah ne sut quoi répondre.
Kayleigh : Je suis innocente Sarah, je te promets que je suis innocente.
Sarah : Mais Robynn Walkers affirme pourtant t'avoir vu menacer Tammy Hunkerfield.
Kayleigh : Et il n'a pas menti. Mais il ne connait pas toute l'histoire.
Sarah : Tu peux avoir confiance en moi...
Kayleigh : Bien. Tout en commencé en 2006 alors que j'habitais à San Francisco. J'étais en couple avec un homme que j'aimais éperdument. Peut être trop puisqu'il a prit peur et a décidé de rompre. J'étais dévastée, je l'ai supplier de me reprendre. En vain. J'étais désespérée... Et j'ai fait une énorme bêtise...
Sarah l'encouragea à continuer d'un signe de la tête.
Kayleigh : J'ai mit le feu à mon appartement. Je sais... Je sais... Ce n'était pas très intelligent mais je me suis dis que si mon ex' me voyait en danger, il retournerait vers moi. J'étais jeune et naïve à l'époque. Maât était mon voisin à l'époque, il a aussi falli perdre la vie dans cet incendie. On a eu beaucoup de chance.
Sarah : Et ton petit-ami ?
Kayleigh : Mon plan a marché. Je ne m'y attendais pas mais il a fonctionné. Il est revenu vers moi et nous sommes encore resté quelques temps ensemble. Mais ce n'est pas ça l'important. Cet incendie que j'ai déclenché... Maât Blythe pense que je suis une pyromane, je pense qu'il a du découvrir la vérité à l'époque mais ne m'a pas dénoncé. Mais il a fait le lien avec les incendies à Ocean Grove il y a quelques mois. Ajouté à ça le témoignage de Robynn Walker. Mais je t'assure que ce n'est pas moi qui ait mit le feu à ces maisons ! Et j'ai absolument rien contre Liam Stanfield, Rachel et Don Menken ou encore Peggy Band. Mais j'ai une dent contre Tammy Hunkerfield.
Sarah : Pourquoi ? Enfin je veux dire... Personne ne l'apprécie vraiment mais quand même !
Kayleigh : Lorsque mon petit-ami avait rompu avoir moi, c'était pour partir avec une autre... Tammy ! Elle lui a fait tourné la tête. Et lorsqu'il est revenu vers moi quelques semaines plus tard, c'était pas parce que j'avais failli mourir brûlée, mais parce que Tammy ne voulait plus de lui ! C'est en partie pour me venger d'elle que je suis venue à Ocean Grove, mais je ne parle pas de vengeance incendiaire ! Je voulais juste la brusquer un peu et surtout que tout le monde sache quelle vipère elle est vraiment.
Sarah : Mais si ce n'est pas toi... Qui ?
Kayleigh : Je l'ignore. Mais pour en arriver à brûler quatre maisons qui ne semblent pourtant n'avoir aucun lien entre elles, et faire accuser quelqu'un à la place, des accusations qui vont d'ailleurs jusqu'au meurtre vu que madame Band est morte dans un des incendies...
Sarah : Le responsable doit être prêt à tout...


Le sur-lendemain, Kayleigh reçut la visite d'une autre personne. Un certain monsieur Smith, inutile de dire que c'est surement un faux nom. Deux heures après avoir discuté avec lui au parloir, Kayleigh se suicida dans sa cellule. Encore une qui en savait surement trop...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE N°1 ▬ There is a fire in your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ▪ ADMINISTRATION ▪ :: the pretty lies, the ugly truth :: Previous Seasons :: Season 1-