AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Mer 14 Juil 2010 - 23:35


DEBAT TELEVISE


Avant toute chose, il est important de prendre connaissance du texte-intrigue et des explications

C'est maintenant à vous de jouer :D :p
Posté toutes les questions que vous le souhaitez, vous n'êtes pas obligé de rédiger de RP (mais vous pouvez si vous le souhaitez).
N'oubliez pas de préciser à qui s'adresse la question (Chris, Scott ou Jovan). Les trois candidats doivent par contre répondre en faisant un RP de la longueur de leur choix. Encore une fois, n'oubliez pas, tous les coups sont permis !


Dernière édition par Maât Blythe-Sheldon le Mar 12 Oct 2010 - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Mer 21 Juil 2010 - 22:35

Dakota n’avait pas l’habitude de ce genre de débat, déjà qu’il avait eu du mal à suivre la campagne de Gabriel, pour le poste de le sénateur, il l’avait soutenu mais, après ça, après la victoire il n’avait pas eu vraiment de nouvelle de lui. Après il ne pouvait pas non plus ne pas s’intéresser à cette élection pour deux choses. La première c’était qu’il était important de se mobiliser dans le quartier, ou il vivait et faire que la personne qui soit choisit par les citoyens soit capable d’assumer son rôle. La seconde était qu’il y avait deux personne sur les trois, qui comptait pour Dakota, le premier Jovan qui malgré les difficultés entre eux, ne pouvait renier son cousin aussi facilement qu’il aimerait, puis Scott, leurs amitiés avait fait naitre autre chose entre les deux hommes, sa n’avait pas durée longtemps, mais Dakota a toujours une certaine admiration pour le jeune homme et il était difficile pour lui de choisir. Devait-il se montrer impartial ? Devait-il privilégier, l’une des trois personnes ? Mettre une personne à ce poste pouvait être nuisible pour la personne élus, si ce dernier n’arrivait pas à exercer son pouvoir correctement. Dakota n’ayant pas vraiment l’habitude de ce genre de chose, leva le bras et après un moment il comprit vite fait qu’il devait lui-même prendre la parole. Il fallait qu’il pose une question à chacun des participants, puis réfléchir à ce qu’il entendrait par rapport aux réponses obtenus.

« J’ai une question pour Scott Matthews… Pourquoi as-tu-eu envie de te lancer, dans un tel un projet ? Avec ton entreprise, Penses-tu vraiment avoir le temps de pouvoir gérer ce poste qui demande, je pense une grande implication ! »

Il laissa un instant puis après la réponse de Scotty sans vraiment montrer ce qu’il pouvait ressentir à ce qu’il venait d’entendre, il se retourna vers son cousin et dans une voix qui n’était pas vraiment dans son genre quand il s’adressait à son cousin, il demanda.

« La question est pour Jovan Lennon, Serais-tu dans la capacité à pouvoir protéger les autres ? Pourquoi désires-tu ce poste ? »

Il connaissait son cousin, il avait du mal à comprendre le choix de son cousin. Il n’avait jamais eu selon lui une âme charitable, à vouloir sauver les gens, à vouloir les aider plutôt à les enfoncer. Donc il était vrai que pour Dakota il avait du mal à voir son cousin à ce poste. La encore il laissa le temps de réponse à son cousin, puis finis par demander au dernier candidat en liste, le seul qu’il ne connaissait pas en faite.

« Donc ma question sera pour Chris Griffith-Matthews. Si vous êtes élus, qu’elles seront vos premières démarches ? Qu’elles sont les choses que vous aimeriez voir changer ou non ? »

Une fois la dernière question posée, Le jeune étudiant en sport s’asseyait. Il devait réfléchir pour lequel des trois, il allait devoir voter dans quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Jeu 22 Juil 2010 - 16:13




12 Juillet 2011 ♣ Plateau de tournage, Miami
DEBAT TELEVISE




Le débat télévisé était enfin arrivé. Il était même arrivé rapidement. Entre mon travail au San Estephe, Valentin et cette campagne je n'avais plus une minute à me consacrer. Mais j'adorais ce train de vie. Je me sentais util et j'appéciais énormément l'aide de mon compagnon. Il me soutenait dans ce que je faisais et c'était le plus important à mes yeux. Depuis qu'il avait été annoncé que je me présentais en tant que représentant de quartier beaucoup d'évènements et changements s'étaient produits. Premièrement, pour une approche en douceur, j'avais déposé quelques prospectus dans les boites aux lettres des habitants pour ensuite les convier à une réunion que j'avais organisé pour entendre ce que ces personnes avaient à dire et à proposer. Après tout si j'étais élu, leur bien serait ma priorité tout comme leur sécurité.

Habillé avec un magnifique costume noir, une chemise blanche, Maât ajusta une dernière fois ma cravate noire avant que le débat ne commence et que je me rende sur le plateau. Après un baiser à mon compagnon ainsi qu'à mon fils, je partis en direction de la scène. Le débat ne tarderait pas à commencer. Je laissais les professionnels m"équiper de leur micro alors que les deux autres concurrents - mon frère, Chris, et mon second au San Estephe, Jovan - arrivaient à mes côtés. Je me situais entre les deux. Comme si ce n'était pas déjà embarrassant de se présenter contre un proche et un employé, il a fallu que je sois plaçé au milieu. Je prenais sur moi car ce n'était pas le plus important ni la chose la plus difficile de la soirée. Le débat télévisé débuta et dans l'assemblée, Dakota fut le premier se lever pour nous questionner.

- J’ai une question pour Scott Matthews… Pourquoi as-tu-eu envie de te lancer, dans un tel un projet ? Avec ton entreprise, Penses-tu vraiment avoir le temps de pouvoir gérer ce poste qui demande, je pense une grande implication ! Je le regardais, réfléchissant un millième de seconde à ce que je pourrais répondre.
- Travaillant dans la restauration, je ne commence mes journées qu'à 11H-11H30 et entre deux services je pourrais toujours trouver du temps pour m'occuper du quartier, j'ai donc toute une matinée et un bout de l'après-midi pour m'occuper des affaires concernant la vie d'Ocean Grove et de leurs habitants. Mon métier ne me gênera en rien, ni ma vie privé. Je serais à l'écoute de n'importe qui afin que nos rues soient les plus sûres possibles pour nous et nos enfants. J'aurais l'implication qu'il faut et je suis prêt à me donner au maximum pour cette ville que j'affectionne particulièrement. J'ai grandi ici, j'ai vécu ici presque toute ma vie. Je pense qu'il était juste et astucieux que je me présente. Ce projet me tient fortement à coeur et j'espère pouvoir retrouver... Non, je retrouverai la vie paisible que j'ai connu ici et vous la connaîtrez en m'élisant comme représentant de quartier. J'en avais terminé avec ma question. C'était maintenant au tour de mes amis et concurrent d'y passer. Je bus une gorgée d'eau dans le verre qui m'était présenté juste devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Jeu 22 Juil 2010 - 20:55


C'était le grand jour. Lorsqu'il s'était présenté pour le poste de Représentant de Quartier, le jeune homme ne le prenait pas vraiment au sérieux. Seulement, peu à peu, les sollicitations se faisaient plus fortes, et aujourd'hui, l'étudiant se rendait compte que cette élection lui tenait à cœur. Après tout, ce n'était pas seulement un jeu. Non, les habitants avaient des attentes précises au sujet de l'action de son Représentant, surtout que ces cambriolages à répétition inquiétaient la population qui avait l'habitude de vivre dans un quartier tranquille. Ainsi, ce fut non sans une certaine appréhension que Chris se prépara pour le fameux débat. Depuis un moment maintenant, l'étudiant entendait les habitants arriver dans la salle. Alors qu'il se dirigeait vers les pupitres leur servant à s'exprimer face à l'assemblée, le jeune homme fut étonné de voir qu'un grand nombre d'habitants avaient répondu présent. En jetant un bref regard à Jovan, mais surtout à Scott, l'étudiant cherchait à trouver un peu de courage auprès de ses compagnons d'infortune. Ils allaient passer au grill, et Chris ressentait un mélange d'excitation et d'inquiétude face au risque qu'il prenait. La séance débuta assez rapidement. Ce fut Dakota Wayne, un étudiant en sport que Chris avait deja vu quelques fois, qui prit la parole en premier. D'ailleurs, sa première question fut pour Scott, qui allait donc ouvrir le bal. « J’ai une question pour Scott Matthews… Pourquoi as-tu-eu envie de te lancer, dans un tel un projet ? Avec ton entreprise, Penses-tu vraiment avoir le temps de pouvoir gérer ce poste qui demande, je pense une grande implication ! » Il n'avait pas tout à fait tort, c'est pourquoi Chris écouta attentivement la réponse de son frère. « Travaillant dans la restauration, je ne commence mes journées qu'à 11H-11H30 et entre deux services je pourrais toujours trouver du temps pour m'occuper du quartier, j'ai donc toute une matinée et un bout de l'après-midi pour m'occuper des affaires concernant la vie d'Ocean Grove et de leurs habitants. Mon métier ne me gênera en rien, ni ma vie privé. Je serais à l'écoute de n'importe qui afin que nos rues soient les plus sûres possibles pour nous et nos enfants. J'aurais l'implication qu'il faut et je suis prêt à me donner au maximum pour cette ville que j'affectionne particulièrement. J'ai grandi ici, j'ai vécu ici presque toute ma vie. Je pense qu'il était juste et astucieux que je me présente. Ce projet me tient fortement à coeur et j'espère pouvoir retrouver... Non, je retrouverai la vie paisible que j'ai connu ici et vous la connaîtrez en m'élisant comme représentant de quartier. » Ce qu'il venait de dire était sensé, et surtout, on ne pouvait plus douter de la détermination du jeune Matthews. Les deux frères avaient des objectifs communs, et ça, Chris y était sensible. Alors que l'assistance sembla réfléchir à ce que le chef cuisinier venait de dire, Wayne enchaina.

C'était son tour. Chris était anxieux à l'idée de se planter, de dire quelque chose qui pourrait le compromettre. Après tout, la bataille faisait rage, et comme tout le monde, le jeune homme avait ses petits secrets. Pour se donner du courage, l'étudiant jeta un coup d'œil à ses amis, notamment Gabriel, Ozzie et Panamee. Voir ses visages familiers lui redonnait du courage, alors que Dakota posa sa dernière question. « Donc ma question sera pour Chris Griffith-Matthews. Si vous êtes élus, qu’elles seront vos premières démarches ? Qu’elles sont les choses que vous aimeriez voir changer ou non ? » Bon, pour une première question, on commençait doucement. Le jeune candidat prit une profonde inspiration. Bien évidemment, il avait déjà réfléchi à une réponse pour ce genre de question assez prévisible que tout le monde se posait. « Je compte appliquer des méthodes plus coercitives. Si ces cambriolages ont eu lieu, c'est signe de quelque chose de plus grave. La sécurité dans le quartier s'est dégradée par la multiplication des incivilités. Il faut arrêter de se cacher derrière des libertés pour accepter des actions complètement hors de propos. Cette élection tombe à point nommé, il est encore temps de rectifier le tir. Si je suis élu, je serai là pour reprendre en main la sécurité du quartier, tout le monde doit se sentir concerné. Des actions individuelles ne nous conduiront à rien, c'est pourquoi je compte fédérer les énergies pour enfin retrouver un environnement sur et surtout, stopper cette vague de cambriolages. » Le jeune homme avait dit tout ce qu'il pensait. Effectivement, si l'on en était arrivé là, c'était par excès de laxisme, il fallait reprendre la situation en main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 15:02

Assit dans le public, Romain écoutait attentivement tout le débat. Le jeune homme essayait de modérer cette boule de rancœur qui lui tiraillait l’estomac. Entendre Chris Griffith-Matthews parler de la sorte le dérangeait beaucoup. Il le trouvait hypocrite au possible avec ces grands discours et ces grands mots. Ce type osait parler de sécurité alors qu’il fut un temps où il crachait sur celle-ci en commettant les plus bas méfaits. Malgré toute la rancœur qui le tiraillait, Romain resta calme… calme jusqu’à ce qu’un micro passe miraculeuse entre ses mains. Une petite voix lui ordonna de rester assit. Elle lui disait qu’il s’agissait de l’ami de Gabriel, de l’ami de feu David son mari, du demi-frère de Scott, que tous ici semblait lui accorder de la sympathie et respect… mais c’était plus fort que lui. Il se devait de rectifier les choses.

La main serrée autour du micro, Romain se leva brusquement dans un élan. Il sentit les doigts de Gabriel effleurer son poignet dans l’espoir sans doute de le retenir assit mais il s’écarta de quelques centimètres. Les caméras se braquèrent alors sur lui, et alors qu’il plantait un regard ombrageux sur Chris, il dit :

« Moi, j’ai une question pour lui. » Il indiqua Chris d'un doigt accusateur et attendit l’accord de Maât pour parler. « Romain Parker. » se présenta-t-il. « Je trouve votre candidature assez hypocrite lorsque l’on sait qu’il n’y a pas si longtemps que cela, vous faisiez partie de ces petits malfrats qui cambriolent nos maisons. Dois-je rappeler à tous ici que vous avez fait de la prison, notamment pour trafique d’animaux rares et protégés ? Vous ne trouvez pas que parler de sécurité est un peu déplacé de votre part ? » Il esquissa un sourire amusé et on ne peut plus moqueur. « Quelle est votre tactique ? Combattre le mal par le mal ? Pour endiguer cette vague de cambriolage, il faut que ce soit la crapule du quartier qui s’en charge ? Excusez-moi, mais j’ai du mal à croire qu’un type dans votre genre se soucie réellement des habitants d’Ocean Grove, et encore moins de leur sécurité. » Romain passa rapidement en revue la foule et d’un geste éloquent, il enchaîna : « Autant vous donnez tout de suite les clés de nos maisons pour inviter vos petits copains à nous cambrioler sans se soucier du système d’alarme. Utiliser tous les beaux grands mots que vous voulez pour nous convaincre que vous êtes capable de gérez la situation, mais nous savons tous les deux que ce n’est que de la poudre aux yeux. Alors ma question est la suivante… » Il marqua une seconde d’arrête, son cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. « Pouvons nous savoir publiquement l’étendue de votre casier judiciaire et de vos méfaits ? Car si nous devons nous en remettre à vous, nous aimerions au moins savoir de quoi est capable notre sauveur, histoire de ne pas être déçu lorsque vous vous tirerez avec l’argenterie. »

Dans son dos, Romain pouvait sentir les yeux furieux de Gabriel le traverser de par en par.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 15:44


« Moi, j’ai une question pour lui. » Il indiqua Chris d'un doigt accusateur et attendit l’accord de Maât pour parler. « Romain Parker. » se présenta-t-il. « Je trouve votre candidature assez hypocrite lorsque l’on sait qu’il n’y a pas si longtemps que cela, vous faisiez partie de ces petits malfrats qui cambriolent nos maisons. Dois-je rappeler à tous ici que vous avez fait de la prison, notamment pour trafique d’animaux rares et protégés ? Vous ne trouvez pas que parler de sécurité est un peu déplacé de votre part ? » Il esquissa un sourire amusé et on ne peut plus moqueur. « Quelle est votre tactique ? Combattre le mal par le mal ? Pour endiguer cette vague de cambriolage, il faut que ce soit la crapule du quartier qui s’en charge ? Excusez-moi, mais j’ai du mal à croire qu’un type dans votre genre se soucie réellement des habitants d’Ocean Grove, et encore moins de leur sécurité. » Romain passa rapidement en revue la foule et d’un geste éloquent, il enchaîna : « Autant vous donnez tout de suite les clés de nos maisons pour inviter vos petits copains à nous cambrioler sans se soucier du système d’alarme. Utiliser tous les beaux grands mots que vous voulez pour nous convaincre que vous êtes capable de gérez la situation, mais nous savons tous les deux que ce n’est que de la poudre aux yeux. Alors ma question est la suivante… » Il marqua une seconde d’arrête, son cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. « Pouvons nous savoir publiquement l’étendue de votre casier judiciaire et de vos méfaits ? Car si nous devons nous en remettre à vous, nous aimerions au moins savoir de quoi est capable notre sauveur, histoire de ne pas être déçu lorsque vous vous tirerez avec l’argenterie. »

    Un sourire. Un moyen de cacher son état de stress ou son énervement. C'était notre truc à nous, les Ocean Grovers, notre marque de fabrique : un sourire, qui ne laissait rien transparaitre. Prenez le jeune homme du second rang, par exemple. A le voir, on n'imaginerait pas qu'au lieu d'être un gentil fainéant comme il voudrait le laisser croire, il était en fait un dealer qui avait, quelques jours auparavant, refaçonné la voiture de son demi frère... à sa façon. Et cet homme, qui venait de poser la question qui fâche. Aurait-on pu avoir idée que, derrière son sourire triomphant, se cache un homme sortant tout droit d'une secte un peu glauque en Inde, et qu'il vient de se faire séquestrer par son homme ? Oui, ce sénateur respectable que toute bonne mère d'Ocean Grove rêvait d'avoir comme beau fils. Mais ce sont mes voisins, et je les aime ainsi.


A ce moment, Chris ne faisait pas exception à la règle. Comme un automatisme, une action que certains étudiants en politique mettaient des années à apprendre, il cachait son malaise derrière un large sourire de façade. C'est ainsi que l'on procède, dans les riches banlieues. L'étudiant sentait qu'il devait trouver une solution, et vite. Un bref silence s'était abattu sur la grande salle, alors que la caméra continuait de tourner, toujours braquée sur le jeune Matthews. Prenant une profonde respiration, le jeune homme répondit. « C'est juste. C'est une question tout à fait pertinente que vous posez là, monsieur... Parker ? Je ne nie pas les faits, j'ai fait des choses dont je ne suis pas fier. Néanmoins, je tiens à rectifier un point essentiel, sur lequel vous m'avez l'air assez mal informé. Je n'ai pas volé, jamais. Quelqu'un a-t-il eu à se plaindre de moi ? Jamais. » Chris marqua une pause, pour observer le public, sa réaction, et continuer sur sa lancée. « Mais aujourd'hui, je demande une seconde chance. J'espère que vous saurez reconnaître un homme sur le chemin de la rédemption. J'ai payé pour mes fautes, et aujourd'hui, je cherche un moyen de payer ma dette à la société. Contrairement à ces voleurs, Monsieur Walsh, je jure devant Dieu que jamais, non, jamais je n'ai recouru à la violence pour parvenir à mes fins. Alors, monsieur, je vous remercie d'avoir posé cette question tout à fait pertinente. Et j'espère que vous aurez suffisamment d'ouverture d'esprit pour admettre que, les gens changent, et peuvent vouloir réparer leurs erreurs. J'ai payé, et aujourd'hui, je souhaite me rendre utile. » Fin de l'épisode larmoyant. Dans l'ensemble, il était vrai que l'étudiant était plutôt sur le chemin de la rédemption, dans l'esprit, il avait dit la vérité.

Alors que les gens pensaient qu'il avait terminé sa prise de parole, le jeune homme se pencha vers le micro pour continuer. « Néanmoins, puisque vous semblez tant vous soucier du passé des candidats, monsieur, j'espère vous aider dans votre démarche en soulignant que le fait que Monsieur Lennon doit être questionné également. A vrai dire, j'aimerai avoir votre avis sur une chose, monsieur Parker : pensez vous que Monsieur Lennon ait fait appel à un devin ? » Pour marquer l'effet de surprise, Chris fit une pause. Visiblement, personne ne savait où il voulait en venir. « En effet, admettez qu'il est plutôt cocasse que ce candidat ait tabassé Scott Matthews, il y a quelques mois, au Blue Lagoon Bar, n'est ce pas ? Oh oui, d'après une source fiable que je préfère garder secrète, pour lui éviter des pulsions violentes de Monsieur Lennon, cet événement aurait eu lieu, en public. Peut être savait il à l'avance qu'ils seraient opposés ? Ou bien peut être était-ce une agression homophobe ? Je suis certain que vous ne cautionnerez pas ce genre d'acte, vous qui avez un sens de l'éthique si aiguisé ! Vous devriez demander des explications dans ce cas également. Heureusement qu'Ocean Grove à un garde-fou en la personne de Monsieur Parker, n'est ce pas ? » Une fois sa tirade terminée, le jeune homme espérait avoir été convaincant. Il posa son regard sur Romain, puis sur Gabriel. Cette fois, ce baba cool de supermarché avait dépassé les bornes. Jusqu'ici, l'étudiant avait supporté les insinuations douteuses et le comportement excentrique du chômeur de service. Seulement, il arrivait un moment où l'humiliation en public était trop forte. Très vite, Chris s'appliqua à ne plus regarder ce petit morveux, pour ne pas s'énerver tout seul. Il règlerait cette affaire plus tard. Et puis, maintenant, l'attention n'était plus seulement tournée vers lui. D'ailleurs, en détaillant les visages de ses voisins, l'étudiant se fit une remarque : il n'avait jamais remarqué à quel point ils avaient l'air cons. Mais, maintenant, ce n'était plus son moment. En effet, ses accusations avaient été graves, mais fondées. Jovan avait cherché des choses sur Chris, notamment par le biais de Laurence. Le jeune homme avait donc voulu avoir des armes lui aussi, au cas où un partisan de Lennon, par exemple Romain, commencerait à l'attaquer. Ses murmures se faisaient entendre dans l'assemblée. Mais le jeune homme ne regrettait pas d'avoir lâché cette information. Après tout, il avait prévenu Scott qu'il ne dirait rien contre lui, mais qu'il ne se gênerait pas face à Jovan, bien au contraire. Si les gens regardent cette émission, c'est bien pour voir des larmes, des scandales et du sang, n'est ce pas ? C'est donc en conservant son fameux sourire ravageur qu'il pouvait afficher sur commande que Chris contemplait le public, dans l'attente d'une autre question tout aussi pertinente.

    Non, Chris Griffith-Matthews n'est pas vraiment le type que j'aurai choisi pour assurer la protection du quartier. Mais, je dois reconnaître que.. il a le sourire adéquat.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 16:26

C’était affligeant. Ce type n’avait vraiment aucun amour propre. Comment pouvait-il parler de rédemption et de seconde chance alors que l’instant d’après, il mitraillait sans une once de regret son adversaire ? Jusqu’à preuve du contraire, la question de Romain lui était destinée, et cet échange était censé se faire entre eux. Et uniquement entre eux deux. Impliquer Jovan déplut énormément à Romain qui se raidit. Alors qu’il n’avait plus la parole mais pourtant toujours le micro, il ne peut s’empêcher de répondre, claquant l’air de ses reproches :

« C’est assez incroyable qu’un homme prétendant vouloir changer et atteindre une sacro-sainte rédemption puisse reprocher ouvertement à un autre candidat ses fautes. C’est ainsi que vous faites votre petit bonhomme de chemin ? En reprochant à monsieur Lennon ses actes ? Je pense que vous êtes bien mal placé pour le jeter en pâture aux lions. Si vous faites cela monsieur le faux repentit, ce n’est uniquement que pour esquiver vos propres responsabilités et détourner l’attention vers un autre candidat. Tout ce que vous avez réussi démontrer, c’est que vous n’êtes pas le genre d’homme à aimer tomber seul. Quand on prétend vouloir assumer ses erreurs passées et payer sa dette à la société, on les assume seules, et on ne force pas les autres à le faire ! Vous êtes loin d’être quelqu’un de droit et de loyal, monsieur Griffith. Maintenant, menez votre barque électoral comme vous l’entendez. Mais nous avons tous vu désormais quelle sorte d’homme ô combien classieux et charismatique vous êtes. Votre pseudo rédemption est à vomir. »

Sans plus attendre, il jeta le micro sur les genoux de Gabriel à qui il jeta un regard froid, puis il quitta la salle, agacé par tant d’hypocrisie. Ce type se la jouait « laissez-moi une chance », mais il n’hésitait pas à pointer du doigt les fautes de ses adversaires pour sauver les apparences. C’était pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 17:02


A vrai dire, Chris ne s'était absolument pas attendu à une telle attaque. Déjà, la première fois, il avait fait bonne figure. On pouvait prendre cela pour un challenge électoral, mais là, le jeune homme ne voyait pas vraiment l'intérêt d'une telle tirade. Visiblement, Romain n'était plus maitre de ses émotions, on pouvait s'en rendre compte. Et ça, en politique, c'était fatal. Chris n'avait pas perdu son sourire. Manifestement, c'était encore à lui de répondre. Décidément, jusqu'ici, les autres candidats n'avaient pas trop eu à s'exposer, voilà qui était fâcheux. Romain venait de quitter la salle en vitesse, pour faire on ne sait quoi. Cela laissait le champ libre au candidat, qui, de toute façon, ne voyait pas pourquoi il devait partir dans un grand dialogue avec quelqu'un qui, visiblement, ne semblait le considérer que comme un petit délinquant, et n'était pas prêt à discuter et faire des concessions. « Monsieur Parker ne me laisse pas de droit de réponse, c'est bien dommage. Enfin, il me semblait qu'il ne me posait pas de question de toute façon. » Chris émit un petit rire. On se serait cru dans une pièce de théâtre du XVIIe siècle, avec de belles convictions et la mort finale du héros. Malheureusement, aujourd'hui, la mort n'était plus politiquement correcte. Comme quoi, de bonnes choses se perdent. « Je n'ai rien à répondre. Visiblement, Monsieur Parker avait besoin de s'exprimer, je suis heureux d'avoir pu lui permettre de le faire. Oh, par contre, si tout le monde pouvait éviter de le faire, sinon, le débat sera terminé avant qu'on pose la moindre question. » Le sourire de Chris s'élargit. Il ne prenait pas la peine de répondre à ces accusations, tout simplement parce qu'il n'avait rien à dire pour se défendre, mais aussi parce que le départ de Romain l'avait profondément soulagé et qu'il ne voulait pas s'enfoncer. Parker avait besoin de dire ce qu'il avait sur le cœur, et un débat politique, c'est moins cher qu'un psychologue, n'est ce pas ?

C'est à cet instant que le jeune homme jeta un regard au sénateur, en face de lui. Il faudrait qu'ils s'expliquent, puisque cette petite crise existentielle de Romain, Chris ne l'avait pas vu venir, et peut être que son ami avait des réponses. Le public s'attendait peut être à ce qu'il répondre quelque chose de piquant, comme la dernière fois. Mais l'étudiant avait dit ce qu'il avait à dire, et surtout, il voulait passer à une partie plus constructive du débat, où on l'interrogerait sur ce qu'il comptait faire politiquement, et pas un jugement moral ou les indignations d'un excité qui se prenait pour Dieu à faire sa justice divine. Que le sauveur d'Ocean Grove reparte furieux du plateau, alors que Chris avait su garder son sang froid, voilà qui le réconfortait, quelque part, même s'il devait avouer qu'il avait été dans une mauvaise posture. S'avançant vers le micro, le jeune homme termina sa réponse. « Je crois qu'il est temps de passer à quelqu'un qui attend une réponse des candidats, pour que ce soit constructif. Au suivant ? » C'était à Maat, le maitre de cérémonie, d'en décider. Après tout, les habitants devaient bien avoir des questions, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 17:56




12 Juillet 2011 ♣ Plateau de tournage, Miami
DEBAT TELEVISE




J'avais répondu à ma question. Chris prit alors le relai. Pour commencer, c'était un début en douceur. Il n'y avait pas de questions pièges au encore des questions trop personnelles visant à nous destabiliser. Dakota, que je connaissais pour avoir couché une fois avec lui, avait bien fait d'ouvrir le bal des questions/réponses. Romain fut le deuxième à entrer dans la danse avec une question concernant un seul d'entre nous, mon frère Chris. Et plus particulièrement son passé de malfrat que je connaissais pour en avoir découvert une petite partie moi-même. Je restais indifférent face à la question. Je savais tout ce qu'il y avait à savoir sur le passé de mon cadet tout comme son enfermement lors de mon coma durant l'année 2010. J'écoutais simplement le débat qui naissait entre deux personnes que je considérais comme importante pour moi. Quand la tournure de cette "discussion" me surprit.

- Néanmoins, puisque vous semblez tant vous soucier du passé des candidats, monsieur, j'espère vous aider dans votre démarche en soulignant que le fait que Monsieur Lennon doit être questionné également. A vrai dire, j'aimerai avoir votre avis sur une chose, monsieur Parker : pensez vous que Monsieur Lennon ait fait appel à un devin ? En effet, admettez qu'il est plutôt cocasse que ce candidat ait tabassé Scott Matthews, il y a quelques mois, au Blue Lagoon Bar, n'est ce pas ? Oh oui, d'après une source fiable que je préfère garder secrète, pour lui éviter des pulsions violentes de Monsieur Lennon, cet événement aurait eu lieu, en public. Peut être savait il à l'avance qu'ils seraient opposés ? Ou bien peut être était-ce une agression homophobe ? Je suis certain que vous ne cautionnerez pas ce genre d'acte, vous qui avez un sens de l'éthique si aiguisé ! Vous devriez demander des explications dans ce cas également. Heureusement qu'Ocean Grove à un garde-fou en la personne de Monsieur Parker, n'est ce pas ?J'en aurais bien placé une pour rectifier certains des propos de Chris. Il n'avait pas faux lorsqu'il disait que Jovan m'avait frappé. Cependant, les choses avaient bien changé en DEUX ans et non en quelques mois. Il ne me restait plus qu'à attendre que l'un de deux capitule pour que je puisse m'exprimer sans être coupé car, apparement, les deux hommes que se fixaient n'avaient pas encore fini de vider leur sac devant tous les habitants d'Ocean Grove ici présent et ceux qui regardaient le débat assis bien tranquillement dans leur canapé. Des paroles encore des paroles lorsque finalement Romain quitta le plateau. Je trouvais sa réaction excessive comme je trouvais abuser que Chris entame le sujet "Jovan". J'allais pouvoir entrer dans l'arène. Je crois qu'il est temps de passer à quelqu'un qui attend une réponse des candidats, pour que ce soit constructif. Au suivant ? Je m'avançais alors vers mon micro, jettant mon regard sur mon frère.
- J'en ai pas fini avec ce sujet. Si tu veux bien m'accorder le droit à la parole pour que je rectifie quelques unes de tes remarques. Je me redressais tandis que mon regard azuré plongeait vers les spectateurs présents. Chris a raison en disant que Jovan m'a bien frappé. Mais contrairement à ce qu'il a pu vous dire, cela ne s'est pas produit il y a quelques mois. Ca fait plus de deux ans que ce malentendu est survenu. Certains de vous le savent très bien. J'avais de suite une pensée pour Victoria, la soeur de Maât, mon compagnon, qui fut la cause de renvoi de Jovan au Blue Lagoon Bar en avouant délibérement au patron du lieu ce qu'il s'était passé entre lui et moi. Deux ans se sont écoulés. Et nous avons bien changé. Aujourd'hui, Jovan est mon bras droit au San Estephe. Il travaille pour moi alors que je suis toujours en couple avec un homme. Le traiter d'homophobe était donc injuste et inapropprié. De plus c'est moi-même qui est provoqué le coup de poing que j'ai reçu de la part de Jovan Lennon. Nous ne sommes pas forcément fiers tous les deux de cette soirée. Mais, au final, la vie nous réserve toujours sont lot de surprises qui peuvent changer à tout jamais les relations que l'on entretient avec une certaine personne. Je restais un moment silencieux. Et je finis par ajouter : Nous pouvons, désormais, passer à la question suivante. Je souriais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Ven 23 Juil 2010 - 23:38

Le jour J était enfin arrivé. Ce jour-là, Jovan espérait qu'il allait arriver à une vitesse folle. Plus vite ce serait fait, plus vite il en serait débarrassé. Ce fut avec un peu d'appréhension qu'il avait regardé Laurence avant de monter sur l'estrade. Il n'avait pas à proprement parler d'appréhension pour ce débat. Il n'avait pas peur de devoir faire face aux questions des gens -elle l'avait assez brieffé sur cela avant de venir durant les petits déjeuners, déjeunes, dîners, couchers (à son plus grand damne). Ce qui le stresssait le plus dans cette histoire, c'était d'être découvert au grand jour. Ce matin-là, en se levant, il s'était demandé: « et si les personnes présentes lors du débat savaient quelque chose? ». Aux yeux de sa femme, il était certes un homme un peu violent par moment, mais il était quelqu'un de stable, correct. Elle ne savait rien de son passé en maison de redressement. Elle ne savait rien de sa vie à OG dans le temps -la preuve, elle croyait qu'il avait un frère et une soeur en vie quelque part.. Sans vouloir lui cacher sa vie, il avait fermé les yeux dessus, et pour avoir suivi d'autres élections, il savait que tout ce qui avait de ressemblance de près ou de loin à la politique n'était que magouille, et révélation.
Habillé d'un pantalon de costume et d'une chemise blanche -pas de veste, ça serrait trop-, Jovan avait fait ses premiers pas sur le devant de la scène. Bien vite -trop vite même- une personne s'était levée et avait déjà commencé à attaquer. A la voix, il le reconnut. Il lui fallaut un coup d'oeil pour confirmer que son cher cousin avait décidé de venir mettre son bout du nez dans cette histoire. Encore heureux que ce n'était pas son autre cousin.. Les questions qu'ils posaient n'étaient pas trop méchantes. Et finalement, le fait qu'un lien de sang unissait le potentiel représentant de quartier avec le sadique questionneur n'était pas une si mauvaise chose. Il se sentait à l'aise. Il laissa ses deux concurrents répondre aux questions posées. Aucun ne fit de boulettes, tous répondirent correctement. L'un promettait d'avertir les fédéraux, pendant que l'autre jurait qu'il avait le temps de s'occuper du quartier. Ah! J'ai oublié de parler d'une chose genante. Jovan se présentait face à deux condidats assez connus, dont l'un le mettait plus à l'aise que l'autre. Chris, il ne le connaissait pas. Il ne pouvait pas le juger -même si honnêtement, tout le monde le connaissait depuis quelques mois déjà pour de bien sombres histoires. Pour l'autre, le demi-frère de Chris, Scott, c'était bien plus compliqué. Jovan avait eu une sainte horreur de Scott Matthews, jusqu'à ce que celui-ci toque à sa porte pour lui proposer d'être son second dans son nouveau restaurant à une époque où Jovan avait du mal à s'en sortir. Et se présenter à une élection où tout les coups sont permis face à un homme qui vous a permis de survivre sans faire de conneries, c'est dur. Très dur.
Chris s'arrêta enfin et ce fut au tour de Jovan de répondre. Il prit 10 secondes pour se rappeler de la question exacte que Dakot avait posé. « La question est pour Jovan Lennon, Serais-tu dans la capacité à pouvoir protéger les autres ? Pourquoi désires-tu ce poste ? » Il eut un petit sourire en repensant à son tutoyement: ainsi donc, il n'avait pas honte de montrer devant une foule qu'il le connaissait? Trêves de plaisanteries, il fallait répondre maintenant.
    «  Pour répondre à ta question, oui, je me sens bien capable de pouvoir protéger les gens. Je n'ai pas envie que ce qui est arrivé à cette jeune femme il y a peu arrive à une autre personne. J'ai bien à coeur de protéger les gens, de protéger ma famille. J'ai une grand-mère ici, elle habite seule dans une grande maison, ne marche plus très bien, et mis à part utiliser sa canne comme protection, elle ne pourra pas lutter bien longtemps. »Il fit un petit sourire: finalement ça se passait plutôt pas mal.« Je voudrais pouvoir dormir sur mes deux oreilles sans avoir peur qu'il arrive quelque chose aux gens que j'aime, et je suis certain que tout le monde ici présent, que ce soit nous candidats, ou vous la population on recherche la même chose. Je ne désire pas ce poste, je le veux, parce que je suis bien décidé à accomplir ce rôle, histoire de retrouver l'Ocean Grove tranquille qu'on a tous connu. »


Les choses s'envenimèrent un peu plus rapidement que prévu. Pensant avoir répondu correctement à la question de son cousin, Jovan -plutôt fier de lui- ne s'était pas attendu à ce que tout se gâte d'un coup. Il avait suffit qu'une personne Romain Parker prenne la parole pour que tout dérape. Ce n'était évidemment pas de sa faute, et en tant que spectateur, le spectacle qui s'offrait à eux devait les délecter. Seulement Jovan eut un petit pincement en entendant ce que Romain disait sur Chris. C'était hypocrite de dire ça. Il n'avait pas tord. Mais il se doutait bien que cette histoire pouvait lui retomber dessus.
Un silence s'était abbatu sur l'assemblée, chacun retenant son souffle sur ce que l'autre allait répondre. Chris allait devoir batailler ferme. La bataille s'annonçait parfaite. Après une inspiration, Chris répliqua. Jovan écoutait, cherchant aussi ce qu'il pourrait dire si -on ne sait jamais- on l'attaquait. Ce qu'il craignait ne tarda pas à arriver « j'espère vous aider dans votre démarche en soulignant que le fait que Monsieur Lennon doit être questionné également » Evidemment. Jovan releva les yeux vers le candidat qui se trouvait juste de l'autre côté de Scott. Aa ce moment précis, il le bénissait de s'être mis entre les deux. Allait-il devoir payer longtemps pour son impulsivité? Là, en tout cas, ce n'était pas le moment de flancher. Pas dans the c&b Show. Pas devant toutes ses caméras braqués sur eux. Pour se calmer, et ne pas réagir brusquement, Jovan lança un regard vers l'assemblée, et vit Laurence dans un coin, avec Caleb -peut-être Bonnie derrière, il n'en était pas sûr. L'attaque fut rapide. Jovan aurait apparemment frappé Scott, au Blue Lagoon Bar, il y avait quelques mois. Un sourire s'échappa de ses lèvres. Quelques mois étaient en réalité deux ans, soit 24 mois. Jovan allait y répondre, mais Romain fut le plus rapide. Il avait appremment choisit son camp: ce n'était pas celui de Chris. Le spectateur prit la défense de Jovan, trouvant ça nul de répondre de la sorte sur quelqu'un -il n'avait pas tord, Jovan se serait bien passé de cette attaque surnoise. Chris ouvrit de nouveau la bouche, mais cette fois décida d'oublier ce que Romain avait dit. Il laissait tomber l'affaire apparemment. Jovan allait de nouveau prendre la parole, histoire de rectifier cette grosse erreur. Mais tout les candidats étaient magnétisés par leurs micros.
Le patron de Jovan ouvrit la bouche, et à sa grande surprise rectifia les paroles de son frère, ajoutant que maintenant tout allait bien entre eux. Posant les mains sur le micro, Jovan voulut continuer pour couper court à tout cela. Il n'avait pas eu le temps de s'expliquer, mais à l'allure où tournaient les choses, il se demandait si ça en valait la peine.
      « Nos sources ne sont pas toujours très fiables » dit-il avec un petit sourire, et un regard en coin adressé à Chris. « Comme Scott l'a très bien dit, c'était il y a deux ans, et depuis, notre relation est devenue beaucoup plus saine avec le temps. On a mis nos différents de côté, et maintenant, on travaille ensemble » Il jetta un coup d'oeil à la salle. Préférant ne pas continuer sur ce chemin-là, Jovan, comme ses deux concurrents, questionna «d'autres questions? »

Cette attaque avait du plaire au public. Jovan en était certain. Qui regarde une émission si rien ne se passe dedans? Les gens voulaient de la bagarre, des moqueries, des coups bas. Ils allaient être servis ce soir si les spectateurs et Chris étaient aussi en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Sam 24 Juil 2010 - 10:30

Duncan était venu voir le débat, non pas parce qu'il se sentait concerné, mais parce qu'il y avait Chris à l'intérieur, et qu'il ne fallait pas qu'il gagne, il voulait voir et entendre ce petit gosse se défendre, c'est lors de la première question de Dakota, que Duncan ne put s'empêcher d'avoir un sourire aux lèvres, Chris faisait tellement le mec bien, celui qui voulait qu'on se soude tous les coudes et qu'on s'entraide... Alors qu'il n'était qu'un égoiste de première. Etait ce parce qu'il s'entendait bien avec Panamee et que tout le monde avait voulu les mettre ensemble que Duncan n'aimait plus Chris, se sentait il menacer par lui ? Loin de là, mais le fait qu'il puisse approcher Panamee et pas lui l'énervait au plus haut point, il l'aimait et sûrement plus que Chris.

C'est alors que Romain Parker posa sa question... BIM dans la tête de Chris, il avait fais de la prison, il avait fais de sales choses et pourtant à l'heure actuelle il disait vouloir défendre ce quartier, alors que quand même, la prison n'était pas si loin pour lui, c'était culotté de se présenter en tant que protecteur et gardien du quartier. Duncan ne connaissait pas Romain mais il était surprenant il avait réussi à lui balancer un tas de choses en pleine tête devant tout le monde. C'était terrible.

Et voilà que Chris se lançait à nouveau dans les répliques de MISS MONDE, un monde meilleur -_-' barbant... Il soupira et l'écouta tout de même d'une oreille.


« Mais aujourd'hui, je demande une seconde chance. J'espère que vous saurez reconnaître un homme sur le chemin de la rédemption. J'ai payé pour mes fautes, et aujourd'hui, je cherche un moyen de payer ma dette à la société. Contrairement à ces voleurs, Monsieur Walsh, je jure devant Dieu que jamais, non, jamais je n'ai recouru à la violence pour parvenir à mes fins. Alors, monsieur, je vous remercie d'avoir posé cette question tout à fait pertinente. Et j'espère que vous aurez suffisamment d'ouverture d'esprit pour admettre que, les gens changent, et peuvent vouloir réparer leurs erreurs. J'ai payé, et aujourd'hui, je souhaite me rendre utile. »

Ah lalala Chris jouait le Calimero et s'amusait à balancer sur ses adversaires. Que c'était petit. Duncan prit la parole, annonçant alors son prénom en premier avant de lacher ses questions.

_ Duncan, en quelques mots; pouvez vous tout les deux, oui je parle bien à Scott et Jovan, car tout le monde a assez entendu Chris faire le Caliméro, et cela en devient barbant. Alors revenons aux VRAIS candidats, Jovan et Scott, pouvez vous nous donner en quelques mots votre slogan, et je parle par là d'un vrai slogan, pas celui de Miss Monde alias Chris que tout le monde a entendu et entendu de nombreuses fois. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Sam 24 Juil 2010 - 17:51




12 Juillet 2011 ♣ Plateau de tournage, Miami
DEBAT TELEVISE




Jovan continua de rectifier ce que Chris venait de dire après mon intervention. Tout était remis en ordre. La vérité était ce qu'il y avait de plus important tout comme l'honnêteté des candidats. Ou du moins c'était ce que j'approuvais et ce que je m'engagais à produire lors de ce débat. J'avais avoué à Chris que je ne lancerais pas d'attaque contre lui ou encore contre Jovan. Cependant, si une information est dévoilée et qu'elle n'est pas entièrement formulé ou si une partie était fausse, mon devoir était de corriger ces erreurs pour que les habitants d'Ocean Gove ne soient dupé dans le choix de leur représentant. C'était un évènement important et la sécurité de leur quartier était en jeu suite à tous ces cambriolage et à la fausse couche de Lison qui en avait affecté plus d'un, moi y compris.

- Duncan, en quelques mots; pouvez vous tout les deux, oui je parle bien à Scott et Jovan, car tout le monde a assez entendu Chris faire le Caliméro, et cela en devient barbant. Alors revenons aux VRAIS candidats, Jovan et Scott, pouvez vous nous donner en quelques mots votre slogan, et je parle par là d'un vrai slogan, pas celui de Miss Monde alias Chris que tout le monde a entendu et entendu de nombreuses fois. Merci d'avance. Je regardais l'homme en question. J'avais déjà vu son visage comme la plupart des personnes ici présente. Puis mes yeux se tournèrent vers Jovan. Il n'avait pas l'air de vouloir répondre en premier. Je pris donc la place qui me revenait en répondant à la question de ce Duncan. Je m'avançais vers le micro.
- Pour être honnête, je n'ai pas vraiment pensé à un slogan. Et à mon avis, ce n'est pas le plus important à retenir dans ce genre de situation. Une femme a été agressé et tous les slogans du monde ne pourraient pas remplacer cet évènement ni l'amoindrir. Personnellement, je préfère me concentrer sur les choses qui ont plus d'importance et qui mérite toute mon attention autre que de trouver un slogan qui ne réflèterait qu'une partie de mes projets pour Ocean Grove. Donc non, je n'ai aucun slogan à vous avouer. Je préfère prendre le temps qu'il faut pour régler les problèmes qui vous concerne tous par rapport à votre sécurité que de le perdre dans la recherche d'un slogan qui ne servirait à rien, au final, puisque le vrai problème du quartier serait toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Sam 24 Juil 2010 - 21:21


Tabitha aurait été stupide de ne pas participer au débat télévisé. Déjà, parce que ça pouvait se montrer assez enrichissant. Ensuite, pour montrer qu’elle n’était pas si inexistante que cela dans le quartier. Les cambriolages qui s’y déroulaient la concernaient tout autant, après tout. Et enfin, parce qu’il y avait Jovan et Chris. Située vers le milieu du public, Tabby suivait le débat avec un intérêt particulier. Et pour cause ; les gens avaient décrété vouloir s’en prendre à Chris. Elle eut une moue légèrement inquiète devant la tournure des évènements mais la réaction sereine du jeune Matthews face aux attaques ne l’étonnait pas. Chris n’était pas quelqu’un de très impulsif de nature et le voir aussi posé et souriant n’était très surprenant quand on le connaissait assez. Cependant, c’était avec une nouvelle appréhension qu’elle déposa son regard sur Jovan, qui venait de répondre à une attaque de Chris. Plissant son front, la jeune Johnstone eut un léger soupir. Heureusement qu’elle ne s’était pas destinée à une carrière politique. Les trois hommes semblaient être chacun dans une position plutôt délicate et le débat virerait presque au règlement de compte. Un habitant de partit, en voilà qu’un autre se levait pour clamer sa mauvaise foi envers Chris en le traitant de Miss Monde, et de faux candidats, visiblement. Tabby ne put s’empêcher de rouler des yeux. Depuis quand c’était les hommes qui se mettaient à se tirer les pattes ? Tout ceci tournait au ridicule. Ce n’était qu’une élection de représentants de quartier, pourquoi auraient-ils besoin de slogan et, surtout, de l’expliquer – à supposer qu’ils en possèdent un – ? Sûrement pour mieux attirer la critique faite vers Chris. La jolie blonde sillonna son gradin avec un regard curieux alors que Scott répondait le plus diplomatiquement parlant à la question. Elle cherchait la trace d’un micro. Cela pouvait peut-être être surprenant venant de sa part mais sûrement qu’un peu de relâchement ne serait pas une mauvaise idée. Tabby donna un coup de coude dans les côtes de Neal pour qu’il attrape le micro qu’on lui tendait. Son cousin semblait être incroyablement ennuyé par le débat, où Tabby l’avait forcé à se rendre – pour qu’il en prenne de la graine et, surtout, parce qu’elle n’avait pas d’autres moyens de locomotion. D’ailleurs, Neal semblait la regarder avec surprise quand il la vit attraper le micro avec entrain avant de se lever. Les regards braqués sur elle, Tabitha attendit patiemment qu’on lui donne la parole avant de porter l’objet à ses lèvres.

« Tabitha Johnstone. J’ai une question générale pour les trois candidats. Visiblement, la sécurité dans le quartier passe en premier plan. Avez-vous songé aussi à rétablir une bonne ambiance au sein d’Ocean Grove ? Après tout, il ne peut pas y avoir une sécurité solide si les personnes ne sont pas coopérants. Il ne faudrait pas à ce que les habitants se reposent sur une seule personne et songer que tout changera en un claquement de doigt sans rien faire. Et rien que de voir certains comportements d’habitants ici me laissent à croire qu’ils pourraient se montrer guère coopérants aux solutions qui seront retenues. L’union fait la force, n’est-ce pas ? Y avez-vous pensé ? »

Exactement comme au théâtre, la jeune Johnstone semblait être pleine d’assurance. De toute façon, elle n’avait rien à perdre en prenant la parole. A part quelques regards noirs. Après tout, elle venait, à demi-mots, de pointer du doigt le comportement très enfantin et plutôt ridicule de Duncan. Mais ce qu’elle venait de dire, Tabby le pensait sincèrement – forcément, la jeune fille ne prendrait pas la parole dans un débat réunissant la plupart des habitants du quartier pour rien, tout de même. Mais la question de l’ambiance était peut-être plus tournée vers Chris, sentant l’animosité de plusieurs habitants envers lui. Cependant, Tabby exposait aussi les différents entre les voisins eux-mêmes et non seulement les candidats. Elle ignorait si sa question était pertinente ou non. Mais elle eut un léger sourire vers les trois candidats, surtout vers Chris et Jovan, avant de se rasseoir pour attendre patiemment une réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Lun 26 Juil 2010 - 12:13

Le débat semblait se calmer un petit peu. C'était du moins ce que Jovan pensait une fois qu'il eut fini d'ouvrir la bouche. Ca n'en était pas fini. Duncan Thomas, l'ancien petit ami de Panamee venait de poser une question, et Chris était encore une fois attaqué. A la place d'un téléspectateur, Jovan aurait trouvé ça rigolo. Voir un candidat se faire lyncher en public, c'était toujours drôle. Sauf que là, debout sur l'estrade face à toutes ses caméras, et face à tout ses habitants d'Ocean Grove, Jovan avait parfaitement pris conscience qu'il se trouvait au plus mauvais endroit. Et d'un coup, ces attaques face à un candidat n'était plus drôle. Duncan l'attaqua donc un peu, sans lui poser de questions. Il demandait un vrai slogan. Pas celui de Miss Monde -malgré qu'il appréciait les deux candidats, Jovan eut du mal à réprimer un petit sourire.
Scott Matthews répondit en premier. Lui non plus n'avait pas de slogans, et d'après le peu que Jovan avait conquis en débat télévisé, il s'en sortait pas mal. Sa réponse allait ressembler à celle de Scott, mais en quelques semaines il n'avait pas trouvé une seule phrase accrocheuse. Il n'allait pas y arriver en moins d'une minute. Quand il avait fait des affichettes, la seule chose qu'il avait marqué, c'était « VOTEZ JOVAN », suivi d'une explication parfaite sur les différentes raisons de voter pour lui -et à ses yeux, il en avait tout plein. Le regard de Jovan suivit Scott, et se mit également à faire le tour de la salle. Pas mal de monde était présent, il se demanda même comment il faisait pour tenir encore sur ses jambes: tout ce monde c'était quand même flippant. Quand Scott eut fini de répondre, Jovan s'approcha alors de son micro, et répondit de même.

    « Ma réponse va ressembler à celle de Scott, mais je n'ai pas eu d'idées de slogan. » Il s'arrêta un instant, et jugea la salle. « J'y ai pourtant réfléchi à un moment, mais finalement j'ai préféré me concentrer sur des méthodes pour résolver les problèmes que de trouver une phrase accrocheuse qui ne parviendrait pas, de toute façon, à résumer l'ensemble des actions que je devrais accomplir si j'étais élu. » de nouveau, il y eut une petite pause. Et sérieusement, il ajouta «  Il y a des choses bien plus importantes à penser. »


Il n'avait pas tord. Il avait pensé à trouver un slogan, chaque fois qu'il avait quelques minutes de temps libre. Mais chaque fois, il en revenait à une cruelle désillusion: trouver un slogan c'était facile. Trouver un slogan qui correspondait, c'était plus dur. Voire même impossible à ses yeux.
Une autre personne prit le micro, et commença à parler. A l'entendre, Jovan reconnut de suite qui était à l'origine de cette question. Tabbitha Johnstone. La connaissant, elle n'allait pas être vache avec tout le monde. Il cherche du regard où se trouvait la jeune fille, et la vit, plus loin, assise à côté de Rowlands. Pendant qu'elle terminait de poser sa question, le jeune homme, tout en écoutant attentivement où elle voulait en venir, but une gorgée dans le verre d'eau qui lui était destiné. Une fois finie, il jeta un coup d'oeil aux autres candidats. Personne n'était prêt à répondre de suite, c'est donc pour ça qu'il décida de continuer à parler.

    « Je ne pense pas que les mentalités puissent changer si rapidement. S'il y a une mauvaise ambiance, c'est aussi lié à l'insécurité du quartier. L'un entrainant l'autre. » C'était obligé d'après lui. On ne pouvait se sentir de bonne humeur que quand tout allait bien. Là, ce n'était pas le cas: des cambriolages avaient lieu un peu partout. Les gens n'étaient pas à leur aise. Comment pouvaient-ils forcer une bonne ambiance dans ces conditions? «  On pourrait par exemple forcer une protection entre voisins. En plus, ça pourrait inciter les gens à se rapprocher, et une personne seule, sans famille autour d'elle pourrait se sentir un peu plus en sécurité en sachant que des personnes extérieures veillaient sur elle. » Il s'arrêta un instant, jetant un regard à Tabby. « J'ai hors et déjà prévu de soumettre une idée de regroupement qui pourra veiller à la sécurité du quartier sans gêner le travail déjà très efficace de la police. Cette idée, j'y tiens beaucoup et même si je ne suis pas élu, je me dévouerais devant n'importe quel autre. Mais je crois qu'il est important d'élire quelqu'un et je crois que mon dévouement pourrait être quelque chose de bien pour les habitants d'Ocean Grove. » Et il croyait qu'il était capable de gagner.

Sur ces mots, il arrêta de se pencher sur le micro, et après un dernier regard devant lui, posa ses yeux sur peut-être -il ne l'espérait pas- l'un des futurs représentants de quartier. Il s'était laissé guidé dans ce jeu, c'était à eux de jouer maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier Lun 26 Juil 2010 - 13:01




12 Juillet 2011 ♣ Plateau de tournage, Miami
DEBAT TELEVISE




Jovan et moi-même étions dans la même situation et cela m'amusa quelques seconde lorsque j'entendis sa réponse. Je me revoyais parler devant cette assemblée des habitants d'Ocean Grove car ces propos ressemblaient vraiment au mien. Mais dans ce genre de questions, les réponses ne pouvaient pas se diversifier : soit on avait un slogan et on le mettait en pratique, soit on en avait pas et on expliquait le "pourquoi" qui était le même pour tout le monde. Une jeune femme se leva. une nouvelle question arrivait.

- Tabitha Johnstone. J’ai une question générale pour les trois candidats. Visiblement, la sécurité dans le quartier passe en premier plan. Avez-vous songé aussi à rétablir une bonne ambiance au sein d’Ocean Grove ? Après tout, il ne peut pas y avoir une sécurité solide si les personnes ne sont pas coopérants. Il ne faudrait pas à ce que les habitants se reposent sur une seule personne et songer que tout changera en un claquement de doigt sans rien faire. Et rien que de voir certains comportements d’habitants ici me laissent à croire qu’ils pourraient se montrer guère coopérants aux solutions qui seront retenues. L’union fait la force, n’est-ce pas ? Y avez-vous pensé ?J'écoutais alors attentivement la réponse de Jovan. Il avait certes de très bons points mais je n'étais pas totalement d'accord avec ce qu'il disait comme quoi l'insécurité était lié à la mauvaise ambiance du quartier. C'était peut-être en partie vrai mais j'avais un tout autre point de vue sur ce sujet que Tabitha Johnstone venait de commencer. Je m'approchais encore une fois de ce micro après avoir bu une nouvelle gorgée dans le verre d'eau qui m'était destiné sur mon pupitre.
- Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Jovan. Dis-je en le regardant. Je me suis alors tourné vers les habitants d'Ocean Grove. Personnellement, je ne pense pas que l'insécurité de notre quartier soit lié à la mauvaise ambiance qui y règne. Il peut y avoir queques effets, je ne dis pas le contraire. Cependant, je pense que cette rivalité entre les voisins n'est pas le point important de cette insécurité puisque chaque quartier de n'importe quelle ville connaît la même chose. Personnellement, je pense qu'il faudrait d'abord ce remettre en cause soi-même et voir ce qui peut-être changé pour ensuite vouloir que les autres change. Si on y met du sien, d'autres suivront. Si on s'investit pour le quartier, les habitants qui étaient jusque là passifs pourraient aussi montrer qu'ils tiennent également à Ocean Grove. J'ai l'intention de créer de rondes de garde par équipe de deux ou trois. En incitant les gens à travailler pour leur sécurité avec d'autres personnes, peut-être que cette ambiance qui règne actuellement pourrait changer de jour en jour. J'espère qu'elle s'améliorera. J'y tiens car si elle avait été présente depuis le départ peut-être que cette jeune femme, Lison, n'aurait jamais été agressé chez elle et que l'un de ses voisins auraient été la secourir bien avant que ce malheur lui tombe dessus. Je sais de quoi je parle puisque cet agression me touche poersonnellement. Peut-être qu'il ne faut qu'un déclencheur pour que le voisinage soit sympathique, généreux et chaleureux. Là ou je suis en accord avec Jovan, c'est que notre insécurité est peut-être le remède à cette mauvaise ambiance. En se liant, en travaillant ensemble pour notre sécurité, notre ambiance général pourrait vértiablement changer. Mais une chose est sûr, la compétition du meilleur gazon sera toujours présente. En espèrant que cette fois-ci, cela reste amical.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN ▬ Débat télévisivé pour les élections du représentant de quartier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Election du représentant de quartier-