AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Jeu 8 Juil 2010 - 23:54


The purpose? Limit zero! Later we improvise
ANDREW&DIESEL

-18 ANS


La miss jeta un dernier coup d'œil au miroir, fière de ce qu'elle était, un sourire se dessina sur ses lèvres. Était-elle imbu de sa personne ? Peut-être bien, il est vrai qu'elle s'aime, elle n'est réellement pas complexée, elle s'accepte telle qu'elle est mais, elle a tout de même conscience qu'elle n'est pas parfaite et loin de là mais, dans le fond c'est ce qu'elle aime, l'imperfection, ce qui fait que chaque être est unique. Enfin, la demoiselle était prête pour ce soir, elle s'était vêtu d'une très courte robe bleue électrique - parce que oui la demoiselle ne fait pas dans la discrétion, elle aime les couleurs flashs - cette robe à laquelle elle avait rajouté un collant effilé et même troué. Quant à son maquillage la jeune femme avait fait les choses plus simplement, une bonne tonne de mascara et de crayon noir ainsi qu'un peu de bleu, sur ses paupières, avait fait l'affaire. Et pour en finir avec le temps de préparation exigée pour qu'une fille soit présentable à une soirée, Diesel inspecta une dernière fois son sac à main, affichant un nouveau sourire, plus pervers et vicieux cette fois. Il y avait son téléphone, de l'argent en pagaille, un préservatif et surtout des tas de drogues sans nom, ecstasy, cocaïne et tans d'autre chose. Il faut dire qu'elle s'était approvisionné cette après-midi et elle avait vraiment choisi tout et n'importe quoi, du moment que ça lui faisait de l'effet. Elle prit son sac sur l'épaule avant de descendre les escaliers pour enfiler ses escarpins et de prendre la direction du paradis nocturne. « Diesel ? C'est toi » demanda son beau-père, à sa voix elle fit une grimace avant de prononcer un petit « Ouais » il se dirigea vers sa belle fille avant d'esquisser un sourire devant sa tenue, elle sortait c'était une évidence. « Déjà, on dit « oui » et non pas « ouais », je ne sais pas combien de fois j'ai pu te le dire et tu rentres avant minuit. » Diesel se mit à rire, c'était son beau-père certes mais, il y a bien longtemps que la demoiselle n'écoutait rien ni personne « Jhon, t'es gentil mais, tu sais très bien que ta tentative d'autorité ne sert à rien, je ne suis même pas sur de rentrer ce soir mais, te fais pas de soucis, je t'appelle demain. » Un baiser sur son front et elle part en vitesse sans lui laissait le temps de répliquer, il essaye en permanence d'afficher un minimum d'autorité mais, face à Diesel rien à faire, elle n'écoute que Dylan et comme ce dernier n'est pas là, il n'y a pas d'issue. Sur ses escarpins Dior aux talons d'une hauteur de douze centimètres et avec une forme on-ne-peut-plus-étrange mademoiselle Diesel Summer Wood se dirigea fièrement et avec grâce vers son garage pour monter dans la belle jaguar, payé par beau-papa évidemment.

Elle était impatiente et le petit joint qu'elle avait consommé il y a quelques minutes ne l'avait pas calmé -et d'ailleurs cela faisait bien longtemps qu'un joint ne lui faisait plus rien - elle attendait devant la boite de nuit, comme prévu mais, cette petite idiote était partie en avance. Elle trépignait d'impatience de voir Andrew McAllister ou plus simplement Andy. Elle le connaissait depuis peu mais, elle avait déjà passé de très bons moments avec lui, notamment quand tous les deux décidaient de sécher les cours parce que, dans le fond, c'est comme ça que leur relation avait commencé. Par la suite, ils s'étaient retrouvés en soirées et comme avec notre demoiselle rien ne reste jamais anodin très longtemps, elle l'avait entrainé avec ses substances illicites et surtout ces jeux dangereux et sans limite. Il n'avait pas dit non et visiblement il s'amusait tout autant qu'elle mais, il faut voir où leurs petits jeux vont les pousser, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Bref, ils n'avaient pas l'intention d'en rester là et quoi qu'elle puisse dire, Diesel s'était attaché aux moments avec Andy. Elle savait que ce soir serait une bonne soirée, elle ne pouvait pas douter.

Quelques minutes plus tard, pile à l'heure, Andrew arrivait et Diesel affichait un large sourire à la vue de son ami. Elle déposa un baiser sur sa joue, comme à son habitude. « Tu vas bien ? Tu veux un petit truc avant de rentrer ? » demanda-t-elle la voix pleine de sous-entendu et déportant son regard sur sac avant d'enchaîné « A moins que tu veuilles attendre que l'on soit à l'intérieur, je suis contente de te voir ! » comme à son habitude Diesel était remontée comme une pendule, une vraie pile électrique, elle enchaînée mille et une question, ce qui pouvait parfois mettre les gens mal à l'aise. Elle souriait à pleine dents regardant Andrew droit dans les yeux. Oui, on pouvait trouver la demoiselle étrange, elle le savait bien mais, elle s'en moquait, cela faisait bien longtemps qu'elle avait appris à rester elle-même.


Dernière édition par Diesel S. Wood le Dim 22 Aoû 2010 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Sam 10 Juil 2010 - 1:03

« Je sors, ce soir! » avait précisé Andrew en glissant une liasse de billets dans ses poches. « Si tu dépenses tout ça, va falloir que j'aille te chercher! Tu vas où? » demanda Gabriel en levant le regard sur son frère cadet. Andrew aimait bien, de temps en temps, exagérer un peu sur la boisson, comme tous les jeunes de son âge, et Gabriel avait ses raisons fraternelles de s'inquiéter. « Je rejoins Diesel au Parkwest! » Le regard que lui lança son frère et qui avait pour but de le mettre en garde fit soupirer l'adolescent, énervé qu'on le prenne pour un gamin. Il n'avait peut-être pas l'âge pour y entrer, mais il avait l'âge pour travailler!? Ils devaient se mettre d'accord! « Ne rentre pas trop tard. Et fais attention! » Andy roula des épaules et acquiesça. « Promis! » fit-t-il rapidement sous l'air inquisiteur de son grand frère de sénateur. Andrew aurait dû suivre à la lettre les ordres de son frère puisque c'était Gabriel qui s'occupait de lui désormais, mais bon, il restait un ado! Il eut un sourire à l'égard de son frère avant de disparaître. Il prendrait sa voiture pour y aller et s'il ne pouvait pas rentrer le soir venu, il demanderait à Gabriel de l'emmener, le lendemain, pour la récupérer. Ce n'était pas la fin du monde et à bien y penser, son frère préférait sans doute qu'il fasse ça plutôt qu'il conduise en état d'ébriété. Il se gara donc sur le bord de la rue.

Lorsqu'il retrouva la jeune fille devant la boîte de nuit, un sourire se dessina sur ses lèvres. Il lui fit également la bise et la serra dans ses bras en riant alors qu'elle lui proposait déjà un petit quelque chose. Andrew était partagé entre l'idée de dire oui et celle de refuser et ce, même s'il savait que son frère désapprouverait sa conduite. Il posa une main sur la hanche de Diesel avant de rapprocher ses lèvres de son oreille. « Si t'as un joint pour moi, je dirais pas non! » Il attendit qu'elle le lui tende avant de l'allumer, sortant un briquet de sa poche. Il ne l'oubliait que rarement lorsqu'il sortait, l'ayant acheté avec des copains et ayant pris soin de le cacher à la vue de son frère. Il tira une bouffée et dut admettre qu'à chaque fois, l'effet était saisissant. Il n'avait pas besoin d'en prendre beaucoup pour ressentir ce que les habitués ne ressentaient plus. « Oulah...! Tu m'as donné quoi? » Il avait nonchalamment regardé le joint qu'elle lui avait tendu et se dit que finalement, c'était bien la même chose qu'il prenait à chaque fois. « Moi aussi, je suis content de te voir! T'as eu l'idée du siècle! » Il n'avait certainement pas le droit de fumer à l'intérieur et il termina son joint à l'extérieur avant de l'entraîner dans la boîte de nuit, pas trop sûr sur ses pieds. On aurait dit qu'il avait déjà bu de nombreux verres d'alcool alors qu'il se dirigeait directement vers le bar, se tournant vers la jeune fille avec un grand sourire.

« Tu veux quoi? C'est moi qui offre! » Il lui tira même un banc et faillit le renverser, prenant place sur le second. « Une bière pour moi! » Il avait posé les yeux sur Diesel alors que le barman attendait sa commande. Décidément, la soirée s'avérait parfaite! Il savait bien qu'il ne fallait pas mélanger alcool et drogues, mais il s'en fichait sincèrement! Il fouilla dans ses poches, en sortit ses clés de voiture et les tendit solennellement à la jeune fille, refusant pourtant de les lâcher. « Tiens. C'est précieux! Garde-les et si je veux les ravoir, dis moi que... Que c'est pas cool. Okay? » Il finit par laisser tomber les clés de sa voiture dans la main de Diesel, les suivant des yeux avec une légère grimace. Il prit la bière que lui tendit le barman et eut du mal à compter l'argent qu'il lui devait avant de tendre finalement son billet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Dim 11 Juil 2010 - 13:38

La main sur la hanche, Diesel sentais le souffle du jeune homme au niveau de son oreille avant qu'il ne lui demande un joint, en guise de réponse elle lui tendit l'objet de sa demande en riant. Pour Andrew c'était déjà beaucoup, pour elle ce n'était plus rien, en soit ceci devrait plutôt être une mauvaise chose mais, Diesel apprécié davantage les « drogues dures ». Elle prenait des drogues depuis un petit moment déjà, deux ans et demi, qu'elle avait touché son premier joint. Elle ria à nouveau quand Andy décolla avec l'effet du joint, se demandant ce qu'elle lui avait donné, évidemment il regarda son joint, c'était bien la même chose que les fois précédentes. « De la qualité, comme d'habitude... » enchaîna la demoiselle, évidemment elle ne va pas chez n'importe quel dealeur, elle achète que des produits de qualité. Quand il affirma que lui aussi était content de la voir et que pour le coup elle avait eu une bonne idée, la demoiselle esquissa un nouveau sourire et un regard des plus malicieux. « Et tu n'as encore rien vu » dit-elle toujours en riant, oui elle savait que fumer à l'intérieur n'était pas une bonne idée mais, qu'il y avait des choses beaucoup plus discrète et avec plus d'effet aussi. Elle en riait déjà, oui, Diesel était vraiment une petite droguée, elle l'assumait du moins, quand elle n'était pas en présence de son beau-père ou de son frère. Quand ils rentrèrent dans la boite de nuit, Andrew donnait déjà l'impression d'avoir bu quelques verres, ce qui fit rire la jeune fille, c'était l'avantage de ne pas être accroc, les effets se faisaient ressentir dans les minutes suivantes. Évidemment les deux jeunes inconscient se dirigèrent vers le bars directement, Andrew se retournant vers son amie un sourire sur les lèvres, que celle-ci lui rendit.

Andrew tira un banc à la demoiselle manquant de le faire tombé, ce qui fit retentir le rire cristallin de la demoiselle, il se mit assis sur le second, avant de lui demander ce qu'elle voulait boire, c'était lui qui offrait. Que ce soit lui ou elle qui paye cela ne faisait pas trop de différence mais, Diesel appréciait la galanterie du jeune homme. Lui avait pris une bière, Diesel avait bien envie de prendre sa boisson préférée, elle dit alors au barman « De la vodka, s'il vous plait, pure évidemment. » elle fit une sourire charmeur au barman, qui lui rendit sans hésitation, elle avait fait cela pour être sûr qu'on ne lui refuse pas son verre de vodka adoré. Elle commençait plutôt fort mais, tans mieux, les effets se feraient ressentir plus rapidement. Diesel reposa les yeux sur son ami, toujours avec un sourire aux lèvres.Le mélange d'alcool et de drogue n'était pas une bonne idée et c'était là que c'était intéressant, il était impossible d'avoir des limites après ça, les deux ados le savaient bien, ils n'étaient pas totalement inconscients, c'était ce qu'ils voulaient. Elle vit Andy fouillait dans ses poches, elle lui lança alors, un regard d'incompréhension, jusqu'à qu'elle voit ses petites clés de voiture alors, c'était ça, Andrew avait peur de conduire ivre. Elle lui fit un magnifique sourire, il avait beau lui tendre ses clés, il n'avait pas envie de lâcher prise et Diesel comprenait tout à fait, jamais ô grand jamais elle ne donnerait ses clés de voiture à qui que ce soit, même pas son frère et encore moins sa moto, c'était ses petits bijoux et dans sa tête personne d'autre qu'elle ne savait les conduire correctement. Andrew lui précisa que c'était précieux et qu'elle ne devait en aucun cas lui redonner, Diesel souriait à pleine dent attendant patiemment que le jeune homme décide de lâcher ses clés. Une fois les clés dans sa main Diesel les mit dans son sac, avec les siennes. « T'inquiète, je vais en prendre soin comme si c'était les miennes, à la seule différence que je ne rentrerais pas avec ce soir, tout du moins si je rentre ». Elle disait ceci avec un petit sourire malicieux et un regard qui en disait long sur ses attentions. Une fois les boisons sur la table, Andrew eut bien du mal à compter, avant de finir par tendre son billet. Comme à son habitude Diesel en avait ri, tout en prenant son verre de vodka entre ses mains.

Quand le barman fut parti, Diesel leva son verre « Santé ! » avait-elle dit simplement en trinquant avec la bouteille de son ami. Elle but une longue gorgée de vodka, elle aimait la sensation de l'alcool qui brûlait ses lèvres et sa gorge, elle était presque amoureuse de telles sensations. Elle ouvrit son poing tendant à Andrew une petite pilule qui en apparence était inoffensive, en réalité, elle ressemblait énormément à un bonbon. « Tu veux essayer ? » demanda-t-elle avec un sourire presque innocent. Tout en disant cela la miss avait mis l'ecstasy dans sa bouche et les effets ne tarderais pas à se faire ressentir. Un instant, elle pensa à son frère maintenant qu'il était à nouveau dans le même quartier, sa réputation, qui en trois mois était déjà bien construite, allait forcement lui revenir aux oreilles et elle ne pourrait pas lui mentir. Pour chasser cette idée de sa tête elle but une gorgée, en trois mois tout le monde savait déjà que Diesel était une petite droguée, d'ailleurs elle se demandait si Gabriel savait avec qui son frère traînait, il devait haïr Diesel pour ce qu'elle faisait faire à son frère enfin, ce n'était pas grave. « Alors qu'allons-nous faire pour nous divertir ce soir ? » demanda-t-elle tout en sachant que les défis n'allaient pas tarder à tomber, elle aimait ça surtout que la petite pilule prise précédemment commençait à faire son effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Jeu 15 Juil 2010 - 19:08


« Tu pourrais rentrer avec moi! » Andy avait glissé ces quelques mots aux oreilles de la jeune femme, particulièrement ravi. C'était d'une innocence à en couper le souffle, Andrew n'étant pas reconnu comme étant un garçon particulièrement mal élevé. Il n'avait pas deux cent filles à sa poursuite et c'était tant mieux! Il s'était rapproché, un peu, et trinqua avec elle alors qu'elle semblait se marrer des effets que la drogue avait sur lui. Il but une gorgée de sa bière, mais fut vite arrêté par Diesel qui lui offrait une petite pillule blanche. Captivé, il ne savait même pas de quoi il s'agissait et attendit patiemment que la jeune fille l'eut avalée avant de la saisir du bout des doigts et de la mettre sur sa langue. L'avalant d'un coup avec une gorgée de bière, il posa sa main sur le bras de Diesel, se demandant réellement ce qu'elle lui avait donné et quels effets ça aurait sur lui. Évidemment, le mélange de drogues n'aiderait en rien sa cause et Andrew était preaque assuré qu'il ne rentrerait pas dans son état normal ce soir-là. En fait, en y repensant, il se demanda si c'était mieux de rentrer ou de ne pas le faire. Avec Gabriel à la maison, ce serait sans doute difficile de passer inaperçu...!

Andrew fut surpris qu'elle lui demande le déroulement de la soirée, surtout qu'il n'en avait rien à faire. Du moment qu'il était avec elle, il était presque sûr de s'amuser. La tête d'Andrew tournait déjà et il se sentait d'attaque pour tout et n'importe quoi. Il se rapprocha de la jeune fille afin de poposer à son oreille, assez fort pour couvrir la musique: « Et si on dansait? Avant que je ne sois plus capable de me tenir debout! » Il s'était relevé avec difficulté et entraîna Diesel à sa suite en la tenant par la main. Il ne lui avait pas laissé le choix. Lorsqu'il se retourna vers elle sur la piste de danse, son regard fut magnétiquement attiré par la robe magnifique de son amie. Elle était courte, elle était parfaite! Les étoiles dansaient devant ses yeux alors qu'il sentait que ce qu'elle lui avait donné, peu importe ce que c'était, était suffisamment fort pour le trainer dans un état second, très différent de ce qu'il était d'habitude. Ses mains glissèrent sur ses hanches afin qu'il puisse se rapprocher d'elle au point de sentir son souffle dans son cou. Andrew n'avait pas hérité des pas de danse de Gabriel, mais sa passion pour la musique l'aidait à garder le rythme en toute circonstance. Bon... Il devait bien avouer que c'était une bonne idée de se retenir à Diesel s'il ne voulait pas se retrouver à terre! Il tentait de danser sans s'affaler par terre et sentait parfois le sol se dérober sous ses pieds.

« Alors...? T'embrasserais qui entre lui et... » Il pointa du doigt un jeune homme un peu plus loin, murmurant à l'oreille de Diesel en gardant ses mains sur ses hanches. « Moi? » C'était un défi comme un autre, même si le simple fait qu'elle choisisse l'un des deux l'amusait. Elle n'avait pas besoin de relever le défi, choisir en serait un en soi! Il avait posé son regard rougi par la drogue dans le sien et continuait toutefois à danser plutôt lentement contre elle, ayant tout à coup du mal à suivre le rythme. Il ferma un peu les yeux et les rouvrit, son corps se serrant contre le sien, frêle, ses lèvres se posant dans son cou, l'effleurant seulement. Ses sensations n'étaient plus les mêmes et il avait du mal avec les distances.

« C'est normal si je me sens pas au mieux de ma forme? » Il avait eu du mal à le demander, sa tête lui tournait atrocement. Pourtant, il adorait la sensation que ça lui procurait et il se sentait bien. Il avait simplement l'impression de ne plus avoir totalement le contrôle sur ses gestes et sur ses paroles. Il disait exactement ce qui lui passait par la tête, sans filtrer l'information. Tant pis! Diesel devait bien se douter que ça lui ferait un gros effet!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Sam 17 Juil 2010 - 12:10

Devait-elle lui dire ce qu'il avait pris ? Elle n'en voyait pas bien l'utilité, que ce soit de l'ecstasy ou de l'opium ou encore n'importe quelles autres conneries, le principal était que cela fasse effet. Certes, Andrew devait se poser des questions - à moins qu'il ne sache déjà ce que c'était ? - mais, parfois il vaut mieux ne pas savoir, Diesel elle-même ignorait le nom de toutes les drogues qu'elle pouvait prendre, du moment qu'elles font leurs effets ça lui convenait alors elle imaginait que s'en était de même pour Andrew. Il faut dire qu'avec Diesel comme amie il n'était pas au bout de ses surprises et ses expériences illégales, parce que même si elle l'oubliait souvent, la drogue était une substance illégales et ce sous n'importe quelle forme. Enfin, ce soir Andrew serait dans un drôle d'état Diesel le savait, elle se souvenait plutôt bien de sa première fois avec l'ecstasy et malgré les nombreuses conneries qu'elle avait faites, elle avait adoré.

Elle-même commençait à ressentir les effets de la drogue, elle ne se sentait plus tout à fait elle-même, elle n'avait plus de réelles limites, elle était prête à se laisser aller. En regardant son ami elle se dit que c'était très certainement la même chose pour lui, peut-être même pire. Quelques mots à son oreille, pas le temps de répondre que déjà la demoiselle était sur la piste de danse avec Andrew même si ils avaient tous deux quelques difficultés à tenir debout. Les yeux de son ami sur sa robe, elle se sentait bien en se déhanchant sur la musique. Le jeune homme ne tarda pas à se rapprochait d'elle si bien qu'elle lui offrit un sourire chaleur laissant les mains d'Andrew sur ses hanches et se collant à lui de façon à ce qu'il puisse ressentir le souffle de la demoiselle dans son cou. Elle était bien, en étant collé à lui et peut-être que le jeune homme n'était pas un danseur professionnel mais, il avait un sacré sens du rythme et ça, Diesel savait appréciait.

Son regard divagua sur le jeune homme qu'Andrew avait pointé du doigt, Diesel l'observa brièvement. Un mec facile, ouais, le genre de mec qu'elle mettait dans son lit sans difficulté, qui se prenait pour dieu sans pour autant faire des prouesse dans un lit, du moins c'était comme ça que Diesel l'évaluait. Entre Andrew et lui, le choix était plus que vite fait, Andrew avait bien plus de charme et il l'attirait bien plus que ce mec, bien qu'il ne soit pas vilain. Devait-elle lui dire son choix ou alors lui en faire la démonstration ? C'était la question qu'elle se posait alors qu'Andrew dansait lentement, perdant le rythme mais, avec le regard plongé dans le sien. La drogue lui faisait un certain impact c'était une certitude. Elle approcha ses lèvres à quelques millimètres de celles d'Andrew. La jeune femme murmura un faible « Toi » avec une évidence démesurée et n'hésita pas à lui volait un baiser passionnait. Elle n'avait pas peur de la réaction de l'adolescent, c'était un défi elle l'avait plus que relevé et il faut l'avouer il savait que le comportement de Diesel n'avait aucune limite et qu'elle faisait que ce qu'il lui plaisait. Andrew était serré contre elle, effleurant son cou et pour tout t'avouer Diesel aimait vraiment cette proximité avec Andrew, elle n'était pas connue pour être une sainte ni-touche, bien au contraire. Enfin, ce n'était pas une pute non plus mais, elle n'avait aucun malaise avec les hommes, elle aimait leur corps, elle aimait le sexe et elle l'assumait. Ce qu'elle ne voulait pas connaître c'était les sentiments amoureux et pour le moment elle s'en sortait plutôt bien, elle n'est jamais tombée amoureuse.

Andrew ne se sentait pas de son mieux, il n'avait pas l'air malade pour autant. Diesel ne s'inquiéta donc pas de sa déclaration, elle savait que d'ici quelques minutes il irait mieux, même si il devait déjà être bien. Elle savait très bien l'effet de l'ecstasy d'ici quelques minutes il n'aurait plus que le bien-être de la drogue alors elle s'approcha avec délicatesse de son oreille « Ne t'inquiètes pas pour ça. ». Elle n'en ajouta pas plus mais, son sourire se voulait rassurant. Elle jeta un coup d'oeil furtif à la foule. « Tu crois que t'arriverais à toucher ses fesses sans qu'elle ne cris scandale auprès de son toutou qui lui sert de petit ami ? » défia-t-elle en montrant les fesses d'une espèce de fausse blonde au cul refait, comme tout le reste de son corps en fait. Elle observait du coin de l'oeil son « copain » il était pitoyable de dévisager cette espèce de barbie siliconer, il était soumis à cette pouffiasse, s'en était à peine croyable. Elle restait collait à Andrew le défiant du regard, se demandant vraiment s'il oserait, enfin, elle ne se faisait pas trop de soucis sur ça. Elle était toujours collée à Andrew, elle laissait ses mains vagabonder sur le torse du jeune homme. « Dis-moi, c'est ton genre de fille ? » demanda-t-elle sans aucune gène, avec l'effet de la drogue aucune parole n'est censurée, elle le savait bien, évidemment elle parlait toujours de la pouffiasse blonde qui d'autre ? Dans le fond, elle espérait que non mais, sait-on jamais avec les garçons il faut s'attendre à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Lun 19 Juil 2010 - 19:02

Andrew ne s'était pas attendu à ce qu'elle l'embrasse avec autant de fougue, mais ne se priva pas du baiser pour autant, glissant une main dans ses cheveux pour l'approfondir. Il avait l'impression qu'ils dansaient d'un même mouvement, à l'unisson. Il avait laissé ses lèvres vagabonder dans son cou et sur son épaule, son souffle caressant sa peau délicatement. Il eut toutefois du mal à se retourner pour visualiser la fille qu'elle lui montrait, l'équilibre n'étant pas du tout son point fort en ce moment. Il eut un petit rire à la vue de la blondinette, se demandant réellement ce que voulait prouver Diesel en lui demandant une chose pareille. Il fronça les sourcils, comme pour lui demander si elle était sérieuse et délaissa un instant ses hanches pour jauger de la difficulté de la tâche. Elle était jolie, certes, mais on voyait bien que son copain la couvait un peu trop du regard. Il haussa les épaules avant de glisser ses lèvres le long de la mâchoire de Diesel jusqu'à son oreille. « Tu sais que t'es dingue? Mais j'aime ça... » Sans un mot de plus, il se retourna vers la jeune fille et avança d'un pas plus ou moins stable jusqu'à ce qu'il soit derrière elle. Il fit un clin d'oeil amusé à son copain déjà bien émêché et glissa ses mains sur ses hanches, son torse tout contre son dos. « J'ai eu la permission... » Il avait laissé ses mains descendre jusqu'à ses fesses qu'il caressa rapidement, sans pudeur. Il avait dansé contre elle un petit moment avant de revenir vers Diesel, un sourire en coin aux lèvres.

« Réussi, je crois bien. Et... Ouais, c'est mon genre de fille! Le faux blond de ses cheveux me fait craquer et j'adore son teint. » Mielleux, il n'eut qu'à la regarder dans les yeux pour pouffer de rire et devoir reprendre son équilibre rapidement. « C'est quoi cette question? Et, non bien sûr, c'pas mon genre! T'es folle, toi! » Rieur, il fit le tour de la salle des yeux pour trouver une idée de défi. La prenant par la main, il l'entraîna non sans difficulté vers les immenses pièces du système de son et l'aida à y grimper en riant. Il la retint toutefois suffisamment longtemps pour lui glisser à l'oreille quelques mots d'un ton plutôt grave. « Fais vibrer la salle...! » Cette fois, ce n'était pas vraiment un défi puisqu'il l'avait mise au pied du mur. Si ça se trouve, elle en descendrait rapidement, mais il la connaissait suffisamment cinglée pour mettre le feu à la pièce en dansant comme une déchaînée sur les speakers. Il resta en bas pour la regarder et vola un verre qui traînait pas trop loin pour le boie d'un coup sec. Il ne lâchait pas du regard la jeune fille jusqu'à ce que le copain de la blonde l'accoste, furieux.

« Je lui ai rien fais, à ta chérie! J'ai dansé avec, c'est tout! On se calme, ça vaut pas la peine de s'énerver! » Il avait perdu le fil de la conversation et surtout, il ne savait plus trop ce que l'autre gars voulait. C'était quoi son problème? Il aurait pu lui montrer son désacord sur le coup et non attendre dix minutes pour le faire! Décidément, soit il était taré, soit il était trop saoul! « Tu la touches encore et je te coupe les couilles! » Pourtant, Andrew dut avouer que le coup de poing fut précis et particulièrement douloureux. Il grimaça, la mâchoire endolorie, et y posa les doigts afin de tenter d'apaiser la douleur et de vérifer l'étendue des dégâts. Il saignait un peu, mais il ne savait pas si c'était plus grave qu'il ne le croyait ou si ça allait. En tout cas, il pouvait tolérer la douleur et rit légèrement en voyant le gars s'éloigner. La drogue et l'alcool sans doute aidaient à le calmer et agissaient un peu comme des anesthésiants. Il ne doutait pas une seule seconde que le lendemain, ça lui ferait un mal de chien!

Il se retourna vers Diesel et hurla pour se faire entendre, grimaçant sous les élancements de sa mâchoire. Il roula des yeux et haussa les épaules avec un petit sourire. « Je pense que finalement, j'ai raté le défi...! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Mer 21 Juil 2010 - 20:10

Diesel regardait attentivement la scène qui se déroulait sous ses yeux, un large sourire aux lèvres. En soit la tâche avait l'air facile, toucher les fesses d'une espèce de barbie siliconée n'était pas bien compliqué sauf quand cette dernière avait un toutou en guise de petit-ami. Andrew se moquait bien de se pauvre type puisque visiblement il n'hésitait pas à le faire enrager avant de descendre sur les fesses bombées de la poupée et de se frottait à elle. Une fois le jeune homme de retour aux côtés de Diesel, il lui fit un petit sourire en coin qu'elle lui rendit aussitôt. Il avait réussi à la perfection et Diesel était plutôt surprise, elle ne se doutait pas qu'il allait le réussir avec tans de facilité. Les yeux dans ceux d'Andrew, la miss joint son rire au sien, un instant elle avait cru qu'il était sérieux enfin, seulement quelque seconde, cette bimbo n'était pas son genre, ce qui envoyait Diesel ravie. Elle n'eut pas le temps d'ajouter quoique ce soit que déjà Andrew l'entraînait ailleurs. Elle était devant les caisse de son à présent et un immense sourire se dessina sur son visage. Elle accepta volontiers l'aide d'Andy pour monter sur ces immenses caisses. Un clin d'oeil à l'adolescent et elle était partie pour mettre le feu à la salle.

Diesel dansait comme une folle sur la caisse de son, c'était le genre de défi qu'elle appréciait et le regard des mecs sur elle l'amusait d'autant plus. Elle avait vaguement vu le toutou de la blondasse se diriger vers Andrew mais, elle s'était dit qu'Andrew allait se débrouiller. C'était donc sans inquiétude qu'elle se déhanchée comme une tarée au rythme de la musique et surtout sous les regards des personnes présentes. Elle en riait parce qu''elle n'était pas en train de faire un strip-tease tout de même mais, ça n'empêchait pas que l'attention soit sur elle. Ce fut seulement au moment ou Andrew fut à nouveau près d'elle qu'elle s'arrêta de dansait pour descendre de son perchoir.

Il avait la mâchoire en sang, certainement un coup de poing violent de cette espèce de chien de garde. « En effet, je crois bien que tu l'as finalement loupé, il en a mis du temps à réagir ce con ! T'aurais dû lui foutre ton poing dans la figure... et pas l'inverse. » dit-elle avec un petit sourire. Elle toucha délicatement la mâchoire d'Andrew évitant de le faire davantage souffrir. Elle l'entraîna avec elle jusqu'au bar rapidement mais, toujours en titubant sous les effets de l'alcool et de la drogue. Elle interpella un serveur « Un verre d'eau et deux rhums s'il vous plait ». Elle offrit un nouveau sourire à son ami « C'est bête ça va amocher ton beau visage... quel abruti celui là ! J'lui aurais bien écrasé les couilles tiens ! » Elle riait rien qu'en imaginant l'entre-jambe de ce mec sous les talons de sa chaussure prenant un malin plaisir -sadique - à appuyer avec force. Le serveur apporta les boissons, elle lui tendit un petit billet et ce dernier repartit. Elle tendit un verre de rhum à Andy et trempa une serviette dans l'eau avant de la donner à Andrew. « Si ça peut au moins enlever le sang,... » Non ce n'était pas elle qui allait boire de l'eau, c'était uniquement pour la mâchoire d'Andy. Elle pris le second verre de rhum qu'elle but cul-sec, comme si elle n'avait pas suffisamment bu pour ce soir.

Peu après la demoiselle reprit le chemin de la piste de danse - manquant de tomber plusieurs fois- avec Andrew. Ils dansaient un nouveau d'un même mouvements, Diesel n'hésitait pas à se déchaînait et ce malgré son manque d'équilibre certain. Elle jeta un regard neuf sur la salle à la recherche d'un nouveau défi moins risqué que le précèdent. Rapidement un sourire s'afficha à nouveau sur son doux visage, elle avait trouvé. Elle s'approcha doucement de l'oreille du jeune homme et lui susurra à l'oreille « Cette te dévore des yeux, je suis certaine que t'auras pas d'mal à ramener son numéro... ». Elle lui montra la demoiselle en question, cette fois pas de risque d'un petit copain jaloux vu comme elle regardait Andrew, à moins que ce ne soit Diesel mais, elle en doutait très franchement. Elle valait bien mieux que l'espèce de pouffiasse blonde, elle avait un certain charme et au moins elle n'était pas siliconé. Elle se demandait si Andy n'allait pas garder le numéro enfin, elle en doutait quand même. Dans tous les cas, Andy ne pouvait que réussir son défi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Ven 23 Juil 2010 - 6:09

Andrew grimaça lorsque Diesel posa ses doigts sur sa mâchoire, mais finit par faire un léger geste de la main pour lui dire que ce n'était rien. Il la suivit toutefois jusqu'au bar. En temps normal, il se serait sans doute vengé de l'humiliation qu'il venait de subir, mais il n'était pas vraiment en état de faire quoi que ce soit. Il s'installa sur un tabouret et fronça les sourcils lorsqu'elle commanda deux verres d'alcool et un verre d'eau. Il avala cul-sec le verre d'alcool en grimaçant à cause de sa mâchoire et retira le plus gros du sang avec la serviette qu'elle lui donna. Le goût ferreux dans sa bouche se dissipa. « Ça fait pas trop mal, ça va... » Il avait dit ça calmement, les yeux rivés sur un point que lui seul semblait voir et la suivit sans faire d'histoires lorsqu'elle l'entraîna à nouveau sur la piste de danse. Il avait du mal à la suivre, les étoiles dansaient devant ses yeux. Il ne se rendait plus trop compte de ce qui se passait autour de lui et dansait simplement aux côtés de Diesel, se contentant de poser parfois son nez dans son cou.

Pourtant, la jeune fille n'hésita pas à lui proposer un nouveau défi. Andrew tourna la tête, amusé, et dut laisser les hanches de Diesel, reprenant son équilibre avec difficulté.

« Je dirai pas que c'est facile avant d'être retourné dehors! » Pas moyen de s'avancer alors qu'il venait de se faire balancer un coup de poing dans la tronche par un mec qu'il avait cru complice de son petit manège. Il passa une main moite et plutôt molle dans ses cheveux avant de se diriger vers la jeune fille, un petit sourire aux lèvres. Elle sembla ravie qu'il s'intéresse à elle et il dut toutefois danser un petit moment en sa compagnie pour ne pas qu'elle se pose trop de questions. Elle lui donna son numéro sans problème, qu'il tapa non sans difficulté dans son portable, et il eut même droit à un baiser au coin des lèvres, baiser qui le fit souffrir au max! Il ne put rien lui promettre toutefois et ce, même si elle était jolie. Ce n'était qu'un défi et il se devait de ramener le numéro à Diesel s'il voulait en réussir au moins un dans sa soirée.

Lorsqu'il revint auprès d'elle, il se rendit compte que sa tête tournait un peu trop et qu'il ne se sentait pas tellement bien. Le verre de rhum qu'il avait pris un peu plus tôt semblait avoir gardé son système digestif en piteux état et il n'eut qu'à tendre l'appareil pour lui montrer qu'il avait réussit. Pourtant, la série de chiffres qu'il avait inscrit ne correspondait en rien à une ligne téléphonique et eut du mal à se rappeler la série de chiffres. Il avait dû appuyer sur de mauvaises touches! « Merde! Si tu voulais garder le numéro, c'est loupé! »

Il ferma les yeux un petit moment et les rouvrit quelques secondes plus tard, espérant que son malaise serait dissipé. Il sentait la drogue faire effet à cent mille à l'heure dans ses veines et déposa un baiser dans le cou de Diesel avant de glisser quelques mots à son oreille. « Je me sens pas très bien. Ça te dirait de partir? Et si je pouvais éviter de me retrouver dans la même maison que Gabriel, ce serait nickel! Tu veux bien que j'aille dormir avec toi? »

Il s'était rapproché d'elle, tentant de la dissuader de rester encore un peu dans la boîte de nuit. Il avait réellement envie de s'en aller et il avait besoin de s'asseoir. Il fouilla ses poches à la recherche de ses clés de voiture et se mit à paniquer alors qu'il ne récupérait que son porte-monnaie. « Diesel! J'ai perdu mes... Ah! C'est toi qui les as! Tu veux bien me les redonner, s'il te plaît? » demanda-t-il d'un ton mielleux, ne se rappelant même plus qu'il avait demandé à son amie s'il pouvait aller dormir chez elle. Gabriel serait furieux s'il rentrait à la maison dans cet état et il préférait de loin passer la nuit ailleurs et ne rentrer qu'au matin. Il avait entraîné la jeune fille vers la sortie sans réellement s'en rendre compte, d'un pas déséquilibré et incertain. « Je trouverai un défi plus tard, pour toi! » Le regard pétillant, mais rougit et désorienté à cause de la drogue, il posa ses prunelles dans les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Sam 24 Juil 2010 - 20:49

Se rendait-il bien compte de ce qui lui disait là ? Visiblement non. Je jeune homme lui avait demandé l'hospitalier pour cette nuit, ce qui d'ailleurs eu le don de faire rire la jeunette. Habituellement c'est elle qui dormait chez les garçons, avant de récupérer ses affaires et partir au petit matin sans un bruit, sans un mot. Enfin accueillir Andrew ne le dérangeait pas, loin de là, après tout Jhon ne s'apercevrait de rien de rien. Il serait heureux de constater qu'elle est rentrée et ça lui suffirait. Et puis, même s'il voyait Andrew, vu leurs états il n'oserait rien dire, il attendrait le lendemain pour glisser un mot à Diesel sur le préservatif. Elle le connaissait par coeur alors, que lui ne la connaissait que si peu. En réalité, ce n'était donc pas la question qui avait fait comprendre à la demoiselle qu'Andrew ne se rendait plus tout à fait compte de ce qu'il sortait. Ce fut plutôt le fait que peu de temps après, il cherchait ses clés, paniqué, alors que, Diesel riait en tentant de continuer à tenir début. Le jeune lui demanda ses clés mais, la jeune femme fit un petit non de la tête et sans mot se laissait entraîner vers l'extérieur par l'adolescent. Elle serait bien restée davantage à l'intérieur mais, son ami n'y avait pas le coeur. Et puis, une fois dehors elle fut soulagée de prendre une bouffée d'air frais même si elle avait galéré pour marcher jusqu'ici sans dégâts, vu le nombre de fois où elle trébuchait.

La demoiselle planta ses prunelles dans celle du jeune homme tout comme lui. Le monde autour d'elle tournait mais, une fois les yeux du jeune homme fixé elle n'avait plus trop de soucis si ce n'est ce manque d'équilibre permanent. Elle guida ses lèvres jusqu'à son oreille afin lui susurrait « Je compte sur toi pour me trouver un sacré défi » sa voix était douce tout en étant forcément défiante. A nouveau le regard dans celui d'Andrew elle se remémora qu'elle n'avait toujours pas répondu à ses questions, aussi bien pour la nuit que pour hospitalité. « Tu n'auras pas besoin de tes clés si tu dors chez moi. J'espère que tu n'as pas peur de dormir dans le même lit que moi ? » demanda-t-elle en riant avant de se rééquilibré et d'approcher doucement de l'oreille du jeune homme pour y murmurer à nouveau « tu auras tes clés demain matin, c'est toi qui m'as dit de ne pas te les rendre tans que tu serais dans un état pareil à celui dans lequel tu es. » Elle effleura son cou avant se collait davantage à lui la tête sur son épaule, elle aurait voulu ne plus bouger et ce malgré le monde tournaillant autour d'elle.
Trois ou quatre minutes plus tard, la jeune femme se retira des bras de son ami, lui offrant néanmoins un sourire radieux. Elle le regarda brièvement, n'arrivant pas vraiment à se concentrer sur son regard pour le moment. « Ça va mieux ? Maintenant qu'on est dehors ? » demanda-t-elle gentiment et souriant à pleine dents. Elle s'inquiétait tout de même de l'état de l'adolescent il ne fallait pas qu'il soit malade tout de même. Et puis, Andrew n'avait pas eu une mauvaise idée, l'air était plus respirable que dans la boite de nuit et puis, la soirée pouvait tout autant se prolonger dehors, il y avait toujours des choses à faire, peu importe le lieu. Il fallait l'avouer, Diesel avait accepté de sortir de la boite mais, pas de rentrer, elle n'avait guère envie de retrouver sa maison tout de suite, elle voulait s'amuser, encore un peu.

La miss prit délicatement la main d'Andrew dans la sienne et l'entraîna jusqu'au banc, quelques pas plus loin. Un sourire aux lèvres l'adolescente tenta de s'asseoir sur le banc. Cependant, elle se retrouva rapidement les fesses en riant. Elle regardant Andrew droit dans les yeux « Je l'avais vu plus loin ! C'est pas ma faute te moque pas ! » Elle ne voulait pas qu'il se moque mais elle-même riait se moquant de sa propre chute, du moins si on peut appeler cela une chute. C'était sans aucun doute la drogue et l'alcool qui la faisait rire de tout et rire de rien mais, elle ne s'en plaignait pas, elle aimait bien trop ses sensations pour ne plus se droguer et abandonner l'alcool. Elle ne savait plus la raison qui l'avait poussé à commencer, elle s'en moquait bien, maintenant elle était plus qu'accroc et elle n'avait aucune raison d'arrêter. Elle fixa Andrew avec un regard tendre « Tu m'aides ? » murmura-t-elle d'une voix légèrement aguicheuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Mar 27 Juil 2010 - 13:31

« Ça ne me dérange pas du tout. Je vais mieux dormir, sans doute. » Il eut un sourire qui se voulait charmeur à son égard et poussa un léger soupir lorsqu'elle refusa de lui donner ses clés. Il avait un vague souvenir du début de sa soirée, mais il préféra ne plus y repenser. Ce ne fut qu'une fois à l'extérieur de la boîte de nuit qu'il put enfin respirer. Il se rattrapa de justesse à l'un des portiers alors qu'il était à deux doigts de s'écrouler en se prenant les pieds devant la petite marche. L portier sembla s'amuser de la situation et remit Andrew debout en fronçant les sourcils, un léger sourire aux lèvres malgré tout.

Andrew n'eut pas le choix de suivre Diesel puisque la jeune fille l'entraîna par la main jusqu'à un banc posé au bord de la rue. Pourtant, lorsque Diesel tenta de s'y asseoir, elle s'affala au sol et Andrew pouffa de rire malgré les objections de son amie. Il haussa les sourcils en riant alors qu'elle lui demandait de l'aider d'un air qui ne laissait aucun doute quant à ses idées futures. Pourtant, Andrew n'en avait absolument rien à foutre et saisit sa main pour la relever, ne prenant pas conscience que son manque d'équilibre était déjà flagrant. Il s'affala sur elle alors que ses mains se posaient de chaque côté de Diesel pour ne pas qu'il l'écrase complètement. Il en profita pour poser son nez dans son cou et y déposer un baiser avant de se redresser avec difficulté. Il prit place sur le banc et l'aida ensuite à se lever pour qu'elle puisse s'installer à côté de lui. Les voitures qui passaient éblouirent pendant un moment Andrew et il se décida finalement à répondre à sa question. « Ça va mieux, oui. » Il plissa tout de même les yeux pour tenter d'apercevoir clairement ce qui se passait autour de lui et décida finalement de reporter son attention sur Diesel, la seule qui fut suffisamment près de lui pour qu'il sache la détailler parfaitement. Il passa sa main sur son visage pour tenter d'enlever les effets de la drogue, mais comprit qu'ils étaient là pour rester pendant un petit moment encore.

Il posa le regard dans les prunelles de son amie et eut un sourire tout à coup, une idée lui venant à l'esprit. Il posa l'une de ses mains sur l'épaule de Diesel et se pencha vers elle, un sourire en coin. « Tu as vu le gars, là-bas? Je parie que t'oses pas aller lui demander s'il a un préservatif...! » Andrew se sentait encore nauséeux et il riait d'avance à l'idée de voir la jeune fille se lever pour aller le lui demander. Il la poussa délicatement vers l'avant pour la pousser à se lever et appuya son dos contre le banc alors que la tête lui tournait. Il la suivait pourtant des yeux, un petit sourire en coin. Il n'avait aucune idée de ce qui allait se passer. Déjà, s'il n'avait rien sur lui, c'était un peu dommage. Mais s'il en possédait, alors là, Andrew ne voulait pas manquer ça! Dans l'état où était Diesel, ce serait on ne peut plus drôle!

Il ferma un petit moment les yeux et sembla halluciner lorsqu'il les rouvrit et que la terre entière sembla tourner devant lui. « Bordel...! » Il garda les yeux sur Diesel afin de ne voir qu'elle et rien d'autre et dut admettre qu'elle lui faisait pas mal d'effets. Il ignorait si c'était la drogue, l'alcool ou les circonstances qui faisaient ça, mais il la trouvait excessivement belle. Même de loin, même avec sa démarche flageolante, elle était belle. De toute façon, lui, il la voyait marcher parfaitement droit, même si elle avait parfois du mal à poser un pied devant l'autre.

Pourtant, en la voyant devant le mec qu'il lui avait désigné, une pointe de jalousie sembla percer son coeur à l'idée que le jeune homme en question pense qu'elle désirait coucher avec lui. C'était décidément une bien mauvaise idée, ce défi! Il fronça les sourcils, tentant de lire ce qu'ils se disaient sur leurs lèvres sans jamais avoir appris à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Jeu 29 Juil 2010 - 22:24

L'adolescente regardait intensément Andrew, elle ne lâchait plus ses prunelles et ses yeux se firent ronds quand le jeune homme ouvrit la bouche. En soit, demander à ce pauvre type s'il avait une capote n'était rien mais, elle se doutait que ce mec allait s'imaginer bien des choses. Néanmoins, Diesel esquissa un large sourire, c'était bien trouvé, elle devait l'avouer. « Tu es tout aussi dingue que moi finalement. » Un petit sourire aux lèvres, elle regarda à nouveau l'homme en question avant d'offrir un dernier regard à Andrew et d'aller vers ce type. Elle n'avait pas l'intention de s'attarder avec ce type, elle voulait juste accomplir son défi, ramener une capote à Andrew, parce qu'à moins que ce mec ne sorte pas couvert, il se devait d'en avoir une. La demoiselle eu bien du mal à se diriger vers l'homme en question, titubant sans cesse, déviant un coup à droite avant de se rendre compte qu'elle s'éloignait qu'elle devait plutôt aller un peu plus sur sa gauche. Le monde tournait autour d'elle et elle était déjà fière d'être arrivé vivante au niveau du petit homme. Parce qu'il fallait le dire, ce mec était petit avec des airs de macho prétentieux, il n'avait pas l'air musclé mais, il n'était pas grassouillet. C'était la seule chose que la jeune femme avait remarqué et ceux avec beaucoup de concentration. Le mec pris une bouffée de sa cigarette et l'adolescente le regarda, lui et son petit sourire narquois. « Dis-moi t'aurais une capote ? » lâcha Diesel sans aucune subtilité. Au moins, elle n'y allait pas par quatre chemins c'était une certitude. Attendant patiemment sa réponse, l'adolescente n'eut pas à attendre bien longtemps pour comprendre que l'homme avait entendu des sous-entendus là où il n'y en avait pas. « Plutôt direct la gamine. » dit-il avec un regard malicieux. Diesel se concentra plus intensément sur l'homme, il l'avait appelé "gamine" chose dont elle avait horreur, était-ce un papi pour lui dire cela ? Elle comprit bien vite que non mais, qu'il ne semblait pas aussi jeune qu'elle. « Chez toi ou chez moi, à moins que veille le faire ici » Son sourire charmeur n'eut aucun effet sur Diesel qui en avait absolument rien à foutre de ce type. Il tenta de mettre la main sur ses fesses ce que la jeune femme réprima aussitôt son geste. « Ça, t'y touche pas ! Je t'ai demandé si t'avais une capote pas si tu voulais baiser avec moi ! Tu l'as cette capote oui ou merde ? » L'homme lui offrit alors un regard méprisant. « J'en ai une mais, je préfère l'utiliser. » sa voix était pleine de sous-entendus. « Va te faire foutre ! ».

La demoiselle tourna les talons, essayant de garder la tête de haute et de ne pas trébucher. Bien évidemment elle manqua de tomber à mainte reprises, se redressant à chaque fois, sachant parfaitement que l'homme la fusillait du regard. Elle n'avait qu'une envie, être avec Andrew et se rassurer près de lui, parce qu'elle devait l'avouer, elle avait bien eu la trouille que ce type se montre bien trop entreprenant à son égard. Elle n'avait jamais trouvé un chemin aussi long, il faut dire qu'elle voyait Andrew beaucoup plus d'elle que ce qu'il était réellement. Ce ne fut qu'à quelques mètres de lui qu'elle pouvait enfin apercevoir son beau visage de façon nette et précise. Un sourire charmeur se dessina sur son visage. « Si tu tiens vraiment à avoir une capote, mieux vaut l'acheter au distributeur.» Elle s'approcha lentement de son oreille, laissant un court instant son souffle au niveau du coup de son ami et d'une voix douce elle murmura « En conclusion, j'ai loupé le défi... ». Évidemment que Diesel considérait cela comme un échec et autant le dire, perdre un défi n'était pas sa tasse de thé mais, rester avec ce type ne lui plaisait pas franchement, il faut croire que même dans son état elle avait conscience, du moins un minimum syndical, que tout le monde n'était pas gentil.

Le regard dans celui d'Andrew, elle sentait un autre regard posé sur eux. Un rapide coup d'oeil derrière son épaule lui confirma cette impression, le regard du type de tout à l'heure était fixé sur les adolescents, ce que Diesel n'appréciait guère. Elle fit glisser ses lèvres jusqu'au cou D'Andy, elle y déposa un tendre baiser avec de se rapprocher son oreille une nouvelle fois. « Rend le fou de jalousie. » Un sourire charmeur à nouveau au bout de ses lèvres, ceci était à la fois un défi et une demande, sachant pertinemment que ce mec-là, ne pourrait venir frappait Andrew, Diesel n'était pas sa propriété.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Dim 1 Aoû 2010 - 6:33

Andrew avait suivit des yeux son amie afin de s'assurer qu'elle ne se ferait pas agresser par l'homme en question. En fait, il ne savait pas à quoi il avait pensé de lui donner un tel défi parce qu'il ne serait certainement pas en mesure de la secourir s'il se décidait à jouer les emmerdeurs. Pourtant, lorsqu'il la vit revenir vers lui sans égratignures, mais avec la démarche peu assurée, il en conclut qu'elle devait ramener le prix de son pari, mais fut tout de même surpris lorsqu'elle s'approcha pour lui signifier qu'elle n'avait pas réussit à en ramener une. Amusé par ses propos, Andrew glissa une main dans la poche de son jeans et en ressortit un petit emballage de préservatif. Il le lui tendit avec un petit sourire en coin, le glissant dans sa main. « On va dire que tu as réussi... »

Il frémit lorsqu'elle posa ses lèvres dans son cou et ses mains se dirigèrent automatiquement vers les hanches de la jeune fille pour la rapprocher de lui. D'ailleurs, les paroles de Diesel le surprirent et il glissa un regard à l'homme avec qui elle avait discuté. Il les regardait. Andrew reporta avec lenteur son attention sur la jeune fille tout près de lui et l'attira sur ses genoux en déposant un baiser dans son cou, laissant sa langue et ses lèvres parcourir sa mâchoire jusqu'à sa bouche, qu'il captura fougueusement. Ses mains glissèrent sur ses hanches jusqu'à ses cuisses pour la soutenir sur lui et dans la foulée, il remonta légèrement sa robe, sans vraiment s'en rendre compte. Ses lèvres cherchaient les siennes et il n'avait plus envie de la laisser s'échapper. Au diable ses belles valeurs qui lui soufflaient de ne pas se montrer aussi entreprenant en pleine rue!

Lorsqu'il reprit son souffle en posant son front contre le sien, il affirma dans un murmure: « T'as vu comment il nous regarde? Tiens... Il s'en va... » Il lui vola toutefois un nouveau baiser alors qu'elle était toujours assise sur lui, les mains d'Andrew sur ses cuisses pour l'empêcher de glisser. Pourtant, le souffle court et les sensations décuplées par l'alcool et la drogue, même s'il ne ressentait plus grand chose de ce qui se passait alentours, il l'embrassa encore une fois en glissant une main dans ses cheveux pour approfondir davantage le baiser. Ça ne servait à rien de continuer, le gars était partit. Ce n'était que son défi, non? Il ferma donc les yeux un petit moment, histoire de reprendre le contrôle de son corps et laissa ses mains glisser jusque dans son dos pour qu'elle puisse se relever si elle le désirait.

« Tu veux bien qu'on rentre? » Il l'attira à lui rapidement pour lui voler un baiser, mordillant sa lèvre inférieure avec douceur. Sa tête lui tournait et il avait d'abord embrassé le coin de ses lèvres, sans vraiment qu'elle s'en rende compte, apparemment. Il n'avait plus qu'une seule envie. Rentrer et n'être plus que tous les deux. Pourtant, Andrew avait réellement l'impression que ce n'était que la drogue qui faisait ça. Diesel était son amie et resterait son amie. Mais pour cette fois, penser aux conséquences n'était pas dans ses priorités. Ce n'était décidément pas une bonne idée de rentrer avec Diesel puisqu'ils savaient tous les deux ce qui risquait de se passer. Or, il n'avait plus la moindre crainte et il sortit même son portable de sa poche pour envoyer un message texte à Gabriel, lui spécifiant qu'il coucherait avec Diesel au lieu de lui dire qu'il allait dormir chez elle. Son esprit embrumé ne vit pas la différence et il envoya son message presqu'illisible à Gabriel, même si à ses yeux, les lettres formaient parfaitement les mots. Décidément, il venait lui-même de se trahir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Mar 3 Aoû 2010 - 0:45

HS - Désolé c'est vraiment pas top, & ça change de lieu mais, ça forcement :S Mais c'est vraiment très moyen pour le coup.

Sur les genoux d'Andrew, Diesel ne désirait pas se relever. Elle avait tellement apprécié chacun de ses baisers et cette fougue qu'elle en voulait encore. Ce défi n'était, dans le fond, qu'un prétexte pour céder à la tentation et par la même occasion faire fuir l'autre bouffon. Certes, ce désir n'était certainement lié qu'à la drogue et l'alcool mais, qu'importe, la jeune femme avait simplement envie de faire ce qu'elle voulait avec Andrew sans penser aux conséquences. Elle vola un baiser fougueux au jeune homme, faisant glisser ses mains sous le t-shirt du jeune homme. L'idée de rentrer, en compagnie d'Andrew évidemment, lui plaisait bien. Ils savaient tous les deux ce qui allait se passer mais, il faut croire que l'un comme l'autre s'en moquait. « Je veux bien, oui » dit-elle pour répondre à sa question, sans prendre la peine de sa relever pour autant. Non, il fallait d'abord qu'elle pose ses lèvres avec douceur sur celle du jeune homme. Après quoi, elle se releva doucement pour ne pas risquer de se déséquilibré. Elle tira l'adolescent vers elle, déposant un autre baiser dans son cou.

Maintenant il y avait trois solutions pour se retrouver chez la demoiselle. La première étant que l'un des deux adolescents prennent le volant, prenant le risque de ne pas revenir vivant vu leur état. La deuxième n'était d'autres qu'à pied mais, là, on était encore là demain. Et la troisième était simplement le taxi, solution que la jeune femme choisit sans même demander à son ami. Prenant la main d'Andrew dans la sienne, elle stoppa le premier taxi qu'elle vu, entrainant le jeune homme avec elle. « Lemon Street, numéro 2000 » Diesel avait dit cela machinalement au chauffeur qui démarra aussitôt les deux jeunes installés. Elle offrit un regard ainsi qu'un sourire charmeur à Andrew, s'approchant d'un peu plus près du visage de son ami. Elle posa délicatement son front contre celui de l'adolescent pour ensuite laisser ses lèvres atteindre son cou et y déposer de tendre baiser. Elle fit remonter ses lèvres au niveau de celle d'Andrew, lui volant un baiser passionné et fougueux, une main sous le t-shirt du jeune homme, une autre dans sa chevelure. Elle n'avait pas envie de s'arrêter, il fallait l'avouer. Elle savait ce qui allait ce passait une fois le taxi arrêtait, la porte d'entrée claquait et celle de sa chambre ouverte, pourtant elle n'en était pas préoccupée le moins du monde. D'ailleurs, elle se détacha un peu d'Andrew pour reprendre son souffle. D'ailleurs, le taxi s'immobilisa quelques secondes après, ils étaient déjà arrivés ? Peut-être bien, après tout, la demoiselle n'avait pas conscience du temps, incapable de faire la différence entre cinq minutes et cinquante minutes. « Vous êtes arrivés... » annonça le chauffeur qui accepta sans rechigner le billet d'une valeur trop élevé que la demoiselle lui tendait. Elle sorti de la voiture laissant la monnaie au chauffeur et s'assurant qu'Andrew la suivait. Comme une chose inévitable, au moment de descendre du véhicule elle manqua de tomber et s'étaler sans aucune grâce sur le trottoir.

Sa main dans celle de son ami, elle l'entraîna, l'obligeant plus ou moins à suivre ses pas. Elle se rattrapa de justesse à la poignée de la porte, cette dernière qui s'ouvrit, Jhon avait laissé la porte ouverte, dans l'espérance qu'elle rentre. Elle fit entrer Andrew, lâchant sa main une fois qu'il fut à l'intérieur. Elle claqua légèrement la porte, histoire de faire remarquer à son beau-père qu'elle était rentrée, il n'avait pas besoin d'en savoir plus, encore moins qu'elle était en compagnie d'Andrew. Elle regarda tendrement, s'approchant de lui. « Bienvenue dans la maison de mon beau-père » dit-elle dans un murmure, elle détestait dire que cette maison était la sienne, la seule chose qui lui appartenait, c'était son bordel qui lui servait de chambre.

Elle déposa un tendre baiser sur les lèvres d'Andrew, elle l'entraîna dans les escaliers, prenant soin de regarder où elle mettait les pieds. Que c'était compliqué de monter des marches quand elles en faisaient qu'à leurs têtes ! Allant de droite à gauche comme dans Harry Potter. Heureusement pour elle comme pour Andrew, la rampe était là pour empêcher une chute. Heureusement après cette épreuve, lis arrivèrent sain et sauf dans la chambre de l'adolescente. C'était son bazar, cadavre Vodka, fringue un peu partout et un tas d'autre chose appartenant à la jeune femme. Elle esquissa un large sourire avant de retrouver les bras d'Andrew. La demoiselle lui vola un baiser passionné, commençant à retirer son t-shirt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Mer 4 Aoû 2010 - 5:06

HS | T'es dinguuuue! J'adore! Et puis, c'est hot! *sifflotte*

Lorsque le taxi s'arrêta devant la maison de Diesel, Andrew se mordit la lèvre en suivant la jeune fille, tout émoustillé qu'il était. Décidément, elle avait fait exprès de l'allumer dans la voiture! Il fronça les sourcils alors qu'il tentait de descendre sans tomber et finit par suivre son amie à l'intérieur, les sens en ébullition. Le baiser qu'elle lui vola ne fit rien pour arranger les choses alors qu'Andrew y répondait avec fougue. Il dut se tenir au mur afin de ne pas tomber dans les marches et pesta silencieusement contre la drogue et ses effets secondaires. De toute façon, c'était pour ça qu'on en prenait, non? Pour planer? Il fut heureux de se retrouver à l'étage et des étoiles dansèrent devant ses yeux alors qu'il eut la mauvaise idée de regarder au rez de chaussée. Rapidement, il suivit la jeune fille jusqu'à sa chambre et ne prit même pas la peine de faire le tour des lieux du regard. Sa chambre était également en bordel et même si Gabriel lui disait de ramasser, il ne le faisait que très rarement.

Lorsqu'elle vint vers lui pour l'embrasser, il répondit avec fougue en posant ses mains sur ses hanches, les laissant remonter jusqu'à la hauteur de ses épaules. Il eut du mal à se séparer de ses lèvres pour lui laisser la chance de lui enlever son tee-shirt et les captura de nouveau dès lors que le vêtement fut au sol. Ses doigts glissèrent le long de la fermeture éclair de sa robe et il déposa un baiser dans son cou avant de la défaire avec langueur - en fait, il avait simplement du mal vu l'état dans lequel il se trouvait. Lorsqu'enfin il la lui eut retirée, il la poussa doucement vers le lit et l'y fit tomber en la suivant de très près. Il n'était pas suffisamment solide sur ses jambes pour se retenir et de toute façon, il n'avait pas envie de s'éloigner davantage. Sa main glissa dans ses cheveux alors qu'il prenait possession de ses lèvres, son corps se serrant contre le sien, l'adolescent réprimant un frisson.

Il laissa ses lèvres glisser le long de son corps jusqu'à atteindre son nombril et revint finalement jusqu'à effleurer ses lèvres, se redressant légèrement en empêchant un contact plus prolongé. « Je te donne le défi de ne pas céder... » Délicatement, il laissa ses doigts glisser le long de sa peau alors que les effluves du parfum de son amie grimpaient à ses narines et l'enivraient. Ses lèvres glissèrent sur sa peau alors que tout son corps s'embrasait. Elle était belle! Bon Dieu qu'elle était belle! Pourtant, il revint vers ses lèvres, qu'il titilla du bout de sa langue avant de s'en emparer délicieusement pour l'entrainer dans un baiser fougueux. Il glissa son corps contre le sien, jubilant des frémissements qui la parcouraient. Elle ne devait pas céder. En était-elle capable?

Sa main glissa dans son dos comme pour défaire son soutien-gorge, mais il se retint à la dernière minute, ne voulant pas lui donner raison. C'était son défi à elle, elle ne devait pas céder. Lui, ce n'était pas grave, il avait le droit de faire tout ce qu'il voulait. Il murmura quelques mots à son oreille, la respiration un peu courte. « Je te le dis tout de suite. Si tu me donnes le défi de résister, je réussirai pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL Sam 7 Aoû 2010 - 23:00

Son corps à moitié dénudé, la demoiselle ne pouvait pas se résoudre à un tel défi. Ne pas céder. Son corps désirait Andrew et sa raison était tout simplement inexistante. De toute façon elle n'avait jamais écouté sa conscience mais, uniquement ses désirs, ce n'était pas ce soir qu'elle allait changer. De plus, l'adolescent était lui-même incapable de résister alors, il ne pourrait nullement reproché à Diesel de rater ce défi, même si elle n'essayerait même pas. A quoi bon se donner la peine de tenter quelque chose perdue d'avance ? Elle approcha lentement son oreille de celle d'Andrew, déposant un baiser dans son coup au passage. « Tu peux déjà considérer ce défi comme loupé. ». Elle vola un nouveau baisé fougueux à Andrew, oubliant ce défi d'un niveau bien trop élevé.

Elle s'arrêta quelques secondes sur le visage du jeune homme, elle le trouvait incroyablement séduisant, elle avait toujours trouvé qu'Andrew avait beaucoup de charme certes mais, dans l'état où elle était, avec se désire pour lui, elle ne pouvait que le trouver davantage séduisant. Il était incroyablement sexy, si bien que la jeune femme ne tarda pas à unir leurs lèvres, laissant ses mains descendre avec délicatesse sur le torse d'Andrew. Jusqu'à atteindre son jean qu'elle commença à retirer lentement. Néanmoins, elle n'enleva pas entièrement le pantalon du jeune homme, se plongeant dans un baiser bien plus fougueux que les précédents, un baiser qui eut le dont de lui faire perdre le souffle. Tout son corps bouillonnait de plaisir.
Doucement, elle lâcha les lèvres de son ami, non sans difficulté. Il faut dire que la sensation des lèvres d'Andrew sur n'importe quelle parcelle de son corps lui faisait un effet fou. Ses lèvres, ainsi que sa langue, glissaient sur le torse du jeune homme pour ensuite revenir tendrement dans son cou. Elle regarda intensément Andrew dans les yeux, oui vraiment, elle n'avait pas su résister, quelle idée avait eu Andrew en lui demandant cela ? Pensait-il vraiment qu'elle était assez forte pour ne pas céder à ses pulsions ? Justement non, la faiblesse - ou sa force, ceci dépendait de bien des situations- de Diesel était encore qu'elle ne faisait que ce qu'elle voulait, ne cherchant jamais à se forcer de quoique se soit. Elle fit un large sourire charmeur volant un nouveau baiser fougueux au jeune homme avant de laissait son visage se logeait dans le cou d'Andrew qu'elle embrassa à nouveau tout en s'enivrant de l'odeur du jeune homme.

Cette fois-ci la demoiselle décolla à nouveau ses lèvres de celle de l'adolescent mais, pour retirer avec délicatesse le jean d'Andrew. Elle avait bien eu un peu de mal, elle devait l'avouer, ce n'était pas si facile de retirer un pantalon la vision flou et les pensées brouillée. Elle observa tendrement le jeune homme aussi peu vêtu qu'elle, serrant son corps au sien. Elle n'essayait pas d'éviter le contact entre les deux corps, bien au contraire. Elle s'approcha de l'oreille d'Andrew mais, juste un peu plus bas, elle y déposa un baiser, descendant doucement vers son coup, puis attrapant ses lèvres avec passion. Petit à petit ses lèvres glissaient à nouveau le long du torse d'Andrew, ainsi que ses doigts qui caressaient le torse avec subtilité. Elle stoppait plus bas que le nombril laissant ses mains sur les cuisses du jeune homme mais, néanmoins elle n'allait pas jusqu'au sexe du jeune homme, du moins pas encore bien que ses mains s'en approchaient doucement

Et puis elle remonta le corps du jeune homme avec les mêmes gestes qu'elle avait utilisés pour descendre le long de son torse, allant cette fois jusqu'à l'oreille du jeune homme pour y susurrer. « Prends les choses en mains. » elle avait dit cela d'une voix mielleuse et qui se voulait envoutante. C'était un défi sans en être un après tout, qui refuserait de mener la danse ? Probablement personne. En fait elle lui avait donné l'inverse du défi d'Andrew, dans le fond sa phrase voulait lui dire de céder. Un regard attendrissant vers Andrew et Diesel lui volait déjà un autre baiser, comme si elle ne pouvait de passer contact un seul instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL

Revenir en haut Aller en bas
 

The purpose? Limit zero! Later we improvise ||ANDY&DIESEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Parkwest NightClub-