AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caleb | Mistake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Caleb | Mistake. Mar 5 Mai 2009 - 18:53

Ready to dance all night long !





00H17, PARKWEST NIGHTCLUB, NUIT DE MARDI A MERCREDI.

    Les enceintes crachaient le son de la musique avec violence, et faisaient se trémousser les danseurs, de manière plus ou moins pitoyables. Alors que certains se débrouillaient encore assez pour aligner quelques pas sans avoir l’air trop ridicules, d’autres semblaient physiquement parlant possédés par le Diable et s’agitaient dans des crises semblables à celles d’épilepsie. Certains se contentaient d’avoir les bras en l’air, de chantonner deux trois bribes de paroles. Et puis il y avait le grand classique, ce qui énervait les commères ; ces « pouffes » qui dansaient sans pudeur, littéralement agrippées à des hommes qu’elles ne reverraient pas le lendemain, et un peu trop sûres d’elles pour certaines. La jalousie faisait que les filles regardaient généralement ces allumeuses d’un œil noir, mais la gente masculine n’était jamais contre. Une boîte de nuit n’est-elle pas faite pour s’amuser et oublier un peu les choses politiquement correctes ?

    En tout cas, s’il y en avait bien une qui s’amusait ce soir là, c’était Tammy. Elle avait une forte tendance à passer ses soirées là-bas, peu importait l’heure où que ça fasse la troisième fois en semaine qu’elle allait se boire quelques vodkas, danser sur la piste, revenir avec un prétendant chez elle et le jeter dehors le lendemain matin. Il fallait bien se divertir, après tout.

    Quoiqu’il en soit, ce soir là la rouquine semblait encore plus occupée et divertie que d’habitude, puisqu’en charmante compagnie. Une fois de plus elle dansait avec un de ces types qui ont vite fait de s’enorgueillir quand une fille leur tourne autour ; mais ce soir ca lui suffisait, faute de mieux. C’était presque un drôle de corps à corps qu’ils menaient là, une danse mouvementée mais collée serrée qui ne semblait pas les faire rougir, l’un étant trop éméché pour ça, l’autre s’en fichant purement et simplement. Elle s’en fichait qu’alors elle était en pleines ondulations osées tout contre lui, un changement de musique suffit à la faire s’arrêter et à envoyer un large sourire au grand dadais pour lui dire : « Allez, rentre à ta maison, c’est fini ». Sans attendre et laisser le temps à l’autre de la bloquer et de l’ennuyer avec les formalités habituelles – du genre « hé, ton numéro ! » « un rencard, demain, ça te dit ? » -, Tammy se faufila dans la foule comme une souris, prenant soin de semer le plus rapidement possible l’homme. Un coup d’œil par-dessus l’épaule la rassura : il n’était plus dans son champ de vision, elle allait avoir la paix pendant un petit moment.

    Le souci, avec les gens qui ne regardent pas où ils vont, c’est qu’ils finissent par percuter quelque chose ou quelqu’un. Ici, c’était quelqu’un. Et à peine eut-elle pivoté la tête pour regarder droit devant elle que Tam’ rentra en « collision » avec une silhouette inconnue. Bon, on a connu pire comme choc frontal, et c’était sûrement plus elle qui avait du sentir le coup involontaire passer que lui.. Car vu la carrure, ça ne devait être qu’un homme – encore heureux qu’une fille ne puisse pas être bâtie ainsi, ça serait terrifiant -.

    Relevant son menton en regardant – et en plissant ses yeux verts à cause du manque de visibilité – l’homme face à elle, la rouquine lança d’une voix à la fois amusé qui sonnait sincère - et pour une fois pas méchant... Pas méchant ? Voilà qui était suspect -.

    Waoh, désolée, je vous avais pas vu… Pourtant j’aurais du, vous êtes bien le seul de cette boîte qui attirerait le regard d’une fille bien constituée.

    Elle sourit, avec malice. L’alcool fait déjà ses effets ? Avec Tammy, rien n'est moins sûr. Mais si on avait même plus le droit de s'amuser...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake. Sam 9 Mai 2009 - 1:06

    Un soir de fête pour le jeune Varnham. Vu que mademoiselle Whealer travaillait ce Samedi soir et qu'elle n'allait pas rentrer tôt vu qu'il y avait sûrement du monde ce jour de week-end, il avait prévu une sortie avec Timothy pour décompresser un peu. Il n'allait que rarement dans les boites comme le Parkwest Nightclub et d'ailleurs il n'en voyait pas l'intérêt vu que les gens allaient en boite pour draguer et pour boire. Il n'avait pas besoin de draguer étant déjà posé avec une ravissante jeune femme et il ne tenait pas du tout l'alcool et ne l'avait jamais tenu. Ils avaient décidé d'y aller en fin de soirée pour y rester quelques heures, il était sûr que de toute manière il ne voudrait pas y rester trop longtemps. Regarder les gens danser et se dandiner sur la piste n'était pas son genre et danser ne l'était pas non plus. Les deux hommes se rejoignirent en face de la boite commencèrent leur soirée avec un petit verre de vodka. Caleb n'était pas un grand buveur, mais en voyant toutes ces personnes se frotter les unes contre les autres, il prit inconsciemment la décision d'en prendre plusieurs par la suite. Les verres se finissaient rapidement et d'ailleurs, il aimait bien ce que ça lui procurait. Il s'évadait un peu, il ne sentait plus aucun douleur au niveau de son corps mais aussi au niveau de son esprit. Il savait très bien que plus il buvait et plus il perdrait le contrôle de lui même, mais où était le problème ? Il était avec Tim ce soir là et il n'y aurait aucun problème tant qu'il serait là. En quelques instants ( et plusieurs verres ) il avait tous ses membres engourdis, ainsi que son cerveau – surtout son cerveau. Il riait tout seul, cela se voyait que Tim s'inquiétait assez de cette attitude peu habituelle, mais il ne disait rien de spécial, il laissait le temps passer et ensuite il ramènerait tranquillement le jeune homme chez lui. Évidemment, Bonnie ne serait peut-être pas très contente de le voir rentrer en portant l'odeur de l'alcool – car oui il sentait de loin. Il avait d'ailleurs renversé plusieurs verres par terre car il ne tenait plus trop à présent. Le barmaid qui s'occupait d'eux avait donc décidé de ne plus le servir, il avait constaté qu'il avait bu le verre de trop. Sur cette annoncer, Tim avait jugé bon de rentrer enfin à la maison et pour cela il fallait contourner la piste de danse, ou la traverser. Timothy avait décidé de la contourner alors que Caleb pensait que la traverser était une meilleure idée, et c'était ce qu'il fit. Son expression gaga le rendait assez ridicule et il le savait mais il n'avait pas vraiment la possibilité de la changer. Lorsqu'il commença à se frayer un chemin entre les jeunes filles en petites jupes et les hommes qui les suivaient partout, il bouscula quelque chose. Cette chose était une jeune fille aux cheveux longs, bruns et plutôt jolie d'ailleurs. Un sourire se dessina sur ses lèvres et automatiquement son expression avait changé, même si ses pommettes s'étaient empourprées à cause de l'alcool, il avait reprit une expression sereine, mais surtout il adopta son regard charmeur.

      Waoh, désolée, je vous avais pas vu… Pourtant j’aurais du, vous êtes bien le seul de cette boîte qui attirerait le regard d’une fille bien constituée.

    Il n'avait jamais douté de son pouvoir de séduction mais ne s'en était jamais vraiment servi. Même avec Bonnie, c'était allé tout simplement, elle n'avait pas été trop difficile. On pu apercevoir un sourcil de Caleb se lever et il afficha un air interrogateur. On pouvait tout de même deviner que c'était seulement pour rajouter un peu de mystère à monsieur. Il pu apercevoir le sourire malicieux de la jeune fille et c'est ce qui mit ses sens en alerte, évidemment si il avait été sobre, il se serait excusé et serait parti mais avec tous ses neurones en repos, il ne réfléchissait pas vraiment.

      Vous considérez-vous comme une fille bien constituée ?

    Il ne pu écouter sa réponse que déjà, derrière la jeune fille il voyait Timothy arriver. Il lui fit un signe pour lui dire de partir, qu'il rentrerait tout seul et même s'il savait qu'il avait compris, Timothy insista avec des gestes sérieux, à nouveau il lui refit le signe de partir et son ami s'exécuta. Il le remercia intérieurement de ne pas poser plus de questions, puis reporta son attention vers la jeune fille.

      Vous m'avez bousculé, vous devez bien vous faire pardonner n'est-ce pas ? Il n'attendit aucune réponse avant d'ajouter : J'ai une très bonne idée, offrez-moi un verre.

    Il n'avait pas du tout l'habitude de se faire offrir un verre par une femme, et encore moins de le demander, en fait c'était une grande première, mais il avait bien réfléchi – il ne pouvait réfléchir que pour ça, et il s'était rappelé que le serveur ne lui donnerait rien à lui. Il ne pensait pas que mademoiselle lui refuserait, sauf si c'était une féministe à fond, ou bien si elle était à sec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake. Sam 9 Mai 2009 - 19:59

    Jeune fille bien constituée ? Tammy ne l’était pas réellement. Elle avait un caractère un peu trop osé par rapport aux autres femmes de sa tranche d’âge pour être considérée comme « normale ». C’était une garce, c’est ce qu’on lui donnait communément comme appellation. Bien sûr, la plupart des gens qui la jugeaient ainsi le faisaient sur des à priori – souvent fondés – mais il se trouvait que parfois, pour de mystérieuses raisons – et plus facilement si vous aviez un entrejambe – Tammy était plus agréable à vivre avec certaines personnes. Sans se départir de son aisance à aller vers les autres, Tam’ lui répondit malgré le brouhaha et le regard de Caleb qui divagua légèrement suite à sa question.

    Mh, ça dépend ce que vous entendez par « fille normalement constituée », vous.

    Son sourire s’élargit à peine, et elle tourna faiblement la tête en remarquant que le regard de l’homme se perdait derrière elle, dans la foule. Un autre garçon qui l’appelait. Bah, la jeune fille haussa des épaules et reporta son attention sur le grand brun. Il avait l’air d’avoir passé une soirée « mouvementée », ou alors ne tenait-il pas la boisson et ses effets. Quelle importance ? De toute manière tout le monde était déjà saoul à cette heure-ci, les gens sobres s’ennuyaient dans leur petit coin, renfrognés et mécontents, et le reste du monde continuait de tourner. Alors Tammy aurait bien proposé à ce charmant inconnu de boire un verre.

    Mais il prenait déjà les devants ! Ce qui n’était pas pour la déplaire. Parce qu’il était vraiment mignon, elle le vit à son regard et à son expression, à la fois détendue et trahissant son léger excès d’alcool – Tammy n’était pas débile, et bien qu’ayant franchement aussi abusé ce soir là, elle sentait les légères effluves mélangées au parfum masculin –. La rouquine n’allait de toute manière pas laisser cette occasion là filer – elle avait perdu un mec banal pour trouver plus intéressant et peut-être plus amusant –. Lui adressant toujours ce sourire charmeur accentué par les verres de vodka et de gin déjà ingurgités auparavant, Tammy lui fit signe de la suivre et lui répondit d’un timbre amusé.

    Quelle audace… Je veux bien être généreuse ce soir, pour la peine. Profitez-en, c’est pas tous les jours que j’essaye de me faire pardonner.

    Et elle était sincère, en plus. Arrivant au comptoir avec quelque peu de difficulté, la jeune femme passa la commande brièvement avec un sourire – la serveuse n’allait pas lui refuser ça, étant cliente habituée et bien connue, elle n’était pas encore limitée au niveau des nombres de verres qu’elle buvait, et puis elle affichait toujours un air faussement sobre quand elle venait prendre de quoi se désaltérer –. Pendant que l’alcool coulait à flot dans les deux verres qu’on s’apprêtait à leur servir, la jeune fille s’accouda, se tournant à moitié pour observer Caleb avec plus d’attention.

    Alors, comment s’appelle le charmant jeune homme que j’ai malencontreusement heurté ?

    Elle sourit, une fois de plus. Sa gentillesse ce soir n’était pas des plus naturelles, par chance pour Caleb – qui en temps normal n’aurait peut-être pas connu autant de clémence de la part de la demoiselle –. Elle était plutôt du genre à se comporter de manière infecte. Replaçant une mèche rebelle derrière l’oreille à cause de sa crinière qui se faisait la malle suite à ses prouesses chorégraphiques, Tammy remercia à peine la barmaid, et ne prit pas garde au barman qui aurait ronchonné s’il avait vu Caleb. Elle empoigna son verre tranquillement sans oublier de tendre sa propre consommation au jeune homme brun, faisant signe à la femme derrière le bar de mettre tout ça sur son ardoise – elle n’allait pas payer maintenant, vu son occupation – et leva le verre comme pour porter un toast à leur nouvelle rencontre improbable.

    Santé, Monsieur l’étranger …

    Ouais, l’étranger, ça lui allait bien. Il avait cet air ténébreux de celui que l’on croise un soir et que l’on ne revoit jamais quand on s’y attend.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake. Dim 24 Mai 2009 - 1:34



    Il ne donna pas de définition à une « fille bien constituée », de toute manière il ne voulait ce soir qu'une d'une jeune femme belle et il en avait un devant ses yeux. Il regarda longuement la jeune femme, un peu comme Bonnie le faisait avec lui, mais là c'était surtout parce que l'alcool dans ses veines ralentissait considérablement la vitesse de ses gestes et surtout de ses pensées. En même temps il n'avait pas tellement envie de penser, il voulait que cette soirée continue et qu'elle soit inoubliable. Évidemment si il aurait été sobre, il n'aurait que réfléchit aux conséquences que cette soirée aurait pu entrainer et donc il serait parti comme Cendrillon avant minuit. Mais à ce moment-là, ses pensées étaient troublées, il réfléchissait comme un gamin de dix-sept ans prêt à tout faire pour s'amuser. Il fallait tout de même avouer que la petite brune sous ses yeux était vraiment agréable à regarder et il avait déjà remarqué son tempérament. Elle ne refusait pas sa proposition et acceptait de l'inviter à boire un verre, c'était un bon commencement. Mais bon dans quel sens ? Où ces verres bus en ce moment même les mèneraient-ils ? Ça n'était pas le premier problème de Caleb en ce moment, non, il essayait d'ailleurs d'effacer ces questions de ses pensées. Il obéit lorsqu'elle lui fit signe de le suivre et il savait déjà où elle l'emmenait, se saouler davantage.

      « Quelle audace… Je veux bien être généreuse ce soir, pour la peine. Profitez-en, c’est pas tous les jours que j’essaye de me faire pardonner. »

    Un sourire s'installa sur les lèvres de Caleb, c'était un sourire satisfait car la demoiselle avait accepté sa requête. Il finit par s'installer au bar juste à côté de la jeune femme qui lui tiendrait compagnie ce soir. Il attendit qu'elle passe la commander, lançant un petit sourire charmeur à la serveuse en passant, dont les joues finirent par s'empourprer, à nouveau un sourire satisfait prit place sur ses lèvres, puis il retourna son attention sur la jeune femme dont il ne connaissait toujours pas le prénom. Il l'imita et s'accouda comme elle sur le bar pour se tourner comme elle, ainsi ils étaient face à face.

      « Alors, comment s’appelle le charmant jeune homme que j’ai malencontreusement heurté ? »

    Il laissa s'échapper un léger rire – il riait toujours lorsqu'il était saoule, le mot « malencontreusement » l'amusait. En effet les deux jeunes gens s'étaient bousculés sans le faire exprès mais cela faisait plaisir à savoir que cette bousculade n'était pas vaine. Il termina par plonger son regard sombre dans celui de la jeune femme et laissa passer quelques secondes pour garder un peu de silence. Il l'observa remettre sa mèche derrière son oreille, puis reporta à nouveau son regard sur le sien. Il finit par attraper le verre qu'elle lui tendit gardant encore son identité pour secret, il était sûr que ça le faisait passer pour un certain « james bond » ou un homme de ce genre là. A cette pensée il voulait pouffer, mais il se retint. Il leva son verre puis pris une gorgée pour le reposer sur le bar, il n'avait plus trop envie de boire en fin de compte, en fait il ne savait plus ce qu'il avait envie.

      « Caleb Varnham. Je te donne le droit de m'appeler Caleb, tu as l'air de le mériter. »

    Le vouvoiement n'était plus de rigueur, ils allaient passer la soirée ensemble. Il n'avait pas dit ça d'une façon hautaine, juste de façon à plaisanter un peu. Il lança un coup d'œil à la salle bondée puis reporta son attention sur la jeune femme. Il s'approcha légèrement de son visage et plutôt dangereusement, puis frôla sa jour afin que sa bouche rejoigne son oreille et doucement, il susurra :

      « Mademoiselle l'étrangère voudrait bien me suivre dans un endroit plus calme ? »

    Lorsqu'il eu fini il se recula légèrement ne quittant pas son regard de ses yeux. Il ne lui avait pas encore demandé son prénom, ils avaient le temps de toute manière. Il n'attendit pas la réponse de la demoiselle et se rendit compte que son regard plein de malice ne changea pas d'expression, il attrapa donc sa main et s'en alla vers le fond de la salle. Il savait qu'il y avait une petite porte qui menait à un petit salon où les gens se posaient pour éviter le monde de la boite de nuit. Il n'y avait que peu de monde qui y pénétrait, lorsque les gens venaient en boite de nuit, c'était pour être en boite de nuit. Caleb l'emmena jusqu'à la porte de la salle, il poussa celle-ci et à l'intérieur il se rendit compte qu'elle était vide. A nouveau un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres ; tout s'offrait à lui ce soir. Il avait toujours la main de l'étrangère dans sa main, puis il l'entraina dans la salle. La porte se referma et Caleb se retourna enfin vers la jeune femme.

      « Et donc... Comment se nomme mademoiselle l'étrangère ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake. Lun 25 Mai 2009 - 13:00


    La rouquine se fichait éperdumment de l'issue de cette soirée - qu'elle puisse se retrouver dans une fâcheuse position après tout ça l'indifférait -. Tout ce qu'elle retenait à cet instant, c'était qu'elle était en compagnie d'un beau mâle qu'elle n'allait laisser pas filer de sitôt, du moins pas avant qu'elle n'ait ce qu'elle voulait. Et vu le regard et l'attitude qu'il avait lui-même, il ne semblait pas non plus décidé à la quitter et à fuir la boîte de nuit les jambes à son cou. L'alcool lui déliait la langue et c'est ainsi qu'il lui délivra son nom alors que leur bousculade n'avait eu lieu qu'il y a une fraction de seconde, tout juste. L'alcool déshinibait littéralement les gens. Il semblait que les choses devenaient bien plus palpitantes et ça ne déplaisait à aucun des deux. Surtout parce qu'ils étaient tous les deux aussi émêchés l'un que l'autre.

    A peine entendit-elle les syllabes ténébreuses de son nom - Caleb - que les lèvres de l'étranger plus si étranger que ça venaient à jouer contre le lobe de son oreille et lui susurraient de s'isoler un peu. Le regard malicieux que lança Tammy à Caleb était clair : elle n'avait franchement pas envie de lui refuser sa demande - sa proposition n'était pas anodine à moins qu'il ait si mal au crâne -, et elle laissa sa main se loger dans le creux de la sienne par instinct, se laissant guider jusqu'au fond de la boîte de nuit où un petit accès permettait d'être plus au calme. Décidémment, oui, les choses s'accélèraient bien plus que Tam' ne l'aurait imaginé. Ses pas suivirent rapidement ceux de son entreprenant compère, et la jeune femme ne put cacher sa satisfaction intérieure : ils se trouvaient être seuls dans la pièce. Voilà qui allait encore donner un coup d'accélérateur à l'adrénaline qui les parcourait tous deux en cet instant.

    Gardant sa main dans la sienne, Tammy le jugea d'un regard un brin charmeur, finissant par répondre à son interrogation avec ce petit sourire à la fois assuré et provocateur facilité par l'excès de vodka.

    Tammy ... Eh bien maintenant nous ne sommes plus vraiment si étrangers que ça, n'est-ce pas ?

    Imperceptiblement, la jeune femme l'attirait à elle alors qu'elle avait reculé d'un pas ou deux presque inconsciemment. C'était là un jeu bien dangereux qu'elle effectuait, mais peu importait. Vraiment, encore plus ce soir qu'un autre jour, elle n'avait aucune envie de s'intéresser aux conséquences de ses actes. C'est sûrement pour ça que Tammy finit par réussir à en venir là où elle voulait arriver : son corps avait trouvé cette proximité spéciale face à celui de l'homme, tandis que son regard noisette demeurait toujours planté dans celui du bel inconnu. Elle cillait à peine, ses paroles échouant sur ses lèvres dans un murmure suave qui n'était destiné qu'à Caleb. Le souffle tiède de la jeune femme était aisément perceptible et la tension dans la pièce était si palpable.

    Et maintenant ... ?

    La réponse semblait presque évidente, mais la dire aurait été superflue. Elle le provoquait littéralement, le tentait, ca se voyait. Et peut-être que prolonger leur jeu avant d'en venir à ce qui semblait inévitable serait bien plus amusant. A moins que leurs esprits embrouillés ne viennent à rendre les deux jeunes gens un peu trop impatients...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake. Lun 6 Juil 2009 - 21:43

    Les corps des deux jeunes étrangers se rapprochaient puis s'éloignaient à tour de rôle, comme une danse sensuelle, mais en fait, ça n'était qu'un jeu. Puis, ils donnèrent l'impression qu'ils n'avaient plus envie de jouer et plus leurs corps se rapprochaient, plus leurs respirations devenaient haletante. Caleb lâcha enfin la main de son amie de la soirée pour venir la poser délicatement sur le visage de celle-ci, sans lâcher son regard des yeux. L'atmosphère enivrante, l'odeur de la jeune fille et surtout la quantité d'alcool dans les veines contrôlaient entièrement les faites et gestes du jeune Varnham. Il n'avait jamais vraiment tenu l'alcool et d'ailleurs n'avait jamais vraiment aimé ça avant d'arriver aux Etats-Unis, à croire qu'ici on ne pouvait pas faire grand chose sans ça. Il fallait avouer qu'en buvant on s'amusait beaucoup, mais surtout on faisait souvent de graves erreurs. « Tammy ... Eh bien maintenant nous ne sommes plus vraiment si étrangers que ça, n'est-ce pas ? » Mais Caleb ne pensait pas du tout que c'était une erreur, en ce moment même. Qui pourrait les voir dans un endroit aussi vide que cette petite salle qui leur était offerte sur un plateau ? Il prit un certains moment avant de répondre à sa question, il voulait faire durer le suspense et en même temps l'envie. Il plongea sa main dans les cheveux roux de la jeune fille et avançait – pendant que la jeune femme reculait. Lorsque le mur percuta doucement le dos de la jeune femme, Caleb lâcha enfin son regard pour scruter celle-ci.

      « Alors, je n'ai plus besoin de te demander si cela t'arrive souvent de tomber dans les bras d'un étranger, vu que je n'en suis plus un ? » Demanda t-il d'un ton sournois.

    Caleb n'attendait pas vraiment de réponse de sa part, le silence s'était installé dans la salle, même si on entendait le bruit sourd de la musique de la boite, à l'extérieur de la petite salle. Les deux visages des deux inconnus se rapprochèrent de plus en plus, même s'ils n'échangèrent pas plus que des souffles chauds qui augmentait l'excitation mutuelle de Caleb et Tammy. Caleb scrutait le visage de Tammy de son souffle, il n'approchait pas plus sa bouche de peur que celle-ci change d'avis, il avait beau ne pas réfléchir en ce moment, ça n'était pas un violeur pour autant, lorsque Tammy lui demanda : « Et maintenant ? » il comprit que c'était la façon de Tammy pour lui dire qu'elle était d'accord et plus que d'accord. Caleb se mit à fixer longuement alors le regard de la jeune fille, qui était plus qu'aguicheur. Il posa les deux paumes de ses mains contre le mur, comme si il bloquait le passage de la jeune fille. Depuis le début de la soirée et depuis qu'il avait commencé à boire, il n'avait pas pensé à Bonnie. Mais ça n'était qu'un homme et après tout tous les hommes faisaient des erreurs ? Et comment pourrait-elle être au courant ? Cette salle serait le " Las Vegas " de Miami, tout ce qui se passerait à l'intérieur, ne sortirait pas de cette salle. De plus, il ne réfléchissait pas vraiment comme un homme "prit", il n'avait jamais su ce que c'était, de ne pas pouvoir faire ce qui lui plaisait lorsque ça lui plait, pour lui ça n'était pas une si grande erreur que ça, ce soir. Les lèvres de Caleb se retrouvèrent à quelques millimètres de celles de Tammy. Il resta dans cette position pendant plusieurs longues secondes, laissant monter le plaisir de sa partenaire, lorsqu'il décida que le temps était venu, il n'eut pas besoin de répondre à sa question oralement, mais il déposa ses lèvres sur celles de Tammy. Les désirs des deux corps se mélangèrent et le baiser devint plus intense. Personne ne pouvait revenir en arrière à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Caleb | Mistake.

Revenir en haut Aller en bas
 

Caleb | Mistake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Parkwest nightclub-