AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I know, everybody want me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: I know, everybody want me. Sam 8 Mai 2010 - 17:48

I KNOW, EVERYBODY WANT ME
feat esteban carson, lucas myers and a lot of other naked people.


    Si Esteban pouvait être coupable d’un péché, c’était bien celui de la luxure. Véritable emblème ambulant, Esteban était déjà présent à l’entrée du casino qu’il partageait avec Micaela. Malgré tout ce qui leur était arrivé, les deux propriétaires avaient travaillés d’arrache pied pour tout mettre en œuvre pour que le casino devienne une référence pour la population d’Ocean Grove. L’objectif premier était bien sur d’amener les gens à vider leur portefeuille de bourgeois au profit de propriétaires qui s’attardait à leur offrir un endroit à la hauteur de leurs attentes. Mais l’ouverture de ce casino devenait l’ultime moyen pour Esteban Carson, de redevenir celui qu’il avait toujours été et qu’il avait par des efforts vain, mit de coté à profit d’une garce qu’il aurait bien aimé jeter sous les roues de sa voiture. En aucun cas il avait envie qu’on lui reparle de cette Hailey, et rien en cette ouverture allait lui enlever son sourire. Parce que, avec ce qu’il avait prévu… il ne ferait que s’amuser pendant toute cette soirée. Il découvrit bien rapidement ce qu’une image publique pouvait lui offrir comme avantages alors que deux femmes plantureuses s’étaient approchées de lui dans l’idée malsaine de s’amuser au profit de quelques avantages. Esteban comptait bien sur, sur la présence de son meilleur ami Gabriel McAllister pour qu’il puisse s’occuper de Micaela. Car ce n’était pas dans l’état qu’il était lui-même plonger, ni au détriment de ses plans de la soirée … qu’il aurait été en mesure de trouver les bons mots. Et coucher avec une femme ayant rompu avec son ex fétus… c’était sans doute pas une bonne idée. En cette ouverture, Esteban avait décidé de parcourir le bar à la recherche de futures conquêtes auquel il n’aurait sans doute pas besoin de dire grand-chose. Les sourires, les regards… tout s’en chargerait pour lui. Tel un homme important, jouait son rôle d’une crédibilité troublante, Esteban sirotait un verre d’un alcool cher qu’on lui offrait sans qu’il aille à demander. Ce casino était une chance inouïe pour lui afin de rattraper les choses où ils les avaient laissées. Ocean Grove avait besoin de temps en temps de se satisfaire, et il était là étendu sur un lit à dire… «Fais-toi plaisir, darling». Ocean Grove était une ville capricieuse, il fallait donc il s’ajuste à chacun de ses habitants. Un serveur habillé des plus chics habits avait le mandat de faire le tri parmi ceux qui étaient intéressants, à ceux qu’ils ne l’étaient pas, terminant par ceux et celles qu’Esteban avait hors et déjà amener à goûter à ses plaisirs.

    «Monsieur, si vous êtes intéressé, M. Carson vous offre la chance de visiter les salons privés.» Avait alors énoncé un serveur à l’intention d’un homme adossé au bar du casino. La demande avait quelque chose d’étonnant, mais lors que le jeune homme se retourna vers Esteban celui-ci leva son verre à son intention dissimulant un sourire qui en disait bien plus que de simple formalités. Esteban ne s’attendait pas à ce que chaque personne ayant reçue se genre d’invitation l’accepte… mais il gardait quand même la confiance de croire qu’il s’amuserait avec plaisir se soir. Une carte de petit format, toute noire avec un signe argentée sur le dessus fut remise au jeune homme alors que le serveur le laissait seul, les choses en main à prendre la décision qu’il voudrait bien prendre. Après plus d’une centaine de poignées de mains de gens qu’il ne connaissait absolument pas et qui lui faisait remarquer combien l’idée d’ouvrir un casino était une bonne idée. Et Esteban acceptait tout au nom de sa compagne Micaela qui n’avait pas le cœur à profiter aussi pleinement de la fête. Mais lorsque la soirée commença déjà à s’avancée qu’Esteban se dissimula hors de la foule suivit de deux jeunes femmes. Ses pas s’arrêtèrent face à une chambre aux lettres argentés gravées dans le bois de la porte. Chambre 211. Son sourire s’agrandissa alors qu’il laissa le loisir aux deux jeunes femmes de découvrir la suite luxueuse qu’il avait décidé de profiter. Un homme aux muscles deux fois plus imposants que ceux d’Esteban avait été posté à la porte afin qu’il n’y aille aucun élément indésirable. Un peu plus bas, à quelques couloirs de là deux personnes guettaient les invités ayant qu’un seul rôle, guider ceux qui leur présenterait la fameuse carte. Le jeune homme, avide du plaisir commença sa soirée assis dans un fauteuil luxueux, laissant les jeunes femmes s’occuper de le mettre à son aise.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I know, everybody want me. Mer 12 Mai 2010 - 18:56

L'arrivée à Miami s'était faite assez simplement. Il avait prit la voiture et était parti de Seattle, il avait roulé un long moment, jusqu'à ce qu'il arrive dans cette nouvelle ville. Première chose qu'il fit : se garer et s'acheter quelque chose à manger dans une boulangerie. C'est dans celle-ci qu'il entendit deux femmes d'âges mures discuter de l'événement de la journée : l'ouverture du casino ! Il était arrivé le bon jour, d'après ce qu'il entendait. Un large sourire aux lèvres, il commanda une simple brioche qu'il avala rapidement, après être sorti de la surface commerciale. Un casino ouvrait aujourd'hui, il y aurait l'inauguration de celui-ci, il allait donc y aller, malgré qu'il n'ait pas beaucoup d'argent à dépenser pour ce genre de futilités. Toute la journée, il avait chanté dans les rues afin de gagner un peu d'argent et la somme récoltée ne fût pas mirobolante. Il avait gagné dix malheureux dollars, c'était mieux que rien mais vu tout ce qu'il venait de faire. Avant de partir à la recherche de ce fameux casino, il avait réussi à prendre une douche et à changer de vêtements. Ils n'étaient pas d'une grande élégance, un jeans blanc et un t-shirt bleu ciel, une ceinture et des chaussures qui donnaient l'illusion de ne pas être une paire de baskets à 15$, alors que c'est ce qu'elles étaient. Mais, après tout, elles semblaient classe. Un chapeau sur la tête et il décida de ne pas mettre de veste, il tourna un moment dans Miami avant de demander son chemin. Il trouva l'énorme bâtiment, se gara et réussit à entrer.

Une fois à l'intérieur, il joua une dizaine de minutes aux machines à sous mais ne gagna rien. Il décida donc, très rapidement, de se rendre au bar. Il commanda un Blue Lagoon, qui lui fut servit très rapidement. Alors qu'il était sur le point de le terminer, un homme vêtu dignement s'approcha de lui, une carte à la main qu'il déposa devant Lucas. Celui-ci tourna la tête et il la leva, regardant cet inconnu avant qu'il ne lui dise : «Monsieur, si vous êtes intéressé, M. Carson vous offre la chance de visiter les salons privés.» Il vit cet inconnu disparaître, c'est alors que son regard se posa sur un homme qui le regardait. Etait-ce lui, ce M. Carson ? Sans doute, puisqu'il leva son verre, affichant également un sourire qui lui permettait de comprendre. Affichant sa dentition blanche, Luke souriait d'une façon amusée alors que ce fameux Don Juan avait disparu. Il regardait la carte, allait-il y aller ou non ? Il décida, après un long moment, de se lever et de se diriger vers deux colosses : “M. Carson m'a remit cette carte...„ Il la présenta, aucune réaction sur le visage de ces deux hommes. L'un d'entre eux se retourna tout de même et laissa entendre, sur un ton neutre : “Suivez-moi !„ Il avança, suivant cet homme dans plusieurs dédales de couloirs et d'escaliers, jusqu'à ce qu'ils arrivent face à un second colosse, présent devant une porte.Lucas présenta à nouveau la carte et tout ce qu'il fit, ce fût d'ouvrir la porte avec son passe. Luke s'engouffra dans la suite. Il arriva dans un hall et n'entendit rien. Il resta là quelques secondes avant qu'une voix féminine ne brise ce silence : “Laisses-toi faire, mon chou !„ Curieux, il s'avança et arriva dans le salon. Il vit une femme, assise sur un homme, tous deux semblaient encore vêtus tandis qu'une seconde se trouvait derrière le fauteuil, penchée vers lui. Lucas ne pouvait voir sa tête. Tout ce qu'il réussit à dire, ce fût : “Je suis désolé !„ Tous s'arrêtèrent et le jeune homme revint dans le hall. Etrangement, il ne bougea pas. Attendait-il quelque chose ? Cet homme semblait intéressé tout à l'heure, l'était-il encore ? Il ne bougea pas, debout face à la porte d'entrée, attendant qu'on vienne à lui et si cela ne se faisait pas, il partirait, oubliant ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I know, everybody want me. Jeu 13 Mai 2010 - 21:58


    «Laisse-toi faire mon chou!» Esteban ne se le fit pas dire deux fois alors qu’il parcourait sa main droite dans le dos de la jeune femme assise sur lui alors que la seconde s’afférait déjà à s’occuper de lui… et dans tous les sens du terme. La seconde main d’Esteban se tenait sur la tête de la seconde alors qu’il la contrôlait soit en appuyant légèrement ou tout en relâchant selon l’impulsion de la chose. Il releva la tête alors qu’il entendit «Je suis désolé!». Un sourire apparu sur ses lèvres alors qu’il délaissait sa pression sur la tête de la demoiselle afin qu’elle arrête ce qu’elle avait entrepris de commencer et qu’elle le laisse se relever. Désormais sans chemise, tout en prenant l’audace de rattacher son pantalon, Esteban parcouru les quelques pas dans la chambre d’hôtel pour rejoindre l’entrée. Ses yeux se posèrent sur le jeune homme qui semblait au premier coup d’œil plus jeune que lui. Esteban garda une distance raisonnable entre eux, bien qu’il n’avait aucun problème a ce que celui-ci s’en fuit en courant après avoir perdu toute sa confiance en lui en entrant dans la chambre. Après tout, le jeune homme avait bien dut se douter de ce qu’il trouverait en acceptant se genre d’offre.

    Il le regarda de haut en bas se souvenant que le serveur avait semblé hésitant par le choix d’Esteban dans ses invités. Après tout, cet homme adossé au bar ne semblait pas à proprement parler dans la classe hautement supérieur que celle de la classe moyenne. Mais ce n’était pas Esteban qui aurait fait fit du fait qu’il y avait devant lui un homme habillé d’une manière négligée. Mais quelque chose disait à Esteban qu’il pouvait être un excellent invité pour les plans qu’il envisageait de faire. «Tu veux t’enfuir ou tu veux profiter de la soirée?» Esteban lui laissa peu de temps pour réfléchir qu’il s’approchait d’avantage afin de l’emprisonner contre le mur de la pièce et d’approcher doucement ses lèvres de celles de Lucas. Il se détourna à la dernière seconde rejoignant l’oreille de Lucas qu’il s’empêtra de lécher langoureusement tout en s’amusant de l’effet qu’il arrivait à lui procurer à la vision des frisons qui virent apparaître sur la peau laiteuse de Lucas. Son geste se termina par quelques mordillages légers au niveau du cou puis ses lèvres rejoignissent celles de Lucas. Esteban glissa lentement ses mains sous les rebords du chandail bleu ciel qu’il commença lentement à remonter afin de pouvoir le lui enlever rapidement. Il se délaissa des lèvres de son invité, en profitant pour parcourir sa langue en souvenir du baiser sur les lèvres déjà humides de Lucas. «Ne me dit pas que tu as envie de retourner dans le couloir… parce que ton ami lui… semble déjà prêt.» énonça Esteban alors qu’il n’avait qu’à jeter un œil vers le bas du corps de Lucas pour savoir que tout ce qui venait de se passer ne lui avait pas déplût. Au contraire, il donnait l’impression de vouloir en redemander ce qui avait tout avantage de faire sourire Esteban.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I know, everybody want me. Jeu 20 Mai 2010 - 19:02

Debout dans le hall d'entrée, Lucas ne bougeait pas. Qu'attendait-il ? Il savait qu'en acceptant de se rendre dans la suite de cet homme, il n'allait pas y trouver des jeux de sociétés et quelques bouteilles de jus d'oranges, en plus de pyjamas colorés. Non, en acceptant une telle invitation, il acceptait de s'offrir a un inconnu, le temps d'une soirée, prétextant une libido conséquente qu'il se devait d'assouvir. Il était un garçon calme, gentil, agréable, serviable et il n'appréciait pas le langage des points et, malgré toutes ces qualités, il possédait un sacré défaut : il pouvait se qualifier d'accro du sexe ! Il y pensait beaucoup, beaucoup trop même et pouvait s'envoyer en l'air avec des inconnus, sans jamais les revoir par la suite. Répondre à cette invitation avait été un jeu d'enfant mais il ne pouvait accepter le fait de partager sa nuit avec deux personnes, à moins de l'avoir décidé, ce qui ne s'était pas fait aujourd'hui. «Tu veux t’enfuir ou tu veux profiter de la soirée?» L'hôte de cette soirée venait d'apparaître dans la pièce, sortant cette phrase qui attendait une réponse que Lucas commença à formuler. “Je...„ Il s'arrêta net, se retrouvant collé contre le mur, avec cet homme torse nu face à lui, qui s'approcha, feintant vouloir l'embrasser avant de dériver vers son oreille, qu'il s'empressa de lécher, descendant ensuite dans le cou du jeune homme qu'il mordilla. Lucas sentit de nombreux frissons lui traverser le corps, ses poils se hérissèrent sous l'effet de cet homme tandis qu'il l'enlaçait, caressant doucement le dos musclé de son hôte. Un baiser commença, Luke y répondit volontiers mais il s'arrêta rapidement. Son chandail fut enlevé, avant qu'il puisse sentir la langue de l'homme caresser doucement ses lèvres. «Ne me dit pas que tu as envie de retourner dans le couloir… parce que ton ami lui… semble déjà prêt.» Il réussit à terminer sa phrase. “... Te veux toi !„ Il poussa l'homme afin qu'il se décolle de lui. Il le déshabille un instant du regard, il pouvait sentir l'excitation monter en lui, et son corps le montrait parfaitement, en grande partie en dessous de la ceinture.

D'un pas rapide, il s'approcha de l'hôte et le poussa dans le salon. Ses mains posées sur les pectoraux, elles ne les quittèrent jamais. Il le poussait donc doucement, faisant attention que le contact physique ne s'arrête pas. Les deux femmes étaient là, Lucas fit tomber l'homme dans l'un des sofa, assit tout à fait normalement. Il monta sur lui, à califourchon, une jambe de chaque côté tandis que son torse, nu, se trouvait face à celui de cet homme. Il pouvait admirer la musculature de cet homme, tandis que lui, pourrait voir que Lucas était loin d'être gros. Il approcha ses lèvres des siennes, pouvant sentir le souffle de cet homme contre lui, et l'embrassa langoureusement, posant ses mains sur le torse musclé de cet homme. Une fois le baiser terminé, il se retourna vers les deux jeunes femmes et leur dit, gentiment. “Il doit bien y avoir une pièce avec un lit. Laissez-nous le salon !„ Elles disparurent, laissant entendre quelques gloussements et autres murmurent avant de fermer la porte de la chambre. Lucas reposa son regard sur l'homme qui se trouvait face à lui, et sur lequel il était assis à califourchon. Un sourire en coin, il lui dit, laissant ses doigts se balader le long de son torse musclé. “M. Carson, ce ne sera que pour cette nuit ! Et pour vous, je resterais un inconnu, avec qui vous vous serez bien amusé le temps d'une soirée !„ Lucas n'avait pas l'intention de donner son nom et encore moins son prénom, il trouvait ça bien plus amusant. Il se rapprocha à nouveau de l'hôte et déposa un léger baiser sur ses lèvres, laissant à présent ses mains se balader dans le bas du dos du presque inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I know, everybody want me. Mer 26 Mai 2010 - 20:37



    Esteban se laissa repousser alors qu’il conservait se sourire amusé. «…te veux toi!» Le jeune propriétaire aurait pu exprimer les mêmes mots, mais il savait bien à quel point il était inutile d’utiliser des mots pour l’exprimer. Une image valait mille mots. Tomba sur le sofa, Esteban se laissa docilement faire alors que Lucas prenait le contrôle de la situation. Qui l’aurait cru alors que quelques minutes auparavant, celui-ci avait faillit s’enfuir en voyant les deux femmes s’occuper d’Esteban? Peu importe, l’ex fiancé semblait apprécier que Lucas se montre aussi entreprenant avec lui… à croire que pour une fois les rôles s’inversaient. Ses mains se déposèrent sur la taille de Lucas avant de parcourir son dos alors qu’ils échangeaient un baiser à la fois langoureux et impatient. Les deux hommes étaient très différents, l’un l’air si fragile qu’Esteban se demanda s’il allait devoir faire attention au cas où il lui briserait quelque chose. Esteban quant à lui, semblait avoir le double de la masse musculaire contrairement à Lucas. Son entrainement n’était pas que pour séduire les femmes, même si ça le faisait pour lui, mais il n’avait pas le choix d’être toujours en forme pour ses plongées. Plongées qui se faisaient de plus en plus rares depuis qu’Esteban avait décidé d’être propriétaire du casino et surtout depuis qu’il s’était fait larguer devant toute la ville. Mais être soudeur-plongeur était le métier de sa vie, donc il s’imaginait pas sans. Il partageait les responsabilités avec Micaela et il pouvait être fier de ce qu’ils avaient accompli pour l’ouverture officielle. «Il doit bien y avoir une pièce avec un lit. Laissez-nous le salon !» Ses yeux se posèrent sur Lucas qui semblait déjà avoir décidé qu’il aurait Esteban pour lui tout seul. Que ça ne lui déplaise, Esteban semblait apprécier et s’amuser de cet intérêt qu’il lui suscitait.

    Ses mains resserrent un peu plus le dos de Lucas alors que celui-ci lui provoquait quelques frissons en laissant parcourir ses doigts sur son torse. Il savait être patient, mais il pensait hors et déjà à inverser les rôles et puis de jeter tous ses vêtements inutiles sur le plancher. «M. Carson, ce ne sera que pour cette nuit ! Et pour vous, je resterais un inconnu, avec qui vous vous serez bien amusé le temps d'une soirée !» Il n’aurait pas pu demander mieux. Esteban ne s’encombrait des noms que pour les dresser dans une liste auquel il tenait un relever de nombres. Cette dite liste qui était tombé une fois dans les mains de Victoria Blythe et qui en avait profité pour lui faire du chantage. Ne soyons pas ridicule, beaucoup seraient prêts à faire bien des choses pour mettre la main sur ça. La fidélité n’était plus à l’ordre du jour des habitants d’Ocean Grove. Esteban à lui-même pouvait faire exploser les statistiques. «Et si on se parlait qu’avec nos mains?» Joignant les paroles aux gestes, Esteban fit glisser ses mains dans le dos de Lucas jusqu’à atteindre le rebord de son jean. Il avança sa tête jusqu’à atteindre le torse de celui-ci qu’il embrassa puis avec quelques coups de langue il atteignit les zones sensibles alors que ses mains s’occupèrent agilement de desserrer le vêtement de Lucas. «Montre-moi ce que tu aimes.» murmura-t-il à l’oreille de celui-ci parcourant un détour vers son cou, qu’il embrassa avec un peu plus d’ardeur.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I know, everybody want me.

Revenir en haut Aller en bas
 

I know, everybody want me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Inauguration du Casino-