AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what's it gonna be cause i can't pretend anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Dim 25 Avr 2010 - 14:09


“ what's it gonna be 'cause
I can't pretend anymore ”



isobel reynolds and damon seaver

Soirée tant attendu et qui aurait dû être un évènement marquant dans la joie et la bonne humeur. Mais le malheur s’attaque à nous quand on s’y attend le moins et c’était au dessus de la tête des Seaver-Careca qu’il s’abattît violemment. Le 14 avril, un jour sombre pour Damon, encore plus pour sa sœur Micaela, victime d’une agression qui marqua la fin de sa grossesse. Le jeune homme s’en voulait de ne pas avoir été là et pourtant, c’était idiot de s’en tenir responsable, il ne pouvait malheureusement pas prévoir. Mais ce qui l’énervait davantage était que le fumier qui avait pu faire cela à ça sœur courait toujours dans la nature, en toute liberté. Il se voyait déjà lui mettre une bonne raclée, lui faire passer l’envie de recommencer, lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu’en touchant à sa sœur, à sa famille, il avait signé son arrêt de mort. Depuis, il essayait de passer le plus clair de son temps avec Micky, il ne voulait pas la laisser seule alors qu’elle venait de perdre son enfant. Il savait que cette grossesse, à ces débuts, n’était pas forcément une bonne nouvelle mais elle s’y était faite, elle s’y était certainement attachée puisqu’elle avait décidé de le garder. La vie était honteusement injuste, elle ne méritait pas un tel châtiment.
Et puis il y avait les problèmes que Damon devait régler dans sa propre vie personnelle. Certes futiles en comparaison avec ce qu’avait vécu Micky mais ces histoires l’obnubilaient jour et nuit sans trouver de réponses à ses nombreuses questions. En clair, sa relation avec Isobel se dégradait de jour en jour et cela devenait insupportable ; autant pour lui que pour Izzie. Il était devenu exécrable avec elle, il ne prenait plus aucune pincette lorsque les choses ne lui plaisaient pas et faisait tout un cinéma pour du n’importe quoi… Il était malheureux et le montrait en faisant souffrir volontairement celle qu’il aimait, ou qu’il pensait aimer. Il n’en savait trop rien, il était perdu. Mais une chose était certaine, il savait qu’ils ne retrouveraient jamais la bonne entente des premiers mois ensemble. Un jour ils se complétaient à la perfection, un autre ils ne se comprenaient plus. Et il ne fallait pas le cacher, s’ils ne faisaient que se disputer, c’était en grande partie à cause du retour de leur (ex) meilleur ami Rhys. Tandis que ses relations avec ce dernier étaient au plus bas, Damon avait noté que sa petite-amie en revanche, s’en rapprochait un peu trop. Il acceptait de lui pardonner à elle, et lui était clairement devenu le salaud à abattre ; un comble. Mais ce qu’il avait longtemps redoutait commençait à avoir lieu sous ses yeux et c’était insupportable. Cela ne lui ressemblait pourtant pas mais il était jaloux. Jaloux qu’une fois encore Rhys passe avant lui, du moins c’était son sentiment. Ils les savaient proches, mais au fond de lui, il avait toujours su qu’il y avait plus entre eux. Son attachement pour la demoiselle avait fait en sorte qu’il se voile la face, qu’il fasse comme si il n’y avait que de l’amitié. Il ne pouvait plus continuer ainsi.

Damon n’avait pas spécialement prévu de se rendre au Gold Empire avant tout ceci. Il pensait que Micky saurait gérer parfaitement bien mais à présent, les choses étaient différentes. Elle ne voulait pas y aller et c’était compréhensible. Il l’avait donc rassuré en lui disant qu’il irait à sa place, qu’il veillerait à ce que tout se déroule comme elle l’aurait souhaité. Cette décision prise, il avait passé un coup de téléphone à Isobel pour la prévenir qu’elle était invitée à l’inauguration du Casino. Ils iraient ensemble, avec le léger espoir que les choses s’arrangent progressivement entre eux mais c’était déjà trop beau d’y croire. Sur son trente et un, Damon quitta le domicile en s’assurant plusieurs fois que Micky se portait mieux, il ne cesserait de s’inquiétait pour elle, même à plusieurs minutes de chez eux. Puis rejoignit la maison de sa petite-amie, l’attendant pour rejoindre la soirée. Le trajet se passa en silence, comme depuis plusieurs semaines à présent. Ils s’efforcèrent néanmoins à jouer les beaux couples devant les flashes et la belle assemblée qui s’y tenait. Une fois à l’intérieur, un homme se présenta à eux dans son très chic costume de marque. « Mademoiselle Careca ne sera pas des notre d’après les dires ? » Damon passa une main sur son menton, déjà agacé. « Elle n’était pas en état de faire la fête, je la remplace donc pour la soirée. » L’homme afficha un air désolé avant de répondre. « C’est compréhensible, souhaitez lui bon courage de ma part. » Damon hoche brièvement la tête, d’un air blasé et l’homme s’éloigna, laissant les deux jeunes gens de nouveau en tête à tête. « Tiens » lui dit-il en lui tendant une coupe de champagne attrapé au vol. Même s’ils ne s’entendaient plus aussi bien qu’au début, il faisait au moins l’effort de ne pas se montrer trop froid ni trop distant, surtout pas ce soir où il devait donner l’impression de s’amuser. Il apporta son verre jusqu’à ses lèvres et se délecta en silence du liquide qui coulait dans sa gorge. Tout pouvait bien se passait, et il avait envie de tout faire pour. Il était contradictoire avec lui-même mais il ne pouvait effacer les sentiments qu’il éprouvait pour la jeune femme en un claquement de doigts ; seulement leur couple ne tenait qu’à un fil et un rien pourrait le faire sortir de ses gongs. Ce qui arriva plus vite qu’il ne l’avait imaginé et dès que ses yeux se posèrent sur l’objet de ses tourments, il perdit le peu de bonne humeur qui naissait en lui. Bien sûr, il aurait dû s'attendre à le voir ici, au Casino. Bien qu'il avait espéré au plus profond de lui même qu'il s'abstiendrait en le sachant hôte de la soirée. Son visage se crispa et comme un réflexe malsain, il regarda celui d’Isobel afin de voir son expression à la vue d’un Rhys Blythe, prêt à flamber aux tables de jeu. Il ne pouvait plus se mettre dans des états pareil pour si peu mais c’était plus fort que lui, la colère faisait bouillir le sang dans ses veines, il avait l’impression qu’il perdait Izzie de minute en minute sans qu’il n’y puisse rien. Il se pencha alors vers la jeune femme et d’un ton neutre, lui dit : « Il faut qu’on parle. » La phrase tant redouté par beaucoup de personnes, celle qui ne présageait rien de bon. Ce n’était pas original mais au moins, cela avait le mérite d’être clair. Sans attendre une réaction de sa part, il avança en direction d’une petite terrasse, sachant qu’elle le suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Isobel Blythe
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 1634
Multinicks : Lussy Cartwright.
Status : pleased.
Address : saleswoman at « Old School » (record store).
Job/Studies : maried to Rhys.


HALL OF FAME
To Do List: 23 years old.
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Dim 2 Mai 2010 - 14:09


Depuis quelques jours, même quelques semaines, les choses n'étaient pas au beau fixe pour le jeune couple. Après des mois passés à s'entendre quasiment parfaitement bien, à s'amuser ensemble et à vivre leur passion commune au grand jour, les choses commençait à se dégradaient plus que sensiblement. Bien entendu, il y avait eu la fameuse dispute entre Rhys et Izzie le jour de l'anniversaire de cette dernière, dispute qui s'était terminée sur un début de bagarre entre Damon et Rhys. Bien que cet évènement ait marqué la jeune fille, elle espérait que ça ne changerait rien entre son petit ami et elle. Pourtant, avec le retour de Rhys, les choses semblaient devoir être différentes. Et c'était bien ça, la différence devenait même de plus en plus palpable. Son petit ami était devenu jaloux, voilà ce qui s'était passé. A la limite de la paranoïa, il avait l'impression que la jolie blonde s'était rapprochée de son ex meilleur ami depuis la fameuse dispute. Bien entendu, les deux jeunes gens avaient toujours été proches avant, mais depuis son retour, c'était à peine si elle lui adressait la parole lorsqu'elle le croisait. Ils s'ignoraient tout bonnement, et Damon arrivaient quand même à être jaloux de cette situation. Elle qui n'avait jamais été confronté à ça, elle avait du mal à le comprendre. Pire encore, le jeune homme était devenu insupportable à cause de toute cette histoire. Il trouvait le moyen de s'emportait à cause d'un rien et semblait avoir oublié la signification du mot douceur. Izzie, quand à elle, essayait de se dire que ce n'était qu'une passade, que les choses allaient redevenir comme avant. Mais comment espérer un retour à la normale alors que ce qui faisait de leur relation une union si fusionnelle semblait avoir été brisé ? Malgré tout, l'espoir d'un nouveau jour était toujours présent chez Izzie. Elle ne voulait pas que tout s'arrête maintenant, surtout à cause de ça. Elle n'arrivait pas à se dire que, du jour au lendemain, elle pourrait se retrouver sans Damon, sans sa présence à ses côtés quasiment chaque matin. Peut-être, oui, peut-être qu'au fond, ses sentiments flirtaient dangereusement avec un verbe qu'elle avait plus que rarement employé jusqu'à aujourd'hui.

Lorsqu'elle reçut un coup de téléphone de la part de Damon, lui disant qu'elle était conviée à l'inauguration d'un casino et qu'il souhaitait s'y rendre avec elle, elle ne put s'empêcher d'y voir là une nouvelle chance d'arranger les choses. Elle déchanta rapidement quand le jeune homme vient la chercher sans adresser à son égard un petit compliment sur sa tenue vestimentaire. Tout le monde savait qu'Isobel Reynolds n'était pas du genre à mettre des belles robes de soirées tous les samedi soir. C'était peut-être futile, mais elle aurait espéré que, ayant fait un effort en mettant cette robe bustier blanche, Damon le remarquerait et la complimenterait. Il aurait même pu y voir là un geste qui montrait qu'elle prenait tout ça à cœur. Bien entendu, elle savait qu'il n'avait surement pas la tête à ça, surtout après le malheur qui s'était abattu sur sa sœur Micaela quelques jours plus tôt. C'était sans doute égoïste de sa part d'attendre de Damon qu'il essaye d'arranger les choses alors qu'il était là uniquement pour remplacer sa sœur. Elle comprenait sa situation délicate, elle fit donc comme si de rien était afin de le soutenir au mieux.

Ils arrivèrent peu de temps après devant le casino. On avait sortie le grand jeu pour cette inauguration, après tout, cela faisait longtemps que les ruines de l'ancien casino étaient restés à la vue de tous sans que personne ne veuille investir dedans. Et voilà que, enfin, cet endroit reprenait vie. De l'extérieur, c'était impressionnant et magnifique, Izzie imaginait avec facilité que l'intérieur était encore plus somptueux. C'était typiquement à l'image de Miami, luxueux et démesuré, mais ça avait au moins le don d'attirer les curieux. Si Damon ne lui avait pas proposé, la jolie blonde n'aurait surement pas fait le chemin. Elle n'était pas vraiment friande de ce genre d'événements officiels. Le casino l'intéressait oui, mais elle préférait y aller lorsque l'envie lui prendrait plutôt que le jour où la presse et plein de gens bien habillés étaient aussi de la partie. Damon accueillit les flashs avec un sourire et Izzie tenta de faire la même chose que lui, clairement mal à l'aise. Ils ne tardèrent pas à rentrer à l'intérieur du Gold Empire et se mêlèrent rapidement à la foule de gens devant eux. « Tiens » Avec un sourire, la jolie blonde attrapa la coupe de champagne qu'il lui tendait et bu quelques gorgées. Pourtant, cette scène semblait fausse. Damon souriait à moitié, donnant l'illusion que tout allait bien, mais son regard était dénué d'expression. Tout était une question d'apparences. La jeune fille avait envie de hurler devant ce tableau qu'elle avait si longtemps rejeté. Était-elle devenue comme toutes ses femmes qui cachent leurs problèmes de couple par un faux sourire ? Cette hypocrisie qui émanait d'eux, elle ne la supportait plus. Elle n'arrivait pas à croire qu'ils agissaient comme ça alors que c'était à l'opposé de leurs valeurs habituelles. Mais elle n'arrivait pas non plus à admettre qu'il n'y avait plus aucun espoir, que tout était sur le point de se terminer. Pourtant, sans qu'elle en comprenne la cause, Damon s'agita soudainement, serrant les poings. Elle regarda autour d'eux, cherchant ce qui avait provoqué cette réaction mais n'eut pas le temps de voir ce qu'avait aperçu le jeune homme. Malgré tout, l'effet sur lui fut immédiat. « Il faut qu’on parle. » Etait-il sérieux ? Il tenait réellement à faire ça ici et maintenant ? Surprise, Isobel le regarda mais ne se démonta pas pour autant. Elle était aussi fière que lui pour ça. Elle hocha la tête et le suivit sans rien dire. Arrivé sur une terrasse à l'écart des autres, il s'arrêta tandis qu'elle regardait devant elle, observant la vue qui s'offrait à elle et la nuit qui tombait lentement sur Miami. Elle se retourna alors, et plongea son regard dans le sien, sans manifester aucune émotion. « Je t'écoute. » Ce n'était pas elle qui souhaiter dire quelque chose, elle attendait donc qu'il commence, sachant déjà que ses paroles seraient dur à entendre. Avait-elle le choix ? Pas vraiment, ce qui allait suivre était inévitable, et aucun d'entre eux ne pouvait y faire grand chose à présent.

_________________


Dernière édition par Isobel Reynolds le Mar 24 Aoû 2010 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Jeu 3 Juin 2010 - 11:00


Lui qui savait être confiant, l’était beaucoup moins à présent qu’ils étaient seuls. Il n’était plus aussi certain de ce qu’il voulait savoir, ou même s’il voulait réellement savoir… Mais cette situation, cette histoire, cela ne pouvait plus du tout durer. Il en avait conscience, et Isobel aussi, certainement. Il passa une main dans ses cheveux puis les plongea dans les poches de son pantalon, fixant avec intensité la jeune femme qui était face à lui. Par où commencer ? Il était perdu mais il n’avait pas besoin qu’elle le remarque. Il resta donc avec un visage neutre, à la regarder longuement avant de finalement émettre un premier son. « J’aurais préféré que ça se passe autrement. » souffla-t-il sur un ton posé, les traits toujours si neutres. Il parlait bien sûr de ces dernières semaines, cette soirée y comprit. Il n’avait pas envisagé que leur relation se détériore de cette manière mais le retour de Rhys les avait bien plus touché qu’il ne l’avait imaginé. Longtemps il s’était persuadé d’une chose qui – finalement – c’était révélé vrai, du moins il le pressentait mais il voulait en avoir le cœur net avant. Il détourna un instant le regard, il ne pouvait ignorer qu’une infime partie de lui-même espérait qu’il se faisait des idées, qu’Isobel trouverait les mots pour le rassurer et que tout rentrerait dans l’ordre. C’était ce que les sentiments le pousser à croire, que leur couple n’était pas totalement perdu. Il reporta son attention sur la jeune femme, il allait lui poser la question dont il redoutait tant la réponse, celle qu’il s’était efforcé d’oublier, celle qu’il ne voulait pas qu’elle lui traverse l’esprit à chaque fois qu’elle savait Isobel avec Rhys. Mais il était dorénavant nécessaire qu’ils soient honnêtes l’un envers l’autre. Damon ne pouvait plus se comporter comme une personne qui ne lui ressemblait pas avec elle, il ne supportait plus de devoir la traiter comme s’il lui reprochait quelque chose. Il poussa un soupir et l’observa encore une poignée de seconde puis se lança. « Je veux savoir ce qu’il y a entre Rhys et toi. » Cela sonnait comme un ordre et – malgré lui - c’était le cas. Il désirait connaître la vérité, il voulait savoir si ce qu’il pensait depuis le début n’était pas une invention de son esprit. C’était terminé de jouer, à présent il refuser de se sentir comme mis de côté. Foutre un poing dans la face de son ancien meilleur ami n’arrangerait pas les choses et ne lui permettrait pas d’être enfin soulagé d’un poids. Mais il ne pouvait nier d’être blessé, d’une certaine manière, par le rapprochement des deux amis. Avoir sur le front de l’étiquette du méchant ne l’aurait pas dérangé en temps normal, il se fichait bien de l’avis des autres sur son comportement, sauf celui de ceux dont il se sentait le plus proche. Déception donc pour le militaire mais beaucoup trop fier pour le signaler. Faire souffrir autrui était devenu sa seule option à ses yeux, son échappatoire bien que ce soit le plus stupide des comportements. Il fixait avec ténacité les yeux de la blondinette. Il aurait aimé continuer à faire abstraction de Rhys et de ce qu’il redoutait depuis plusieurs années mais c’était devenu impossible, invivable. « J'attends, qu'as-tu à me dire ? Tu sais que la patience n'est pas une de mes qualités. » Les sentiments contradictoires qui se battaient en lui le poussait à devenir un peu plus agressif mais au point où il en était...
Revenir en haut Aller en bas
Isobel Blythe
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 1634
Multinicks : Lussy Cartwright.
Status : pleased.
Address : saleswoman at « Old School » (record store).
Job/Studies : maried to Rhys.


HALL OF FAME
To Do List: 23 years old.
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Lun 12 Juil 2010 - 20:04


Izzie restait là, immobile devant le jeune homme. Elle ne souhaitait pas commencer cette conversation vu que c’était Damon qui l’avait demandé. Elle était donc impassible, comme si tout ceci la rendait indifférente. Elle ne savait pas trop à quoi s’attendre, d’habitude, ce genre de scène n’avait pas à être douloureuse ou quoi que ce soit, la jeune femme avait rarement eu de relations réellement importante à ses yeux. Elle s’était juste accordée sur deux points : elle n’allait pas pleurer et elle n’allait pas crier. Du moins, elle allait essayer. Elle se demandait ce qui se passait dans la tête de Damon à ce moment-là, ne sachant pas par où il allait commencer dans quelques instants. Il murmura quelques mots pour la faire attendre, sachant tout aussi bien qu’elle que la situation n’était ni facile ni agréable. « J’aurais préféré que ça se passe autrement. » La jeune femme ne put s’empêché d’esquisser un sourire. Elle pensait à sa tante qui lui répétait sans arrêt « On a toujours le choix, mon ange. » Elle avait envie de ressortir cette phrase à Damon, lui dire que, s’il le voulait, ça pourrait se passer d’une manière différente. Mais elle ne fit rien, elle ne dit rien. Elle attendit juste qu’il se lance pour de bon, qu’il en termine une bonne fois pour toute. Car après tout, quelles étaient les chances qu’on puisse toujours désigner les deux jeunes gens comme un couple après cette discussion ? Faibles, très faibles. Elle contemplait le jeune homme sans s’impatienter, elle préférait lui laisser le temps de dire ce qu’il voulait vraiment. Il finit par pousser un soupir et parla enfin. « Je veux savoir ce qu’il y a entre Rhys et toi. » Si la situation avait été différente, la jeune fille aurait pu facilement se mettre à rire. Elle n’en fit rien car Damon était parfaitement sérieux. A la place, elle resta bouche bée, interdite. Elle ne s’y était pas attendue, ça c’était certain. Et maintenant qu’il lui posait cette question, elle ne savait pas quoi dire. La vérité, bien entendu. Mais sous quelle forme ? Et puis, qu’entendait exactement le jeune homme par cette question ? Voulait-il savoir si elle l’avait trompé ? Les pensées se mélangeaient dans la tête de la jolie blonde et son esprit était confus. Elle avait bien espérait que Damon ne lui demanderait pas ça, car elle savait que la réponse le blesserait. Pourtant, bien qu’Izzie et Rhys aient effectivement été plus que de simples amis, cela remontait à une époque où l’idée de se mettre en couple avec Damon n’était pas à l’ordre du jour. Elle n’avait pas à ce sentir coupable de quoi que ce soit, mais la façon dont il avait formulé la question laissait sous entendre le contraire. Elle était aussi gênée par cette interrogation parce qu’elle ne savait pas quoi répondre exactement. Elle ne savait pas vraiment ce qu’il y avait entre Rhys et elle, et c’était d’ailleurs l’un des problèmes qu’elle n’avait pas résolu. Amis ? Meilleurs amis ? Amis améliorés ? Amants ? Peut-être avaient-ils été un mélange de tout ça à différentes époques. Pourtant, aujourd’hui, difficile d’affirmer qu’ils étaient même de simples amis vu leur récente confrontation le jour de l’anniversaire d’Isobel. « J'attends, qu'as-tu à me dire ? Tu sais que la patience n'est pas une de mes qualités. » Surprise de la façon dont lui parlait Damon, la jeune femme fronça les sourcils, légèrement énervée. Alors qu’elle avait commencé à chercher ses mots pour bien formuler une réponse, elle oublia tout et se laissa guider par son agacement.
    « Et bien quoi ? Tu veux savoir si Rhys et moi avons déjà couché ensemble depuis que je le connais ? La réponse est oui. Maintenant, j’imagine que tu veux savoir si je t’ai trompé avec Rhys ? La réponse est non. Mais je suppose que la seule chose que tu vas retenir, c’est la première de mes deux réponses. »
Sa voix était plus sèche que ce qu’elle aurait voulu mais elle trouvait la situation injuste. Le jeune homme allait lui reprochait quelque chose qui s’était passé lorsqu’ils n’étaient même pas ensemble. Elle était énervée car elle n’avait rien à dire pour sa défense, elle savait très bien que Damon ne retiendrait que la première partie de sa phrase. Il voulait juste savoir si elle avait déjà était intime avec Rhys, et peu lui importait que ça soit passé trois ans, un an, ou deux semaines auparavant.

_________________


Dernière édition par Isobel Reynolds le Mar 24 Aoû 2010 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Lun 12 Juil 2010 - 20:54


La réponse qu’il attendait depuis bien plus longtemps qu’Isobel pouvait l’imaginer sortit enfin de sa bouche. Il fut à la fois blessé mais sans grande surprise. Inconsciemment, il savait qu’il y avait toujours eut plus entre les deux meilleurs amis, il ne s’était que voilé la face au fil des années, se persuadant que leur relation n’était qu’amicale. Foutaise. Damon était contrarié, le ricanement mauvais qui s’échappa de ses lèvres appuyant ce sentiment. Il baissa le regard, passant une main dans ses cheveux. « Je le savais » Oui, il le savait et maintenant il avait la confirmation. Il ignorait si c’était bien ou non, si la vérité le soulageait ou si elle ne faisait qu’empirer un peu plus les choses. Ce qui était certain, c’était qu’ils ne pouvaient pas continuer ainsi, lui non en tout cas. Comment pourrait-il se sentir à l’aise et continuer à fréquenter Isobel en sachant qu’elle n’avait peut-être pas que lui dans sa tête, voire pas du tout. Qu’importe ce qu’elle pouvait ressentir, si elle l’avait trompé – sur ce point, il la croyait malgré tout – ou qu’il n’y ait plus rien entre Rhys et elle, il ne supporterait pas davantage. Il ne se sentait pas tant humilié, il savait qu’en étant attiré par la jeune femme, cela aurait des conséquences. Il releva les yeux sur elle, entre hésitation et colère. « Si je ne t’avais pas posé la question, tu me l’aurais dit ? J’imagine que non. Si j’avais su qu’il y avait plus que de l’amitié entre vous deux, on n’en serait même pas là aujourd’hui. Tu devrais savoir que je ne suis pas très fan des triangles amoureux. » Il détourna une fois de plus le visage, lui tournant presque le dos. Il soupira, observant sans grand intérêt les gens à l’intérieur du Casino. Il ferma les yeux, profitant d’un air frais qui balaya les environs puis reporta son attention sur Isobel. Il lui en voulait et même si elle était loin d’être la seule fautive, c’était bien plus simple pour lui de cracher son venin entièrement sur elle. Toute cette histoire avait ruiné beaucoup de choses, entre autre son amitié avec Rhys. Ils ne s’étaient jamais disputés voire même battu pour une fille auparavant mais il n’allait pas s’excuser pour être tombé amoureux. « Tomber amoureux » voilà ce qui le rendait si en colère en plus du reste car il ne pouvait pas se contenter de lui au revoir avec indifférence puisqu’il s’agissait d’Isobel. Il était attiré par elle sans l’expliquer depuis des années et alors qu’il s’était pensé le plus chanceux en ayant réussi à l’avoir rien que pour lui, il devait se faire à l’idée qu’en réalité, il l’avait partagé avec un autre. Pour l’homme qu’il était, c’était un sacré coup pour son égo. Il préférait donc se montrer exécrable avec elle, par pure fierté afin de masquer ce qu’il souhaitait réellement. Il préférait qu’elle le déteste et ne veuille plus entendre parler de lui, alors ainsi la séparation serait moins douloureuse, c’était ce qu’il pensait. D’un geste de la main, il attrapa le paquet de cigarette qu’il avait caché dans sa poche intérieure de sa veste et en sortit une cigarette. C’était le genre de chose dont il ne pouvait pas se passer, encore moins maintenant. Il l’alluma et la première latte l’apaisa quelque peu avant la suite. Isobel devait bien s’en douter, le dénouement de cette conversation ne donnerait rien de bon. Ses pensées étaient focalisées sur les mots qui allaient sortir de sa bouche, sur la manière dont il allait devoir faire cela. Le regard noir, il fixa la jeune femme avant d’émettre un son après un court silence. « Je ne vais pas te mentir Izzie. Tu as toujours étais importante à mes yeux mais je ne suis pas prêt à te partager. Je ne pense pas être capable de supporter l’idée que tu puisses te retrouver avec Rhys et être là à me demander ce que vous pouvez bien faire. Je n’ai jamais été ce genre de mec jaloux et j’ai l’impression que c’est ce qui va m’arriver si on continue... » Il marqua une pause. « ...Alors pour le bien de tout le monde, on devrait s’arrêter là, tous les deux. » Il ne lui demanda pas si elle était d’accord, quoiqu’elle puisse dire, il était déjà dans l’optique de passer à autre chose. Il n’avait aucune envie que leur relation ne soit basée que sur le manque de confiance qu’il pouvait avoir envers elle ou la crainte de provoquer une crise de jalousie. Il avait déjà vécu des relations difficiles, certaines plus que d’autres et il avait retenu des leçons. Il était donc indispensable de mettre un terme avant que cela ne s’empire.
Revenir en haut Aller en bas
Isobel Blythe
what is your secret ?
avatar

♦ Posts : 1634
Multinicks : Lussy Cartwright.
Status : pleased.
Address : saleswoman at « Old School » (record store).
Job/Studies : maried to Rhys.


HALL OF FAME
To Do List: 23 years old.
Contact List:
RP status:

Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore Sam 31 Juil 2010 - 20:05


« Je le savais. » La façon que Damon eut de dire cette phrase, presque avec mépris, renforça l'idée de la jeune fille. La situation échappait à Izzie parce qu'elle commençait à sentir le sang bouillonner dans ses veines. L'injustice de tout ça et la façon d'être du jeune homme ne pouvait qu'envenimer sa colère. Elle était prête à exploser mais elle se retenait du mieux qu'elle le pouvait. Elle avait choisi d'être franche tout en sachant que sa réponse risquait de les mener à leur perte. Maintenant, ce n'était plus un risque à courir mais une évidence qui se mettait en place. Elle avait du mal à comprendre la réaction de son petit ami. La jalousie, elle savait plus ou moins ce que c'était, oui. Mais là, elle ne voyait pas d'où lui venait cette jalousie, cette possessivité. Elle n'avait rien fait pour se rapprocher de Rhys depuis qu'ils étaient ensemble, elle n'avait joué à aucun jeu de séduction avec lui et elle ne s'était jamais montrée plus qu'amicale. Elle connaissait les règles d'un couple, elle savait comment elle devait se comporter. Il n'y avait eu aucune tentation, aucune hésitation. Elle n'aurait jamais fait ça à Damon et elle était blessé qu'il n'ait pas assez confiance en elle pour passer au-dessus de cette histoire. « Si je ne t’avais pas posé la question, tu me l’aurais dit ? J’imagine que non. Si j’avais su qu’il y avait plus que de l’amitié entre vous deux, on n’en serait même pas là aujourd’hui. Tu devrais savoir que je ne suis pas très fan des triangles amoureux. » Izzie leva les yeux au ciel puis fronça les sourcils. Elle n'était pas contente et n'hésitait pas à le manifester. Elle savait qu'elle n'aurait pas le dernier mot dans cette histoire, car Damon avait déjà pris sa décision, inconsciemment ou non. Mais elle aurait aimé l'éclairer sur la situation et lui montrer qu'il était juste borné.
    « Depuis quand sommes-nous au milieu d’un triangle amoureux ? Ce n'est pas parce que j'ai couché avec Rhys qu'il faut parler d'amour ou quoi que ce soit. Je n'ai pas de sentiments pour lui, c'est pour toi que j'en ai. Si tu n'arrives pas à comprendre ça, c'est bien dommage. »
Elle soupira, sachant déjà que c'était une cause perdue. Bien sur, elle était peut-être hypocrite envers elle-même en affirmant ne pas avoir de sentiments pour Rhys, mais ça, c'était une de ces choses dont elle voulait se convaincre. Par contre, pour elle, il était clair qu'il n'y avait aucun triangle amoureux et elle n'aurait jamais souhaité une chose pareille. Rhys n’était pas le seul homme avec qui elle avait partagé autre chose que de l’amitié, elle ne comprenait donc pas pourquoi Damon restait bloqué là-dessous. Sa conception de la jalousie aurait pu s’appliquer à d’autres personnes, et pourtant, la seule chose qui l’avait intéressé était de savoir si elle avait déjà couché avec Rhys. Savait-il qu’elle avait aussi des ex-petits-amis et des relations d’un soir appartenant au passé ? Car si on suivait sa logique, il aurait du être jaloux de ces personnes là aussi. Pour elle, ses explications n’étaient pas convaincantes et ses accusations injustes et infondées. Elle continuait de l’écouter, de moins en moins satisfaite par la tournure que prenait cette situation, fronçant les sourcils à plusieurs reprises.
    « Au lieu de me mentir, tout ce que tu fais ici c’est te mentir à toi-même. Ne dis pas que nous en sommes là à cause de Rhys, tu sais aussi bien que moi qu’il y a d’autres hommes dans cette ville avec qui je partage un passé commun et pourtant, tu n’es pas jaloux d’eux. Il te fallait une excuse pour mettre un terme à notre relation et tu l’as trouvé. Rhys n’est pas coupable, c’est toi qui l’es. Cette décision, c’est toi qui la prends à cause de ton manque de confiance en moi et de ta paranoïa, pas lui. »
A présent, elle le fixait avec un regard noir, déçu de ce qu’elle découvrait ce soir. Ce n’était pas le Damon qu’elle connaissait qui lui parlait en ce moment, et elle avait du mal à croire que c’était bien celui qu’elle avait fréquenté pendant plusieurs mois qui agissait de cette façon. Elle croisa les bras, ayant du mal à ne pas se mettre réellement en colère.
    « A présent que je te vois comme tu es vraiment, je suis d’accord avec toi sur au moins un point. Quelque soit la chose qu’il y avait entre toi et moi, c’est terminé. Bonne fin de soirée Damon, si tu permets, je vais rentrer chez moi. »
Elle n’attendit pas de savoir s’il allait lui accorder sa permission ou pas, elle se retourna et se faufila par la porte du balcon. Une fois de retour à l’intérieur du casino, elle se dirigea sans plus attendre vers la sortie et attendit un taxi, fatiguée. Elle avait cru que cette soirée pourrait être la solution à leurs problèmes et au final, elle n'avait pas eu tord. Seulement, la solution n'avait pas été celle qu'elle avait espéré et maintenant, ni l'un ni l'autre ne pouvait revenir en arrière. A présent, Damon et Izzie ne formaient plus un couple, on pouvait en être certain.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: what's it gonna be cause i can't pretend anymore

Revenir en haut Aller en bas
 

what's it gonna be cause i can't pretend anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Gold Empire-