AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « La solitude est un défaut... » {Jake W. H.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: « La solitude est un défaut... » {Jake W. H.} Sam 2 Mai 2009 - 22:16

    Samuel A. Hellighton
    Jake W. Henderson

    « La solitude est un défaut... Mais pas aussi vilain qu'un autre. »






    Jeudi, qu’est-ce que je pouvais détester ce jour là. Pourquoi ? Car c’est le jour où je termine le plus tard les cours et puis parce que j’ai surtout ce débile de prof, nommé Derek Donovan. Il s’amusait à me mettre des zéros pour tout mes travaux. Je me demandais même s’il lui arrivait de les lire. Six heures et demie. C’est à cette heure là que je rentrais chez moi. Mon père n’était pas présent. Il travaillait encore. J’allai me retrouver donc seul. Tant mieux, j’en avais bien besoin en fait. Cette journée m’avait énerver, j’ai mal au crâne. D’ailleurs j’étais partit dans la salle de bain où je pris une aspirine. Je repartis ensuite dans la cuisine où, hors du frigo, je sortis une pomme. Juste pour grignoter. Car je n’avais vraiment pas faim. J’avais la maison pour moi tout seul, donc j’alluma la radio, tout en mangeant ma pomme, je mis le volume pas très fort pour ne pas aggraver mes maux de tête. Un CD avec tout de sorte de musique que j’adorais. Led Zeppelin, Guns ‘n’ Roses, Creedence Clearwater Revival, où même les Zz Top. J’adorais vraiment la musique, le vieux rock, certaine personne ce demande encore pourquoi je n’ai pas percer dans ce métier. Alors moi je n’ai qu’une chose à dire : Tout simplement parce que je ne tiens pas à me faire connaître, je ne recherche pas la célébrité. Et puis si je dois vraiment devenir célèbre, ce ne sera pas dans la musique, mais dans mes passions. L’art, le dessin et la peinture. D’ailleurs j’avais un dessin à terminer. Un dessin que j’avais commencer hier, un dessin qui représentait, trois hommes. Mon père, un homme sans visage et moi. Ce dessin était sans doute ce qui représentait le mieux ma vie, en ce moment. La peur, la colère, le doute, la tristesse. A rester là, à l’intérieur, j’allai étouffer, il me fallait de l’air, un endroit calme, reposant. Vide, sans personne. Rien de tel d’aller à la plage. Car déjà à partir de sept heure et demie les gens partent. Et puis le temps d’arriver jusque là, la plage serait certainement déserte. Avant de sortir j’emporta avec moi mon dessin et un crayon que je plaça dans une pochette afin de ne rien abîmer. J’aimai beaucoup dessiner sur ce lieu. Ça m’inspirait. Même si je préférais que personne ne voit ce dessin. N’importe qui pourrait comprendre mon état. Je pris mes clopes, mon portable et mes clefs. J’éteignis tout derrière moi. Je sortis et grimpa dans ma voiture pour rouler jusqu’à Crandon Park Beach.

    Vingt heure, effectivement en arrivant sur les lieux je pu constaté qu’il n’y avait plus personne. Où tout du moins, les dernières personne s’en allaient. Moi j’arrivai, tranquille, je me trouva un endroit assez bien sur le sable. En fait j’allai tout le temps là. La vue était magnifique et la place était confortable. Mon portable avait reçu trois sms, de Jake, puis ensuite deux appels. Mais qu’est-ce qu’il me voulait ? Je n’avais même pas pris la peine de lire les sms. Je n’avais pas envie, pour répondre quoi ? Je n’avais pas envie de le voir. Pas qu’il me dérange. Au contraire. Mais il me connaissait de trop. Trop bien même. Il remarquerait que je ne vais pas des mieux. Il m’a assez vu dans cet état. Marre d’être prit en pitié. Donc je préférais l’éviter, pas que lui, éviter le monde, me retrouver seul, me renfermer sur moi-même, dans mon monde. Le dessin. D’ailleurs j’avais ramener mes jambes un peu vers moi afin d’avoir un meilleur appui pour continuer ce dessin. Je plongea un court instant mon regard sur cette plage, déserte et fraîche. Je sortis une cigarette que j’alluma et commença à donner quelque coups de crayon sur le papier qui commençait à se remplir petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: « La solitude est un défaut... » {Jake W. H.} Lun 4 Mai 2009 - 0:39

    Jake avait séché toute la journée. Il en avait marre de ces cours barbants et puis le garage le payait presque assez bien pour pouvoir vivre décemment alors pourquoi se prendre la tête ? S'il quittait la fac, il n'aurait plus les frais scolaires et autres conneries à payer et pourrait prendre son boulot à temps plein ce qui lui permettrait ainsi d'avoir un salaire tout à fait correct. Et vu le nombre de péteux friqués qui voulait une bagnole impeccable et tunés, le garage n'était pas prêt de mettre la clé sous la porte. Alors qu'avait-il pu bien faire toute la journée, me direz-vous ! Et bien après une grasse matinée bien mérité vu la soirée qu'il avait passé, il s'était octroyé un déjeuner sur une terrasse, seul, comme il aimait le faire parfois. La compagnie d'une demoiselle était parfois acceptable et agréable même, mais être seul avec soi-même pouvait également s'avérer très reposant ! Puis, il était passé au garage dans l'après-midi même s'il n'était pas sensé y travailler, comme ça, il avait un peu fait son lèche-botte au patron qui appréciait les mecs motivés.

    Il savait que Sam sortait de cours tard le jeudi et qu'en général, il avait plutôt la tête ailleurs ce jour-là. Jake commençait à s'emmerder et en plus, il avait soif alors Sam n'allait pas avoir le choix : il allait devoir bouger son petit cul et se l'assoir sur un tabouret de bar avec son pote pour boire une bière. Le seul problème c'est que Jake n'arrivait qu'à joindre une seule personne au téléphone : la délicieuse madame qui faisait office de répondeur pour Samuel. Après plusieurs essais et quelques sms par ci par là, il n'obtint aucune réponse. Il se décida finalement à aller directement le chercher chez lui mais il trouva une porte close et la voiture de Sam n'était pas là non plus. Il n'y avait qu'un seul endroit où il pouvait être.

    Jake remonta dans sa voiture, mettant un bon rock en fond sonore direction la plage de Miami, celle que Samuel préférait. Il n'avait plus de secret pour lui ! Il se gara rapidement sur le parking à moitié vide, juste à côté de la voiture de Sam. Bingo.
    Il s'approcha de son ami, assis devant la mer.

    "Alors comme ça on filtre ces appels ?!"
Revenir en haut Aller en bas
 

« La solitude est un défaut... » {Jake W. H.}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-