AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.] Vide
Message(#) Sujet: You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.] You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.] EmptyDim 31 Jan 2010 - 13:54



    You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.] Emma_711 You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.] 99610403
    Loliee & Chloé

    Ris maintenant,
    en emmerdant demain.



January 2011 ► Kate Voegele's show

    C'était le bordel. Le gros bordel. D'innombrables tas de fringues sales, d'affaires scolaires, de feuilles, de boîtes, que ce soit de CD ou de DVD ou de jeux vidéos, de livres faisaient de cette chambre d'adolescente une véritable chambre d'adolescente. Même la caisse de sa guitare était noyée sous les affaires non rangées de la demoiselle, mais elle s'en fichait. C'était un bordel bien rangé. Ainsi, elle savait où tout était posé, après avoir cherché plus d'une heure et tout bouger dans l'espoir de retrouver un objet dont elle avait besoin, évidemment. La seule chose qui était rangée, aussi étonnant que cela soit était son bureau. A vrai dire, elle n'avait pas assez de place dessus pour y poser ce qui était par terre. Son ordinateur prenait la moitié de la place libre, et sa chaine hifi la deuxième. Mais qui range sa chaine hifi près de l'ordinateur? Ceux qui n'ont plus de place sur les étagères, qui elles non plus ne sont pas rangées. En règle générale, Alex ne ressentait pas le besoin de faire un peu d'ordre. Tous ses vêtements propres étaient par terre ou dans l'armoire, elle n'avait qu'à prendre ce qui lui tombait sous la main. Les affaires dont elle avait besoin pour la fac étaient dans son sac, jeté sans délicatesse aucune, derrière la porte, et la musique qu'elle écoutait était sur son ordinateur et son Ipod. Plus besoin de Cds avec sa génération. Elle n'en aurait même pas si elle n'avait pas une certaine affection pour l'objet en lui même. Mais ce jour-là, elle n'en pouvait plus. Elle avait cette envie irrésistible de tout prendre et de tout jeter par la fenêtre sans plus de cérémonie, et elle l'aurait sans doute fait, si elle n'avait pas eu son frère sur le dos en train de se foutre de sa gueule, n'aidant pas l'humeur déjà assez mauvaise de la jeune fille. Avec un soupira d'agacement et refoulant un cri de désespoir elle poussa son frère hors de sa chambre et lui claqua la porte au nez sans même se demander si elle lui avait fait mal.

    Résistant malgré tout à ranger, elle mélangea tous les tas qui se retrouvèrent en un coup de pied du côté gauche de la chambre qu'elle n'utiliserait pas pour ce qu'elle devait faire. Elle prit son Ipod posé sur son lit et le brancha à sa chaine sans même regarder ce qu'elle faisait et sélectionna la lecture aléatoire. C'est donc avec la musique à fond, afin de pouvoir se détendre et se calmer, qu'elle se dirigea vers son armoire étonnamment bien rangée. Tout était à sa place remarqua-t-elle avec soulagement. Elle n'aurait pas à tout chercher. Heureusement pour elle et son humeur, Alex n'était vraiment pas du genre à rester 3 heures devant son miroir à se décider si oui ou non elle devrait sortir dans cette tenue qu'elle avait déjà mise hier. Ce fut donc logiquement en deux minutes top chrono qu'elle s'était habillée. Il fallut rajouter trois minutes aux deux précédentes pour le maquillage et elle était prête. Lorsqu'elle rentra à nouveau dans sa chambre elle éteignit sa chaine hifi, prit son Ipod, son portable et son porte feuille et sortit de chez elle sans même dire un mot à son frère.
    Elle ouvrit la porte du garage, prit les clefs de sa moto sur le porte clef, prit son casque et l'attacha en un mouvement expert, en rangea un sous la selle de l'engin et partit sans fermer la porte du garage, laissant la corvée à son frère.

    Le voyage de sa maison à celle des Rowlands ne dura pas bien longtemps malheureusement dû à leur proximité et à la vitesse et Alexzandra ne put vraiment en profiter. Elle gara son bijou dans l'allée et son casque à la main, frappa à la porte, ignorant la sonnette qui la narguait sur le mur d'à côté. Lorsque la porte s'ouvrit, elle salua Neal d'un signe de tête et monta directement à l'étage sans jeter un seul regard à Victoria et entra en trombe dans la chambre de Tabitha, mit sa main dans la poche de sa veste et fit comme si elle avait un flingue.

    -Suis moi sans faire de bruit ma jolie.

    Alex leva son casque avec un sourire innocent et prit son amie par le bras, la forçant ainsi à la suivre sans qu'elle ne puisse omettre d'objections. Elle savait que son amie n'aimait pas les sensations fortes, alors une moto... c'était au dessus de ses capacités. Aujourd'hui, elle n'aurait pas le choix. La plus jeune des Leggers avait fait exprès de prendre le moyen de transport qu'elle appelait avec affection "sa n'amoureuse".
    Arrivées près de la moto, la jeune Leggers sortit le deuxième casque et le donna à Tabby.

    -Je sais que tu sais en mettre un, mais si t'as besoin d'aide.

    La remarque était loin d'être subtile et le clin d'œil encore moins, mais Alex était Alex et personne ne pourrait la changer, pas même Tabitha qui, depuis qu'elles se connaissaient, n'avait jamais vraiment fait quoique ce soit pour qu'elle arrête. Lorsqu'elle fut fin prête, Alexzandra s'installa sur l'engin et le mit en route en attendant que Tabitha se décide à monter derrière et à s'accrocher, soit à la taille de la conductrice, soit à la poignée mise à disposition juste derrière la selle. Il serait évidemment bien plus confortable de s'accrocher à la taille d'Alex, mais ce n'était qu'un avis subjectif, toujours non subtil que la jeune fille ne donnerait pas à son amie, préférant la mettre la plus à l'aise possible.
    L'homosexualité d'Alexzandra n'était plus un secret pour personne. Elle était sortie du placard de force et cela ne lui avait guère fait plaisir, mais elle devait admettre que ne plus cacher ses préférences lui avait enlever un poids des épaules.
    Le voyage jusqu'au centre ville ne dura pas bien longtemps, encore une fois. Pourtant, elle avait prit soin de ne pas aller trop vite afin d'éviter de faire crier sa passagère. Elle avait pris les virages le plus doucement possible pour ne pas trop frôler le sol, mais elle savait que la passagère derrière elle était en train de la maudire silencieusement. Avec un sourire elle arrêta la moto à une place réservée pour les deux roues à moteur, retira la clef, mit en place d'un coup de pied la béquille et de ses mains expertes l'anti-vol. Elle savait que Tabitha était déjà descendue et devait voir rouge, et cela la fit sourire encore plus. Elle dut retenir un rire lorsqu'elle vit le visage de son amie. Elle lui prit le casque des mains et le rangea sous la selle, puis enleva le sien et le rangea aussi avant de passer l'une de ses propres mains dans ses cheveux. Elle transpirait toujours lorsqu'elle prenait sa moto, mais ce n'était qu'un désavantage qu'elle acceptait volontiers.

    Toujours en se retenant de rire, elle posa une main sur les épaules de Tabby et la tourna dans le direction qu'elles devaient prendre : Le Red Rocks Amphitheatre. Il était à quelque centaines de mètres de leur position, mais marcher ne lui posait pas de problèmes, surtout après avoir rouler, et quelque chose en elle lui murmurait que ce n'était pas un problème pour son amie non plus. Pour être honnête, Alex se sentait mal d'avoir fait subir cela à Tabitha et elle prit la décision de ne pas gâcher son après-midi. Du mieux qu'elle le pouvait du moins, puisqu'il était dur pour Alex de ne pas être Alex plus de quelques heures. Malheureusement, ça commençait mal. En relâchant les épaules de son amie, l'une des mains toucha accidentellement ses fesses. Cela aurait pu passer inaperçu avec un simple 'désolée', mais c'est mal connaître Alexzandra.

    -Si l'amour te tourne le dos, touche lui le cul.

    Et elle éclata de rire. Malgré tout, elle restait mal à l'aise. Flirter d'accord, elle le faisait avec pas mal de monde, sans que cela ne veuille dire quoique ce soit, mais avec Tabitha elle avait quelque fois l'impression de marcher sur des œufs. Sans vouloir y penser plus longtemps, elle passa un bras autour des épaules de Tabby, avec prudence, et marcha avec elle jusqu'à l'amphithéâtre.

    -T'as intérêt à aimer Kate Voegele. Sinon je t'aime plus.

    Dit-elle alors qu'elles entraient dans la salle de concert , pour le moment encore assez vide. Regardant l'heure sur son portable, elle vit qu'elles étaient en avance. Elle sourit avec satisfaction et entraîna sa compagne le plus près possible de la scène.
Revenir en haut Aller en bas
 

You've got to go there to come back. [PV. Tabitha J.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Miami - Centre ville :: Lieux divers-