AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I just can't get you out of my head. (R)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: I just can't get you out of my head. (R) Jeu 17 Déc 2009 - 18:40

I just can't get you
out of my head.
Candide Tucci & Elio Gianelli.



    La journée avait particulièrement mal commencé pour Candide. « Chérie, je t'ai fais des muffins ! » Cappie Sheldon, une des ses plus proches voisines, toquait à la porte et réveillait pas la même occasion tout le quartier. Sous la douche, la jeune femme se précipita vers la porte en manquant de glisser, l'ouvrit brusquement et fit son plus beau sourire à sa nouvelle amie. Toutes les deux partageaient l'amour de la nourriture, ou plutôt une profonde gourmandise, et ce genre de scène n'était pas rare. Depuis que Candide était arrivée, deux mois plus tôt, Cappie était la seule à se montrer aussi adorable avec elle. Bien évidemment, tous ses voisins étaient gentils, mais il y avait quelque chose en plus chez Cappie. Elle avait vraiment le coeur sur la main, en tout cas avec elle. La brune s'exposa dehors, une serviette enroulée autour d'elle, et ferma violemment la porte derrière elle. Habituellement parfaitement rangée, ce matin sa maison ressemblait à un beau foutoire. « C'est vraiment adorable, mais si tu savais comme tu tombes mal. » Guillerette, sa voisine lui lança son plus beau sourire. « Je ne te dérange pas longtemps, je voulais simplement t'apporter ça. » Elle lui tendit le petit panier et s'exclama bien fort pour que tout le monde l'entende. « Et cette fois, il n'y a pas d'herbe dedans ! » Elles explosèrent de rire et les quelques passants les fixèrent d'un air surpris, puis grognon. Candide étreignit Cappie quelques secondes et la remercia. Au même instant, le noeud de sa serviette se déroula et cette dernière atterrit à ses pieds. Candide se sentit rougir et s'éloigna de son amie, qui rit nerveusement, avant de regarder autour d'elle. Personne ne s'arrêtait, à croire que les résidents étaient habitués à ce genre de scène. « Je suis nue, et tout le monde s'en fout. »

    L'après-midi approchait à grand pas et elle ne savait toujours pas quoi faire de sa journée. Le soleil était sorti durant la matinée et baignait sa ravissante petite maison, située plein sud. La jeune danseuse l'avait acquise presque trois mois auparavant et toutes ses économies y étaient passées. Cependant, lorsqu'elle avait visité Ocean Grove pour la première fois, elle avait eu un véritable coup de coeur pour cette maison et n'avait pas hésité une seule seconde avant de signer. Elle était persuadée d'être bien ici. Il le fallait. Enfilant un short en jean dévoilant des jambes fines et halées, ainsi qu'une marinière, elle se dit que par ce temps il serait bon d'aller à la plage. Elle adorait le flot des vagues et le sable fin, c'était d'ailleurs ce qui lui manquait le plus depuis qu'elle avait quitté l'Italie. Enfin presque. Attrapant un sac en toile, elle sortit de sa maison en trottinant et s'engouffra dans Apple Road, souriant à ses jeunes voisins.

    Les rayons du soleil lui brûlait le visage. On avait beau être en plein hiver, la Floride restait la Floride. Candide se promenait au bord de l'eau depuis quelques minutes, respirant l'air marin et profitant des éclats du soleil. En partant si vite, elle avait tout oublié. Serviette, paire de lunettes. Parfois elle était vraiment tête en l'air. Au bout de quelques instants, elle remarqua une présence à plusieurs mètres d'elle. Comme sa vision était quelque peu troublée, elle plissa les yeux. Le soleil l'aveuglait vraiment alors elle détourna le regard vers l'eau qui brillait. Tant pis pour sa curiosité.


Dernière édition par Candide Tucci le Dim 20 Déc 2009 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Sam 19 Déc 2009 - 12:56

    Comme tous les matins, Elio devait supporter les bruits de ces voisins qui se disputaient déjà à une heure aussi matinale. Le quartier était agréable & tous ,mais Elio n'était pas vraiment fan de ce genre d'ambiance. Bien qu'il soit sociable & ce qui va avec, le fait d'avoir des tonnes de voisins qui parlent sur son compte à cause de sa nouveauté ne lui plait guère. Les gens se posent des questions sur la raison de son arrivée, sur son passé & encore plus sur ses relations. Elio déteste parler de ce genre de chose, encore plus avec des inconnues ce qui rend la situation délicate. En outre, Elio reste poli & cordial lorsqu'il fait la rencontre de ses voisins. Il sait qu'il vaut mieux se montrer sympathique pour ne pas s'attirer leur foudre & la curiosité qui va avec. Surtout qu'Elio n'aimerait pas que la véritable raison de son arrivé ici soit révélé. Il n'en a pas honte au contraire, mais il sait que la personne concernée ne serait pas folle de joie à l'idée que tous le voisinage soit au courant. Le plus invraisemblable c'est qu'Elio n'a pas dit à la personne la plus importante dans sa vie qu'il était ici, il vient la récupérer ,mais il préférait lui laisser du temps. Peut-être qu'elle avait trouvé mieux ailleurs, dans ce cas il aurait sans doute fait marcher arrière. Elio est un homme combatif ,mais lorsqu'il s'agit du bonheur de la femme qu'il aime, il est prêt à se mettre au second plan.

    Après avoir pris son petit déjeuné sur sa terrasse, se rendant compte rapidement que ses voisins le regardaient Elio décida d'aller prendre sa douche rapidement avant de devoir dire bonjour à tous le monde & essuyer les commérages. Une fois sa toilette fini, il se dépêcha d'aller au travail. Elio avait la chance de gagner de l'argent avec son art. La photographie est la passion d'Elio depuis qu'il est enfant, maintenant il travaille dedans. C'est pour lui une chance & il ne compte pas la laisser passer, d'ailleurs il est déjà assez reconnu par son talent. Elio a un style très particulier qui ne laisse presque personne indifférent .. Dans son bureau, à finir se regarder les dernières photos son patron fit son entré. Visiblement avec l'intention de donner une tâche au jeune homme. « Gianelli, j'ai vu vos derniers travaux & je dois avouer qu'ils ne sont pas si mal ... » Lui avoua son patron avant de se faire couper la parole par Elio qui content ne s'en était même pas rendu compte. « Merci Monsieur .. » Rapidement son boss le rappela à l'ordre surtout lorsqu'il s'agissait de lui couper la parole. « Je n'ai pas fini ! » Elio se tue donc & écouta ce qu'il avait à dire.« Je voudrais que ailles à la plage & fasse ton truc ! » Sa proposition était assez original, aller à la plage pour prendre des photos. C'est plutôt un loisir qu'un travail, puis le fait de parler de son truc rendait Elio perplexe.« Mon truc ? » Son patron avait une idée précise de ce qu'il voulait, Elio n'avait pas intérêt à faire une erreur. Confiant il écouta avec attention la demande de son boss.« Je veux un regard neuf & innovateur celui que tu as, pour décrocher les émotions des gens qui y vont ainsi que du paysage. Ne t'avise pas de revenir les mains vident, je compte sur toi ! »

    Elio pris son appareil & ses affaires & ne se fit pas prier. Se rendant sur la plage il ne s'attendant pas à revoir l'être aimée qu'il avait perdu. Son appareil photo à la main, il commençait à prendre de magnifiques photos. Lorsqu'il se tourna pour continuer il s'aperçut que Candide était là devant lui. Il baissa son appareil photo & fut aussi surpris qu'elle de la voir. Bien sûr la jeune femme était au courant de la venu du jeune homme, puis si elle devait le trouver quelque part c'était ici. Elio savait qu'elle était en ville ,mais il ne pensait pas la voir aussi rapidement. Elio n'avait jamais rencontre une femme aussi extraordinaire, être avec elle c'était comme être dans un autre monde. Il se sentait heureux & lui-même, sans devoir jouer le moindre rôle. Même si pour le moment tout semblait terminé entre eux. Elio ne savait pas quoi lui dire, les mots lui manquaient .. « Toujours là, où l'on ne t'attend pas ! » Ce n'était pas méchant, il ne lui en voulait même pas d'être parti. Elio lui souriait en essayant de ne pas montrer à quel point la situation était gênante & surprenante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Sam 19 Déc 2009 - 21:51

    En croisant les yeux clairs d'Elio, Candide se souvint instantanément de leur rencontre. Elle se souvint surtout du trouble qu'elle avait éprouvé en croisant son regard et des battements de son coeur qui s'était emballé. C'était de loin le plus bel homme qu'elle n'avait jamais vu. Ils n'étaient pas prédestinés à se rencontrer et pourtant. Ce qui lui faisait du mal c'est qu'ils avaient pu être heureux tous les deux pendant plusieurs mois mais que la réalité avait fini par prendre le pas sur tout le reste ; et aussi et surtout que Candide faisait simplement cela pour sa mère. Elle s'éloignait de l'homme qu'elle aimait juste pour protéger son affreuse mère. Enfin, elle n'était pas si horrible ... Mais leur relation était tout sauf simple. Camilla était probablement une des personnes les plus exécrables que Candide ait dans sa vie, et c'était encore difficile pour elle de se dire que cette personne était sa mère. Elle n'arrivait d'ailleurs toujours pas à concevoir qu'un autre homme, autre que son père, puisse être tombé amoureux d'elle. Certes à son âge elle avait toujours un corps de rêve dû à sa passion pour la danse et de nombreux atouts, mais sa personnalité était tellement complexe qu'il était souvent pénible de s'y confronter.

    Candide sortit de ses pensées et fixa Elio, encore sous le choc de son arrivée. Elle savait depuis deux semaines qu'il était à Miami, mais elle ne se doutait pas qu'elle allait le voir aussitôt. Et surtout ici. Pourtant elle aurait dû car le jeune italien adorait l'extérieur et ses paysages et ne manquait jamais de faire des photographies. La plage était l'un des meilleurs endroits pour cela. La brune n'arrivait pas à décrocher un sourire alors que lui semblait plutôt décontracté. Son coeur à elle se serrait et elle se sentit obligée de regarder au loin pour respirer de manière régulière. Elle passa une main dans ses cheveux longs et croisa les bras sur sa poitrine, croisant profondément son regard. « Elio, qu'est-ce que tu fais ici ? » Souffla t-elle doucement. Il avait beau essayer de sauver les apparences, le malaise entre eux ne faisait que s'accroitre. Sa question était innocente, inutile ; bien sûr qu'il venait la chercher. A sa place, ne l'aurait-elle pas déjà fait ?

    Au lieu de le regarder avec ces yeux accusateurs, Candide aurait mieux fait de se blottir contre lui et de respirer longuement son odeur comme elle aurait adoré le faire. Seulement, c'était impossible. Il fallait qu'ils arrêtent. Que dirait leur parent respectif s'il les voyaient ? Cette histoire pourrait faire un scandale. La jeune femme n'était pas du genre à fuir, elle se battait généralement pour obtenir ce qu'elle désirait, mais là ce n'était pas le cas. Elle avait fuit dans une toute autre ville, un tout autre pays pour espérer commencer une nouvelle vie. Mais la vérité c'est qu'en un peu plus de deux mois Elio lui avait affreusement manqué. Jusqu'au moment où elle était montée dans l'avion, elle ne s'était pas rendue compte à quel point elle l'aimait. Elle pensait cet amour réciproque mais n'était désormais plus certaine de rien. « Tu ne devrais pas être ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Dim 20 Déc 2009 - 13:56

    La seule raison pour laquelle Elio avait quitté son pays natal c'est à dire l'Italie c'est pour retrouver Candide. Il s'était rendu bien vite compte que la jeune femme avait changé sa vie, sa manière de se comporter. Lui qui n'aimait pas éprouver de réels sentiments surtout après la mort de sa mère s'était surpris a en avoir pour Candide. La jeune femme l'avait d'ailleurs beaucoup soutenu durant son deuil, elle ne pouvait pas être impartial vu que sa mère était la nouvelle femme de son père certes. Au final ces complications avaient eu raison de leur couple, mais pour Elio ca ne pouvait pas se terminer ainsi. C'était une histoire achevée à son commencement & l 'échec n'était pas possible. Ce n'était pas juste parce que c'était un mauvais perdant, Elio avait été blessé dans ses sentiments lorsque Candide avait disparu, simplement ,car elle ne voulait pas affronter le regard de sa mère. Pourtant, dieu sait que Candide n'a pas toujours eu des moments faciles avec elle, maintenant elle se sacrifie pour sa mère alors qu'elle devrait mener sa vie comme elle l'entend. Du moins c'est la vision d'Elio, peut être que Candide jouait un rôle au final. Peut être que ce n'était qu'un jeu pour elle, elle ne l'aime sûrement pas. Ce n'était qu'un homme de plus à son tableau de chasse .. Elio ne savait plus rien il était perdu.

    Maintenant qu'elle est là, en face de lui les questions se bousculent de plus vite dans sa tête. Pourtant, Elio fait comme si la situation était sous contrôle & que la voir ne le remplissait pas à la fois de peine & de bonheur. Candide savait pourquoi il était revenu, c'était évident. Elio ne comptait pas repartir les mains vident, il était vraiment amoureux d'elle & si elle arrivait à lui dire que ce n'est pas réciproque c'est sûr qu'il abandonnerait. Seulement pour elle il a quitté son pays, sa famille , son travail & il est même prêt à rester ici pour vivre leur amour loin de leurs familles respectives. Candide rapidement avait du mal à cacher ses sentiments, il s'apercevait bien vite qu'elle n'était pas à l'aise. Seulement il n'arrivait pas à savoir si c'était bon où mauvais. D'ailleurs elle lui demanda ce qu'il venait faire ici, c'était tellement évident & elle le savait au fond. « Tu sais très bien pourquoi je suis ici ! » Répondit d'un ton sur de lui Elio. Candide savait qu'il était retour & elle venait à la plage ce qui voulait dire qu'elle le cherchait où du moins son inconscient ,car tous le monde sait qu'Elio adore passer son temps ici, que ce soit pour travailler où autre. « Je suis venu pour toi & je ne compte pas repartir ! »

    Elio se rapprochait d'elle, il aurait espéré un meilleur accueil que la jeune femme se laisse aller à ce qu'elle voulait vraiment donc le prendre dans ses bras. Même s'il ne l'avait pas connu longtemps Elio l'a connaissait par cœur, il lisait en elle comme dans un livre ouvert & c'était réciproque. Elle ne pouvait pas en deux mois l'avoir oublié & le maltraité. C'est lui qui s'est fait abandonné & pourtant, il est là devant elle prêt à lui dire ce qu'il pense vraiment. « Tu veux vraiment, une fois de plus laisser nos parents décider pour nous ? » Elio voulait la prendre dans ses bras ,mais il avait peur qu'elle le rejette alors il ne fit rien. Il voulait trouver les bons mots afin de l'atteindre, qu'elle comprenne ce qu'il voulait dire. « Pour une fois dans ta vie, suis ton coeur & fait ce qu'il te dicte. Même si j'espère qu'il va te dire d'être auprès de moi ! » Il ne voulait pas s'immiscer dans sa vie où tout gâcher, seulement avoir une chance avec elle. Elio l'aimait profondément & si elle avait quelqu'un d'autre qu'elle aimait alors il s'effacerait ,mais en aurait sûrement le cœur brisé. Elle comptait énormément pour lui, il espérait que c'était réciproque. « Tu m'as manqué ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Dim 20 Déc 2009 - 21:24

    Dès le début, Candide avait su qu'elle ne serait pas épanouie dans cette relation qu'elle partageait avec Elio. Quelque chose l'avait toujours dérangé, très certainement le fait que leurs parents respectifs soit désormais mariés, et si elle n'avait pas été si passionnée elle ne se serait jamais jetée ainsi dans la gueule du loup. Elio l'avait envouté dès le premier regard mais si elle avait un peu plus écouté sa tête ils n'en seraient pas là aujourd'hui. Surtout qu'à cette période la jeune femme n'était pas si célibataire que ça. Elle était en pleine rupture d'avec un certain Alessandro et son coeur n'était pas totalement libre ainsi que son esprit. Elle était tombée amoureuse sans vraiment s'en rendre compte à force de passer du temps avec Elio durant les préparatifs du mariage. Tout le monde se retrouvait souvent pour discuter autour d'un bon déjeuner et ils s'étaient au fur et à mesure rapprochés, sans arrières pensées pourtant. Un jour le jeune homme l'avait prise à part et l'avait embrassé, et Candide avait immédiatement su qu'ils seraient désormais dans une véritable impasse. A l'heure actuelle, elle était amoureuse de lui mais ne se voyait pas réellement avec lui. Elle ne les imaginait pas main dans la main aux yeux de tous, vivant une relation paisible et totalement normale. Leur relation n'était définitivement pas semblable aux autres, et la brune, un peu conservatrice sur les bords, n'aimait plus beaucoup cette idée. Pourtant, lorsqu'elle releva les yeux vers Elio son coeur se serra de nouveau et elle ne put détacher son regard du sien. Complètement perdue, elle finit par baisser la tête. « Je ne fais pas ça pour Camilla, si c'est ce que tu insinues. » Bien sûr elle mentait. Candide avait une relation compliquée avec sa génitrice mais elle n'arrivait pas à se faire à l'idée qu'un jour peut-être elles devraient couper les liens, lâcher prise. Même si Camilla était parfois détestable, elle restait sa mère et la famille était tellement importante pour elle. Elle avait déjà rompu les liens avec son père, alors si maintenant elle laissait sa mère de côté ... Candide fut prise d'un sentiment de colère. « Je t'ai manqué, vraiment ? Je n'aurai pas dû te manquer. Toi et moi on ne peut pas être ensemble, et tu sais pourquoi. Non mais sincèrement Elio, tu ne trouves pas ça un peu ... malsain ? » Elle n'avait aucune idée de la manière dont elle pouvait exprimer cela autrement. Elle ne savait pas non plus pourquoi il y avait tant d'amertume en elle ; probablement parce qu'elle luttait de toutes ses forces pour ne pas se laisser envahir par ce sentiment d'amour et de tendresse qu'elle éprouvait, peut-être simplement parce qu'elle avait besoin de lui faire du mal pour réussir à se détacher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Lun 21 Déc 2009 - 15:28

    « Tu crois vraiment que je suis aussi naïf ? » Elio n'aimait pas le comportement de la jeune femme, elle essayait de se trouver de fausses excuses & pire de lui mentir ce qui n'était pas acceptable. Si vraiment elle ne se ressentait rien pour elle. Candide aurait du lui dire la vérité, comme ça il n'aurait pas traversé un continent. Même si au fond Elio ne compte pas repartir dans son pays natal. « Bien sûr que la raison est ta mère & tu me dois la vérité. C'est toi qui est parti en m'abandonnant comme si je n'avais pas compter pour toi, tu me fais agir comme une femme qui revient vers son amant disparu .. » Elio lui disait ce qu'il ressenti, il avait l'impression d'être comme les gens faibles par l'amour, il détestait ceci ,mais ne pouvait pas lutter. Elio avait essayé de l'oublier & de résister en vain. Il ne pensait qu'à elle & ceci lui faisait vraiment du mal. « Tu es entré dans ma vie & tu l'as complètement changé. Tu n'as pas le droit de partir de la sorte après tout ça ! » Elio avait besoin d'être fixé une fois pour toute, de ne pas avoir toutes ses questions qui se bousculent dans sa tête. C'était la première fois qu'il ressentait quelque chose d'aussi fort pour une femme. Ce n'était pas son genre de tomber amoureux où d'avoir une relation sérieuse. Candide avait une influence positive sur l'homme qu'il est. Pourtant, il aurait aimé parfois rester le même. Maintenant il se sent comme affaibli par l'amour, comme ceux aveuglés par l'amour qui en deviennent faibles. Ce n'était pas dans sa nature, Elio ne se reconnaissait pas lui-même. « Tu m'as manqué, c'était atroce .. » Elio n'était pas le genre d'homme à dire ces sentiments ,mais avec elle il se sentait obligé de dire la vérité. Il voulait se montrer honnête même s'il devait en souffrir par la suite. « Malsain ? » Elio ne comprenait pas Candide, ils n'étaient pas frères & soeurs alors pourquoi ceci aurait été malsain. Puis les sentiments ne se contrôlent pas alors si elle a été honnête avec lui elle devrait s'en ficher & se battre pour l'amour qu'elle ressent. Le fait qu'elle n'en fasse rien faisait douter Elio qui commençait à croire qu'elle s'était bien fichu de lui. « Candide nous n'avons pas le même sang, nous sommes seulement beau-frère & belle-sœur il n'y a rien d'inceste là dedans ! » Elio espérait vraiment que la jeune femme ne s'était pas lassée de lui, que si elle était partie c'était pour sa mère & pas à cause de lui. Elio ne savait pas quoi penser, il y avait tant de raison possible pour que son départ est eu lieu qu'il ne savait plus où il en était. Peut être que son ancienne réputation avait fait peur à la jeune femme qui ne voulait pas prendre le risque de souffrir où simplement qu'elle avait peur de la réaction de sa mère. Il pourrait y avoir pire qu'il n'est été qu'un amant, le pire c'est qu'il ne pourrait pas lui en vouloir car, dans le passé il s'est déjà conduit de la sorte avec une femme même plusieurs. Seulement avec Candide s'est différent, elle est différente. Elle lui faisait perdre ses repères & la confiance en lui, c'est à lui de s'enfuir & de partir pourtant, il est là devant elle & ne peut pas s'éloigner. Elio sait qu'il tombe petit à petit amoureux d'elle & même s'il sait qu'il risque de souffrir il n'arrive pas à la quitter. La preuve est qu'il a traversé un continent pour la voir. Maintenant qu'ils sont ici, loin de leur famille ils peuvent peut être se redonner une chance. « Au fond, je pense que tu as peur. Je ne sais pas de tomber amoureuse & de prendre le risque de laisser ton cœur entre mes mains où alors tu t'es complètement fiche de moi. C'est vrai peut être qu'au fond je n'étais qu'un amant de plus de qui tu t'es lassé ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R) Ven 25 Déc 2009 - 20:58

    Candide secoua légèrement la tête et poussa un long soupire lorsqu'Elio lui demanda si elle le croyait vraiment aussi naïf. Oui, elle se trouvait des excuses. Oui, mais c'était pour leur bien. À tous les quatre. Pourquoi ne l'acceptait-il pas comme elle s'efforçait de le faire ? Puis Elio évoqua l'idée de l'amant qui retournait vers sa bien-aimée. Sans vraiment s'en rendre compte, elle lui lança un regard particulièrement noir et s'emporta. « C'est donc ça qui t'embête ? T'as l'impression d'être, faible, comme pourrait l'être une femme ? » Elle le fixa un instant de ses yeux perçants, abasourdie et révoltée par ce machisme. Peut-être qu'il était simplement maladroit, mais elle venait malgré tout de découvrir une nouvelle facette de sa personnalité. Facette qu'elle se serait bien passée de connaître. Elio n'en faisait qu'à sa tête, décidément il était aussi têtu qu'elle. Candide soupira à nouveau, de manière plus légère, et se mis à marcher plus près de l'eau, s'éloignant volontairement de son amant. De là, elle pouvait plus aisément détourner le regard vers autre chose que lui et réfléchir de façon plus raisonnable. Mais il la suivit et l'italienne croisa ses bras sur sa poitrine, continuant de marcher au plus près de l'eau. Elio passait de l'agacement à l'énervement en passant par la tendresse, et la brune était complètement perdue. Que devait-elle faire ? Dans tous les cas, sa décision serait injuste et quelqu'un en pâtirait. « Je ne te parle pas d'inceste. Mais ma mère et ton père couchent ensemble tout de même ! Je ne sais pas comment tu peux te foutre de ça, faire comme si ce n'était pas important ! » Candide ne savait plus si elle était amoureuse du jeune homme. Comment pouvait-elle lui faire autant de mal si elle l'aimait réellement ? Passionnée comme elle était, comment pouvait-elle se résigner à étouffer ses sentiments ? Il y avait forcément quelque chose qui n'allait pas. Pourtant, ils avaient vécu leur amour pendant plusieurs mois et elle n'avait pas tout de suite pensé au mal qu'elle pouvait faire à Camille et à Cristian. Après tout, peut-être que Ocean Grove l'avait changé. Peut-être que de tout abandonner l'avait fait mûrir. Elle s'arrêta et après un instant d'hésitation, se retourna vers Elio qui avait laissé un peu d'espace entre eux. « Tu n'y es pas. Tu sais très bien que je ne suis pas comme ça. Je n'ai pas peur de tomber amoureuse et tu n'étais pas qu'un amant de plus ! Et puis d'ailleurs, pourquoi de plus ? Comme si j'étais ce genre de fille ! » Elle ne pouvait s'empêcher d'être déçue. Elle se rendait compte que finalement, elle ne le connaissait que sous son meilleur jour. Il avait beau avoir mal, se sentir abandonné et être frustré, il fallait qu'il se fasse à l'idée que Candide, malgré elle, était la seule à pouvoir remédier à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: I just can't get you out of my head. (R)

Revenir en haut Aller en bas
 

I just can't get you out of my head. (R)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-