AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptySam 29 Aoû 2009 - 18:53

RHYS BLYTHE & HAILEY CALDWELL
YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe 2vvqpvt YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe 11qmiqd
YOU ARE THE LIGHT THAT'S LEADING ME TO THE PLACE WHERE I'LL FIND PEACE AGAIN.
YOU ARE THE STRENGHT THAT KEEPS ME WALIKING.
YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING.



    L'amitié est constante en toute chose excepté dans les intérêts et les affaires d'amour. C'est en refermant le livre qu'elle tenait entre ses mains avec soin qu'Hailey Caldwell pensa à ce moment même que ce bon vieux Shakespeare n'était pas un abruti fini.Sa pensée sur l'amitié avait été bien souvent trop fondée et à l'heure qu'il était, on pouvait dire que la jeune femme se trouvait exactement dans la même situation que l'auteur avait pu écrire dans son oeuvre.S'il y avait bien un sentiment, un état d'âme qu'Hailey Caldwell détestait, c'était bien l'amour.Elle considérait cela comme quelque chose qui pouvait dévorait une personne de l'intérieur et au final toutes les histoires d'amour se terminaient mal, dévorées par le sentiment lui-même.Si la jeune femme tenait de pareils discours sur un sentiment qui faisait le bonheur de plusieurs individus dans le monde, c'est parce qu'elle n'avait vécu que des passions tragiques, telle Juliette perdant à chaque fois son Roméo , ou alors des amours interdits.Autrement dit, le bonheur n'avait jamais été au rendez-vous ou s'était toujours présenté sous une forme digne des plus grandes tragédies.Le livre finit par atterir dans la bibliothèque, à croire que tout ce qu'elle lisait finissait par lui montrer une chose qu'elle refusait.L'amour.
    Physiquement, la jeune femme n'avait rien à envier aux autres, elle recevait souvent des propositions.Mais les fameuses nuits passionées avec des hommes déjà mariés, alcooliques ou en manque n'avaient jamais été le credo d'Hailey.C'est ainsi que Joshua Stanford s'était mis à la draguer un soir où elle avait décidé de ruminer dans un bar avec pour seule compagnie des verres de vodka.Seul remède qu'elle connaissait à son passé qui la hantait chaque nuit lors de violents cauchemars.Le jeune homme avait passé plusieurs minutes à tenter de convaincre la jeune femme mais au final elle était partie, lui laissant la peine de payer l'addition.Il n'était pas méchant, c'est juste qu'Hailey n'était pas attiré par les fils à papa ne pensant qu'à s'amuser à longueur de journée.
    C'est avec ce même ton hautain qu'elle avait rembarré Rhys la première fois qu'elle avait croisé son regard.Un sourire apparut sur ses lèvres.Aujourd'hui, elle riait de ce qui avait pu se passer il y a plusieurs semaines.
    Alors après s'être excusé de son comportement plus ou moins odieux, elle avait fini par apprendre à le connaître et il faut dire que le charme avait agi entre les deux jeune gens.Si Hailey se refusait à dire qu'il pourrait se passer quelque chose, elle ne cachait pas trop à ses amies le fait que Rhys Blythe pouvait d'une manière ou d'une autre l'attirait.
    Alors quand ce dernier lui avait proposé de l'accompagner surfer, Hailey n'avait d'autre choix que d'accepter la proposition.A vrai dire, comment aurait-elle pu la refuser ? Ce n'était qu'une sortie entre amis, bien que le cadre idyllique du coucher de soleil fut des plus romantiques.La jeune femme n'attendait rien de ce rendez-vous, ni même de ceux qui suivraient, ni même de lui.Elle ne préferait pas penser qu'un jour il se passerait quelque chose, bien qu'au fond elle en avait envie.

    C'est surtout par respect pour son ancien petit-ami qu'elle n'osait rien faire.On connaissait Hailey entreprenante et en général, c'est souvent elle qui avait fait le premier pas.Son ancien petit-ami faisait parti de ses passions tragiques qu'elle avait vécu, alors que tout allait bien, il a fallu que ce dernier se mêle de la vie professionelle de la jeune femme, il faut l'avouer pas vraiment glorieuse, pour finir dans un cercueil.Mort devant ses yeux, avec une balle dans le coeur.Il n'aurait jamais pu survivre.Et c'est toujours avec une cruelle culpabilité qu'Hailey repensait à lui, elle s'était bien trop souvent rendu coupablede la mort, avait bien trop souvent pleuré, et au final, elle était malheureuse, avait peur d'aimer à nouveau.C'est apeurée par le sentiment amoureux et pensant que les belles histoires finissent toujours très mal qu'Hailey Caldwell s'était juré de ne plus jamais retomber amoureuse.
    Grimpant les escaliers deux par deux à une allure rapide, Hailey prit la direction de sa chambre et s'enferma à l'intérieur de la pièce.Elle s'approcha de son lit, du côté où se trouvait sa table de nuit.Sur cette dernière, se trouvait un coffret en bois où était gravé les initiales de la jeune femme.Un coffret qu'elle avait pour habitude de ne jamais montrer le contenu à quelqu'un.C'était en quelque sorte son jardin secret, quelque chose d'intouchable, d'inviolable.Ouvrant doucement l'objet en bois, elle finit par en sortir une photo, en noir et blanc, légèrement abimée par le temps, une photo dont elle ne pouvait se séparer et qu'elle avait placé dans son jardin secret.C'était une photo d'un couple, autrement dit son ancien petit-ami et elle.Il ne se passait pas un jour sans qu'elle ne la regarde pas.Parfois, elle s'adressait même à la photo, et dans ces moments, elle se sentait vraiment seule et finissait par trouver la situation ridicule.Elle regarda attentivement la photo et s'adressa d'un air las à cette dernière, comme si son petit-ami était présent, à côté d'elle.

      - Si t'étais pas parti, je serais pas comme çà, pas aussi tourmentée et anxieuse...Je pourrais pas te faire çà, de toute manière...J'ai pas la force de retomber amoureuse...Oh, je sais ce que tu dois penser là-haut, mais non je suis pratiquement certaine que je l'intéresse pas...Regarde-moi franchement, faudrait que Rhys soit désespéré pour sortir avec une fille qui s'amuse à parler dans le vide.


    Replaçant la photo dans la boîte et rangeant cette dernière à sa place, Hailey se leva brusquement.Excédée par son comportement ridicule, elle s'en voulait également de ne pas avoir fait le deuil de son petit-ami, de continuer à espérer que de là-haut peut-être il l'entenderait et que peut-être, il lui donnerait la force, le courage et le soutien qu'il lui avait toujours donné.Mais ce dernier était mort et Hailey le savait parfaitement.S'adressant à elle-même, elle s'emporta sur une feuille de papier qui trainait sur un meuble de sa chambre et le froissa entre ses mains.

      - Tu es vraiment ridicule, Hailey.


    C'est au même moment que la jeune femme s'apercevit de l'heure.Il était sept heures du soir passé et la jeune femme n'était pas totalement en retard à son rendez-vous mais si elle ne se dépéchait pas un peu, elle finirait certainement par l'être.
    Elle se dirigea vers son armoire, parmi ses vêtements élégants, elle finit par trouver un bikini rouge et une combinaison de surf qu'il faut l'avouer n'avait jamais vraiment beaucoup servi, depuis son arrivée.Ayant appris à surfer enfant lorsqu'elle partait en Californie avec ses parents en vacances, la jeune femme avait dans l'espoir de ne rien avoir oublié de son apprentissage, afin de ne pas se rendre ridicule devant Rhys.
    Enfilant un bikini rouge en dessous ses vêtements, elle prit la combinaison dans ses affaires, déjà préparées pour l'occasion.Elle serait trop en retard si elle s'amusait à s'habiller maintenant.Vêtu d'une robe légère de couleur blanche, la jeune femme se regarda dans le miroir et pensa que l'été serait bientôt terminé et que sa tenue ne serait plus en accord avec le temps dans quelques semaines.Prenant son sac où se trouvait une serviette, sa combinaison et autres affaires nécessaires pour le rendez-vous, Hailey dégringola les escaliers à une vitesse folle, enfilant ses sandales au passage, elle fit un bref signe de main à Lyann qui se trouvait être dans la paperasse et claqua la porte sur son passage.Montant dans sa voiture, elle posa son sac de plage sur le siège passager et prit la direction de la plage.Après avoir grillé quelques feux, la jeune femme finit par se garer sur le parking réservé à ceux qui descendaient sur la plage.Après s'être garé, Hailey descendit de la voiture, ayant prévu son coup à l'avance, elle prit la planche de surf qu'elle avait déposé dans le véhicule quelques heures auparavant ainsi que son sac du côté passager avant de son 4x4.

    Après avoir refemé avec soin le véhicule, elle prit le chemin qui mena à la plage et n'eut pas de mal à distinguer la silhouette de Blythe à l'horizon.Jettant un coup d'oeil à son portable, elle remarqua qu'elle n'avait que cinq minutes de retard et que ce dernier n'était certainement pas le genre à faire la remarque pour si peu de retard.Assis sur le sable, il contemplait l'océan, elle lui avait peut-être fait rater sa vague.En le voyant, elle se rappela la situation ridicule qui s'était déroulé il y a peu dans sa chambre, il fallait qu'elle aille de l'avant mais cette perspective l'effrayait énormément.
    La jeune femme arriva près du jeune homme et laissa ses pensées noires sur le parking de la plage.Elle posa ses affaire sur le sable, regarda Rhys et lui adressa un large sourire, à la fois amical et complice.C'est ainsi qu'elle finit par s'adresser à lui.

      - J'espère que tu as réfléchi au fait que tu pourrais perdre contre moi, Rhys.


    Ce n'était pas pour gagner qu'elle était venue, plutôt pour s'amuser et se défouler, mais gagner contre lui à cette petite compétition qu'ils se lançaient ce soir ne ferait pas de mal à l'égo de la jeune femme.Elle n'eut pas le temps d'entendre sa réponse que son regard se tourna vers le coucher de soleil, il était magnifique mais Hailey n'était pas vraiment venu pour contempler pour le paysage qui s'offrait à elle.D'un geste vif, elle enleva sa robe blanche légère, laissant le soin à Rhys d'admirer sa silhouette quasi parfaite et vêtue uniquement d'un bikini rouge vif.Elle s'agenouilla sur le sable, et fouilla dans son sac pour en retirer sa combinaison de surf.C'est sur que par rapport au bikini, il n'y avait rien de très sexy.Mais Hailey Caldwell avait cette chance qu'un rien ne l'habillait.Et cette chance, elle n'allait pas se gêner pour s'en servir afin de conquérir le coeur du jeune Blythe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyMar 8 Sep 2009 - 0:55


Lorsque la voix d'Hailey Caldwell retentit par dessus la rengaine des vagues venant mourir sur le sable mouillé, Rhys Blythe était installé sur le sable depuis un bon quart d'heure. Ce n'était pas tant la jeune femme qui était en retard, c'était d'avantage l'étudiant qui avait prit une avance volontaire sur l'heure du rendez-vous. Ce n'était pas particulièrement dans ses habitudes de faire preuve d'une telle ponctualité mais ce soir là, il avait éprouvé le désir de venir quelques minutes plus tôt, sans autre raison que celle de pouvoir profiter de l'air maritime avant de devoir s'y jeter pleinement en compagnie d'Hailey. Sa planche, qu'il avait prit soin de transporter à l'arrière de sa Land Rover, était plantée dans le sable à sa droite de sorte à tenir debout et semblait n'attendre qu'une chose : que son propriétaire l'embrasse et la jette contre l'océan agité. Patience, elle n'allait pas tarder à être dûment servie. Glutton, habituellement inséparable de son maître, s'était écarté de Rhys pour aller courir gaiement derrière un couple de mouettes (ou plus exactement, il essayait de les attraper pour les dévorer, en insatiable gourmand), laissant ainsi Rhys totalement seul avant d'être rejoint par son amie.
Il était une heure avancée de la journée mais le jeune homme tenait une forme olympique et son impatience était presque palpable à l'idée de surfer un moment pour conclure cette journée qui avait été bien trop calme à son goût. Mieux encore, la perspective de profiter des vagues en compagnie d'Hailey Caldwell décuplait le plaisir. En effet, Rhys s'était levé tôt, comme à son habitude (du moins, quand il ne buvait pas la veille), pour effectuer son jogging quotidien. Il était à présent d'un niveau si avancé qu'il pouvait passer deux heures à courir – alternant les pauses et les sprints. Pourtant il savait pertinemment qu'il était encore assez loin du niveau qu'il détenait jadis lorsqu'il était champion de boxe et qu'il n'avait pas encore eu son agression, puis son « accident ». Il savait bel et bien qu'il ne retrouverait jamais toutes ses capacités mais il n'arrivait pas à se faire à l'idée d'abandonner pour autant : les miracles existaient, un tas de fois les faits divers relataient les histoires de blessés retrouvant soudainement toutes leurs facultés, alors pourquoi ne pas y croire ? Et qui mieux que Rhys, fervent croyant d'Ocean Grove, pour avoir foi en ces miracles ? Inlassablement alors, le jeune homme persistait dans ses efforts en espérant qu'un jour, ses articulations, ses tendons, ses muscles et ses réflexes retrouvent l'efficacité de ses dix-sept ans. Le sport restait donc son meilleur ami et lorsqu'il fit part à Hailey de son envie de la voir auprès de lui pour un nouvel exercice sportif, il fut plus que ravi d'apprendre qu'elle acceptait. Hailey était une femme qu'il appréciait et qui, sans réellement s'en rendre compte, prenait de plus en plus de place dans son existence. Bien qu'au départ les choses avaient démarrées d'un bien mauvais pied, elles s'étaient considérablement améliorées lorsque Rhys réussit à lui faire comprendre que ses intentions étaient des plus honorables. Il la rassura en lui affirmant que lorsqu'il s'approchait d'elle, ce n'était avec aucune arrière pensée en tête, que ses mots ne contenaient aucun double sens inapproprié et qu'il l'écoutait toujours d'une oreille de la plus attentive. Hailey – bien que diablement sexy – ne suscitait chez Rhys aucune réaction triviale. Elle était une femme qu'il respectait et dont il n'avait qu'un souhait : celui d'apprendre à la connaître et à percer la carapace si épaisse qui l'enveloppait. Il avait connu beaucoup de femmes dans sa vie, certaines passagères, d'autres moins et il lui était presque apparu comme une évidence que Hailey ferait partie de ses rencontres marquantes. Et il n'avait pas tord puisqu'aujourd'hui, Rhys pouvait avancer, sans trop se compromettre, qu'ils étaient amis. Se doutait-il alors des sentiments plus forts qui naissaient chez Hailey à son sujet ? Non, probablement pas. Rhys a beau avoir les meilleures intentions du monde, il reste un homme très distrait et difficilement réceptif aux élans affectifs qu'il peut susciter chez autrui. Il est une boule d'énergie qui secoue tout sur son passage sans réaliser l'ampleur des dégâts. Cependant une chose est certaine : lorsqu'il perçoit – par magie d'un alignement céleste des lunes de Jupiter – une once de sentiments pour lui dans le regard d'une tierce personne, soyez sûr qu'il saura faire preuve d'un tact surprenant le concernant.
Assit à même le sable, Rhys dut lever son regard vers la silhouette d'Hailey qui venait de le rejoindre. Il n'avait pas porté le regard à son bracelet montre et n'était donc pas conscient des cinq minutes de retard qu'elle avait (de toute façon, il ne lui en aurait certainement pas tenu rigueur). Légèrement aveuglé par le soleil qui commençait sa descente vers l'horizon, Rhys souriait, le menton levé vers elle, amusé par les propos que venait de tenir la jeune femme. Perdre contre elle ? Même s'il était vrai qu'il n'avait jamais surfé en sa compagnie et qu'il ignorait donc tout de son niveau, il avait une assez grande confiance en ses années de sportif professionnel pour ne pas être réellement effrayé par cette parole pleine de défi. D'un ton tout aussi confiant et provocateur à la fois, il lui répondit alors.

    « Je ne suis pas de nature défaitiste, j'y penserais quand ça sera nécessaire. Sinon, je préfère rester convaincu que je ne vais faire qu'une bouchée de ton assurance. »


Il la vit alors porter son regard vers l'horizon et se défaire presque immédiatement de sa robe d'été. Bien sûr, Rhys ne put rester indifférent et se retrouva, malgré lui, à contempler ses courbes avec admiration avant de détourner son regard tandis qu'elle prenait place à ses côtés. Il profita de la concentration de la jeune femme à fouiller son sac pour en sortir sa combinaison de surf pour retrouver tous ses esprits. Deux secondes plus tard, il put reposer ses yeux sur elle, son calme revenu. Il la vit sortir son ensemble et la laissa s'en vêtir. Il décida alors qu'il était temps pour lui de se lever enfin et de commencer à dégourdir ses jambes s'il ne voulait pas qu'elles soient comme de la guimauve une fois sur sa planche. Habillé d'un short de bain lui arrivant aux genoux et d'un t-shirt blanc, il se débarrassa de ce dernier rapidement et, se retrouvant torse nu, abandonna le t-shirt prêt de son sac personnel. Il se retourna un moment vers le reste de la plage pour s'assurer que son chien ne s'était pas fait attaquer en retour par les deux mouettes puis, réalisant que Hailey était finalement prête, lui tendit une main pour l'aider à se relever. Rhys affichait alors ce sourire si caractéristique chez lui : espiègle et taquin, comme s'il s'apprêtait à dire ou à faire une grosse bêtise.

    « Si mademoiselle le veut bien. » Il attendit qu'elle attrapa son main avant d'ajouter avec entrain. « La compétition est sur le point de commencer, il me semble. Je dirais bien « Que le meilleur gagne » mais se souhaiter soi-même de gagner semblerait limite arrogant ... »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyMer 16 Sep 2009 - 17:26

I CAN BE YOUR HERO BABY. I CAN KISS AWAY THE PAIN. I WILL STAND BY YOU FOREVER. YOU CAN TAKE MY BREATH AWAY.


    Il fallait se rendre à l'évidence que Rhys Blythe était certainement le genre d'hommes à faire fondre les femmes d'Ocean Grove.Et cette réflexion, Hailey Caldwell se l'était faite à de nombreuses reprises.Il y a quelques jours, la jeune femme avait décidé d'en finir avec cette situation qui au final, finissait par lui torturer les méninges.Il était temps pour la jeune femme de montrer à Rhys qu'elle s'était attachée à lui, d'une manière qui n'avait rien d'amicale.Bien qu'entreprenante, Hailey était le genre de femmes à cacher à la perfection ses sentiments, les débordements d'amour étant rares chez elle, et la jeune femme était sans doute bien trop fière pour s'avouer à elle-même que Rhys pourrait être éventuellement plus qu'un ami.Hailey avait alors envie de faire avancer les choses, mais étant d'un naturel très compliqué, elle se mit à douter.Rien ne l'avançait que ce soit réciproque chez lui, et aucun geste de sa part n'avait signifié pour Hailey une quelconque envie d'aller plus loin.Au fond, ne se faisait-elle pas des films ?
    Elle avait peut-être jouer la carte de l'amitié trop vite et trop rapidement, elle ne s'était pas faite désirée, n'avait pas instauré une certaine distance entre eux, et du coup une complicité s'était installée.Il fallait avouer que dès que Rhys avait un coup au moral ou un besoin de parler, Hailey se dévouait toujours pour aller réconforter le jeune homme.Au fond, peu importe ce qui pourrait se passer entre eux, elle pensait bien que le soutien qu'elle apportait au jeune homme serait éternel.Alors quand elle le rejoignit sur la plage et que ce dernier lui adressa un sourire, la jeune femme lui répondit par un sourire tout aussi amical à ce dernier.Hailey partait certes un peu trop confiante, son niveau en surf avait été dans son enfance bon, mais depuis elle n'était jamais remonter sur une planche de surf.Se trouver face à Rhys n'arrangerait certainement pas les choses, elle n'avait pas envie de se ridiculiser devant lui.Dès qu'elle avait accepté la proposition du jeune homme par téléphone, Hailey sut automatiquement qu'elle serait la grande perdante.Au cours de leurs nombreuses discussions, et dieu sait qu'Hailey n'était pas en général une grande bavarde, elle avait appris que Rhys avait passé plusieurs années en tant que sportif professionel.Il était clair qu'à côté, Hailey ne remporterait pas la course, mais au fond, en venant ici, gagner n'était pas son premier objectif.Hailey finit par se vêtir de sa combinaison de surf, tout en écoutant le jeune homme lui répondre.

      « Je ne suis pas de nature défaitiste, j'y penserais quand ça sera nécessaire. Sinon, je préfère rester convaincu que je ne vais faire qu'une bouchée de ton assurance. »


    Les lèvres d'Hailey dessinèrent un large sourire amusé sur ses lèvres rosés.Elle s'était attendu à ce genre de réponses mais Rhys oubliait cependant un détail.Hailey était une femme imprévisible, elle n'agissait qu'à sa tête et penser qu'elle n'avait aucune chance contre lui était certes vrai, mais au fond, elle devait lui rappeler qu'il était important de ne pas la sous-estimer.D'une assurance extrême, la jolie blonde finit par lui répondre.

      - On ne t'a jamais appris qu'il n'était pas conseillé de sous-estimer une femme, Rhys ?


    Un autre sourire finit par se dessiner sur les lèvres de la jeune femme.Il était préférable que Rhys se souvienne de cela.Connaissant la jeune soeur de ce dernier, Hailey se rappela de l'assurance et de l'immense curiosité dont faisait preuve Victoria Blythe.Et ce fameux dicton, Rhys avait certainement du l'entendre par sa soeur un certain nombre de fois.Par chance, elle s'était liée d'amitié avec Vicky, malgré que leur première rencontre fut une sorte de pièce de théatre où Hailey avait du jouer la comédie pour pouvoir couvrir Victoria.Sa pensée sur Victoria Blythe disparut aussitôt alors que Rhys prenait l'initiative d'enlever son t-shirt, ce qui n'échappa bien sur Hailey qui en profita légèrement pour admirer avec une certaine tentation la musculature du jeune homme.Mais, elle finit par détourner son regard rapidement, afin de ne pas passer pour une voyeuse.Quand Rhys s'approcha d'elle, et lui tendit sa main afin de l'aider à se relever, Hailey leva la tête, bien qu'éblouie par les quelques rayons du soleil encore visibles.

      « Si mademoiselle le veut bien. » Il attendit qu'elle attrapa son main avant d'ajouter avec entrain. « La compétition est sur le point de commencer, il me semble. Je dirais bien « Que le meilleur gagne » mais se souhaiter soi-même de gagner semblerait limite arrogant ... »


    La jeune femme plaçà alors sa main à l'intérieur de celle du jeune homme et se releva, de la manière la plus élégante possible.A quelques centimètres de lui, Hailey n'avait pas encore lâcher la main de Rhys.C'est alors qu'elle se dit qu'il était temps pour elle se de jetter à l'eau.Ils étaient à la limite d'être collés serrés et Hailey profita alors de ce moment pour déposer un tendre baiser au coin des lèvres du jeune homme.Elle laissa échapper un sourire aux paroles de Rhys, par la suite, puis finit par lâcher la main du jeune homme.Les yeux bleus/verts d'Hailey vinrent alors se planter dans ceux de Rhys.Avec une certaine provocation, elle le regarda et se mordit légèrement la lèvre inférieure avant de lui répliquer.

      - Pas aussi arrogant que de tenter désespéremment de déstabiliser son adversaire...


    Le visage d'Hailey s'éclaircit peu à peu pour faire place à un visage rempli de malice.Le soleil venait frapper ses cheveux blonds et elle était légèrement éblouie par le soleil, ce qui ne l'avait pas pour autant empêcher de flirter quelques secondes auparavant avec le jeune homme.Elle finit alors par détourner son regard afin d'aller chercher sa planche de surf.Rhys n'avait pas bougé, elle espérait quand même l'avoir un peu déstabilisé mais il en fallait certainement plus pour parvenir à le tenter.Reposant son regard sur lui, elle marcha alors en direction de l'océan.A l'heure qu'il était, elle n'avait même plus envie de compétition et de surfer, notamment parce qu'elle avait peur de ne pas retrouver son niveau, mais surtout et avant tout parce que la seule chose qu'Hailey Caldwell voulait en ce moment, c'était lui.Rhys Blythe.


    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyDim 20 Sep 2009 - 17:25


La réplique d'Hailey alors qu'il venait de commenter son assurance lui vola un sourire : bien sûr qu'il savait qu'il ne fallait certainement pas sous-estimer une femme ; avec la mère et la sœur qu'il avait, il serait bien idiot de sa part de faire preuve de machisme. Rhys se contenta de hocher la tête, admettant qu'elle n'avait pas tord. A l'instant où Hailey accepta enfin l'aide qu'il offrait, le jeune homme pressa doucement sa main dans la sienne avant de l'attirer vers lui pour lui permettre de se lever. Il fut alors légèrement surpris de s'apercevoir qu'Hailey ne s'écarta pas immédiatement de lui. Bien au contraire, elle fit en sorte que l'instant s'étende au maximum et si elle ne lâchait pas la main de Rhys, lui en retour n'avait pas fait le moindre mouvement prouvant qu'il voulait relâcher le contact. C'était comme s'ils avaient eu la même idée, le même désir de ne pas laisser l'autre s'éloigner. Loin d'être au bout de ses surprises, Rhys vit alors le visage d'Hailey s'approcher juste assez du sien pour y déposer un baiser furtif. Rhys, étonné mais loin d'y être réticent, baissa son regard vers les lèvres d'Hailey quand elle s'écarta comme s'il était plus ou moins frustré par le fait que ce geste fut aussi rapide et discret. C'était Rhys tout cracher ça : avoir les yeux plus gros que le ventre, au risque de passablement s'en vouloir ensuite. Pourtant, il ne fit aucune remarque ou mouvement prouvant qu'il désirait plus. Il resta impassible, la respiration s'étant cependant accélérée face à cette proximité soudaine. Rhys observa longuement la jeune femme, une expression amusée et intéressée sur ses traits. Hailey ne s'était jamais présentée de la sorte à lui. Avant ça, c'était comme si elle privilégiait bien d'avantage leur amitié qu'une probable romance mais là, Rhys avait beau être parfois lent à la détente, les signes ne trompaient pas. Hailey Caldwell transgressait les barrières traditionnellement installées entre deux amis. Même si elle venait de lâcher sa main, troublé mais suffisamment conscient de ce qui se tramait, l'étudiant continuait à soutenir le regard de la jeune femme et put alors remarquer à quel point il était incisif et tentateur. Hailey jouait un tout nouveau jeu ce soir, et le jeune homme ne s'y était pas le moins du monde attendu, il faut le reconnaître. Quand elle reprit alors la parole, Rhys pencha la tête, trouvant sa réponse assez bien lancée. En effet, sa technique à lui était de la déstabiliser au maximum dès le départ afin d'avoir toutes ses chances de son côté mais Hailey pouvait-elle affirmer qu'elle ne faisait pas de même ? Après tout, elle venait d'ouvertement le déconcentrer et il fallait avouer que si Rhys avait eu à grimper sur sa planche juste après ce contact si brûlant, il aurait eu du mal à tenir droit plus de deux secondes.
Il la regarda alors s'éloigner de lui pour aller mettre la main sur sa planche et il se permit de lui répondre malgré qu'elle ne lui présentait plus que son dos. Un sourire au coin de ses lèvres, il lui lança par dessus son épaule.

    « J'imagine qu'on est quitte ... »


A son tour alors, il foula le sable et vint attraper sa planche. Il l'adorait cette planche parce qu'à chaque fois qu'il s'en servait, il se remémorait de ses premières et meilleures vagues. Ce soir, le vent soufflait légèrement et ce n'était certainement pas des vagues de folies qui les attendaient mais c'était tout de même assez suffisant pour pouvoir s'amuser un peu. De plus, il fallait avouer que l'intérêt de cette sortie n'était pas de battre des records mais bel et bien de passer du temps avec Hailey. Un intérêt décuplé, s'il pouvait se le permettre, depuis qu'elle avait joué de ses charmes sur lui. Lorsqu'il passa la planche sous son bras, on put clairement voir sur son biceps briller les mots « Be a Spice Girl Forever » tatoués lors d'une soirée plus qu'arrosée. Ce tatouage était tout à la fois l'une des plus grosses conneries qu'il eut fait de sa vie aussi bien parce qu'il était d'un ridicule absolu mais aussi et surtout parce qu'il avait été le déclencheur d'énormes problèmes avec son inventeur, Caleb Varnham (qui avait reçu lui aussi un tatouage douteux) et sa petite amie, Bonnie Whealer. Aussi, ce tatouage n'évoquait clairement pas de bons souvenirs au jeune homme, même si cette fameuse soirée avait été d'un amusement intégral.
Lorsque Rhys fut certain qu'Hailey était prête de son côté également, il se plaça à ses côtés et la guida vers l'Océan. Ils arrivèrent finalement au rebord et l'eau vint leur rafraîchir les pieds car, même s'ils étaient à Miami, elle restait froide au coucher du soleil. Rhys tourna alors son visage vers Hailey et esquissa une moue légèrement réticente face au degré de l'eau mais il finit par sourire et lui fit un signe de tête pour l'inviter à se lancer avec lui.

    « Elle est fraîche mais peu importe … C'est pas comme si on allait rester inactifs une fois dans l'eau. Au pire, tu largueras ta planche et tu viendras me rejoindre si tu as trop froid. »


Il avait clôturé sa phrase par un regard malicieux – il faisait souvent cela : utiliser des phrases à double sens pour provoquer son interlocuteur – avant de détourner son regard vers l'horizon, de prendre un profonde inspiration pour s'encourager et avancer dans l'eau. Finalement, Rhys avait connu bien pire mais il craignait qu'Hailey soit plus frileuse que lui ; après tout, elle était sûrement plus sensible que lui. Il ne tarda pas alors à monter sur sa planche et une fois assit, les deux jambes de chaque côté, il jeta un coup d'œil par dessus son épaule pour voir où en était la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptySam 26 Sep 2009 - 18:28


MusicPlaylist
MySpace Playlist at MixPod.com




    A mesure qu'Hailey s'approchait du bord de l'eau aux côtés de Rhys, la jeune femme se disait alors que c'était certainement le bon soir.C'était maintenant ou jamais.Il étais temps pour Hailey Caldwell de se jetter à l'eau, et pas qu'au sens propre du terme.Le petit jeu qui s'installait petit à petit entre Rhys et elle pourraient la convaincre d'abandonner et de laisser les choses se déroulaient ainsi mais la jeune femme était entreprenante, elle l'avait d'ailleurs déjà montré au jeune homme qui l'accompagnait il y a seulement quelques minutes.Elle était encore en train de cogiter, devait-elle sincèrement sous-entendre qu'il était certainement plus qu'un bon ami à ses yeux ou devait-elle laisser ce début de jeu s'installait quitte à le perdre, peut-être un jour.La jeune femme ne savait pas quoi dans elle s'embarquait mais elle savait que Rhys était une personne que l'on peut qualifier de bien.Elle ne le connaissait certes pas par coeur, mais suffisamment bien assez pour qu'il se passe quelque chose entre eux.Cependant, Hailey Caldwell avait toujours eu peur du bonheur, toujours peur de devenir un jour heureuse et à moins qu'elle ne change cela en l'espace de quelques minutes, elle pourrait renonçer vivement à avouer ses sentiments naissants au jeune homme.Quand ce dernier s'adressa à elle avant de s'avançer dans l'eau, elle put remarquer de la malice dans les yeux de Rhys ainsi que certains sous-entendus qui évidemment n'étaient absolument pas tombés dans l'oreille d'une sourde.

      « Elle est fraîche mais peu importe … C'est pas comme si on allait rester inactifs une fois dans l'eau. Au pire, tu largueras ta planche et tu viendras me rejoindre si tu as trop froid. »


    Avant qu'il ne s'avance dans l'eau, les lèvres de la jeune femme indiquèrent un sourire plutôt amusé et quand leurs regards se croisèrent, Hailey envisagea enfin de lui répondre d'un ton légèrement séducteur.

      « Tu devrais faire attention à tes propos, je pourrais finir par te prendre au mot... »


    Il est vrai que la température de l'eau n'avait à cette heure là de la journée, rien de franchement agréable.C'est ainsi que la jeune femme blonde s'avançà dans l'eau fraîche, inutile de préciser qu'Hailey était une jeune femme très frileuse, elle se remercia alors au même moment d'avoir pensé à emporter une combinaison de surf.La jeune femme finit par également monter sur sa planche et se laissa légèrement dériver sur cette dernière.Elle adorait le surf, c'était certain, mais à l'heure qu'il était, elle n'était plus d'humeur à cela.Rhys lui jetait de brefs regards pour voir comment la jeune femme avançait, et durant l'espace d'un instant où le jeune homme n'avait pas le dos tourné, Hailey plongea de sa planche dans l'eau, laissant cette dernière dérivait dans l'eau.Peu importe où elle irait, vu le piteux état dans lequelle elle se trouvait, il était de toute manière bon d'en racheter une si elle se décidait à reprendre régulièrement le surf.
    Hailey rejoignit le jeune homme rapidement, afin de ne pas l'inquiéter, elle n'était pas du genre à rester sous l'eau pendant un certain moment pour faire peur à la personne qui se trouvait avec elle, elle-même avait une sainte horreur de ce genre de blagues.Il n'y avait pas encore de très grosses vagues, ce qui permit à Rhys d'arrêter de nager afin que la jeune femme grimpe sur sa planche avec lui, ce qu'elle fit l'instant d'après.
    Elle le regarda, l'air légèrement amusé, il ne devait certainement plus rien comprendre, il l'avait invité pour qu'elle surfe avec lui et la jeune femme se retrouvait à le prendre au mot, en le rejoignant sur sa planche.

      « Je n'ai pas froid, mais c'était trop tentant de venir de te rejoindre quand même...»


    L'amour vient et va, il se présente sous toutes les formes, la plupart du temps il s'instaure suite à une complicité et un flirt entre deux personnes.Deux étapes qu'avaient déjà plus ou moins respectées Hailey envers le jeune homme.Elle n'avait plus envie de respecter les barrières de l'amitié, ce sentiment grandissait en elle, elle n'arrivait pas à le contrôler et elle ne savait absolument pas quelle ampleur ce dernier prendrait au fil des jours.Il était temps pour Hailey Caldwell d'assumer.Un acte qu'elle avait rarement appliqué dans sa vie, elle qui avait, tellement l'habitude de prendre la fuite au moindre problème.Elle finit par détourner son regard, fixant l'horizon, elle se fit alors un brin nostalgique, sa mine s'assombrie doucement.Elle inspira un grand coup et reposa son regard sur Rhys.

      « - Je ne suis pas quelqu’un d’optimiste, vraiment, j’ai toujours vécu des déceptions, je suis le genre de fille qui pardonne difficilement les trahisons.Je suis loin d’être un ange…, les gens ont tendance à le penser mais j’ai fais des choses qui sont loin d’être bien…En arrivant ici, tu es l’un des premiers que j’ai connu, et çà m’a redonné le sourire, car j’ai l’impression de me retrouver en toi, parfois. »


    Ce bilan plus ou moins négatif de sa personnalité n'était certainement pas le meilleur moyen de déclarer ses sentiments, mais Hailey se devait de préparer Rhys à éventuellement ce qu'il pourrait se passer.Elle était très changeante, changeait d'ailleurs souvent d'humeur comme d'avis, elle avait toujours du mal à s'impliquer dans une relation car elle avait peur du bonheur.Ces dernières histoires s'étaient terminées tragiquement et si celle qu'elle envisageait avec Rhys échouait également, Hailey ne pourrait pas se le pardonner.Son ancien petit-ami, malheureusement décédé, lui manquait beaucoup, mais Hailey se privait depuis maintenant longtemps, trop longtemps, il était temps pour elle de tourner la page et Rhys semblait être le tome suivant de sa vie.Il lui était apparu comme une évidence qu'il se passerait quelque chose avec lui, quelque chose qu'elle avait envie de faire durer, et si Hailey s'impliquait dans tout cela, c'était pour ne pas refaire les erreurs du passé, celles qu'elle n'oubliait pas, celles qui la hanterait certainement jamais.
    Et c'est sans crainte, mais cependant avec une certaine gêne que la jeune femme renchérit sur ses propos précédents, cela faisait maintenant un mois qu'ils se connaissaient, qu'ils passaient le plus clair de leur temps ensemble, la jeune femme l'avait également soutenu quand Victoria avait eu un accident, elle le soutenait, elle trouvait des solutions à ses problèmes et tentait en vain de se dire qu'il n'était qu'un ami.Mais au fond, il était plus que çà, il était probable que lui aussi le sache, qu'il ait déjà remarqué les attentions de la jeune femme envers lui.

      « Je suis compliquée aussi, je mets des jours à me décider, et crois mois qu’il a fallu que je cogite pendant longtemps pour te dire tout çà, mais plus je te regarde…,elle marqua une brève pause dans sa lancée, et plus j’ai la sensation que tu es comme une évidence dans ma vie… »


    La main gauche d'Hailey passa tendrement sur la joue gauche du jeune homme, elle le regarda un bref instant, à première vue, il ne semblait pas surpris, puis son regard se détourna et les yeux bleus/verts de la jeune femme fixèrent le coucher de soleil, n'osant plus regarder le jeune homme avant qu'il ne lui réponde quelque chose.C'était d'une part, un certain soulagement mais à l'heure qu'il était, Hailey regrettait déjà d'avoir tout avoué au jeune homme.Elle n'était pas amoureuse de lui, c'étai trop tôt pour le savoir, mais elle voulait tenter, et ces sentiments naissants à son égard l'obsédaient.Hailey Caldwell avait connu beaucoup de déceptions, elle espérait juste que le nom de Rhys Blythe ne viendrait pas s'ajouter en bas de la liste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyDim 4 Oct 2009 - 12:52


Le jeune homme avait sourit brièvement lorsqu'Hailey lui confia que ses paroles pouvaient facilement être prises au pied de la lettre ; information qui ne pouvait que convenir à Rhys, après tout. L'idée de « réchauffer » une Hailey frigorifiée ne pouvait être perçue négativement. Enfin et malgré leurs bavardages, ils finirent par se jeter à l'eau. Le jeune homme, perché sur sa planche et les jambes trempant dans l'eau qui lui arrivait au niveau des mollets, profitait des derniers rayons qu'avait à leur offrir l'astre solaire tout en gardant un œil vigilant sur son amie. « Vigilant », pas tant que cela finalement puisqu'à peine avait-il détourné son visage qu'il fit l'improbable constat, l'instant d'après, que Hailey n'était plus assise sur sa planche. Soudainement inquiet qu'elle se soit renversée par mégarde et qu'il n'ai pas sût lui venir en aide à temps, il déplaça sa planche avec ses bras pour rejoindre l'emplacement où se trouvait quelques secondes plus tôt la jeune femme. Malheureusement et malgré son regard qui sondait la surface de l'océan, il n'arrivait à trouver la moindre trace de sa silhouette.
Cependant, au moment exact où l'incompréhension s'apprêtait à laisser la place à l'inquiétude, Hailey refit surface pile au niveau de la planche du jeune homme. Se redressant instantanément en poussant un profond soupire de soulagement, il stabilisa sa planche de ses deux mains pour qu'elle puisse grimper auprès de lui. Une fois qu'elle eut prit place, l'étudiant la regardait, un peu perdu mais gardait le silence puisqu'il sentit qu'elle n'allait pas tarder à lui donner une explication. Ainsi face à face, il l'écouta avec attention et lui décocha un sourire complice. De toute évidence, lorsqu'ils étaient encore sur le sable et qu'elle lui avait assuré qu'elle pourrait profiter de son invitation, elle le pensait totalement.

    « J'ai failli flipper. Dommage que tu n'aies pas froid … Mais tu restes clairement la bienvenue. »


Alors qu'il était de toute évidence lancé sur la piste glissante du second degré et des propos légers, Rhys fut, une fois de plus, prit au dépourvu par la jeune femme. En effet, elle semblait soudainement bien calme voir préoccupée. Par intuition, il sembla comprendre que quelque chose de particulier se tramait et qu'ils n'allaient probablement pas surfer de si tôt. Bien entendu à présent, le surf n'était plus sa priorité : la seule chose qui l'intéressait étant de découvrir ce qui s'agitait si vivement dans l'esprit d'Hailey. Remarquant son regard fuyant, Rhys pourtant ne l'imita nullement : il persistait à la regarder avec minutie, comme s'il cherchait à lire sur son visage des réponses. Quand elle accepta enfin de reposer son regard dans le sien, le jeune homme fut surpris d'entendre ses paroles si honnêtes. Il savait, certes, qu'elle avait eu un passé douloureux en ce qui concernait ses histoires sentimentales mais il ne l'avait jamais entendu se confier à lui de la sorte. C'était une première et il ne doutait pas un instant que cela devait lui couter de s'ouvrir de la sorte à lui. S'apercevant alors que la tournure de son discours devenait de plus en plus personnelle et le concernait de près, le jeune homme fronça le sourcil, légèrement étonné d'être l'objet de tels sentiments chez la demoiselle. Il n'avait pas pensé qu'elle puisse le percevoir autrement que comme un ami, parfois un flirt à la limite. Mais si ce qu'il pensait comprendre à travers cette confession était exact, alors tout changeait. Il s'était toujours interdit le moindre geste trop engageant envers elle par crainte de perdre son amitié mais surtout par respect de son désir de rester célibataire. Hailey était une jeune femme passionnante et qui comptait indéniablement pour lui ; aussi, cet aveu touchait particulièrement le jeune homme.
Lorsqu'elle vint déposer une main délicate sur sa joue, le jeune homme l'observait intensément, assez perplexe quant à la façon dont il devait agir à présent. S'il écoutait sa raison, il serait tenté de lui poser une foule de questions mais s'il écoutait ses pulsions, il ne tarderait pas à se jeter littéralement sur elle. Pourtant et comprenant sans trop de difficulté qu'aucune des deux solutions serait la plus judicieuse dans une telle situation, il décida d'opter pour un compromis. Tandis qu'Hailey avait retiré sa main et fixait à présent l'horizon, Rhys glissa légèrement sur la planche afin de se retrouver plus près d'elle. Il avait besoin de la sentir proche de lui, aussi bien pour lui répondre que par envie soudaine. Remarquant qu'elle fuyait son regard, il déposa une main sur l'une des siennes et la pressa doucement sous ses doigts, comme pour attirer son attention.

    « Hailey. Tu as bien conscience que je suis le type le plus intenable de la ville … Je suis un cas ambulant, tu te lances sur une route déjà bien cabossée. »


Se taisant un instant, il se pinça les lèvres mais soutenait si puissamment le regard de la jeune femme qu'elle devait s'en sentir troubler.

    « Crois-moi, j'essaye de mon mieux d'être un type bien mais je dérape très souvent … trop souvent. »


Rhys était tout à fait sérieux : il chérissait cette femme mais craignait qu'elle ne souffre par sa faute, or, elle venait clairement de lui faire comprendre qu'elle avait déjà eu son lot de douleurs. L'idée qu'il puisse devenir le responsable de davantage de problèmes chez la jeune femme le consternait d'avance. Pourtant, il était prêt à lui laisser faire le choix d'elle-même. Si elle décidait d'abdiquer immédiatement, Rhys ne comptait pas lui en vouloir : elle ne serait pas la première femme à ne pas vouloir lui faire confiance et elle serait probablement dans son bon droit. Mais si elle choisissait de relever le pari, l'étudiant pouvait assurément lui faire la promesse de faire son maximum pour ne pas la décevoir. A présent, face à face si près l'un de l'autre, Rhys vrillait de son regard la jeune femme, attendant d'un moment à l'autre un signe prouvant de sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyMer 7 Oct 2009 - 21:32





    Hailey Caldwell avait toujours imaginé ne jamais retrouver l'amour, elle se l'était même promis.A plusieurs reprises.Mais toujours, elle avait su rompre cette promesse et n'en faire qu'à sa tête.Le bonheur, elle n'en connaissait que de vagues souvenirs qui appartenaient à son enfance, jamais elle n'avait imaginé connaitre un jour le bonheur avec quelqu'un et si elle avait entrevue l'espace d'un instant le fait d'être heureuse par le passé, elle avait très vite compris que le bonheur, ce n'était finalement pas pour elle.Ayant une tendance à fuir facilement quand tout se bousculait dans sa vie, la jeune femme ne voulait pas décevoir Rhys en lui promettant qu'ils seraient heureux jusqu'à ce que la mort les sépare.Si on connaissait superficiellement Hailey, on savait d'elle que ses romances n'avaient été que des scénarios tout droit écrits de la main de dramaturges, et qu'elles pourraient certainement être adapter dans une série dramatique, là où les gens s'aiment et se séparent, pour finalement se remettre ensemble jusqu'à ce que la mort frappe.Quand le jeune homme stabilisa sa planche afin qu'elle grimpe à ses côtés, Hailey le regarda attendrie, au fond, elle ne voulait pas qu'il souffre car au vu de ses relations précédentes, elle se demandait si au fond ce n'était pas elle le problème et si entamer une nouvelle relation n'était pas source de problèmes.Elle ne fit que répondre par un sourire tout aussi complice à celui de Rhys, et prêta l'oreille à ses propos, basés sur le sous-entendu avant de décrocher un sourire amusé.
    Quand il se rapprocha d'elle, Hailey fuyait toujours son regard mais en pressant sa main, Rhys l'avait obligé à lui faire face afin qu'elle écoute attentivement ce qu'il avait sur le coeur.Elle fit alors le triste constat que le jeune homme faisait de lui-même, mais elle campait sur ses positions.Elle le voulait, peu importe ce qui pouvait arriver.Elle le voulait, elle voulait être avec lui, elle voulait connaître la définition du mot bonheur avec lui, et ce n'était pas ce qu'elle avait imaginé en arrivant ici, mais elle le voulait.Peu importe comment çà finirait, Hailey n'avait jamais été aussi sure d'elle auparavant qu'en cette soirée de fin d'été.


      « Hailey. Tu as bien conscience que je suis le type le plus intenable de la ville … Je suis un cas ambulant, tu te lances sur une route déjà bien cabossée. »


    Hailey Caldwell eut à ce moment là l'impression de devoir laisser ce moment derrière elle, de retourner sur le sable et de partir, une nouvelle fois.La réputation de Rhys n'était pas celle d'un Dom Juan mais la jolie blonde avait sur remarqué à quel point il pouvait plaire aux jeunes femmes.Bien qu'amie avec Isobel Reynolds, Hailey avait toujours remarqué une étrange complicité entre les deux jeunes gens, bien qu'ayant la certitude qu'ils ne soient que de très bons amis, Hailey restait sur ses gardes.Mais que dire de sa principale rivale, Jhordan Kennedy, qui enviait le jeune homme pour mieux le mettre dans son lit et le jeter par la suite.Alors quand elle pensa à ces deux jeunes femmes et aux autres qui aimeraient certainement être à sa propre place à ce moment même, Hailey s'interrogea et se dit que finalement, elle n'était peut-être pas celle qu'il fallait à Rhys.Avec toutes ses prétendantes, Hailey tomberait certainement dans l'oubli d'ici quelques semaines.Mais au fond l'instabilité de Rhys n'effraya pas la jeune femme, elle même avait fait beaucoup d'erreurs, avait souvent commis les mauvais choix.Mais la pensée de laisser partir Rhys et de le voir aller avec une autre fille n'était guère du goût d'Hailey.Et ce choix, elle y avait murement réfléchi, elle s'était souvent posé la question, s'était remsie en question la plupart du temps.Il lui était alors paru comme une évidence que Rhys ferait parti de ces choix qu'elle ne regretterait certainement pas, peu importe sa réputation, ses erreurs et son passé, elle avait décidé en cette soirée de donner sa confiance, son soutien et certainement son coeur à un garçon auquel elle tenait énormément.Quand ce dernier pressa sa main contre la sienne, Hailey finit par reposer son regard sur le visage du jeune homme.Elle l'avait écouté attentivement et ses mots avaient été comme une sorte de mise en garde, mais peu importe, elle avait fait son choix, certainement depuis longtemps, mais elle n'en avait pris conscience que depuis peu.

      « Ce n’est pas ce que pense tout Miami qui va changer quoi que ce soit à ce que je peux ressentir.Je te vois différemment de ce que tu peux penser et de ce que les autres peuvent penser. »


    Elle aurait aimé lui faire une déclaration plus prononcée, mais c'était trop tôt et elle n'était pas prête pour ce genre de chsoes mais elle voulait lui faire prendre conscience qu'elle le voyait différemment des autres filles, qu'elle ne cherchait pas à jouer avec lui.Il s'était rapproché d'elle, comme si elle en avait eu le besoin et son regard fut si pesant qu'Hailey était toute chamboulée, mais la jeune femme garda la tête froide et continua à plonger ses yeux bleus/verts dans ceux du jeune homme, afin qu'il comprenne quelle était sa décision.Son regard se fit intense, et bien que légèrement troublée, les lèvres de la jeune femme ne purent s'empêcher de dessiner un sourire satisfait, montrant à quel point elle était plus ou moins satisfaite de ce qui se passait en ce moment.

      « Crois-moi, j'essaye de mon mieux d'être un type bien mais je dérape très souvent … trop souvent. »


    A ce moment même, Hailey ne fuyait plus le regard du jeune homme.Elle l'écoutait tenter bien que mal de la mettre en garde sur qui il était, sur qui il pensait être.Mais Hailey le voyait bien différement.Elle avait toujours sur qu'elle pourrait compter sur lui, et çà, dès le début.A son tour, Hailey l'avait toujours soutenu et conseillé, et cela, il ne pouvait pas l'oublier, il ne pouvait pas nier qu'elle avait été là pour le soutenir durant l'accident de Victoria, qu'elle avait toujours fais plus ou moins preuve d'une grande franchise avec lui, et qu'il était la personne qui, à part Presley, connaissait le plus de choses sur son passé.Elle ne lui avait pas menti sur ses années de galère, il ne l'avait pas jugé quand elle lui avait avoué son ancien métier, au fond, il s'était fait très compréhensif et jamais, Hailey n'avait pensé qu'il pouvait jouer à un quelconque rôle.Ainsi Hailey s'était fait elle même sa propre opinion sur le jeune homme, et jamais elle ne l'avait remise en cause, pas même en écoutant les propos de certains voisins, car il était clair qu'Hailey ne faisait que très peu attention au genre de rumeurs lancées par de vieilles commères.

      « Moi j’ai confiance en en toi, je peux te dire que les erreurs, je connais et tu es un humain, comme tout le monde.Tu ne tentes pas seulement de devenir quelqu’un de bien, tu l’es…Et si toi, tu ne le crois pas, je serais là pour essayer de te convaincre, que malgré les erreurs que tu as pu faire et que tu feras, tu es un type bien, Rhys. »


    Ce n'était peut-être pas le moyen le plus explicite de lui avouer sa décision mais Rhys pouvait aisément comprendre les propos que tenaient Hailey.Et pour l'éclairer sur sa décision, Hailey se rapprocha du mieux qu'elle pouvait et encore plus de l'être pour qui elle donnait ce soir son coeur et se pencha légèrement vers ses lèvres afin de lui offrir un baiser des plus tendres, plaçant sa main droite sur son visage.A ce moment même, on aurait pu aisément croire à l'une de ses fins de films où tout finit bien, avec le coucher de soleil en fond et les acteurs principaux, venant de se retrouver.Et à ce même moment, Hailey n'avait plus envie de quitter les lèvres de celui qu'elle avait chéri pendant plusieurs semaines.Elle aurait aimé mettre pause sur le film et que ce moment ne s'arrête jamais, peu importe ce qui pouvait se passer juste après, peu importe ce que dirait Rhys.Elle ne voulait pas que son propre film s'arrête là, elle voulait qu'il continue et que la fin du film soit tout aussi féérique que le début, et qu'au final le film ne finisse pas par devenir un drame.Quelques secondes plus tard, elle finit par lâcher les lèvres du jeune homme et d'une voix douce, elle fut la plus explicite possible avec lui.

      « Je veux juste être avec toi, peu importe ce qui se passera. »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyDim 11 Oct 2009 - 20:35


Les mots que lui confia Hailey le firent sourire. Doucement et assez brièvement mais elles eurent le don de lui faire croire pendant un instant qu'elle pouvait en effet faire table rase de toutes les rumeurs – parfois fausses mais le plus souvent fondées – qui couraient à son encontre. Ce fut alors à son tour de détourner le regard, assez confus mais surtout flatté de la confiance qu'elle lui portait. Pourtant, il réussit rapidement à prendre sur lui et revint poser son regard sur la jeune femme qui lui faisait face. C'était une situation aussi délicate d'un côté comme de l'autre : après tout, chacun redoutait la réaction de la partie adverse mais heureusement pour eux, du moins pour Rhys, ils se connaissaient suffisamment tous les deux pour savoir qu'ils ne risquaient rien de bien terrible. Ils étaient avant tous des amis et entre amis, on doit pouvoir tout se pardonner. Alors si des choses se disent ou se fassent et qui peuvent sembler franchir les limites, ils savent qu'ils peuvent compter sur l'autre pour être pardonnés. Du moins, Rhys l'espérait parce que plus la jeune femme parlait, plus il avait envie de faire quelque chose de peu conventionnel entre deux amis. Enfin, façon de parler puisque Rhys expérimentait déjà depuis de nombreuses années une relation assez ambigüe avec sa meilleure amie.
Le jeune homme ne voyait plus que la jeune femme tandis qu'elle lui affirma qu'il n'avait aucune raison d'autant s'en vouloir pour ses erreurs. Bien entendu, elle disait cela de façon générale : tout le monde avait le droit à une seconde chance mais Rhys restera toujours quelqu'un d'assez sceptique. Certes, il était intimement persuadé qu'Hailey était sincère et pensait chaque mot qu'elle lui disait, cela se lisait dans son regard, mais il savait aussi pertinemment que ses erreurs ne le laisseraient jamais en paix. Peut-être était-ce une des raisons pour lesquelles il se rendait, inlassablement et si sérieusement, à l'église tous les dimanches. Il se contenta de hocher doucement la tête, lui adressant un faible sourire mais le regard brillant de reconnaissance. Ce n'était pas tous les jours qu'on prenait la peine de lui assurer qu'il était un type bien ; voire cela ne lui arrivait jamais, aussi tout ceci signifiait beaucoup pour lui. Il s'apprêtait à prendre la parole, lui répondre qu'elle faisait preuve là d'un certain courage, qu'il n'aurait lui-même jamais osé s'accorder sa propre confiance mais il n'eut pas le temps car il comprit, d'un coup d'œil, ce qui était sur le point de se produire.
La luminosité autour d'eux avait beau être déclinante, les plongeant bientôt dans une douce obscurité, mais Rhys comprit clairement les intentions de la jeune femme. La sentant se rapprocher de lui, il fit de même et posa une main à plat sur la planche afin de la stabiliser du mieux qu'il pouvait tandis que l'autre pressait doucement celle d'Hailey. Lorsque leurs lèvres se lièrent, le jeune homme profita pleinement de l'instant. Il ne s'était jamais imaginé comme hypothèse d'embrasser un jour la jeune femme puisque dans son esprit, il était clair qu'elle ne voulait pas de relation amoureuse. Ce baiser, aussi inattendu que délectable, réchauffa instantanément l'étudiant. Les degrés avaient beau tomber au rythme de la déclinaison du soleil derrière l'horizon et les gouttes d'eau sur son torse lui flanquer quelques frissons, le baiser que lui offrait la jeune femme le réchauffait intégralement. Appliqué et généreux de délicatesse, Rhys goûtait aux lèvres d'Hailey comme s'il s'agissait d'une des choses les plus précieuses qu'il lui fut confié, jusqu'à l'instant où ils durent mettre un terme au baiser. Ils étaient si proches à cet instant que leurs genoux se touchaient et Rhys ne tarda pas à glisser une main le long de l'avant-bras d'Hailey pour lu faire comprendre qu'il tenait également à l'avoir auprès de lui. Plongeant son regard émeraude dans celui de la jeune femme, tandis que le ciel était intégralement rougit par le coucher du soleil, Rhys lui répondit alors.

    « Puisque tu es sûre de ton choix … Tu ne pourras pas dire ne pas avoir été prévenue. »


Alors que ses paroles ressemblaient à un dernier avertissement, son expression était bien au contraire plus détendue voire carrément radieuse : la perspective d'une relation avec Hailey allait au delà de ses espérances et il pressentait qu'avec elle à ses côtés, il ne tarderait pas à passer des moments de pure grâce. D'un geste, il attrapa alors sa main et glissa ses doigts entre les siens avant de poser son autre main sur son bassin afin de l'attirer vers lui. Mauvaise idée, cependant, parce qu'il ne put alors plus stabiliser convenablement la planche de surf qui vacillait déjà sous leur manque soudain d'équilibre. Mais étant donné que ça n'allait certainement pas être Rhys qui se soucierait d'un tel détail, il continua sur sa lancée, un sourire espiègle perché aux lèvres et avec l'intention d'embrasser à nouveau la jeune femme. Ce qu'il s'apprêta à faire d'ailleurs avant que la planche ne se mette à définitivement basculer sur le côté droit, les retournant intégralement et les forçant à affronter une nouvelle baignade. En quelques secondes, Rhys émergea la tête hors de l'eau et se mit à tourner autour de lui-même à la recherche de la jeune femme. Non, sérieusement ? Noyer sa toute nouvelle petite amie ? Il fallait être vraiment peu doué pour faire une telle chose …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyJeu 29 Oct 2009 - 11:02



    Hailey Caldwell en avait bien conscience : Rhys Blythe n'avait rien de l'homme parfait que toutes les femmes imaginaient en leur fort inconscient.Elle s'était pourtant résignée à écouter les rumeurs sur ce dernier quand elle était son amie, désormais, elle prêtrait une oreille plus attentive aux rumeurs circulant sur l'homme qui était désormais son petit-ami.En général, elle ne portait guère attention aux ragots mais cette fois-ci, elle comptait bien ne rien laisser échapper.Il était important pour elle que cette relation marche, cette relation était l'élément déclencheur d'un nouveau commencement, un nouveau commencement qui impliquait de mettre son passé derrière elle.C'était une des raisons qui faisait qu'Hailey avait besoin que cette relation soit plus un succès qu'un terrible échec.Après tout, on échappait jamais vraiment aux rumeurs ni à son passé d'ailleurs mais s'il y a bien une chose qu'Hailey voulait mettre derrière elle le plus rapidement possible, c'était bien çà, tout ce qui avait pu se passait depuis qu'elle avait fugué de Boston jusqu'à Ocean Grove se devait d'être mis entre paranthèses pour son bien.La jeune femme y pensait régulièrement, et cela avait d'ailleurs le don de la hanter parfois.Malheureusement pour son entourage, Hailey Caldwell était une femme très déterminée, qui obtenait en général ce qu'elle voulait à force de volonté et si quelqu'un venait à s'approcher d'un peu trop près de cette relation naissante, Hailey saurait alors quoi faire dans ce genre de situations.Alors quand ce baiser les réunissa, Hailey eu l'intime conviction de croire en cette relation, et étant le genre de femme à se donner à corps et âme dans tout ce qu'elle entreprenait, elle se jettait avec une certaine confiance en Rhys dans cette relation qui peut-être dépasserait un jour ses espérances ou terminerait comme toutes les relations qu'avait connu Hailey auparavant.Un baiser qu'Hailey ne put s'empêcher d'apprécier à sa juste valeur avant de détacher ses lèvres de celles du jeune homme.


      « Puisque tu es sûre de ton choix … Tu ne pourras pas dire ne pas avoir été prévenue. »


    La jeune femme était à deux doigts de fondre quand Rhys Blythe plongea son regard émeraude dans le sien.Elle ne le montra cependant pas, de peur de passer pour une hystérique, ce genre d'attitude elle le réservait à ses amies, et encore Hailey n'était pas le genre de femmes à montrer qu'elle avait réussi à tirer le gros lot à la loterie et à se pavaner avec la personne convoitée que Rhys représentait.Hailey connaissait le côté taquin de Rhys, alors que le couple qu'il formait désormais tentait de se rapprocher encore plus, la planche bascula, et Hailey ainsi que Rhys se retrouvèrent sous une eau déjà bien rafraichie par le soleil qui disparaissait peu à peu.Elle avait clairement remarqué le sourire espiègle, et que Rhys est ce côté enfantin et taquin ne la dérangeait pas sépcialement, du moment que ce ne soit pas en permanence.Elle avait déjà entendu les frasques enfantines de son petit-ami par Bonnie, qui s'était encore plainte de lui devant elle, mais au fond çà l'avait amusé plus qu'autre chose d'entendre Bonnie se plaindre de l'homme pour qui Hailey avait un faible.Hailey finit par remonter à la surface rapidement, ne supportant pas l'eau glacée sur son visage et remarqua avec un air amusé que Rhys la cherchait.S'il voulait déjà se débarasser d'elle, c'était perdu d'avance, Hailey n'était pas prête de le lâcher.Rejoignant rapidement le jeune homme, et après avoir déposé un sensuel baiser dans le cou du jeune homme, Hailey passa ses bras autour de la nuque de Rhys, plongeant son regard azur dans celui du jeune homme et finissant par s'adresser à lui d'un ton amusé et légèrement fier.

      « J'aime prendre des risques...et c'est avec un certain plaisir que j'ai choisi de relever celui-là. »


    Un grand sourire se dessina sur les lèvres rosées d'Hailey, elle avait employé un ton plutôt fier, mais au fond c'était juste pour les apparences.S'il y a un bien une chose qu'Hailey détestait, c'était la fierté et jamais elle n'agissait ainsi, ou du moins elle faisait en sorte de ne jamais être fière.Cependant, la jeune femme n'arrivait absolument pas à détacher ses yeux de ceux de Rhys.Il est parfois impossible d'expliquer ce qui lie deux êtres, pour Hailey et Rhys, il s'agissait certainement de sentiments naissants à l'égard de l'un comme de l'autre, et ce lien, elle voulait qu'il perdure, même si ce n'était que le début, elle ne voulait pas perdre le jeune homme, même s'ils n'étaient restés que de simples amis, elle s'en serait terriblement voulu de le perdre alors maintenant qu'un lien plus fort les unissait, Hailey Caldwell se jurait de ne pas abandonner le jeune homme, et de résister à toutes les tentations.A voir si elle croyait vraiment à ce qu'elle pensait sur la situation, ou s'efforçait-elle de croire à ses théories ?

      « Je..je ne suis pas très douée avec les mots mais..je veux croire en ce qui va se passer entre nous,... j'ai besoin d'y croire, et je veux être certaine que je ne suis pas la seule à y croire. »


    Elle n'était pas gênée de parler ouvertement de çà avec lui, elle était plus sincère que jamais, et si cela le gênait, ils auraient bien l'occasion d'en reparler ultérieurement.Elle était là, dans les bras de Rhys Blythe, et cette place était certainement l'une des plus convoitées d'Ocean Grove, et Hailey venait l'embêter avec ses pensées sordides.Les lèvres de la jeune femme se lièrent à nouveau à celles du jeune homme, un geste tendre qui était plutôt une perche qu'elle tendait à Rhys pour lui montrer qu'il n'était pas obligé de lui répondre aujourd'hui.

      « Tu n'es absolument pas obligé de me répondre, Rhys.Je disais juste çà comme çà... »


    Un sourire s'afficha à nouveau sur les lèvres de la jeune femme, il se fit cependant plus discret que les précédents, mais Hailey ne comptait pas tout gâcher en jouant une fois de plus les filles compliquées, comme elle l'avait toujours fait.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe EmptyJeu 12 Nov 2009 - 22:20


Le jeune homme, fort heureusement, n’eut pas à tournoyer bien longtemps avant de voir apparaître Hailey. Elle ne tarda pas d’ailleurs à venir le rejoindre et le jeune homme devait reconnaître qu’elle était absolument divine ainsi mouillée et légèrement tremblante – signe qu’elle aurait rapidement besoin de lui pour se réchauffer. Il pensa d’ailleurs juste car à l’instant même où elle arriva jusqu’à lui, elle passa ses bras autour de la nuque de l’étudiant après y avoir déposé un baiser. Baiser qui fait frémir de plaisir le jeune homme qui vint placer ses mains dans le creux du dos de la demoiselle tandis qu’il sentait ses doigts fins derrière son cou. Il la serra doucement mais assez solidement à la fois pour qu’elle puisse se sentir bien dans ses bras et qu’il puisse lui aussi profiter de sa présence de son côté. C’était probablement la première fois qu’ils étaient aussi proches l’un de l’autre et pourtant, ils semblaient tout à fait à l’aise, comme s’ils s’étaient fantasmés suffisamment assez cet instant pour qu’il fût naturel au moment de se réaliser. Rhys lui fit un sourire satisfait quand elle déclara qu’elle relevait le défi de sortir avec lui. C’était courageux de sa part, pensa-t-il, parce qu’il savait qu’il n’était pas un petit ami idéal : il était trop investi dans le sport, il avait une vision de la religion assez prononcée et buvait comme un trou à la moindre occasion, sans parler de ses difficultés à résister aux tentations féminines. Cependant, une chose était certaine : il n’allait pas tout foutre en l’air si rapidement. Il voulait sincèrement faire de son mieux pour ne pas la décevoir et être à la hauteur de ses attentes, parce qu’il l’affectionnait particulièrement, parce qu’il la respectait absolument.
A présent, ils étaient carrément plongés dans l’obscurité de la nuit, les étincelles de lumière provenant de la ville alentour et des derniers reflets de rayons de soleil. C’était un instant unique et précieux qu’ils partageaient là et Rhys aurait définitivement bien voulu rentabiliser ce moment mais Hailey semblait bien plus soucieuse que lui. Même si la luminosité n’était pas idéale, un tracas certain se lisait sur son visage angélique. Rhys essaya de déchiffrer la provenance d’une telle mélancolie mais il ne tarda pas à obtenir la réponse provenant de vive voix d’Hailey. Elle avait visiblement besoin d’être réconfortée et c’était compréhensible mais cette demande fit tressaillir sensiblement le jeune homme. La dernière fois qu’il s’était engagé remontait à des années à présent et cette relation ne s’étant pas terminée dans de très bons termes, il fut pris d’une bouffée de panique. Jamais il ne serait à la hauteur. Il avait beau se donner au maximum, il était certain d’être toujours irrecevable. Fort heureusement, cet instant de panique se dissipa à l’instant même où Rhys reposa son regard dans celui d’Hailey et qu’il y lu toute la confiance qu’elle portait en lui. C’était sans doute bien naïf, mais il avait réellement la sensation de réussir à la combler aussi longtemps qu’il se sentait capable. Hailey l’impressionnait – depuis toujours d’ailleurs, c’était pour cette raison entre autre qu’il n’avait jamais réussi à se décider à faire le premier pas vers elle – et il venait de craindre de la décevoir mais à présent qu’il avait réussi à s’engaillardir, il reçut son nouveau baiser comme un booster supplémentaire. Le jeune homme l’embrassa avec passion et volupté, espérant lui faire comprendre à travers la réponse à ce baiser ce qu’il n’était pas certain de réussir à dire avec des mots. Leurs lèvres finirent malheureusement par se détacher mais le jeune homme était beaucoup plus à l’aise que quelques instants auparavant. Ses doutes, ses appréhensions s’étaient en majorité éteints et il n’hésita pas pour lui accorder un sourire lorsqu’elle lui confirma qu’il n’était pas forcé de lui répondre. Il n’y était pas forcé, mais il ne voulait pas la laisser dans le flou ; elle méritait mieux que ça. Avec espièglerie, ses bras toujours autour d’elle, il la souleva juste assez pour la tenir contre lui tandis qu’elle ne tarda pas à l’encercler de ses jambes, se retrouvant ainsi légèrement surélevée par rapport à lui. Là, il la regarda avec un sérieux si total qu’Hailey obtenait certainement sa garantie qu’il était sincère.

« J’ai sans doute beaucoup plus à perdre ça que toi … Hailey, jamais je ne m’aventurerai sur une piste telle que celle-ci si je n’étais pas sérieux. Après, tout le reste, ça dépend pas de moi … Je suis un Blythe, on a – comme qui dirait – quelques soucis avec les relations dans la famille. »

Il pensait ce qu’il venait de dire. Il désirait vraiment être avec Hailey mais il restait lucide et savait pertinemment qu’une histoire sentimentale dans la vie d’un Blythe n’est jamais un long fleuve tranquille. Sortir avec un Blythe, c’était comme prendre un ticket pour des montagnes russes et même s’il était prêt à servir de ceinture à Hailey, il craignait qu’elle ne prenne trop rapidement le tournis. Il décida donc de jouer la carte de la sincérité mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’il ne désirait pas se battre pour la garder auprès de lui autant que possible. La tenant toujours d’une main, l’apesanteur allégée aidant, ainsi émergés dans l’eau, Rhys porta une main contre le visage d’Hailey et dégagea du bout des doigts une mèche de cheveux humides avant de caresser le pourtour de ce visage qu’il avait si souvent admiré à la dérobée. A présent, elle était tout à lui et il comptait bien ne pas laisser cette chance filer. Elle était enrôlée dans sa tenue de surf mais elle restait tout à fait désirable et ainsi, dans cette atmosphère absolument romantique et face à ses grands yeux captivants, Rhys avait un grand mal à rester de marbre. Mais il ne voulait pas être trop brusque, il savait que la jeune femme était assez méfiante concernant les hommes et il ne souhaitait pas créer un amalgame. Il appréciait le physique d’Hailey mais certainement pas autant qu’il appréciait sa personnalité. Ils avaient été amis avant de finalement craquer l’un pour l’autre et ce n’était pas un élément anodin. Avec douceur, Rhys finit par glisser sa main sous la joue de la jeune femme, frôlant le côté de son cou tandis qu’il l’embrassa une nouvelle fois avec tension mais jouant avec sa langue avec tendresse. L’Océan autour d’eux était vide mais malgré cela, lorsqu’il mit un terme au baiser pour approcher ses lèvres de l’oreille d’Hailey, ce fut dans un murmure qu’il prononça ces quelques mots.

« Mais je saurai me défaire de la malédiction Blythe et n’être que Rhys auprès de toi. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Vide
Message(#) Sujet: Re: YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

YOU ARE THE HOPE THAT KEEPS ME TRUSTING ● r.blythe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Crandon Park Beach & Port of Miami-