AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event... Dim 23 Aoû 2009 - 17:37

Le dimanche 23 août 2009. Quartier résidentiel d'Ocean Grove, Miami, Floride, USA.
Comme tous les jours, Joshua Stanford sortit dans son jardin en peignoir pour récupérer le courrier dans sa boîte aux lettres. Depuis plusieurs semaines, ce qui semblait à première vue un geste complètement banal et ordinaire de la vie en banlieue, était maintenant devenu source de grande angoisse. En effet, le Corbeau frappait encore et toujours, aucun habitant ne serait de toute évidence épargné par cette vague de suspicion et de crainte. Les secrets étaient progressivement mis en danger les uns après les autres. Voilà pourquoi Joshua considérait maintenant la prise du courrier comme une corvée. Mais aujourd'hui, l'enveloppe dorée postée dans toutes les boites aux lettres d'Ocean Grove et dans plusieurs de Miami serait une bonne surprise.



Et c'est ainsi qu'une vague d'excitation s'abattit sur Ocean Grove, tous le monde souhaitant être sur son trente-et-un pour ce gala de charité. Voyez-vous, la vie en banlieue est ainsi faite : même après un quadruple meurtre, quatre incendies de maisons conduisant à la mort d'une habitante, et un Corbeau qui s'applique à faire chanter les uns et les autres, les gens qui y vivent connaissent le moyen imparable de cacher leurs secrets à leurs voisins. C'est pourquoi, à Ocean Grove comme dans tous autres quartiers résidentiels, il n'y a rien de plus trompeur qu'un sourire.

Oui, il n'y a rien de plus trompeur qu'un sourire et personne ne le sait mieux que ceux qui se cachent derrière. Certains exhibent leurs dents comme un avertissement pour leurs ennemis. Certains adoptent un visage rayonnant pour empêcher leurs larmes de couler. D'autres revêtent des sourires ridicules pour marquer leur peurs. Alors qu'à quelques mètres de là, un homme nettoyait ses armes, sourire aux lèvres. En effet, il y aussi ce sourire rare vraiment sincère. Le sourire de celui qui sait que ses problèmes seront bientôt terminés... mais qui s'apprête pourtant à faire une énorme bêtise.


HJ: Pour clôturer complètement cette période estivale, les Blythe ont organisé leur gala de charité annuel. Ne vous inquiétez pas, vous en saurez plus le moment venu. Sachant pour le moment que tous les habitants d'Ocean Grove sans exception y sont conviés, ainsi que tout le beau monde de Miami et des quatre coins des Etats-Unis. Le gala se déroulera sur le pont d'un immense paquebot dans le port de Miami.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event... Jeu 27 Aoû 2009 - 21:39

Cela aurait pu être une merveilleuse soirée. Voyez-vous, l'objectif était un gala de charité.
Depuis des années, le très respecté Archibald Blythe, président de Blythe Events Compagny et un des hommes les plus puissants de Miami, invitait tout le beau monde de Miami et de ses banlieues le temps d'un soir. C'était une des dates les plus attendues. La but était toujours le même : dépenser le plus d'argent pour que les invités versent à leur tour un chèque conséquent dont l'argent était directement reversée pour la recherche et la lutte du SIDA. Chaque année, Archibald avait mit un pont d'honneur à surprendre ses invités : un feu d'artifice dessinant le tristement célèbre ruban rouge au milieu des étoiles, une chanson interprétée par une diva de Broadway.
Toutefois, maintenant qu'Archibald était décédé d'une crise cardiaque au début de l'année, cet évènement se devait d'être organisé par sa relève : la fraternité Blythe. Tous les yeux étaient tournés vers eux. Maât, Victoria et Rhys avaient vu les choses en grand : le gala de charité se tenait donc sur le pont d'un paquebot. Robes et smokings de cocktails, défilé de mode -les bénéfices allant directement dans les caisses de la recherche-, fontaine de champagne, diva soul venu directement de Los Angeles pour l'occasion. Et bien évidemment, une liste d'invités époustouflante. Tout était prévu pour surprendre. D'ailleurs, cela s'avéra finalement une soirée pleine de surprises mais du genre dont les gens n'ont guère envie...


- Votre attention s'il vous plait, Victoria s'éclaircit la voix, un sourire étincelant sur les lèvres. Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir répondu si chaleureusement à notre invitation. Tous les visages étaient maintenant tournés vers elle. Vous le savez, mon grand-père se démenait toute l'année pour le gala de charité annuel de la Blythe Events Compagny. C'est donc avec une fierté toute particulièrement que mes frères et moi-même avons mit un point d'honneur à honorer sa mémoire ce soir. Victoria marqua un temps de pause, comme le lui avait indiqué son frère lors des répétitions. Je sais également que nombreux des journalistes ici ce soir s'attendait à me voir diminuée suite à mon coma. Je vous rassure, je vais très bien et cet évènement est maintenant derrière moi. Une seconde vague d'applissement. Les flashs de paparazzi brillaient de plus belle. Je...
Victoria Blythe n'eut pu terminer sa phrase : une multitude de coups de feu se mit entendre, coupant court au discours d'ouverture.
- Mademoiselle Blythe, navré de vous couper mais j'ai une annonce plus importante à faire. Au milieu de la foule, un homme tenait en l'air sa mitraillette pour exiger le silence. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs. J'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer : ceci est une prise d'otage. Des expressions horrifiées regardaient cet homme sans réaliser que partout sur le pont, d'autres individus sortaient des armes de nul part. Le premier à avoir prit la parole monta sur l'estrade prenant la place de Victoria Blythe. Permettez-moi de vous dicter MES règles. Tous le monde va jeter son porbable, bijoux et biens de valeur dans les sacs promenés par mes collègues. Il vous est évidemment fortement déconseillé de joindre la police, le FBI, le SWAT, l'armée ou tous autres institutions. Si vous gardez votre calme, personne ne sera blessé. Si vous tentez quoi que ce soit, ou si les autorités ne se plient pas à nos futurs exigences, nous serons dans l'obligation d'abattre un otage -c'est à dire vous- toutes les heures.


Oui, c'aurait pu être une merveilleuse soirée, mais celle-ci était finie avant même d'avoir commencé. Personne ne pouvait dire de quelle manière cette soirée allait se terminer, mais une chose était sûre : en ce moment-même, Archibald Blythe devait se retourner dans sa tombe !



HJ Une section a été créée pour l'évènement. Nous vous invitons à vous y rendre pour plus d'explications.

HJ² Petite information comme ça, qui n'a pas grande importance mais tout de même : l'idée de Gala pour honorer lutte contre le SIDA n'est pas innocente. En effet, nous avons remarqué que ce fléau est trop peu mentionné sur les forums. Certes, c'est un sujet encore tabou et puis les forums sont là pour nous détendre et pas forcément pour parler de sujets aussi sérieux que ce virus qui pourrit la vie de millions de personnes, et puis certains de vous sont encore jeunes pour penser à ça... mais tout de même... Nous avons saisi cette opportunité pour rappeler, comme ça au passage, que le SIDA est toujours là et qu'il n'y a qu'une seule solution : le préservatif. Bref, amusez-vous bien avec cette nouvelle intrigue et protégez-vous !




rédigé par maât blythe-sheldon

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Nora Golightly
she is like a cat in the dark.
avatar

♦ Posts : 9485
Multinicks : roxcy, ridley, ronan.
♦ Credits : el boo boo (max), tumblr.

Status : divorced, single.
Address : n°5600, parkside street.
Job/Studies : works as Nyle's secretary, former fashion journalist.
Quote : "I'm not grumpy in the morning, I'm just very selective with my kindness."
Activité(s) de quartier : pilates.


HALL OF FAME
To Do List: go for a walk with Bandit, check emails, go out with some friends, call the big bro, buy a new white cane, curse Siri for being useless.
Contact List:
RP status: off ( ●●●● ) - cullen, alicia, nelson, matt.

Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event... Dim 11 Oct 2009 - 20:12


Il y’avait quelque chose d’inquiétant. Ce n’était pas normal. Jim Townsend le savait et il avait un mauvais pressentiment. Jamais le commandant Fields n’était parti en mer sans donner aucunes nouvelles à la suite. Après plusieurs appels radio, il y’avait toujours ce silence, Jim avait beau essayer encore et encore de joindre ses collègues, il n’entendit jamais une de leur voix.

- Peter, je crois qu’il y’a un problème avec le Paquebot « Carnivale Freedom »
- Qu’est-ce qui se passe ?
- Le commandant ne répond pas à mes appels radio, ni aucun autre membre du personnel d’ailleurs. Ce n’est pas normal.
- Ça fait combien de temps qu’ils ont amarré ?
- Un bon moment maintenant.

Peter Lowell regardait son collègue avec la même inquiétude, le front plissé par ce sentiment. Il prit place à ses côtés, prenant en main la radio dans l’espoir que peut-être avec lui, les choses seraient différentes. Malheureusement non, il n’y avait que sa voix qui retentissait dans la petite pièce.

- Okay… On va essayer de le joindre sur son portable, peut-être que c’est juste un problème avec la radio. Tentative vaine de se rassurer, aussitôt le numéro composé, les bips s’enchainèrent jusqu’à s’interrompre pour faire place à la boîte vocale. Les deux hommes se regardèrent droit dans les yeux et Peter se leva d’un bon, prenant sa veste.
- Je vais aller voir ce qu’il se passe, attends moi ici.

A bord de son bateau à moteur, il vit rapidement l’immense paquebot se lever devant lui. Tout était bien évidemment éclairé. De l’extérieur, tout semblait parfaitement normal, rien qui donnait envie de s’inquiéter du moins, mais Peter Lowell continua son chemin jusqu’à atteindre l’échelle qui le mènerait jusqu’au pont principal. Une lampe de poche entre ses dents, il arriva enfin à destination, tout en haut et ne vit personne aux alentours. C’était silencieux, comme l’impression qu’avait laissé la radio. Il s’approcha naturellement d’une des vitres donnant sur la salle de réception ; il connaissait ce bateau comme sa poche. C’est alors qu’il découvrit l’ampleur de la situation. Ce n’était visiblement pas qu’un problème de radio. Tous les invités étaient regroupés en masse dans le fond de la pièce et il y’avait des hommes armés. Il fut pris de panique et sans réfléchir, il rejoignit aussitôt l’échelle pour rejoindre son propre bateau. Démarrant avec précaution le moteur, il actionna en même temps sa radio satellitaire.

- Jim, c’est Peter, est-ce que tu me reçois ?
- Cinq sur cinq, qu’est-ce qu’il y a ?
- Appelle les flics tout de suite, on a un gros problème.

♦ ♦ ♦


Elle avait du charisme, un charme fou et indescriptible dans son petit tailleur gris. Elle faisait très professionnelle et à vrai dire, elle l’était. Micro à la main, elle fixait l’objectif de la caméra qui était braquée sur elle avec détermination. Elle était tellement à l’aise et sûre d’elle maintenant.
Trois, deux, un…

- Bonsoir, ici Pamela Auber pour « Florida News ». Je me trouve actuellement au port de Miami où un drame s’est produit. Une prise d’otage a eu lieu durant un Gala de charité organisé par les Blythe en faveur de la lutte contre le Sida. Ce qui aurait dû être une bonne soirée pleine de générosité s’est terminée en un combat acharné entre les forces de l’ordre et les malfaiteurs. En effet, après que le Paquebot - que vous voyez derrière moi - ait amarré, des hommes armés ont fait leur entrée dans la salle de réception où se trouvait la plupart des convives. D’après nos sources, il y aurait plusieurs blessés et une victime. L’inquiétude aurait commencé à naitre alors que les membres de l’équipage du bateau ne donnaient plus aucunes nouvelles. La police a tout de suite intervenu, malheureusement pas assez tôt pour éviter le carnage.
Elle s’écarta légèrement de la caméra, laissant à celle-ci l’opportunité de filmer les quelques ambulances, les voitures de police et une masse de personnes puis elle revint à sa place.
- Un hélicoptère et des bateaux des forces spéciales ont rejoint le paquebot et plusieurs coups de feu ont été échangés entre les officiers et les preneurs d’otage. Il semblerait qu’aucunes victimes de cette fusillade n’aient été annoncées. Fort heureusement, les agents spéciaux ont réussi à intercepter les preneurs d’otages avant qu’ils puissent s’échapper par la mer, mais nous avons encore peu d’informations sur ce sujet, nous ignorons qui étaient ces hommes et pour quelle raison ont-il pris pour cible ce paquebot. Nous reviendrons donc rapidement sur cette affaire lorsque nous en saurons plus…
Elle soupira puis un immense sourire s’afficha sur son visage.
- …C’était Pamela Auber pour « Florida News ». A vous les studios !

Cette nuit qui devait être sous le signe du glamour et de la charité avait été gâchée par du sang éparpillé sur le sol de la salle de réception. Comme Pamela venait de le dire, il y’avait plusieurs blessés dont une victime. Deborah Penright était celle qui avait beaucoup plus perdu que n’importe qui, beaucoup plus que des objets de valeurs, elle avait perdu la vie. Alors que les policiers tentaient d’en savoir le plus possible sur le déroulement des évènements auprès des rescapés et que les blessés étaient menés d’urgence à l’hôpital, l’espoir de retrouver un semblant de vie normale après les affaires déjà connues à Ocean Grove, venait de s’envoler une nouvelle fois pour tous. Car d’une manière ou d’une autre, ils étaient liés à ce qu’il venait de se passer à bord du « Carnivale Freedom ». Mais une seule question subsistait : Pourquoi ?


HJ Vous avez jusqu'au 30 octobre pour terminer vos sujets au Gala. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser par mp ou dans la section faite pour.
HJ² L'intervention des forces de l'ordre a lieu une bonne demi-heure après le dernier coup de feu tiré sur Deborah Penright. Imaginez bien qu'à l'entente des vrombissements de l'hélicoptère, les preneurs d'otages commencent à paniquer et dès lors, une fusillade commence.

_________________

it's only love, it's only pain.
it's only fear that runs through
my veins. it's all the things you
can't explain that make us human.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13627-in-the-middle-of-nowhere http://www.filthy-secret.com/t13655-lying-on-my-back-watching-stars-collide http://www.filthy-secret.com/t13855-journal-de-bord-de-nora-golightly http://www.filthy-secret.com/t13768-ch-n5600-parkside-street-famille-golightly
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event... Mar 20 Oct 2009 - 14:42

Vendredi 4 septembre 09, Miami, Floride, USA.
- Bonjour. Pourriez-vous m'indiquer où je peux trouver la chambre de cet homme responsable de la prise d'otage du gala des Blythe, s'il vous plait ? demanda Victoria Blythe avec le plus grand naturel possible.
Voyez-vous, il s'était passé plus d'une semaine depuis que les habitants d'Ocean Grove et d'autres personnalités avaient été pris en otage durant l'évènement qui s'annonçait comme le plus incroyable de l'année. Tout le monde avait été très choqué, mais Victoria Blythe, elle, restait pour le moment de marbre. Le jeune femme avait finalement comprit qu'elle ne ressentirait aucune conséquence de ce qu'il s'était passé tant qu'elle ne saurait POURQUOI. Elle avait donc décidé de rendre visite à cet homme.
Après avoir supplié les policiers postés de chaque côté de la porte de la chambre d'hôpital où "John Doe" était soigné, après s'être prit une balle dans le thorax durant la fusillade, Victoria ouvrit la porte. Elle s'avança, et constata avec étonnement qu'elle ne connaissait pas cet homme.
- Pourquoi ? demanda-t-elle.
Il se redressa, puis lui fit un léger sourire.
- Qu'est-ce qu'il te fait dire que j'avais une raison pour faire ce que j'ai fait ? la nargua-t-il.
- Parce que le regard que vous avez eu avant de tirer sur Isobel Reynolds... C'était le regard d'un homme qui fait ce qu'il fait par pure vengeance. Et il faut avoir un mobile pour avoir une vengeance.
Il marqua un silence, étonné par la perspicacité de la jeune femme. Puis il soupira, après tout il allait finir en prison pourquoi ne pas tout avouer ?
- Tu crois que tu es la seule à savoir que tu as été violée le 20 juin 2008 à cette fête de fin d'année ? Victoria n'en revenait pas : elle ne connaissait rien de cet homme et lui connaissait un de ses plus grands secrets. Et tu sais qui d'autre le savait ? Ton père Victoria... Ton pauvre père. Il l'a apprit quelques secondes avant d'avoir son accident. Je ne sais pas qui a été au courant de ton viol, je sais juste qui en a fait à ton père, et je sais également qu'il l'a apprit au téléphone alors qu'il conduisait...


Janvier 09, Miami, Floride, USA.
- Douglas ? C'est Ernie.
- Qu'est-ce que tu veux toi ?! demanda sèchement le père de la fraternité Blythe au volant de sa BMW.
- J'ai une nouvelle à t'apprendre. Et crois-moi, tu voudras la connaitre. Mais en échange je veux que tu me fasses actionnaire de ta putain de société.
- Crève en enfer Ern'.
- Doug... Ta fille, la belle Victoria. Tu savais qu'elle avait été violée en juin 2008 ?
Le visage de Douglas Blythe, le père de Maât, Rhys et Victoria Blythe, se décomposa. Blême.
- Je savais que ça t'intéresserait... Fais-moi actionnaire de la Blythe Events Compagny et je te promets que je découvrirai celui qui lui a fait ça.
- Ça marche, répondit simplement M. Blythe avant de raccrocher... et avant de percuter une autre voiture, trop bouleversé pour remarquer qu'il roulait à contre-sens sur la voie-rapide.


- Qui est Ernie ? demanda Victoria.
- ET QUI IL Y AVAIT DANS LA VOITURE HEIN ?! Pourquoi tu ne demandes pas qui il y avait dans l'autre voiture que ton putain de père a percuté hein ?! se mit à hurler "John Doe".
- Je... Qui était dans l'autre voiture ?
- MA FEMME. Ma femme et ma SŒUR ! Ton père a tué ma femme et ma sœur, elle allait acheter un putain de canapé. Mais toi t'en a rien à foutre hein, tu es comme toute ta famille, la seule chose qui t'intéresse c'est ta petite vie !
Victoria prit son sac et se dirigea vers la sortie.
- OÙ TU VAS SALE GARCE ?!
- Vous savez quoi ? Vous me faites pitié... Vous avez gâché votre vie dans le seul but de gâcher la notre... Je suis désolé pour la mort de votre femme et de votre sœur. Mais croyez-moi, elles doivent être encore plus désolées de voir ce que vous êtes devenus... En ce qui me concerne, je ne ressens que du mépris alors que je vous regarde...


Et ne dit-on pas que le mépris est la forme la plus subtile de la vengeance ?

Mardi 20 octobre 09, 19h34, Miami, Floride, USA.
- Oh mon dieu Dallas... Est-ce que... demanda Panamee McCawley à Dallas T. Flynn qui regardait les pompiers emporter Mileady sur un brancard, visiblement sans vie.
- Oui... Oui c'est Mileady... Elle... elle est morte Pan'...
- Mais comment est-ce arrivé ? Il vint alors à l'esprit de Panamee que cette question n'était surement pas la plus appropriée dans cette situation. Mais comme tout le monde en banlieue, chaque habitant d'Ocean Grove rêve de découvrir quel drame a pu se produire sous le toit de son voisin.
- Nous allions sortir au restaurant tous les deux. Elle est sortie de son bain, s'est séchée et... Je l'ai vu prendre son sèche-cheveux et... Oh mon dieu... Dallas se mit à fondre en larmes, choqué par ce qu'il avait vu. Après tout, n'importe qui craquait après avoir vu sa tendre épouse glisser, sèche-cheveux allumé... et mourir électrocutée. Et parce qu'une mort n'arrive jamais seule à Ocean Grove, à quelques maisons de là, Jack Wagner, cet homme qui avait abattu de sang froid sa femme pendant la prise d'otage, mettait fin à ses jours, une balle dans la tête. Il y a des jours comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event...

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE N°4 ▬ Oh yes, it could have been a wonderful event...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ▪ ADMINISTRATION ▪ :: the pretty lies, the ugly truth :: Previous Seasons :: Season 1-