AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What the hell ? ○ Ezéchièl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: What the hell ? ○ Ezéchièl Dim 26 Juil 2009 - 22:42


Hit me with your eyes
so sweetly ...



A L'ENTREE DE ST PATRICK'S CHURCH, SOUS UN SOLEIL DE PLOMB, UNE ADORABLE PECHERESSE ATTEND ...

    Ce que vous voyiez en cette chaude après-midi de juillet n'était guère un mirage causé par la température, ni une illusion dûe à votre imagination si fertile. Non, tout cela était bien réel. La haute silhouette d'une rouquine que vous connaissiez trop bien était campée devant l'église, bras croisés, juchée sur ses éternels talons. Une question subsiste face à cette vision à la fois incongrue et enchanteresse - car oui bien sûr, qui ne serait pas ravie de voir notre chère demoiselle ? - : que fichait Tammy Hunkerfield sur le parvis de la St Patrick's Church ?

    On connaissait Tammy pour ses frasques, pour son goû de la provocation, sa nonchalence et sa capacité à vous faire tourner en bourrique en moins de cinq minutes. Mais on n'avait jamais ô grand jamais vu la jeune femme prête à rentrer dans un lieu aussi saint, pur et dénué de méchanceté ou de perversion excepté pour un mariage - où évidemment son but était d'être plus belle encore que la mariée pour lui gâcher sa journée - ou un enterrement - mais ceux-là étaient si rares qu'ils avaient généralement lieux hors d'Ocean Grove, bizarrement, comme si la jeune femme voulait éviter qu'on la voie dans un état de deuil -, ou encore pour un baptême - exceptionnel et rarement vu étant donné que Tammy Hunkerfield n'aimait pas les enfants -. L'envie de se confesser était-elle donc plus forte que ses tendances à pêcher et blasphémer ?

    Mais il y avait peu de chances que ce soit ça. A moins bien sûr que Tammy ait réellement un regret, un poids sur sa conscience. Mais sérieusement, qu'est-ce qui pourrait la mettre dans un tel état pour la pousser à se réfugier dans la Maison de Dieu ? Rien du tout. Et au vu de son sourire en coin et de la lueur de malice qui pétillait dans ses yeux, la visite d'Hunkerfield au confessional était plutôt synonyme de : " Je vais vous conter mes exploits, vous allez voir, ca va être drôle, et vous n'aurez jamais entendu plus hard ".

    Franchissant les lourdes portes du grand bâtiment de pierre, la rouquine se surprit à penser que ce n'était pas si terrible d'être ici. Juste un peu glauque et trop silencieux à son goût. L'envie d'émettre un sifflement pour guetter l'écho la tenailla, mais elle se contint et marcha dans l'allée centrale, la musique du mariage retentissant dans son esprit, tirant parfois sur le mélodrame de la marche funèbre. Chacun de ses pas résonnait délicatement, tandis qu'elle quittait enfin le centre pour se diriger vers l'espèce de rideau qui tenait lieu de porte à la petite loge de bois, celle où l'on chuchote ses méfaits non sans en rougir.

    Elle allait pousser le rideau et pénétrer dans l'obscurité quand un bruit de pas étrangers de plus en plus proches d'elle la fit tourner la tête et lâcher l'étoffe qu'elle tenait. Et le nouvel arrivant ne pouvait mieux tomber. Avec un rictus, la jeune fille jaugea l'homme d'un regard partagé entre la moquerie et l'innocence. Décidemment, ce cher Ezéchièl ne pouvait pas mieux tomber !

    ▬ Ca alors, on a des choses à se reprocher, à ce que je vois ?

    Croisant les bras en fixant de ses yeux noisette son interlocuteur qui n'était autre que Mr Mckluzi, la rouquine songea que rencontrer Ezéchièl à l'église était une belle antithèse. Eux qui vivaient une animosité quelque peu ... particulière, avaient du mal à se supporter sans que l'un doive lever la main ou l'autre cracher son venin. Ca n'aurait pas encore été très inquiétant si ce jeu tournait parfois un peu trop à la séduction, teintée d'une violence que peu de femmes auraient osé affronter. L'un testait les limites de l'autre, c'était tellement grisant pour Tammy d'être menacée sans pour autant s'empêcher de prendre le risque de voir ces dites menaces mises à exécution. Avec un sourire enjôleur, la jeune femme se recula d'un pas, tirant sur le tissu pour laisser l'entrée du confessional libre.

    ▬ Je t'en prie. Tu veux que je remplace le curé ? Il n'a pas l'air là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: What the hell ? ○ Ezéchièl Lun 27 Juil 2009 - 14:26


Il y a des moments dans une vie plus surprenant les uns que les autres. En autre on ne peut imaginer à quel point une Eglise peut être un lieu insolite. Nul ne peux imaginer combien de personnes passent et repassent ici, en étant tout sauf laver de tout pêché. C’est ainsi que voir Ezéchièl Mckluzi sur le parvis d’une église était sauf banale. Que pouvait-il bien faire ici. Et surtout quel putin de prétexte idiot avait-il pu sortir pour camouflé sa sortie peu commune ? Il était là depuis plus d’une heure déjà, enfilant cigarette sur cigarette, la dernière qu’il avait allumé c’était quasiment consumé seule, les légères brûlures qu’il ressentait sur le bout des doigts lui indiquait qu’elle devrait bientôt s’échouer au sol, pour rejoindre les autres.
Il n’était pas croyant, bien qu’il écoutait un bon nombre de fois sa sœur débiter ses théories. Paraît-il que la présence d’une puissance supérieur n’était inventé par l’homme que pour se rassurer. Un moyen d’avoir quelqu’un vers qui se pencher pour recevoir de l’aide, pour s’excuser et obtenir une autre chance. Il faut dire qu’elle peut souvent se montrer convainquant un peu trop souvent au goût de son aîné d’ailleurs. Qui avait rarement l’envie de trouver des arguments à lui opposer.

Malgré leur éducation religieuse dont Ezéchièl ne se souvenait absolument pas, ils n’étaient pas croyant, peut être parce que leur parent ne montrait pas grand cas de cette dite religion. Il faut dire que le jeune homme avait toujours été un garçon turbulent, peu concentré, une écoute très furtive, son attention il fallait presque la mérité. Alors à l’adolescence lui faire entrer quelque chose dans le crâne était peine perdue. Alors qu’est-ce qu’il fichait ici? En réalité il avait écopé d’un gage, perdre un pari face à sa petite sœur ne présage jamais rien de bon. En l’occurrence il avait gagné le droit de se décharger de tout le poids qu’il portait sur ses épaules, dans ce lieu si étroit qu’est, le confessionnal.

Alors ce n’était pas réellement avec beaucoup d’entrain qu’il passa le seuil de la porte, il faut dire qu’entrer dans une église était tout sauf discret. Encore une chose qui lui faisait haïr ce lieu. Alors qu’il se dirigeait vers cette petite loge de bois, il vit la silhouette d’une jeune femme, et c’est là qu’il se rendit compte que même dans ce genre de lieu on peut être très surpris. Voir la petite Tammy Hunkerfield tenant le rideau pourpre du confessionnal était plus que surprenant. Lorsqu’il vit ce petit rictus se dessiner sur son visage, il ne put s’empêcher de le partager. A vrai dire les voir tout les deux ici, était bien plus que contradictoire, qui aurai pu y croire si on leur avait dit ? Hmm personne en effet.

    ▬ « Ca alors, on a des choses à se reprocher, à ce que je vois ? »
    ▬ « Si tu savais … Mais toi je paris que tu n’es pas là pour t’amender, hmm non bien trop fière de tes exploits. Laisse moi deviner, tu es venu t’en vanter? »


La jeune femme était tombé à pique, elle lui éviterai sa corvée de confession. Il n’avait pas réellement confiance aux hommes d’église, et confier le moindre de ses secrets exigeait une confiance absolu. Mais en même temps il avait une petite idée de ce qui risquait d’arriver, en même temps choquer des religieux ne le perturbait pas au contraire.

    ▬ « Je t'en prie. Tu veux que je remplace le curé ? Il n'a pas l'air là. »
    ▬ « Je préférerai prendre moi-même sa place, ça me fera bien rire de t’entendre te vanter. »


Sa présence, son comportement tout l’exaspérait, autant que cela l’amusait, bien malgré lui, il la défiait du regard, attendant de savoir jusqu’où elle irait cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: What the hell ? ○ Ezéchièl Mar 28 Juil 2009 - 21:56

    Le duo qui s'affrontait en ce moment n'avait rien des qualités pré-requises pour remplr à bien le rôle du parfait petit croyant. Aller à la messe tous les dimanches ? Tammy ne savait même pas à quoi ressemblait une messe et ce qui s'y disait. Elle imaginait que c'était sûrement aussi réjouissant qu'une rave pour elle, si les chrétiens étaient si nombreux que ça à y aller. Cela dit, elle connaissait pertinemment le contenu de la Bible : la femme avait tenté l'homme, et des tas de sornettes qui contraignaient l'espèce humaine au partage, à la générosité, l'absence de rancoeur, la paix, la compréhension, la douceur. Des notions abstraites à sa vie, du moins qui l'étaient devenues, car on ne naît surement pas aussi cruel et acide que l'était Tammy adulte.

    Est-ce que Mister Mckluzi avait quelque chose à confesser d'urgence ? Ou n'était-il là, lui aussi, que pour le fun de dire à ses amis : "Hé gars, j'ai été voir à quoi ca ressemblait, c'était flippant." et de faire partager son indifférence face aux églises à un curé ? Ce serait tout bonnement culotté de sa part, mais néanmoins très amusant à imaginer et à voir. Enfin, ils étaient seuls dans St Patrick's church, il était donc bien peu probable que quelqu'un vienne les perturber dans leur échange, ou même qu'il soit là pour voir un prêtre en urgence. Décidemment, la curiosité, quel vilain défaut qui creusait et rongeait la tête de notre rouquine..

    ▬ Oh c'est tellement pas mon genre. Non, vraiment, je préfère écouter tes repentis derrière la cloison en me faisant passer pour un homme de foi. Tu dois en cacher, des horribles mystères.

    La jeune et jolie Tammy coula un regard
    faussement ténébreux au jeune homme, laissant sous-entendre toutes les choses si cruelles qu'elle aurait pu réaliser et qu'elle ne confierait jamais à qui que ce soit, pas même un curé. Certes, le serment qui règnait sur ce lieu était inviolable et un homme de Dieu ne pouvait aller dénoncer ses fidèles parce qu'il avait su les péchés monstrueux faits pendant le week-end, ou il y a des années de cela, avant qu'ils ne jurent que par le bonhomme tout là-haut. Mais Tam' n'avait pas de confiance pour tout ce qui était blanc comme neige et qui se baladait avec une croix de bois. Derrière toute cette propreté divine, il devait forcément se cacher une sacré merde diabolique. Il ne pouvait en être autrement selon elle.

    A sa proposition, Ezéchièl pouvait aisément constater que les yeux de la demoiselle avaient cette lueur de malice et de défi qui s'était ravivée. Il la provoquait, non seulement certain que ses histoires l'agaceraient au plus haut point, mais comme pour l'inciter à reprendre de plus belle leur petit jeu. Et Tammy Hunkerfield n'était pas du genre à se dégonfler bien au contraire. C'est donc d'une voix pleine d'insolence qu'elle lui répondit, bien que murmurant comme pour montrer son respect feint à toutes ces foutaises de Dieu.

    ▬ Mais comme tu veux, très cher. Ca ne m'effraye pas.

    Et le défi du regard s'acheva par un sourire de la rouquine, qui poussa le rideau et s'assit tranquillement à la place du pauvre chrétien raté qu'elle était sensée représenter. Un sourire narquois se peignait sur ses lèvres rouges tandis qu'elle croisa les jambes, attendant qu'Ezéchièl prenne place et entame le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: What the hell ? ○ Ezéchièl Ven 14 Aoû 2009 - 11:22


Si seulement il n’avait pas perdu se pari. Bien sur il ne comptait en aucun cas révéler réellement ses petits secrets. Faire miroiter des choses, était un don qu’il avait probablement reçu de ce seigneur auquel il ne croit absolument pas. En outre prétendre qu’il avait bel et bien vider son sac, auprès de sa jeune sœur, était dans ses plans. En revanche le faire réellement ça non, oh il irait et c’est-ce qu’il a fait, mais il n’aurait pas dit la vérité. Ezéchièl est quelqu’un de méfiant par nature, et pour lui un homme d’église, est tout sauf quelqu’un de confiance. Si il fallait se repentir de chacun de nos pêchés le jeune homme n’en aurai pas fini, et il serait surement promis à un avenir bien plus funeste qu’affublé d’une toge blanche au paradis.

Il croyait en la présence des âmes, il était persuadé que tout le monde en était doté, ou presque. Il ne croyait pas en avoir une, il n’aurait pas fait tout ce qui constitue son passé, si il en avait été autrement. Il était certain également que la jolie rouquine qui lui faisait face avec arrogance avait perdu la sienne il y a longtemps déjà, mais pourquoi ? Il l’ignorait encore, il ne savait même pas si il souhaitait en connaître la raison, mais peut être qu’en réalité tout a une explication. Y compris le comportement de Tammy Hunkerfield.

    ▬ « Oh c'est tellement pas mon genre. Non, vraiment, je préfère écouter tes repentis derrière la cloison en me faisant passer pour un homme de foi. Tu dois en cacher, des horribles mystères. »


Il ne put se retenir d’afficher un sourire presque vainqueur. Croyait elle vraiment que pour savoir ce qui se cachait derrière le regard vide du jeune homme, il suffirait d’écouter ses confessions, dans cette insignifiante loge de bois ? Bien sur que non.

    ▬ «  Saurais-tu faire la différence en vérité et mensonge ? »


Il n’avait pas réellement réfléchit à ce qu’il aurai pu dire, en réalité il comptait sur ses talents d’improvisateur, il s’inspirerai surement d’un film précédemment vu, ou d’une série. Ou même d’une des idées farfelus qui avaient traversé l’idée de sa jeune sœur. Qu’importe il raconterai de véritable horreurs, mais aucune qu’il comptait sur sa liste.

Il savait que sa proposition enclencherai immédiatement leur jeu habituel. Bien qu’il ne l’ai pas réellement fait de manière volontaire, il supposait qu’il y était tellement habitué qu’il le faisait inconsciemment à présent. Au point de déclencher les hostilité lui-même maintenant. Au début, la jeune Hunkerfield s’en chargeait, il était évident que le jeu amusait Ezéchièl qui n’hésitait plus à le faire lui aussi.

    ▬ « Mais comme tu veux, très cher. Ca ne m'effraye pas. »


Se défiant du regard, L’aîné des Mckluzi ne remarqua même pas le petit sourire ravi qu’il affichait en voyant la rouquine s’avançait vers le confessionnal. Il se pressa d’entrer lui-même dans la cabine, réserver habituellement aux hommes de foi, qu’elle ironie que ça soit lui qui joue les confesseur cette fois. Comme si il était l’image même du type n’ayant rien à se reprocher.

    ▬ «  Je t’écoute jeune fille, qu’as-tu à me confesser ? »


Il aurai souhaité à ce moment précis se souvenir de ses cours d’éducation religieuse, ainsi il aurai pu prononcer les paroles exact de curé, sans ironiser pour autant, la situation l’était suffisamment d’elle-même.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: What the hell ? ○ Ezéchièl

Revenir en haut Aller en bas
 

What the hell ? ○ Ezéchièl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: St. Patrick's Church & Cimetière-