AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (STAND) Come and buy my toys | PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: (STAND) Come and buy my toys | PV Ven 10 Juil 2009 - 23:43

Oui, j'ai un chapeau de paille sur le tête, et oui je sais que je suis ridicule.Mais que voulez-vous, c'est une stratégie de vente, et qui marche assez bien. Les gens aiment s'amuser, et me voir avec un objet aussi incongru les amène jusqu'à mon stand. Venez, jolis petits poussins dociles, je ne vais pas vous manger, juste vous plumer. Enfin, c'est pas avec ce que j'ai à liquider que je vais faire fortune, mais du moment que ça me débarrassé de cette pagaille, je suis preneur!

De bonne heure, Basil avait préparé son stand, sortant une pile de cartons qu'il avait préparés la veilles, et disposant leur contenu avec beaucoup de rigueur sur une grande table de jardin. Il essayait de donner une impression d'ordre à ses affaires, mais il avait beau faire de son mieux, ça restait très bizarre. Finalement, après une bonne heure de placements, déplacements et remplacements, il abandonna la partie, gagné par le manque de sommeil et la fatigue qu'avait causée autant de travail d'un coup. Il s'installa dans son rocking-chair, un chapeau de paille sûr la tête pour faire une petite sieste tranquille avant de s'y remettre, quand une petite voix le ramena à ses obligations. Monsieur, s'il vous plait, c'est combien ça?
Les affaires commençaient, et marchaient plutôt bien. Il n'avait rien d'exceptionnel à proposer, et pourtant les gens semblaient trouver leur bonheur. Il taillait un brin de causette avec chacun pour mieux tenter de liquider son stand au plus vite, si bien qu'à la mi-journée il avait vendu quasiment la plupart de ce qu'il avait exposé. Sortant le cahier où il avait répertorié tout ce qu'il mettait en vente, il vérifia ce qui n'avait pas encore été barré, et qui donc restait encore.

    A VENDRE

    - gant et batte de baseball
    - porte manteau en bois
    - cartons de décoration de Noël et d'Halloween
    - tapis beige
    - livres
    - jouets McDonald
    - trois aquarelles encadrées
    - cadre photo noir et blanc
    - pot à crayons
    - sculptures en argile
    - cendrier
    - affiche de "Pulp Fiction"
    - petit canard en plastique jaune
    - 4 cahiers de dessin à spirale
    - "L'art d'aimer" d'Ovide, édition bilingue
    - coffret DVD "Nip/Tuck" saison 1
    - une dizaine de vinyles

La sélection avait été rapide. D'abord, tout ce que les anciens propriétaires avaient laissé au moment où il avait emménagé, essentiellement des trucs qui appartenaient à leur gamin, comme un panier de basket ou des petites voitures. Ensuite, tout ce que sa mère lui avait fait parvenir depuis son installation, pensant que ça lui ferait plaisir, mais qui l'encombrait plus qu'autre chose vu qu'il n'était pas vraiment un adepte du style kitch. Et enfin, tout ce qui lui avait été offert par une certaine personne ou qui le lui rappelait, et que sa mère lui avait finalement envoyé le mois précédent, découvrant le carton où elles étaient au fond d'un placard. Pour ces dernières choses, Basil avait d'abord pensé à un feu de joie dans le jardin, destructeur et jouissif, mais il n'avait pas envie d'attirer la curiosité des voisins, et ce vide grenier était tombé à point. Non seulement il le sortait de son esprit et échappait -définitivement, il l'espérait- à son emprise, mais en plus il en tirerait un petit quelque chose. Ce n'était pas l'aspect financier qui le motivait d'habitude, mais là il en avait besoin, et pour une fois que les choses marchaient dans ce sens.
Même s'il lui restait encore un certain nombre de choses sur les bras, il était déjà ravi d'en voir autant disparaitre, en particulier cette horrible table basse contre laquelle il trébuchait quasiment toutes les semaines mais qu'il n'avait jamais réussi à jeter. Pour quelqu'un d'aussi peu matérialiste, il tenait quand même beaucoup aux objets... En fait, il avait tendance à s'attacher assez facilement, que ce soit à ses habitudes, à son confort, ou aux autres personnes. Et c'était aussi pour cela qu'il mettait tant d'énergie pour se débarrasser de certains trucs, parce que les souvenirs qui y étaient liés -et donc les personnes, par extension- lui étaient trop désagréables. Et il fallait le voir, tout souriant et tout mielleux, faisant l'éloge de bibelots qu'ils ne supportait plus à des gens pour qui il n'avait strictement aucune sympathie. C'est là tout l'art de la vente, et tout ce temps passé en solitaire ne lui avait pas retiré ce talent, dernier vestige du temps où son beau-père l'emmenait à son travail. C'était d'ailleurs de lui qu'il tirait l'idée du détail amusant: pour signer un gros contrat il valait mieux éviter, mais en vide-grenier c'était absolument approprié. Et s'il n'avait pas fait exprès au tout début, en voyant l'effet que son chapeau de paille rongé par le temps faisait sur les clients, les quelques conseils qu'il avait reçu lui était revenu en mémoire, et depuis ce matin il le gardait sur la tête. Vous le trouviez ridicule? Simple question de point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
 

(STAND) Come and buy my toys | PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Le vide grenier caritatif-