AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W Mer 1 Juil 2009 - 19:23

Le doute est l'acte le plus religieux de la pensée humaine.
Guyau.



Si vous voulez marcher sur les traces de Noah un dimanche après-midi, il n'est pas bien difficile de savoir où il se trouve puisque, chaque semaine, chaque fin de week-end, il se rend à l'église du quartier pour observer Dieu sans parler. Il ne prie pas, il ne se confesse pas, il n'assiste pas à la messe du matin mais simplement, il admire les stelles, les bougies qui flambent devant lui et la croix, cette énorme croix ornée d'un corps, celui du fils de Dieu. Noah est croyant mais il ne pratique que très rarement. Sa famille est athée mais ce n'est pas réellement sa famille puisque ses géniteurs sont italiens et sont en prison, il est effectivement issu d'une famille mafieuse, personne ne le sait, pas même ses parents de substitution. Pour rendre hommage à son sang, le jeune homme n'a rien trouvé de mieux que d'aller trouver du réconfort dans une église chaque Dimanche. Il sait que les italiens sont croyants. Noah s'était donc installé au second rang dans l'Eglise, il ne veut jamais être au premier mais pas trop loin non plus de peur de ne plus pouvoir apercevoir l'être divin. Il passe quelques fois pour un fanatique à parler de religion ou à croire à Dieu dur comme fer mais il ne peut pas faire autrement, son sang et sa nature se charge du reste. Gallagher resta ici une petite heure à essayer de se rappeller tous ses péchés et à les effacer de sa mémoire. Lorsqu'il sortit, il resta devant l'Eglise à regarder les gens qui passaient devant sans même prendre le temps de jeter un oeil à la croix. Parmi ces gens, il reconnut quelques personnalités d'Ocean Grove, des personnalités qui ne respectent absolument rien, des gens qui lui sortent des yeux, ceux qu'il ne peut pas supporter. Il distingua la jeune Allison Matthews, cette "conne" qui arrive à rentrer dans sa bagnole en sortant de sa place de parking !

Noah s'alluma finalement une cigarette après quelques minutes d'attente et s'assit sur les marches de l'Eglise. Fumer sa clope devant la porte n'est pas très conseillé si vous voulez finir au Paradis mais il n'en a que faire. Il a fait ce qu'il avait à faire, sa mission divine s'arrête ici. Maintenant, il a encore une semaine pour faire n'importe quoi et puis revenir s'excuser ici. Dieu est bien le seul être à connaître le pardon de Noah. Le jeune homme s'arrêta quelques secondes sur une jolie demoiselle, ses yeux se bloquèrent puis, comme par magie, ils changèrent de proie et atteignirent les yeux bleutés de... Sloane ?! Qu'est-ce qu'elle fout ici, un dimanche après-midi ? Il pensait qu'elle ne faisait que passer mais la blondinette se dirigea vers lui et sembla s'arrêta quand elle se rendit compte que son ami était assis sur les marches. Noah se leva doucement sans la quitter du regard et s'avanca vers elle, le sourire aux lèvres :

- Alors Atwood, on vient effacer ses méfaits ? Dis-moi tout, je te dirai si ça vaut la peine d'entrer ou pas !

Bien sûr, il ne savait pas encore si elle était là pour ça mais la seule chose dont il est sûr, c'est qu'il a envie de l'emmerder un peu. Le fait qu'elle ne sourit pas et qu'elle lui en veuille pour telle ou telle blague vaseuse est la seule manière pour Noah de la quitter un peu du regard et de ne pas craquer en lui sautant dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W Mer 1 Juil 2009 - 19:56

Que fait une jeune blonde, fraichement revenue à Ocean Grove, à rôder tout près d'une église un dimanche après-midi? Elle se fait chier, voilà tout. C'est probablement qu'elle a déjà fait le tour du quartier, a visité tous les endroits susceptibles de la distraire et s'est perdue dans ses pensées en cours de route. Voilà ce que fait une jeune blonde, un dimanche après-midi. Elle ne prie pas, ne va pas jusqu'à jurer devant la maison du Seigneur, mais c'est de justesse. Elle ne prie pas parce qu'elle ne croit en rien, même difficilement en elle. Elle croit en les bienfaisances du chocolat en forte dose sur l'organisme, mais pas en Dieu. Certainement pas. Il y a si longtemps qu'elle ne s'est pas retrouvée dans cette parcelle de la ville qu'elle ne s'y reconnaît même plus. Elle chasse les images de Central Park et de l'infernal Times Square qui tente de brouiller sa vue et se délecte du spectacle qui s'offre à elle: des gens nullement pressés, absolument pas impolis -même courtois!-, des arbres aux feuilles agités par la brise qui souffle, des mouettes qui tournent autour du McDonald à un coin de rue de là... Que c'est beau Miami! Il y fait chaud toute l'année, inutile d'y porter de gros manteaux encombrants et affreusement chers. D'ailleurs Sloane a décidé de porter une petite robe rouge sans bretelle, rouge comme ses lèvres rieuses, et légère comme le vent qui l'emporte doucement avec lui comme les vagues dans la mer qui est d'ailleurs tout prêt. Voilà vingt minutes que la jeune blonde tourne autour de l'église, fait du lèche-vitrine dans les boutiques juste à côté, s'assoit finalement sur un banc, à deux pas de l'église, en regardant les croyants y entrer et y sortir. Ensuite, elle essaie de s'imaginer le Jésus des temps modernes. Sans barbe répugnante, ni chevelure affreusement trop longue, une silhouette d'Adonis et un bouquet de roses à la main. Elle réussit même à rire des images médiocres qu'elle se fait dans sa tête pour se distraire silencieusement. Voilà un long moment que ce n'était pas arrivé. Puis Sloane l'aperçoit. Ses cheveux presque noirs, son allure désinvolte dans les marches de l'église, une cigarette au bec. Noah ne changera donc jamais. Il n'y a que lui pour fumer devant la maison de Dieu. En même temps, Sloane s'en fou. C'est pour ses poumons qu'elle s'en fait, pas pour un pouilleux accroché à une croix.

Sloane se leva donc, avança doucement devant l'église, d'une lenteur exagérée pour qu'il la remarque peut-être. Bingo, Noah la remarqua puis la seconde d'après, il était debout à l'interpeler. Encore une de ses blagues de mauvais goût que Sloane adore toujours autant. Et qui lui ont tant manqué. Un sourire flottant sur ses lèvres pulpeuses, la jeune blonde s'approcha de lui, détaillant son corps encore trop parfait, son visage dur et séduisant...Assez, Sloane!

SLOANEJ'étais sans doute venue dans l'espoir de me libérer de tous les méfaits que j'ai commis, étant donné le fait que je suis incontestablement la plus croyante de cette ville, mais je crois que ce serait plus fructueux si je m'attardais sur ton cas, Gallagher.

D'un geste rapide, elle attrapa entre ses doigts la cigarette qu'il avait pincé entre ses lèvres, la jeta par terre et l'écrasa sous sa sandale blanche. Pour se faire pardonner, Sloane lui fit un clin d'oeil de son iris azuré et bordé d'une touche de brun tout à fait inhabituelle. Parce qu'elle savait que ce n'était absolument pas dans les habitudes de Noah de le faire, elle lui colla deux baisers bruyants sur les joues et laissa s'échapper de sa bouche un rire cristallin.

SLOANEExcluant le fait que tu as des tendances suicidaires à force de fumer ce truc et que ça te donne une odeur franchement désagréable, comment vas-tu?

Sourire, un véritable. Tout blanc, éblouissant. Frisson. Normal? Définitivement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W Jeu 2 Juil 2009 - 13:25

Habituellement, quand on lui retire une cigarette de la bouche, Noah hésite entre deux petites choses, frapper la personne jusqu'à ce qu'elle meurt ou la tuer tout de suite en l'empalant sur le crucifix de l'Eglise d'Ocean Grove. Là, elle la lui enlève et ils sont juste en face de l'Eglise ce qui lui permettrait de mettre en pratique la seconde solution. Seulement, il se trouve face à Sloane et il ne peut pas lui faire de mal. Il peut jouer avec tout le monde, se moquer de chaque fille, torturer qui il veut mais Sloane, avec son air d'ange, son visage enchanté, sa crinière blonde et ses yeux magnifiques, il serait incapable de pouvoir la faire souffrir, même si derrière cette facade, elle possède un caractère très fort qui lui permet de tenir tête à la vie, chaque jour. Le jeune européen l'observa énoncer son monologue sur les méfaits, la croyance et la fructuosité de son propre cas. C'est juste après qu'elle lui retira sa cigarette de la bouche et c'est encore juste après qu'il lui répondit :

- Pour commencer, ne t'avise plus de refaire ceci puisque tu risques de voir une église pour la dernière fois, de ton vivant ! dit-il en levant les yeux vers elle, insistant un peu sur ses petites pupilles toutes rondes. Il sourit pour lui montrer qu'elle ne prendra qu'une énorme gifle la prochaine fois avant de continuer. - Au lieu de t'attarder sur mon cas, tu pourrais me dire que t'es heureuse de me revoir, que j'suis toujours aussi beau, que je suis et serai le seul homme de ta vie et que tu n'attends plus que mon feu vert pour me passer la bague au doigt, non ?

Non ! Bon...ok. Noah est peut-être l'homme de la situation quand il s'agit de se soulager sexuellement, il est un merveilleux coup de par son expérience grandissante chaque jour mais question relation, vu son caractère, il est un véritable Enfer à supporter. Le seul moyen de le calmer serait de le faire tomber amoureux et d'essayer de le manipuler un peu mais avant qu'il tombe raide dingue d'une femme, il y a de l'eau qui va couler sous les ponts et quand il aura enfin réussi, sa copine sera encore plus amoureuse et ne sera pas en position de jouer avec lui. Quoique, une femme amoureuse est une femme niaise... Que lui faudrait-il alors ? C'est ça qui est compliqué chez lui, il n'arrive pas à savoir ce qu'il veut et il est incapable de le décrire. Une vision de la vie vécue au jour le jour par Noah Gallagher, enjoy.

- Bon, il parait que New-York est à rayer de tes destinations de rêve ? J'ai appris ça récemment, "le retour tant attendu de Sloane Atwood, la blondasse qui fait craquer tous les mecs". Pour NYC, tu ne pourras pas dire que j't'avais pas prévenu, Madame a voulu se la jouer femme-pressée, Madame est revenue !

En effet, c'est Noah lui-même qui a été le seul à essayer de la dissuader d'aller à New-York parce qu'il connait très bien la ville et qu'il n'a jamais pû s'y adapter. Bien trop bourge, bien trop rapide, bien trop tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W Jeu 2 Juil 2009 - 16:47

Trente-six expressions défilèrent sur le visage du beau Noah, toutes synonymes de colère, comme Sloane l'avait prévu. Ce n'était pas la première fois qu'elle lui faisait le coup de le débarrasser de sa cigarette puante et ce n'était pas non plus la première fois qu'il lui lançait ce genre d'avertissement pour n'importe qui sauf elle. Il ne lui avait jamais fait de mal, autant physiquement que émotionnellement. Il aurait pu essayer de la mettre dans son lit, de la draguer et ensuite la jeter, mais il n'avait jamais levé le petit doigt. Enfin, il l'avait dragué maintes et maintes fois, mais pour déconner. Du moins, ça en avait l'air. D'ailleurs, Sloane s'était toujours demandée pourquoi elle, Sloane Atwood-Webber, avait droit à ce genre de respect légendaire de la part du grand chieur Noah Gallagher. La jeune blonde n'avait jamais osé lui poser la question. Peut-être craignait-elle de le faire fuir? En fait, elle ne voulait sans doute pas en connaître la raison elle-même. Depuis des années, elle se considérait simplement choyée d'avoir droit à ça, alors que les autres n'en avaient rien. Peu importe ce que les gens diraient à propos de Noah, et Dieu lui-même sait combien de fois on lui a raconté les pires conneries que le jeune homme avait fait, la jeune femme verrait toujours en lui le Noah qu'elle connaissait. Celui qu'il était toujours avec elle. Quelqu'un de bien. Quoi que chieur. Mais quelqu'un de bien. Quoi qu'il en soit, en voyant son expression, Sloane faillit pouffer de rire, et ce dernier se radoucit en lui offrant un sourire. Un sourire qui annonçait une bonne claque, mais un sourire.

SLOANE ▬ Tu me remercieras quand tu seras encore en vie à 50 ans. Et tu n'as jamais osé me toucher, tu le ferais pour une cigarette, Noah?

La belle fit un demi sourire, et se mit à battre des paupières pour se donner des airs de petit ange. C'était plutôt crédible, avec ses cheveux blonds comme les blés et la brise qui soufflait légèrement dedans. Sloane se mit à rire et pouffa encore plus en entendait sa déclaration bidon.

SLOANE ▬ J'attendrais longtemps s'il fallait que tu me donnes ton feu vert, je crois. Mais je suis plus qu'heureuse de te revoir, ça fait du bien de voir des gens vivants qui ne courent pas partout autour de soi. Et oui, tu es toujours aussi beau. Tu trouveras bien un jour une femme que tu auras plus de plaisir à regarder qu'à baiser.

Bon, d'accord, elle aurait aimé que tout cela ce produise, peut-être. Mais quand même, Slaone avait franchement du mal à s'imaginer au bras de Noah. De toute façon, ce genre de relation débile avait toujours été trop compliquées pour elle. La belle leva les yeux au ciel en entendait les réprimandes du jeune homme qui, c'est vrai, l'avait prévenu une bonne dizaine de fois de ne pas aller à New York. Que cette ville n'était pas fait pour elle. Il savait très bien ce dont Sloane avait besoin et était tombé pile dessus. Ce n'était pas New York. Cette ville n'était effectivement pas fait pour elle.

SLOANE ▬ Roohhh, toujours aussi chiant toi! Est-ce que ça m'étonne? Pas du tout! Attend, je parie que tu veux entendre le traditionnel 'tu avais raison Noah, j'avais tord'? Et bien tu avais raison et j'avais foutrement tord! Je ne sais même pas si j'y retournerai le semestre prochain. Mes parents vont me tuer. Ça leur a coûté une fortune pour rien du tout. Je leur ai fait croire que j'étais bien là-bas. Ils croient que je viens pour les vacances. Oh merde. Et puis la bouffe est tellement horrible là-bas, sans parler de l'odeur, des gens insipides, des conducteurs qui ne veulent que ta mort si t'as le malheur de traverser au mauvais moment...

Après ce long monologue, Sloane reprit son souffle. Elle avait tout dit en quelques secondes, et elle en avait oublié de respirer. Bref, elle était bien heureuse d'être chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W Jeu 2 Juil 2009 - 19:24

- 50 ans ? Quel plaisir de vivre plus vieux à part celui de conduire un fauteuil, se faire chier toute la journée et aller jouer au bridge ?

Il lui fit un grand sourire, lui montrant toutes ses dents afin qu'elle comprenne qu'il n'est pas du genre à vouloir battre un record de vieillesse ! Sloane enchaina sur le fait qu'il trouvera bientôt une femme qu'il prendra plus de plaisir à regarder qu'à baiser. C'est fort impossible, il aime trop baiser pour y arriver. Même si elle est plaisante, il prendra tout de même un peu plus de plaisir à la voir nue dans son lit, un peu comme tous les hommes en somme sauf que la plupart jouent les lovers en déclarant le contraire.

- Ce jour n'est pas arrivé ma belle mais prions, il ne saurait tarder si un jour, Dieu décide de redescendre sur Terre !

Noah avait encore envie de griller une cigarette. Le fait d'être gentil avec quelqu'un le pousse à fumer, c'est quelque chose qui ne fait normalement pas partie de lui, quelque chose qui le stresse donc et par conséquent, qui le pousse à fumer. Mais là, il va essayer de se retenir et de puiser dans sa force mentale encore inexploitée pour réussir à oublier les deux choses qu'il n'a pas envie de faire et qu'il ne fera pas. Être naturel avec Sloane et fumer une clope. Lorsque l'italien lui confia que NYC était une ville de demeuré, elle confirma très vite en décrivant ce qu'il s'est passé point par point, un peu tout ce qu'il avait remarqué en y allant passer un mois, pour Heaven et ses études. Gallagher sourit au fur et à mesure de ce qu'elle disait. Sloane est une petite blonde impulsive et marrante, c'est ce qu'il aime chez lui, elle est très spontanée.

- Si tu veux te cacher chez moi l'année prochaine, t'es la bienvenue, j'ai une place dans le garage !

Un petit rire suivit, bien évidemment. Noah ne comprend pas encore que tous ses amis vivent encore et dépendent de leurs parents mais ce qu'il n'arrive pas trop à voir, c'est que pour la plupart, comme Sloane, ils sont plus jeunes que lui de deux ou trois ans et qu'ils n'ont pas son talent pour réussir à gagner de l'argent sans forcemment travailler puisqu'il est inutile de préciser que Noah est un très très bon joueur de poker et qu'il gagne sa vie comme cela...

- Tu veux pas faire un truc autre que rester planter devant l'Eglise ? demanda-t-il en se grattant le menton, réfléchissant alors de son côté. - Rentrer dedans et aller sonner les cloches ? Ou simplement boire un verre quelque part, j'ai du temps à tuer là !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W

Revenir en haut Aller en bas
 

Dieu n'est qu'une chienne # Sloane A.W

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: St. Patrick's Church & Cimetière-