AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'll follow you into the dark. (reserved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: i'll follow you into the dark. (reserved) Mer 15 Fév 2012 - 23:09


if there's no one beside you,
when your soul embarks,
then i'll follow you into the dark.


« FRANKLIN GREYHILL AND PAISLEY CASSIDY - VALENTINE'S DAY »


Depuis que la vente aux enchères - si on pouvait appeler ça ainsi - avait eu lieu, Paisley était passée par deux stades émotionnels. Le premier, où elle baignait dans la joie et la satisfaction, avait duré quelques instants. Ravie d'avoir écrasé les autres vipères du quartier et d'avoir une bonne raison de passer la soirée avec son vieil ami, elle avait fêté sa victoire avec un verre de vin blanc qu'elle avait englouti à la vitesse d'une alcoolique qui n'avait pas eu sa dose (ce qu'elle n'était pas). Le questionnement surgit dans son esprit après avoir vu la tête de Rafael lorsqu'elle lui avait annoncé qu'elle comptait passer la soirée avec un autre que lui. Les quelques secondes embarrassantes qui suivirent cette illumination eurent un goût amer. Premièrement, comment pouvait-elle délaisser son actuel petit ami pour un autre ? Deuxièmement, pourquoi Franklin alors qu'il était un ami qu'elle pouvait voir quand ça lui chantait ? Dernièrement, qu'est-ce qui lui avait pris de balancer autant d'argent dans cette aventure ? Certes, les billets verts n'avaient plus vraiment d'importance aujourd'hui à ses yeux, mais tout de même, elle aurait pu l'investir dans un projet plus constructif. Agacée par la désinvolture dont elle avait fait preuve, Paisley sortit prendre l'air en essayant de trouver des réponses à ses questions. Il ne lui fallut qu'un moment pour mettre le doigt sur celles-ci. Ses réelles intentions étaient bien plus obscures que Rafael ne pouvait l'imaginer, et même elle avait du mal à les accepter sans en rougir de honte ... Qu'importe, ce qui était fait était fait ; ce soir elle se concentrerait uniquement sur Franklin, elle-même et leur histoire commune.

Consciente que cette soirée improvisée allait certainement faire parler toutes les commères d'Ocean Grove, la brune hésita entre deux options. Débarquer chez le norvégien en jean/baskets pour une soirée films et albums photos (dépenser 8,500$ pour ça lui paraissait un peu léger), ou bien prévoir quelque chose de simple mais d'un peu plus recherché, quelque chose qui ferait sans aucun doute jaser. Elle n'y réfléchit pas bien longtemps et envoya un rapide texto à son ami, lui indiquant l'endroit et l'heure à laquelle elle l'attendrait. Optant pour une petite robe noire qui ne la transformerait pas en catin de pacotille, se pomponnant comme une lycéenne pour son premier bal, elle dut rouler à une vitesse bien trop excessive dans les rues de Miami pour arriver à destination sans retard. On avait beau être le soir de la St-Valentin, le lac était pratiquement désert et seule la dizaine de lampadaires décorés pour l'occasion éclairaient les quelques amoureux qui avaient prévu une ballade romantique dans le parc. Atteignant la barque qu'elle avait réservé sans trop de difficulté, elle s'y assit et n'attendit pas longtemps avant de sortir une bouteille de vin rouge et deux verres. Instinctivement, Paisley jeta un bref coup d'œil autour d'elle afin de vérifier qu'aucun inconnu ne viendrait faire éclater sa bulle de sérénité. Rassurée par la présence des tourtereaux et de l'éclairage public, ses épaules se détendirent et il ne se passa pas longtemps avant qu'un sourire vienne illuminer son visage. Fixant tour à tour Franklin et la bouteille, elle finit par lâcher, faussement déçue. « Arrête avec ton regard accusateur, je ne comptais pas commencer à boire sans toi. »


Dernière édition par Paisley Cassidy le Mer 11 Avr 2012 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved) Sam 18 Fév 2012 - 12:53

La générosité et l'altruisme n'étaient pas étrangers au norvégien : malgré les apparences, il avait le cœur sur la main bien qu'il ne s'en vante jamais et que sa main gauche elle-même ignorait ce que donnait sa main droite. La mise aux enchères organisée par l'association PETA l'attira alors de manière inévitable : il n'avait rien de plus à proposer que sa compagnie pour une nuit, ce n'était pas très difficile à fournir. Bien sûr, il y avait le risque de tomber sur un « acheteur » peu appréciable, voire infernal mais jamais un risque n'avait fait reculer Franklin. Au contraire, plus la situation présentait de dangers, plus vite il s'y ruait.

Lorsque les résultats tombèrent, Franklin n'était pas anxieux. La plupart des autres participants l'étaient, il le lisait clairement sur leurs visages mais pas lui. Il était impatient mais pas stressé ou craintif. Toutefois, quand il entendit le nom de la demoiselle qui l'emportait, Franklin fut scotché. Est-ce qu'il avait bien entendu ? Une main virile lui tapa l'épaule en lui soulignant à quel point il était veinard mais lui, il n'avait qu'une envie : éclater de rire. April était-elle sérieuse ? C'était tellement étonnant de sa part : elle pouvait le voir quand elle le souhaitait, pourquoi dépenser ses sous de la sorte ? Intrigué et surtout amusé, Franklin se promit de lui offrir une belle soirée pour la remercier de cet étonnant investissement.

Par textos inter-changés, le jeune homme apprit qu'il devait se rendre au lac pour profiter de la soirée qu'April leur réservait. Il s'apprêta donc en conséquence : une chemise blanche immaculée, un pantalon à pince noir et une veste de la même couleur l'habillèrent. Il fit l'impasse sur la cravate, sachant pertinemment que celle-ci ne bernerait pas son amie. Lorsqu'il arriva sur l'emplacement prévu, il reconnut rapidement April sur une barque, même de dos. Sa main emprisonnant une bouteille de vin ne trompait pas. Elle leva le regard sur lui et il l'écouta avec une moue peu convaincue, les mains dans les poches, toujours sur le rebord du lac. « On va dire que je te crois. » Il lui adressa un sourire de biais et s'empressa de la rejoindre, en prenant garde à ne pas trop secouer la barque en s'y installant. Même si la tentation était forte, il ne voulait pas qu'elle soit éclaboussée par sa faute. Une fois assis en face d'elle, il la regarda, sans réussir à chasser son sourire étonné et rieur. « April, tu es une catastrophe. » Il continuait obstinément de l'appeler par son vrai prénom, même s'il savait que ça ne lui plaisait pas. Mais il s'en fichait, elle et lui, c'était une histoire qui remontait à plusieurs années et il ne se voyait pas l'appeler différemment. De toute manière, ils étaient à l'abri de toute oreille indiscrète là où ils étaient. Franklin attrapa alors la rame droite et dégagea la barque du rebord pour qu'ils puissent commencer à dériver vers le centre du lac. « Et je t'en remercie. » conclut-il en posant sur elle un regard appuyé et sincèrement reconnaissant.


Dernière édition par Franklin Greyhill le Mar 24 Avr 2012 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved) Mer 11 Avr 2012 - 22:10

Ces derniers temps, Paisley s'avérait être à fleur de peau et tout le monde semblait l'avoir bien compris. Elle était la victime de son impulsivité exacerbée et de phases mélancoliques qui la perturbaient au point de ne pas en dormir la nuit. Lunatique au possible, elle oscillait entre un comportement désinvolte et frivole – comme lorsqu'elle avait décidé de claquer une somme impressionnante pour soi-disant sauver les animaux – et l'attitude d'une adolescente en pleine crise à deux doigts de se jeter d'un balcon. Elle qui avait eu l'habitude d'être une jeune femme si forte et sûre de ce qu'elle voulait ne se reconnaissait plus, si bien qu'elle hésitait tous les matins à se regarder dans un miroir. Pour la première fois de sa vie, elle était totalement désorientée. Ne savait pas répondre aux questions que lui posaient son petit ami. Était incapable de faire le moindre choix concernant l'avenir. Elle était comme un petit animal sauvage, allant et venant au rythme de ses instincts et de ses envies. Et cette personne-là ne lui plaisait pas du tout. La présence de Franklin eut le don de la rassurer, lui qui la connaissait si bien et qui lui rappelait instantanément sa vie d'avant, celle qui lui semblait si parfaite malgré les quelques coups durs qui l'avaient parfois chamboulée. En le regardant grimper dans la barque, elle se surpris à sourire, finalement satisfaite et sûre de son choix malgré les doutes qui l'avait assaillie l'après-midi. Ce soir elle n'avait besoin que de légèreté, et seul son ami semblait capable de respecter ça.

Lorsqu'il sous-entendu sans passer par quatre chemins qu'elle avait agi de manière très curieuse, la brune se contenta d'hocher la tête. Elle fut tentée d'essayer de lui faire avaler qu'elle se sentait réellement concernée par l'association, mais se tût en se rendant compte que ça sonnerait faux. « Une catastrophe ? Je t'ai probablement sauvé d'une vieille peau qui aurait essayé d'abuser de toi. » Et voilà qu'elle se mettait à imaginer la scène, image qui lui tira une grimace de dégoût. La polonaise se reconcentra sur les verres afin de les remplir sans en mettre partout, avant d'en déposer un dans la main de Franklin. « Tu m'excuseras pour le choix du vin, je ne me souvenais plus de ce que tu préférais. » Un sourire sincère illumina son visage tandis qu'elle se remémorait les soirées qu'elle et Derek avaient passé chez les Greyhill avant que leurs mariages se cassent la figure. Heureusement, ce douloureux souvenir était loin derrière elle et incapable de la briser encore plus qu'elle ne l'était déjà. D'un mouvement de tête, Paisley chassa cette pensée de son esprit et leva son verre en hauteur tout en fixant le norvégien. « Je propose qu'on trinque à mon égoïsme et au fait de t'avoir voulu pour moi toute seule ce soir. » conclut-elle légèrement, sans penser une seconde à l'ambiguïté de ses mots.


Dernière édition par Paisley Cassidy le Ven 8 Juin 2012 - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved) Dim 20 Mai 2012 - 18:41

Franklin fut obligé d'admettre qu'elle avait raison sur ce point et eut un sourire complice en imaginant lui aussi leur plus vieille voisine le remporter. « Et comme je suis du genre à vouloir honorer mes engagements … Je te dois une fière chandelle, c'est certain. » dit-il non sans ironie. Il tendit ensuite sa main et attrapa la coupe qu'April lui offrait. Lorsqu'elle s'excusa pour le vin qu'elle avait choisit, le jeune homme répondit tout de suite après elle d'un ton rassurant. « Ne t'en fais pas, c'est parfait. » Comme pour prouver ses dires, il souleva la coupe et chercha à trinquer avec son amie. Il rit et acquiesça en entendant le motif de leur célébration. On ne pouvait faire plus honnête, pour sûr. « C'est parti, alors ! A toi et ton égoïsme. » il tinta son verre contre le sien en soutenant son regard et lui adressa un sourire de biais. Cela lui faisait du bien de la revoir paisible et d'humeur légère. Il ne fit aucun commentaire là-dessus, mais il espérait que son regard suffise à lui faire comprendre à quel point il était heureux de se retrouver sur cette barque avec elle. Il but d'une traite son verre (sans craindre de choquer April, ils n'étaient plus à ça près entre eux), retira sa veste qu'il posa sur ses genoux et releva les manches de sa chemise blanche. « Si mademoiselle n'y voit aucun inconvénient, nous quittons le port ! » Il attrapa les rames et grâce à celle de droite, dégagea la barque de la rive avec adresse. Une fois qu'ils furent à une assez bonne distance, le jeune homme se mit à ramer. Son aisance trahissait ses années passées en Norvège à naviguer, en été, sur les lacs immenses. Il lui arrivait même de s'octroyer des journées entières consacrées à la pêche au saumon. A ce souvenir nostalgique, Franklin sourit mais chassa cette vision assez rapidement de son esprit. Maintenant qu'il lui était strictement impossible de rejoindre l'Europe, chaque souvenir de son passé semblait lui faire plus de mal que de bien. Il s'empressa donc de reprendre la parole pour se distraire. « Où est Rafael sinon ? Est-ce que je dois m'attendre à le retrouver sur le port à notre retour, une batte de baseball à la main ? » En effet, bien que leur retrouvailles n'avaient rien de galantes, Franklin ne pouvait s'empêcher de trouver étrange le fait qu'elle décida de passer sa St-Valentin avec lui plutôt qu'avec l'homme avec lequel elle formait à présent un couple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved) Ven 8 Juin 2012 - 21:50

Paisley était ce qu'on pouvait appeler une femme de convictions. Elle avait des idées bien précises et certaines croyances très fermes, ce qui faisait d'elle une personne particulièrement butée. Cependant, avec l'âge et particulièrement ces dernières semaines, tout était devenu bien plus flou dans son esprit. Auparavant, elle n'aurait pas compris qu'on puisse plonger tête baissée dans l'alcool pour se changer les idées et rendre certaines situations ou événements plus supportables. Son opinion avait apparemment pas mal changé sur la question. Évidemment, elle n'était pas tombée dans l'alcoolisme et il était même rare qu'elle ouvre une bouteille seule chez elle, mais elle appréciait de plus en plus la sensation de plénitude qui s'emparait d'elle quand l'alcool s'immisçait dans son organisme. Après avoir bu quelques gorgées de vin, elle se retint pourtant de faire une quelconque réflexion. La plupart de son entourage la voyait suffisamment différemment pour que Franklin s'y mette aussi. « S'il y en avait eu quatre, je t'aurai bien aidé ... » commença-t-elle tandis qu'ils quittaient le bord, faisant référence aux rames que son ami menait comme un chef. « Mais pour une fois que je porte une robe, tu devras te passer de moi. » plaisanta-t-elle dans un petit rire. À vrai dire, si le norvégien lui avait demandé de mener la barque elle l'aurait fait avec plaisir. La brune n'était pas du genre à rechigner devant un peu d'activité physique, au contraire, et en réalité elle devait avouer que se servir de ses muscles commençait à lui manquer. Cela faisait quelques mois qu'elle avait quitté le FBI et maintenant qu'elle reprenait doucement du poil de la bête, sa seule envie profonde était de retrouver une vie normale. Ce qui signifiait pour elle - tout du moins autrefois - se retrouver en sueur après quelques heures passées sous un soleil de plomb. L'armée lui manquait presque. En y repensant, la jeune femme finit son verre et le posa sur le font de la nacelle. « Effectivement, c'est quelque chose que j'ai oublié de te préciser cet après-midi. Ça sera peut-être ta dernière soirée vivant. » lâcha-t-elle très sérieusement avant de rire. Si Rafael se mettait en colère ça serait contre elle, Franklin n'avait pas à s'en faire. La vérité était qu'elle avait besoin de se reconnecter avec ceux qui étaient bons pour elle, et dans la situation actuelle elle n'était pas certaine que son petit ami soit ce qui était de mieux pour son moral. Il était parfait, là n'était pas la question, mais ... Alors qu'elle allait poursuivre, elle se stoppa net. Elle n'avait aucune envie de parler de ses problèmes de couple ce soir, et surtout pas en si bonne compagnie. Paisley reporta son attention sur son ami et croisa son regard malicieux, avant de rire de nouveau. « Je t'arrête tout de suite, je ne finirai pas à l'eau ce soir. Toi, par contre ... » déclara-t-elle, un sourire en coin, tout en faisant doucement basculer la barque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved) Lun 16 Juil 2012 - 23:02

Franklin haussa un sourcil, sceptique quant à l'idée qu'April puisse lui venir en aide pour ramer. Ce n'était pas qu'il ne lui faisait pas confiance mais bel et bien parce que, comme elle ne tarda pas à l'avouer elle-même, sa tenue allait les paralyser plus qu'autre chose. Pour la rassurer sur la question, il lui fit un sourire, l'air de dire « Ne t'en fais pas » et continua sa progression, plutôt satisfait en fait d'avoir à le faire par lui-même. Il n'était pas macho, mais il avait le sentiment qu'après la somme astronomique qu'elle avait dépensée pour passer la soirée avec lui, il lui devait au moins ça. Et puis, il était du genre solitaire dans ses activités et les sports d'équipe n'avaient jamais été sa tasse de thé. En l'entendant le narguer sur le fait qu'il puisse réveiller la jalousie de son petit ami, Franklin eut un instant un vague sourire satisfait, presque avide, aux lèvres. « J'aimerais bien voir ça. » dit-il avant d'être rattrapé par le rire d'April et de se joindre à elle. Elle paraissait heureuse et enjouée, mais en la regardant plus attentivement, le norvégien ne pouvait s'empêcher de pressentir que quelque chose n'allait pas chez elle. Il n'allait toutefois pas lui poser la moindre question à ce sujet, sauf si elle en faisait explicitement la demande. Ils étaient enfin réunis pour la première fois depuis un long moment et avaient tout pour passer une agréable soirée : il était inutile d'y semer des mots qui pourraient la contrarier. Il comprit alors qu'elle pensait la même chose que lui lorsqu'elle changea de sujet pour, sa grande surprise, venir faire tanguer la barque. Déstabilisé, Franklin lâcha un instant les rames pour se tenir aux bords en se courbant légèrement. Lorsque l'embarcation cessa de trembler, il releva son visage vers April. « April ! » Ses yeux brillaient de malice et il était évident qu'il s'apprêtait à entrer dans son jeu et à lui rendre l'ascenseur. « April, april, april ... » dit-il en se redressant doucement, un sourire en coin terriblement menaçant et séduisant à la fois. « Tu sais très bien que jouer à ce jeu avec moi, c'est risqué. » Comme pour illustrer ses paroles, il se leva carrément et, les jambes écartées, se mit à faire sérieusement tanguer la barque de droite à gauche. Il n'était pas sûr de ses mouvements et déjà des petites doses d'eau s'infiltraient dans leur embarcation, il pouvait tout aussi bien se retrouver à l'eau avant elle mais la peur qu'il espérait lui procurer valait bien cette prise de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: i'll follow you into the dark. (reserved)

Revenir en haut Aller en bas
 

i'll follow you into the dark. (reserved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-