AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 stronger than me (tawny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
avatar

♦ Posts : 4682
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Message(#) Sujet: stronger than me (tawny) Mar 14 Fév 2012 - 11:16


tawny & marley


S'il y avait bien une chose que Marley aimait dans la vie, c'était de travailler - ou plus exactement d'observer - des femmes d'action au travail: ainsi, lorsqu'il avait décidé de débuter une nouvelle saga avec pour héroïnes principales deux femmes, Marley savait qu'il allait passer de bons moments. Écrivain depuis plusieurs années, Marley n'était cependant pas quelqu'un de réellement connu dans le milieu. Loin de là, puisqu'il n'avait toujours aucun best seller à son actif. Son éditeur avait cependant foi en ses talents ce qui était loin d'être son cas. Souvent dans le doute de la qualité de ses capacités, Marley était un grand enfant qu'il fallait rassurer la plupart du temps. Un rien lui faisait perdre son sérieux, c'était d'ailleurs pour cette raison qu'il mettait autant de temps à écrire un livre. Distrait de nature, il pouvait s'intéresser à la première chose qui lui passait sous les yeux s'il n'était pas concentré. Que ce soit un papillon, une tâche sur le mur face à lui... Toutes les excuses étaient bonnes pour repousser l'écriture de son roman. A l'arrière du taxi qui le conduisait au bureau du FBI de Miami, Marley tenait dans sa main deux cafés qu'il avait acheté sur le chemin. Rapidement, le taxi s'arrêta devant le building et souriant, il descendit pour rejoindre le bureau de Tawny Jones. Tawny Jones : une superbe brune qui travaillait pour le FBI. Autant dire que pour elle, Marley était clairement un boulet. Marley était un intellectuel: l'action, trop peu pour lui. Tawny avait ainsi pût le remarquer lors de différentes occasions. Le comportement maladroit et immature du jeune homme était un frein pour résoudre certaines affaires mais sa bonne humeur et ses idées farfelues avaient permis aux enquêtes d'avancer par moment. « Bonjour! » dit-il dans un français parfait à la jeune femme, déjà installée à son bureau. L'avait-elle au moins quitté? Marley était bien conscient du fait que Tawny était véritablement accroc à son travail. Une qualité qu'il aimait beaucoup chez elle. « Un café pour vous. » ajouta t-il en déposant devant elle le café. Souriant, joyeux et plutôt excité à l'idée d'être sur une nouvelle enquête, Marley s'installa sur la chaise face au bureau de la jeune femme. Son regard se posa immédiatement sur son visage et admira les cernes autours de ses yeux. « Vous êtes consciente d'être une vraie workaholics? » demanda t-il en portant sa tasse de café à la bouche. Se doutant que sa remarque risquerait de l'agacer au plus haut point, Marley haussa les épaules mais ne s'arrêta pas pour autant. « Vous sortez? Vous avez des amis? » demanda t-il, curieux d'en savoir plus sur la vie de Tawny. Il l'avait assez observé pour savoir que les discussions personnelles n'étaient absolument pas son genre et qu'il n'y avait aucunes chances pour qu'elle se confie à lui mais qui ne tente rien n'a rien, n'est ce pas? « Quand avez-vous été au cinéma pour la dernière fois? Quand avez-vous été au restaurant? » continua t-il dans sa lancée. Marley avait souvent tendance à oublier qu'elle possédait une arme et qu'elle pouvait très bien lui tirer dessus pour qu'il se taise. Illégal certes mais cette idée avait souvent traversé l'esprit de Marley. Cela ne l'empêchait pas cependant de dire tout ce qui lui traversait l'esprit. « Sérieusement. On devrait sortir un soir. » proposa t-il. Sachant qu'il y avait de fortes chances qu'elle dise non, il était bien décidé à l'emmener dans un petit restaurant qu'il avait découvert. « Alors? Sur quoi travaille t-on? » enchaîna t-il en récupérant un dossier qui se trouvait sur le bureau. Plutôt bavard, il était très dur pour Marley de se taire plus de deux minutes. C'était pour cette raison qu'il n'arrêtait pas de parler sans que la jeune femme ait une chance de répondre à tout ce qui lui demandait. « Trafic d'organes? D'humains? Quelque chose d'amusant, j'espère. ». A l'instar d'un gosse, le matin de Noël, Marley était toujours enthousiaste à l'idée de débuter une nouvelle enquête. Un sourire se dessina sur son visage alors qu'il ouvrait le dossier pour saisir les informations. Doté d'une mémoire photographique, cela était parfois utile. Il releva rapidement la tête pour regarder Tawny. Qu'est ce qu'il adorait lire ses pensées, même s'il y avait de fortes chances qu'elle envisageait de le tuer de dizaines de façons différentes. « Le café va refroidir. » finit-il par dire en montrant du doigt la tasse. « Et en plus, il est très bon. » précisa t-il avant de replonger dans les pages du dossier et d'oublier le monde qui l'entourait.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: stronger than me (tawny) Mer 22 Fév 2012 - 18:11

    Elle n'avait échangé que quelques mots avec son mari ce matin avant de partir au travail. C'était ainsi entre eux parfois, ou plutôt tout le temps. Une vie de couple peut-elle seulement suffire à décrire deux personnes mariées vivant sous le même toit sans pour autant agir comme tel ? C'était peut-être ça d'être marié finalement. Ce n'était pas ce qu'elle avait imaginé en disant oui devant l'autel lors de ses dix-sept ans, mais on a rarement ce qu'on veut dans la vie et cette dernière peut se montrer très farceuse. La farce cette fois s'avérait être Marley Sterling. L'écrivain qu'il était devait suivre Tawny partout et ce n'était pas un euphémisme. Les seuls moments de répits qu'il pouvait lui accorder étaient le soir, quand l'un comme l'autre retournaient vivre chez eux. La blague avait tout de même continué lorsque Tawny comprit qu'ils vivaient dans le même quartier. Ce qui semblait réjouir l'écrivain agaçait Tawny davantage.

    Elle profita des quelques minutes en solitaire qu'elle avait dans son bureau, avant l'arrivée de Marley. Elle aimait lire le journal dans un silence absolu, les dossiers qui tronaient sur sa gauche s'empilaient encore et encore, de jour en jour. La porte s'ouvrit alors soudainement, brisant définitivement l'esprit serein dans lequel Tawny se trouvait. Elle passa sa main sur ses yeux et se frotta les paupières, fatiguée avant même d'entendre sifler la voix de son 'camarade'. Elle lança un regard désabusé à son interlocuteur sans prendre la peine de le remercier pour le café même si intérieurement elle se délectait de son agréable odeur. « Ca ne vous... » Elle n'avait aucune chance, aucune chance d'en placer une tant que Marley parlait et qu'il posait ses questions. Il avait le don pour lui taper sur le système en quelques secondes. Ne lui arrivait-il jamais de se taire ?! Depuis qu'elle le connaissait, elle savait qu'il était très bavard alors que Tawny préférait le silence plutôt que d'utiliser de la salive pour rien. Elle se contenta de l'écouter, abandonnant tout espoir de l'interrompre. Elle devait pourtant avouer qu'il ne cessait de la surprendre. Chaque affaire que Tawny traitait représentait une sorte de récréation pour l'écrivain. Il pouvait faire preuve de sérieux quand il le fallait, elle devait lui admettre ça mais d'ordinaire, il s'apparentait plus à un gosse hyperactif qu'à autre chose. Elle laissa échapper un soupir, de plus en plus agacée par le son de la voix de Marley. Personne ne pouvait se douter de ce qu'il yavait eut des années auparavant ; et c'était une bonne chose. Enfin, le silence retomba d'un coup et Tawny ne réalisa pas tout de suite qu'il avait terminé de parler. Elle glissa en arrière, contre le dossier de sa chaise en esquissant un léger sourire. Premier de la journée. « Ahhh...Laissez-moi savourer ce moment de calme. » Elle ferma les yeux un instant puis les rouvrit en fixant Marley. « C'est l'idée même de vous retrouver chaque matin qui m'épuise avant l'heure. » Elle attrapa le café et le porta à ses lèvres, le liquide chaud avait quelque chose de revigorant. Elle ne lui ferait pas le plaisir d'appuyer ses mots et se contenta donc d'attraper le premier dossier qu'elle avait sous la main. Elle l'avait examiné la veille afin d'assimiler chaque information. Sans l'ouvrir pour le présenter à Marley, elle reporta de nouveau son attention sur lui en fronçant les sourcils. « Vous êtes sûr que vous êtes prêt à voir ça ? » dit-elle sur un ton presque sombre. « C'est pas joli joli. » Elle se pinça les lèvres en tapotant d'une main l'épais dossier. Elle savait pertinement que ce qu'elle disait suffisait à produire chez Marley un mélange d'exitation, de curiosité et d'appréhension. Elle se mit à sourire en voyant les yeux de l'écrivain fixer l'affaire encore inconnue à ses oreilles. Tawny lui tendit alors le dossier mais lorsqu'il s'apprêta à l'accepter, elle le retira. « Ne me posez plus des questions sur ma vie privé. Et j'ai des amis, un tas d'amis très barraqués. » Elle lui jeta un regard entendu et acheva la torture en lui donnant réellement ce qu'il convoitait. « Cinq femmes, toutes âgées de vingt ans et toutes blondes. Chacune d'elle a été retrouvée dans des terrains vagues qui entourent les marécages. Elles ont été torturées puis découpées avant d'être partiellement enterrées. Le ou les responsables se fichaient bien qu'on les retrouve, je dirais même que c'était le but. » expliqua Tawny tandis que Marley parcourait les fiches et photographies des victimes. Malgré tout le sérieux dont elle faisait preuve, toute la maitrise, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir une folle envie de lui régler son compte à ce salopard.
Revenir en haut Aller en bas
Cullen Salander
caught up in a dream, in a technicolour beat.
avatar

♦ Posts : 4682
Multinicks : rykker, neal (uc).
♦ Credits : ava@queen ivy ~ sign@tumblr.

Status : single.
Address : #1256, apple road, ocean grove.
Job/Studies : vet', owner of a clinic.
Quote : you want me to fix you but it's never enough.
Activité(s) de quartier : yoga master (sort of)


HALL OF FAME
To Do List: pet the raccoon in the backyard, mastering the art of yoga, go out with his dogs, watch the last season of the walking dead.
Contact List:
RP status: (0/2) nora ~ matt.

Message(#) Sujet: Re: stronger than me (tawny) Jeu 23 Fév 2012 - 0:34



Ignorant toutes les remarques de Tawny, Marley décida d'observer le dossier avec minutie. Les dossiers des autopsies, les photographies des corps, les indices relevés sur les lieux du crime, ou plus exactement là où les corps avaient été découvert. Tout ceci lui faisait froid dans le dos: l'horreur, dans cette affaire, été complète. De jeunes femmes, pas encore adultes, torturées puis tuées dans des conditions pareilles. C'était tout simplement horribles. Marley reposa rapidement le dossier après en avoir prit connaissance. Tout ce qu'il souhaitait maintenant, c'était d'oublier très vite les photographies. « Moi qui voulait prendre un croissant. » dit-il en soupirant. Une légérété qui pouvait être déconcertante face aux horribles photographies qu'il venait de découvrir mais Marley était comme ça. « C'est évident qu'il s'agit d'un tueur en série. Le mode opératoire, la même victimologie... » finit par dire Marley en reprenant son sérieux. Il attrapa la tasse de café qu'il avait posé devant lui pour en boire une gorgée. Il reporta son attention sur Tawny puis sur le dossier. « Clairement, ce gars là a un soucis avec les blondes de 20 ans. D'autres ressemblances notables? Lieu de vie, études, connaissances? » demanda t-il avant de reprendre le dossier en mains tout en retirant les photographies pour les retourner sur le bureau de Tawny. « Les marécages... Le responsable voulait faire disparaître les corps. Il y a des crocodiles dans cet endroit, non? » demanda t-il à Tawny comme si elle était une spécialiste de la faune et la flore en Floride. « J'ai d'ailleurs promis à Poppy de l'amener au zoo. Intéressée? » proposa t-il à Tawny. Elle allait probablement lui répondre non mais elle pourrait peut être le surprendre. Et puis Poppy avait déjà vu Tawny une fois ou deux et elle l'aimait beaucoup. Marley jouerait cette carte-là en dernier recours. Souriant, il baissa à nouveau les yeux. « Une fan m'a offert des chaussures en crocodiles. De crocodylus niloticus même. Soit le crocodile du Nil. » Un petit rien et Marley pouvait embrayer sur n'importe quel sujet. En l'occurence, les crocodiles allaient être son sujet pour les dix voir quinze prochaines minutes. « Vous avez déjà eut des chaussures en crocodile? » dit-il en souriant. Il attrapa une seconde fois sa tasse de café pour en boire une nouvelle gorgée. « On connaît leurs identités? ». Il reprit les photos en main et regarda le visage de jeunes femmes. Toutes dans la vingtaine. Elles avaient la vie devant eux. Peut être qu'une connaissance en commun pouvait être responsable. Un ex-petit ami? Une chose était sûre, le responsable était dangereux et il fallait rapidement l'arrêter. « Clairement, cet homme à un problème avec les blondes. » remarqua t-il. Tout le monde aurait pût cette observation et il était sûr que Tawny ne le louperait pas. « Une petite sortie vous ferait du bien. Sociabiliser. Shopping. Bar. Restaurant. Vous savez, ce genre de chose que les êtres humains font? » demanda t-il en souriant, un brin moqueur. Tawny ne vivait que pour son emploi et c'était une chose que Marley avait dû mal à comprendre. Bien sûr, il n'avait pas le même emploi qu'elle et même s'il passait beaucoup de temps dans son bureau, Marley ne disait pas non aux invitations pour sortir et retrouver des amis. Ce n'était pas le cas de Tawny qui, d'après ces observations, avait la fâcheuse habitude à être la première arrivée le matin et la dernière partie le soir. Il semblait qu'elle était marié, pourtant, mais cela ne devait pas être le mariage idéal, pensa alors Marley. Pour des raisons de sécurité, il décida de ne pas se lancer là-dessus pour éviter qu'elle lui balance sa tasse de café en pleine figure. « Venez avec moi ce soir. Il y a ce petit restaurant italien qui a ouvert pas très loin. Purement professionnel comme repas, je vous promets. » dit alors Marley. Il voulait convaincre Tawny de la voir en dehors du travail. « Vous n'aurez qu'à ramener vos amis baraqués. » dit-il alors en faisant référence à la précédente réflexion de Tawny. Amusé de la voir le menacer, il baissa les yeux sur le dossier. « Est-ce qu'il s'agit de personnes portées disparues? Je pense que ça serait une bonne idée de commencer par là, histoire de voir si on peut retrouver les familles, histoire d'annoncer les nouvelles... » dit-il. Un horrible moment dont il n'arrivait toujours pas à s'habituer. Comment réagirait-il si on lui apprenait la mort de Poppy ? Il s'imagina un moment à la place de toutes ses familles dont l'une des personnes était disparue. Et si ça lui arrivait un jour ? Toutes ces interrogations lui fit perdre petit à petit sa concentration déjà pas très forte dès le début de la conversation.

_________________

i can taste it on your mouth and i can't leave it, you're a freak like me. can't you see? we can work this something out.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.filthy-secret.com/t13945-og-n1256-apple-road-famille-salander
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: stronger than me (tawny) Lun 5 Mar 2012 - 12:27

    La criminologie constituait l'un des cours que Tawny avait préféré étudier à l'université. Passionnée depuis toujours par la psychologie, elle aimait pouvoir comprendre le mode opératoire des criminels. Parfois, il était nécessaire de se mettre à leur place pour prévoir les coups, c'était à la fois complexe et fascinant. Elle pouvait imaginer que pour un homme, qui s’immisçait pour la première fois en plein dans l'action pouvait trouver ça excitant. Il ne s'agissait plus de regarder simplement une série ou un film, il y mettait les pieds en plein dedans. Cependant, Tawny n'approuvait pas toujours sa présence, parfois bien agaçante mais aussi par inquiétude qu'il puisse lui arriver quelque chose, tout comme elle pouvait s'inquiéter pour un autre membre de l'équipe. C'était un métier difficile à gérer, autant physiquement que moralement mais elle devait avouer que Marley s'en était plutôt bien sorti jusqu'à maintenant. La vue de photos des victimes semblaient toujours dur à regarder, il en était de même pour Tawny même si elle avait, malheureusement, habituée ses yeux à des horreurs pareils ; elle restera toujours étonnée par ce qu'un homme peut faire.
    Marley tomba sur la même conclusion que n'importe qui aurait pu étudier ce dossier. Le même type de victime, mais là où résidait le problème est qu'il ou les responsables semblaient les choisir aux hasards car rien ne les lier. « On a épluché tout ce qu'on avait sous la main, roien nous indique que les victimes se connaissaient ou se sont croisées. » Tawny n'avait pas encore découvert ce détail du moins, et allait s'empresser de fouiller dans tout ce qui lui tomberait sous la main. Elle soupira, non à cause des remarques hors sujet de Marley mais en réponse à un mal de crâne qui ne tarderait pas à venir au vue des heures qu'elle allait passer dessus. Elle détacha son regard du bureau et le posa sur Marley, les yeux plissés. Son esprit était resté sur l'affaire actuelle, mettant à part ce que l'écrivain disait qui n'était pas en rapport avec l'histoire. « Vous êtes conscient que vous passez du coq à l'âne ? » Elle n'attendit pas de réponse de sa part, et leva les yeux au ciel. « On n'a retrouvé aucun papier d'identité ou de vêtements sur les victimes, le tueur n'a pas jugé utile de jeter leurs affaires avec les restes de ses victimes... Une seule a pu être identifiable. » Elle posa un doigt sur la photo de la victime n°2. « Anna Maria Moriacci. Elle n'a aucune famille. Ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans. Elle a été recueillie par une vieille tante d'où elle a fugué, la tante est morte deux après sa fugue. Anna avait disparu dans la nature et a fait la mauvaise rencontre durant l'un de ses périples, certainement. » La jeune fille était une proie facile. Aucune famille, livrée à elle-même, qui sait avec qui elle trainait... Tous ces détails néanmoins importants étaient à découvrir. « J'ai un mari pour ça. » répondit Tawny à l'invitation de Marley, en lui jetant un regard appuyé. Elle se demandait toujours pourquoi il s'obstinait tant à vouloir la faire sortir, pensait-il réellement qu'elle s'ennuyait chez elle ? Si elle avait envie de boire un coup ou d'aller au Zoo, elle n'avait pas besoin de Marley pour ça. Ni même de son mari d'ailleurs, mais le mettre en avant fut un réflexe, comme pour lui rappeler qu'elle n'était pas seule... Elle ne parlait pas beaucoup boulot avec Matthew, seulement dans les grandes lignes mais il savait qu'elle travaillait avec un écrivain qui devait la suivre pratiquement tout le temps. Cette nouvelle situation dans laquelle sa femme se trouvait ne posait pas problème à Matt, mais ça, c'était parce qu'il ignorait bien des choses. « Ça tombe bien, c'est notre prochaine étape. Vous apprenez vite. » Cela pouvait sonner comme un compliment, mais ce n'était pas le but. Plus vite il se familiariserait avec le système plus vite il quitterait les lieux et Tawny par la même occasion. « Je dois passer voir Willow à la morgue. Je comprendrai que vous ne vouliez pas venir avec moi... » Elle se leva dans un même temps, attrapant le café au passage et but une gorgée en ne quittant pas Marley des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: stronger than me (tawny)

Revenir en haut Aller en bas
 

stronger than me (tawny)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: Lieux divers-